Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Le voyage de sa vie...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pr1cessetrashy
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 41
Localisation: Golfe de St Tropez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 14:45    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Je me souviens avoir rencontré Julie lors d'une soirée étudiante, c'était fin mai il me semble. Je l'ai tout de suite remarqué, une blonde toute fine et pas très grande avec des vêtements plutôt classiques. On aurait dit qu'elle s'était égaré et retrouvé là par hasard. Une amie me l'a finalement présenté, ça a tout de suite collé entre nous. Elle étudiait l'histoire ancienne, c'était une vraie passionné, elle pouvait en parler des heures sans que son interlocuteur s'en lasse. Elle était drôle, souriante et pleine de vie.
Comme bon nombres d' étudiants elle était un peu fauché et à vrai dire je ne roulais pas sur l'or non plus. Après s'être fréquenter quelques temps, nous avant décidé de faire de la collocation. C'était cool, on à vite trouvé nos marques et tout allait pour le mieux.


Un jour elle est rentré à la maison toute excitée je ne l'avais jamais vu comme ça, ses yeux pétillaient elle était euphorique.  Son professeur lui proposait un voyage en Inde pour approfondir ses connaissances, autant vous dire qu'elle n'a pas réfléchis à deux fois avant d'accepter étant donné que l'Inde était son pays préfèrer.
Plus son voyage approchait moins elle tenait en place, on aurait dit une petite fille qui allait à Disney pour la première fois de sa vie... 
Puis le grand jour est arrivé,  je m'en souviens comme si c'était hier. Elle m'a sauté dans les bras et m'a fait un câlin qui a duré de longues minutes, elle m'a dit qu'un mois ce n'était pas très long et m'a promis de me donner des nouvelles dès qu'elle en aurait l'occasion.
J'ai eu le coeur lourd de la voir partir mais je savais que ce voyage était la chance de sa vie.


La première fois qu'elle m'a téléphoné c'était trois jours après son départ, je n'ai pas tout compris, la ligne était mauvaise mais elle avait l'air heureuse et c'est ce qui comptait.
La deuxième fois c'était au bout d'une dizaine de jours si je me souviens bien. Elle était plus calme mais toujours aussi enjouée ,  elle m'a parlé de ses rencontres et de ses visites surtout d'un endroit qui s'appellait "la tour du silence". D'après ses dire, cet endroit la fascinait plus que le reste.
Je n'ai plus eu aucunes nouvelles jusqu'à son retour, je me suis d'ailleurs inquièté mais je n'avais aucune adresse ou numéro pour la joindre.
Quand elle est rentré je ne l'ai pas reconnu, elle était pâle avec de grosses cernes noir sous les yeux elle avait l'air un peu plus mince. 
Elle m'a raconté son voyage,  s'est excusé de ne pas avoir donné de nouvelles mais qu'elle avait énormément de recherches à faire.  Elle a sorti de son sac une espèce de vieille relique poussièreuse, elle m'a dit qu'elle avait trouvé ça au marché noir et que ça représentait "la tour du silence". Elle m'a enfin expliquer quel était cet endroit,  d'après ce que j'en est retenue c'est les Perses qui ont commencé à construire ces tours pour pouvoir y exposer les cadavres des défunt pour ne pas souiller les principaux éléments que sont la terre, l'eau et le feu et surtout pour que leur âme passe par "un jugement" afin de savoir si ils iraient vers la lumière ou les ténèbres.


