Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpg

Perception

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
sinistre frisson
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2016
Messages: 15
Localisation: France
Masculin Taureau (20avr-20mai) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 14:37    Sujet du message: Perception Répondre en citant

P { margin-bottom: 0.21cm; }
   Depuis que j'ai six ans, je suis ce que j'appelle un "psychométrique". C'est à dire que je peux connaître l'histoire des objets que je touche. Je perçois chaque sentiment lié à cet objet, que ce soi la haine, la joie ou autres. 
  Ce "don" me permet aussi de vivre des moments qui ont accompagné l'objet. Ces immersions dans le passé vont de quelques secondes à des jours entiers. Plus c'est vieux, plus longtemps on reste en transe. 
 

  Ce "don" est apparut à une période assez terrifiante de ma vie. J'avais donc six ans, et habitais un petit village rustique en Auvergne. Mon père était fromager, mais aussi boucher et vendeur de vin. Ma mère était gendarme. 
 

  Tout allait bien jusqu' à ce qu'un jour, la tête d'un garçonnet fut retrouvée dans un caniveau. Cet événements avait ému tout le monde dans le village. Son corps ne fut jamais retrouvé. 
  Les habitants pensèrent directement à mon père. Des gendarmes furent appelés à fouiller les lieux de travail de mon père. Ils ne trouvèrent rien. 
L'enquête continuait. Mais les meurtres aussi. Chaque jour, une tête jonchait le sol. 


  Les médias s'intéressèrent à notre village. Ou plutôt à celui qu'ils surnommaient "Le trancheur d'Auvergne". Ils envahirent le village, armés de leurs bloc-notes, posant des questions à chacun. Les deux chambres d'hôtel furent occupés par les premiers venu. Le reste dormait dans des tentes. 


  Tous les enfants du village furent décapités. Tous sauf moi. J'avais peur. Mais là chance me sourit: le coupable fut arrêter. C'était le facteur. Il nia les faits, mais trop de preuves pesaient contre lui. 
Les journalistes partirent comme ils étaient venus et la vie repris. Sauf pour les trois parents qui se pendirent. Et pour moi. J'étais trop occupé à essayer de ne rien toucher. 


   À 18 ans, je partis à Paris pour mes études et ne voyais mes parents qu'une fois par an. Je me mariais et eut deux enfants. 
  Et l'été dernier, je reçu une lettre annonçant la mort de mon père.

  Je décidai de rendre visite à ma mère pour la soutenir. Les villageois n'avaient pas changé, et m'accueillirent comme si ils m'avaient vu le jour d'avant.

 Je rentrais dans la boucherie de mon père.  Les couteaux étaient alignés sur le plan de travail. Le hachoir qu'il abattait sur les morceaux de viande était rutilant. Je le pris et regardais mon reflet dans la lame. Une sensation de vertige me saisit. Oh non ! Le "don" avait repris le dessus.

  Je replonge dans le passé. 
  J'ai six ans. J'entre dans la boucherie. Mon père est de dos. Il a le hachoir à la main et frappe un corps qui se tord dans tous les sens. Il tranche la tête. Elle roule par terre. Il ne m'a pas vu. Il s'essuie le front, pose l'instrument sur le plan de travail et s'éloigne en baillant.

  Je m'approche de la tête. Une tête de cochon dégoulinante de sang poisseux.
  Je l'ignore et me met sur la pointe des pieds pour attraper le hachoir.

 Je monte les escaliers.

 J'entre dans ma chambre. Adrien, mon meilleur ami est bailloné sur le lit.

 J'enfile des gants. Je brandis le hachoir au-dessus de ma tête et coupe la sienne.
 Je la prend et la lance par la fenêtre. Je déshabille le cadavre et le dépèce 
comme un lapin.

  Puis, je traine le corps jusqu'à la chambre froide et le suspend à un crochet. 
  Ma vision s'arrêta. Je sourit en pensant au pauvre facteur qui croupit en prison.

