Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

La montagne des soeurs

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Capitaine_Psycho
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2016
Messages: 5
Localisation: Québec
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2016 - 21:38    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Bonjour tout le monde,


Il me fait plaisirs de partager avec vous ma première creepypasta a vie. Elle est inspiré ( je dit bien inspiré ) d'une histoire vrai. N'hésitez pas si vous avez des conseils.


-------------------------


Avant tout, je tiens à dire que j'ai toujours eu un intérèt pour le paranormal, que ce soit les fantômes, les extra-terrestre ou tout autres phénomènes étranges. Et ce, même si je n'y crois pas. En effet, j'ai toujours trouvé une explication logique à ces phénomènes "inexpliqués".

Donc voilà, dans le village où j'ai grandi, beaucoup de légendes et de rumeurs circulaient. L'une de ces légendes concernait une montagne. Une montagne qu'on disait hanté par le fantôme d'une soeur qui s'y était enlevé la vie. On l'appelait la Montagne des soeurs et elle etait situé tout juste derrière un ancien couvent qui est maintenant une école.

Un certains soir d'été, mes deux amis et moi cherchions un endroit pour faire un feu et prendre quelques bières en cachette de nos parents. Donc après quelque minutes de voiture, nous avons trouvé l'endroit parfait : La Montagne des soeurs. En effet, grâce à la forêt, nous serions à l'abri des regards et personne n'oserait s'y aventurer à cause de cette stupide légende.

Nous commencions donc notre ascension au sein de ces lieux maudits, l'un ouvrant le chemin avec une lampe de poche, l'autre transportait les bières et le dernier... ben le dernier foutait rien quoi. Nous cherchions un endroit confortable pour passer une agréable soirée quand nous somme tombé sur le parfait endroit, une petite chapelle en pierre délabré ou il ne restait que 3 mur sur 4 et la moitié du toit. Des bancs de fortunes et des cendres par terre nous ont vite fait remarquer que nous n'étions pas les premier à avoir eu l'idée de faire un feu à cette endroit.

Tout était paisible au coeur de la forêt, nous pouvions entendre les bruits de la ville au loin. Un train nocturne passait sur le chemin de fer tout près du casse-croûte, une musique sourde nous parvenait d'un festival qui se déroulait sur le terrain de l'école, le crissement des pneus d'une voiture sur la chaussée, probablement une bande de jeune comme nous qui désirait s'amuser un peu. L'ambiance était super et nous nous sommes bien marré.

Puis nous vinrent à bout des quelques bières que nous avions volé à nos parents et nous nous apprêtions à partir quand tout à coup les crissement de pneu que j'avais entendu tout au long de la soirée parraissait plus près et plus fort. Mes deux amis ne semblaient pas les entendre ou n'y portait tout simplement pas attention, alors j'ai décidé d'en faire de même.

Plus nous descendions la montagne, plus le bruit de crissement de pneu était fort. À un tel point que nous nous sommes arrêté pour pouvoir bien entendre d'où cela pouvait provenir. Puis, plus rien, le silence total. Alors, nous recommencèrent à marcher quand tout à coup, le bruit se fit entendre à nouveau à une centaine de mêtres derrière nous. J' en eu le souffle coupé, le sang se glaça dans mes veines. Ce n'était pas des crissement de pneu mais bien des cris. Les cris aiguë d'une femme. Les cris tourmentés de la soeur qui hantait la montagne ou elle s'était suicidé. Je n'en revenais pas, moi qui était normallement si rationnel, j'était paralysé par la peur, je n'arrivais pas à trouver une explication logique à tout ça. La légende était vrai.

