Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Remplacements
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas acceptées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2016 - 14:38    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Bonjour. Je m’appelle Feng. J’ai 15 ans. J’ai décidé de raconter mon histoire avant d’en finir avec la vie. Personne ne me croit. Ni les docteurs, ni les psys, ni mon père. Ils disent que j’étais dans le vol d’avant. Ils disent que j'ai tout inventé. Ils disent que je suis fou. Je suis normal, tout à fait normal. Alors peut-être que les lecteurs de ce site consacré aux morts suspectes me croiront. Si vous voulez copier mon histoire sur d’autres sites, n’hésitez pas à le faire, vous avez mon accord. Euh, mettez juste que c’est l’histoire de Feng de Pékin. Et dîtes qu’elle est vraie. Surtout qu’elle est vraie et que je n’ai rien inventé. J’étais bien dans ce vol, et il s’est passé quelque chose pendant mais je ne m’en souviens plus. Alors ouais, dîtes tout ça aux autres et ne transformez rien.
 
Ma mère avait 43 ans quand les évènements se sont produits. J’avais treize ans en 2014. Ma mère et moi revenions d'un voyage en Malaisie. On avait pris ce fameux vol. Pas celui d’avant ni celui d’après, le fameux vol.
 
Dès qu'on a posé un pied à l'aéroport, j’ai trouvé ma mère différente, changé, sans vraiment comprendre pourquoi. Sa main était glaciale mais je me suis dit qu’elle avait peut-être pris froid pendant le vol. Pourtant, le soir même de notre retour, quand j’ai été me coucher et que je lui ai dit bonne nuit, son baiser sur mon front était aussi glacial que sa main. Et le bruit de son baiser, un long bruit de succion. Elle m’embrassait rarement sur le front (elle disait que c’était les vieillards qui embrassaient comme ça) et jamais aussi longtemps.
 
Les premiers soirs, j'ai trouvé ça vraiment étrange puis j’ai fini par m’y habituer. Même à la froideur de ses lèvres. Enfin non, pas vraiment, puisque dès qu’elle avait le dos tourné je m’essuyais le front en lui demandant de bien fermer ma porte. Ce n’est pas que j’avais peur de ma mère, mais je détestais ses baisers bruyants en pleine nuit. Oui, un autre truc qu’elle ne faisait jamais : elle se levait en pleine nuit et sans allumer la lumière de ma chambre, elle venait m’embrasser. Ça me réveillait à chaque fois putain. Alors elle ricanait, s’excusait et repartait en chantonnant, heureuse de la trouille qu’elle me filait. Enfin si c’en était restait là, j’aurais pu grandir « normalement » et je n’aurais pas péter les plombs toutes les quatre minutes.  
 
Mes parents étaient divorcés depuis cinq ans et j’étais fils unique. Chow, c’était ma voisine et ma nounou quand j’étais haut comme trois pommes. Un après-midi (une semaine après notre retour de Malaisie), Chow m’a demandé de m’asseoir et m’a questionné au sujet du comportement ma mère. Chow trouvait qu’elle était différente depuis notre retour. Elle la trouvait dans la lune et que ses pertes de mémoire commençaient à sérieusement l’inquiéter. Elle disait aussi qu’elle s’était inventé une autre vie là-bas en Malaisie, qu’elle prétendait avoir un garçon de mon âge et qu’elle lui avait promis de le retrouver bientôt. Enfin, Chow m’a demandé si j’avais remarqué que ma mère perdait ses cheveux ? Je lui ai répondu que je n’en savais rien. Elle m’a alors montré une grosse touffe de cheveux noire aux reflets acajou, identiques à ceux de ma mère. Ça m’a un peu effrayé et c’est à ce moment précis que j’ai commencé à observer plus attentivement ma mère et à noter des détails dans un carnet secret. J’avais treize ans quand je l’ai écrit et j’ai corrigé les fautes d’orthographes mais excusez s’il en reste.
 
