Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

La maison en haut de la montagne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucas222
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 11:24    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

Je tient à préciser que cette pasta n'a pas été choisi au concours de nouvelles de mon lycée, car mes camarades de classes ont préférés voter pour les nouvelles de leurs amis, et comme je n'ai pas d'amis je n'avais aucunes chances. J'en suis bien déçus, d'autant plus que ma prof de français m'avait félicité pour ce que j'avais écrit.

La maison en haut de la montagne:

Départ de Paris à 02h45, arrivée aéroport de La Paz à 15h25, escale Lisbonne vers 5h du matin. Le voyage fut long, les nuages étaient gris sur toute la traversée de l'Atlantique. Les perturbations météorologiques ne cessaient d'accroître durant le vol. Ce qui fit parfois quelques frayeurs aux passagers. C'était bien la première fois que je prenais l'avion. Si tous se passe bien, le voyage scolaire doit durer 6 jours. Au moment de la descente, nous vires les montagnes Boliviennes de la Cordillère des Andes, majestueuses et touchant presque les nuages. Nous étions en haute altitude, 3800 mètres.

Après l’atterrissage, les professeurs, tous situés à l'arrière, viennent nous chercher et nous sommes descendus dans le bruit sous une pluie battante. En sortant de l'aéroport, un car nous attendait. Les professeurs nous expliquèrent que nous commenceront les visites dès la fin du trajet, l’hôtel attendra pour ce soir. La première destination était un musée racontant l'histoire de l'Amérique Latine, rien de bien intéressant à par que mois et ma bande ne cessèrent de rigoler. Dans notre bande, nous étions trois. Il y avait moi, le plus sympa et surement le plus intelligent de tous. Les deux autres étaient deux casses-cou mais dont je m'identifiais bien. Nous étions amis depuis l'enfance, nous nous sommes toujours connus. On aimait plaisanter mais on aimait surtout l'aventure, autant dire que si nous étions là c'était par simple gout de l'aventure et non pour visiter des musées ennuyeux. Pourtant le reste de la classe et les professeurs étaient fascinés par le flot de paroles du guide.

Le second musée était bien plus intéressant, il racontait l'histoire et la vie des habitants de la Bolivie. Nous écoutions attentionnés le guide quand soudain un tableau nous intrigua, nous nous approchâmes et nous vires une peinture surement très ancienne: On voyait une petite maison, toute grise comme le ciel, perchée en haut d'une haute montagne, au pied se situait La Paz. Un autre guide parlant par chance en français nous expliqua avec un petit accent latino américain que ce tableau est inspiré de faits réels et qu'en montant la montagne situé au Sud de la capitale, nous pourrions apercevoir la maison. Mais il nous expliqua pour une raison inexpliqué, que personne n'a jamais réussit à atteindre cette maison.

Moi et ma bande étions évidemment fascinés par cette histoire. En sortant, nous n'avons dit aucun mot aux professeurs et au reste de la classe. Dans le bus qui nous amena à l'hôtel, nous ne cessions de parler tout bas de cette maison et par chance, lorsque nous vîmes que l’hôtel était en face de cette montagne, nous avons décidé d'y monter cette nuit. 21 heures, le soir est arrivé, nous avions réussis à quitter l'hôtel sans difficultés et sans se faire prendre en passant par la fenêtre de notre chambre au rez de chaussé. Nous marchions dans des herbes hautes, et des plantations de Coca, jusqu'à atteindre une forêt sombre qui débouchait directement au pied de la montagne. Il faisait froid et l'épaisse teneur des arbres nous empêchait de voir la lune et les lumières de la ville derrière nous. Une fois sortie de la forêt, nous tombons directement sur un sentier pédestre pour randonneurs. Le chemin était très long et finissait très certainement en haut de la montagne, à côté de la maison que nous ne voyions toujours pas.

Nous montâmes, le chemin était facile mais au fur et à mesure une pente, au début bénigne, s'accentuait. Je jetais un coup d’œil discret en direction de mes amis, l'un deux était rouge, l'autre blanc. Une belle salade tomate/ endive. Nous avons continué, je ne me sentais pas très bien non plus. Et puis, d'une raison inattendu, la maison surgit. Elle était grise, petite au loin, comme sur la peinture, et une douce mélodie péruvienne mélancolique s'échappait dans un échos lointain. On se mit à courir follement malgré la pente ardu, la maison devenait de plus en plus grande. On était essoufflé. A un moment, une drôle de sensation en provenance de ma tête parcourra tout mon corps. Et mes oreilles bourdonnaient. Je demandais à mes amis, et visiblement ils avaient les mêmes symptômes. Toujours montant, la douce mélodie se transforma en une musique stridente: des violons jouaient dans les aigus accompagnés par des tambours battants.

Nous comprîmes que nous n'étions pas seuls. Une foule de personnes avait l'air d'acclamer la musique devant la maison. Mais en l'espace d'une seconde ils disparurent, la maison commençait à prendre un teint rouge, de la fumée noir au niveau de la cheminée en surgissait, j'hallucinais. Je me retourna, mes amis n'étaient plus là. Une nouvelle sensation arriva et un grand flash noir s'en suivit.

