Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Dans les rivières japonaises.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nigiel
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 17 Juin 2013
Messages: 2 581
Localisation: Pyramiden
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 17:54    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

N'allez pas au japon. 
Si vous y aller, ne partez pas dans les contrées sauvages, ne passer pas près de rivières sauvage ou d'endroit ombragé. 
S'il vous plait, ne faites pas ça. C'est pour vous protégé. 
Mon fils voulait aussi partir au japon depuis qu'il était petit, il adorait les mangas et la culture japonaises. Avec mon mari on a mis de côté pour lui offrir des vacances pour ses 16 ans. Je suis allez avec lui, 3 billets était trop cher. 
On a fait des activités ensembles mais la plupart du temps je le laissais tranquille. Nous étions a Osaka, dans la préfecture du même nom, 3eme plus grand ville du Japon elle proposait de nombreuses choses, et beaucoup de curiosités locales. L'une d'entre elle était la momie d'un "kappa", une créature très laide et dont mon fils me raconta plusieurs anecdotes sur ses pouvoirs ou ce qu'elle mange, de la chair humaine et des concombres. Après une semaine "en ville" nous sommes partit a la campagne environnante pour voir le japon plus "traditionnelle". Le Japon est un très beau pays, avec beaucoup de fleuves et de forêts. Moi et mon fils ne somme pas très bon dans tout ce qui est orientation, déjà en ville nous nous perdions souvent mais en forêts nous ne voulions surtout pas nous perdre, dans un pays étranger sans connaitre la langue, ce serait catastrophique. Nous avions donc avec nous des cartes et une boussole. Les randonnées étaient longues, éprouvantes mais magnifiques, et surtout avec un véritable sentiments d'accomplissement. 
Et c'est la que tout a dérapé. 
Nous voulions faire une promenade plus "dur" et plus longue, plus de 3h de marche pour explorer le Japon profond. Nous avions tout préparés, eau, nourriture, et de quoi nous aider au cas ou nous étions perdu. 
Les 2 premières heures étaient paisible, le soleil ne tapait pas trop fort et la chaleur était supportable, surtout pour l’Été. Alors que nous rentrions dans une forêt vraiment broussailleuse, mon fils voulut se reposer. Nous étions près d'un fleuve et mon fils en profita pour se baigner, nous étions largement dans les temps et j'étais moi même assez fatiguée. Je somnolais, assis près d'un arbre quand un cri de mon fils me tira de mon état. Il semblait avoir des problème dans l'eau. Mon fils nageait bien, sans plus, c'était pas un champion de natation mais il allait pas se noyer facilement. Inquiète je lui ai demandée si tout allait bien. Après un silence pesante il me répondit qu'il "avait cru" sentir quelque chose le tirer mais que c'était juste un poisson qui était passer entre ses jambes. J'étais soulagée, mais encore un peu sur le coup du cri. Je me remit la ou j'étais, le regardant au cas ou. 
Et le cas était.
Après peut être une minute, il disparut sous l'eau. Pensant d'abord qu'il était simplement en train de chercher le poisson qu'il lui avait fait peur, je ne fit d'abord rien. Puis j'ai vu sa main sortir de l'eau et replonger et j'ai sauter sur mes pieds. J'ai foncée dans l'eau a la recherche de mon fils et ce que j'ai vu... Ce que j'ai vu me fait encore froid dans le dos.
Des créatures humanoïdes recouvertes d'écailles et de poils, des mains pleines de griffes et un bec a la place de la bouche était en train de dévorer mon fils. Ils avaient commencer par le... Le postérieur et après ça ils avaient déchiquetés les jambes. Une des ses créatures tenta de m'attraper mais l'horreur de cette vision et un mélange de rage et peur me permit de fuir de l'eau. La créature me suivit sur terre quelque mètre, puis retourna sous l'eau. Je ne pouvais que contempler l'eau devenir rouge et mon fils être dévorés. 
Après ça tout est allez vite. J'ai foncer dans la ville la plus proche a la recherche d'un téléphone. Mon anglais était hésitant mais le fait que je sois couvert d'eau et de terre fit que les locaux comprirent vite que j'avais besoin d'aide.
La police prit ma déposition, dit que j'avais imaginé des choses a cause du choc, et me renvoya en France. Pour mon fils, ils déclarèrent qu'il c'était noyé et que le courant et les cailloux lui avait arracher des morceaux. 
Encore aujourd'hui je ne sais pas si la police a fait ça en ne me croyant pas ou pour cacher quelque chose.
Cacher que... Au Japon... Dans les rivières perdues dans la forêt, il existe des créatures qui dévorent les humains.  
________________