Samedi 8 mars 2014
Maman est restée en pyjama jusqu’à midi. D’habitude, après le petit déj, elle se maquille et s’habille, même pour rester à l’appart.  Puis elle m’a dit qu’elle allait chez le coiffeur. J’ai alors cru qu’elle allait se changer, mais au lieu de ça elle a un pris une paire de ciseaux dans le tiroir de la cuisine. Puis elle est monté à l’étage et s’est enfermé dans la salle de bains. Je l’ai observé par le trou de la serrure. Devant la glace, toujours avec son pyjama sur le dos, elle a coupé de grandes mèches de ses longs cheveux noirs. Je pouvais voir sa nuque s’éclaircir. Le pire c’est qu’elle les coupés de travers. Les cheveux tombaient sur ses épaules de son pyjama, dans le lavabo, sur le meuble et le tapis de douche. Elle qui était si maniaque s’en fichait. Puis elle a posé la paire de ciseaux et a fait une chose tellement dégueulasse que j’en frissonne encore : elle a ramassé tous ses cheveux, en a fait un tas, puis a pioché dedans. Après avoir une bonne poignée, elle l’a portée à la bouche et commencé à les macher !!  J’ai posé une main sur ma bouche pour ne pas crier. Elle s’est retournée vers la porte en mâchant toujours ses cheveux !! Elle a froncé les sourcils, ses yeux bleus m’ont semblé devenir noires. Elle a marché doucement vers la porte, comme un chat vers sa proie. J’ai bondi jusqu’à ma chambre qui était fort heureusement à côté de la salle de bains et j’ai sauté sur mon lit. Mon cœur battait le galop. J’ai entendu le grincement de la porte puis ses pas on fait craqué le plancher. Puis sa tête, juste sa tête, a dépassé de l’encadrement. Les yeux écarquillés, grand ouvert, elle me regardait. Heureusement j’avais un livre sur mon lit et j’ai fait semblant de lire. Après une bonne minute d’observation elle m’a demandé si j’allais bien et je lui ai répondu ouais sans la regarder. Elle est repartie et s’est de nouveau enfermée dans la salle de bains.
 
Dimanche 9 mars 2014
Je n’ai pas bien dormi cette nuit. J’ai fait plein de cauchemars. Je voyais ma mère m’arracher les cheveux avec ses dents puis les manger en ricanant. Du sang me coulait sur le visage et ma mère le lécher. C’était horrible. Heureusement qu’elle s’est comportée normalement aujourd’hui, sinon je me serais enfui chez papa. J’ai voulu aller en parler à Chow, mais elle est partie en week-end. Hâte qu’elle revienne.
 
Lundi 10 mars 2014
J’ai encore mal dormi et fait le même cauchemar. Qu’est-ce qui se pase ? Ma mère était normale avant le voyage, même dans l'avion. Enfin je crois, car j'ai dormi tout le long du vol. Je suis allé voir Chow et je lui ai expliqué pour les cheveux. Elle a été choquée et m’a dit qu’elle allait en parler à un ami qui est psycho quelque chose. Elle m’a dit aussi de ne pas m’en faire et de continuait à lui dire comment elle se comporter. Ah oui, elle doit encore me montrer un truc que ma mère a perdu sur son paillasson. Enfin, elle est pas sûre que ce soit à elle.
 
Mardi 11 mars 2014
Toujours le même cauchemar. En pire à cause du doigt. C'était le truc que Chow devait me montrer. Elle m’a demandé si c’était à moi et je lui ai dit que non. Et puis il était bien trop grand. Et puis bien trop long aussi. Ah oui, c’était un doigt en plastique, sans ongle, en silicone, pas en chair humain comme je l’ai cru au début. Il n’appartenait pas à ma mère non plus puisque j’en ai compté douze. Euh dix. Ses cheveux ont repoussé. C'est comme si elle ne les avait jamais coupé. Je n’ai pas envie qu’elle les mange encore. Chouette demain c’est mercredi et Chow m’emmène au cinoche. Vivement que tout redevienne normal.
 
