Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

[C] Aneki
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas acceptées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 17:48    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Aneki… Aneki… je frissonne toujours en pensant à elle. Cinquante ans, c’était il y a cinquante ans et c'est comme si c’était hier. Mais comment aurais-je pu oublier les évènements les plus traumatisants de ma vie ?

 
Madame Garreau, notre maîtresse, nous l’a présenté par un froid matin d’hiver. C’était juste avant le début d’un cours de mathématiques, en CM2. Elle arrivait d’Osaka au Japon et venait d’emménager dans notre village. Longs cheveux noirs, visage pâle, cernes sous les yeux et joues creuses, Aneki n’était pas très jolie. Je dirais même qu’elle était inquiétante avec son pantalon serré qui soulignait la maigreur de ses jambes et son ample chemise dont le bras droit était replié dessous, en écharpe. Même si la maîtresse nous avait demandé d’être sympas avec elle, les petits rires méchants fusaient déjà dans la classe. Moi je ne riais pas, je ne me suis jamais moqué de personne et c’est peut-être pour ça que la maîtresse l’a assisse à côté de moi. Il est inutile de vous expliquer que j’étais plutôt mal à l’aise. Absorbé par son visage, je ne m’étais pas rendu compte combien elle était grande. Le sommet de mon crâne lui arrivait à peine à l’épaule ! De son seul bras valide, elle a déballé ses affaires en silence et puis j’ai entendu quelque chose de très étrange : les gargouillements de son ventre…
 
Aneki était toujours la première arrivée en classe et la dernière à en sortir. Son matériel scolaire était toujours impeccablement disposé sur la table quand j’arrivais le matin (souvent le dernier, je l’assume) et en fin d’après-midi elle attendait que tout le monde soit sorti pour les ranger.
 
Aneki ne parlait à personne et personne ne lui parlait. Tout le monde s’en fichait d’Aneki, personne ne cherchait à être ami avec elle et Aneki ne cherchait à être amie avec personne. Peut-être que son silence, son attitude figée au milieu de la cour de récréation, ses grands yeux sombres posés sans interruption sur quelqu'un décourageaient les filles de l’approcher. Les garçons s’en moquaient, mais de loin, ils avaient bien trop peur que la grande Aneki les suive jusqu’à chez eux et s’introduise en pleine nuit dans leur chambre pour leur faire Dieu sait quoi !
 
Aneki rentrait déjeuner chez elle, mais bizarrement, l'après-midi, j’entendais toujours les gargouillis de son ventre, comme si elle n'avait rien mangé. Une, peut-être deux semaines après son arrivée, un peu avant midi, j’ai pour la première fois entendu le son de sa voix. Brrr, j’en frisonne encore. Sa voix était faible, presque agonisante. Inutile de vous dire que j’ai poliment refusé son invitation à déjeuner, prétextant que ma mère m’attendait tous les midis, et ce, jusqu’à la fin de l’année scolaire ! Elle m’a répondu un long « dommageeeee » puis ne m’a plus jamais posé cette question. D’ailleurs, elle ne m’en a plus jamais posé du tout, et c’était très bien comme ça, car je peux vous l’avouer sans honte, elle me fichait une chiasse du diable cette Aneki !
 
La première disparition d’un enfant de l’école a eu lieu début mars, soit trois semaines après son arrivée. Le village était sens dessus dessous. La jeune victime était au CP, une jolie petite blonde rondouillarde, la meilleure copine de ma jeune sœur, Noémie.  On a retrouvé son corps quelques jours plus tard, dans le bois proche du village. Enfin, on a juste retrouvé des os cassés, mordillés ou sucés. Une sorte de couvre-feu a été déclarée pour les enfants avec ordre de ne plus sortir de chez eux après l’école.
 
