Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Je suis en enfer
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Patate chaude
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2017
Messages: 270
Localisation: Derrière ton ordi
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 22:39    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

J'ai amélioré la creepy, j'espère qu'elle est mieux




7 février 2017: Salut à moi-même j'écris sur ce carnet car ma psy m'a dit que j'avais un bon talent en rédaction et que je devais y écrire mes journée comme si mon carnet était une personne, je vois pas le rapport mais bon comme c'est une "spécialiste" je vais faire ce qu'elle dit mais j'ai pas une vie palpitante alors y a des chances que je vais pas écrire pendant certaines journées. Bon je vais d'abord me présenter:
 je m'appelle Stephane CLAVEL je vis à Limoges, j'ai 18 ans, je suis encore puceau (ce qui me fais chier) et j'ai emménagé dans ma nouvelle maison. Comment j'ai obtenu le fric? Je l'écrirai même pas sur mon journal mais je tiens à préciser que la façon que je l'ai obtenue n'est pas trés, trés légal. Voilà voilà, fin de la première journée.

9 février: aujourd'hui j'ai mangé des carottes râpés.... Bon, à partir de maintenant j'écrirai sur ce carnet que des choses importantes.

19 mars: Oh putain y eu un truc bizarre cette nuit en rentrant chez moi du travail j'ai vu des gens plutôt... Bizarres, ils étaient environ une dizaine regroupés en se regardant et ils se disaient rien, mais c'est pas ça le plus bizarre c'est que ces personnes n'appartenaient pas du tout aux même niveau sociales, ce que je veux dire par là c'est que c'était des personnes âgés, des racailles, des bourges et meme un gosse de 6 ans! Je pense que c'est une caméra caché de merde pour faire peur aux gens la nuit, j'vois pas d'autres explications.

21 mars: Je suis sûr que c'est une caméra cachée, j'ai vu que cette nuit leur nombre ont triplés et ce sont des gens qui sont même pas du quartier ce qui est quand même pas trés crédible mais je préfère ne rien dire, j'ai pas envie de gâcher leur vidéo, ça va peut-être réserver un truc marrant. Par contre ils deviennent de plus en plus glauque, certains ont même réussis à faire des faux blessures sur leur corps comme s'ils se sont vraiment scarifiés, bravo au maquilleur ! 

23 mars: je sais pas comment ils ont réussis à convaincre Mme Jasmier d'être complice de leur gags, ils sont très fort! C'est pas le genre de personne à avoir de l'humour. Mais c'est pas la seule il y a quasiment tout les voisins avec eux, mais je commence à avoir un doute c'est trés débile je sais, mais bon, on sait jamais. 

24 mars: merde j'ai vraiment besoin d'en parler mais je crois que j'ai tué quelqu'un, ça s'est passé y a une heure, un mec a sonné à la porte et je le reconnaissait il était dans le groupe des bizarres, je lui ai demandé s'il avait besoin d'aide, et là il a sortit un couteau de sa poche et a essayé de me poignarder, on s'est battu et j'ai réussi à prendre le dessus, sous le coup du stress je l'ai tué avec son couteau ! Putain j'ai vraiment été con de croire que c'était une blague. Les flics répondent pas faut que je sors pour demander de l'aide faut arrêter ces psychopathes. Je vais sortir de la

25 mars: Il s'est passé beaucoup de choses pendant cette journée. D'abord, il y a eu un gros boom dehors (ce qui explique l'interruption d'hier). J'étais allé voir par la fenêtre, il y avait beaucoup de bruit dehors, au début j'ai rien vu à cause du noir et les lumières à l'exterieur étaient éteintes, après m'être habitué à l'obscurité, j'ai vu des choses qui m'ont laissés sans voix. Tout le monde est devenu fou dehors, les gens s'entretuaient, j'ai vu le facteur tabasser un bébé et j'ai rien pu faire, j'ai vu  Mme Jaquier se faire.... baiser par mon prof de boxe, et tellement de choses qui me fait croire, non, je suis sûr que je suis en enfer. Faut que j'aille chercher ma mère et ma sœur, j'espère qu'elles ne sont pas comme eux. En ce moment je m'abrite chez un pote qui a essayé de me tuer, comme tout le monde, je l'ai enfermé dans sa chambre, chez moi c'est trop dangereux. Demain je vais aller les chercher. 


