Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Raven creepypasta

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Raven-Creepy
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2017
Messages: 4
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 18:51    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Bonjour j'ai crée une creepypasta elle se nomme Raven j'espère qu'elle vous plaira^^ bonne lecture^^








Les pavés froids et humides du trottoir salissait ses petites chaussures de petite fille de 10 ans. Sur le chemin de l'école, elle partageais moultes pensées avec son ami qu'elle connaissait bien et avec qui elle avait partagée de nombreux bons moments. Tous les passants qui croisaient son regard ne put empêcher un petit sourire sur leur visage lorsque leurs yeux croisaient les siens d'où brillait un ame innocente et pure. Le vent , lui même amoureux, portait pour elle ses doux cheveux bruns qui virevoltaient avec grâce. Et sa robe violette affinait son corps jeune et innocent. Cette fille sportait le doux prénom de Manon.
La journée se passat on ne peux mieux, elle avais de nouveau eu une bonne note à l'école, c'était une enfant modèle. Elle avait encore joué et raconté ses vacances avec tous ses amis, qui restaient admiratifs devant tous les exploits qu'elle avait bien pu accomplir.
Sur le chemin du retour. Tandis qu'elle salua son ami aux cheveux roux et au t-shirt portant le symbole illuminati, qui disparut dans une autre rue, elle continua sa route vers sa maison où elle pourrais venter sa nouvelle bonne note auprès de ses parents. Elle sautillait dans la rue et regardait les voitures qui passaient. C'était un jeu pour elle. Et elle gagnait un point lorsque deux voitures de la même couleur se suivaient. Elle vis une voiture rouge, puis une bleue, puis une rouge à nouveau. "Ca y était presque" s'exclama-t-elle en grimaçant légèrement pendant un court instant. Puis elle continua tout en continuant de marcher jusqu'au prochain carrefour. Une voiture bleue, puis une rouge, puis une grise, puis une blanche. Elle regarda d'un œil curieux cette étrange voiture. Et elle y vis sur le coté le portrait d'un oiseau. C'était un aigle ? Ou un corbeau ? En tout cas elle le trouvait très jolie. Mais ce n'était qu'un détail parmi le vaste paysage qui l'entourait et avec qui elle prêtait une grande attention à chaque détails. Comme si , en scrutant le ciel, ou les maisons, elle était persuadé au fond d'elle même qu'elle allait découvrir de nouvelles choses. Et la découverte faisait parti d'un de ses jeux favoris. Arrivée au carrefour, elle s'arrêta au feu, devant le passage pour piétons. Il n'y avait pas à dire, cette petite avait reçue une éducation impeccable. C'est d'ailleurs pourquoi ses parents la laissait aller et venir à l'école d'elle même, sans surveillance. Ils avaient confiance en elle.
Passé le passage, elle bifurqua dans la petite rue qui allait l'amener chez elle. Une petite rue où il n'y avais habituellement personne. Dans ce paysage qu'elle connaissait pourtant parfaitement. Une tâche blanche lui semblait pourtant inconnue. Cette tâche n'était autre qu'une voiture. C'était suspect pour elle. Malgré son âge, elle savait pertinemment que les voitures n'avaient pas le droit de circuler dans cette ruelle réservée uniquement aux piétons. Ses parents avaient dû lui dire une bonne centaine de fois. Elle passa près de la voiture doucement. Presque sur la pointe des pieds. En baissant la tête et en regardant du coin de l'œil cette voiture, même si ses cheveux cachaient une partie de sa vue. Quelle ne fut pas sa surprise de sentir une main froide et puissante saisir son épaule et la retourner pour qu'elle puisse voir son agresseur. C'était un homme dont la taille laissait présager sa quarantaine d'année, même si son visage était caché par un masque a gaz, ses cheveux en disaient long à son sujet. Il portait une étrange blouse blanche. Manon voulut crier mais les mains dures et ridées de l'homme l'en empêchait. Il avais couvert la bouche et le nez de la jeune fille d'un mouchoir imbibé de somnifères. Elle se débâtait de toutes ses forces mais ses petites bras ne pouvaient rien contre la musculature puissante de son agresseur. Elle voulais crier mais c'est à peine si elle pouvait encore respirer. Et plus les secondes s'écoulaient, et plus elle sentait ses forces l'abandonner. Et plus elle sentait ses paupières s'alourdir jusqu'à cacher entièrement sa vision. En quelques instants, le paysage avait pris une couleur noir. Noir comme les plumes d'un corbeau.
Peu à peu, les couleurs commençaient à lui revenir doucement. Elle ouvrit les yeux difficilement. Elle découvrit alors un paysage qu'elle ne connaissait pas, son réveil fut assez dur pour la perturber un court instant mais lorsqu'elle repris ses esprits, elle reconnaissais l'endroit dans lequelle elle se trouvait. Il s'agissait d'un étrange laboratoire. Malgré qu'elle avais repris ses esprits, sa vue était encore trouble, ainsi que son ouïe. Mais cela n'était pas dû à des problèmes venant d'elle. Elle leva la main lentement et senti se coller contre sa paume une plaque en verre froide. Elle se trouvait dans une sorte de bassin verticale. Et d'étranges tubes qui venaient du haut du bassin étaient plantés sous sa peau et l'empêchait de bouger. Elle tenta de se débattre mais ces tubes lui faisaient mal. En regardant autour d'elle, elle aperçut un corbeau qui visiblement subissait le même traitement. Elle le regarda avec peine, l'animal était encore endormi. Ou bien était il mort ? Elle ne le savait pas. Mais la vision de cette pauvre bête dans cette état lui aurait presque donné la larme a l'œil si elle n'était pas déjà assez préoccupée par son propre sort. 
Un bruit venant de l'extérieur du bocal rompa le silence qui pesait sur cette salle glauque. Elle vis un homme, habillé de la même blouse blanche que son agresseur, entrer dans la salle. Cette fois le visage découvert, malgré l'eau qui brouillait sa vision, elle put reconnaître cette chevelure. C'était bien son agresseur. Etait-il un scientifique ? allait-elle subir des tests tous plus douloureux les uns que les autres ? Elle senti un étrange sensation parcourir tout son corps meurtri par les tubes qui la maintenaient pourtant en vie dans cet environnement aquatique. Un frisson. De la peur.
Son oppresseur esquissa un large sourire en la regardant flotter, pendue par des milliers de tubes violet. Il se moquait de la peur qui brillait dans ses yeux. Il s'assit sur une chaise, affalé, en la regardant trembler et frissonner de peur, attendant la suite des événements. Et il appuya sur un simple bouton avant de se lever et de marcher lentement, les mains derrière le dos , avançant jusqu'au bocal qui retenait la jeune fille prisonnière. A peine avait-il effleuré de son doigt crochu le bouton rouge qu'elle ressenti un douleur fulgurante traverser tout son corps. C'était une douleur si forte que qui conque pouvait la ressentir ne serait pas en mesure de la décrire. Elle hurla mais personne ne l'entendis. Ses muscles se raidirent tous en même temps, elle ne pouvait plus bouger, c'était comme une immense décharge électrique. Et pendant que la douleur tiraillait son corps, elle vis une multitude d'images défiler devant ses yeux. Des images horrifiantes. Des squelettes gisant sur le sol. Des personnes qu'elle n'avait pourtant jamais vu qui la regardait avec peine et douleur tandis que , de leurs yeux s'écoulait une grande quantité de sang. Des tombes, un cimetière dans un paysage gris , le ciel était si nuageux qu'il en était sombre, et de toutes les tombes jaillissaient une multitudes d'oiseaux au plumage d'un noir si sombre qu'on croirait pouvoir y tomber et ne plus jamais en sortir. Des milliers de gens sur le sol, se vidant de leur sang. 
C'était un calvaire interminable qui ne dura pourtant que quelques secondes. Lorsque tout fut terminé, elle entendait encore les cris de peur , les plaintes, les déglutitions des gens qu'elle voyait jusque maintenant. La douleur était enfin partie. La tête baissée et les yeux fermés, elle pleurait, traumatisée parce que qu'elle venait de vivre. Et puis ses yeux se relevèrent et sa vision , encore entrecoupées d'images sordides , et d'une étrange vision, comme si ses yeux étaient à un autre endroit dans la pièce, laissait percevoir son visage transformé dans le reflêt du bocal. Ses cheveux soyeux étaient coupés et lui arrivaient jusque ses épaules. et ses yeux étaient devenus noir. Puis ils reprirent leur couleur d'origine lorsqu'elle cligna des yeux. Elle regarda avec horreur son nouveau corps, un corps de femme adulte. Son innocence et sa beauté enfantine n'étaient plus qu'un souvenir lointain. Et de ses yeux s'écoulèrent à nouveau des larmes d'une tristesse profonde.

