Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La dame

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asa Edweige
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2017
Messages: 6
Localisation: France
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 22:02    Sujet du message: La dame Répondre en citant

c'est toujours difficile de commencer a raconter une histoire, surtout quand elle est personnelle.. Mais, bon, en somme, je cherche plus des réponses plausibles à mes quelques interrogations. 


Dans ma famille, on a souvent déménagé. Mais, la première fois ou j'ai un réel souvenir, c'était dans l'urgence. Nous habitions une maison minuscule dans un lotissement, et, alors que nous y vivions a 5, mon frère ainé, sa copine, et l'enfant de celle ci, débarquaient, nous faisant trouver et acheter la première maison venue, une immense baraque servant de chambres d'hôte à l'ancien propriétaire.


A l'époque, j'avais six ans. Je me souviens, très clairement, en entrant dans le long couloir de l'entrée, dire à mes parents que je voulais partir, pas vivre ici, et qu'on allait déranger les gens dans les chambres d'hôtes. Mais personne ne m'a écoutée: j'étais une gamine de six ans, paumée par un changement de maison, et avec trois autres frères et soeur derrière, qu'on devait installer. L'immense baraque fut achetée, et je n'eus pas mon mot à dire.


La maison avait un couloir dans l'entrée, avec ma chambre et celle de mes parents a coté, les toilettes au bout. Un studio se trouvait tout du long du mur adjacent a ces pièces. un salon très grand, avec deux autres petits lui étant accolé, une cuisine liée a une véranda et une grande pièce, de cette chambre, on accédait a un couloir qui menait aux deux chambres d'hôtes et une salle de bain. Ajoutez a cela une cour et un jardin.


Je savais qu'on avait des chambres d'hôte, mais a six ans, je ne comprenais pas vraiment ce que ça signifiait. Pour moi, ça voulait dire que des gens vivaient en permanence dans la maison. C'est pour ça que la première fois que j'ai vu cette dame, tout en noir, je ne me suis pas inquiétée. Je me suis dis que ce n'était qu'une des personnes vivants dans les chambres. Je n'ai pas compris quand mes parents parlaient de "refaire" des chambres d'hote. Mais, quand je parlais, ils étaient bien trop occupés pour comprendre ce que racontait une fillette de six ans.


Le temps passait, et fut un long moment ou quand j'étais dans le jardin, je voyais cette femme tout en noir, même sa peau, comme couverte de tissus, qui marchait de long en large, toujours le même trajet. Je commençais a en avoir peur, et me dire que ce n'était pas normal.


J'en ai donc parlé a ma mère, lui demandant qui était cette femme. Elle ne voyait pas de quoi je parlais. Alors elle m'a suivi dans le jardin. Elle ne se sentit pas très bien, et nous sommes simplement rentrées. J'ai donc été suivie par plusieurs psychologues. Tous pensaient au stress du déménagement.


Moi, je la voyais de temps en temps. Toujours au même endroit. Quand je l'appelais, elle ne répondait pas. J'avais peur, mais j'ai décidé de ne pas en avoir quoi que ce soit a faire. j'étais juste une gamine.


C'est après que c'est devenu plus grave. Non, pas des meubles qui volent, pas des meurtres, pas de tout ça.. mais des bruits. Des bruits en pleines nuits, avec énormément de cauchemars. Je me levais, persuadée que quelqu'un était là. Je sentais sa présence, et je me souviens du carrelage encore chaud, comme si quelqu'un était resté debout devant ma porte quelques minutes. Je me dis que ça peut être mes parents, mais je pense qu'a 2 heure du matin, ils avaient d'autres choses a faire.


Je dormais très peu pour une enfant, et j'en avais peur. Je faisais des cauchemars, toutes les nuits. ça a duré longtemps, cette situation. Les psy ne comprenaient pas, c'était incohérent avec le reste de mes récits. Ils pensaient que mes parents n'étaient pas à l'écoute. Que je m'inventais des choses.


Mais les bruits étaient encore là. Et ma soeur, de dix ans de plus, les entendaient maintenant. Elle pensait que c'était moi. Ma mère ne se sentait plus vraiment sereine. Avec un autre détail important. Les enfants des chambres d'hote voyait aussi cette dame en noir.


je me souviens de cette discussion dans la piscine, qui faisait face a l'endroit ou elle marchait. On était trois. Deux enfants d'un couple en vacances, et moi. On rigolait, quand l'un des deux garçons s'est arrêté, et m'a demandé:


-c'est qui cette dame?


