Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Le chat noir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Black-Sad-Blood
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2017
Messages: 10
Localisation: Quelque part
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 10:50    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

Je ne faisais pas partit des personnes superstitieuses. Je ne croyais absolument pas que si je cassais un miroir, j'aurais du malheur pour sept ans ou que si je passais sous une échelle, ça allait me porter malchance. Pour moi, la chance ou la malchance n'existaient pas. Le fait de se casser la jambe en tombant était simplement le fruit du hasard et c'est tout. 


Et pourtant, quelque chose allait changer à tout jamais mon jugement de personne ayant la tête sur les épaules et les pieds sur terre. 


J'étais partis passer quelques jours chez mes parents que je n'avais pas vus depuis un moment. J'étais heureuse de pouvoir leur parler de l'obtention de mon diplôme en droit et de l'alléchante proposition de poste de greffier qu'un célèbre tribunal m'avait offert. 


En arrivant chez mes parents, je remarquai de suite qu'il y avait un intrus dans la maison. Ce que je qualifiais d'intrus n'était qu'un joli chat entièrement noir avec des yeux verts tirant sur le jaune. 


-Voici Smoke. dit ma mère en désignant l'animal qui s'étirait de tout son long sur le plancher. Ton père l'a trouvé dans le garage et on a décidé de le garder. 


Je n'étais pas spécialement ravie. Je n'aimais pas du tout les chats. C'était de sales bêtes à mon goût. J'étais plutôt chien. Mais je devais avouer que je lui trouvais un certain charme à ce chat. Peut-être parce qu'il avait la fourrure noire. Ou c'était ses yeux qui me plaisaient. 


Je ne savais pas vraiment quoi mais quelque chose m'attirait chez cet animal. Je haussais les épaules et allai voir mon père en disant que temps qu'il n'allait pas sur moi ça ne me gênait pas qu'il soit là. 


Alors que je m'éloignais, je sentis comme un regard pesant sur moi. Je tournais la tête et remarquais que Smoke m'observait. 


Cela me mit assez mal à l'aise car observer un chat dans les yeux était toujours bizarre à mon goût. Ils avaient cette espèce de lueur qui disait que s'ils voulaient vous sauter à la gorge, ils le ferait. Les chats étaient des psychopathes en puissance selon moi. Et je le pense toujours aujourd'hui. 


Au bout de deux jours passés ici, je me rendis rapidement compte que Smoke avait un comportement pour le moins surprenant. Enfin, je le pensais. Il ne dormait pas beaucoup et il braquait souvent son regard sur moi ou mes parents pour nous fixer intensément jusqu'à que la personne fixée se sente mal à l'aise et quitte la pièce. 


-Il fait toujours ça ? avais-je fini par demander. 
- Oui. me confirma mon père. Et d'ailleurs... 


Il rapprocha sa bouche de mon oreille et me murmura: 


- Ta mère pense que je débloque mais la nuit, je peux voir Smoke qui me regarde dans le noir et j'ai l'impression qu'il sourit de façon inquiétante. 


Je le regardai étonnée. Mon paternel n'était pas du genre à croire aux histoires surnaturelles mais j'avais bien perçu de la crainte dans sa voix quand il m'a fait part de cette révélation pour le moins étrange. 


- Je te le dis, ma fille, continua-t-il à voix basse, ce chat n'est pas normal. 


C'était peu dire. J'avais vite remarqué que ses agissements à notre égard étaient bizarres. Nombre de fois je l'ai vu en train d'observer mes parents comme s'il se demandait quelle serait la meilleure façon de nous faire du mal. Il me donnait vraiment des sueurs froides quand je l'observais. 


Et la nuit venue, j'entendis comme des bruits de grattements à ma porte. Le chat sans doute. Je refusais de lui ouvrir. Pas question que cette bête soit dans ma chambre.


Le lendemain matin quand j'entrai dans la cuisine, ma mère regardait Smoke et finit par dire:


- Je crois que je devrais me débarrasser de lui. 
- Pourquoi ? 