26 mars: putain j'ai vu la tête de ma sœur sur un pique ils violent son corps elle a n'a que 7 ans ma mére et ma psy essaient de me tuer elles sont comme eux c'est quoi ce bordel je suis seul maintenant


27 mars: j'ai pété un cable aujourd'hui, j'ai tué environ une douzaine de ces fous, bon dieu que ça fait du bien, mais j'ai arrêté dés que l'un de ces connards m'a blessé au bras, fils de pute. Dire qu'il y a 3 jours j'ai paniqué juste parce que j'ai tué un mec. Je crois qu'après avoir vu ce qu'il s'était passé hier, j'ai perdu l'esprit. N'importe quel personne me dirait que je suis con car je perds mon temps en écrivant sur ce carnet, mais ils savent pas à quel point c'est horrible la solitude, et puis merde, ça fait du bien . Faut que je quitte la ville. 

28 mars: j'ai fait quoi pour mériter ça? D'accord j'etait un petit dealer mais j'ai arrêté depuis que j'ai su que mes boss tuent les enfants, j'ai retenue la leçon. J'ai réussi à m'échapper de ces fous et maintenant je suis en campagne, toute la France est atteinte de cette merde. Je vais essayer d'aller en Allemagne peut-être que les autres pays ne sont pas atteint, mais ils vont peut-être m'abattre à vue, comme dans les films, mais ça me dérangerai pas de crever. Bon, bonne nouvelle les infectés (oui, je les appelle les infectés y a pas d'autres noms qui les définis, à part fous, psycho...) sont complètement cons, ils savent même pas parler, mauvaise nouvelle, ils le sont pas assez pour se servir d'arme et de flingues, j'ai faillis recevoir une balle dans la tête! J'ai mal au bras qui commence à s'infecter. Ah, oui et j'ai vu des enfants se faire violer par des prêtres, putain de vie de merde. 


29 mars: je sais pas comment j'ai réussi, mais j'ai capturé l'une de ces choses, je l'ai attaché avec une corde et je l'ai mis dans une maison de campagne, j'ai fais des expériences sur lui:
-Déjà il ressens la douleur, bon point mais que au sexe, ce qui explique pourquoi ils arrêtent pas de baiser.
-Je lui ai crève les yeux sans pitié, et il n'a pas crié du tout, dommage.
-En fait je me suis trompé, ils pouvait parler, mais que en m'insultant.
-Dernier test, je lui ai demandé comment tout ça est arrivé, et il s'est passé un truc trés bizarre. Il a arrêté de m'insulter, et il a pris une voix, grave et si je m'en souviens bien il a dit:
<<- Boom!
-Boom?
-Oui il a lancé un grand boom.
-Qui c'est "il"?
- ... Il nous a punis pour nos pêché, il a dit que dieu nous mentais, il a dit que nous devrons... Que nous devrons....
- Devrons quoi?
-...
-Bon, abandonne, pourquoi je ne suis pas comme vous?
-Parce que tu n'existe plus.
-Je n'existe plus?
-Oui,tu n'existe... Plus!
-Oh, ça suffit ces conneries!>>
Je l'ai tué juste après. En y pensant, je crois que je l'ai tué par peur, peur de ce qu'il a dit. Bon, je dois pas y penser sinon je vais devenir fou, et demain je devrai arriver en Allemagne.