-ça, je sais pas. On s'en fiche non?


Et on a reprit nos jeux. La dame ne semblait pas se préoccuper de nous. Le temps a passé, et la situation financière de mes parents ne faisait que dégringoler, comme chaque personne ayant habité ici. Ils ont faillit se séparer. Moi, j'allais très mal.


Ma mère collectionnait les poupées de porcelaines. Celles ci étaient accolées a coté du chemin de la dame. Une fois, je fis la bêtise d'aller en chercher une, habillée en reine, pour la ramener dans ma chambre. Les cauchemars que j'ai fais m'a fait la rapporter directement le lendemain. J'avais l'impression que la dame était entrée dans ma chambre, que j'avais fait une grosse bêtise que de la ramener dans la maison.


Ensuite, en vrac.


j'ai vue la poignée de porte d'une des chambres bouger sans personne a l'intérieur


l'eau de la douche, venant d'un puits, est devenue subitement jaune et totalement impropre a la consommation (sans doute un problème de tuyauterie cependant).


Chacun d'entre nous entendait a tour de role son prénom être appelé dans la maison, quelque part (palme pour les enfants qui se faisaient grondés par les adultes de les avoir dérangés pour rien).


Et le pire, pour moi, enfermée dans une des chambres d'hôtes, avec des amies. Enfermées. Alors qu'il n'y avait pas de serrure dessus. On s'était mises a quatre dessus pour ouvrir la porte, on avait 9 ans. Je n'ai jamais remis les pieds dans cette chambre la nuit.


Le sol, en faux marbre, qui semblait toujours sale. On le nettoyait deux ou trois fois par jour. Toujours crade. Rien a faire. Il n'était beau qu'humide.


Aujourd'hui, nous sommes partis de cet endroit. Quand je regarde les photos, elles sont toutes sombres, comme si la lumière avait du mal a percer. C'est une sensation très étrange, une sorte de mal-être généralisé. Mais je me souviendrais toujours de la nuit avant le départ.


Nous possédons une mezouza, un parchemin de protection en somme, roulé dans un étuis. Nous en avions deux, un devant la porte d'entrée, et un sur la porte menant de la véranda a la maison.


Dans mon rêve, la dame sortait du jardin, traversait la cour, et arrivait devant la porte menant a la maison.


Quand ma mère, le lendemain, partit chercher la mezouza de métal devant la porte, l'étui tomba en morceau dans ses mains. Le parchemin, a l'intérieur, était en poussière.


Depuis notre départ, nous avons racheté une mezouza, et surtout, nous avons remarqué le roulement important et inquiétant des différents propriétaires de la maison. Elle est toujours sur le marché. Et quand on passe devant, je veux que mon père accélère. J'ai toujours l'impression qu'elle me regarde, et qu'elle nous attend. Après presque dix ans, j'en ai de plus en plus peur.
________________
http://www.youtube.com/watch?v=ekV7nKIJvmU


Dernière édition par Asa Edweige le Sam 4 Nov 2017 - 22:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 22:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mushroom
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2017
Messages: 393
Localisation: Dans Tac
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 22:27    Sujet du message: La dame Répondre en citant

L a écrit:
Je me dis que ça peut être mes parents, mais je pense qu'a 2 heure du matin, ils avaient d'autres choses a faire.
Bien sûr qu'ils ont autre chose à faire, c'est quoi les bruits à ton avis



Cohérence : En soi, ça passe

Sentiments Éveillés : Aucun

Moyen de Transmission : Témoignage

Style/Lisibilité : Il y a beaucoup de fautes. Les phrases n'ont parfois aucun sens, elles s'enchaînent mal, certains passages sont même inutiles, comme celui avec avec le couple en vacances et les poupées de sa mère. Les sauts de lignes sont mal gérés, ce qui entraîne une incompréhension.

Intérêt : L'histoire est vide, la dame ne sert à rien à part essayer de rendre le texte "flippant", ce qui ne marche pas. On dirait plus une succession d'anecdotes qu'une creepypasta.