  Je saisit le hachoir et posai ma main sur la poignée de la chambre de ma mère. Il était temps d'en finir... 
________________
J'adooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore
les creepypastaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 14:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jidanol
Critique
Critique

En ligne

Inscrit le: 23 Juil 2017
Messages: 408
Localisation: Somewhere over the rainbow
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 18:34    Sujet du message: Perception Répondre en citant

Cheh
________________
"We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep" _ Shakespeare, La Tempête
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Samsamgor52
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2013
Messages: 54
Localisation: Je sais pas ?
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 19:14    Sujet du message: Perception Répondre en citant

A quel moment tu décide de tuer ton meilleur ami sérieusement ?
Revenir en haut
Nasharime
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2016
Messages: 28
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Sep 2017 - 01:22    Sujet du message: Perception Répondre en citant

-cohérence/vraisemblance de l'histoire :Une tuerie dans un village. Ça passe. Le protagoniste possède des pouvoirs paranormaux… …et personne n'en parle. Non.
Une creepypasta, pour fonctionner, doit être vraisemblable. Des pouvoirs paranormaux comme ça, si ça existait, on en aurait entendu parler(et ils auraient un nom). Dans la plupart des histoires surnaturelles se déroulant dans le monde réel, pour justifier qu'une création de l'auteur, ne provenant pas de l'imaginaire populaire, existe, on utilisent divers éléments narratifs(conspiration, secret bien caché, mascarade) pour justifier que personne n'a jamais entendu parler de cette chose avant. Sans quoi, on brise la suspension d’incrédibilité. Il n'y a rien qui justifie que le protagoniste garderait secret son don.

-cohérence des actions du ou des personnages
:Donc… L'histoire commence par la découverte d'une tête d'enfant. Direct, les habitants pensent qu'il s'agit du père du narrateur. Pourquoi? Comment? On pourrait avoir une explication? Non? Très bien, je vais en trouver une.
En réalité, le père du narrateur est monsieur Jovial.

Malgré l'enquête du coin, les décapitations journalières se perpétuent.
Cela attire naturellement l’œil de la presse, malgré une publication de l'information à un niveau au moins local, et un village quadrillé par les journalistes et la police, le tueur continu tranquillement son jeu.
Et le bourge arrive même à massacrer la quasi-totalité de la population infantile du village. Je veux bien croire que les villages auvergnats ne soient pas très peuplés, mais quand même.
Seul un enfant, notre narrateur, arrive à survivre.
Car heureusement, le présumé coupable, un facteur, est arrêté à temps, car « trop de preuves pesaient sur lui ». On pourrait peut-être savoir en quoi consistent ces preuves.
Le facteur s'appelle Camille Jovial? Tout devient clair à présent. C'est donc aussi un membre de la famille.


Puis, de nombreuses années dans le futur, Jovial meurt tué d'une balle par une folle ayant cru qu’il avait tué une petite fille, notre narrateur vient donc assister à ses funérailles et soutenir sa mère.

La vérité lui est révélée quand il touche le couteau de son père. Parce… il voulait voir son reflet? Trouvez-moi une explication plus crédible.

Le narrateur a un flash-back, il se voit, à l'âge de 6 ans, entrer dans la boucherie de son père, et quand celui-ci a le dos tourné, notre petit malandrin se saisit de son hachoir.
Puis il va dans sa chambre, où son meilleur ami est… bâillonné dans son lit… et il le découpe en morceaux?!
Attendez, ça veut dire que tous les meurtres on était commis par un enfant de six ans.
Un enfant de six ans qui arrive à tuer tous les enfants de son village.
Village quadrillé par des journalistes et des policiers.

Donc… suite à ce flash-back, notre narrateur retourne dans le présent, sourit en pensant à Camille, se saisit du hachoir, puis part tuer sa mère. "Il était temps d'en finir". Pourquoi?