Nous accélérèrent le pas pour le reste de la descente, tout en restant au aguet des bruits aux alentours. Je voyais enfin au loin la sortie de la forêt, nous étions à quelques pas de sortir de ce cauchemard. Quand soudain, un cri effroyable se fit entendre juste derrière nous. Nous prirent nos jambes à nos coup sans même nous retourner. Pour se rendre à la voiture, il fallait traverser le terrain de football de l'école au complet, je n'ai jamais courru aussi vite de toute ma vie. Un de mes amis a trébuché et est tombé au sol, mais je ne me suis même pas arrêté pour l'aider, c'était chacun pour soi désormais.

Une fois que tout le monde fût arrivé à la voiture, nous sommes tous monté et nous sommes retourné chacun chez soi. En me retournant vers la forêt pendant que la voiture roulait, j'ai cru apercevoir une silouhette au loin à l'entrée de la Montagne des soeurs. La silouhette d'une femme qui semblait flotter au dessus du sol.


Le lendemain, j'appris la nouvelle au bulletin de 18h, le cadavre d'une jeune fille a été trouvé par un randonneur pendu à un arbre à l'entrée de la Montagne des soeurs. Selon les enquêteurs, elle aurait été violée pendant plusieurs minutes avant d'être tué juste à l'entrée de la forêt alors qu'elle tentait de se sauver de son agresseur. Nous n'avons jamais dit a personne que nous étions présent sur les lieux du crime le soir de la tragédie, trop honteux d'avoir laissé une jeune fille mourrir par peur d'une stupide légende. 
________________
Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous voulez. Si c'est l'argent qui vous intéresse, sachez que je n'en ai pas. Ce que j'ai par contre ce sont des compétences que j'ai acquise au cous d'une longue carrière. Des compétences qui font de moi un veritable cauchemard pour vous.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Nov 2016 - 21:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 361
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2016 - 22:03    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Alors... Les parents leurs laisser passer la nuit dehors ils s'enfoutent mais doivent se cacher pour boire des bieres alors qu'ils sont visiblement majeur puisqu'ils conduisent... Le lieu il est hanté, tout le monde le fuit mais on y a installé une école, y a même une fête la nuit... Confondre un crissement de pneu et un cri...Heu ok... Ensuite le premier cri a lieu quand ils arrivent, ils restent visiblement un certain moment la fille crie pas pendant tout ce laps de temps, y a une fête à côté, là aussi personne entend le cri ? Il abandonne son pote comme ça sans raison...

Moyen de transmission : Témoignage

Sentiments éveillés : Rien

Style/lisibilité : Beaucoup de fautes de conjugaison et d'orthographe...

Intérêt : Trop d'incohérences, puis au final y q rien de creepy c'est juste un fait divers. Contre.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
The Dude
Traducteur
Traducteur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2016
Messages: 178
Localisation: Bordeaux
Féminin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2016 - 22:50    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Sympa. C'est le premier mot qui me vient à l'esprit. Une petite pasta tranquillou, sans prétention, sans grande originalité non plus mais sans tomber pour autant dans de vieux clichés vus et revus. En fait ce qui me plaît c'est son naturel, sa simplicité, et les quelques souvenirs qu'elle m'évoque. 


Oui il y a des fautes, mais ça n'a pas gêné ma lecture d'une part, et en comparaison à d'autres récits qu'on peut voir passer, tu as une grande marge rassures toi ^^ Juste, on "n'enlève" pas "sa" vie. On enlève la vie éventuellement, même si ôter est mieux, mais pour soi même ça ne se dit pas. Tu pourrais simplement le remplacer par "elle mit fin à ses jours". C'est le seul barbarisme que j'ai relevé, la flemme de checker s'il y en a plus.


Le fait d'avoir sauté des lignes aux changements de paragraphes est apprécié. Idem, si tu voyais les pavés qui passent..


L'histoire en elle même est cool comme je l'ai dit plus haut. Les menus détails la rendent authentique. Éventuellement, le personnage abandonne un peu rapidement ses convictions : il lui suffit d'entendre des cris pour les attribuer à un fantôme... Mais bon, on va le mettre sur le compte de l'alcool et de la légende locale, présentée comme bien ancrée dans les esprits. Donc pour moi c'est cohérent. Les actions le sont également, puisque personnellement dans cette situation j'ai réagi pareil.


