Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Paranoïa Spatiale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Nécronomorial -> Propositions de textes -> Textes acceptés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 007
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 19:15    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

Un peu d'Alien, un peu de The Thing, un peu de The Mist...



- Sergent, réveillez vous !

Personne n'a envie d'entendre ça, surtout quand il est 3 heures du matin. Mais, même si on est a quelques milliers de km de la terre, on n'arrivera jamais à fuir nos résponsabilités. J'ai soulevé le chat qui ronronnait tranquillement sur mon ventre, puis je me suis assis sur le bord de mon lit.

- Ça va, ça va, j'arrive. Que se passe t'il encore ?
- C'est Parker et Réno. Ils sont de retour de mission, mais on a du les enfermer. Ils sont très violents et tiennent des propos incompréhensibles. Il faut que vous leur parliez.

Je ne savais pas qu'ils seraient de retour si vite. Leur mission devait durer plus d'une semaine, il me semble. S'ils sont de retour après deux jours, c'est que quelque chose a mal tourné. Et comme je suis le plus haut gradé, ça va être encore pour ma pomme. Quelle idée j'ai eu d'accepter cette mission. Je hais ce vaisseau. Je hais l'Espace, putain.

- Très bien. Inspectez leur navette de retour. J'avais dit au scientifique en chef de tenir un journal de mission, ça nous sera utile. Ah, et dites à Judith de me préparer un café, car je pense ne pas pouvoir me recoucher après un bon moment.

Après ce réveil pour le moins difficile, je me suis dirigé vers les cellules de confinement. Quand Jean me disait qu'ils etaient violents, il ne mentait pas. Dans leur cellule, Parker et Réno semblaient extrêmement nerveux. Ils hurlaient à plein poumons.

- ON VA TOUS MOURIR SI ON NE FAIS RIEN BORDEL !
- LIBEREZ NOUS ! OU VOUS ALLEZ LE REGRETTER !

Quand ils m'ont aperçu, ils m'ont directement interpellés.

- Sergent. Vous êtes quelqu'un de sensé. Ecoutez moi. Il s'est passé quelque chose de terrible sur cette planète.
- Réno, calmez vous. Je ne sais pas quelle mouche vous pique mais vous avez intérêt a avoir une bonne raison de me faire lever à des heures pareilles. Moi et le chat, on passais une nuit des plu-
- On n'a pas le temps pour ça. Ecoutez moi. Tous les scientifiques présents sur cette planète sont morts. tous les soldats... Nous sommes les seuls rescapés.
Moi qui était encore de bonne humeur malgré ce réveil soudain, j'ai vite changé de ton. Mon visage s'est assombri. J'avais des amis sur cette planète...
- Que... ? Dites moi que c'est juste une mauvaise blague. Je ne vous permet pas de plaisanter avec ça. Soldat, si cela est un mensonge, vous allez le regretter, je vous le garanti !
- Je n'oserais jamais, sergent. Voilà ce qu'il s'est passé...

Il m'a ensuite raconté toute l'histoire. Il semble qu'en faisant des test sur une matière organique trouvée sur cette planète, les scientifiques aient réveillé une matière capable d'infecter les êtres vivants, et de les contrôler comme des marionnettes. Ils en prenaient le caractère et les souvenirs, et étaient ainsi difficiles à identifier. N'importe qui pouvait être infecté. Parker et Réno avaient réussi à s'échapper de justesse en abattant tous leur poursuivants.
Je n'ai pas eu le temps de réfléchir très longtemps, car peu après cela, une alarme avait retenti. Il n'avait fallu pas très longtemps avant de voir débouler Judith, mon café à la main.

- Sergent ! Le système a détecté qu'un organisme étranger avait pénétré dans le vaisseau.

J'ai très vite compris ce qu'il s’était passé.

- Putain ! Vous l'avez ramené avec vous ! Il faut trouver cette chose et la neutraliser avant qu'elle n'infecte quelqu'un. Soldat, libérez Parker et Réno. Il n'y a qu'eux qui connaissent cette chose suffisamment bien. Que tout le monde prenne son arme et se regroupe dans le hall.

Réno, Parker et moi nous sommes dirigés vers l'armurerie pour y prendre quelques fusils.