Ah OK! En fait, le tueur ce n'est pas le narrateur, mais sa mère, son don lui permet de revivre des moments qui ont accompagné l'objet. Il voyait donc la scène par les yeux de sa mère. Mère qui est gendarme, et a donc pu falsifier des documents pour que personne ne la soupçonne.
Avoué que c'est plus crédible.
Mais dans ce cas, ça change beaucoup de chose.
Exclamation
Eurêka! J'ai tout compris. En réalité, le père du narrateur n'est pas monsieur Jovial, non, c'est son fils. Et donc le narrateur est le petit fils de monsieur Jovial. Si! Si! Ça tient, vous pouvez me croire.
Monsieur Jovial est issu d'un petit village auvergnat. À la mort de sa femme, il part dans une grande ville pour se faire une nouvelle vie. Il confie l'entreprise familiale de fromagerie à son fils.
Quelque temps plus tard, monsieur Jovial meurt, accusé par ses voisins d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Après ce tragique évènement, la véritable tueuse a déménagée. Et où a t-elle déménagée à votre avis? Bingo! En Auvergne. Là, elle s'est reconvertie dans la gendarmerie et à épouser le fromager local, ils ont eux un enfant:notre narrateur. Notre tueuse continuera cependant de céder à ses pulsions meurtrières, la poussant à tuer des enfants.
Mon dieu, ça veut dire que les creepypastas « Jovial » et « Perception » se déroule en réalité dans le même univers, et que Sinistre frisson est un double compte de TheUnderd0g!





-sentiment éveillé chez le lecteur : Une bonne tranche de rigolade.


-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire
: De quoi parlez-vous?


-style d'écriture : « Oh non! »


-lisibilité du texte :Aucun problème.


-intérêt de l'histoire : C'est une des creepypastas les plus idiotes, incohérentes et drôles que j'ai pu lire. Ce n’est pas du tout le même humour que celle d'une trollpasta. Là, elle fait rire sans le vouloir.
Une véritable "nanarpasta".


Cette creepyapastas est parfaite dans sa médiocrité, il n’y a rien à changer, c'est de la nullité de qualité, c'est ce qu'on besoin les lecteurs pour retrouver le sourire malgré la rentrée. Je vote pour!


Ce que tu dois impérativement faire:
→Rien du tout, tout est parfait.


Mon conseil personnel:
-Fait attention TheUnderd0g, le multicompte est prohibé sur ce forum. Supprime ton compte. Sinon, il ne faudra pas être surpris si tu te fais kidnapper. Je t’aurais au moins prévenu.
-Et navré Frisson si je t'ai vexé, je vais avouer ne pas avoir mis les pincettes que je mets habituellement quand je critique une creepypasta. Mais j'ai trouvé ta creepypasta si drôle que je n’ai pas pu m'en empêcher. Mais honnêtement, ne te décourage pas pour si peu, on commence tous en fessant de mauvaises creepypastas. Et toi tu as réussi à faire une mauvaise creepypasta marrante. D'une certaine manière, ta première creepypasta est réussite, même si elle va être rejetée. D'ailleurs, tout n'est pas rejeté dans ta creepypasta. Tu as un bon style d'écriture, lisible et simple, ce que beaucoup de personnes sur ce site, moi compris, galérons à obtenir. Par contre au niveau scénario, c'est une catastrophe. Il n’y a rien à sauver, pour celle-là du moins. Mais comme on dit, une de perdue, dix de retrouvées. Je pense que si tu persévères et que tu fais plus attention au scénario et à sa cohérence, tu pourras finir par créer une creepypasta parfaitement potable, voir même être accepté.
Revenir en haut
Jidanol
Critique
Critique

En ligne

Inscrit le: 23 Juil 2017
Messages: 408
Localisation: Somewhere over the rainbow
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 1 Sep 2017 - 22:43    Sujet du message: Perception Répondre en citant

Devant le pavé de Nasharime (je ne te remercie pas Mad ), je suis obligé de pondre un truc un peu plus développé que mon précédent message... Du coup je suis obligé de la relire Mad . Bon, ce que je vais faire c'est que je vais te citer ce qui ne va pas dans le texte au fur et à mesure de la lecture, ce sera plus simple


Citation:
 je suis ce que j'appelle un "psychométrique".







 Euh... D'après internet, ce n'est pas ça la psychométrie, mais sans doute n'as tu pas utilisé ce terme au pif, alors je veux bien une source.



Citation:
 C'est à dire que je peux connaître l'histoire des objets que je touche.







Pas dans le monde des humains ... Les super-pouvoirs ne rentrent pas vraiment dans la catégorie "plausible" donc d'emblée c'est un peu mort pour être une creepypasta.



Citation:
Ce "don" est apparut à une période assez terrifiante de ma vie.







Ah bon ? pourtant on dirait pas... Et effectivement, au vu du dénouement, c'est pas très logique.



Citation:
 Les habitants pensèrent directement à mon père.







