Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Les disparus de Kolwezi
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas acceptées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Khan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2017
Messages: 11
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2017 - 14:59    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Kolwezi est une immense ville congolaise, grande comme deux fois Paris (bien que 4 fois moins peuplé) et capitale énergétique du Congo-Kinshasa, de par ses mines à ciel ouvert de cobalt, uranium, radium, cuivre... Mais elle est surtout connue pour avoir été le centre d'un conflit armé violent à la fin des années 70 qui a impliqué de nombreux pays, parmi Cuba, l'Angola, le Maroc, la Belgique, l'URSS et... la France.


Le Zaïre (actuel "République démocratique du Congo" ou "RDC") était un pays tenu d'une main de fer par le dictateur Mobutu Sese Seko, soutenu par les américains. La brutalité de son régime a, en réaction, fait émerger un mouvement armé d'opposition, le FNLC. Après avoir été entraîner en Angola communiste par des militaires cubains, les rebelles ont envoyés 500 à 2.000 combattants prendre la ville de Kolwezi aux autorités zaïroises. Mais l'importance de cette ville était telle que de nombreux ressortissants étrangers, dont plusieurs milliers de français, résident sur place à l'époque, et ont été tenus en quasi-captivité par la rébellion, poussant l'état-major français à prendre la décision d'intervenir avec la Belgique et le Maroc, pour libérer les otages.
Les paras et la légion feront parti des unités envoyés sur place, au total 700 français, commandés par le colonel Philippe Erulin, étaient à Kolwezi le 15 mai 1978, accompagnés de plus d'un millier de belge, de quelques centaines de soldats marocains, et de 2.500 soldats zaïrois loyalistes. Le 21 mai 1978, la ville est reprise et les otages libérés, le bilan des pertes françaises s'élève à 5 morts et 6 disparus (voir P1).




Photo 1


Suite à la dissolution rapide du FNLC après cette défaite, et à la fin du conflit armé dans le courant de l'année, une équipe a été déployée secrètement en janvier 1979 pour enquêter sur la disparition de ces 6 militaires, 4 adjudants, un adjudant-chef, et un lieutenant. Et malgré la découverte d'un charnier dans la ville de Kolwezi, pour les prisonniers de guerre zaïrois, aucun corps ne correspondait aux 6 français. Les anciens militaires ayant participé à la bataille ont été recontacté par les autorités, afin de reconstituer la scène.


D'après le témoignage de militaires franco-belge et de parachutistes marocains, l'unité regroupant ces 6 individus, aurait été chargée de l'entretien de mortiers lors du siège de la ville, à l'actuel emplacement de la R610 (voir P2), c'est au matin du 18 mai que leur absence est remarquée, l'entretien des mortiers revient à des soldats zaïrois et les militaires présents pense à l'époque à une mutation, vers une autre partie de la périphérie de Kolwezi, bien que ces derniers ont apparemment laissé une partie de leur équipement sur place. D'après le commandement local, aucun ordre n'a été donné dans la nuit du 17 au 18, et ils n'avaient aucune raison de quitter leurs postes.




Photo 2


C'est ainsi que l'enquête a piétiné, jusqu'à la découverte de munitions de 7.62 OTAN, utilisés par les FAMAS que possédait l'armée française à l'époque (aujourd'hui rétrogrades), tandis que la garde républicaine zaïroise, bien qu'alignée sur les Etats-Unis, possédait des Kalachnikovs, qui nécessitait l'emploi de munitions différentes. Ces munitions ont été retrouvées a Lumpande, un village zaïrois situé à environ 30km au nord de Kolwezi, près du "lac noir" (voir P3). Evidemment, cette découverte a amenée une réponse à la question "où est parti le groupe des 6 ?", mais également plusieurs questions, pourquoi une brigade quitte soudainement son poste en pleine nuit pour partir dans une bourgade perdue n'ayant aucun intérêt ni présence militaire, ennemie ou alliée ? Ce qui troubla encore plus les agents chargés de l'enquête, fut le témoignage des quelques habitants du village, aucun n'a un souvenir concret d'une présence militaire française sur le village, en revanche les témoignages concordent sur des coups de feu ayant été entendu dans la nuit du 17 au 18 mai...
C'est aussi la première fois que l'Asanbosam apparaît dans l'enquête, piste qui n'a jamais été prise au sérieux, l'Asanbosam étant une créature du folklore ashanti relativement loufoque, un vampire possédant des crochets à la place des pieds, lui permettant de s'accrocher à la branche d'un arbre et attaquer sa proie quand celui ci passe dessous, cela dit si l'hypothèse a toujours été rejetée, pour des raisons évidentes, par les enquêteurs, les résidents sur place étaient quasiment convaincu par celle-ci, et les agents sur place avaient pour consigne de ne pas plaisanter sur ces sujets, considérés comme sensibles.