Allez
Bisous



Dernière édition par Nigiel le Mar 12 Sep 2017 - 20:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 17:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MarbeL HornetS
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 140
Localisation: Dans une armoire.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 18:38    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Cohérence/Vraisemblance de l'histoire: C'est bon, rien à signaler.

Cohérence des actions et des personnages: R.A.S.

Sentiments éveillés: De la curiosité et beaucoup d'intérêt. Personnellement ça me donne envie d'en savoir plus sur les kappas.

Moyen de transmission: C'est un témoignage.

Style d'écriture/lisibilité: Nickel, il y a quelques fautes. Une petite erreur d'inattention. '' un silence pesante ". Sinon c'est bon.

Intérêt: Le texte est très intéressant. Avoir choisi les kappas comme ''monstre" est très original. On ne parle pas souvent d'eux. Je ne vois rien à redire du texte. Je suis
pour.
________________
La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire les hommes sont à eux seul capables des pires atrocités.
_Joseph Conrad.

Personne, je ne suis personne. Je suis un gueux, un clochard, un vagabond. Je suis un wagon et à la fois un pichet de vin. Et je peux aussi être une lame de rasoir si jamais vous vous approchez trop près.
_Charles Manson


Dernière édition par MarbeL HornetS le Jeu 14 Sep 2017 - 17:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 532
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 19:11    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnage : C'est ok, la fin est peut-être un peu vite expédié, mais ça passe.

Moyen de transmission : Témoignages.

Sentiments éveillés : De la curiosité, de l'intérêt.

Style/lisibilité : Quelques petites fautes par ci par là.

Intérêt : C'est plutôt original, pour.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

En ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 176
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 19:20    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages: Hm, même si j'ai vu la fin arriver à des kilomètres avec ton clin d'oeil sur la momie Kappa, ton histoire est assez bien structurée. Je trouve néanmoins que le personnage de la mère est assez spécial, j'ai eu assez de mal à y croire au début mais elle est finalement assez cohérente dans ses actions.


MdT: Témoignage, faudrait plus créer un MdT "Avertissement" à ce niveau :')


Sentiments éveillés: De l'intérêt jusqu'au gore, j'aurais bien vu un des Kappa trébucher en courant après la maman, histoire d'avoir la vision de la mort de cette saloperie, mais c'est sans doute moi qui divague 


 Style/Lisibilité: Je me suis arraché les yeux pour les "ez" "é" "er" qui sont mal placés BIEN AU DÉBUT, mais sinon ça se lis bien et ça se calme question orthographe. 


Avis: Hm, on laisse faire un Waffe et on dis Pour ? Wink
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Rosenberg
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2017
Messages: 123
Masculin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 19:44    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : bon.
Je ne m’y connais absolument pas en « kappas », cela dit, après quelques rapides recherches et même si j’ai personnellement du mal avec les entités fantastiques, l’usage de ces créatures dans ce texte semble fidèle et cohérent.
 