Contre
________________
"C'est écrit gris clair sur gris foncé"
-Hugo A.
" Etre fidèle à moi-même ne m'empêche pas d'aimer quelqu'un d'autre"
-****** *.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Asa Edweige
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2017
Messages: 6
Localisation: France
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 4 Nov 2017 - 22:39    Sujet du message: La dame Répondre en citant

hm... je vois... peut être la prochaine fois devrais je tenter de plus... Rajouter d'horreur que de m'arrêter au simple témoignage a ton avis..? :/
________________
http://www.youtube.com/watch?v=ekV7nKIJvmU
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 638
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 5 Nov 2017 - 13:57    Sujet du message: La dame Répondre en citant

Cohérence de l'histoire



Y a rien de choquant en soi.



Cohérence du(es) personnage(s)



Pareil, les réactions de l'enfant me semblent logiques.



Moyen de transmission



Un témoignage qu'on peut trouver sur un forum par exemple, en tout cas ça peut très bien nous parvenir.



Sentiment éveillé



Un peu de curiosité, même si j'ai été un peu déçu.



Style



Attention aux passés simples qui n'ont pas leur place dans une creepypasta. Et peu importe le type de texte, rappelle-toi que soit tu l'écris au passé composé, soit au passé simple, mais que les deux ne peuvent pas cohabiter au sein d'un même paragraphe, ou d'une même phrase (certes, certains auteurs se le permettent, mais c'est pour des effets de style bien particuliers, on ne va pas épiloguer là-dessus, respecter la règle générale reste préférable). Aussi, la fin de ton texte est extrêmement brouillon, comme le disait Mushroom, c'est une succession d'anecdotes sans vraiment de logique, avec pour seul dénominateur commun la dame en noir. Aussi, évite le discours direct, là il n'y a que deux lignes et ce n'est franchement pas utile. Garde cette règle en tête en tout temps, car un discours direct, dans un témoignage, signifie que tu rapportes directement ce que tu as entendu, or on ne se rappelle que rarement des répliques exactes des gens même quelques heures après (du coup, imagine dix ans après, pour une simple conversation de gamins, c'est impossible).



Lisibilité



Attention aux fautes. Certaines sont certainement dues à l'inattention, essaye de te relire avant de proposer un texte, on refera certes une vérification si c'est validé, mais ça nous rajoute du travail inutilement. Si tu as besoin d'aide, tu peux utiliser un site comme bonpatron pour localiser les endroits où peuvent se trouver des fautes (j'insiste sur le "peuvent", le défaut de bonpatron étant qu'il inclut aussi pas mal de faux positifs, faudra dans tous les cas que tu vérifies par toi-même ce que ça t'indique).



Intérêt



C'est pas extraordinairement original, mais l'idée n'est pas mauvaise non plus. Le début du texte est correct, ça suit ce qu'on pourrait attendre d'un témoignage, maintenant il faudrait retravailler un peu le reste, car ça ressemble plutôt à un brouillon dont le début est achevé, mais où plus on avance, plus les idées sont jetées pèle-mêle sans vraiment savoir comment les mettre en forme. D'ailleurs, tu n'es pas obligée d'utiliser toutes tes idées dans une version finale, l'important étant que tout ça te mène quelque part. Moins d'idée mais qui retiennent davantage l'attention, c'est bien aussi, mais ça, c'est à ta discrétion, tu peux aussi tout garder. Simplement, mettre des moments "en vrac" n'est pas une bonne idée. Il faut que ton texte ait une finalité, et que tout te mène à cette finalité. Mets-toi à la place de la personne qui raconte ça, imagine-toi sur un forum de paranormal, et réfléchis à comment tu mettrais tout en forme dans un topic, et qu'est-ce que tu demanderais ou dirais à la fin (oui, je sais que certains pourraient présenter comme ça, mais ce n'est agréable à lire pour  personne).
 

________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 557
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Lun 6 Nov 2017 - 19:00    Sujet du message: La dame Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages :

Asa Edweige a écrit:
c'est toujours difficile de commencer a raconter une histoire, surtout quand elle est personnelle.. Mais, bon, en somme, je cherche plus des réponses plausibles à mes quelques interrogations. 


Dans ma famille, on a souvent déménagé. Mais, la première fois ou j'ai un réel souvenir, c'était dans l'urgence. Nous habitions une maison minuscule dans un lotissement, et, alors que nous y vivions a 5, mon frère ainé, sa copine, et l'enfant de celle ci, débarquaient, nous faisant trouver et acheter la première maison venue, une immense baraque servant de chambres d'hôte à l'ancien propriétaire.


La formulation est boiteuse, il faudrait un point après le "vivions à cinq" on à tendance à croire qu'elle énumère qui vit avec elle... J'ai un peu de mal à croire qu'on puisse acheter une maison de manière si précipitée...

