Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Edward et l'homme de l'ombre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Traduction de Creepypastas -> Traductions rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sinistre frisson
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2016
Messages: 13
Localisation: France
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 23 Déc 2016 - 14:48    Sujet du message: Edward et l'homme de l'ombre Répondre en citant

13 août 1921 
Professeur Herbert Clayton 
Hôpital pour enfants St. Mary's 
Fife, Écosse
Cher professeur, 
Mon ami et maître de confiance, je vous écris dans l'espoir que vous pourrez me conseiller sur une question d'urgence concernant un de mes patients.
Edward est un garçon de neuf ans qui est arrivé avec sa mère il y a six jours avec une disposition si positive que nous n'avons pas pu l'admettre. Cela n'a pas duré longtemps.
Edward prétend qu'il y a six jours, en jouant dans le jardin, il a pris conscience que quelqu'un ou quelque chose le regardait. Il a identifié une silhouette sombre «comme de l'encre noire» avec de grands yeux circulaires et des membres allongés. Edward a décrit cela comme ressemblant à un hibou, il a parlé dans sa tête avec la voix de son père récemment décédé. La voix aurait apparemment dit à Edward qu'il viendrait chez lui dans sept jours pour l'emmener à «la plaine désolée», un nom de lieu dont je ne suis pas familier. Sa seule mention fit entrer Edward dans une crise d'hystérie.
Son état s'est détérioré rapidement ces derniers jours. Le garçon est devenu convaincu que l'ombre se rapproche chaque jour de lui. L'illusion semble avoir quelque lien avec les miroirs et les verres, dont Edward a banni de sa chambre.
Je vous écris, Professeur, parce que la dernière nuit de l'échéance imaginaire d'Edward, je suis allé voir le garçon et j'ai constaté qu'il n'était pas seul dans sa chambre. Je ne pouvais discerner que deux silhouette au clair de lune, chacune d'elles était une vue que j'emporterais dans ma tombe. Tout d'abord, une silhouette dont les membres rétractables craquaient comme du bois brisé quand elle se déplaçait dans l'ombre. Le second, un regard d'une physionomie si tragique gravé sur le visage de cet enfant que personne ne pouvait souffrir  d'être impassible. 
J'entendais votre voix, sortant des deux yeux ronds qui brillaient et se perdaient comme des vagues sur une mer noire.
Mais ce n'était pas votre voix, professeur, et je vous écris maintenant parce que Edward est décédé ce matin et je ne suis plus seul, même quand je le crois.
Fidèlement, 
Dr George Booth




Traduit de l'histoire "9 Year old Edward and the Shadow Man" du site
http://www.creepypasta.org


 

________________
J'adooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore
les creepypastaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Déc 2016 - 14:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Antinotice
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2015
Messages: 3 539
Localisation: Paname
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 23 Déc 2016 - 16:38    Sujet du message: Edward et l'homme de l'ombre Répondre en citant

Je trouve ça un peu fade.
Et fais attention, il y a pas mal de phrases qui me paraissent mal tournées.
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Revenir en haut
Cherry-Draws
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 584
Localisation: En train de flâner dans un lieu délabré.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 23 Déc 2016 - 19:16    Sujet du message: Edward et l'homme de l'ombre Répondre en citant

Comme l'a dit Antinotice c'est assez fade, la chute n'est pas extraordinaire et on ne sait pas comment cette lettre écrite d'un médecin a un autre nous est parvenue ici.
________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nevermore
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2014
Messages: 849
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 24 Déc 2016 - 02:42    Sujet du message: Edward et l'homme de l'ombre Répondre en citant

* Je ne sais pas s'il est très pertinent de préciser ça




13 août 1921
Professeur Herbert Clayton
(Unité pédiatrique)*
Hôpital pour enfants St. Mary's
Fife, Écosse


Cher professeur,

Mon ami et maître de confiance, je vous écris dans l'espoir que vous pourrez me conseiller sur une affaire urgente concernant un de mes patients.

Edward est un garçon de neuf ans qui est arrivé avec sa mère il y a six jours en si bonne condition que nous ne l'avions, au début, pas admis. Cela n'a pas duré longtemps.