Après de longues explications interminable je lui ai quand même fait remarqué qu'elle semblait affaibli, elle m'a dit que c'était sûrement ses travaux et le voyage.  D'ailleurs tout de suite après ça, elle est partie posé la statuette sur sa commode en face de son lit et est allé se coucher. 
Les jours ont défilés mais rien n'a changé, je ne reconnaissait plus Julie.  Elle ne riais plus, resté renfermé dans sa chambre à faire des tonnes de recherche, elle n'allait même plus en cours et ne m'adressais que très peu la parole.
Un soir vers 1h du matin j'ai entendu beaucoup de bruit dans la cuisine, je n'étais pas très rassuré mais je me suis quand même lever pour aller voir ce que c'était. Tout les placards étaient ouverts, il m'a fallu quelques secondes pour réaliser ce que je voyais. Julie était assise sur le plan de travail, autour d'elle il y avait une dizaine d'emballages ouverts: du chocolat en poudre, des cornichons , des céréales,  du jambon, des sardines, du beurre...J'ai même aperçu des pâtes cru. Elle m'a fixer, s'est mise à rire comme une folle et à continuer de manger en prenant par poignée tout ce qu'il y avait autour d'elle et à même croqué dans la plaquette de beurre.  Ne savant pas trop quoi faire je suis retourné me couché comme si de rien n'était. 
Le lendemain matin il n'y avait aucune trace de sa "crise" j'ai d'abord cru à un rêve mais le frigo et les placards étaient à moitié vide. Au début ses crises étaient une fois par semaine puis finalement ca s'est emplifier jusqu'à devenir quotidiennes. J'en suis arrivé à un point où j'ai dû acheter des chaînes et des cadenas pour mettre au frigo et aux placards, je n'avais plus les moyens financiers d'assumer ses crises et toute tentatives de discussion avec elle étaient un échec total.
un vendredi vers 2h15 du matin j'ai était réveillé par des voix qui semblait venir de la salle de bain, je me suis armé de ma batte de base Ball et j'ai poussé la porte. Je crois que cette image restera gravé dans ma tête à tout jamais. Julie était assise par terre a côté de la poubelle,  elle avait sortie tout les tampax usagés et.....et elle les suçais un par un, elle avais du sang autour de la bouche l'odeur en plus de la scène m'a donné des haut le coeur. Elle m'a regarder et riait presque à s'en étouffer,  pourtant je pouvais voir de grosses larmes coulaient sur ses jouent et j'ai vu de la détresse dans ses yeux.


C'était la fois de trops, dès le lendemain matin j'ai appelé les autorités en expliquant tout ce qui s'était passé. Ils sont venus à la maison, ils ont dû forcer la porte de sa chambre pour rentrer. Elle était assise sur son lit à fixer sa vielle statuette,  il y avait des tonnes d'emballages par terre,  les murs étaient remplis de croquis et de notes écrites dans une autre langue.
Après avoir constaté les faits, ils ont décidé de la placé dans un hôpital psychiatrique.
Pendant un mois les visites étaient interdite, j'appelais de temps en temps pour prendre des nouvelles mais il n'y avait aucune amélioration, elle ne parlait pas et regarder dans le vague toute la journée. Le médecin m'a demandé si elle n'avais pas un objet qu'elle aimait particulièrement ou quelque chose qui pourrait la faire réagir,  j'ai tout de suite pensé à cette relique qui semblait l'a passionner.
Le jour où j'ai enfin pu aller l'a visiter elle ne m'a même pas regardé, elle était toujours les yeux dans le vague, elle était maigre et n'avais plus aucunes force.  J'ai sorti la "tour" de mon sac et l'ai posé sur la petite table face à son lit,  ces yeux ce sont écarquillés et elle s'est mise à rire en l'a fixant.  J'ai trouvé sa très dérangeant et bizarre, je voulais l'a reprendre mais le médecin m'a gentiment conseiller de laisser cette chose ici.
J'allais voir Julie une fois par semaine à peu près,  ça ne m'enchantais pas vraiment mais elle n'avais aucune famille et aucun de ses "amis" ne venait l'a voir. 
Un matin je suis arrivé et j'ai trouvé Julie avec un bout de miroir dans la main et les avant bras lasserais, elle m'a regarder en souriant et à continuer de se couper.... J'ai demandé à voir le directeur immédiatement, je lui ai dit que c'était inadmissible et que j'allais être très vigilant à l'avenir. Il ne comprenais pas comment une tel chose à pu arriver,  il était sincèrement désolé et m'a proposé de l'attacher à son lit quelque temps. J'ai eu du mal à accepter mais je me suis dit que ce ne pourrais pas lui faire plus de mal.
Quelques semaines plus tard j'ai reçu un appel de l'hôpital me demandant de venir le plus rapidement possible. Arrivée sur place le directeur est venu me voir me disant qu'il ne comprenais pas, qu'il ne savais pas comment, ni qui. Je ne comprenais pas son charabia avant d'arriver dans la chambre,  elle était là,  attaché au lit le visage et les jambes tuméfié. Ça en était trop pour moi, j'ai ordonné au directeur qu'un agent de sécurité reste devant sa chambre toute les nuits et que si il ce passais encore quelque chose de ce genre j'appellerais la police sans hésiter. Le soir même quelqu'un avait était placé devant sa porte.