A l'époque, j'avais six ans. Je me souviens, très clairement, en entrant dans le long couloir de l'entrée, dire à mes parents que je voulais partir, pas vivre ici, et qu'on allait déranger les gens dans les chambres d'hôtes. Mais personne ne m'a écoutée: j'étais une gamine de six ans, paumée par un changement de maison, et avec trois autres frères et soeur derrière, qu'on devait installer. L'immense baraque fut achetée, et je n'eus pas mon mot à dire.


Le "en entrant dans le long couloir de l'entrée" n'a absolument rien à faire ici. Elle ne veut pas vivre ici mais n'explique pas vraiment pourquoi (tu utilise un "et" en parlant de la fonction des chambres d'hôtes ça sous-entends donc qu'il y a autre chose).

La maison avait un couloir dans l'entrée, avec ma chambre et celle de mes parents a coté, les toilettes au bout. Un studio se trouvait tout du long du mur adjacent a ces pièces. un salon très grand, avec deux autres petits lui étant accolé, une cuisine liée a une véranda et une grande pièce, de cette chambre, on accédait a un couloir qui menait aux deux chambres d'hôtes et une salle de bain. Ajoutez a cela une cour et un jardin.


Je... Je suis totalement perdue... Un studio est par nature indépendant... Il y a trois salons en tout accolés les uns aux autres ?... Pour rejoindre les chambres d'hôte il faut traverser une chambre ?...


Je savais qu'on avait des chambres d'hôte, mais a six ans, je ne comprenais pas vraiment ce que ça signifiait. Pour moi, ça voulait dire que des gens vivaient en permanence dans la maison. C'est pour ça que la première fois que j'ai vu cette dame, tout en noir, je ne me suis pas inquiétée. Je me suis dis que ce n'était qu'une des personnes vivants dans les chambres. Je n'ai pas compris quand mes parents parlaient de "refaire" des chambres d'hote. Mais, quand je parlais, ils étaient bien trop occupés pour comprendre ce que racontait une fillette de six ans.


La dernière phrase à pas vraiment de sens...

Le temps passait, et fut un long moment ou quand j'étais dans le jardin, je voyais cette femme tout en noir, même sa peau, comme couverte de tissus, qui marchait de long en large, toujours le même trajet. Je commençais a en avoir peur, et me dire que ce n'était pas normal.


Le "et fut un long moment" n'a rien à faire là...

J'en ai donc parlé a ma mère, lui demandant qui était cette femme. Elle ne voyait pas de quoi je parlais. Alors elle m'a suivi dans le jardin. Elle ne se sentit pas très bien, et nous sommes simplement rentrées. J'ai donc été suivie par plusieurs psychologues. Tous pensaient au stress du déménagement.


Le fait d’emmener la fillette voir un psy pour ça est déjà assez exagéré alors en voir plusieurs...

Moi, je la voyais de temps en temps. Toujours au même endroit. Quand je l'appelais, elle ne répondait pas. J'avais peur, mais j'ai décidé de ne pas en avoir quoi que ce soit a faire. j'étais juste une gamine.


C'est après que c'est devenu plus grave. Non, pas des meubles qui volent, pas des meurtres, pas de tout ça.. mais des bruits. Des bruits en pleines nuits, avec énormément de cauchemars. Je me levais, persuadée que quelqu'un était là. Je sentais sa présence, et je me souviens du carrelage encore chaud, comme si quelqu'un était resté debout devant ma porte quelques minutes. Je me dis que ça peut être mes parents, mais je pense qu'a 2 heure du matin, ils avaient d'autres choses a faire.


Ok, je situe, c'est une petite fille de six ans, elle est terrifiée la nuit, mais elle réussit à se lever et à remarque (et à se souvenir) que le carrelage devant sa porte est chaud ? A six ans tu fais un cauchemar tu appelle plus tes parents... Le fait qu'ils puissent se lever pour s'assurer que leur enfant aille bien en écoutant à travers la porte n'est pas totalement incohérent d'ailleurs.

Je dormais très peu pour une enfant, et j'en avais peur. Je faisais des cauchemars, toutes les nuits. ça a duré longtemps, cette situation. Les psy ne comprenaient pas, c'était incohérent avec le reste de mes récits. Ils pensaient que mes parents n'étaient pas à l'écoute. Que je m'inventais des choses.