Hein ? tav Pourquoi ? En plus en général les bouchers (fromagers et vendeurs de vin) sont assez appréciés dans les villages... Ce genre de raccourcis dans les textes est à éviter, ça se voit tout de suite et c'est moche à lire.



Citation:


Des gendarmes furent appelés à fouiller les lieux de travail de mon père. Ils ne trouvèrent rien.







Mais bien sûr ! C'est pas du tout comme si le cadavre de l'enfant y était suspendu (mais c'est vrai qu'un corps humain ça ressemble beaucoup à corps de porc No ). Et c'est pas comme s'il y avait des traces de son sang partout..., notamment sur le lit du petit (les autorités ne s'étant certainement pas arrêtées à la boutique).



Citation:
Chaque jour, une tête jonchait le sol.







J'ai vraiment besoin de commenter ça ... Confused



Citation:
Tous les enfants du village furent décapités.







tav



Citation:
J'avais peur.







Mytho.



Citation:
mais trop de preuves pesaient contre lui.







Lesquelles ?



Citation:
Sauf pour les trois parents qui se pendirent.







Yen a jamais trop comme on dit ... tav



Citation:
Je décidai de rendre visite à ma mère pour la soutenir.







Il était temps !



Citation:
Je replonge dans le passé.







Cette transition de temps verbaux du passé au présent est interdite par la commission européenne des lecteurs qui en ont marre de saigner des yeux.



Citation:


Il a le hachoir à la main et frappe un corps qui se tord dans tous les sens.







Pauvre bête...



Citation:


Adrien, mon meilleur ami est bailloné sur le lit.







Je suppose qu'il n'y a pas d'âge pour les fantasmes sm, mais quand même 6 ans c'est un peu jeune :/ Soit dit en passant, il doit être super pote avec tous les enfants du village pour que ça fonctionne à chaque fois. D'ailleurs les parents qui s'en battent les balls de savoir où va leur enfant alors qu'il y a un tueur en série



Citation:


Je brandis le hachoir au-dessus de ma tête et coupe la sienne.







Il est vachement musclé pour un gosse de 6 ans Surprised



Citation:
Je la prend et la lance par la fenêtre.







C'est super discret. Heureusement qu'il ne fait pas ça tout les jou- Ah bah si ... tav



Citation:
Je déshabille le cadavre et le dépèce comme un lapin. 







Et il fait quoi des fringues ?



Citation:
Puis, je traine le corps jusqu'à la chambre froide et le suspend à un crochet.







Décidément il doit faire 83 kilos pour 1m95



Citation:
Je saisit le hachoir et posai ma main sur la poignée de la chambre de ma mère.







Je rappelle quand même qu'il partait "la réconforter".



Citation:
Il était temps d'en finir...







Euh... En finir avec quoi ? Laughing



Enfin voilà, je crois qu'on a fait le tour Bon tu te doutes bien qu'avec autant d'incohérences, il n'y a pas d'immersion dans le texte Wink Et donc pas de sentiment éprouvé Sad  


Je t'ai quand même épargné les fautes de français et de conjugaison (mais je t'en veux pas pour le subjonctif passé simple, ça arrive à des gens très bien de l'oublier )


Voilà, voilà, je suppose que c'est évident, mais je vote contre.
________________
"We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep" _ Shakespeare, La Tempête
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cherry-Draws
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 640
Localisation: Dans l'ombre.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 5 Sep 2017 - 09:39    Sujet du message: Perception Répondre en citant

Cohérence / vraisemblance de l'histoire : Des pouvoirs paranormaux, on en aurait entendu parler si ça existait, et dans le cadre d'une Creepypasta ce n'est réaliste et rien ne justifie pourquoi il garderait son secret.

Cohérence des actions des personnages : Les habitants pensent directement au boucher sans aucune raison. Ensuite, les policiers menent l'enquête mais sans fouiller la chambre du gamin ? Quelles preuves sont contre le facteur ? Comment ça se fait que personne ne remarque rien chez le narrateur ? Un enfant ne peut pas cacher aussi facilement des cadavres, d'ailleurs qu'est-ce qui le pousse à faire.

Moyen de transmission : Le narrateur avoue son crime, étrange non ?

Sentiment éveillé : De la confusion.