Mon téléphone à sonné à 3H du matin, c'était la police qui m'ordonna de venir à l'hôpital sur le champ.  J'ai enfilé mes vêtements et j'ai maudits Julie de ne pas avoir de famille,  bien que j'étais horriblement inquiet de ce qui avait pu se passer. 
Arrivé dans le hall de l'hôpital je pouvais entendre son rire raisonné dans les couloir,  c'était un rire d'hystérie.  Des infirmières pleurais près de l'accueil, et un brancard avec un cadavre est passé à côté de moi. Ils n'avaient pas encore refermé le sac, j'ai reconnu l'homme qui avait était placé devant la chambre de Julie. Il avait les yeux totalement blanc et la peau très sèche, tellement sèche qu'elle était craquée.
Julie n'arrêtait pas de rire, quand je suis rentré dans sa chambre elle m'a regarder droit dans les yeux et s'est arrêté net de rire, je me suis approché d'elle, elle m'a souris. Des larmes ont coulées le long de ses joues puis elle m'a murmurait " quand la nuit tombe , elle viens me voir". 
Une enquête a était ouverte, après les avoirs informé de ce qu'elle m'avait dit j'ai demandé à rester devant sa chambre la nuit suivante, les gendarmes étaient réticent mais ont fini par accepter à condition qu'un agent de leur service reste près de moi.
Le soir venu j'etais assez stressé,  j'ai pris une chaise et me suis assis dos à la porte.  Je regardais de temps en temps par la petite fenêtre pour voir si tout allais bien. Vers minuit j'ai entendu un bruit venir de sa chambre, en me levant j'ai cru apercevoir une lumière sortir de la statuette mais c'était furtif et Julie dormais paisiblement,  c'était certainement la fatigue. Vers 2h du matin le garde est partie prendre une pause cigarette,  quelque minute après tout à basculé.
Les lumières du couloir ce sont coupées et j'ai entendu Julie hurlé,  j'ai bondit de ma chaise et jai regardé par la fenêtre de la porte,  une puissante lumière ce dégagé de la "tour du silence" Julie était assise sur son lit la tête en arrière et les yeux révulsés elle répétait en boucle "Ahriman, Ahriman". J'essayais d'ouvrir cette porte de toute mes forces mais rien n'y faisait, j'ai vu une forme sombre l'envelopper. Entre deux incantations on aurait dit qu'elle redevenait lucide pendant quelques secondes et hurlait, pleurait "Alex aide moi" 
J'essayais de fracasser la vitre avec la chaise,  je donnais des coups de pieds dans la porte....
J'ai vu l'horreur....quelque chose à arracher les draps et sa blouse, elle était totalement nu. J'ai vu des griffures commençaient à apparaître entre ses cuisses, des lambeaux de chaire ce décollaient de ses côtes puis des morsures sont apparu près de sa poitrine et de son cou ... Jusqu'à... Ce qu'une morsure lui ouvre la gorge.
Je hurlais dans le couloir suppliant que quelqu'un vienne m'aider. Quand le garde est arrivé les lumières ce sont rallumé et la porte s'est ouverte. J'ai couru, je l'ai prise dans mes bras en lui disant que j'étais désolé que tout allait s'arranger.  Les médecins m'ont dégagé de la pour pouvoir l'emmener d'urgence au bloc. Bien décidé à en finir j'ai pris la statuette et l'ai fracasser dehors, une odeur nauséabonde s'en est dégagé et j'ai découvert un petit papier à l'intérieur. Je suis rentré chez moi pour brûler ce papier mais avant je voulais savoir ce qu'il y avait dedans. Je l'ai ouvert et j'ai découvert une mèche de cheveux et le mot "Ahriman" inscrit sur le papier. J'ai allumé la cheminée et jetter le tout à l'intérieur.  Le lendemain matin l'hôpital m'a appeler pour m'annoncer que Julie était décédé suite à ses blessures... Je ne m'en suis jamais remis et d'ailleur... quand la nuit tombe , elle viens me voir....