Mercredi 12 mars 2014
J’ai trouvé Chow très étrange. Elle a pas dit un mot de tout le film. Ni après. Quand on est arrivé à notre étage, elle m’a demandé si elle pouvait fouiller la chambre de maman. Je lui ai dit que je ne savais pas. Elle a insisté et m’a fait promettre de ne rien lui dire. C’était pour sa guérison qu’elle a dit mais d’abord il fallait comprendre. Chow a trouvé un ongle peint avec du vernis rouge. Le même que maman. Chow l’a essayé sur le doigt et ça rentrait dans l’empreinte de l’ongle. Quand maman est rentrée à la maison, j’ai discrètement vérifié ses mains et il ne manquait ni doigt ni ongle. J’ai juste trouvé sa peau un peu dure et toujours froide mais je m’y étais habitué.
 
Jeudi 13 mars 2014
Je crois que je ferai ce cauchemar toute ma vie. En plus de m’arracher les cheveux avec ses dents, ma mère me crevait aussi les yeux avec ses ongles rouges. Puis elle les croquait en riant. C’était horrible. J’ai pris l’habitude d’avoir une bouteille d’eau à côté de moi. Après un cauchemar j’en bois un peu, ça me calme. Cette nuit, la bouteille était vide. Je me suis levé pour la remplir et quand je suis passé devant la porte de la chambre à maman, j’ai entendu des cris étouffés. J’ai eu si peur que tout mon corps tremblait. Malgré ça je voulais savoir ce qui se passait. J’ai alors regardé par le trou de la serrure. Je voyais le visage de ma mère et une partie de son corps allongé sur le lit. Elle dormait la bouche grande ouverte. Les petits cris étouffés semblaient venir de là. J’ai pensé qu’elle faisait un cauchemar. J’ai aussi remarqué près de sa table de nuit un verre avec deux billes blanches à l’intérieur. Ça brillait un peu. Je n'avais jamais vu ça avant, même quand plus jeune je dormais avec elle. Puis j’ai été remplir ma bouteille et je me suis recouché. J’ai réussi à me rendormir.
 
Vendredi 14 mars 2014
Chow est morte (des années plus tard j’ai su la cause de sa mort : asphyxie des poumons par écrasement des côtes). Je l’ai appris après être rentré du collège. Y’avait des flics qui allait et venait chez elle. Maman était déjà là. Elle avait pris son après-midi. C’est elle qui me l’a dit pour la mort de Chow. J’ai pas joué les durs, j’ai pleuré. Je lui ai même demandé de dormir avec elle car je lui ai dit pour les cris étouffés de la nuit derrière. Elle m’a rit au nez et m’a demandé de me mêler de mes affaires. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai un mauvais pressentiment, je redoute la nuit qui arrive.
 
 Je n’ai tenu mon journal que six jours. Car après la nuit du vendredi à samedi, je n’ai plus été capable d’écrire quoi que ce soit. Cette nuit-là a changé le cours de mon existence et a irrémédiablement modifié ma vision des choses sur un monde soi-disant normal.
 
Pour « oublier » la mort de Chow, ma mère a rapporté un Mc Do. Elle n’a pas versé la moindre larme pour une de ses meilleures amies. C’est à peine si elle s’en rendait compte. J’ai trouvé ça un peu choquant mais j’ai mis ça sur son comportement étrange. Je me disais qu’elle allait finir par réaliser que d’ici quelques jours, notre voisine était bel et bien morte.
 
Pendant le repas devant la télé, je ne cessais de regarder ses mains, ses yeux, ses cheveux. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne les trouvais pas naturels. C’était juste une impression, pas une certitude. Sans doute avais-je en tête ce doigt en plastique que Chow m’avait montré et ce cauchemar qui laissait une saveur glauque à mes journées. Son bisou du soir sur mon front s’est aussi avéré plus court et moins bruyant que d’habitude. Et puis elle m’a serré fort dans ses bras. J’ai cru qu’elle allait m’étouffer. Puis elle m’a dit une phrase que je n’oublierais jamais : « même la mort ne nous séparera pas ». Je me suis dit alors que ma mère m’aimait beaucoup et j’ai rapidement trouvé le sommeil, toujours dans l’espoir d’un retour au calme…
 
En pleine nuit, mon inconscient m’a alerté de quelque chose et m’a doucement réveillé. J’ai aussitôt entendu des cris étouffés. J’ai eu peur pour ma mère et j’ai bondi du lit.
 