Style d'écriture : Peu adapté aux Creepypastas.

Lisibilité du texte : CONTRE.


Intérêt : Aucun, l'histoire est vide et peu crédible donc CONTRE.
________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Miss Camille
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2017
Messages: 58
Localisation: Grenoble
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 10 Sep 2017 - 19:01    Sujet du message: Perception Répondre en citant

Ça pourrait êtres pas mal, mais il manque certains détails, pourquoi sont père a été le premier accusé ? Pourquoi un petit garçon de 6 ans décide de tuer les autres enfants du village ? Pourquoi tuer son meilleur ami ? Pourquoi en finir avec sa mère alors qu'elle ne se doutais de rien ? Il manque beaucoup de détails, mais s'ils étaient présent ça serait pas mal, mais il n'y a pas assez d'explications et au final on se pause trop de questions, donc je vote contre. 
________________
Humour, Gloire, Musique et Creepypasta
Revenir en haut
Rosenberg
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2017
Messages: 123
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 10 Sep 2017 - 21:23    Sujet du message: Perception Répondre en citant

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : mauvais.  
  
Déjà commencer par présenter un « don » comme celui-ci grille selon moi la pasta sec et net. Cela m’a rendu la lecture comme étant une simple attente du moment où ce fameux don intervient et : ouais bof. Pour être honnête, étant donné que les souvenirs concernent le personnage principal, le don est totalement inutile, il aurait simplement pu faire remonter ses propres souvenirs sans toucher le hachoir. Surtout que tu nous vends ce don direct, et tu ne t’en sers au finalement pas (ça aurait pu être intéressant d’étoffer en racontant l’histoire d’autres objets). Tu aurais pu même complètement enlever cette partie sur le don, et expliquer que le hachoir a fait remonter de vieux souvenirs que son inconscient avait préféré oublier, et pris de folie de se rendre compte des horreurs commises il décide de « finir » le travail et de mettre fin à ses jours, un truc dans le genre... Un gamin qui massacre les mômes d’un village en alerte blindé de journalistes ? Hm. Le meilleur ami bâillonné dans la chambre ? Comment ? Pourquoi ? Personne n’a rien remarqué ? Le sang a dû couler à flots, comment le nettoyer, comment diable les gendarmes ont-ils pu ne rien voir ? Dépecer un être humain à 6 ans ? Pourquoi s’être arrêté pendant des dizaines d’années (sans la thèse de l’oubli « intentionnel ») ? Comment peut-on avoir autant de preuves contre un homme qui est totalement innocent sans intervention extérieure ? Je ne pense pas qu’à cet âge-là on puisse falsifier des preuves, mener la police vers une fausse piste, etc.  Pourquoi avoir attendu la mort de son père pour zigouiller la mama ? Dans quel but a-t-il fait tout ça ? Quelles ont été ses motivations ? 
  
Cohérence des actions du ou des personnages : mauvais. 
  
Un môme de 6 ans qui massacre à tout va ? Je veux bien admettre que ma nièce de 7 ans a de l’énergie à revendre mais de là à avoir la force, l’endurance physique et psychologique de réitérer l’opération autant de fois, j’ai beaucoup de mal à le concevoir… Et puis pourquoi ? Pourquoi les mômes, quelles motivations ? Pourquoi la mama et pas le papa ? Retour au premier point pour le reste. 
  
Sentiment éveillé chez le lecteur : What the hell is going on ? 
  
Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : aucune information à ce sujet. 
  
Style d'écriture : pas trop mauvais. 
  
Un mélange d’un peu tous les temps, quelques fautes par-ci par-là, ça reste cohérent mais cela peut être amélioré. Manque cruel de détails. 
  
Lisibilité du texte : bon. 
  
J’ai personnellement du mal avec la « mise en page », mais reste que le texte est lisible, cela pourrait être un peu plus « propre » à mon goût, mais ça déchire moins la rétine qu’un gros pavé sans saut de ligne et sans ponctuation. 
  
Intérêt de l'histoire : mauvais. 
  