En quoi c'est incohérent avec le reste de ses récits ? Quel lien avec ses parents ? C'est un peu confus, si à la limite on n'en savait plus sur la teneur des cauchemar ça pourrait peut-être passé, là c'est juste une justification boiteuse.

Mais les bruits étaient encore là. Et ma soeur, de dix ans de plus, les entendaient maintenant. Elle pensait que c'était moi. Ma mère ne se sentait plus vraiment sereine. Avec un autre détail important. Les enfants des chambres d'hote voyait aussi cette dame en noir.


On parle des cauchemar, pourquoi on revient à la dame en noir ? Ce détail doit avoir sa place ailleurs dans le texte.

je me souviens de cette discussion dans la piscine, qui faisait face a l'endroit ou elle marchait. On était trois. Deux enfants d'un couple en vacances, et moi. On rigolait, quand l'un des deux garçons s'est arrêté, et m'a demandé:


-c'est qui cette dame?


-ça, je sais pas. On s'en fiche non?


C'est un souvenir, en théorie elle à toujours six ans, se souvenir d'une conversation futile mot pour mot c'est un peu gros. Le discours direct n'a pas sa place ici.

Et on a reprit nos jeux. La dame ne semblait pas se préoccuper de nous. Le temps a passé, et la situation financière de mes parents ne faisait que dégringoler, comme chaque personne ayant habité ici. Ils ont faillit se séparer. Moi, j'allais très mal.


Elle allait très mal ? C'est à dire ?

Ma mère collectionnait les poupées de porcelaines. Celles ci étaient accolées a coté du chemin de la dame. Une fois, je fis la bêtise d'aller en chercher une, habillée en reine, pour la ramener dans ma chambre. Les cauchemars que j'ai fais m'a fait la rapporter directement le lendemain. J'avais l'impression que la dame était entrée dans ma chambre, que j'avais fait une grosse bêtise que de la ramener dans la maison.


La dame marche devant la piscine, comment la collection de poupée peut-être présente à l'extérieure ?

Ensuite, en vrac.


j'ai vue la poignée de porte d'une des chambres bouger sans personne a l'intérieur


l'eau de la douche, venant d'un puits, est devenue subitement jaune et totalement impropre a la consommation (sans doute un problème de tuyauterie cependant).


Chacun d'entre nous entendait a tour de role son prénom être appelé dans la maison, quelque part (palme pour les enfants qui se faisaient grondés par les adultes de les avoir dérangés pour rien).


Le coup de se faire gronder pour ça est un peu gros...

Et le pire, pour moi, enfermée dans une des chambres d'hôtes, avec des amies. Enfermées. Alors qu'il n'y avait pas de serrure dessus. On s'était mises a quatre dessus pour ouvrir la porte, on avait 9 ans. Je n'ai jamais remis les pieds dans cette chambre la nuit.


Qu'est-ce qu'elle faisait dans une des chambres la nuit ? Ce sont des chambres d'hôte mais il n'y a pas de serrure ? Les clients ont donc aucune réelle intimité... C'est particulier...


Le sol, en faux marbre, qui semblait toujours sale. On le nettoyait deux ou trois fois par jour. Toujours crade. Rien a faire. Il n'était beau qu'humide.


L'énumération des faits en vrac n'apporte pas grand chose, si ce n'est un peu plus de confusion...

Aujourd'hui, nous sommes partis de cet endroit. Quand je regarde les photos, elles sont toutes sombres, comme si la lumière avait du mal a percer. C'est une sensation très étrange, une sorte de mal-être généralisé. Mais je me souviendrais toujours de la nuit avant le départ.


Nous possédons une mezouza, un parchemin de protection en somme, roulé dans un étuis. Nous en avions deux, un devant la porte d'entrée, et un sur la porte menant de la véranda a la maison.


Dans mon rêve, la dame sortait du jardin, traversait la cour, et arrivait devant la porte menant a la maison.


Quand ma mère, le lendemain, partit chercher la mezouza de métal devant la porte, l'étui tomba en morceau dans ses mains. Le parchemin, a l'intérieur, était en poussière.


Depuis notre départ, nous avons racheté une mezouza, et surtout, nous avons remarqué le roulement important et inquiétant des différents propriétaires de la maison. Elle est toujours sur le marché. Et quand on passe devant, je veux que mon père accélère. J'ai toujours l'impression qu'elle me regarde, et qu'elle nous attend. Après presque dix ans, j'en ai de plus en plus peur.