Les jours qui ont suivi l’enlèvement de la petite fille ont vraiment été pesants. Tous les rires des enfants semblaient avoir quitté l’école et les parents avaient le visage fermé. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à me douter de quelque chose quand j’ai aperçu le petit sourire en coin d'Aneki. Elle qui n’avait jamais souri avant la disparition de la fillette semblait plus heureuse. En plus, je faisais une fixation sur son bras sous sa chemise. Dès que je pouvais, je regardais à cet endroit. Parfois, j’apercevais un bref mouvement et j’avais l’impression que de petits doigts ou de petites griffes glissaient sous sa chemise. Parfois, elle sentait que je l’observais et tournait brusquement la tête. Ses yeux sombres étaient effrayants, mais je lui faisais toujours un petit sourire pour la rassurer. En tout cas, je ne voulais plus rester à côté d’elle, car je commençais réellement à faire de grosses crises d’angoisse. De plus, je trouvais que ses vêtements dégageaient une odeur de terre mouillée. J'ai alors pensé qu'elle dormait dehors ou qu'elle couchait dans une maison humide. Mais peut-être que je me faisais des idées, peut-être que mon cerveau gambergeait trop depuis la disparition de la petite ?
 
Ma mère a fini par obtenir mon changement de place. David, mon meilleur pote, a pris la mienne et s’est retrouvé à côté d’Aneki. Mais je n’étais pas mieux loti puisque je me suis retrouvé juste devant elle ! Inutile de préciser qu’au final, j’aurais préféré rester à ma place d’avant, car avoir Aneki dans le dos n’avait rien de rassurant. Dès que je sentais des picotements dans mon dos, des frissons parcouraient ma colonne vertébrale et je m’attendais à ce que cette mystérieuse main droite m’attrape la nuque et m'arrache les vertèbres cervicales. J’en faisais de terribles cauchemars. Quelques jours après mon changement de place, je me suis rendu compte d’autre chose : je n’entendais plus gargouiller son ventre. L'aspect d'Aneki aussi avait changé, son teint était plus rosé et les cernes noirs sous ses yeux avaient disparu. Même David avait remarqué ce changement et comme on n’a pas trouvé ça normal, on a décidé de l’observer avec plus d'attention.
 
Depuis la mort de la petite, Aneki avait aussi changé ses habitudes. Au lieu d’être plantée comme un totem en plein milieu de la cour, elle passait le quart d’heure de la récréation dans les toilettes des filles, que ce soit le matin ou l’après-midi. Ce n’était pas normal de rester aussi longtemps aux chiottes, comme ce n'était pas normal de rester en plein milieu de la cour de récréation à observer les autres.
 
Un matin, on l’a vu regarder partout avant d’entrer dans les toilettes. Sa grande carcasse était un peu recroquevillée comme si elle tenait quelque chose contre son ventre ou qu’elle avait mal à son bras invalide. C’était une semaine après la mort de la fillette. On a hésité un peu puis on s’est approchés. On a discrètement surveillé les entrées et les sorties des toilettes des filles puis la chance nous a souri, ou la malchance, je ne sais pas plus.
 
Les toilettes étaient disposées en longueur et Aneki se trouvait dans le compartiment du fond. Il n’y avait personne d’autre qu’elle. On s’est lentement approchés et on a commencé à entendre quelque chose que je n’oublierai qu’une fois les deux pieds dans la tombe : de courts grognements entrecoupés de bruits de succion. Puis on a entendu un petit cri suraigu. Quelque chose est passé sous le jeu de sa porte et a brièvement glissé sur le carrelage ; c’était une petite main d’enfant dont les doigts avaient été sucés ou rongés. L'os du poignet dépassait de la main ensanglantée et un coup de mâchoire avait creusé un trou dans la paume. Un morceau de chair pendait proche du petit doigt. Puis deux mains ont jailli de dessous la porte ; il y en avait une grande, normale, et une très petite, cadavérique, bleuâtre, aux longs doigts arqués qui tâtaient le sol à la recherche de la main arrachée. Le raclement des ongles crochus sur le carrelage était aussi horrible que le reste ! On s’est barrés en courant comme des dératés à l’autre bout de la cour. On a attendu d’être calmés pour en parler à la maîtresse. Sa réaction a été des plus inquiétantes : elle s’est mise à trembler de peur (du moins ce que je croyais à l’époque) puis a émis un long chut avec l’index devant ses lèvres. Puis elle nous a dit une phrase qui me hantera jusqu’à mes derniers jours : « Il lui en faut encore un puis mon bébé s'en ira ailleurs, alors chuuuuttttt, ne dis rien à personne, où Elle te dévorera les pieds puis les yeux ».
 