Ma mère avait toujours été une grande amoureuse des bêtes et l'entendre dire cela semblait complètement irréel. 


- Il me fait peur. 


Je la regardai interloquée. Bon d'accord, ce chat pouvait filer un peu les jetons quand il regardait fixement quelqu'un mais quand même...


Mais plus je passais du temps ici et plus je sentais une sorte de peur me ronger les entrailles quand je portais le regard sur ce chat.  Je m'attendais presque à me retrouver un jour avec ses griffes plantées dans la gorge... 


Au final, je pris le chat, le mit dans ma voiture et parcourut une bonne dizaine ou quinzaine de kilomètres vers un bois. Je le sortis et marchai un moment avant de le poser et de partir en courant. 


Je ne voulais pas non plus ne pas lui offrir une chance de survivre alors je lui avais laissé un peu d'eau à disposition. 


Je montai dans ma voiture et rentra chez mes parents. Je les informaient de ce que j'avais fais et aucun d'eux ne sembla mal le prendre. Ils semblaient presque soulagés de l'apprendre en vérité.


La nuit venue, j'allai me coucher. Et soudainement j'entendis ma mère hurler. Je me précipita dans la chambre parentale et je fus figée par une vision d'horreur: mon père était sur le sol. Et telle une corolle sanglante, le sang formait comme les pétales d'une fleur écarlate autour de sa tête. Je voulais hurler, appeler les secours mais je savais qu'il était trop tard: il était mort. 


- C-comment... murmurais-je d'une voix blanche. 


Je sentis soudainement un regard sur moi. Je me tournai et je vis Smoke dans l'embrasure de la porte. Il se tenait assis sur son derrière et semblait sourire visiblement très content de lui. Comme... comme s'il avait tué mon père. Mais... je l'avais abandonné dans les bois à une quinzaine de kilomètres de là ! Comment c'était possible ?!


- Depuis quand il... murmurais-je.


Un frisson d'effroi me parcourut. J'osais jeter un coup d'œil à ma mère. Elle était complètement tétanisée par la peur et elle murmura soudainement: 


- Il l'a tué. Smoke l'a tué !  


Et j'avais bien envie de la croire tellement ce chat noir faisait peur à ce moment présent.


Au bout d'environ une heure je pense, je trouvai assez de courage pour appeler une ambulance. Je savais bien que mon père était mort et le choc enduré par cela nous avait, moi et ma mère coupées du temps.


Quand elle arriva, le médecin examina brièvement mon père, secoua la tête et annonça le décès   avant de nous prendre à part pour nous dire ce que nous savions déjà: 


- Je suis désolé mais votre mari, madame, et votre père, mademoiselle, est décédé. Je ne pourrais l'affirmer avec exactitude mais apparement il a vraisemblablement glissé et serait tombé à la renverse. Sa tête à dut heurter le carrelage et provoquer une sévère ouverture de la boîte crânienne le tuant certainement sur le coup. Toutes mes condoléances. 


Un simple accident ? Ma mère et moi on se regarda quand le médecin partit donner des directives. On n'y croyait pas. Non. On savait très bien que c'était le chat qui l'avait tué. Comment ? On ne le savait pas. 


Je me rappelai soudainement quelque chose: les chats noirs sont censés porter malheur. Serait-ce possible que... que ce soit vrai ? Mais que le malheur en question soit la mort ? Une mort dite accidentelle mais provoquée par le chat ? Était-il possible que ces superstitions ne soient pas juste que des fables ? J'avais du mal à le croire mais je ne voyais pas comment expliquer autrement la mort de mon père. 


Ma mère et moi n'avions pas fermé l'œil par la suite. L'aube venue, elle et moi avions décidé de nous débarrasser de Smoke mais cette fois en le tuant car on était persuadées que ce maudit animal était un être maléfique et mauvais voulant notre mort et que peut importait qu'on l'abandonnait à des kilomètres, il reviendrait toujours. 


On le chercha partout mais on ne le trouva pas. Étrange. Sans doute devrait-il être caché quelque part pour qu'on ne le trouve pas. 