Photo 3


Après avoir également inspecté les lieux autour du "lac noir", les inspecteurs ont trouvé une étrange structure, visiblement un abri de fortune construit très rapidement (voir P4), les murs sont également marqués par deux impacts de balles, correspondantes à celles qu'aurait pu tirer le "groupe des 6". Cela expliquant probablement les coups de feu entendus par les habitants du village quelque mois plus tôt, là encore, deux questions seront alors soulevé par les agents, et resteront sans réponses, pourquoi ces barricades ont t'elles étaient montés, et pourquoi le groupe des 6 a utilisé la force, contre qui ?
Deux semaines aprés le début de l'enquête, soit en début février 1979, des proches du général Guy Méry, à l'époque chef de l'état major de l'armée française, ont ordonné de mettre fin à l'enquête, la limite de temps imposée par le mandat légué aux autorités françaises par le gouvernement zaïrois, autorisant des experts militaires étrangers à mener l'enquête sur leur territoire national, expirait le 8 février, dépassé ce délai, la présence d'étrangers en tant qu'enquêteur aurait été soumise à des sanctions de la part des autorités françaises et zaïroises.
De nouveaux interrogatoires mentionneront, pour la seconde fois depuis le début de l'enquête, l'Asanbosam, un des villageois, après nous en avoir fait une description détaillé, nous fera parvenir même un visuel du vampire (trés bien réalisé, voir P5).







Photo 4




Photo 5


L'expertise rendra deux rapports, un en 1979, prétextant qu'une brigade du FNLC aurait attaqué les militaires français, qui se serait barricadés dans un abri de fortune, permettant aux forces rebelles d'assassiner les militaires a l'aide de gaz incapacitant, volé à l'ennemi durant le siège de Kolwezi. Cette version comporte de nombreux trous, et est fortement incohérente. Outre le fait que les lignes au nord étaient trop surveillés pour laisser passer une brigade d'au moins 10 combattants armés, cette prétendue "troupe" n'aurait donc rien tenté après avoir passé la ligne de front, d'ailleurs aucune trace de ce groupe n'a été trouvée, que ce soit de l'équipement laissé sur place, des impacts de balles, autres que celles des soldats français, ou encore de traces de jeep. Selon ce rapport, le fait qu'aucun corps n'ai été retrouvé serait le fait de villageois, qui auraient créé une sépulture aux militaires, mais aucun témoignage, ni aucune preuve ne vient confirmer cette hypothèse, vraisemblablement erronée.
Le second rapport, déclassifié en 2014 par l'armée, mais jamais rendu public, admet de fait qu'aucune explication plausible, cohérente et complète n'a été trouvée, que ce soit à la disparition des corps, ou aux impacts de balles sur l'abri. Plusieurs éléments nouveaux sont mentionnés, par exemple la mention de trois impacts de balles, tirées par un FAMAS, sur le sommet d'un arbre à environ 6 mètres de l'abri, pour un motif inconnu, ou la disparition de 11 villageois entre 1965 et 1978 recensées par les autorités locales, dont deux sont particulièrement étrange, celle sur la disparition d'un enfant de 10 ans en mars 1968, le seul qui sera retrouvé parmi les 11. Ce dernier a été vidé de son sang, alors que, bien que son doigt fut tranché, ou plutôt arraché, il n'avait aucune entaille sur le corps. Le second en 1972, sur un ouvrier d'une raffinerie de Kolwezi qui vivait avec ses parents, ce dernier ne sera pas retrouvé mais la municipalité de Kolwezi mettra en avant des témoignages de villageois prétendant avoir observé l'Asanbosam dans les jours qui précèdent et qui suivent la disparition.