Une fois chez moi, j’ai supplié ma mère pour que la maîtresse me change de place sans lui en expliquer la véritable raison. M’aurait-elle cru si je lui avais dit qu'Aneki avait bouffé la main d’un gosse ? Et puis j’avais tellement peur des propos de la maîtresse que je n'ai rien osé dire. Je n’en ai pas dormi de la nuit et dès que j’entendais un bruit dans la maison, j'imaginais Aneki courir dans le couloir, s’arrêter devant la porte de ma chambre, l’ouvrir très doucement et passer sa main cadavérique dans l’ouverture, cherchant mon lit à tâtons avant de m’attraper les pieds et de me tirer vers elle pour me sucer les yeux ! 
 
La seconde disparition a eu lieu dès le lendemain de la scène d’horreur des toilettes. David, mon meilleur pote, manquait à l'appel. J’étais dans une panique totale et je serais devenu fou si on m’avait laissé devant Aneki. Mais la maîtresse n’a pas eu besoin de le faire, car Aneki avait elle aussi disparue. J’ai dit tout ce que je savais à la police, autant sur mes découvertes que sur les propos de la maîtresse. J’ai raté la classe pendant plusieurs mois, comme la maîtresse d’ailleurs (pour dépression selon la thèse officielle). J’ai été très malade. Je voyais Aneki partout, dans le couloir, dans ma chambre, dans mon placard, sous mon lit, derrière moi. J'avais continuellement l'impression de sentir sa petite main cadavérique me gratter le dos, les cheveux ou l'arrière des cuisses. Et puis, avec le temps et l’aide d’un psy, cela s’est peu à peu calmé.
 
Aneki n’est jamais réapparue. Du moins pas dans mon village. D’autres disparitions ont eu lieu dans la région, d’autres enlèvements, d’autres meurtres sordides avec des cadavres d’enfants déchiquetés ou carrément dévorés. Les rumeurs allaient bon train et toutes les bêtes du folklore breton, celte, irlandais ont été citées. Ce que j’ai trouvé étrange c’est que personne ne parle des légendes japonaises ?
 
En tant que victime collatérale, j’ai eu accès au dossier à ma majorité. Dès les premières lignes, je n’ai pas cru que je lisais, j’ai cru qu’il s’agissait d’un autre rapport. La principale accusée dans cette histoire était madame Garreau, mon ancienne maîtresse. J’ai dû m’asseoir pour lire la suite. 
 
Madame Garreau était une jeune veuve de quarante ans. Pendant des années, elle avait essayé d’avoir un enfant avec son mari. Sans succès. Du moins, pas d'un certain point de vue. D’après le rapport, le couple aurait fait un court séjour touristique au Japon neuf ans plus tôt. Madame Garreau serait revenue enceinte et sans son mari, mort dans des circonstances tragiques et non élucidées (un meurtre suivi d’une éviscération et d’un dépeçage). Quelque mois plus tard, elle a fait une fausse couche et a perdu le bébé (une fille d'après le rapport médical). Les flics ont perquisitionné chez elle et si l’extérieur de sa maison était dans la norme avec son petit jardin et sa façade en briques, l’intérieur était immonde : cadre de travers sur des murs jaunâtres, carrelage cassé, canapé éventré et meubles en piteux états. Sur toute les photos, une m’a particulièrement choqué : une chambre d’enfant avec un lit dont deux pieds étaient cassés, ce qui le faisait pencher d’un côté. Dessus, même si c’était assez sombre, j’ai remarqué la silhouette d’une grande poupée. Je l’ai aussitôt reconnue : cette poupée était le cadeau d’anniversaire de ma petite sœur à cette pauvre fillette disparue en premier ! C’est à ce moment que j’ai compris une chose horrible : la main qu’Aneki dévorait la toilette devait sans doute lui appartenir !
 
Ma petite soeur Noémie m’a téléphoné ce midi. Elle était morte de peur, sa voix tremblait. Elle a balbutié que la poupée était réapparue entre les bras de sa fille ce matin. J’ai trouvé ça tout à fait normal qu’Anaïs amène sa poupée pour déjeuner, mais Noémie m’a affirmé que cette poupée ne lui appartenait pas, que c’était la poupée de sa camarade disparue il y a un demi-siècle ! Au début, je ne l’ai pas cru, je lui ai dit qu’elle faisait une erreur, qu’après 50 ans il ne devait pas rester grand-chose de ce jouet. Elle m’a alors fourni un détail qui m’a fait froid dans le dos : la main droite de la poupée avait été arrachée et remplacée par une autre bien plus maigre et d’une couleur bleuâtre !
 