 
L'homme la regarda avec un petit sourire
''tu as vu? ton corps es beaucoup mieux maintenant je t'ai crée pour que tu m’obéis tu es a moi ma création et je vais t'apprendre a te servir de se que je t'ai donner''



elle repris ses esprits , retrouvas sa vue elle vis cet homme qui lui a fais tant de mal
il appuya encore sur un bouton et les tube qui la retenais se décolèrent de sa peau elle sentis une grande douleur et l'eau se vida



''tu va découvrir tes «pouvoirs»''dit l'homme en regardant la pauvre fille essayant de reprendre son souffle car seul les tuyaux alimenter en air 



''mes pouvoirs'' ? Elle tremblais de peur et espérant que tous ceci n'est qu'un horrible cauchemar



''oui tu es un monstre ! Tu vois ce corbeau?''



''o-oui?''



le pauvre corbeau étais allonger ses tubes aussi étais décrocher de lui et respirât comme il pouvais la jeune fille le regardât avec peine et le pris dans ses bras lui aussi avais perdu son enfance  ? 



Il regardât aussi le misérable corbeaux 



''tu peux le contrôler voir a sa place mais tu auras les yeux noir et tu a encore 2 chose plus complexe a te servir''



''pitiez libérer moi...''



''non!!tu crois que je vais t'aider  !? Tu es un monstre mon monstre tu va m’obéir et je ferais de toi une chose invincible  !''




la jeune fille pleura elle se sentis faible et eu envie de partir elle sentis des picotement dans ses mains elle les regardât, vis ses mains petit a petit devenir noir comme les pattes d'un corbeau elle les regarda surprise



l'homme étais impatient de tester son nouveau monstre car il avais eu plein de matériaux illégal d'un ancien laboratoire il c’était exercer sur d'autre humain ou animaux mais aucun ne correspondais il avais horreur de faire des erreurs et il voulais un spécimen parfais. un jour alors qu'il allât chercher du pain dans la ville il vis cette jeune fille a la robe violette la boulangère lui dit que c’était une fille très gentille et qu'elle étais adorable il savais que c’était la bonne il la suivais depuis plusieurs jours il vis en elle le cobaye parfais il savais que ce monstre allait l'écouter après plus de 10 ans de travail sur ce corps il savais qu'elle allais devenir le monstre parfais 



'' je vais te relâcher et tous t'expliquer mais tu devra m’obéir''



elle fit un signe de tête le scientifique appuya sur un bouton qui ouvris une porte pour que le sujet puisse sortir elle quitta sa cage de verre avec le corbeau a ses bras l'homme lui lança une robe blanche elle la mit elle regarda son corps il avais changer pourquoi s'en prendre a elle  ? Et ses parents l'on t'ils chercher  ? Ou l'on t'ils abandonner...il lui fessais signe de venir et elle le rejoignait ils marchât et elle vis d'autre tube plus horrible les un que les autre des monstre a moitié former un enfants avec un visage déformer elle vis un pauvre animal mi cerf mi sanglier elle eu envie de vomir en voyant ces horreurs de ce long couloir l'homme ouvris une porte et elle y entra ils étais dans une pièces éclairer, l'homme la regarda



''tes bras es une petite modification pour te rendre plus forte si tu veux attaquer ou si tu es stresser ils seront noir et tes griffes pousseront ils seront acérer et tu peux avoir des ailes mais se sera plus compliquer car tu devra te concentrer pour y arriver elle peuvent te faire voler haut et asser vite les plumes sont douce mais elles résiste a un cou de couteau maintenant entraîne toi  !''




elle regarda le corbeau et le relâcha il vola et vis une petite sortis lumineuse et la fille aussi car ils partagent désormer la même vue elle ferma les yeux et elle se concentra et sentit sa peau se tendre elle eu très mal mais elle devais a tous pris les faire sortir car peu être qu'il la libérera et d’énorme ailes sortis elle cria de douleur et l'homme rigola en voyant des grande ailes elle devais mesurer au moins un mètre ou plus  ! il lui tendis un miroir elle se regarda et vis un monstre au yeux noir aux main, ailes de corbeaux noir elle pleura mais en voyant cette petite sortis grâce a l’œil de corbeaux , elle essaya de prendre son envol mais ses ailes étais remplis de sang le scientifique rigola et regarda la pauvre créature se débattre elle cria et arrivais plus a contrôler sa rage elle lui mit un violent cou d'ailes il s'écroula au sol en hurlant et vit son monstre s’approcher de lui elle le griffa pris son visage et arrachât petit a petit sa peau, il hurla elle mit ses doigts de femme-corbeaux dans ses yeux et l'enfonça si fort que tu sang en giclait et en retirant ses doigts les yeux sont accrocher à ses griffes elle regarda d'un aire dégoutter et enleva ses horreur de ses doigts il hurla
    
si fort que l'alarme se déclencha elle le laissa et il mourut avec souffrance elle réussi a prendre son envol , elle cassa le mur et réussi a sortir mais elle entendis le bruit sourd des chiens au loin elle courut comme elle pouvait avec les ailes déplier elle courut vers une foret le corbeau la suivi en volant elle voulais voler mais elle en avais plus la force elle essaya d'aller le plus vite en évitant des pièges a renard elle entendis les chiens hurlant ils ont pas vu les pièges  ? Elle s'en fichais elle voulut pas savoir leur sort elle étais trop occuper par le siens elle entendit les cris des hommes et des fusils elle eu peur elle courut pendants de longue minute et entendit qu'un lointain cris au loin ils ne l'avais pas suivi jusqu'au bout de la foret mais pourquoi  ? elle tombât de fatigue dans un coin sombre près d'un puits. Elle se sentis partir ils vont la rattraper c'est sur ou d'autre inconnues et que vont t'ils faire a sont corps  ?Elle ferma petit a petit les yeux elle vis un homme grand au visages blanc et lisse il n'avais pas de visage il portais un costume et une cravate elle voulut s’enfuir elle commença a ramper mais il la pris dans ses bras mais elle évanouis de fatigue. 
Quand elle se réveilla elle se trouva dans un lit il étais si chaud... depuis quand n'avai t'elle pas resenti ça? elle bougea un peu la tête et vis son corbeau dormir a coté d'elle et vit ses ailes déployer elle s’assit et l'homme qui la sauver se trouva a coté d'elle elle fis un sursaut




''ai pas peur'' dit t'il ''je t'ai vu t’enfuir d'un laboratoire... tu es en sécurité ici Que t’ont t'il fais  ?''