Et pour ce qui est de l'intérêt, bah je vais te dire qu'en soi il n'y en a pas, mais que j'ai bien aimé quand même. Ça fait pas peur ni rien, mais ça sent le vécu malgré tout. On a envie d'y croire. Et une pasta n'a pas forcément à traiter de paranormal. Ici c'est juste glauque, sans être malsain. C'est cool. C'est posé. C'est modeste, mais il en faut aussi, et celle-ci me plaît. 




C'est pas extraordinaire non plus, il faut corriger les fautes et peut être aller un peu plus loin dans l'angoisse, mais j'ai vu pire être publié sur le site. Donc je valide. Pour.
________________



CHAMPION DU TABBENDER'S CHALLENGE


Revenir en haut
Capitaine_Psycho
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2016
Messages: 5
Localisation: Québec
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 7 Nov 2016 - 02:55    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Merci pour les critiques, je ne suis pas un pro du français et j'avais vraiment hâte de partager ma création ce qui fait que je ne me suis peut-être pas relu autant que j'aurais dû. En plus, je sais que je ne maîtrise pas l'art du creepy et du suspense. Il n'y avait peut être pas assez de détail ce qui a fait que mon texte aie pu te sembler incohérent Lalya mais mon but  était de faire une histoire courte mais j'ai clairement échoué lol.
________________
Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous voulez. Si c'est l'argent qui vous intéresse, sachez que je n'en ai pas. Ce que j'ai par contre ce sont des compétences que j'ai acquise au cous d'une longue carrière. Des compétences qui font de moi un veritable cauchemard pour vous.
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 417
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 7 Nov 2016 - 10:09    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Même chose, des crissements de pneus et des cris c'est quand même relativement différent, aller on va dire une fois ça peut passer parce qu'ils sont pas sûrs de bien avoir entendu, mais là... Et s'ils ne sont pas les seuls à faire la fête dans la montagne, c'est aussi bizarre que personne n'ait rien fait. Le fait de devoir se planquer de leurs parents alors qu'ils sont assez âgés pour conduire me laisse un peu perplexe aussi. Mais sinon le truc le plus gros que j'ai relevé, c'est bien que d'un côté tu dis que personne ne veut aller dans cette montagne à cause de la légende, mais que de l'autre côté ils y ont construit une école, ce qui présuppose quand même pas mal de passage.

- Cohérence des actions du ou des personnages : Le narrateur me semble bien inconstant, lui qui dit toujours trouver une explication rationnelle à tout mais là croit direct à un fantôme. En plus bon, les cris d'une femme violée, en général ça trahit plutôt la détresse qu'une envie de faire peur à quelqu'un, je trouve vraiment ça étrange que personne n'ait fait la différence. Et puis l'abandon du pote qui se casse la figure, le degré de terreur pour laisser les gens crever est en général un peu plus haut que ça.

- Sentiment éveillé chez le lecteur : Mbof. J'ai voulu m'y intéresser, mais le sujet, s'il est intemporel et pourrait déboucher sur quelque chose de correct, ne m'a pas beaucoup emballé vu qu'il n'y a rien qui démarque ton histoire des autres histoires de fantômes qui sont, contrairement à ce qui a été dit plus haut, monnaie courante.

- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Pas de visible, mais bon à la rigueur rien n'empêche de mettre ça sur internet non plus, donc pour moi c'est bon.