15 avril: Je comprends plus rien, au moment où je me faisais encerclé par ces monstres, ils se sont mis à trembler, un peu comme une convulsion, et aprés ça tout était... Normal, ils se sont mis à marcher comme si de rien n'était, leurs cicatrices, leurs yeux rouges, mes blessures et mon arme, avaient disparus.


Au bout d'un moment, une personne me voyant figé sur place m'avait demandé si j'avais besoin d'aide, reprenant mes esprit je lui demanda si je pouvais me servir de son téléphone pour appeler ma mère pour venir me chercher. Évidemment elle était heureuse de me voir car ça fait plusieurs jour que je lui avait pas donné signe de vie, elle m'a posé plein de question pendant le trajet du retour, et c'est qu'au bout de 2 heures que j'ai ouvert la bouche en demandant si ma sœur allait bien, elle m'a regardé bizarrement et m'a demandé si j'allais bien comme si elle n'existait pas, j'ai un peu plus insisté et je me commençais à me demander si elle se foutait de ma gueule, et là, en voyant son regard j'ai compris qu'elle disait vraiment  la vérité, alors j'ai arrêté pour pas finir dans un hôpital psychiatrique.


En rentrant chez moi y avais plus de photo de ma sœur, je me mentirai si je dis que j'avais pas pleuré, elle me manque. J'ai repris le boulot quelques jours plus tard, certains collègues n'existent plus aussi, c'est le même cas pour des amis, connaissances, membres de ma famille. Tout est propre et réparé dehors, pas mal d'habitation ont disparues et la technologie est devenue moins moderne. Même le nombre d'habitant sur la terre a diminué, je suis sûr qu'avant tout ça on était 12 milliards, certaines célébrités ont disparues et le président aussi a été remplacé. Je vais arrêter d'écrire sur ce carnet, ça me rappelle de mauvais souvenirs.












J'ai décidé de publier le contenu de mon carnet car j'ai besoin d'en parler avec d'autres gens même s'ils me croiront pas, je m'en fiche d'ailleurs, c'est pour ça que je le publie ici, au moins ça vous divertira. Si certains sont dans la même situation que moi je vous plains, je nous plains. 


J'ai aussi oublié de vous mentionner des choses importantes. Ca recommence, les gens sont encore en train de se rassembler dehors, d'avoir des cicatrices, personnes ne les remarque, mais moi je vois la vraie réalité. Je me suis approvisionné, je vais m'enfermer dans la cave dans 10 minutes, et je la publierai quand ça va revenir à la normal. J'ai entendu le grand Boom, ça va commencer.


Dernières choses qui pourraient vous convaincre, que vous me croyez pas quand vous avez eu l'impression d'avoir eu 7 sept amis au lieu de cinq, OK, que vous me croyez pas quand vous n'avez aucune information sur vos parents qui ont dus vous abandonner à votre naissance, OK, que vous me croyez pas quand vous allez dans une salle et à la seconde d'après vous ne connaissez plus la raison, OK, mais réfléchissez-y quand même parce qu'au moment où je vous écris on est 10 milliards sur terre.
________________
C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.


Dernière édition par Patate chaude le Dim 23 Avr 2017 - 10:37; édité 35 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Avr 2017 - 22:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Manticore
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2015
Messages: 24
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 03:34    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