Il est 23h00. J’ai passé la journée dans ma chambre d’hôpital, j’ai peur de sortir. Je me sens oppressé, j'ai le dos, les cheveux qui me démangent, je n'arrête pas de me gratter. J’ai posté mon histoire sur plusieurs forums consacrés aux phénomènes paranormaux, aux revenants, aux entités maléfiques d’origine japonaise J’attends vos commentaires, peut-être votre aide. Merci.    
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/


Dernière édition par Stéphane G de G le Ven 17 Fév 2017 - 03:02; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 17:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 302
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 19:15    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Cohérence de l'histoire des personnages : Ok y a une enquête de police tout ça, mais y a pas de conclusions ? Au moins une petite phrase pour dire que l'enquête est toujours ouverte ou classée par manque d'éléments... Y a plein de disparitions apparemment et personne retrouve des "restes" ? C'est un peu étrange. La poupée était sur les photos, la maison devait sans doute être surveillé au moins au départ, mais elle à réussit à récupérer la poupée tranquillement ?

Sentiments éveillés : C'est bizarre

Moyen de transmission : Témoignage

Style/lisibilité : Ok

Intérêt : Je sais pas trop... Y a pas d'incohérence majeure et tout ça, mais au final l'ensemble me parait vraiment très étrange... J'suis même pas vraiment sûre d'avoir compris ou tu veux en venir en faite... Du coup je vais attendre d'autres avis avant de voter...
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Cherry-Draws
Critique
Critique

En ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 582
Localisation: En train de flâner dans un lieu délabré.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 13 Jan 2017 - 20:48    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Cohérence de l'histoire / personnage : j'aurais juste mis une petite phrase pour dire sil'enquête de police à été classée ou est encore en cours. Aussi un truc me chiffonne : Anéki est en quelque sorte un fantôme de petite fille mais on peut la voir. Plusieurs années après elle hanté encore l'ecole mais personne ne le remarque ? Cette affaire à fait parler d'elle, on ne remarque pas dan l'école que cette petite Anéki est la même que celle d'y à 30 a'ns, 30 ans la date où il y a eu des disparitions étranges ? Aussi, pourquoi on est sait plus que seulement tant de temps après.

Mdt : Témoignage / Post sur Internet OK

Sentiment éveillé : C'est étrange et un peu malsain.

Style / Lisibilité : OK

Intérêt : Alors j'ai bien aimé l'idée, surtout avec le personnage intriguant et malsain, mais il y a pour le moment pas mal d'incohérences, c'est dommage. C'est encore trop confus. Je vote CONTRE en l'état.

Voilà , hi hi hi.
________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 330
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2017 - 11:36    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : C'est vrai qu'un petit truc sur l'avancement (ou non) de l'enquête serait un petit plus.

- Cohérence des actions du ou des personnages : La maîtresse sait des trucs visiblement, mais personne ne va au moins essayer de l'interroger ?

- Sentiment éveillé chez le lecteur : De l'intérêt.

- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : C'est censé être un post sur un forum, ce qui est bon, mais...

- Style d'écriture : ... le style me paraît un peu trop recherché, ça m'a donné l'impression que tu avais simplement rajouté la phrase de fin pour que le MdT soit valide.

- Lisibilité du texte : Bonne.

- Intérêt de l'histoire : L'idée est pas mauvaise en soi, y a du potentiel, le personnage est plutôt malsain, même si on devine ce qui va se passer bien avant que tu n'amorces les révélations, mais certaines choses me paraissent un peu floues et surtout le style ne me paraît pas adapté. Contre en l'état.
 
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dr.lama
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 790
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2017 - 16:02    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Ok mais l'histoire de dossier et le retour de l’antagoniste je trouve ça un peu cliché.
 