- Style d'écriture : Y a quand même beaucoup de fautes. Ce qui m'a le plus ennuyé, c'est ta conjugaison du passé simple, tu mets la première personne du pluriel mais tu conjugues à la troisième personne (nous vinrent nous vînmes ; nous recommencèrent nous recommençâmes ; nous accélérèrent nous accélérâmes ; y en a d'autres, mais tous suivent la même règle). De plus, n'oublie pas que quand tu écris quelque chose comme ça, il faut que tu essayes de te mettre à la place de la personne qui écrit au moment où elle écrit, ce qui nous mène à la question suivante : quand tu racontes quelque chose à des gens, tu te sers souvent du passé simple ? Je pense que je connais déjà la réponse, et c'est quelque chose qui contribue énormément à renforcer l'irréalité du texte, tout le monde est habitué au fait d'utiliser le passé simple dans des livres et des fictions et d'utiliser le passé composé pour raconter des trucs qui leur sont arrivés, l'association se fait automatiquement, donc essaye de bien garder ça en tête.

- Lisibilité du texte : Ça va, ton texte est aéré.

- Intérêt de l'histoire : Malheureusement, comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas trop été emballé par ton texte. Peut-être qu'une réécriture pourrait lui faire du bien, mais je ne sais pas non plus si on peut réellement en tirer quelque chose de beaucoup mieux. Je suis contre.
 
 
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Capitaine_Psycho
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2016
Messages: 5
Localisation: Québec
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 7 Nov 2016 - 16:28    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Je vais juste clarifier quelque petite chose pour vous aider a comprendre. Je ne connais pas les lois en europe mais au Québec on peut avoir son permis de conduire a 16 ans ( dans le temps ou j'ai passé mon permis, ca a peut être changer depuis le temps) alors qu'on peut boire de l'alcool a 18 ans. Pour ce qui est du crissement de pneu et des cris, mon personnage essais de trouver une explication logiques pour s'autorassurer. Les lieux existe vraiment et la légende aussi en fait tout est vrai sauf le viol, le meurtre et la silouhette qui flotte à la fin. Donc je ne comprend pas pourquoi vous dites que ce n'est pas réaliste. Peut-être que je devrais donner plus de détail sur les lieux? Je vais corriger mes fautes et mes temps de verbes et réviser mon moyen de transmission, je crois que je n'avais pas bien saisie ce qu'est une creepypasta mais au fur et a mesure que je parcours les forums je comprend de plus en plus. La morale de mon histoire était que peut importe qu'on soit rationel ou pas quand on ne comprend pas un phénoméne on se transforme en chochotte. 
________________
Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que vous voulez. Si c'est l'argent qui vous intéresse, sachez que je n'en ai pas. Ce que j'ai par contre ce sont des compétences que j'ai acquise au cous d'une longue carrière. Des compétences qui font de moi un veritable cauchemard pour vous.
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 417
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 7 Nov 2016 - 17:16    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Sans parler de la voiture, parce qu'éventuellement je me disais qu'un d'eux avait pu "emprunter" une voiture, si c'est légal au Québec à partir de 16 ans c'est encore plus simple, mais concernant la confusion entre les cris et des crissements de pneus, simplement le phénomène ne se produit pas comme ça, lorsqu'on essaye de rationaliser c'est que quelque chose nous a d'abord perturbé et qu'ensuite on l'associe à quelque chose de rassurant, il y a un processus conscient, or là la totalité des personnages semble sous l'emprise d'une hallucination auditive collective, ce qui est peu probable. Après concernant la réaction je dirais simplement que pour ma part un cri de peur signifie qu'il faut aller voir pour être sûr que personne n'est en danger, légende ou pas, donc j'ai un peu de mal à me dire qu'une personne ne croyant absolument pas à la légende ne fasse pas de même, mais ça c'est un point de vue personnel.
Pour le lieu qui existe vraiment on veut bien hein, mais simplement mettre "une école y a été construite" juste à côté de "personne ne veut y aller" c'est un peu antinomique, soit on y va soit on y va pas quoi, a fortiori s'il y a une école les gens auront vite tendance à dire que ce ne sont que des fadaises puisque les enfants y vont tous les jours et qu'il ne se passe rien.
Concernant le fait que j'ai dit que ce genre d'histoire est monnaie courante, malheureusement c'est le cas, donc que ce soit inspiré de faits réels ou pas... évidemment c'est mieux vu que tu as une base solide pour construire ton histoire, mais ce que je veux dire c'est que c'est un thème souvent abordé et pour lequel les exigences sont forcément plus hautes, étant donné que la plupart des histoires de fantôme se ressemblent.