- Bon, comment on tue ces choses ?
- Les balles suffisent, sergent. Quand cet organisme contamine un être organique, il s'infiltre dans son organisme et en prend le contrôle en quelques minutes. Après cela, il ne peux pas sortir de l'hôte avant une bonne heure pour trouver un autre corps à contaminer.
- Si elle a contaminé quelqu'un, on a donc encore une bonne demi heure avant qu'elle ne puisse passer à un autre corps. Il faut saisir notre chance et tuer directement son premier hôte... Il ne faudra pas hésiter, si cette saloperie réussi a infecter un pilote, ou un gradé, il pourra donner l'ordre de rentrer sur Terre... et là, ce sera la catastrophe...

Après nous être complètement équipé, nous sommes partis vers le Hall. Sur le chemin, nous avons croisé Prince, le chat du vaisseau, qui lui aussi avait été réveillé en même temps que moi. J'ai voulu m'approcher de lui pour l'enfermer dans la salle de repos du vaisseau, mais, sans crier gare, j'ai entendu un coup de feu. Celui ci était dirigé vers Prince, qui gisait maintenant dans une marre de Sang. Je me suis retourné, et j'ai vu Parker, le fusil épaulé. Je lui ai sauté dessus, avant de le plaquer au sol.

- PUTAIN PARKER, C’ÉTAIT QUOI CA ???
- LÂCHEZ MOI ! CETTE CHOSE PEUX INFECTER N'IMPORTE QUEL ORGANISME VIVANT !

Je l'ai lâché. Il s'est relevé, et m'a posé la main sur l'épaule.

- Je sais que vous teniez à ce chat, mais il ne fallait surtout pas le laissez s'échapper, si il était infecté, il aurait pu se cacher facilement, et ainsi pouvoir infecter quelqu'un d'autre.

Réno était penché sur le cadavre du félin

- Regardez, il n'était pas infecté finalement.
- Comment pouvez vous le savoir ?
- En nous évadant de la planète, nous avons croisé plusieurs cadavres. Certains avaient le sang vert... Nous sommes donc arrivé au fait que une fois infecté, le sang des hôtes devient vert.

C’était une information très importante. J'ai prit mon arme, et l'ai pointée vers Parker et Réno.

- Bien, maintenant, vous allez prendre votre couteau, et vous allez me montrer la couleur de votre sang.

Il semblaient interloqués

- Sergent, si nous étions infecté, vous croyez vraiment qu'on vous aurait révélé tou-
- FAITES CE QUE JE VOUS DIT
- Très bien, si cela peux vous rassurer.

Ils ont tous deux sorti leur couteau et se sont entaillé le pouce. De celui ci s'écoulait du sang, rouge. Tout a fait normal.

- Rassuré ?
- Oui, continuons.

Nous avons repris notre marche vers le grand hall. Arrivé la bas, le personnel du vaisseau ainsi que tous les soldats étaient rassemblés. Il fallait leur expliquer la situation, alors je me suis dit que je devais monter sur une table et m'adresser à eux. Je me suis donc dirigé vers la table la plus haute du hall, mais, une nouvelle fois, un coup de feu m'a interrompu.
C'était Réno. Il avait commencé à ouvrir le feu sur la foule, suivi de Parker. Un véritable bain de sang. Les soldats avaient été pris de court, et, étant les premiers visés, n'avaient pour la plupart pas eu le temps de riposter. J'ai renversé la table, et j'ai plongé derrière, à l'abri.

- PUTAIN QU'EST CE QUE VOUS FAITES ?
- Nous faisons ce qu'il doit être fait. N'importe qui peut être infecté.
- Nous aurions pu les tester ! Vérifier leur sang !
- Le temps que nous les vérifions tous, la chose aurait eut le temps de contaminer quelqu'un déjà testé. C'est vous qui l'avez dit : Il ne faut pas hésiter.

Puis ils ont repris leur tirs. Cela à duré plusieurs minutes. Des coups de feux, des portes qui s'ouvrent et se ferment. Après cela, j'ai jeté un œil au dessus de la table. Il n'y avait plus qu'une seule personne debout : Parker.
Réno gisait à terre, une balle dans la tête. Un soldat avait réussi à le tuer avant d'être tué à son tour. Parker semblait me chercher.