Elle n'a aucune raison d'en avoir plus peur. Tu évoque le fait que quelque chose regarde la narratrice mais tu n'évoque pas quoi...


Moyen de transmission : Témoignage

Sentiments éveillés : Hormis avoir du retourner certaines phrases dans tous les sens pour pouvoir les comprendre, rien.

Style/lisibilité : Il manque des majuscules, des connecteurs logiques, des points. Il y a trop de virgules, les descriptions sont mal gérées pour la plupart.

Intérêt : Le contenu du texte est bancal, les défauts d'écriture rendent en plus la lecture particulièrement désagréable, contre, désolée.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Valkyria-Green
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2017
Messages: 36
Localisation: France
Féminin Balance (23sep-22oct) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 6 Nov 2017 - 19:30    Sujet du message: La dame Répondre en citant

Cohérence de l'histoire : Rien à dire là-dessus.

Cohérence du/des personnages : Personnellement je trouve le comportement de la gamine pas très réaliste, je m'explique. Un enfant de six ans ne peut pas se dire : "Tiens je vais ignorer le truc qui me fout la trouille et ça ira mieux" à cet age les enfants n'on pas encore la capacité de rationaliser les choses de cette manière (de ma propre expérience). Le comportement des parents qui envoient leur gosse DES psys, alors que même la maman s'est sentie mal dans le jardin, je trouve que cette décision et prise un peu à la légère, surtout qu'il est dit ensuite :
"Le temps a passé, et la situation financière de mes parents ne faisait que dégringoler, comme chaque personne ayant habité ici"
Ha bah oui tu m'étonnes ! S'ils sont tous du genre à payer plusieurs psy dès que leurs enfants déconnent, ça risque de pas mal dégringoler !

Moyen de transmission : Sous forme de témoignage sur un forum ou bien un blog ça passe !

Sentiments éveillés : Aucuns

Style : Style pas mauvais pour un témoignage, surtout une mauvaise utilisation des temps.

Lisibilité : J'ai été dérangée en lisant le texte, la formulation des phrases, ta manière de décrire les choses, j'accroche pas du tout, j'arrive pas à ressentir les choses que tu veux faire passer. Et puis les fautes aussi mais ça c'est aisément corrigible.

Intérêt : Pas d’intérêt pour moi, tu as travaillé sur un sujet difficile car vu et revu, le spectre mystérieux d'une femme en noir, une maison hanté, tellement de clichés à la base. J'y ai cru jusqu'au bout, j'ai espéré le retournement de situation qui me ferais pousser un petit "What the fuck ???", mais non, pire ! L'énumération "liste de course" des événements survenus dans la maison tous plus clichés les uns que les autres ont achevés de me décevoir.

Pourtant, franchement, avec UNE phrase de ton récit, tu aurais pu aller loin :

"dire à mes parents que je voulais partir, pas vivre ici, et qu'on allait déranger les gens dans les chambres d'hôtes"

Rien qu'en lisant ça, j'ai dix idées qui ont germé dans ma tête, du coup, dès le début de ton récit, je me suis dis que tu avais sûrement placé la barre très haut. D'où ma déception. Malgré tout ne te décourages pas, pour une première creepy c'est bien, travaille, étudie les autres textes, trouve ton style et surtout, n'hésites pas faire parler ton imagination !

Contre

________________
" Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis "
Revenir en haut
Asa Edweige
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2017
Messages: 6
Localisation: France
Féminin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 6 Nov 2017 - 19:50    Sujet du message: La dame Répondre en citant

Merci à tous pour vos commentaires !  Je vais tenter de faire mieux la prochaine  fois Very Happy ici c'était plus... un truc vraiment vécu que j'i craché sur l'ordi pour voir un peu mon niveau. La prochaine fois je ferais un truc vraiment cool!
________________
http://www.youtube.com/watch?v=ekV7nKIJvmU
Revenir en haut
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 638
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mar 7 Nov 2017 - 18:13    Sujet du message: La dame Répondre en citant

C'est pas un soucis d'utiliser du vécu, c'est même mieux je dirais, après bien sûr y a la difficulté d'utiliser un thème fréquent, mais je pense que tu devrais surtout travailler ta manière de présenter tes récits (bien différente de l'élaboration d'une nouvelle, ce sont deux exercices très différents), le but sera toujours de réussir à produire quelque chose qui sera le plus convaincant possible, sachant que ton texte sera lu par des gens étant très sceptiques de base.