Je me réveilla, j'étais allongé dans un grand lit blanc et je vit une enseigne par la fenêtre qui m'indiqua que j’étais dans un hôpital. Je remarqua également que j'étais sous perfusion sanguine. Un médecin grand brun arriva avec une autre personne, je reconnus l'un de mes professeurs. Le médecin dit dans un français semi-espagnol: " Malheureusement, on n'a pas retrouvé vos amis, mais vous jeune homme, on peut dire que vous avez eu de la chance. Résister à une crise d'hypoxie, c'est à dire à un manque d'oxygène à 5.500 mètres d'altitude, c'est inouï ! Heureusement qu'un hélicoptère passait dans les parages... "

Un jour, on a retrouvé les corps éventrés de mes amis. Ils n'étaient pas mort d'hypoxie. On m'accusa d'homicide involontaire, par le manque d'oxygène qui pouvait me rendre agressif.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 11:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 304
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 11:38    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : J'connais pas vraiment d'école qui font de voyages aussi "ambitieux" mais bon admettons. Le guide qui comme par hasard parle français est un peu gros aussi, surtout que la légende qui accompagne le tableau est un peu légère. Ils se baladent comme ça en pleine nuit tout va bien pour eux, pas de matériel adapté, pas de lampes et ils sont à peines essoufflés. L'hélicoptère qui passe comme par hasard est vraiment gros aussi, le "un jour on a retrouver les corps" aussi. La conclusion d'enquête fait plus que bâclé également. 

Moyen de transmission : Témoignage 


Sentiments éveillés : Rien


Style/lisibilité : Des fautes au niveau des temps, tu passe du passé au présent par exemple "  Il faisait froid et l'épaisse teneur des arbres nous empêchait de voir la lune et les lumières de la ville derrière nous. Une fois sortie de la forêt, nous tombons directement"  Il y a aussi beaucoup de lourdeur dans le texte, qui n'ont parfois pas vraiment de sens d'ailleurs  " Les deux autres étaient deux casses-cou mais dont je m'identifiais bien", des pléonasmes aussi "Nous étions amis depuis l'enfance, nous nous sommes toujours connus" ainsi que quelques fautes. 


Intérêt : Il ne se pas grand chose, l'histoire est pas spécialement bien écrite et il n'y a rien de glauque/flippant. Ca sera un contre, désolée. 
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Lucas222
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2017
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 11:58    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

Ah vrai dire c'est plus une histoire axé sur la description (important pour un concours de nouvelle) et pas forcément creepy donc je comprend.
Revenir en haut
Ocene
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

En ligne

Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 953
Localisation: Poveglia
Féminin

MessagePosté le: Sam 22 Avr 2017 - 12:14    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

• Cohérence de l'histoire et des personnages : Il y a trop de coïncidences qui gênent un peu, comme le coup de l'hélicoptère par exemple, puis aussi comme par hasard l'hôtel se trouve en face de la montage ou se situe la maison, bon c'est moins irréaliste que le coup de hélicoptère, mais ça peut gêner un peu aussi.

• Sentiment éveillé : Pas grand-chose. (même si je trouve que la légende de la maison est assez sympa, mais pas assez développée)

• Moyen de transmission de l'histoire : Témoignage.

• Style d'écriture : Des fautes et les temps qui gênent un peu, certains temps que tu as utilisés ne conviennent pas vraiment pour une creepypasta.

• Lisibilité du texte : C'est bon.

• Intérêt de l'histoire : C'est un peu vide, et c'est dommage, l'idée était pas mal, mais pour le coup il n'y a rien de vraiment surprenant, la chute n'est pas vraiment flippante, creepy ou inattendue, la fin est un peu bâclée, ça aurait était sympa de préciser comment les corps ont été retrouvés par exemple, dans quelles circonstances, et d'en dire un peu plus sur la maison ect... pour le coup ça va être contre.

Bon après l'histoire n'est pas spécialement mauvaise non plus, mais trop vide. Sad
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Antinotice
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2015
Messages: 3 539
Localisation: Paname
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 17:26    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

D'autres avis ?
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Revenir en haut
Iggnatus
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2015
Messages: 229
Localisation: Marseille
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 17:49    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

Cohérence histoire/personnages : Imaginons qu'il y ait réellement une école qui fasse ce genre de voyage. Imaginons qu'ils tombent comme par hasard sur un guide français. Déjà, la légende est un peu légère. Ensuite, tu nous dise qu'il parte de l'hôtel dans la nuit qui n'est pas déjà en altitude puisque tu précise qu'après avoir traversé une forêt il se retrouvent au pied de la montagne. 5500 m ne se gravissent pas comme ça, sans équipement, en si peu de temps, et très franchement je pense que n'importe qui serait découragé bien avant, malgré une légende "tro kripi". Bon ensuite, un vol à 3800m, c'est pas de la haute altitude, dis toi que la plupart des montagnes chiliennes font cette taille-là.

Sentiment éveillé : Aucun.

Moyen de transmission de l'histoire : Témoignage.

Style d'écriture : Relis-toi. Vraiment. Ou fais toi relire. Il y a beaucoup beaucoup trop de fautes. Les verbes ont des temps foireux et sont mal orthographiés, en plus de ne pas convenir à une creepypasta (un truc assez simple, oublie le passé simple, je sais c'est dur pour moi aussi, mais bon...). Ensuite, la présentation des personnages est vraiment vue et revue, on dirait des fiches de création de persos dans un RPG.

Lisibilité : Correcte.

Intérêt : C'est vide, assez bâclé malgré une idée pas mauvaise. Tu aurais du plus y réfléchir et la poffiner d'avantage. Ce sera un contre pour moi.
________________
Roses are red.
Violets are blue.
Careful my dear,
I'm behind you.
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 982
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 28 Avr 2017 - 16:32    Sujet du message: La maison en haut de la montagne Répondre en citant

Rejetée.
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:35    Sujet du message: La maison en haut de la montagne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com