      • Cohérence / Vraisemblance de l'histoire : Ca me fait vachement pensé à Cellulaire, de Stephen King, les types dont le cerveau se vident et qui commencent à attaquer tout le monde. Bon après le reste de l'histoire n'a rien à voir. Perso, je trouve l'histoire un peu beaucoup « baroque, » il se passe trop de trucs, avec beaucoup de « gore pour le gore, » de scènes d'actions, et de trucs plus ou moins inutiles qui semblent piocher dans des films ou des pastas. Ça fait très patchwork, et en même temps c'est pas assez malsain, absurde ou spectaculaire pour que l'explication des champignons soit vraiment impactante. En fait, ça fait surtout l'effet du gros cliché : « et en fait, tout ça, c'était un rêve. » D'autant plus que s'en suis toute une explication à propos du folklore autour de la drogue qui n'apporte pas grand chose à l'histoire et zigouille tout le mystère.
      • Cohérence des actions du ou des personnages : Le scepticisme du personnage, qui croit à une caméra cachée est bienvenu au début. Mais ne devrait pas durer au delà de la première journée (le mec se rend compte que ce n'en ai pas une le lendemain de son meurtre...). Le meurtre n'apporte pas grand chose à l'histoire, alors qu'il devrait, ou au moins pourrait, être un basculement, un point de rupture, un climax, quelque chose... là c'est juste un événement à peine évoqué et duquel on ne parlera plus (le personnage principal à quand même tué un type, c'est grave quoi).
      • Sentiment éveillé chez le lecteur : Le viol de la sœur de sept ans est clairement le moment le plus malsain de la pasta, et c'est cool. Il existe peut être un moyen de le mettre en avant, ou de l'isoler afin de le rendre plus impactant. Les gens attroupés dans la rue sans rien dire, il suffirait de pas grand chose pour que ça devienne vraiment glauque , soit que l'ont s'attarde plus sur eux, ou sur les sentiments du narrateurs... je ne sais pas, mais il y a quelque chose à creuser de ce côté là. Sinon pour le reste, pas ressenti grand chose.
      • Vraisemblance du moyen de transmission : Déjà, à partir du moment où tout se passe l'année prochaine, il y a un petit souci... absolument impossible d'y croire. La pasta cesse d'en être une et passe directement dans la catégorie « nouvelles horrifiques. » C'est un peu dommage, d'autant plus que ça n'apporte pas grand chose à l'histoire. Sinon, l'idée du journal est vraiment (mais genre vraiment beaucoup) clichée, notament le fait que l'histoire se déroule forcement à partir du moment où le mec commence à l'écrire.
      • Style d'écriture : Un effort est fait pour rendre le texte vraisemblable, notament avec l'orthographe qui se dégrade petit à petit, et devient du langage sms au cours des passages les plus perturbants. Bon après, il y a certaines tournures de phrases qui sont assez illisibles à cause des fautes, mais ça se corrige. Le vrai problème c'est plutôt au niveau du « commentaire » de Martin Favnier : le paragraphe commence comme un article de journal, raconté de manière très impersonnelle, et se termine à la première personne avec un type qui semble être en pleine conversation avec on ne sait trop qui (« je dois y aller » etc)
      • Lisibilité du texte : Beaucoup de fautes et de tournures de phrases illisibles. Dans la première partie ça se justifie (journal de jeune adulte), dans la deuxième – qui est pour le coup incompréhensible par moments – beaucoup moins. J'ai dut relire je ne sais combien de fois certains passages pour les comprendre (« obligeaient à leurs servants », « faisa », temps qui changent en plein milieu d'une phrase, etc).
      • Intérêt de l'histoire : Bon, j'arrive à la fin et je me rend compte que j'ai put presque sembler méchant sur certains points. Ce n'est évidement pas le but. Le concept de base est vraiment intéressant, l'histoire pourrait l'être aussi, il ne suffirait que de quelques modifs. Garde l'idée de base et réécris là en fonction des commentaires que tu recevras sur cette page, et de tes propres idées (bien évidement). Vraiment hâte de lire la prochaine version.