Allongée sur les couvertures, ma mère dormait la bouche grande ouverte. Elle n’avait pas fermé les volets et la lumière d’un réverbère donnait une atmosphère orange-sombre à sa chambre, un peu comme dans un parking mal éclairé.
 
En m’approchant, les cris étouffés se sont arrêtés. Puis j’ai entendu « aide-moi, pitié, aide-moi ». Ça venait de sa gorge. Sa glotte allait et venait sur la peau de son cou. Mais sa bouche restait fixe, toujours grande ouverte. Le verre sur la table de nuit a fait un bruit comme s’il se déplaçait. J’ai regardé et j’ai vu que les deux boules étaient en fait deux yeux en verre. Leurs iris bleus (comme ceux de ma mère) me fixaient. De peur, j’ai failli pisser dans mon froc. J’ai à nouveau entendu « aide-moi, pitié, aide-moi » sortir de sa gorge.
 
Après un craquement sinistre sa tête s’est tournée vers moi. Deux orbites vides me fixaient horriblement. Et au fond, tout au fond de cette bouche ouverte et de ces orbites vides, j’ai vu quelque chose d’impossible à croire et qui deux ans après me hante encore.
 
J’ai vu un œil injecté de sang au tout fond de chaque orbite, j’ai vu des lèvres éclatées au fond dans la bouche grande ouverte et ce sont ces lèvres qui poussait des cris étouffés et qui bougeaient en disant « aide-moi, pitié, aide-moi ». J’ai voulu m’enfuir, mais une main glaciale a attrapé mon poignet. Je me suis débattu comme un fou et j’ai réussi à lui échapper. Cette chose s’est précipitée derrière moi et m’a pourchassé dans le couloir. J’entendais rire, mais aussi « « aide-moi, aide-moi ».
 
Je me souviens que sur le plancher du premier étage son pas faisait un drôle de bruit, comme des coups de marteau sur du bois. On avait un duplex et j’ai dévalé les escaliers quatre à quatre puis j’ai commencé à déverrouiller la porte d’entrée. J’ai alors entendu un bruit sourd derrière moi, puis un cri aigu. La chose est tombée dans les escaliers puis s’est disloquée pièce par pièce. La tête a roulé jusqu’à mes pieds. Ses orbites étaient creuses et totalement vides. Plus rien à l'intérieur. J’ai alors levé la tête et j’ai vu une silhouette sombre plus petite, plus mince, de travers sur les marches de l’escalier. Son corps était cassé en deux, mais sa tête me fixait. C’est là que j’ai reconnu les yeux grands bleus de ma vraie mère. C’était effroyable et je me suis enfui en hurlant. Après c’est le trou noir, mais je crois que sur le trottoir un éboueur m’a recueilli et m’a emmené à l’hôpital…
 
Je me suis réveillé dans une chambre verte et bleue. Mon père était assis près de moi et dormait une main dans la mienne. J’ai dû le réveiller en bougeant et il m’a aussitôt serré dans ses bras en pleurant comme une petite fille. Je n’ai compris pourquoi qu’au bout de longues et interminables minutes : il a cru que j’étais mort avec ma mère lors de l’accident d’avion du vol MH 370 de la Malaysia Airlines. C’est tout simplement impossible.
 

______________________




 
  
Note wikipédia : Le vol 370 Malaysia Airlines (code AITA : MH370) est un vol international régulier de la compagnie aérienne Malaysia Airlines reliant Kuala Lumpur à Pékin. L'appareil, un Boeing 777 qui transportait 239 personnes dont une majorité de ressortissants chinois, est porté disparu depuis le 8 mars 2014.

Complément d'information : parmi les nombreuses théories du complot lues sur internet, l'histoire du jeune suicidé voudra en retenir deux : L'avion n'a jamais décollé et les passagers auraient servi à certaines expériences secrètes ou, en concordance avec certains phénomènes lumineux observées cette nuit-là, l'avion aurait mystérieusement disparu en plein ciel...   
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/


Dernière édition par Stéphane G de G le Sam 3 Sep 2016 - 01:01; édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Aoû 2016 - 14:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ShadowInTheBlueMoon
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2016
Messages: 151
Localisation: France
Féminin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 11:32    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Cohérence de l'histoire: la trame narrative me semble cohérente.

