Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

L'homme qui travaille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le creepyfan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2017
Messages: 21
Localisation: chez moi en face de chez mes voisins
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 21:32    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

Bonjour, j'écris sur ce site pour demander des avis sur l'histoire que je vais vous raconter. Je préfère rester anonyme pour éviter les problèmes.


Elle s'est passée il y a 12 ans alors que j'étais en appartement avec ma fille qui avais 9 ans et mon fils qui en n'avais que 4. Il faut savoir que mon appartement était très vieux alors le propriétaire ma proposé de faire quelques travaux de rénovation. J'ai accepté, alors nous en avons fait. Les travaux consistaient juste à repeindre des murs et à en casser un. Nous avons d'abord commencer par casser le mur et nous avons fait une découverte très étrange.
En effet, derrière ce mur nous avons découvert une mallette je me suis dis « bingo ! » en pensent avoir trouver une mallette remplie d'argent, mais il n'en n'était rien. À l’intérieur ce trouvait tout un tas de papiers et de babioles en tout genre. J'ai alors directement été demander au propriétaire ce que ça faisait là. Il me répondit qu'il n'en savais rien et que la mallette appartenait sûrement à un ancien locataire qui au fil du temps devenait de plus en plus étrange et distant et qui refusait de quitter son bureau. Son bureau est maintenant la chambre de ma fille. Bon, maintenant que je vous ai mis dans le contexte je peux passer au vrais récit. Au début tout allais bien, nous venions de déménager et de finir les travaux dans la chambre de ma fille. J'ai une amie d'enfance que je vois encore maintenant, d'ailleurs, il nous arrive encore de parler de cette histoire. Mon amie a quelques '' dons '' je ne saurais pas comment expliquer mais elle ressent des trucs. Un jour je décide de l'inviter chez moi pour qu'elle puisse voir la nouvelle chambre de ma fille. Mais elle n'a jamais voulut y rentrer. Et cela a duré pendent longtemps jusqu'à ce que ma fille hurle dans sa chambre en pleine nuit. Paniquée, je débarque dans sa chambre et je la découvre assise sur son lit les yeux écarquillés. Sa voix tremblait tellement que je ne comprenais pas un mot de ce qu'elle disait. Elle s'endormit et je retournas me coucher dans ma chambre, mon cœur palpitant et le visage en sueur. Mon amie qui refuse catégoriquement de rentrer dans la chambre de ma fille et celle-ci qui hurle en pleine nuit ? Tout cela devenait de plus en plus étrange. Mais ce qu'elle me dit le lendemain me glaça le sang. Après lui avoir demander pourquoi elle s'était réveiller en hurlant dans sa chambre, elle me répondit « parce-qu'il y à un homme qui travaille ». Mon sang ne fit qu'un tour après cette phrase je ressentis un frisson qui me parcourut le corps. Tout ce que je voulais faire c'était de prendre des affaires et de partir avec mes enfants loin d'ici mais tout cela aurais fait empirer la situation. Alors je décidas de rester ici. J'ai pris la décision d'installer un baby-phone au-cas où j'entendrais un bruit mais rien, pas le moindre bruit mise à part les gémissements et les plaintes de ma fille qui faisait un cauchemar.
Au bout de 2 semaines, je décidas de tout abandonner pensent que tout était fini. Mais le pire arriva. Une nuit, une étrange sensation me vint. Une sensation de froid et de tristesse, et un son plaintif ce ne pouvait pas être celui du baby-phone car je l'avais éteint et après inspection, il l'était bel et bien. Après avoir repris mes esprits, je pris la décision d'aller voir la fenêtre, peut-être était elle ouverte ?
Non, elle ne l'était pas je retournas me coucher mais ce que je vis me paralysa net. Il était là il me fixait d'un air heureux puis il partit aussi vite qu'il était apparût. Ma fille me dit le lendemain que l'homme qui travaille était partit et mon amie à soudainement voulut rentrer dans la chambre quand je l'avait invitée.


Alors, hallucination collective ou réelle apparition ?
________________
ceci est un message du creepyfan

mon skype: letrol4
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 21:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MarbeL HornetS
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 145
Localisation: Dans une armoire.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 21:58    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

Cohérence / vraisemblance de l'histoire : alors ils sont dans un appartement très vieux, comme tu le dis, et puis une dizaine de ligne plus tard on parle de déménagement. Tu devrais le dire au début, ça m'as fais bizarre en lisant. Il n'a pas demandé à son amie d'enfance les raisons pour laquelle elle ne voulait pas entrer ? Il devrait profiter de ses dons. Le propriétaire de la valise est mort disparu dans des circonstances étranges ? On sait seulement qu'il restait enfermé chez lui, et que notre protagoniste voit son fantôme, ou bien le propriétaire encore vivant, je ne sais pas.