________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jidanol
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2017
Messages: 495
Localisation: Somewhere over the rainbow
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 13 Nov 2017 - 15:04    Sujet du message: La dame Répondre en citant

-Cohérence/Vraisemblance de l'histoire : "Les fantômes ça n'existe pas" tav


-Cohérence des actions : Les parents sont vachement longs à la détente. La petite fait des cauchemars toutes les nuits, la seule chose qu'ils trouvent à faire c'est lui faire visiter tous les psys de la région... Et aussi la petite qui dit qu'elle s'en ballec, mais en fait elle a très peur tav La narratrice n'a pas cherché à faire des recherches sur la maison ?


-Sentiment éveillé : Au moment des poupées j'ai pensé "Ben voyons !" Oups


-Vraisemblance du mdt : Un témoignage, ok. Je trouve qu'il manque une conclusion répondant à l'introduction, le dernierparagraphe n'étant pas solide (comme tout le texte en fait).


-Style d'écriture : C'est plutôt bien écrit, je ne peux que t'encourager à continuer. 


-Lisibilité : Il manque des majuscules dès le premier mot Laughing Pas très sérieux. À la fin on se perd un peu dans le récit, trop brouillon. Et aussi tu parles d'une mezouza mais en fait il y en a deux.


-Intérêt : Honnêtement c'est ultra cliché, et pas super bien exploité.


Pour un premier texte, c'est encourageant. Tu sembles maîtriser la construction des creepypastas. Cependant du toi te détacher de tout ce qui peut t'inspirer provenant du cinéma. C'est très rare que ce genre de creepypastas soient acceptées. L'efficacité ne se fait pas à la quantité d'horreur mais à la qualité. Pour te donner une image culinaire : c'est pas parce que tu noies ton plat dans de la sauce qu'il sera meilleur, il faut doser la sauce pour qu'il y en juste ce qu'il faut, et surtout qu'elle soit goûtue. 


Je vote contre.
________________
"We are such stuff as dreams are made on, and our little life is rounded with a sleep" _ Shakespeare, La Tempête
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
HungarianCerveza
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 101
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 16 Nov 2017 - 20:19    Sujet du message: La dame Répondre en citant

Mushroom a écrit:
L a écrit:
Je me dis que ça peut être mes parents, mais je pense qu'a 2 heure du matin, ils avaient d'autres choses a faire.
Bien sûr qu'ils ont autre chose à faire, c'est quoi les bruits à ton avis



-Cohérence : Okay, pas trop de problèmes de ce point de vue là.
-Sentiment éveillé chez le lecteur : Rien de spécial. C'est probablement dû au style d'écriture (j'y reviendrai) ou au fait que certains éléments ne sont pas essentiels à l'histoire, ou y sont mal intégrés, ce qui nous fait décrocher.
-Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : C'est un peu flou pour moi. C'est peut-être posté sur un forum ou quoi ce soit, mais...je sais pas trop POURQUOI elle le poste. Mais bon à part ça, ça va.
-Style d'écriture : Attention à quelques passages bizarrement écrits :
Citation:
la première fois ou j'ai un réel souvenir

Et puis des petits problèmes de concordance des temps :
Citation:
Je me levais [...] Je me dis

Voilà donc, ne fais pas trop long et relis-toi beaucoup, voire à haute voix, pour voir si ce que tu as écris sonne bien. Au passage l'idée de faire une liste des trucs bizarres qui se sont produits, c'était pas mauvais ; faut juste mieux l'intégrer à l'histoire pour que ça ne fasse pas juste "liste des trucs effrayants à caser dans une creepypasta".
-Lisibilité du texte : No problem.
-Intérêt de l'histoire : Tu es vraisemblablement fan des histoires de fantômes, car ce que tu as écris reproduit tous les codes de ce genre d'histoire ; ce qui du coup en fait une histoire un peu "comme les autres". De plus l'écriture en elle-même est un peu maladroite, le texte gagnerait à être amputé de certains passages, et à être remanié de sorte à être plus "fluide". Cependant l'idée n'est pas forcément mauvaise, juste banale : un peu d'entrainement à l'écriture, et ça passera.

Bref, contre.
________________


Noraj de mon screen.
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 087
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2017 - 19:41    Sujet du message: La dame Répondre en citant

refusée
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:24    Sujet du message: La dame

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com