Cohérence des actions du ou des personnages : mauvais.
Le comportement de la mère me dérange grandement. Je n’ai personnellement pas d’enfant mais une nièce à qui je tiens énormément, et que cela me coûte un bras ou la vie je ne saurais l’abandonner sans avoir tenté tout ce qui était en mon pouvoir pour la sauver d’un danger quel qu’il soit (sans parler de la montée d’adrénaline dans un pareil moment). Je n’ose pas imaginer à quel point un esprit maternel peut être puissant, surtout pour une femme qui semble beaucoup se soucier de son fils (peu de mômes peuvent se vanter de faire le voyage dont ils rêvent depuis leur enfance par exemple). C’est pourquoi à mes yeux il n’est pas cohérent que la mère réagisse de la sorte, qu’elle soit prise de rage et de peur est selon moi parfaitement normal mais que cela ne la pousse pas à tenter de sauver son fils eu égard ou non de son état me laisse perplexe. J’en viens donc à la réaction des autorités face à cette femme en état de choc qui vient de perdre son enfant. La police prend la déposition oklm et personne ne décide d’aller « secourir » l’enfant ou faire une fouille ou autre ? On lui dit même qu’elle a imaginé des choses à cause du choc, mais de quel choc parle-t-on si elle a justement imaginé des choses ? Elle a tout de même perdu son gamin, elle devrait être enragée, scandalisée, la police ne prendrait certainement pas cet accident à la légère d’autant plus que le monstre qu’elle a certainement décrit fait partie du folklore japonais, pays dans lequel elle se trouve si je ne m’abuse. Et le pater dans l’histoire ? Sa femme rentre de son voyage en lui annonçant que son môme est mort mais que la police a juste pris sa déposition et l’a renvoyée en France, comment diable ne pète-t-il pas un plomb, scandalisé ? Certes que l’on passe la réaction évidente du padre est une chose, mais le témoignage suivi du retour en France en colis express ne colle pas pour moi.


Sentiment éveillé chez le lecteur: mauvais.
Je reste pantois. Le texte commençait bien, cela devenait intéressant et puis plus rien, un coup d’éponge et c’est fini.
 
Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : mauvais.
C’est à première vue un témoignage mais c’est mal amené je trouve, pas d’introduction, pas de date, d’évocation de souvenirs, la seule info dont on dispose concerne l’âge du gamin. Il aurait été intéressant d’évoquer le fait que cela s’est passé il y a x années, que son mari l’a quittée depuis ou qu’il s’est pendu enfin peu importe, donner un contexte à ce témoignage vu les faits qui sont évoqués.
 
Style d'écriture :  mauvais.
Je m’attendais à deux ou trois petites fautes ici et là d’après le message de MarbeL HornetS, mais il y en a vraiment beaucoup, ce qui rend le texte peu agréable à lire (surtout sur la fin). Il y a également un mélange des temps qui ne se justifie pas par le contenu du texte. Je sais que c’est un point pas toujours simple à maîtriser mais cela se répète souvent.
 
Lisibilité du texte : mauvais.
La forme actuelle du texte m’évoque plus un brouillon d’idées que quelque chose de réellement structuré, ce qui rend le texte pas forcément agréable à lire ou relire.
 
Intérêt de l'histoire : bon.
En soi l’histoire est intéressante, on évoque une créature mystique dont on parle peu (du moins dont j’ai peu entendu parler), le drame n’est certes pas surprenant mais reste cohérent.
 
Ce sera donc pour moi un contre. J’ai la sensation que cela a été écrit dans le rush et sans relecture à la vue de la mise en forme du texte et du nombre de fautes. Une correction drastique et quelques détails supplémentaires pour étoffer le tout pourraient selon moi exploiter tout le potentiel  que ce texte recèle. Dans le fond, il ne manque pas grand-chose, mais il faudrait se pencher sur une voire plusieurs bonnes relectures.

 

________________
« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. » Pierre Corneille, Le Cid.
Revenir en haut
Aridow
Contributeur
Contributeur

En ligne

Inscrit le: 20 Mar 2015
Messages: 1 860
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 20:30    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Je m'attendais pas à ce que y ait autant de votes d'un coup, dis donc.

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Rien de gênant.
- Cohérence des actions du ou des personnages : "dit que j'avais imaginé des choses a cause du choc, et me renvoya en France" Je trouve ce passage un peu rapide. Je veux dire, dans une autre pasta ça serait passé sans problème, mais là y a quand même un ado qui meurt. La police va pas dire "non mais votre fils vous l'avez imaginé hein".
- Sentiment éveillé chez le lecteur : Globalement on s'attend à la chute, ou du moins on se doute qu'il y en a une. Ah et j'ai ris à "Et le cas était", je sais pas pourquoi.
- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Témoignage.
- Style d'écriture : Pas de problèmes.
- Lisibilité du texte : Trop de fautes, Nigiel, trop de fautes ! Sad
- Intérêt de l'histoire : Si j'avais pas "aidé" à la création de cette pasta, je dirais que c'est simple, plutôt efficace et je voterais pour, mais un peu de justesse. Mais vu que j'ai aidé y a plus de doute sur mon vote

Pour.