Mais si j'ai pris la décision de dévoiler ces informations, c'est a cause d'une photo troublante, tirée de ce second rapport (bien que prise deux ans auparavant par des conseillers militaires belges, en 1977, quand le FNLC lança alors ses premiers assauts). J'ai beaucoup réfléchi à cette histoire ces dernières années, sur certaines pistes écartées pour une raison et pour une autre, et aussi irrationnel et insensé que ça puisse paraître, cette photo finit de me convaincre de ce que j'ai toujours su, à propos de c'est qui s'est passé dans la nuit du 17 au 18 mai a Kolwezi... 




________________
"Du bonheur pour tout le monde gratuitement et que personne ne reparte lésé"
S.T.A.L.K.E.R


Dernière édition par Khan le Mer 18 Jan 2017 - 02:49; édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Jan 2017 - 14:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 312
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2017 - 16:19    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : C'est ok pour moi

Moyen de transmission : Un post sur internet

Sentiments éveillés : De la curiosité

Style/lisibilité : Des petites fautes par ci par là (des confusions entre les a/à, des pluriels absents). Deux phrases me chiffonnent un peu "notre présence en tant qu'enquêteur" l'emploi du notre ici, le narrateur étant omniscient l'emploie de la première personne est un peu gênant, "ou la disparition de 11 villageois entre 1965 et 1978 recensées par les autorités locales." J'comprends l'idée de la phrase, mais j'ai l'impression qu'il manque un petit quelque chose "et ou" serai peut-être mieux...

Intérêt : C'est pas mal du tout, l'histoire est assez prenante, les photos renforcent la crédibilité. La fin me laisse peut-être un peu sur ma faim (les corps sont sans doute enterré par les villageois mais personnes les retrouves ?) mais comme ça ne nuit pas véritablement au déroulement l'histoire, je vais juste mettre ma curiosité de côté ^^ Bref, pour moi ça sera un pour.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Khan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2017
Messages: 11
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2017 - 20:40    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Lalya a écrit:
Cohérence de l'histoire et des personnages : C'est ok pour moi

Moyen de transmission : Un post sur internet

Sentiments éveillés : De la curiosité

Style/lisibilité : Des petites fautes par ci par là (des confusions entre les a/à, des pluriels absents). Deux phrases me chiffonnent un peu "notre présence en tant qu'enquêteur" l'emploi du notre ici, le narrateur étant omniscient l'emploie de la première personne est un peu gênant, "ou la disparition de 11 villageois entre 1965 et 1978 recensées par les autorités locales." J'comprends l'idée de la phrase, mais j'ai l'impression qu'il manque un petit quelque chose "et ou" serai peut-être mieux...

Intérêt : C'est pas mal du tout, l'histoire est assez prenante, les photos renforcent la crédibilité. La fin me laisse peut-être un peu sur ma faim (les corps sont sans doute enterré par les villageois mais personnes les retrouves ?) mais comme ça ne nuit pas véritablement au déroulement l'histoire, je vais juste mettre ma curiosité de côté ^^ Bref, pour moi ça sera un pour.




Merci Lalya
J'ai essayer de corriger certaines fautes, et ai modifié la phrase "notre présence en tant qu'enquêteur" en "la présence d'étrangers en tant qu'enquêteur" pour être plus cohérent au niveau du point de vue du narrateur. 
________________
"Du bonheur pour tout le monde gratuitement et que personne ne reparte lésé"
S.T.A.L.K.E.R
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 312
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Jan 2017 - 20:50    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

C'est mieux ainsi en effet ! Pour les petites fautes qui peuvent rester, les textes sont corrigés par la Waffe, donc ça devrait aller.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Walpurgis
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2015
Messages: 49
Localisation: Pays des Schtroumpfs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Sam 7 Jan 2017 - 18:03    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Cohérence de l'histoire/des actions : ça me parait bien, sauf un point : qui a pris la photo et comment s'est elle retrouvée dans le rapport ?
Citation:


 (les corps sont sans doute enterré par les villageois mais personnes les retrouves ?)