Dernière édition par pr1cessetrashy le Dim 30 Oct 2016 - 15:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 14:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Trouble
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2016
Messages: 242
Localisation: Paris
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 15:07    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Alerte gros tas !!! Pourrais-tu espacer le contenue STP. 
Ça fait vraiment mal aux yeux Sad
________________
Tapis dans l'ombre, seul les critiques peuvent percevoir le secret de CFTC

Smile Critique depuis le 11 mars 2017 et toujours pas un seul poil Smile

Rejoignez le club.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 388
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 15:12    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Cohérence de l'histoire/des personnages : Elle part là bas mais le narrateur ne peut pas la joindre ? Elle à pas de portable ? Une adresse mail ?... Sinon les réactions du narrateurs sont vraiment étranges, la fille fait une crise de "boulimie" en pleine nuit, il fait comme si de rien était ? Ca se reproduits, il cadenasse les placards parce que ça lui revient cher mais il en parle à personne, il demande pas d'aide ? Super comme pote... Les directives du narrateur quand elle est à l'hôpital font faux et sont assez irréalistes. On ne place pas quelqu'un en HP comme ça, le narrateur n'est pas de la famille donc l'hosto clairement s'en fout de lui. On ne met pas un garde comme ça devant une porte, y a des rondes régulières la nuit de toute façon... La dernière phrase est plus qu'étrange aussi, visiblement tout le long on fait un lien avec la statuette, elle est brisé donc y a peu de chance que le narrateur se retrouve "hanté". De plus il n'a pas l'idée de faire des recherches sur "ahriman" ? Mouais...

Sentiments éveillés : C'était sympa jusqu'à la premiere crise de la fille malgré que le thème de l'histoire soit déjà vu et revu. Après ça part un peu en n'importe quoi donc j'ai décroché...

Moyen de transmission : Témoignage, mais bon, comme j'ai pu le dire le narrateur est pas super reactif, il a vu que son amie était morte à cause de ça, et en réaction il raconte son histoire sans chercher d'aide, faire de recherche...

Style/lisibilité : Des paragraphes, des sauts de ligne tout ça...

Intérêt : Le début était pas mauvais, mais ça gatte à la moitié du texte... Donc en l'état ça sera un contre.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Trouble
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2016
Messages: 242
Localisation: Paris
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 18:17    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Quelques sauts de ligne ne change pas vraiment la donne mais bon ^^


Cohérence de l'histoire/action: Je trouve qu'il y'a très peu de contacts entre le protagoniste et son amie pendant le voyage de cette dernière et comme dit plus haut les réactions du protagoniste sont très mal menés: elle se met à bouffer tout se qu'elle trouve et il se dit "oh ! Et si j'allais dormir" et elle ne cherche aucune aide extérieur. Sa pote se met à se couper les bras et aucun médecins ne sent  préoccupés...
Et d'après ce que je sais il n'y à pas de cheminée dans les appartements.


Sentiment éveillé: J'ai eu des frissons en imaginant les actions incompréhensibles de "Julie", mais sans plus, les incohérences sont trop importantes.


Moyen de transmission: témoignages.


Style/lisibilité: quelques fautes mineurs qui ne gêne pas à la lecture. 


Intérêt: Comme dit plus haut, j'ai vraiment accroché au début, mais peu à peu ta façon d'écrire c'est disons dégradé. Je me souviens avoir lue une pasta sur le même thème où j'avait vraiment accroché, donc j'te laisse rectifié tes fautes. 
Pour l'instant c'est  contre 
________________
Tapis dans l'ombre, seul les critiques peuvent percevoir le secret de CFTC

Smile Critique depuis le 11 mars 2017 et toujours pas un seul poil Smile

Rejoignez le club.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pr1cessetrashy
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 41
Localisation: Golfe de St Tropez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 18:21    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Alors oui il existe encore des appartements avec cheminée Smile oui c'est peut-être un peu incohérents aux niveaux des réactions mais on peut ce dire que c'est un mec et qu'un mec ça s'en bat souvent les couilles.  Surtout en plein milieu de la nuit Razz
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 388
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 18:25    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Heu oui mais non... Le prétexte "c'est un mec" c'est plus que douteux. Admettons, il est fatigué, peut-être pas certain d'être réveillé, pourquoi pas. Mais ça justifie ce comportement une seule fois, pas toute les nuits. Et comme ce comportement est plus que régulier ça tient pas...
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
MonsieurAurelien
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2016
Messages: 10
Localisation: Lyon
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 20:46    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Moi personnellement j'aime bien mdrr ça me fait penser à un jeux vidéo mais je sais plus lequel XD
Revenir en haut
Trouble
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2016
Messages: 242
Localisation: Paris
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 30 Oct 2016 - 22:30    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Étant un "mec" (je ne voudrais pas lancer LE débat interdit mais j'voulait quand même laisser mon avis  Very Happy ). Donc si j'était le protagoniste, non je ne m'en foutrai pas au contraire j'aurais jamais accepté de dormir avec une folle sous mon toit et aurais appelé la police de suite.