Rosenberg a écrit:
Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : mauvais.
C’est à première vue un témoignage mais c’est mal amené je trouve, pas d’introduction, pas de date, d’évocation de souvenirs, la seule info dont on dispose concerne l’âge du gamin. Il aurait été intéressant d’évoquer le fait que cela s’est passé il y a x années, que son mari l’a quittée depuis ou qu’il s’est pendu enfin peu importe, donner un contexte à ce témoignage vu les faits qui sont évoqués.

Ça reste une pasta et pas une nouvelle. Je ne pense qu'il soit nécessaire d'avoir une belle introduction avec tant de détails (et puis, qu'est ce que tu entends par "évocation de souvenirs" ? Le témoignage en est un), etc. Et comme tu soulèves plus haut, ce avec quoi je suis d'accord, le personnage de la mère n'agit pas comme il le devrait : elle devrait avoir l'air beaucoup plus choquée. Et donc ne va pas s'embêter à écrire un témoignage bien beau bien écrit, elle a autre chose à penser (d'une part en parler, et d'une autre part avertir les autres).
________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jidanol
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2017
Messages: 477
Localisation: Somewhere over the rainbow
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 15 Sep 2017 - 16:01    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

-Cohérence/Vraisemblance de l'histoire : "Mais ça n'existe pas les kappas tav "


-Cohérence des actions : je trouve que la mère manque un peu d'effroi, mais ça passe.


-Sentiment éveillé : Ya 0 sentiments envers la mort du fils c'est dommage, mais comme c'est pas dessus que se porte l'intérêt de l'histoire, je tolère.


-Vraisemblance du moyen de transmission : Ok, un peu froid également mais ok.


-Style d'écriture : J'aime bien, même si la mère est un peu trop neutre par rapport à la situation de son fils.


-Lisibilité : Bonne. (j'attends quand même une correction)


-Intérêt de l'histoire : je ne me rappelle pas en avoir déjà lue sur ce sujet donc c'est cool.


Oue oue je vote pour.


Nan en fait c'est trop l'indifférence de la mère, je vote contre pour l'instant. Prends juste quelques minutes pour lui développer une psychologie, elle ne peut pas juste abandonner son gamin dans la flotte comme ça, surtout qu'au début, même s'il a plus ses jambes, il est encore vivant... Et après elle fonce direct au poste de police Confused D'abord tu pleures nan ? 'fin je sais pas, c'est trop artificiel comme réaction, même si c'est un récit de plusieurs années après, une expérience comme ça ça laisse des séquelles à vie.
________________
"We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep" _ Shakespeare, La Tempête


Dernière édition par Jidanol le Dim 24 Sep 2017 - 10:44; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shloupi
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2017
Messages: 5
Localisation: France
Masculin Balance (23sep-22oct) 猴 Singe

MessagePosté le: Ven 15 Sep 2017 - 21:24    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

-Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Rien à dire là dessus, ça se tient


-Cohérence des actions : Pourquoi pas, quoique ça s'enchaîne un peu vite par moments


-Sentiment éveillé : Euh, en ce qui me concerne l'écriture m'a trop bloqué, j'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire.


-Vraisemblance : Pareil, rien à dire, c'est crédible


-Style d'écriture : Au delà des énormes problèmes de ponctuation et d'orthographe, ça va beaucoup trop vite. Il n'y a presque aucun ressenti de la part de la mère, je trouve les émotions mal retranscrites. La description des créatures est elle aussi assez décevante.


-Lisibilité du texte : Je reprends l'argument d'au dessus : Il y a plein de problèmes dans l'orthographe et la ponctuation, et ça sort complètement de l'histoire.


-Intérêt de l'histoire : C'est en soi une bonne idée. Encore une légende du Japon qui est plein de mystère, c'est une bonne idée. Mais justement, il faudrait que ce soit un peu plus suggéré, à mon sens, si tu vois ce que je veux dire.