L'asanbosam a dû manger les os et les viscères, il avait ptêtre très faim le pauvre

Moyen de transmission : cohérent

Sentiment éveillé : l'envie d'aller voir tout ça sur google... et le trouble en se rendant compte qu'il y a effectivement eu 6 disparus français lors de la bataille de Kolwesi !

Style/lisibilité : bonne dans l'ensemble, quelques fôtes mais rien qu'un passage de la waffe ne puisse corriger

Intérêt : J'aime beaucoup ! Se baser sur un fait divers réel est une excellente idée à mon avis, ça ajoute de la crédibilité +++ (j'ai d'ailleurs moi-même une pasta en gestation sur un fait divers de 2014).

Pour
(mais j'aimerais quand même savoir comment les enquêteurs ont trouvé la photo)
________________
Tout est bruit pour qui a peur.
Revenir en haut
Antinotice
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2015
Messages: 3 539
Localisation: Paname
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Sam 7 Jan 2017 - 21:59    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

J'ai rien à ajouter de plus que les autres, c'est du bon, mais y a quand même un truc qui est dommage. On a un peu l'impression de lire un cours d'histoire et ça peut sembler un peu décourageant, ce qui est dommage, parce que le fond est vraiment intéressant. Peut-être un style plus léger conviendrait mieux ?
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Revenir en haut
Khan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2017
Messages: 11
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 9 Jan 2017 - 17:05    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Antinotice a écrit:
J'ai rien à ajouter de plus que les autres, c'est du bon, mais y a quand même un truc qui est dommage. On a un peu l'impression de lire un cours d'histoire et ça peut sembler un peu décourageant, ce qui est dommage, parce que le fond est vraiment intéressant. Peut-être un style plus léger conviendrait mieux ?










Merci ^^ désolé pour la réponse un peu tardive, justement l'intention était que ça ressemble en quelque sorte, a un article wikipédia ou a un fait divers, pour être plus immersif, voire être un hoax crédible, tu penses que du coup il faudrait la raccourcir pour pas que ce soit trop barbant  Confused




Walpurgis a écrit:
Cohérence de l'histoire/des actions : ça me parait bien, sauf un point : qui a pris la photo et comment s'est elle retrouvée dans le rapport ?
Citation:
 (les corps sont sans doute enterré par les villageois mais personnes les retrouves ?)





L'asanbosam a dû manger les os et les viscères, il avait ptêtre très faim le pauvre

Moyen de transmission : cohérent

Sentiment éveillé : l'envie d'aller voir tout ça sur google... et le trouble en se rendant compte qu'il y a effectivement eu 6 disparus français lors de la bataille de Kolwesi !

Style/lisibilité : bonne dans l'ensemble, quelques fôtes mais rien qu'un passage de la waffe ne puisse corriger

Intérêt : J'aime beaucoup ! Se baser sur un fait divers réel est une excellente idée à mon avis, ça ajoute de la crédibilité +++ (j'ai d'ailleurs moi-même une pasta en gestation sur un fait divers de 2014).

Pour
(mais j'aimerais quand même savoir comment les enquêteurs ont trouvé la photo)




Merci ^^ En ce qui concerne le village, justement j'ai précisé que aucune information, ni aucune preuve ne peut étayer cette hypothèse, et que le second rapport admettra qu'aucune explication a la disparition des corps n'a pu être trouvée. Cela dit j'aurais pu trouver une autre explication officielle certes. En ce qui concerne la photo, j'ai modifier le dernier paragraphe  Very Happy
________________
"Du bonheur pour tout le monde gratuitement et que personne ne reparte lésé"
S.T.A.L.K.E.R
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 339
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 11 Jan 2017 - 15:20    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Tu dis que l'Asanbosam est mentionné pour la première fois dans l'enquête dans le deuxième paragraphe après la P2, mais je trouve que ça tombe du ciel, on sait pas comment leur est venue cette idée farfelue, y a même pas un villageois qui leur a dit. Faudrait certainement un peu raccourcir en effet, plutôt vers la fin je pense, genre après la 3e photo, parce que je ne vois pas trop quoi enlever avant sans perdre trop d'information. Je ne suis aussi qu'à moitié convaincu par la manière dont la fin est tournée, et par la photo, car j'ai l'impression que la forme dans le fond est suspendue à de l'air, du coup je me suis plus demandé ce qu'elle faisait là qu'autre chose.