- Il est peut-être à la cave. hasarda ma mère. Je vais voir.


Je hochai la tête pour dire que j'avais entendu ce qu'elle avait dit et partit de nouveau à l'étage avec beaucoup d'appréhension à l'idée de chuter moi aussi.


C'est alors que j'entendis un bruit inquiétant venant de la cave. Je descendis aussi vite que possible au sous-sol. Et là, je vis le corps sans vie de ma mère le corps dans des angles normalement impossibles. Et juste devant elle, se tenait Smoke. Son espèce de sourire semblait s'être allongé et il semblait presque rire. Je comprenais aussitôt le message: j'étais la prochaine. 


Prise de panique, je remontai les marches et couru hors de la maison. Jamais je n'avais eu aussi peur de ma vie. Je couru jusqu'au commissariat de police le plus proche. Je racontai à l'officier de l'accueil toute l'histoire sans cesser de répéter cette phrase: « C'est le chat qui les a tués ». 


Cela ne me valu juste une évaluation psychiatrique et je fini enfermé dans un asile. Quand à mes parents, l'enquête démontrait qu'ils avaient tous les deux eu une chute accidentelle ayant engendré le décès. Glissade sur le parquet pour mon père et certainement une marche ratée ayant entraînée la chute dans le reste de l'escalier pour ma mère. 


Mais je sais que je ne suis pas folle. Je sais que c'est Smoke qui est le responsable de leur mort. Comment ? Je ne sais pas. Je ne l'avais jamais vu faire. Peut-être les faisaient-ils tomber ou alors sa seule présence avait suffit à les rendre mal et cela avait entraîner la chute ? Je ne serais dire qu'elle hypothèse est la bonne. Rien que d'y penser, j'en ai des frissons dans le dos. D'ailleurs, je sens son regard posé sur moi même si je ne le vois pas. Il me guette attendant son heure. 


La seule chose que je puisse faire depuis ma chambre, à l'asile, c'est d'écrire sur ces feuilles que le personnel a bien voulu me donner avec un crayon peu taillé pour éviter tout risque. Pour ceux qui me lisent, prenez ceci comme témoignage de ce qui est arrivé chez mes parents ou testament vu qu'il y a des chances que je sois déjà morte quand vous liserez ces pages. Je ne peux pas m'échapper de toute manière car je sais qu'un moment ou un autre, Smoke viendra me tuer.


Alors je vais vous donner un conseil: si vous voyez un jour un chat noir roder près de chez vous et fixer les personnes qu'il croise, surtout, filez avant qu'il ne vous voit. Sinon, vous serez sa prochaine victime. Et ne pensez pas pouvoir vous échapper: il vous retrouvera. Car la malchance vous poursuivra jusqu'à ce que mort s'en suive.
________________
Je préfère les ténèbres à la lumière car la lumière est trop éblouissante et nous cache le vrai visage du monde alors que les ténèbres le montre sans artifices pour le faire paraître plus beau.


Dernière édition par Black-Sad-Blood le Ven 7 Juil 2017 - 08:57; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 10:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Feanoro
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2017
Messages: 14
Localisation: Dans tes pires cauchemars
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 19:29    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

Nouvel avis au vu des changements de l'histoire :


-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Tout me paraît correct, j'ai rien remarqué de très "perturbant"

-cohérence des actions du ou des personnages : Impossible de se débarrasser de Smoke, t'as bien réparé les incohérences au niveau du "comment Smoke tue-t-il ?" mais il reste le problème de la fille qui attend une heure avant d'appeler les ambulances.

-sentiment éveillé chez le lecteur : Pas grand chose, une curiosité d'arriver à la fin, mais j'ai bien aimé la dernière phrase qui pourraît donner des frissons aux plus superstitieux d'entre nous !

