Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Jovial

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TheUnderd0g
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2015
Messages: 18
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Aoû 2017 - 12:24    Sujet du message: Jovial Répondre en citant

Petite histoire manuscrite trouvée  dans des vieux cartons de déménagement laissés par l'ancien occupant de mon appartement. 




On dit qu'il ne faut jamais se fier aux apparences, et je suis la mieux placer pour le dire. 


Depuis 2 mois un nouveau voisin s'est installé au dessus de chez moi. Un petit bonhomme rondouillard d'une cinquantaine d'année. Toujours jovial, le sourire aux lèvres du matin au soir, toujours prêt a rendre service et surtout très calme. Trop beau pour être vrai ? Peut être. 


Les deux premières semaines se sont passées sans problèmes, nous étions tous ravis d'avoir hérité d'un voisin aussi exemplaire car ça n'a pas toujours été le cas. Puis les événements se sont enchaînés. D'abord le chat de la petite mamie du 1er qui disparait. Étonnant car ce chat est vieux et très casanier, mais il lui arrivait de faire le tour du quartier. Sans doute un chauffard... 


Le voisinage est devenu plus soupçonneux quand la fille tétraplégique du 4eme a été retrouvée en bas des escaliers, littéralement écrasée sous son gros fauteuil électrique. Elle le mani depuis 6ans et la cage d'escaliers est à six bons mètres de l'ascenseur, elle n'avait aucune raison de s'y trouver. Pauvre femme. 


Les gens commençaient à parler, peut être ce bonhomme était il trop parfait pour être sincère. Après tout on ne savait rien de lui, il engageait toujours la conversation, parlant de choses et d'autres, esquivant les vagues remarques sur son passé que l'on pouvait lui poser. Peut être était il réservé, peut être avait il quelque chose à cacher. C'est assez rare de déménager à cet âge, et il refusait de nous donner le motif "un homme a bien droit à quelques petits secrets" disait-il en riant. L'étau se resserrait sur lui sans même qu'il ne le remarque. 


La semaine d'après c'est la petite Camille qui disparaissait. Elle vivait seule avec sa mère au deuxième étage après la mort de son père. J'etudie pour être professeur des écoles et tous les mercredi je lui donnais des cours particuliers, gratuitement pour soulager un peu sa mère après le drame. L'école est à deux pâtés de maisons d'ici, et elle avait l'habitude d'y aller et de revenir seule. Elle connaissait les règles de base, sa mère avait suffisamment insisté la dessus et elle était sûre à 99% que jamais elle ne ferait l'erreur de suivre un inconnu. Mais elle le connaissait, il était venu plusieurs fois aider sa mère à déboucher l'évier, réparer une prise et monter les courses. Elle voyait en lui un protecteur, il en espérait d'elle peut être un peu trop. La belle avait rencontré un homme, et notre ami s'était sûrement senti délaissé, car deux jours après, Camille avait disparu. 


L'immeuble entier et même le quartier s'était lancé dans une battue. Chaque commerçant était questionné, la moindre petite information avait son importance. Le nouveau voisin y participait, loin de se douter qu'il était aux yeux de tous le principal suspect. Tous ses gestes, ses regards étaient analysés. Il ne commis aucune faute, cherchant dans chaque coin de la ville, restant même avec la derniere équipe de courageux qui continuaient après la tombée de la nuit. Mais pas la moindre trace de la petite. 


Passés deux jours de recherche intensive sa mère avait pété les plombs, se jetant sur lui, hurlant qu'il était le coupable, que tout avait commencé à son arrivée. Les voisins s'en mêlèrent et dix minutes plus tard une dizaine de personnes deboulait dans son appartement pour chercher des preuves. Rien n'était laissé au hasard, tout était retourné, renversé, tout le monde était bien décidé à trouver quelque chose. Mais on ne trouva rien.


La petite fut retrouvée dans un canal, salement amochée. Les doigts sectionnés, la langue et les yeux arrachés. La mère était folle de rage et sitôt rentrée chez elle, elle collait une balle entre les deux yeux de Mr jovial avant de se donner la mort.  


A ses yeux c'était lui. Aux yeux de tous, c'était lui. En même temps qui aurait soupçonné une future maitresse d'école ? Comme je vous l'ai dit, il ne faut jamais se fier aux apparences. L'occasion fait le larron, une autre expression que j'affectionne. 










Dans une petite fiole accrochée au texte se trouvait un petit pouce d'enfant. Et au milieu de quelques livres scolaire, une vingtaine de  photos d'enfants en pleur, ainsi que six photos de la petite Camille encore vivante lorsque cette femme lui infligeait tous ces supplices. 


Personne ne sait ce qu'elle est devenue. 
 
________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 21 Aoû 2017 - 12:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nasharime
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2016
Messages: 28
Masculin

MessagePosté le: Lun 21 Aoû 2017 - 18:09    Sujet du message: Jovial Répondre en citant

-cohérence/vraisemblance de l'histoire :Des voisins font une battue et finisse par tuer un innocent. Pourquoi pas.



-cohérence des actions du ou des personnages :Là, ça coince un peu. L'hystérie collective est trop rapide et trop brutale pour être vrais. Surtout avec le personnage de Monsieur Jovial qui est la caricature de l’innocent injustement accusé par la méchante justice populaire.


-sentiment éveillé chez le lecteur : De la curiosité.


-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire :Là aussi, ça coince. Pourquoi notre tueuse aurait-elle écrit ça ?


-style d'écriture :Conviens pour le moyen de transmission(même si celui-ci est boiteux). Ce n'est pas désagréable à lire.