________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chucky
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 767
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 12 Jan 2017 - 20:37    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

 Cohérence de l'histoire : Je suis pas vraiment très à l'aise avec le vocabulaire de la guerre, alors peut-être que certaines incohérences m'échappent, mais en tout cas c'est vraiment crédible et en plus y'a les photos qui renforcent ce sentiment. Aucun problème de ce côté là.


 Cohérence des actions : Y'a rien qui me saute aux yeux, vu comme ça.


 Sentiment éveillé : La lecture était très prenante, vraiment j'ai adoré. Par contre, je trouve ça dommage que tu prennes pas plus le temps d'aborder le sujet de la créature (flemme de retrouver le nom). Tu pourrais en faire un truc beaucoup plus profond, pour amener un côté plus cryptozoologique à ton texte. Mais c'était très bon !


 Vraisemblance du moyen de transmission : Un post sur Internet, je suppose. En revanche c'est pas précisé si c'est sur un forum, un blog ou quelque chose comme ça. En soit c'est pas absolument vital de le dire, mais ça serait sympa (En plus d'apporter encore davantage de crédibilité à ton texte) 


 Style : Je suis pas très à l'aise avec ce genre de vocabulaire, mais j'ai plus ou moins tout compris. Le style est bien adapté au texte, on sent que ça a été écrit par quelqu'un qui traînait un peu dans le milieu, c'est cool.


 Lisibilité : Tu pourrais peut-être agrandir les photos, ça serait sympa. De toute façon ça sera sûrement fait par le staff, mais c'est toujours cool pour ceux qui lisent sur le forum. Mis à part ça, R.A.S


 Intérêt : Globalement on est sur un très bon texte (et ça fait plaisir, depuis le temps), néanmoins voici quelques suggestions pour améliorer un peu ton texte :


 - Raconter un peu plus ce qui se passe avec la créature, pour renforcer davantage le côté cryptozoologie du texte
 - Préciser un peu plus le MdT, même si c'est pas absolument nécessaire.
 - Agrandir un peu les images.


 Sinon c'est original, bien écrit et plutôt prenant. Pour.


 
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Khan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2017
Messages: 11
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 00:14    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Chucky a écrit:
 Cohérence de l'histoire : Je suis pas vraiment très à l'aise avec le vocabulaire de la guerre, alors peut-être que certaines incohérences m'échappent, mais en tout cas c'est vraiment crédible et en plus y'a les photos qui renforcent ce sentiment. Aucun problème de ce côté là.


 Cohérence des actions : Y'a rien qui me saute aux yeux, vu comme ça.


 Sentiment éveillé : La lecture était très prenante, vraiment j'ai adoré. Par contre, je trouve ça dommage que tu prennes pas plus le temps d'aborder le sujet de la créature (flemme de retrouver le nom). Tu pourrais en faire un truc beaucoup plus profond, pour amener un côté plus cryptozoologique à ton texte. Mais c'était très bon !


 Vraisemblance du moyen de transmission : Un post sur Internet, je suppose. En revanche c'est pas précisé si c'est sur un forum, un blog ou quelque chose comme ça. En soit c'est pas absolument vital de le dire, mais ça serait sympa (En plus d'apporter encore davantage de crédibilité à ton texte) 


 Style : Je suis pas très à l'aise avec ce genre de vocabulaire, mais j'ai plus ou moins tout compris. Le style est bien adapté au texte, on sent que ça a été écrit par quelqu'un qui traînait un peu dans le milieu, c'est cool.


 Lisibilité : Tu pourrais peut-être agrandir les photos, ça serait sympa. De toute façon ça sera sûrement fait par le staff, mais c'est toujours cool pour ceux qui lisent sur le forum. Mis à part ça, R.A.S


 Intérêt : Globalement on est sur un très bon texte (et ça fait plaisir, depuis le temps), néanmoins voici quelques suggestions pour améliorer un peu ton texte :


 - Raconter un peu plus ce qui se passe avec la créature, pour renforcer davantage le côté cryptozoologie du texte
 - Préciser un peu plus le MdT, même si c'est pas absolument nécessaire.
 - Agrandir un peu les images.