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Bon, témoignage sur feuille

-style d'écriture : Aïe... Le style en lui-même me paraît correct, mais j'ai repéré des fautes (qui passent) mas le pire c'est le passé simple : il rend certaines phrases laides, et il est mal employé et écrit :/

-lisibilité du texte : Rien à dire, le texte est aéré, il se lit bien et facilement

-intérêt de l'histoire : J'ai trouvé l'histoire plutôt originale, on aurait pu faire plus effrayant mais avec ce thème là c'est pas si simple


Tu as transformé mon contre en POUR !
________________
Don't Blink


Dernière édition par Feanoro le Jeu 6 Juil 2017 - 23:28; édité 1 fois
Revenir en haut
Black-Sad-Blood
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2017
Messages: 10
Localisation: Quelque part
Féminin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 19:40    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

D'accord. Merci d'avoir lu mon texte je vais essayer de faire au mieux pour l'améliorer avec ces indications.
________________
Je préfère les ténèbres à la lumière car la lumière est trop éblouissante et nous cache le vrai visage du monde alors que les ténèbres le montre sans artifices pour le faire paraître plus beau.
Revenir en haut
Cherry-Draws
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 593
Localisation: En train de flâner dans un lieu délabré.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 22:10    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

Cohérence / vraisemblance de l'histoire : On ne sait pas comment Smoke parvient à tuer. À part ça, rien de très gênant.


Cohérences des actions des personnages : Pourquoi la narratrice et sa mère ne se débarassent pas du chat après la mort du père ? Pourquoi elle attends une heure avant d'alterter les secours ? Tu dis qu'elles songent le lendemain à chasser Smoke, comment la mère se retrouve à la cave ? 


Vraisemblance du moyen de transmission : Témoignage, on ne saut pas trop comment il arrive ici.


Sentiment éveillé : C'est prévisible.


Style d'écriture : Evite l'emploi du passé simple.


Lisibilité du texte : OK.


Intérêt : je n'ai pas été séduite par l'idée, ca fait un peu surréaliste. Je vote CONTRE mais ne te décourage pas.
________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ocene
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 958
Localisation: Poveglia
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Juil 2017 - 23:16    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

• Cohérence de l'histoire et des personnages : Rien de très choquant, mais comme dit il y a quelques petites incohérences dans l'histoire, et il manque quelques explications, ce serait bien d'en savoir plus sur le fait que le chat arriver à tuer.
 
• Sentiment éveillé : Pas grand-chose, des creepypastas avec des animaux et surtout des chats tueurs sont vues et revues du coup on sait un peu à quoi s'attendre, pour ma part je n'ai pas vraiment eu de surprise en lisant, mais j'ai quand même trouvé ça intriguant, je voulais savoir la fin. 
 
• Moyen de transmission de l'histoire : Témoignage.


• Style d'écriture : Tu utilises certains temps dans ton histoire qui ne conviennent pas pour une creepypasta, sinon à part ça je trouve que ça passe. 


• Lisibilité du texte : C'est lisible. 


• Intérêt de l'histoire : Bon le texte est sympa, et j'aime beaucoup les histoires avec des animaux, mais comme dit, les chats souriants/tueurs/creepy c'est déjà un thème beaucoup trop utilisé, après tu sais il y a toujours moyen de faire quelque chose d'original et de surprenant, mais pour le coup j'ai trouvé ça plutôt banal et sans grosses surprises, mais je suis sûre que tu peux améliorer tout ça ! Contre
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lillythe
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2017
Messages: 54
Localisation: Tu me trouveras quand tu t'y attendras le moins
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Sam 8 Juil 2017 - 17:44    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

Cohérence de l'action et des personnages : Si le chat met mal à l'aise tout le monde et qu'il fait flipper le père, pourquoi ne pas s'en débarrasser dès le départ ? Et puis je trouve que le côté superstitieux (que tu as pourtant bien mis en exergue dès le départ) n'est vraiment pas développé, et fait quasiment "brouillon".
Du reste, d'autres petites incohérences disséminées un peu partout dans la cp la rendant beaucoup trop invraisemblable à mon goût.

Moyen de transmission : Témoignage, certes. Mais comment la pasta atterrit ici, le problème persiste. Elle a noté son témoignage sur une feuille de papier, dans son asile, ok. Mais comment elle s'est diffusée sur internet ?