''j-je...euh...je sais pas...''



''pas grave tiens j'ai mit des tenus pour t'habiller viens me voir au salon...oh...et tu es chez moi dans un manoir ici les tueur ou les personne différente sont les bienvenue tu peux rester ici tant que tu veux c'est ta chambre une fois prête tu a qua descendre les escalier je t’attendrais''






une fois l'homme partit elle se leva avec douleur le corbeau la regarda et elle eu le temps de cligner des yeux que le corbeau es arriver sur son épaule comme une ombre elle le regarda et sourit



''je vais t’appeler Shadow comme une ombre''



il la regarda et croassa de bonheur elle se leva et vis 2 tenus elle les pris une contenais une robe corset , une cape ,un chapeau et un masque le tous noir l'autre une robe simple aussi noir avec des mitaine et collant noir et blanc un nœud cheveux et un collier le tous noir aussi elle se concentra et ses ailes entrèrent dans sont dos avec énormément de douleur mais elle eu l'impression de ne plus rien sentir elle s'habilla et descendit et une petite fille a la robe rose lui sauta au cou elle la regardais comme si elle avais vu un héros de dessin animée la petite fille étais remplis de sang l'homme sans visage la regarda



''laisse la tranquille Sally''



''maiiis je veux une copine pour jouééé'' 



elle courut et cria que quelqu'un de nouveaux étais arriver elle vis des yeux la regardais elle serra son corbeaux de peur 



''elle es si contente qu'une autre fille sois ici je me pressente Slenderman je suis comme un père pour eux ici tu peux être qui tu veux et toi commet t’appelle tu  ?''



''m...'' elle regarda le corbeau qui l'avais suivi et réfléchi elle ne voulais pas s’appeler par son nom car elle ne ressemblais en rien a ce qu'elle es devenu elle voulut s’appeler comme eux ''Raven je m’appelle Raven''



il regardât la ou des ombres trop curieuse se trouvais





''sois la bienvenue chez nous viens je vais te présentez au autres'' 











Voici mon deviantart^^ http://raven-creepypasta.deviantart.com



J'espère que vous avez aimer car c'est la première que j'écris et j'aime beaucoup Raven c'est la fille que j'ai toujours voulu être donc bah voilà ah et vue que son mental à était arrêté à 10 ans et que l'ADN de corbeaux es mélangé a elle elle a garder ses 10 ans avec une part un peut ''sauvage'' ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 18:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aridow
Contributeur
Contributeur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2015
Messages: 1 867
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 19:28    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Yo,
j'ai pas encore tout lu et je voterais plus tard (peut-être), mais je trouve ton texte assez littéraire. Les dialogues, et avec les dessins en plus, je trouve que ça relève plus d'une fanfic que d'une creepypasta. De ce que j'ai pu lire ça semble assez cliché. Y a aussi beaucoup de fautes, autant au niveau des conjugaisons que de l'orthographe ou de la ponctuation. La mise en forme du texte est aussi à revoir (les sauts de lignes sont trop grands). Ça donne pas vraiment envie avec cette forme là.

Edit : je pense pas que je critiquerais finalement, les critiques en dessous suffisent largement, je ferais que redire les mêmes choses. Bonne chance pour la suite, t'as du potentiel.
________________


Dernière édition par Aridow le Sam 4 Nov 2017 - 21:57; édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 638
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 22:09    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Le double-post est interdit, j'ai édité, fais attention la prochaine fois.

Je ne veux pas briser tes espoirs, mais je crains que ce texte n'ait aucune chance d'aller sur CFTC ou le Nécronomorial. Sans même avoir beaucoup lu, on voit énormément de point qui l'éliminent d'office. Je crois que tu n'as pas vraiment compris ce qu'on publiait chez nous.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Raven-Creepy
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2017
Messages: 4
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 22:53    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Ah zut... Bah pas grave sinon je vais essayer de faire mieux la prochaine fois...sinon désolé du dérangement ^^'
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 557
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Nov 2017 - 23:13    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Voir en dessous. Je te mets ton texte sous spoiler avec mes annotations, afin que tu puisse aussi bien comprendre les erreurs que tu as faites tout en ayant une chance de pouvoir t'améliorer.

Moyen de transmission : Absent, c'est beaucoup trop littéraire pour que la forme de témoignage soit adaptée.

Sentiments éveillés : Aucuns.

Style/lisibilité : De nombreuses fautes, quasiment à chaque phrases, concordance des temps, fautes de pluriel, de masculin/féminin, de participes passés, vocabulaire mal adapté, des phrases mal formulées. Il manque également pas mal de majuscules, tes points sont placés parfois n'importe où, la construction d'un dialogue ne se fait pas de la sorte avec des guillemets mis un peu partout. Aérer le texte est également nécessaire avec des retours à la ligne et des sauts de lignes. Juste une relecture attentive pourrait éliminer pas mal de fautes.

Intérêt : Ce n'est pas une creepypasta, aussi bien sur le fond que sur la forme du coup ça sera un contre.



Raven-Creepy a écrit:
Bonjour j'ai crée une creepypasta elle se nomme Raven j'espère qu'elle vous plaira^^ bonne lecture^^








Les pavés froids et humides du trottoir salissait ses petites chaussures de petite fille de 10 ans. Sur le chemin de l'école, elle partageais moultes pensées avec son ami qu'elle connaissait bien et avec qui elle avait partagée de nombreux bons moments. Tous les passants qui croisaient son regard ne put empêcher un petit sourire sur leur visage lorsque leurs yeux croisaient les siens d'où brillait un ame innocente et pure. Le vent , lui même amoureux, portait pour elle ses doux cheveux bruns qui virevoltaient avec grâce. Et sa robe violette affinait son corps jeune et innocent. Cette fille sportait le doux prénom de Manon.
La journée se passat on ne peux mieux, elle avais de nouveau eu une bonne note à l'école, c'était une enfant modèle. Elle avait encore joué et raconté ses vacances avec tous ses amis, qui restaient admiratifs devant tous les exploits qu'elle avait bien pu accomplir.
Sur le chemin du retour. Tandis qu'elle salua son ami aux cheveux roux et au t-shirt portant le symbole illuminati, qui disparut dans une autre rue, elle continua sa route vers sa maison où elle pourrais venter sa nouvelle bonne note auprès de ses parents. Elle sautillait dans la rue et regardait les voitures qui passaient. C'était un jeu pour elle. Et elle gagnait un point lorsque deux voitures de la même couleur se suivaient. Elle vis une voiture rouge, puis une bleue, puis une rouge à nouveau. "Ca y était presque" s'exclama-t-elle en grimaçant légèrement pendant un court instant. Puis elle continua tout en continuant de marcher jusqu'au prochain carrefour. Une voiture bleue, puis une rouge, puis une grise, puis une blanche. Elle regarda d'un œil curieux cette étrange voiture. Et elle y vis sur le coté le portrait d'un oiseau. C'était un aigle ? Ou un corbeau ? En tout cas elle le trouvait très jolie.