- Sergent, certains ont réussi à fuir vers la cabine de pilotage. Il faut les arrêter !
Il fallait à ce moment que je prenne une décision. Comme ils l'avaient dit, le test du sang n'est pas sûr. Je suis sorti de derrière ma table, et me suis dirigé vers Parker.
- Oui... Vous avez fait le bon choix. Allons trouver un moyen d'arrêter ceux qui se sont réfugié dans la cabine de pilotage.
- Vous êtes quelqu'un de sensé. Allons y, ne perdons pas de temps, cela va bientôt faire 30 minutes.

Puis il a remis son arme à son dos, et s'est dirigé vers la grande porte. J'ai sorti mon arme, je l'ai pointé vers sa tête.

- Sergent, qu'est ce que vous fa-

J'ai tiré avant qu'il ne puisse finir sa phrase. Qu'il soit infecté ou non, je ne pouvais pas supporter de ne pas agir. Ils avaient tué mon équipage. Des innocents. Certains étayent mes amis. Ils avaient une famille qui les attendait sur terre.
Puis je me suis dirigé vers la grande porte. Evidemment, celle ci était verrouillée. J'ai appuyé sur le bouton d'appel situé a coté de celle ci.

- Ici le sergent Gomez, répondez. Ouvrez cette porte.

Une voix familière m'avait répondu. Judith. Elle semblait paniquée.

- Sergent, je crains qu'on ne puisse pas faire ça. J'ai entendu votre conversation avec Parker tout à l'heure. Nous ne pouvons pas prendre le risque de vous ouvrir, vous pouvez être infecté.
- Je ne le suis pas ! Je vous assure. Ouvrez cette porte, c'est un ordre.
- Je suis désolée... Nous allons faire cap vers la terre, une fois la bas les secours interviendront.
- Ne faites pas ça ! Il ne faut pas que cette chose approche de la Terre !
- [...]
- Judith ! JUDITH ! Vous ne savez pas ce que vous faîtes !!

Ils ne me répondaient plus. C'est une catastrophe catastrophe. Si ce monstre arrive à pénétrer sur terre, il sera en mesure de prendre le contrôle de tous les êtres vivants d'une façon exponentielle. Il ne fallait pas être très malin pour déduire que c’était une très mauvaise idée de faire cap vers la terre, mais la peur vous fait faire n'importe quoi. Quoi qu'il en soit, ce vaisseau est sous ma responsabilité. Il fallait que je fasse quelque chose.
Il n'y avait qu'une seule solution. Puisque je n'arriverais pas à convaincre les personnes enfermées dans le poste de pilotage, je devais arrêter le vaisseau, d'une manière ou d'une autre.
Je me suis dirigé vers la cale, et j'ai activé par un code un ordinateur caché sous un panneau.
La voix robotique de l'ordinateur me demandait ce que je voulais faire.

- {Bonjour, Sergent Gomez, veuillez exprimer votre choix}
- Autodestruction du Vaisseau
- {Vous avez choisi : Autodestruction. Confirmez vous ce choix ?}
- Oui
- {Attention, vous avez 5 minutes pour annuler ce choix, une fois ce temps écoulé, il vous sera impossible d'annuler cet ordre. Veuillez énoncer votre mot de passe pour lancer le compte à rebours.}
- Prince
- {Autodestruction dans 10 minutes}

Une bonne chose de faite. J'avais maintenant 5 minutes pour convaincre Judith de m'ouvrir et d'annuler le retour sur Terre, et si j'échoue, au moins, le vaisseau n'atteindra jamais ma chère planête natale.
Je suis retourné dans le hall, et j'ai de nouveau appelé la cabine de Pilotage. Cette fois, aucune réponde. Il ont sans doute désactivé toute les communications du vaisseau. Je ne saurais jamais si il y avait un infecté à l’intérieur, mais, une chose est sûre, elle mourra ici, avec moi.
Je pourrais m'enfuir à bord des navettes, mais pour cela il fallait passer par la porte qui était verrouillée devant moi.