Question de logique (même en étant un mec)


Ps: pour la cheminée dans les appartements je ne savait pas. My bad.
________________
Tapis dans l'ombre, seul les critiques peuvent percevoir le secret de CFTC

Smile Critique depuis le 11 mars 2017 et toujours pas un seul poil Smile

Rejoignez le club.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pr1cessetrashy
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 41
Localisation: Golfe de St Tropez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2016 - 13:22    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Bon et admettant que le mec dise "ho mon dieu elle a un crise de boulimie dans la nuit et c'est pas du tout normal parce-que PERSONNE n'est sensé faire ça!" ça donnerais quoi?
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 388
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2016 - 13:49    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

C'est toi qui écrit hein. Mais jouer sur l’inquiétude du mec peut être bien, pas juste un "oh je m'en fous et je verrouille les placards parce que ça me coute cher" qu'il cherche de l'aide, essaye de lui parler.

Et non quelqu'un qui va bien ne fait pas une crise de boulimie. Manger des pates crus d'ailleurs j'pense qu'on dépasse un peu le stade de la boulimie surtout en riant. J'connais personne qui se tape des crises comme ça et trouve le moyen de rire entre deux bouchées mais bon...

Elle passe ses journées dans sa chambre elle ne va même plus en cours là aussi personne s'inquiéte ? Le narrateur ne va pas la voir une seule fois ? Le prof s'arrange pour lui trouver un voyage mais lui aussi il s'en fout ? "Oh elle vient plus en cours apres ça, bon bah tant pis"

Tout le long de la "seconde partie" on voit la fille sombrer dans la folie et tout le monde s'en fout totalement. En soit tu peux choisir que le narrateur en ait rien à foutre de sa pote, mais dans ce cas ça sert pas à grand chose de développer leurs sentiments au départ, et le comportement du narrateur quand elle est à l'hosto devient incohérent. Le mec s'en foutait quand il vivait ensemble mais veut bien passer une nuit blanche à l'hosto ? Mouais...
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Trouble
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2016
Messages: 242
Localisation: Paris
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2016 - 14:20    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

pr1cessetrashy a écrit:
Bon et admettant que le mec dise "ho mon dieu elle a un crise de boulimie dans la nuit et c'est pas du tout normal parce-que PERSONNE n'est sensé faire ça!" ça donnerais quoi?


Ça donnerai un "Putin faut vite que j'appelle les urgences !" et ne pas attendre qu'elle suce des tampaxs.


Et comme dit plus haut, je ne voit pas pourquoi il s'en battait les couilles au point de la laisser manger des choses sûrement néfastes et prioriser son sommeil , et soudainement il se retrouve à la surveiller à l'hosto sans même dormir.


Bon en fin de compte, j'voulait pas détruire ta pasta mais t'aider à l'améliorer car je trouve qu'elle à des chances d'être accepté. MAIS elle à besoin de correction et c'est pour ça qu'on est là je pense. Maintenant à toi de voir. Sûr ce, bonne chance  Very Happy
________________
Tapis dans l'ombre, seul les critiques peuvent percevoir le secret de CFTC

Smile Critique depuis le 11 mars 2017 et toujours pas un seul poil Smile

Rejoignez le club.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pomme
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2016
Messages: 308
Localisation: Poirier
Féminin

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2016 - 19:04    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

ça part plutot bien mais c'est vrai que après bah c'est bof quoi.

Alors moi contrairement à mes VDD je comprends qu'il réagit pas de suite quand elle bouffe n'importe quoi dans la cuisine. Perso ça m'aurait tellement fait peur (oui, je suis une trouillarde) que je serais retournée dans ma chambre et je me serais enfermée. C'est le genre de truc chelou qui m'effraie, surtout en pleine nuit.
Par contre effectivement là où ça coince, c'est qu'il fait rien après, il met juste des cadenas sans se préoccuper de tout ça. J'aurais déjà appelé sa famille (bon ok elle en a pas apparemment). D'ailleurs ça, excuse moi mais c'est un peu trop facile, le coup d'elle a pas de famille. Surtout que en découle plein d'incohérences par la suite. Le mec est personne pour elle, il peut pas décider de la mettre en HP, il peut rien dire au directeur parce qu'il est légalement personne pour elle. Il en a pas le pouvoir. Je sais pas comment ça se passe quand une personne a plus de famille et qu'elle pète tellement un plomb qu'il faudrait la mettre en HP. Je pense que c'est un juge ou truc comme ça qui doit décider.
Tout ça pour dire, que ça réglerait pas mal d'incohérences si tu disais qu'elle avait encore un parent qui serait son tuteur. Et ton mec, comme il l'aime bien il continue à la voir en HP.