Cohérence de l'action/du personnage: l'apparition du journal est bien amenée. J'aime aussi le fait que, bien qu'il doute, il ne sens autorisé à croire à la réalité des changements survenus chez sa mère qu'à partir du moment où un autre adulte ( tout du moins une personne référente à ses yeux) valide ses craintes.

Moyen de transmission: ce sont donc des extraits d'un carnet de note publié sur un forum, ça se tient.

Lisibilité: bonne.

Sentiment éveillé: je ne m'attendais pas à cette fin qui éclaire le texte différemment: était ce un rêve? Était il dans une autre dimension? J'aime bien ce côté ouvert.

Intérêt: j'ai bien accroché c'est donc pour
________________
Let me take you to the blue moon.
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 361
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 13:32    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Cohérence de l'histoire/des personnages : J'ai un peu de mal avec le visage visible au fond des orbites, c'est une cavité assez petite et je doute que le narrateur ait le temps de vraiment l'examiner pour trouver à quoi une éventuelle tâche coloré puisse ressembler, mais je chipote. Mon plus gros soucis c'est le paragraphe d'intro, je le trouve un peu confus, j'ai mis un peu de temps à comprendre qu'on parlait du corps de la mère. Niveau timming ça colle pas trop aussi, il me semble qu'on peut survivre 2 semaines sans manger, hors là les faits s'étendent que sur quelques jours. A voir si l'incohérence est voulu ou pas, mais là souligné pour montrer ce choix pourrait être pertinent je pense.

Moyen de transmission : Message sur un forum ok.

Sentiments éveillés : Curieusement, ça m'a fais penser au livre Trois (des "gosses" qui survivent à un accident d'avions avec plein de truc creepy après). Donc du coup j'ai bien aimé, j'me mets à la place de cette gamine qui mène une enquête un peu hors norme et qui essaye d'affronter sa peur et ses inquiétudes. J'aime aussi la petite inquiétude que crée le fait que cette chose soit "en liberté/sans hôte" et laisse donc supposer que ça peut se reproduire ailleurs.

Style/lisibilité : C'est ok. Le journal me parait assez adaptée pour une pré-ado.

Intérêt : Si on peut éclaircir le point mentionné tout en haut c'est parfait. Dans tout les cas tu as mon pour.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 14:32    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Merci de vos critiques...L'idée de cette creepy a été tirée du crash non élucidé du vol Mh 470 je crois. Je me suis imaginé que des aliens avaient "volé" cette avion et avaient fait des expériences sur des humains. Ensuite ils ont envoyés sur terre quelques sosies fabriqués dans une sorte de plastique vivant. La narratrice ne sait ce qu'il lui est arrivé, elle se croit toujours humaine. On considère que la narratrice est un parfait sosie et que son cerveau a été correctement dupliqué. La mère a plus de problèmes, elle est plus bizarre. Ce que tu vois Layla à l'intérieur est l'âme de la mère et sa souffrance quant aux expériences subies. Son corps est recouvert de ce polymère...


OK, je sais que vous êtes à des années lumière d'avoir imaginé cela mais c'est à façon à moi de traduire cette idée en restant dans les normes CREEPY...


Merci de vos lectures et critiques, je vais essayer d'en tirer des corrections...
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 361
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 14:43    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Stéphane G de G a écrit:
Ce que tu vois Layla à l'intérieur est l'âme de la mère et sa souffrance quant aux expériences subies. Son corps est recouvert de ce polymère...