    Mais pour le moment, je suis désolé, ce sera un contre.
    Revenir en haut
    Patate chaude
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2017
    Messages: 270
    Localisation: Derrière ton ordi
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 10:26    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Voilà j'ai amélioré la pasta, j'espère que c'est mieux
    ________________
    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

    Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

    Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
    Revenir en haut
    Patate chaude
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2017
    Messages: 270
    Localisation: Derrière ton ordi
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: Sam 15 Avr 2017 - 17:30    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Mince ! Je viens de remarquer que j'avais mis un lien dans ma creepy qui menait à mon blog. Désolé pour ceux qui ont cliqués dessus, je l'ai supprimé.
    ________________
    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

    Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

    Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
    Revenir en haut
    Magnosa
    Éditeur
    Éditeur

    Hors ligne

    Inscrit le: 31 Aoû 2013
    Messages: 3 339
    Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

    MessagePosté le: Dim 16 Avr 2017 - 17:44    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Il y aurait encore des modifications à faire, même avec l'histoire des champignons ce n'est pas très réaliste, ça dure plusieurs jours quand même, et aussi on peut écrire en langage sms sur un clavier, mais à la main, dans un carnet, c'est clairement pas réaliste que ce ne soit pas fait exprès. 
    ________________
    Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

    Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Patate chaude
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2017
    Messages: 270
    Localisation: Derrière ton ordi
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: Dim 16 Avr 2017 - 18:00    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Magnosa a écrit:
    Il y aurait encore des modifications à faire, même avec l'histoire des champignons ce n'est pas très réaliste, ça dure plusieurs jours quand même, et aussi on peut écrire en langage sms sur un clavier, mais à la main, dans un carnet, c'est clairement pas réaliste que ce ne soit pas fait exprès. 


    Je l'ai peut-être mal montré, mais en fait le temps est disproportionnée, ses hallucinations sont plus longues que la réalité. J'ai mis des indices avec les dates, il est mort le jour de son premier coup de chaleur (là où il est descendu dans la cave) le rapport de fin a été écrit la veille de la première apparition des fous etc...
    ________________
    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

    Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

    Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
    Revenir en haut
    Lalya
    Ancien
    Ancien

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Juil 2016
    Messages: 1 304
    Localisation: Paname
    Féminin

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 07:11    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Cohérence de l'histoire et des personnages : Une psy qui juge des "talent en rédaction" ? Une maison à Versailles à 18ans ? Vu l'immobilier là bas j'suis pas sûre, surtout avec de l'argent obtenu de manière illégale, t'évite un peu de te faire remarquer généralement. Il voit des trucs un peu étrange, il travaille tout ça il voit rien mais il se passe rien en dehors de son quartier ? Et quelque chose plus tard c'est partout ?... Il est à Versailles hein, pas perdu en pleine campagne, les transports en commun c'est pas ce qui manque. Tu veux donner la forme d'un rapport un minimum crédible à ton rapport de fin, dans ce cas là on évite de mentionner des légendes. Le coup du nom du champignon qui n'existe pas c'est pareil, vaut mieux ne rien mettre plutot qu'un truc bidon.

    Moyen de transmission : Absent

    Sentiments éveillés : Un peu de curiosité

    Style/lisibilité : C'est un peu lourd, un peu boiteux parfois, quelques fautes aussi.

    Intérêt : L'idée est pas forcément mauvaise mais elle est mal exploité, ok, le mec peut se taper des hallu à cause des spores dans sa cave, mais j'ai jamais vu quelqu'un en train d'halluciner rester sagement immobile dans une cave, surtout qu'il a un entourage (psy, ami, mere, soeur) qui peuvent s’inquiéter pour lui... Ca sera un contre.
    ________________
    "J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
    Revenir en haut
    Patate chaude
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2017
    Messages: 270
    Localisation: Derrière ton ordi
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 07:44    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Je l'ai amélioré mais j'aimerais défendre certains point:


    -J'ai vraiment une psy qui m'avait demandé d'écrire une histoire, elle a bien aimé et m'a conseillé d'écrire des histoires, elle a dit que j'avais des talent en rédaction.


    -Je l'avais déjà dis mais le temps entre l'hallucination et la Realite est disproportionné, l'hallucination pour le hero a duré plusieurs jours alors qu'en la réalité ça durait moins d'1h.