Bon, elle raconte sa vie avec de nombreux détails, ce n'est pas spécialement ce qui fait avancer l'histoire, ça n'aide même pas réellement à cerner le personnage. Le t-shirt illuminati à dix ans j'suis moyennement convaincue mais pourquoi pas. En quoi une voiture blanche est étrange par contre ?


Mais ce n'était qu'un détail parmi le vaste paysage qui l'entourait et avec qui elle prêtait une grande attention à chaque détails. Comme si , en scrutant le ciel, ou les maisons, elle était persuadé au fond d'elle même qu'elle allait découvrir de nouvelles choses. Et la découverte faisait parti d'un de ses jeux favoris. Arrivée au carrefour, elle s'arrêta au feu, devant le passage pour piétons. Il n'y avait pas à dire, cette petite avait reçue une éducation impeccable. C'est d'ailleurs pourquoi ses parents la laissait aller et venir à l'école d'elle même, sans surveillance. Ils avaient confiance en elle.
Passé le passage, elle bifurqua dans la petite rue qui allait l'amener chez elle. Une petite rue où il n'y avais habituellement personne. Dans ce paysage qu'elle connaissait pourtant parfaitement. Une tâche blanche lui semblait pourtant inconnue. Cette tâche n'était autre qu'une voiture. C'était suspect pour elle. Malgré son âge, elle savait pertinemment que les voitures n'avaient pas le droit de circuler dans cette ruelle réservée uniquement aux piétons. Ses parents avaient dû lui dire une bonne centaine de fois. Elle passa près de la voiture doucement. Presque sur la pointe des pieds. En baissant la tête et en regardant du coin de l'œil cette voiture, même si ses cheveux cachaient une partie de sa vue. Quelle ne fut pas sa surprise de sentir une main froide et puissante saisir son épaule et la retourner pour qu'elle puisse voir son agresseur. C'était un homme dont la taille laissait présager sa quarantaine d'année, même si son visage était caché par un masque a gaz, ses cheveux en disaient long à son sujet. Il portait une étrange blouse blanche. Manon voulut crier mais les mains dures et ridées de l'homme l'en empêchait. Il avais couvert la bouche et le nez de la jeune fille d'un mouchoir imbibé de somnifères. Elle se débâtait de toutes ses forces mais ses petites bras ne pouvaient rien contre la musculature puissante de son agresseur. Elle voulais crier mais c'est à peine si elle pouvait encore respirer. Et plus les secondes s'écoulaient, et plus elle sentait ses forces l'abandonner. Et plus elle sentait ses paupières s'alourdir jusqu'à cacher entièrement sa vision. En quelques instants, le paysage avait pris une couleur noir. Noir comme les plumes d'un corbeau.

C'est une piétonne mais la voiture se gare là ? Il n'y a pas de plots empêchant l'accès ? Des voisins pour se plaindre ? Le mec se balade en blouse blanche et masque à gaz, ça gêne personne ? Ses cheveux ont quoi de si particulier ? A sa taille on reconnait qu'il à la quarantaine ?

Peu à peu, les couleurs commençaient à lui revenir doucement. Elle ouvrit les yeux difficilement. Elle découvrit alors un paysage qu'elle ne connaissait pas, son réveil fut assez dur pour la perturber un court instant mais lorsqu'elle repris ses esprits, elle reconnaissais l'endroit dans lequelle elle se trouvait. Il s'agissait d'un étrange laboratoire. Malgré qu'elle avais repris ses esprits, sa vue était encore trouble, ainsi que son ouïe. Mais cela n'était pas dû à des problèmes venant d'elle. Elle leva la main lentement et senti se coller contre sa paume une plaque en verre froide. Elle se trouvait dans une sorte de bassin verticale. Et d'étranges tubes qui venaient du haut du bassin étaient plantés sous sa peau et l'empêchait de bouger. Elle tenta de se débattre mais ces tubes lui faisaient mal. En regardant autour d'elle, elle aperçut un corbeau qui visiblement subissait le même traitement. Elle le regarda avec peine, l'animal était encore endormi. Ou bien était il mort ? Elle ne le savait pas. Mais la vision de cette pauvre bête dans cette état lui aurait presque donné la larme a l'œil si elle n'était pas déjà assez préoccupée par son propre sort. 
Un bruit venant de l'extérieur du bocal rompa le silence qui pesait sur cette salle glauque. Elle vis un homme, habillé de la même blouse blanche que son agresseur, entrer dans la salle. Cette fois le visage découvert, malgré l'eau qui brouillait sa vision, elle put reconnaître cette chevelure. C'était bien son agresseur. Etait-il un scientifique ? allait-elle subir des tests tous plus douloureux les uns que les autres ? Elle senti un étrange sensation parcourir tout son corps meurtri par les tubes qui la maintenaient pourtant en vie dans cet environnement aquatique. Un frisson. De la peur.

Les couleurs lui reviennent avant qu'elle ouvre les yeux ? Hormis de la pitié pour le corbeau elle ne ressens rien ? Pas de peur, pas de panique, pas d'interrogations sur le pourquoi elle est là ?


Son oppresseur esquissa un large sourire en la regardant flotter, pendue par des milliers de tubes violet. Il se moquait de la peur qui brillait dans ses yeux. Il s'assit sur une chaise, affalé, en la regardant trembler et frissonner de peur, attendant la suite des événements. Et il appuya sur un simple bouton avant de se lever et de marcher lentement, les mains derrière le dos , avançant jusqu'au bocal qui retenait la jeune fille prisonnière. A peine avait-il effleuré de son doigt crochu le bouton rouge qu'elle ressenti un douleur fulgurante traverser tout son corps. C'était une douleur si forte que qui conque pouvait la ressentir ne serait pas en mesure de la décrire. Elle hurla mais personne ne l'entendis. Ses muscles se raidirent tous en même temps, elle ne pouvait plus bouger, c'était comme une immense décharge électrique. Et pendant que la douleur tiraillait son corps, elle vis une multitude d'images défiler devant ses yeux. Des images horrifiantes. Des squelettes gisant sur le sol. Des personnes qu'elle n'avait pourtant jamais vu qui la regardait avec peine et douleur tandis que , de leurs yeux s'écoulait une grande quantité de sang. Des tombes, un cimetière dans un paysage gris , le ciel était si nuageux qu'il en était sombre, et de toutes les tombes jaillissaient une multitudes d'oiseaux au plumage d'un noir si sombre qu'on croirait pouvoir y tomber et ne plus jamais en sortir. Des milliers de gens sur le sol, se vidant de leur sang. 