 Sinon c'est original, bien écrit et plutôt prenant. Pour.


 





Merci. Le problème c'est que même sur internet on a pas trop d'informations sur l'Asanbosam, contrairement a d'autres créatures africaines comme le Kongamato ou le Mokele-Mbembé, il n'y a pas de fakes, de hoaxs, montages, témoignages, histoires etc. sur l'Asanbosam et c'est une créature assez méconnue du folklore africain.
Les images par contre, elle sont plus grandes en fait, mais leur résolution d'origine est tellement grosse que ça écrase le texte et c'est assez désagréable (http://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1484262579-capture.png) qu'est ce que tu en penses ?  :/
________________
"Du bonheur pour tout le monde gratuitement et que personne ne reparte lésé"
S.T.A.L.K.E.R
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 01:48    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Rapport historique, je n'ai pas vu d'incohérences majeures.

Moyen de transmission : Un post sur internet

Sentiments éveillés : Entre ennui et léger intérêt. La photo final est bien par contre.  

Style/lisibilité : Quelques fautes et phrases mal formulées. 

Intérêt : Ce tait historique manque de creepy à mon goût, il y a trop bla-bla inintéressant qui aurait dû être synthétisé alors que les évènements étranges autour de ce vampire auraient dû être amplifiés, voire exagérés. Au final c'est juste la lecture d'un rapport de guerre sans gore et sans peur. Toutefois, la photo finale est intéressante, étrange, et la qualité de l'écriture est correcte, compréhensibles. ça peut passer, alors POUR
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chucky
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 767
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 07:20    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Gengis Khan a écrit:
Les images par contre, elle sont plus grandes en fait, mais leur résolution d'origine est tellement grosse que ça écrase le texte et c'est assez désagréable (http://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1484262579-capture.png) qu'est ce que tu en penses ?  





 Vu comme ça, ça a pas l'air extrêmement gênant, dans le pire des cas tu peux toujours mettre sous spoiler. Smile
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 339
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 08:22    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Vu que ça plaît, il serait bon de trouver assez rapidement les modifications à faire pour que ça donne un peu plus de frissons aux lecteurs et que ça ait moins l'air longuet, on manque de trucs à publier. Tu as besoin d'aide pour le brainstorming ou tu as déjà une idée de ce que tu peux faire ?
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2017
Messages: 11
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 22:20    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

Chucky a écrit:
Gengis Khan a écrit:
Les images par contre, elle sont plus grandes en fait, mais leur résolution d'origine est tellement grosse que ça écrase le texte et c'est assez désagréable (http://image.noelshack.com/fichiers/2017/02/1484262579-capture.png) qu'est ce que tu en penses ?  







 Vu comme ça, ça a pas l'air extrêmement gênant, dans le pire des cas tu peux toujours mettre sous spoiler. Smile




Bonne idée. C'est fait  Very Happy







Magnosa a écrit:
Vu que ça plaît, il serait bon de trouver assez rapidement les modifications à faire pour que ça donne un peu plus de frissons aux lecteurs et que ça ait moins l'air longuet, on manque de trucs à publier. Tu as besoin d'aide pour le brainstorming ou tu as déjà une idée de ce que tu peux faire ?




Un peu d'aide ne serait pas de refus  Very Happy . A propos de ce qu'il faut retiré sans qu'il y'est d'incidence sur le reste de la pasta, et ajouter pour laisser plus de place a l'Asanbosam.
________________
"Du bonheur pour tout le monde gratuitement et que personne ne reparte lésé"
S.T.A.L.K.E.R
Revenir en haut
dr.lama
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 790
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2017 - 17:19    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi Répondre en citant

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Un ok largement mérité.
 
- Cohérence des actions du ou des personnages : Ok

- Sentiment éveillé chez le lecteur : J'ai été attentif à l'histoire

- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Témoignage

- Style d'écriture : Parfait

- Lisibilité du texte : Ok

- Intérêt de l'histoire : Un témoignage bien réalisé

POUR
________________


I was a cat all along.




Team gin.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:57    Sujet du message: Les disparus de Kolwezi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas acceptées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com