Sentiments éveillés : Un peu de curiosité quant à l'intrigue, mais disons que l'histoire était prévisible dès le départ.

Lisibilité : Ca peut aller, ça va. Evite les phrases trop longues par moment.

Style d'écriture : Là ça ne va plus tellement. Les fautes d'orthographe, de grammaire rendent les tournures de phrases bizarres par moment, et déconcentrent le lecteur quant à la compréhension du texte.
Aussi, le passé simple est un temps qui distance le lecteur des personnages et de l'intrigue, et c'est loin d'être naturel (or pour un témoignage, c'est quasiment essentiel). -> "me précipita", ce n'est pas français.

Intérêt : A vrai dire, j'ai plutôt aimé l'édit que tu as fait (surtout concernant la fin). Du reste, je trouve quand même l'histoire un brin cliché, surtout avec ce gimmick du "je vous donne un conseil : le regardez pas ou vous serez maudits à vie lol".
Bon, j'ai fait qu'évoquer les points négatifs, mais y a quand même des points positifs à ce texte, hein. J'ai trouvé le texte plutôt sympa à lire, vraiment. Même si les thème et l'histoire sont déjà très utilisés, tu aurais quand même pu rendre ça plus effrayant.

Je suis désolée, ce sera un CONTRE.
________________
I discovered that what most people call creepy, scary, and spooky, I call comfy, cozy, and home.

Revenir en haut
Lalya
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 312
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Juil 2017 - 10:20    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Ils trouvent le chat comme ça et décide directement de le garder ? Ils n'ont pas de voisinage ou autres ?... Le chat les faits flipper mais il le garde ? Le choix du nom est un peu hasardeux aussi, y a besoin de foutre un nom anglais et se voulant un peu mystérieux pour que ton texte gagne en creepy, tu peux appeler le chat par nom niais l'effet sera le même et t'évitera le cliché. On n'enferme pas quelqu'un à l'asile comme ça, même si elle est incohérente sur ce point, elle semble cependant lucide puisque tout le long de son texte elle se remets quand même en question (et c'est plutôt un bon point de jouer sur cette dualité c'est le chat/c'est pas le chat d'ailleurs).

Moyen de transmission : Un témoignage, mais bon la narratrice est soi disant enfermée donc je vois pas trop comment ça nous parvient.

Sentiments éveillés : De la curiosité.

Style/lisibilité : Y a pas besoin d'autant de saut de lignes, l'emploi du passé simple me gêne un peu et l'ensemble parait un peu "brouillon"

Intérêt : L'idée n'est pas mauvaise, mais c'est un thème vu et revu, ajoutés aux incohérences ça sera un contre.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Chucky
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 767
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 9 Juil 2017 - 10:47    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

 L'auteur, tu comptes modifier ton texte ou je peux le placer dans les creepypastas rejetées ?
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Iggnatus
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2015
Messages: 229
Localisation: Marseille
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 9 Juil 2017 - 13:06    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

Cohérence histoire/personnages : Pas mal de petites incohérences : ce n'est pas le tribunal qui engage un greffier, c'est l'état en général, ce n'est qu'après qu'on est affecté à un tribunal, c'est pas le tribunal qui choisit, on enferme pas quelqu'un en asile comme ça aussi, et puis on manque cruellement d'explications.


Sentiment éveillé : Tout le long je me disais que je lisais un texte de débutant, je sais jamais trop pourquoi ça me fait cet effet.


Moyen de transmission : Ok pour le témoignage sur papier, mais il nous arrive comment exactement ?


Style : Le passé simple me choque pas, par contre les fautes oui.


Lisibilité : Bonne.


Intérêt : Ce n'est pas effrayant, pas angoissant, et ça n'éveille pas la curiosité. Contre.
________________
Roses are red.
Violets are blue.
Careful my dear,
I'm behind you.
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 991
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 14 Juil 2017 - 00:16    Sujet du message: Le chat noir Répondre en citant

rejeté, Si l'auteur veux passer ça en proposition une fois des modif faites, qui'l se manifeste Smile
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:46    Sujet du message: Le chat noir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com