Des milliers de tubes ? C'est clairement irréaliste. Il appuie sur un premier bouton où il ne se passe rien ? Les hallucinations sont une succession de clichés se voulant plus ou moins glauque, au final c'est juste fade.

C'était un calvaire interminable qui ne dura pourtant que quelques secondes. Lorsque tout fut terminé, elle entendait encore les cris de peur , les plaintes, les déglutitions des gens qu'elle voyait jusque maintenant. La douleur était enfin partie. La tête baissée et les yeux fermés, elle pleurait, traumatisée parce que qu'elle venait de vivre. Et puis ses yeux se relevèrent et sa vision , encore entrecoupées d'images sordides , et d'une étrange vision, comme si ses yeux étaient à un autre endroit dans la pièce, laissait percevoir son visage transformé dans le reflêt du bocal. Ses cheveux soyeux étaient coupés et lui arrivaient jusque ses épaules. et ses yeux étaient devenus noir. Puis ils reprirent leur couleur d'origine lorsqu'elle cligna des yeux. Elle regarda avec horreur son nouveau corps, un corps de femme adulte. Son innocence et sa beauté enfantine n'étaient plus qu'un souvenir lointain. Et de ses yeux s'écoulèrent à nouveau des larmes d'une tristesse profonde.

 Elle est toujours dans l'eau et elle arrive à pleurer ? Mouais pourquoi pas.

L'homme la regarda avec un petit sourire
''tu as vu? ton corps es beaucoup mieux maintenant je t'ai crée pour que tu m’obéis tu es a moi ma création et je vais t'apprendre a te servir de se que je t'ai donner''



elle repris ses esprits , retrouvas sa vue elle vis cet homme qui lui a fais tant de mal
il appuya encore sur un bouton et les tube qui la retenais se décolèrent de sa peau elle sentis une grande douleur et l'eau se vida



''tu va découvrir tes «pouvoirs»''dit l'homme en regardant la pauvre fille essayant de reprendre son souffle car seul les tuyaux alimenter en air 



''mes pouvoirs'' ? Elle tremblais de peur et espérant que tous ceci n'est qu'un horrible cauchemar



''oui tu es un monstre ! Tu vois ce corbeau?''



''o-oui?''



le pauvre corbeau étais allonger ses tubes aussi étais décrocher de lui et respirât comme il pouvais la jeune fille le regardât avec peine et le pris dans ses bras lui aussi avais perdu son enfance  ? 

Elle n'est pas proche du corbeau, mais elle arrive à voir si il respire ?

Il regardât aussi le misérable corbeaux 



''tu peux le contrôler voir a sa place mais tu auras les yeux noir et tu a encore 2 chose plus complexe a te servir''



''pitiez libérer moi...''



''non!!tu crois que je vais t'aider  !? Tu es un monstre mon monstre tu va m’obéir et je ferais de toi une chose invincible  !''




la jeune fille pleura elle se sentis faible et eu envie de partir elle sentis des picotement dans ses mains elle les regardât, vis ses mains petit a petit devenir noir comme les pattes d'un corbeau elle les regarda surprise



l'homme étais impatient de tester son nouveau monstre car il avais eu plein de matériaux illégal d'un ancien laboratoire il c’était exercer sur d'autre humain ou animaux mais aucun ne correspondais il avais horreur de faire des erreurs et il voulais un spécimen parfais. un jour alors qu'il allât chercher du pain dans la ville il vis cette jeune fille a la robe violette la boulangère lui dit que c’était une fille très gentille et qu'elle étais adorable il savais que c’était la bonne il la suivais depuis plusieurs jours il vis en elle le cobaye parfais il savais que ce monstre allait l'écouter après plus de 10 ans de travail sur ce corps il savais qu'elle allais devenir le monstre parfais 

Le mec fait des recherches visiblement de manière régulières, mais il conserve ses expériences ratées ? C'est un peu particulier...


'' je vais te relâcher et tous t'expliquer mais tu devra m’obéir''



elle fit un signe de tête le scientifique appuya sur un bouton qui ouvris une porte pour que le sujet puisse sortir elle quitta sa cage de verre avec le corbeau a ses bras l'homme lui lança une robe blanche elle la mit elle regarda son corps il avais changer pourquoi s'en prendre a elle  ? Et ses parents l'on t'ils chercher  ? Ou l'on t'ils abandonner...il lui fessais signe de venir et elle le rejoignait ils marchât et elle vis d'autre tube plus horrible les un que les autre des monstre a moitié former un enfants avec un visage déformer elle vis un pauvre animal mi cerf mi sanglier elle eu envie de vomir en voyant ces horreurs de ce long couloir l'homme ouvris une porte et elle y entra ils étais dans une pièces éclairer, l'homme la regarda

Une porte dans un tube en verre ? Mouais. Comment le corbeau a t-il pu la rejoindre ?


''tes bras es une petite modification pour te rendre plus forte si tu veux attaquer ou si tu es stresser ils seront noir et tes griffes pousseront ils seront acérer et tu peux avoir des ailes mais se sera plus compliquer car tu devra te concentrer pour y arriver elle peuvent te faire voler haut et asser vite les plumes sont douce mais elles résiste a un cou de couteau maintenant entraîne toi  !''




elle regarda le corbeau et le relâcha il vola et vis une petite sortis lumineuse et la fille aussi car ils partagent désormer la même vue elle ferma les yeux et elle se concentra et sentit sa peau se tendre elle eu très mal mais elle devais a tous pris les faire sortir car peu être qu'il la libérera et d’énorme ailes sortis elle cria de douleur et l'homme rigola en voyant des grande ailes elle devais mesurer au moins un mètre ou plus  ! il lui tendis un miroir elle se regarda et vis un monstre au yeux noir aux main, ailes de corbeaux noir elle pleura mais en voyant cette petite sortis grâce a l’œil de corbeaux , elle essaya de prendre son envol mais ses ailes étais remplis de sang le scientifique rigola et regarda la pauvre créature se débattre elle cria et arrivais plus a contrôler sa rage elle lui mit un violent cou d'ailes il s'écroula au sol en hurlant et vit son monstre s’approcher de lui elle le griffa pris son visage et arrachât petit a petit sa peau, il hurla elle mit ses doigts de femme-corbeaux dans ses yeux et l'enfonça si fort que tu sang en giclait et en retirant ses doigts les yeux sont accrocher à ses griffes elle regarda d'un aire dégoutter et enleva ses horreur de ses doigts il hurla

Des ailes remplies de sang ? Couvertes de sang à la limite...
    
si fort que l'alarme se déclencha elle le laissa et il mourut avec souffrance elle réussi a prendre son envol , elle cassa le mur et réussi a sortir mais elle entendis le bruit sourd des chiens au loin elle courut comme elle pouvait avec les ailes déplier elle courut vers une foret le corbeau la suivi en volant elle voulais voler mais elle en avais plus la force elle essaya d'aller le plus vite en évitant des pièges a renard elle entendis les chiens hurlant ils ont pas vu les pièges  ? Elle s'en fichais elle voulut pas savoir leur sort elle étais trop occuper par le siens elle entendit les cris des hommes et des fusils elle eu peur elle courut pendants de longue minute et entendit qu'un lointain cris au loin ils ne l'avais pas suivi jusqu'au bout de la foret mais pourquoi  ? elle tombât de fatigue dans un coin sombre près d'un puits. Elle se sentis partir ils vont la rattraper c'est sur ou d'autre inconnues et que vont t'ils faire a sont corps  ?Elle ferma petit a petit les yeux elle vis un homme grand au visages blanc et lisse il n'avais pas de visage il portais un costume et une cravate elle voulut s’enfuir elle commença a ramper mais il la pris dans ses bras mais elle évanouis de fatigue. 
Quand elle se réveilla elle se trouva dans un lit il étais si chaud... depuis quand n'avai t'elle pas resenti ça? elle bougea un peu la tête et vis son corbeau dormir a coté d'elle et vit ses ailes déployer elle s’assit et l'homme qui la sauver se trouva a coté d'elle elle fis un sursaut


Comment un hurlement peut déclencher l'alarme ? Elle arrive à casser un mur mais n'a plus aucune force après ? Qui sont les hommes qui la poursuive ?... Il a un visage blanc et lisse mais n'a pas de visage ? Ca n'a juste aucun sens.