________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Iggnatus
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2015
Messages: 246
Localisation: Aix-en-Provence
Masculin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2016 - 17:45    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Je quitte le forum et quand je reviens ça parle de viol c'est du joli ! ^^


Cohérence de l'Histoire : Il y a en effet un paquet de trucs pas logique. Ils doivent se cacher pour boire mais sont majeurs, la forêt est fuie par tout le monde mais il y a une école, et visiblement il reste un très long moment et cela m'étonne que les cris durent aussi longtemps. D'autant plus que franchement il n'y a rien a voir entre un cri et un crissement de pneu. 


Cohérence personnages : Et le mec laisse son pote comme ça? 


Sentiment éveillé : Ewwwwww...


Moyen de transmission: Témoignage.


Style : C'est vraiment bof. Et puis le "l'autre il foutait rien" c'est pas génial.


Lisibilité : Bonne.


Intérêt : C'est banal et plein d'incohérences. Désolé mais contre.
________________
Déroule pas si tu es un petit être sensible et fragile

Revenir en haut
Cherry-Draws
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 620
Localisation: Dans l'ombre.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 9 Nov 2016 - 19:35    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Cohérence de l'histoire / personnage : les parents ne se doutent pas de ce qu'ils se passe, ils ne sont pas aypu courant ,? D'ailleurs c'est un peu bizarre que les personnages doivent se cacher pour boire, surtout si ils sont en âge e conduire. Ce qui gêne  le plus c'est le fait que le mec confonde le bruit e pneu avec un cri. Surtout que un cri de femme c'est assez aiguë. Donc là c'est juste, étrange etet pas net. Aussi je veux bien que le mec ai peur, mais e là à  l'aise son pote...


Mdt : Témoignage, OK


Sentiment éveillé : Rien


Style : Il y a énormément de fautesd'orthographe et d'erreur de conjugaison ce qui ne rend pas la lecture agréable. C'est vraiment me gros point à  travailler . 


Lisibilité : c'est lisible et aéré 


Intérêt : C'est pas très original, il y a trop d'incohérences, bref ton texte est vraiment à retravaillé. Ce sera CONTRE.
________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Âme_Perdue
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2016
Messages: 142
Localisation: ....
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2016 - 01:36    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Cohérence de l'histoire/des actions du personnage: Toutes les incohérences ont déjà été dites, je ne vais donc pas répété ce qui a déjà été signaler.


Style/lisibilité: Il y a pas mal de fautes d'orthographes mais sinon c'est bon.


Sentiments éveillés: Rien de spécial, les incohérences font que ça saoule au bout d'un moment, par exemple quand il confond le bruit des pneus d'une voiture avec les cris d'une femme, tu te dis: c'est quoi ce bordel?


Moyen de transmission: Témoignage.


Intérêt: Énormément d'incohérences et j'ai pas accroché, c'est donc un CONTRE.
________________
I ain't happy, i'm felling glad
I got sunshine, in a bag
I'm useless
War to the East, pain to the West
War is at least what we do best
What we do best is sharing guns

And kill' for fun
There must be a reason..
Do you comprend what is a point
Of being born and being gone?
There must be a reason..
Revenir en haut
Clint
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mar 2014
Messages: 3 328
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

MessagePosté le: Sam 19 Nov 2016 - 13:54    Sujet du message: La montagne des soeurs Répondre en citant

Rejetée, ça fait un moment que c'est là
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:22    Sujet du message: La montagne des soeurs

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com