Bref, pour l'instant, c'est un petit contre, mais pas définitif. Il manque des éléments à cette histoire pour qu'elle soit vraiment intéressante, mais le potentiel est bon, je trouve. Pour moi, le plus gênant reste la description trop directe des créatures, qu'elle voit pourtant à travers une eau en mouvement. Une vision plus floue donnerait un sentiment bien plus fort, je pense. La souffrance de la mère est assez peu palpable, aussi, c'est dommage.
Revenir en haut
Iggnatus
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2015
Messages: 246
Localisation: Aix-en-Provence
Masculin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 24 Sep 2017 - 10:17    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Cohérence histoire/personnages : Le comportement de la mère est assez peu crédible, mais bon...
Sentiment éveillé : Les "kappas", sérieusement ?
Moyen de transmission : C'est un témoignage, là encore c'est pas exploité à son maximum, mais ça passe. 
Style : Aïe. Des erreurs de conjugaison et d'accords un peu partout. Un Waffe s'il vous plait...
Lisibilité : Bonne.
Intérêt : Ce n'est pas très original, assez banal au niveau de l'écriture. Contre.
________________
Déroule pas si tu es un petit être sensible et fragile

Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 628
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 29 Sep 2017 - 16:04    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

Cohérence de l'histoire


Le fils à moitié dévoré, et on lui sort comme excuse qu'il s'est griffé sur des rochers ? C'est beaucoup trop gros.


Cohérence du(es) personnage(s)


Je rejoins ce qui a été dit plus haut par les autres. La mère est bien trop passive, elle a l'air quand même attachée à son gamin, donc même si elle lui laisse pas mal de libertés, ça m'étonne qu'elle soit aussi détachée de ce qu'il fait pendant tout le texte, comme si elle n'était quasiment jamais là, je vois bien la mère qui lit Closer pendant que son enfant met les doigts dans la prise à ce compte-là. Et aucun effort pour essayer de sauver son fils, elle fait juste trempette le temps de voir les kappas et ressort presque aussitôt. Non, ça ne le fait pas.


Moyen de transmission


Témoignage sur internet visiblement. Il n'y aurait pas besoin de mettre beaucoup plus d'informations sur la vie de la mère avant et après, en revanche le "ne faites pas ça, je veux vous protéger" sent le bidon à plein nez. Tu pourrais garder le "n'allez pas au Japon", mais il faudrait que ce soit suivi par autre chose.


Sentiment éveillé


Mouais, bof. La scène des kappas qui dévorent le gamin comme des piranhas pourrait éveiller quelque chose, mais le reste est trop moyen pour ça.


Style


Globalement adapté, mais fais attention à tes temps, tu as mixé le passé composé et le passé simple à plusieurs reprises.


Lisibilité


Les fautes, les fautes, les fautes. Ça me surprend, il n'y en a pas autant d'habitude. Je rejoins ce qui a été dit plus haut, le texte donne l'impression d'avoir été rushé. Ce qui fait que la lecture n'est pas non plus des plus agréables.


Intérêt


Les kappas pourraient être exploités, on ne parle pas souvent d'eux. Mais c'est tout ce que je retiendrai de ta tentative. Tu nous a habitué à mieux, même pour d'autres pastas qui n'ont pas forcément réussi à passer sur le site. Là, j'ai l'impression de lire le texte d'un novice, c'est décevant. Les lecteurs démonteraient ton texte en moins de deux si on le publiait. Contre.
 
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Chucky
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2013
Messages: 2 834
Localisation: T'es beau
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 30 Sep 2017 - 15:41    Sujet du message: Dans les rivières japonaises. Répondre en citant

 Rejetée.
________________


Cette signature sera plus grande que le post qui le précède.



#StarCrew★ 4ever

Là normalement y'avait un truc mais je l'ai viré, donc maintenant y'a plus rien. Bonne journée.



The purest forms of life,
Our days are never coming back,
The cannons of our time,
Our days are never coming back.

Garou, Août 2017.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:45    Sujet du message: Dans les rivières japonaises.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com