Honnêtement tout n'est pas à jeter, y'a du potentiel, mais faut refaire un travail de réécriture je pense. Changer deux trois petites choses pour rendre l'histoire plus cohérente.
________________
"You tried your best and you failed miserably. The lesson is, never try." H.S
Revenir en haut
pr1cessetrashy
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 41
Localisation: Golfe de St Tropez
Féminin Lion (24juil-23aoû) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 1 Nov 2016 - 12:57    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

Je prend note de ces avis et améliorerais dès que possible.  Pour ce qui est de l'HP pour avoir était confronté à ça dans ma famille non il ne te demande pas que tu soit de la famille ou non. Si ils jugent que l'HP est la seule solution qu'il reste alors ils t'y envoient que tu le veuille ou non 
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 490
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Jeu 3 Nov 2016 - 17:16    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

C'est quoi ces vieux clichés "c'est un mec et les mecs ça s'en fout" ? Faudrait peut-être sortir de ce mode de pensée moyenâgeux, y a effectivement des crétins, mais y a des crétines aussi, tout comme y a des personnes des deux sexes qui ne s'en fichent pas comme ça.

Sinon, à vrai dire je ne suis pas vraiment convaincu par le fond, ce qui fait que la forme n'est pour moi qu'une raison de plus de ne pas prendre ce texte.

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Ouais, la fin, le "passage" de l'entité au narrateur sans raison, ça me laisse un peu dubitatif. Et "Julie n'a pas de famille", bon effectivement c'est possible, mais ça fait tellement cliché, ça arrive dans le texte comme si "ah mince j'avais pas pensé à la famille, bon je vais rajouter une ligne comme quoi elle en a pas et ça passera", solution de facilité pas naturelle du tout.

- Cohérence des actions du ou des personnages : Y a pas mal de trucs bizarres là-dedans. Je vois mal le gars ne pas s'inquiéter et ne rien dire dès la première crise, et encore moins pendant les suivantes. Ni mettre des cadenas sur les placards "parce que je n'ai pas les moyens". D'ailleurs s'il fait ça, c'est étrange que la fille n'essaye pas de les arracher ou s'énerve quand elle fait ses crises. Sinon le personnel de l'HP m'a plus l'air de faire de la figuration qu'autre chose, et aussi je les trouve quand même bien soumis aux ordres d'un gars qui connaît une seule patiente, au bout d'un moment on avait l'impression qu'il était limite directeur ou actionnaire principal, et puis y a pas d'autres patients aussi ?

- Sentiment éveillé chez le lecteur : Hm...

- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Y en a pas, c'est rédigé comme une nouvelle.

- Style d'écriture : Comme je l'ai dit, rédigé comme une nouvelle, pas adapté quoi.

- Lisibilité du texte : Les fautes piquent quand même, faut le dire, même si c'est le travail de la Waffe de les éliminer. Et le texte est vraiment pas aéré, c'est pas hyper agréable.

- Intérêt de l'histoire : Non franchement je ne suis absolument pas convaincu, il y a trop d'incohérences, trop de solutions de facilité prises, et le thème en lui-même n'est pas extraordinaire, ça ferait juste un artefact de plus qui emmène les gens en HP. Après, faire quelque chose avec les tours du silence perses pourrait être une idée, mais c'est la seule chose que je retiendrais. Contre.
 

________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.







Dernière édition par Magnosa le Lun 7 Nov 2016 - 06:30; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

En ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 115
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 4 Nov 2016 - 10:31    Sujet du message: Le voyage de sa vie... Répondre en citant

pr1cessetrashy a écrit:

Alors oui il existe encore des appartements avec cheminée Smile oui c'est peut-être un peu incohérents aux niveaux des réactions mais on peut ce dire que c'est un mec et qu'un mec ça s'en bat souvent les couilles.  Surtout en plein milieu de la nuit Razz
Mon égo de Mâle en a pris un coup. Les réactions du mec ne sont réellement PAS logiques. :/
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:39    Sujet du message: Le voyage de sa vie...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com