- Cohérence des actions du ou des personnages : Ok

- Sentiment éveillé chez le lecteur : J'ai accroché à l'histoire mais le fait qu'elle parle parfaitement français je pense que ce n'est pas obligé et j'ai été un peu déçu par la fin.

- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Témoignage

- Style d'écriture : Il m'as fait accrocher

- Lisibilité du texte : Ok

- Intérêt de l'histoire : J'aime beaucoup les légendes urbaines et j'ai été un peu déçu que le style s'en écarte à la fin de ton récit

POUR
________________


I was a cat all along.




Team gin.
Revenir en haut
Aridow
Ancien
Ancien

En ligne

Inscrit le: 20 Mar 2015
Messages: 1 691
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2017 - 16:15    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Pourquoi utiliser un prénom étranger avec un accent sur le e ?
________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2017 - 16:58    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Merci de mettre en inachevées, je vais potasser vos réflexions et le style (je pensais faire un style direct, apparemment non encore une fois) dans la semaine qui vient.
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 330
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Lun 16 Jan 2017 - 17:23    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Déplacée, préviens-nous de l'avancement !
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 11 Fév 2017 - 04:22    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Voilà, c'est corrigé et plus clair je pense, à remettre aux votes plizzzzz
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 302
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Sam 11 Fév 2017 - 10:45    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Un cours de CM2 ? C'est un niveau scolaire le CM2, pas un cours en soit. Une robe et une chemise ? C'est un peu particulier, une veste plutôt non ? Elle s'assoit à côté du narrateur parce que son ami est absent, mais elle garde cette place par la suite ?...
"un moignon avec des bouts de doigts coupés" Un moignon s'arrête au niveau du poignet, pas de la main, donc je vois pas trop comment il peut y avoir des doigts. "comme on n’a pas trouvé ça normal" Elle semble en meilleure santé, elle n'a plus l'air d'avoir faim et le narrateur ne trouve pas ça normal ? C'est un peu étrange, j'suis même pas sure qu'a 10/11ans tu fasse attention à ce genre de détail. Après en soit ils peuvent trouver ce changement surprenant mais il faudrait le justifier un peu plus.
"Aneki avait dévoré la main de la petite fille" "Heureusement, je n’ai appris ces détails qu’une fois adulte" Comment il peut faire le lien avec la main "manquante" de la fillette disparu alors qu'il ne connaissait pas ce détail à ce moment là ? On ne sait d'ailleurs même pas si à ce stade de l'histoire le corps de l'enfant à été retrouvé...
Le narrateur en parle à la maitresse mais pas à sa mère ? Généralement enfant t'as bien plus confiance en tes parents pour confier ce genre de truc qu'a la maitresse, vu son comportement glauque, c'est plutôt une bonne raison supplémentaire de se confier à ses parents. Sans compter que le narrateur en parle sans soucis devant les flics ensuite.

Moyen de transmission : Témoignage/post sur un forum

Sentiments éveillés : C'est glauque, la fin ouvre une perspective un peu inquiétante.

Style/lisibilité: "On ne se parlait pas beaucoup avec Aneki, car son français devait sans doute être médiocre." Il lui parle, donc il sait que son français est médiocre, le conditionnel à pas vraiment sa place.

Intérêt : Y a pas mal de petites incohérences qui gâche le texte, du coup en attendant des modification/ton avis, ça sera un contre.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 11 Fév 2017 - 13:44    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

ok merci Layla de la pertinence de tes commentaires, je vais corriger d'ici ce soir...
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
RedRaven
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 11 Fév 2017 - 18:46    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

C'est redéplacé dans les propositions
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 17 Fév 2017 - 03:03    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Voilà, j'ai modifié le texte selon les critiques pertinentes de Layla, merci.
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 302
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Ven 17 Fév 2017 - 10:16    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

C'est tout bon pour moi, donc ça sera un pour.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Stéphane G de G
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 267
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 17 Fév 2017 - 13:56    Sujet du message: [C] Aneki Répondre en citant

Merci Layla, non pas pour ce pour mais pour la pertinence de ta lecture. Tu te poses les bonnes questions, tu as un oeil critique, bravo, tu fais progresser les textes de chacun d'entre nous.
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://recitsclairsobscurs.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:16    Sujet du message: [C] Aneki

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas acceptées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com