''ai pas peur'' dit t'il ''je t'ai vu t’enfuir d'un laboratoire... tu es en sécurité ici Que t’ont t'il fais  ?''



''j-je...euh...je sais pas...''

Le scientifique lui a décrit ce qu'il a fait pourtant...

''pas grave tiens j'ai mit des tenus pour t'habiller viens me voir au salon...oh...et tu es chez moi dans un manoir ici les tueur ou les personne différente sont les bienvenue tu peux rester ici tant que tu veux c'est ta chambre une fois prête tu a qua descendre les escalier je t’attendrais''


Donc le mec il la recueille, normal tout va bien ? Revoir ses parents ? Chercher qui il est ? Si elle est en sécurité ? Visiblement non.



une fois l'homme partit elle se leva avec douleur le corbeau la regarda et elle eu le temps de cligner des yeux que le corbeau es arriver sur son épaule comme une ombre elle le regarda et sourit



''je vais t’appeler Shadow comme une ombre''

Elle à de bonnes connaissances en anglais pour une gamine de dix ans.

il la regarda et croassa de bonheur elle se leva et vis 2 tenus elle les pris une contenais une robe corset , une cape ,un chapeau et un masque le tous noir l'autre une robe simple aussi noir avec des mitaine et collant noir et blanc un nœud cheveux et un collier le tous noir aussi elle se concentra et ses ailes entrèrent dans sont dos avec énormément de douleur mais elle eu l'impression de ne plus rien sentir elle s'habilla et descendit et une petite fille a la robe rose lui sauta au cou elle la regardais comme si elle avais vu un héros de dessin animée la petite fille étais remplis de sang l'homme sans visage la regarda

Ca fait beaucoup de noir tout ça... Pourquoi la petite fille est "remplie" de sang ?

''laisse la tranquille Sally''



''maiiis je veux une copine pour jouééé'' 



elle courut et cria que quelqu'un de nouveaux étais arriver elle vis des yeux la regardais elle serra son corbeaux de peur 



''elle es si contente qu'une autre fille sois ici je me pressente Slenderman je suis comme un père pour eux ici tu peux être qui tu veux et toi commet t’appelle tu  ?''


Ok, donc slenderman existe bel et bien et recueille les petites filles perdues, les enfants différents, et les assassins, ça à l'air vachement sympa dis donc... Bon l'histoire était plutôt boiteuse jusqu'à là, mais là niveau crédibilité c'est fini...

''m...'' elle regarda le corbeau qui l'avais suivi et réfléchi elle ne voulais pas s’appeler par son nom car elle ne ressemblais en rien a ce qu'elle es devenu elle voulut s’appeler comme eux ''Raven je m’appelle Raven''



il regardât la ou des ombres trop curieuse se trouvais





''sois la bienvenue chez nous viens je vais te présentez au autres'' 











Voici mon deviantart^^ http://raven-creepypasta.deviantart.com



J'espère que vous avez aimer car c'est la première que j'écris et j'aime beaucoup Raven c'est la fille que j'ai toujours voulu être donc bah voilà ah et vue que son mental à était arrêté à 10 ans et que l'ADN de corbeaux es mélangé a elle elle a garder ses 10 ans avec une part un peut ''sauvage'' ^^



________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Niikoneko
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2017
Messages: 28
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 00:06    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Cohérence/Vraisemblance de l'histoire : Des incohérences nombreuses, Lalya en a cité certaines mais on peut citer en plus le fait que le laboratoire ou le manoir n'aient jamais été découverts ou inquiétés, si des enfants ou adultes disparaissent dans une même zone une enquête sera menée et il y a peu de chance que le gars reste caché longtemps sans problème. Ensuite il y a le fait de défoncer le mur, puisqu'on est dans un univers un peu superhéros (de ce que j'en ai déduis) pour moi ça me dérange pas plus que ça mais le chercheur n'aurait-il pas prit toutes les précautions pour ne pas laisser échapper ses "monstres" ? Il semble pourtant être au courant des pouvoirs de ceux-ci. Je n'ai également trouvé aucun repère chronologique : combien de temps reste-t-elle au labo principalement ? Ça semble se passer trop vite et on est perdus et confus, même si ce n'est probablement pas le pire défaut.

Cohérence des personnages
:
Pareil, j'estime qu'un enlèvement en plein jour c'est un peu gros, et la protagoniste principale ne fait d'abord rien pour s'enfuir au début, puis renverse son agresseur d'un coup, elle fait confiance directement au type du manoir... Ok c'est une enfant dans un corps d'adulte mais si elle est si bien éduquée elle ne fait pas confiance si facilement. Également quand elle redéploie ses ailes elle ressent "énormément de douleur" mais a "l'impression de ne plus rien sentir", c'est un peu trop antithétique à mon goût, il faut probablement plus développer les sensations du personnage à ce moment.

Moyen de transmission : Totalement absent, je ne suis pas sur que tu connaisses tous les aspects du concept de creepypasta

Sentiments éveillés : De l'incompréhension et de la douleur pour mes yeux vu le nombre de fautes

Lisibilité : En général j'évite d'être trop méchant, je comprends que tout le monde n'ait pas un orthographe irréprochable, d'ailleurs ce n'est évidemment pas mon cas mais j'ai du me forcer pour lire en entier car de mon point de vue c'en était désagréable, aussi bien sur les fautes que les constructions de phrases, dont certaines ne sont que des enchainements de prépositions sans ponctuation ou connecteur logique.

Intérêt : Je ne pense pas que le concept général soit dénué d'intérêt, au contraire il est intéressant mais il ne correspond pas à ce qu'on attend d'une creepypasta. Il est probable que tu te sois trop attardé sur le côté "créatures" des creepypasta mais cela ne se résume pas à ça et la créature en question doit susciter aussi bien de la peur que de la curiosité, on est pas censé connaître son passif mais juste certains de ses agissements. Si je peux me permettre il semblerait que tu ai confondu Marvel/DC comics avec les creepypasta. Du moins c'est ce dont j'ai l'impression.