Je me suis installé sur un fauteuil du Hall, avec une bouteille de whisky. Histoire de savourer mes dernier instants convenablement. Puis j'ai fait le tour du hall, la bouteille à la main. Sur une table, un petit cahier. "Journal de mission". Celui que j'avais demandé ce matin. J'ai regardé ma montre. 5 minutes étaient passées. Plus question d'annuler. Il ne me reste que deux minutes à vivre. J'ai quand même feuilleté le journal, et j'y ai trouvé quelque chose qui aurait pu nous sauver tous. Mais il était trop tard

"[...] Il semble que une fois un organisme infecté, son sang change radicalement. Pas à l’intérieur du corps, mais au contact de l'air. En effet, une fois le sang en contact de celui ci, il se passe une reaction chimique qui change la couleur du sang, du rouge au vert. Ce procédé prend habituellement 10 bonnes minutes [...]"

Le test de sang était bel est bien concluant, d'une certaine façon. Mais il était impossible de le prouver immédiatement, donc ce que j'ai demandé a Parker et Réno ne servait à rien, il aurait fallu j'attende et que je vérifie le sang après 10 minutes.

- Putain de Parker. Putain de Réno. S'ils n'avaient pas tiré sur la foule, j'aurais trouvé ce journal, et on aurait pu tous s'en sortir...

Il ne manquait plus qu'une minute. J'ai inspecté le sol du hall et tous les cadavres qui le jonchait. Il n'y avait que du Rouge. Partout. Cela voulait dire que c’était tous des innocents. Et que donc si il y avait un infecté, il se trouvait dans le poste de pilotage. J'avais fait le bon choix.

J'avais sauvé la Terre.

A moins que...

Il ne restait plus que 20 secondes avant l'explosion. Je me suis dirigé vers l'armurerie. Dans le couloir gisait le corps de Prince.
Son sang était d'un vert très clair.

Pendant que mon corps était pulvérisé par l'explosion du vaisseau, je criais du plus profond de mon âme :


- MEEEEEEERRRRRRDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDE !
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 19:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 007
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 16:01    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

Double post de la mort : je déplace en Proposition pour le nécro, wrong section [contemplation profonde]
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Wasite
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2016
Messages: 55
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 12:34    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

Cohérence de l'intrigue et de l'univers : De la SF classique mais très sympathique. Un seul point me chiffonne: L'autodestruction peut être activé par un seul type, sans contrôle ? Les têtes pensantes ont vraiment confiance dans la sécurité de leurs vaisseaux et en leurs gradés.
Je trouve aussi que l'histoire est vite expédiée, mais je comprends ce choix dans le but d'ajouter de la tension.

Les sentiments éveillés: Récit palpitant à suivre (je ne suis pas objectif, j'aime beaucoup la SF), et la chute est amusante.

Style d'écriture: un style adapté à la situation, je trouve (Quelques fautes de frappe cependant).

Plaisir de lecture:
Il est là.

Histoire courte et sympathique malgré une incohérence qui me gêne et quelques lourdeurs de style occasionnelles (mais, c'est subjectif ça). Bref, un bon délire de paranoïa dans l'espace qui mérite POUR.
Revenir en haut
EEll0oo
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2017
Messages: 155
Localisation: Quelque part...
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 13:44    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

Cohérence / Vraisemblance de l'histoire : Tout est Ok ^^

Cohérence des actions des personnages : Ok aussi, même si j'ai un peu tendance à trouver que les deux personnages qui reviennent de la planète et qui tuent tout le monde "au cas où" c'est peut-être un peu trop, mais bon comme le mentionne ton titre, c'est une paranoïa, donc ça peut passer^^

Sentiments éveillés chez le lecteur : De la curiosité, une envie de connaître la fin, de la surprise quand on découvre la chute.

Style d'écriture : C'est ok

Lisibilité du texte : Quelques petites fautes par ci-par là (Allez 3 maximum)

Intérêt de l'histoire : D'habitude, j'aime pas trop ce genre d'histoire en mode "Oue oue ya des extraterrestres ils vont nous envahir mdr on va tous mourir", mais là faut avouer que j'ai vraiment été captivée du début à la fin, il n'y a pas d'incohérence, tout se tient, bref j'ai beaucoup aimé, je suis donc pour Smile
________________
Walk with me my little child
To the forest of denial
Speak with me my only mind
Walk with me until the time
SoaD ~
Revenir en haut
BlackTiger666
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2017
Messages: 55
Localisation: Nice
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 8 Juin 2017 - 17:11    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

* Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Ok


* Cohérence des actions du ou des personnages : Belle paranoïa!