-lisibilité du texte :Aucun problème.


-intérêt de l'histoire :Au final, c'est une histoire plutôt classique d’innocent injustement accusé par une foule en colère. Ça peut faire une creepypasta sympathique. Malheureusement, dans l'état ce n'est pas le cas. La suspicion de la foule monte trop vite. Monsieur Jovial est une véritable caricature. Et le fait que le coupable se révèle être finalement le narrateur. Sans être un cliché, n'est pas forcément très originale, surtout dans le cas d'une battue populaire.


Donc, en bref, du potentiel, mais ça a besoin de modification. Pour l'instant, ça sera contre.



Ce que tu dois impérativement faire:
→ Trouver un moyen de transmission plus crédible.
→ Rendre le personnage de Jovial moins caricatural.
→ Rendre la psychologie de ta foule plus vraisemblable.


Mon conseil personnel:
-Tu es passé à côté d'un élément pourtant fondamental dans toute battue populaire(réelle ou fictif):la rumeur. Je pense que si tu intégrais cet élément à la prochaine version de ton récit, ça pourrait d'une pierre deux coups, rendre la suspicion de ta foule plus vraisemblable, et rendre Jovial moins caricaturale, car après tout, beaucoup de rumeurs ont une infime part de vrais.
Revenir en haut
HungarianCerveza
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 93
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 23 Aoû 2017 - 21:04    Sujet du message: Jovial Répondre en citant

-Cohérence : Ça me va.
-Sentiment éveillé chez le lecteur : De l'intérêt. La fin est un twist intéressant, même si c'est pas très novateur (et je tiens pour preuve ce topic d'énigmes, où la solution à l'énigme 26 est que le narrateur est le tueur). Mais ça passe Okay
-Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : J'imagine que la fille écrit ça pour expier ses pêchés, ou pour faire un bilan ou se sentir fière...mais ce n'est pas clair. C'est le seul vrai point noir de la pasta : on ne sait pas pourquoi elle aurait écrit tout ça.
-Style d'écriture : Okay, rien à redire.
-Lisibilité du texte : Pareil.
-Intérêt de l'histoire : C'est une pasta assez classique mais suffisamment bien écrite pour bien passer. Elle a cependant un défaut qui m'empêche de mettre pour : une bonne raison pour laquelle la fille écrirait ça.

Maintenant que j'ai lu l'avis de mon predecesseur, c'est vrai que l'hystérie des gens pourrait être décrite de façon plus progressive. Mais ça me va comme ça.

Contre pour l'instant, mais dés qu'un bon MdT sera trouvé ce sera pour.
________________
Des fois, quand il pleut, ma copine regarde par la fenêtre avec un air triste.
C'est mignon, peut-être qu'un jour je la laisserai rentrer.
Revenir en haut
Cherry-Draws
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 640
Localisation: Dans l'ombre.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 23 Aoû 2017 - 22:57    Sujet du message: Jovial Répondre en citant

Cohérence / vraisemblance de l'histoire : Admettons.

Cohérence des actions des personnages : Les voisins peuvent penser que Monsieur Jovial est le coupable, mais leur réaction est trop rapide et brutale. Ce personnage là est un peu trop caricatural comme cela a eté dit et cela me dérange un peu.

Moyen de transmission : Note manuscrite, mais pourquoi l'avoir écrit ?

Sentiment éveillé : Pas grand chose désolée.

Style d'écriture : Bon.

Lisibilité du texte : Bonne.


Intérêt : Je n'ai pas beaucouo aimé, pourtant avec des modifications ça pourrait passez mais en l'état c'est CONTRE.
________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jidanol
Critique
Critique

En ligne

Inscrit le: 23 Juil 2017
Messages: 408
Localisation: Somewhere over the rainbow
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 22:18    Sujet du message: Jovial Répondre en citant

-Cohérence/Vraisemblance de l'histoire : Le coupable ne peut pas être "aux yeux de tous" le nouveau voisin, je pense en particulier à la police, si aucune preuve n'est avancée. Un tétraplégique ne peut pas manier son fauteuil roulant depuis six ans parce que justement, il est tétraplégique tav. Il n'est pas rare de voir un quinquagénaire déménager Confused 


-Cohérence des actions : Pourquoi la narratrice évoque-t-elle un étau qui se resserre ? C'est très peu probable que les gens fassent un lien entre la disparition d'un chat et la mort de l'handicapée, et personne n'irait soupçonner un homme respecté, bien qu'il soit nouveau. L'étau en question n'est en réalité que des rumeurs sans fondements qui sont invraisemblables.


-Sentiment éveillé : On se doute que la narratrice n'est pas innocente, à l'instar de son nouveau voisin.


-Vraisemblance du moyen de transmission : Soit, même s'il est étonnant que la narratrice ait laissé son carnet avec les preuves de sa culpabilité.


-Style d'écriture : J'ai trouvé certaines phrases trop longues, n'hésite pas à mettre des virgules dans celles-ci.


-Lisibilité : Quelques fautes.


-Intérêt : L'idée est très classique. La tentative de diriger les soupçons du lecteur vers le vieil homme est plastique et peu cohérente, et la chute est prévisible.


Le texte est bon en soi, seulement rien n'y est original. C'est du vu et revu, tu n'apportes pas de touche personnelle. Dommage. Je vote contre.
________________
"We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep" _ Shakespeare, La Tempête
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chucky
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 833
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 11:00    Sujet du message: Jovial Répondre en citant

 Rejetée.
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:38    Sujet du message: Jovial

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com