Bien entendu ce sera un contre pour la publication en tant que creepypasta mais je pense que tu as posté au mauvais endroit, avec ce concept en revoyant et corrigeant ton texte tu peux en faire une bonne Fanfiction
Revenir en haut
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 192
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 00:10    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Cohérence de l'histoire: ... C'est une Fan-Fiction basée sur un Original Character basé sur toi même, une représentation parfaite de toi. Typiquement, c'est un personnage principal ayant un plot armor et disposant de qualités SANS défauts. 
Je ne vais pas revenir sur tous les points qui clochent, certains le feront bien mieux que moi et pour moi, mais un enlèvement qui tourne en lynchage (parce qu'à la fin, c'est typiquement les villageois en colère du monstre de Frankenstein) puis en cross-over avec Slenderman et.. Crying Sally, ou le vampire de skyrim je crois ? C'est pas cohérent une seule seconde.


Je vais faire un point pour expliquer les creepypasta, leur concept, avant de reprendre ma critique.
Les creepypasta sont un genre d'écriture qui se présente sous la forme d'un événement retranscrit étant inexpliqué, étrange ou glauque. Cela prend souvent la forme d'une nouvelle courte (shortapasta) ou d'une légende urbaine, mais le point commun avec tous les textes, c'est que c'est transmissible. On demande généralement en plus que cela évoque un sentiment, mais c'est assez vaste. Bref, revenons à la critique.

Cohérence des actions des personnages: Voiture dans une rue piétonne, pas de réaction.
La fille reste dans un.. Coma, ou quoique ce soit d'autre, pendant 10 ANS.
Le savant veut en faire une bête docile, a des connaissances en fusion génétique, mais pas en lavage de cerveau. Des organisations ont la technologie à notre époque. Tiens, va lire quelque chose sur le Zombie Vaudou, tu comprendras ce que je veux te dire.
Le savant est pas capable de se dire que la fille va le déboîter, alors que visiblement il est au courant de TOUTES les transformations qu'il a effectué sur sa personne.
Un piège à renard, ça n'a pas de dent comme les pièges à loup. Les chiens vont juste resté coincé.
Les villageois lui courent après pour des raisons aussi obscures que les ailes de la gamine.
Slenderman la recueille. Il ne sourcille (Ha. Ha.) pas quand elle lui sort qu'elle a 10 ans, avec un corps de femme de 20.
ELLE A CONFIANCE.
Incohérent.

Moyen de transmission: Inexistant. Rien à dire de plus.

Sentiment éveillés: J'ai mis 1 heure. A lire, à comprendre, à assimiler. Littéralement, sans aucune exagération, ma copine étant à ma gauche et essayant elle même de son côté de tout comprendre. Je suis perplexe, dépité, et je vais arrêter l'énumération des sentiments éveillés à ces deux là.

Style/Lisibilité: Pavé, fautes qui sont désagréable au possible, illisible à certains moments, et incompréhensible à d'autres.
Tu as fais ce texte le 10 Mars 2017 (http://raven-creepypasta.deviantart.com/journal/Les-origines-de-Raven-Creepypasta-FR-668146377) et tu n'as rien corrigé. Tu ne l'as même pas mis sous Word, et tu n'as pas prêté attention au correction orthographique du site qui aurait pu au moins corriger 3/4 des fautes. Une relecture attentive aurait pu aussi régler les problèmes de phrases sans aucun sens. Il n'y a pas d'excuses là dessus..

Intérêt: Ce n'est pas une creepypasta, ni un texte horrifique. Il n'a ni sa place sur le Blog, ni sur le Nécronomorial.
A vrai dire, tu l'as créé pour raconter une histoire fantastique, qui arrive à un double de toi que tu aimerais incarner. Tu as laissé énormément de détail dans ton texte qui en disent plus sur toi que sur le personnage en lui-même. Un œil attentif peut très vite cerner beaucoup, et j'avoue que j'ai été assez attentif.
Après avoir lu ta présentation, avoir lu le contenu de ton skyblog (Il est lié à ton deviantart) et avoir regardé les images du deviantart, j'en ai déduit que tu as menti sur pas mal de points te concernant, notamment ton âge. Mais ce n'est PAS grave.
Tu as créé ton OC pour pouvoir raconter une histoire où tu serais l'héroïne, te sortant de ta monotonie et te permettant d'être ce que tu veux être. Bon, la barre est assez haute, mais sur internet, qu'est-ce qui t'empêche d'être la personne que tu veux? Tu ne seras pas rejetée par rapport à ton âge, par rapport à ce que tu fais, par rapport à qui tu es. Pas partout en tout cas, et pas ici. Mais si tu veux t'améliorer en écriture dans les genres "creepypasta" et "nouvelle horrifique", tu es la bienvenue.
Ce n'est pas une creepypasta. C'est donc un contre et je ne me mouille pas en disant que ce sera refusé. L'idée principale n'est vraiment pas dans le concept et dans la continuité de ce que nous publions. En espérant que tu prennes note des conseils qui arriveront, en plus de ceux déjà donnés, et que tu écrives de nouveau (en essayant de limiter les fautes d'orthographe/grammaire/syntaxe/français) sans te décourager.
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Ocene
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2013
Messages: 1 079
Localisation: Poveglia
Féminin

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 00:24    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Bon je pense que tu sais maintenant que ce n'est pas le genre de texte publié ici, car comme le disent mes collègues ce n'est pas une creepypasta, mais plutôt une fanfic, mais je vais quand même te faire une petite critique pour t'aider ! Very Happy

Pour commencer l'histoire est pas mal clichée, mais on commence tous comme ça du coup ne t'inquiète pas trop pour ça ! Mais c'est quand même assez gros, je veux bien que Raven soit "un monstre" avec des pouvoirs et tout, mais quand même tuer un homme adulte ce n'est pas aussi simple que ça, le coup de la fille torturée qui n'est pas contente ensuite, et devient folle et tue des gens c'est aussi plutôt cliché. Ensuite qu'est-ce que Slenderman vient faire ici? Et pourquoi il est sympa? C'est supposé être un monstre qui tue des enfants, même si Raven n'est pas vraiment humaine je doute qu'il régirait comme ça en la voyant. Et d'ailleurs, si tu veux écrire un creepypasta il faudrait éviter de rajouter dedans d'autres personnages horrifiques, car ça accentue encore plus le côté fanfic.

D'ailleurs sans vouloir te décourager, les creepypastas avec des "OC" ne sont pas vraiment les meilleures, si tu veux écrire une creepypasta je te conseille plutôt d'en écrire sur un thème différent d'un personnage psychopathe ou un OC, il y a pas mal de sujets intéressants pour des creepypastas, par exemple un lieu, un site, un livre, une lettre, un objet ! Parce que les creepypastas doivent faire peur, c'est la base, mais à aucun moment dans ton histoire on ressent vraiment ça, du coup il faudrait travailler sur plus d'éléments creepy, sans pour autant mettre du gore, du sang, ou des personnages fous, une ambiance creepy et malsaine suffit aussi ! Very Happy

Et quant au texte, vu qu'il est un peu long ce serait bien d’aérer un peu, ça rendrait la lecture plus agréable, il faut aussi faire attention aux fautes et aux phrases mal tournées, si tu as un doute à propos d'un mot tu peux par exemple regarder comment il s'écrit sur internet, ou tu peux même demander à quelqu'un de t'aider à corriger ta creepypasta!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cherry-Draws
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2016
Messages: 695
Localisation: Dans l'ombre.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 21:30    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Tu sais, si les autres te disent que ton texte n'as pas sa place ici ou qu'il est trop cliché, ce n'est pas pour te rendre triste ou parce qu'ils ont quelque chose contre ce que tu fais, c'est simplement parce qu'il y a des règles ici à respecter lorsqu'on veut publier une Creepypasta. On ne peut pas accepter toutes les propositions sans les vérifier, sinon ce serait le désordre sur le site. Il est vrai que nous paraissons souvent un peu dur lorsque nous critiquons, moi aussi, mais nous ne nous rendons pas compte à cause de l'habitude et on n'agit jamais par méchanceté.