C'était un peu ce que j'avais en tête je mets juste un douce le fait sur la narratrice puisse y reconnaître formellement sa mère. Déjà selon la distance voir la couleur des yeux chez les gens c'est pas super évident. Mais pour revenir à la CP, la narratrice est stressée, l'instant où elle découvre ça me paraît durer une fraction de secondes donc je suis un peu dubitative...
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû 2016 - 15:02    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Alors je vais y réfléchir car j'aime les conseils...
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chucky
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 825
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2016 - 19:27    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

 Cohérence de l'histoire : Un truc qui m'a tout de suite dérangé : On est d'accord que le post sur le forum est posté de nos jours ? Et vu que le narrateur a 11 ans en 2014, ça voudrait dire qu'il a 13 ans au moment où il témoigne sur ce forum ? Pourquoi pas, c'est pas vraiment une incohérence vu que c'est possible, du coup c'est à toi de voir si tu veux garder ça ou alors si soit tu fais en sorte que le voyage en Malaisie ait eu lieu il y a plus longtemps qu'en 2014 ou alors qu'il est plus âgé à ce moment, ce que je te déconseille un peu vu qu'il faudrait revoir le journal. Mais à part ce détail qui peut être réglé très facilement, rien à déplorer.


 Cohérence des actions : Là aussi c'est plus une suggestion que je peux proposer (même si en vrai je le ferai pas sur un texte comme celui-ci), mais pourquoi pas rajouter des fautes sur le journal vu qu'il est censé être écrit par un enfant de 11 ans ? En faisant ça tu pourrais rajouter du réalisme niveau style, notamment. Mais c'est vraiment pas obligé et pas mal dispensable. Globalement le reste des actions sont bonnes, du moins celle de l'enfant vu que la mère peut pas vraiment être cohérente, vu qu'elle est "possédée".


 Sentiment éveillé : Lecture agréable, curiosité tout au long du texte donc c'est cool. En revanche, j'ai eu besoin de tes explications pour cerner le problème de la mère, si tu pouvais tenter de rendre ça un peu plus clair ça serait pas de refus.


 Vraisemblance du moyen de transmission : Le récit du mec posté par celui-ci sur un forum, d'accord. 


 Style : Comme dit plus haut, tu pourrais perfectionner ça avec les fautes, ou alors (j'y avais pas pensé avant, débile que je suis) dire que t'as corrigé le journal, mais dans ce cas là faudrait que le narrateur soit plus âgé quand il écrit ça.


 Lisibilité : R.A.S


 Intérêt : Le texte est bon et plutôt original, reste plus qu'à régler deux-trois petits trucs. Pour
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 26 Aoû 2016 - 23:03    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Purée y'a des trucs que j'avais même pas tilté comme l'âge du narrateur du forum ! Là ça cloche grave ! merci Chucky je vais m'empresser de faire des fautes, ça c'est une de mes principales qualités! 
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Payu
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2016
Messages: 9
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2016 - 13:22    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Cohérence de l'histoire : Il y a deux trucs qui m'ont titillés. Tout d'abord dans le paragraphe du mardi 11 mars. Le petit garçon dit que les cheveux de sa mère ont repoussés en 2 jours, ça ne me choque pas vu qu'elle n'est plus humaine, mais ce qui me choque c'est qu'à aucun moment ça ne choque l'enfant.
Il y a aussi le fait que l'autopsie de la mère conclue à une mort naturelle par manque de nourriture alors que le corps et retrouvé dans les escalier et, je cite "Son corps était cassé en deux". La mort naturelle ne me semble pas la plus évidente.


 Cohérence des actions : Rien à redire, la découverte du doigt, de l'ongle nous amène doucement à la conclusion finale.


 Sentiment éveillé : Curiosité de savoir la fin mais j'ai ressenti un parfum de surnaturel tout le long alors que j'aurais aimé qu'il nous saute dessus juste à la fin (point de vue plus que subjectif).


 Vraisemblance du moyen de transmission : Le post sur un forum avec extrait de journal, classique mais très efficace.


 Style : Juste un petit truc que j'ai relevé. "Elle m’embrassait rarement sur le front (elle disait pourtant que c’était les vieillards qui embrassaient comme ça)", l'adverbe pourtant marque l'opposition alors que l'explication des vieillards est censée justifier la rareté des bisous sur le front donc ce n'est pas une opposition.