Edward prétend qu'il y a six jours, en jouant dans le jardin, il prit conscience/se rendit compte que quelqu'un ou quelque chose le regardait. Il identifia une silhouette sombre « comme de l'encre noire » avec de grands yeux circulaires et des membres allongés. Toujours selon Edward, alors qu'il ressemblait à un hibou, il lui parla dans sa tête avec la voix de son père récemment décédé. La voix aurait apparemment dit à Edward qu'il viendrait à lui dans sept jours pour l'emmener à « la Plaine Désolée », un nom qui m'est inconnu. Sa seule mention fit entrer Edward dans une crise d'hystérie.

Son état se détériora rapidement ces derniers jours. Le garçon devint convaincu que l'ombre se rapprochait chaque jour de lui. L'illusion semblait avoir un lien avec les miroirs et les verres, qu'Edward bannit de sa chambre.

Je vous écris, Professeur, parce qu la dernière nuit de l'échéance imaginaire d'Edward, je suis allé voir le garçon et j'ai constaté qu'il n'était pas seul dans sa chambre. Je ne pouvais discerner que deux choses au clair de lune, chacune d'elles était une horreur que j'emporterai dans la tombe. Tout d'abord, une silhouette dont les membres rétractables craquaient comme du bois brisé quand elle se déplaçait dans l'ombre. La seconde, un regard d'une si tragique contenance gravé sur le visage de cet enfant, que personne ne pourrait supporter et rester insensible.
J'ai entendu votre voix, sortant de deux yeux ronds qui brillaient et se perdaient comme des vagues sur une mer noire.

Mais ce n'était pas votre voix, professeur, et je vous écris maintenant parce que Edward est décédé ce matin et que je ne suis plus seul désormais, même quand je le crois.

Fidèlement,

Dr George Booth





EDIT :


► Incohérence de l'histoire et de la narration :
    Notre ami George nous parle de « l'échéance imaginaire » du petit Edward, or visiblement
    il est censé savoir que cette échéance est réelle au moment où il écrit cette lettre. (même si
    j'ai conscience que ça sert à la mise en place du suspens)

    Je pense qu'il faudrait arrêter avec le « on ne sait pas comment la lettre nous est parvenue », un peu d'imagination.
    On a qu'à dire que la lettre est parvenue en retard au « Professeur », ce dernier n'ayant plus de nouvelles de
    George décide de garder cette lettre dans ces affaires, et puis en 2016 sont petit-fils la retrouve et
    décide de la publier sur un blog.

► Incohérence des actions :
    Rien ne me choque.

► Sentiment éveillé et potentiel :
    J'ai trouvé ça un peu léger.
    Là où il y a du potentiel c'est dans la figure du « hibou », une illustration (crédible au possible)
    aurait été la bienvenue, là j'y trouve pas mon compte.


► Style :
    Lettre du début du XXème.

► Intérêt :
    Trop, trop léger. C'est un contre.
________________
ᚾᛖᚢᛖᚱᛗᛟᚱᛖ





Ar. Do.

⠨⠽⠅⠚⠏⠝⠁ ⠓⠺ ⠏⠥⠝⠺⠚⠚⠑⠁ ⠵⠟ ⠕⠺⠚⠉⠂ ⠽⠅⠚⠏⠝⠁ ⠓⠄⠺⠚⠽⠑⠚⠚⠁ ⠃⠺⠑⠭⠓⠁⠕⠕⠁ ⠵⠁ ⠓⠄⠅⠝⠲
⠶⠨⠕⠅⠥⠅⠚⠕ ⠝⠁⠺⠓⠑⠕⠏⠁⠕⠂ ⠁⠞⠑⠉⠁⠅⠚⠕ ⠓⠄⠑⠊⠇⠅⠕⠪⠭⠓⠁⠲⠶






Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 304
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Mer 28 Déc 2016 - 10:59    Sujet du message: Edward et l'homme de l'ombre Répondre en citant

Bon, je pense que tout a été dit, c'est vraiment léger, perso je ne ressens rien... Comme dit au dessus, exploiter la forme d'un hibou est une idée qui à le mérite d'être original, mais au final c'est pas vraiment exploité. Le moyen de transmission colle pas trop. Du coup ça sera un  contre
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48    Sujet du message: Edward et l'homme de l'ombre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Traduction de Creepypastas -> Traductions rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com