C'est vrai que c'est un peu démoralisant de recevoir beaucoup de critiques négatives d'un coup, on a souvent l'impression que les autres voient plus les défauts que ce qu'il y a de bien et on a l'impression de ne pas être doué. Mais on ne réussit pas tout du premiers coups, les débuts sont souvent maladroits, c'est normal de faire des erreurs mais c'est déjà très bien d'avoir proposé ton histoire, comme ça tu sais ce qu'il ne va pas et ce que tu dois faire dans le cadre d'une Creepypasta. Moi aussi quand je suis arrivée sur le Forum je ne comprenais pas pourquoi on refusait certains textes et ce qui n'allait pas avec les miens.

Je ne ferais pas de critique, tout à déjà été dit je pense, les autres ont tout de même raison : ton texte n'est pas une vraie Creepypasta mais plutôt une fanfiction / nouvelle à cause de l'absence du moyen de transmission (la manière dont le texte nous parviens à nous lecteurs du Forum, ça peut être un rapport de police, un journal retrouvé ou retranscrit, un témoignage, un article de blog, des notes... cela doit nous parvenir de façon logique pour qu'on croit que ça a eu lieu), l'emploi de la 3ème personne, le fait que Slenderman et Sally Williams interviennent, le style trop littéraire employé.
Il y aussi beaucoup de faux accords et d'incohérences qui font que cela enlève de la crédibilité au texte, et la mise page est à revoir. Une bonne relecture serait nécessaire pour corriger les fautes, les oublis de majuscules et les concordances des temps, mais tu peux demander à quelqu'un de te corriger si tu as du mal (moi je demande toujours à ma mère pour l'orthographe).

Le fait d'écrire les origines de notre OC est tentant pour tout le monde, hélas il est devenu compliqué d'écrire une Creepypasta sur un OC sans que cela soit considéré comme cliché et non comme une Creepypasta à cause de toutes les essais qui ont vu le jour... Mais c'est un fait commun à tous, je veux dire, j'appartiens avant tout au Fandom Creepypasta et nous sommes attachés aux personnages célèbres de cet univers desquels on se sent parfois proche et qu'on adore. On pense souvent qu'il faut faire à la manière de (Ben DROWNED, Jeff The Killer, Slenderman...) pour que ce soit bien, mais non, car on fait comme et du coup cela donne une impression de déjà vu.

J'ai moi aussi un OC Cherry Bleeds, une elfe sanguinaire qui terrorise ses victimes avant de boire leur sang sans systématiquement les tués, et malgré mes efforts pour la rendre le moins Mary Sue possible je sais qu'elle reste un peu clichée au fond (colère envers les humains, petits troubles mentaux...). Si j'écris une histoire dans laquelle elle rencontre Laughing Jack, on sera dans le domaine de la FanFiction, même si le récit est centré sur mon héroïne, c'est le fait qu'un personnage connu d'une Creepypasta intervienne dans mon histoire que cela fait que n'est pas une Creepypasta. Les autres auront peut-être l'impression que j'illustre aussi un désir de réaliser un rêve en me mettant dans la peau de Cherry Bleeds, même si l'intention n'y est pas, car je n'aurais sans doute pas les mêmes réactions qu'elle (je fuirais en voyant un monstre et n'attaquerais jamais un autre humain alors que c'est l'inverse.) Pourtant Cherry Bleeds c'est indéniablement moi, dans mon monde où j'échappe à la réalité, où mes personnages sont mes amis, et où cela se passe bien pour moi.



Ce que je te conseille maintenant, c'est de prendre un peu de recul par rapport à cela, fait autre chose un peu, lis les autres Creepypastas proposées par les membres ainsi que les critiques des autres pour t'aider à comprendre ce qu'on attend ici. Tu pourras toujours proposer d'autres écrits plus tard, en attendant tu peux poster tes dessins dans le sujet "Topic des dessins" dans la catégorie "Section libre".

________________
"L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre."


Dernière édition par Cherry-Draws le Sam 4 Nov 2017 - 23:53; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 192
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 21:50    Sujet du message: Raven creepypasta Répondre en citant

Cherry-Draws a écrit:
Tu sais, si les autres te disent que ton texte n'as pas sa place ici ou qu'il est trop cliché, ce n'est pas pour te rendre triste ou parce qu'ils ont quelque chose contre ce que tu fais, c'est simplement parce qu'il y a des règles ici à respecter lorsqu'on veut publier une Creepypasta. On ne peut pas accepter toutes les propositions sans les vérifier, sinon ce serait le désordre sur le site. Il est vrai que nous paraissons souvent un peu dur lorsque nous critiquons, moi aussi, mais nous ne nous rendons pas compte à cause de l'habitude et on n'agit jamais par méchanceté.

Je tiens à te dire que les gens ayant commentés ont été particulièrement gentils, plus qu'à l'accoutumée, et tu as très bien décrit pourquoi dans le reste de ton commentaire. D'ailleurs, merci de l'avoir fait, j'imagine que venant d'une connaissance ça aura plus d'impact.
-----
Concernant les OC, tout le monde ne créé pas un personnage pour s'y identifier, même si dans la création d'un premier personnage, tout le monde s'identifie. J'ai moi même des personnages favoris, qui représentent des valeurs particulières à mes yeux, et qui ont des légers aspects de Plot Armor. C'est à force d'écriture que l'on apprend, et c'est réellement bénéfique de donner des réactions humaines et correctes à un personnage en particulier, le nôtre, afin d'apprendre à donner des caractéristiques, des caractères et des comportements logiques et cohérents à d'autres personnages qui interagiront durant les récits.

Je te conseille plutôt de poster tes textes dans la section "Bibliothèque" (http://www.creepypastafromthecrypt.com/f137-Litt-rature.htm) où les textes n'ayant pas leur place sur le site sont accueillis et jugés à leur valeur. Tu pourras y retrouver des textes en tout genre, notamment l'un des miens, médiavalo-réaliste, ou encore le journal d'une des habituées du forum, mais pas que. C'est beaucoup de variantes de textes et de contenus proposés qui sont généralement bien mieux accueillis, avec des conseils d'écriture donnés par les membres. Tu peux même t'y essayer aux creepypastas comme présentées sur le blog, et dans le cas où l'une d'elle est réussie, un modérateur comme moi n'hésitera pas à la passer en "proposition de creepypasta". Dans tous les cas, comme je l'ai dis plus haut, l'entrainement est la clé de la réussite, et une imagination débordante ne sera pas en berne de bonnes idées.
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:22    Sujet du message: Raven creepypasta

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com