    - Sinon j'ai corrigé toutes les autres fautes que vous m'avez montrés (à part peut-être pour l'écriture lourde et les fautes d'orthographes) 
    ________________
    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

    Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

    Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
    Revenir en haut
    Lalya
    Ancien
    Ancien

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Juil 2016
    Messages: 1 304
    Localisation: Paname
    Féminin

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 10:12    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    J'comprends bien la distorsion du temps, mais il n'empêche qu'un l'espace d'une heure le narrateur à peu de chance de rester dans une cave, c'est généralement un espace petit, dans son délire il se bat et bouge pas mal il a des chances d'en sortir. Comme j'ai pu le dire j'ai jamais vu quelque ayant des hallucination rester sagement immobile.

    J'édit pour éviter de reposter inutilement, c'est pas rajouter une ligne qui règle ça. Ca me fait penser que j'ai également omis un point, il est mort brûlé mais le carnet dans sa main est intact ?...
    ________________
    "J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."


    Dernière édition par Lalya le Mar 18 Avr 2017 - 10:25; édité 1 fois
    Revenir en haut
    Patate chaude
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2017
    Messages: 270
    Localisation: Derrière ton ordi
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 14:20    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Je l'ai ENCORE modifié regardez depuis le debut j'ai changé plein de choses
    ________________
    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

    Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

    Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
    Revenir en haut
    Lalya
    Ancien
    Ancien

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Juil 2016
    Messages: 1 304
    Localisation: Paname
    Féminin

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 17:39    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Patate chaude a écrit:



    Details de l'enquête :  Stephane Clavel, suspecté dans des affaires de drogues est sorti de la maison après avoir tué un membre d'une caméra caché, alors que la victime voulait demander un couteau plus effrayant pour leur blague notre tueur a crié en le faisant rentrer chez lui et l'a poignardé avec le couteau de celui-ci.

    Heu ?... La victime veut demander un couteau plus effrayant au tueur ? Ca n'a pas (vraiment) de sens.

    Il a ensuite interrompue une fête du quatrier en blessant gravement une personne âgée. Alors que les policiers avaient perdu sa trace à cause de son incompétence,

    C'est censé être un rapport de police -tu parles d'enquêteurs- en général on évite de parler de l'incompétence des collègues.

    Clavel a enfermé un homme dans sa chambre. Il ensuite volé un pistolet dans une armurerie et a abattut une douzaine de personne dans la rue, un policier a tiré sur sa main gauche

    Normal, on enlève un type au calme, les flingues en armurerie sont en libre service, et les flics visent les mains, c'est bien connu...

    mais l'assassain a reussi à s'enfuir à la campagne et a séquestré un personne dans sa maison et lui a fendu le crâne avec un machette. On l'a retrouvé le lendemain, agonisant dans une voiture, et mourrut une heure plus tard d'une infection à sa main.

    Le type à une main en moins, mais il réussit à conduire, à enlever quelqu'un à nouveau tout va bien. Les flics l'ont retrouvé sans qu'on sache trop comment. On ne meurt pas d'une infection de la main en même pas 48h suite à une blessure par balle. (Encore une septicémie dans la foret amazonienne pourquoi pas, mais là, en sachant que les flics quand il l'on trouvé l'on forcément emmené l'hosto c'est non. Qu'il perde sa main au pire)

    Après plusieurs jours d'enquêtes nous avons deduits que la personne avait marché sur une seringue (tombée par inadvertance pendant une affaire de drogues) qui contenait une substance de drogue très dangereuse qui provoque des grosses hallucinations qu'après quelques jours de sa consommation.

    C'est vraiment peu crédible...

    Martin Favnier, 35 mars 2017

    Le 35 mars ?...