Je ne la trouve pas spécialement intéressante… Je ne saisis pas pourquoi on accuse directement le père du gamin, parce qu’il est boucher ? Cliché… De plus, hormis le fait que la possession du « don » grille la pasta comme j’ai pu l’écrire plus haut, je trouve dommage que les souvenirs de l’objet en question concernent le personnage principal, à quoi bon avoir ce don si c’est pour revivre ses propres souvenirs à lui indépendamment de l’objet ? On « survole » sa vie après les évènements, on apprend quelques trucs qui ne sont pas assez développés pour être intéressants et qui au final ne sert aucune cause. Cela aurait pu être un meilleur « plot twist » de découvrir que c’est son père, ou quelqu’un d’autre, en revivant les fameux souvenirs de cet objet (le fameux reflet dans le miroir, ce genre de choses). On n’est pas surpris, il n’y a pas de doute, pas de suspense, pas de cheminement qui mène à un « j’en étais sûr » ou un « je l’ai pas vu venir », ce qui est à mon sens l’essence d’une creepypasta : le cheminement. 
  
En somme, il y a un très mince fil directeur qui pourrait être exploitable (un massacre oublié, résurgence des souvenirs, folie, quelque chose dans cette trame-là), mais hélas il manque trop de détails et de cohérence à mon goût. Il faudrait travailler à nouveau dessus, beaucoup, pour en tirer quelque chose, mais en l’état ce n’est à mes yeux pas une creepypasta valide. Ceci étant ma première critique, j’espère avoir utilisé les bons mots pour te faire comprendre mon point de vue, sans animosité aucune. Je t’encourage même à travailler à nouveau dessus ou faire d’autres essais, ne lâche rien. 
  
C’est un contre pour moi. 

________________
« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. » Pierre Corneille, Le Cid.
Revenir en haut
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

En ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 115
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 18 Sep 2017 - 23:28    Sujet du message: Perception Répondre en citant

Cohérence/Vraisemblance de l'histoire: Un don, venant d'une période pas si dure que ça de l'enfance du gamin, de pouvoir voir le passé de certains objets est présenté et a pour conséquence.. De lui remémorer des souvenirs. Oui, oui, ça s'appelle la mémoire. 
Plus sérieusement, hum, la fin est une fausse chute sans réel sens, on a le droit à un enfant qui soulève probablement son poids à la salle de muscu et qui habite un village de parents insouciants qui ne surveillent pas leurs gosses. Genre, non, sauf surnaturel, un village entier ne peut pas voir tous les représentants d'un échantillon mourir assassiné à un rythme de 1 par jour, surtout quand on sait avec certitude c'est quoi qui est mis en avant dans le critère de sélection de la victime. Son jeune âge, quoi. Incohérent


Cohérence des personnages: Un enfant décime tous les enfants de son village. Personne ne se rend compte que c'est lui, et sa force sans doute liée au fait qu'il mange beaucoup d'épinards lui permet de décapiter d'un coup net au hachoir les enfants, porter les carcasses jusqu'à la table à découper de papa et accrocher les restes dans la chambre froide. Le père, se faisant soupçonner d'ailleurs, ne remarque rien, et doit croire que son fils commence à être réglé en retrouvant tout le sang dans sa chambre, ou encore que la viande en trop chez lui doit venir d'une multiplication divine. 
Et, les gendarmes ne trouvent pas les carcasses dans la boucherie. 
Incohérent


Sentiment éveillé: Cool, un don. Heu, c'est bizarre. Ok, wat ? Le don va sauver la situation, hein ? OK, nevermind.


Moyen de transmission: La magie nous transporte dans la tête du personnage avant qu'il assassine sa maman, dans la joie et la bonne douleur. Incohérent


Style d'écriture: Spécial. J'ai eu du mal, mais c'est lié aux incohérences. Ça peut aller


Lisibilité du texte: Le découpage m'a donné beaucoup de mal, et les temps.. Les tournures de phrases.. Les fautes.. Non..


Avis: Je suis contre, tu l'auras de deviné. Autant l'idée du don est pas mal, autant elle est sous-exploitée dans une histoire très largement nanardesque qui relève des clichés des pastas que de la pasta en elle même. Il manquait quoi, une cartouche maudite et Candlejack pour qu'on arrive au su 
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Chucky
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 833
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 20 Sep 2017 - 12:08    Sujet du message: Perception Répondre en citant

 Rejetée.
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:51    Sujet du message: Perception

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com