 Lisibilité : R.A.S


 Intérêt : Pour moi le gros point à corriger est l'histoire de l'autopsie, d'ailleurs je suis étonné que personne n'ai relevé ce point. J'ai peut-être une loupé une justification. Mais globalement je suis Pour
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 31 Aoû 2016 - 14:56    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Merci à vous. J'ai fait un remodelage conséquent suivant vos critiques. L'intro a été modifiée et l'histoire tient plus la route, elle correspond à la schock ending. 
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pomme
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2016
Messages: 308
Localisation: Poirier
Féminin

MessagePosté le: Jeu 1 Sep 2016 - 20:40    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Cohérence histoire et personnage: j'étais tellement dans l'histoire que rien ne m'a choqué, donc si y'a des trucs incohérents ça doit pas être des trucs de ouf.

Moyen de transmission: témoignage ok

Sentiment éveillé: J'ai stressé, surtout le passage de la salle de bain et des cheveux, j'avais peur que le gamin se fasse choper, je me suis mise à sa place. Brrrr
C'est vraiment glauque comme histoire, et c'est angoissant et perturbant à imaginer comme situation. Ton histoire m'a touché et angoissé parce que quand j'étais petite je faisais souvent des cauchemars où mes parents étaient pas vraiment mes parents un peu comme dans ton récit. (c'était l'instant "je raconte ma vie")

Style et lisibilité: Rien à dire. Si je peux me permettre je trouve que c'est l'une des mieux écrites dans celles que tu as proposé et que j'ai lu. J'ai pas décroché c'était vraiment super à lire.

Intérêt: Alors j'avoue qu'à la fin j'étais un peu dubitative, je comprenais pas trop trop comment ça se fait que le machin se casse la gueule comme ça. Cela dit j'ai été charmée par l'histoire. J'ai vraiment aimé, et je dois dire que j'aime encore plus après avoir lu ton explication. J'avais pas compris, pour moi c'était un truc de possession (bien que franchement avec le doigt en plastique et les yeux de verres ça parait évident maintenant). Donc voila voila, je vote Pour !
________________
"You tried your best and you failed miserably. The lesson is, never try." H.S
Revenir en haut
Iggnatus
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2015
Messages: 246
Localisation: Aix-en-Provence
Masculin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 12:19    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

-Cohérence histoire : J'ai beaucoup de mal avec la fin... c'est complètement incompréhensible... et alors le coup des deux billes qui s'avère être des yeux, je le sentais venir à 1000m ... Et puis, tu fais pas grand chose de la mort de Chow ce qui est dommage.

-Cohérence personnages : Les changements sont assez subtils, j'aime bien...

-Sentiment éveillé :
Meh... bof

-Moyen de transmission : Good.

-Style : Le style journal est plutôt cool et c'est pas lourd comme on peux le voir parfois... J'avais peur de voir le personnage continuer à écrire en se faisant attaquer mais en fait non.

-Lisibilité :
Good.

-Intérêt : C'était vraiment assez passable. La fin n'aide vraiment pas et je trouve que la chute est assez bâclée. Contre en attente de modif.
________________
Déroule pas si tu es un petit être sensible et fragile

Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 13:48    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Merci Pomme de ta critique. oui, j'ai essayé un style plus simple, sans le crémage de 54 millimètres dessus ;-).
Euh non Ignatus, je ne vais pas faire de cette fin une banale histoire de possession. Il faut juste imaginer ce qui pourrait arriver aux passagers d'un vol qui a disparu. Sont-ils simplement morts ou se passe-t-il autre chose ? tintintin....
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Iggnatus
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2015
Messages: 246
Localisation: Aix-en-Provence
Masculin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 17:37    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Oui sauf que là sa mère est revenu avec lui et il retrouve son père ! Donc soit le gamin et la mère ont disparu et ne sont jamais rentrés chez eux, soit ils sont en effet bien rentrés chez eux, les passagers n'ont pas disparus, et sa mère s'est juste faite possédée. Le gosse ne peux pas ne pas avoir si sa mère a bel et bien disparu, see ?
________________
Déroule pas si tu es un petit être sensible et fragile

Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2016 - 20:20    Sujet du message: Remplacements Répondre en citant

Non, faut voir plus loin. Remonte les messages et tu cerneras mieux mon idée...
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:25    Sujet du message: Remplacements

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas acceptées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com