    ________________
    "J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
    Revenir en haut
    Patate chaude
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 09 Avr 2017
    Messages: 270
    Localisation: Derrière ton ordi
    Masculin Poissons (20fev-20mar)

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 17:43    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Ah, ouais je me rends pas compte de tous mes fautes que j'ai fait, au moins ça m'aidera pour la prochaine creepy, mais est-ce que ça en vaut la peine de corriger ces fautes? Je veux dire je voudrais pas les corriger pour qu'en final la creepy soit rejetée.
    ________________
    C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

    Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

    Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
    Revenir en haut
    Lalya
    Ancien
    Ancien

    Hors ligne

    Inscrit le: 12 Juil 2016
    Messages: 1 304
    Localisation: Paname
    Féminin

    MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 17:48    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Il faut que tu demande quand tu écris si c'est cohérent, est-ce que ça à vraiment une chance d'arriver, est-ce qu'on peut y croire. J'peux reprendre le fait que les flics soient incompétent pour le retrouver, des fiasco policier tu peux en trouver pas mal dans la presse, pourtant ça ne sera jamais tourné de cette manière là, on parlera d'un manque de moyen (c'est une fête de quartier, la foule peut jouer dans le cas présent par exemple).

    Sincèrement, je ne suis pas spécialement emballé par l'idée de base et je ne vois pas trop comment l'aborder pour que ça ait une chance de tenir debout tout en restant glauque/malsain sans pour autant tomber dans le "trop". Du coup, j'aurais tendance à te dire de partir sur autre chose, garde le positif pour un premier texte, tu ne pourra que t'améliorer de toute façon. Mais attends également d'autres avis, peut-être que je suis la seule à ne pas être séduite.
    ________________
    "J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
    Revenir en haut
    Magnosa
    Éditeur
    Éditeur

    Hors ligne

    Inscrit le: 31 Aoû 2013
    Messages: 3 339
    Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

    MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 04:44    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Les remarques de Lalya collent pour moi, tu es tombé dans le piège de "on me dit que c'est pas bien alors j'en rajoute" à mon avis, même si tu as modifié/enlevé certains trucs, d'une certaine manière c'est devenu beaucoup plus "gros" que la première version. Comme dit plus haut, il faut toujours se demander ce qui est possible, coller au plus près de la réalité, quand on insère un élément qui n'en fait pas partie se débrouiller pour qu'il n'y ait rien qui puisse permettre de réfuter son existence (après, pas besoin de la prouver non plus, faut juste que ça s'insère bien dans une situation réelle), et autre point important pour les futures pastas, essaye de te demander ce qui t'inquiète toi quand tu découvres des choses dans les news ou sur internet, c'est ce genre de sentiment de "omg ça existe ce truc Scared " qu'on essaye de reproduire, donc si tu arrives à en identifier une source chez toi, s'en inspirer est en général productif. 

    ________________
    Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

    Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





    Revenir en haut
    Visiter le site web du posteur
    Iggnatus
    Cryptien confirmé
    Cryptien confirmé

    Hors ligne

    Inscrit le: 22 Déc 2015
    Messages: 229
    Localisation: Marseille
    Masculin Balance (23sep-22oct)

    MessagePosté le: Jeu 20 Avr 2017 - 18:25    Sujet du message: Je suis en enfer Répondre en citant

    Je vais pas faire une critique complète, j'attends que tu remanie au mieux cette creepypasta. De mon point de vue, c'est très incohérent, assez peu "vraisemblable" (la suspension consentie de l'incrédulité marche jusqu'à un certain point), le style d'écriture, en plus d'être mal exploité, et complètement incohérent, mais surtout SURTOUT il faut que tu fasses vachement gaffe à l'orthographe bon dieu, c'est à peine lisible !
    ________________
    Roses are red.
    Violets are blue.
    Careful my dear,
    I'm behind you.
    Revenir en haut
    Contenu Sponsorisé






    MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:49    Sujet du message: Je suis en enfer

    Revenir en haut
    Montrer les messages depuis:   
    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
    Aller à la page: 1, 2, 3  >
    Page 1 sur 3

     
    Sauter vers:  

    Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
    Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
    Edited by the French Creepypasta Community
    Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
    Traduction par : phpBB-fr.com