* Sentiment éveillé chez le lecteur : De la curiosité et à la fin, j'ai éclaté de rire! Laughing


* Style d'écriture : Ok


* Lisibilité du texte : Des petites fautes mais pas beaucoup


* Intérêt de l'histoire : J'ai bien éclaté de rire au début ("ON VA TOUS MOURIR") et à la fin même si les aliens (à part ceux dans Doctor Who) ne m'intéressent pas trop! 
En sachant que c'est pour le blog, Nécronomorial, avec cette jolie dose de paranoïa... Je vote Pour!
________________
Tu veux vraiment savoir pourquoi je souris? C'est parce que ta mort est proche!

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
La chèvre génocidaire
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2016
Messages: 7
Localisation: hein,quoi, moi ?
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 29 Juin 2017 - 20:00    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

COHÉRENCE / VRAISEMBLENCE DE L'HISTOIRE: Simple mais bonne


COHÉRENCE DES ACTIONS DU OU DES PERSONNAGES: L'histoire porte très bien son nom




SENTIMENTS ÉVEILLÉ CHEZ LE LECTEUR: Envie de voir la suite.




STYLE D'ÉCRITURE: Cohérent par rapport à la situation.




LISIBILITÉ DU TEXTE: J'ai du buté une ou deux fois à cause de fautes de frappes mais c'est tout. 




INTÉRÊT DE L'HISTOIRE:  Mitigé :/ je trouve que c'est pas vraiment une creepypasta en fait.
Peut-être que je me trompe en disant ça mais comme le truc c'était de maintenir un sentiment de tension et d'angoisse,bah moi qui suit plutôt impressionnable j'ai pas retrouvé ce sentiment.
Mais malgré ça c'était bon donc POUR
________________
Revenir en haut
Patate chaude
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2017
Messages: 270
Localisation: Derrière ton ordi
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 29 Juin 2017 - 20:24    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

La chèvre génocidaire a écrit:


INTÉRÊT DE L'HISTOIRE:  Mitigé :/ je trouve que c'est pas vraiment une creepypasta en fait.
Peut-être que je me trompe en disant ça mais comme le truc c'était de maintenir un sentiment de tension et d'angoisse,bah moi qui suit plutôt impressionnable j'ai pas retrouvé ce sentiment.
Mais malgré ça c'était bon donc POUR


C'est normale pas une creepypasta
________________
C'est l'histoire d'un homme qui tombe d'un immeuble de cinquante étages.

Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : "jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien."

Mais l'important n'est pas la chute, c'est l'atterrissage.
Revenir en haut
La chèvre génocidaire
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2016
Messages: 7
Localisation: hein,quoi, moi ?
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 29 Juin 2017 - 22:42    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

ah.


bon bah totalement pour alors 
________________
Revenir en haut
Jidanol
Critique
Critique

En ligne

Inscrit le: 23 Juil 2017
Messages: 279
Localisation: Somewhere over the rainbow
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû 2017 - 23:24    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

Wouah ! Quelle imagination Kamus ! Bravo pour ton texte, il est génial ! S'il n'avait pas déjà été accepté j'aurais voté pour Very Happy Le récit est original, dynamique et le cadre et les actions sont bien décrites. La chute est excellente. J'adore
________________
"We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep" _ Shakespeare, La Tempête
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MarbeL HornetS
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

En ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 122
Localisation: Dans une armoire.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 4 Aoû 2017 - 18:45    Sujet du message: Paranoïa Spatiale Répondre en citant

Il est très original ! J'aime beaucoup.
________________
La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire les hommes sont à eux seul capables des pires atrocités.
_Joseph Conrad.

Personne, je ne suis personne. Je suis un gueux, un clochard, un vagabond. Je suis un wagon et à la fois un pichet de vin. Et je peux aussi être une lame de rasoir si jamais vous vous approchez trop près.
_Charles Manson
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:20    Sujet du message: Paranoïa Spatiale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Nécronomorial -> Propositions de textes -> Textes acceptés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com