Sentiments éveillés : rien.

Moyen de transmission : témoignage sur un site.

Style / lisibilité : alors le texte n'est pas du tout agréable à lire, beaucoup de fautes, essaye de te relire, je suis sûre que tu pourrais corriger certaines fautes.

Intérêt : je ne vois pas trop l'intérêt, il n'y a pas d'intrigue, je suis contre.
________________
La croyance en une origine surnaturelle du mal n'est pas nécessaire les hommes sont à eux seul capables des pires atrocités.
_Joseph Conrad.

Personne, je ne suis personne. Je suis un gueux, un clochard, un vagabond. Je suis un wagon et à la fois un pichet de vin. Et je peux aussi être une lame de rasoir si jamais vous vous approchez trop près.
_Charles Manson
Revenir en haut
le creepyfan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2017
Messages: 21
Localisation: chez moi en face de chez mes voisins
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 23:16    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

merci pour les critiques mais comment je pourrais faire en sorte que ce soit agréable à lire ?
MarbeL HornetS a écrit:
Cohérence / vraisemblance de l'histoire : alors ils sont dans un appartement très vieux, comme tu le dis, et puis une dizaine de ligne plus tard on parle de déménagement. Tu devrais le dire au début, ça m'as fais bizarre en lisant. Il n'a pas demandé à son amie d'enfance les raisons pour laquelle elle ne voulait pas entrer ? Il devrait profiter de ses dons. Le propriétaire de la valise est mort disparu dans des circonstances étranges ? On sait seulement qu'il restait enfermé chez lui, et que notre protagoniste voit son fantôme, ou bien le propriétaire encore vivant, je ne sais pas.

Sentiments éveillés : rien.

Moyen de transmission : témoignage sur un site.

Style / lisibilité : alors le texte n'est pas du tout agréable à lire, beaucoup de fautes, essaye de te relire, je suis sûre que tu pourrais corriger certaines fautes.

Intérêt : je ne vois pas trop l'intérêt, il n'y a pas d'intrigue, je suis contre.


________________
ceci est un message du creepyfan

mon skype: letrol4
Revenir en haut
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 241
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 4 Jan 2018 - 23:49    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

Cohérence de l'histoire : L'univers primordial a plus de cohérence. Tu fais pencher ton histoire vers le surnaturel au MAXIMUM et tu proposes à la fin un choix absurde. Je n'ai rien d'autre à dire là dessus.

Cohérence des personnages : Aucune. Le proprio ordonne à son locataire d'effectuer des travaux que celui-ci accepte alors que c'est au PROPRIETAIRE de les faire réaliser.
La mère (ou le père, car le SEUL dénominatif concernant ce personnage est au féminin, mais que vu les fautes dans le texte, ça ne m'étonnerait pas que ce soit un monsieur) s'imagine riche en voyant une mallette, une réaction totalement arbitraire et très limitée sur la condition d'un parent à mon goût. Puis ensuite, l'avalanche..
Le parent a une amie qui refuse de rentrer dans une pièce sans lui expliquer pourquoi, l'enfant fait visiblement une terreur nocturne et le parent s'imagine que la maison est hantée, puis il y a le babyphone qui m'a fais me demander si la personne restait éveillée toutes les nuits pendant DEUX SEMAINES et bien-sûr la fin où.. Il n'y a aucune explication sur ce qui a été vu (ou encore le bruit entendu) et qui est juste réellement brouillon. C'est juste wtf.

Sentiments éveillés : Au départ, j'ai eu du mal à lire certains passages.. Puis je me suis surpris à lire à voix haute des absurdités sans noms présentes dans le texte. Donc, du dépit.

MdT : Témoignage.

Lisibilité : Je pense inventer une religion où Word sera la divinité principale, que je nommerais Wordisme et qui sera respectée par n'importe quelle personne douée de raison et désirant soumettre un texte.

Intérêt : Dans l'état, je ne vois pas ce texte sur le site. C'est donc un contre.
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Dimensio 2.0
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2014
Messages: 125
Localisation: Over the rainbow
Masculin 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 5 Jan 2018 - 00:47    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

Cohérence de l'histoire : ...
1. L'intérêt de préciser qu'il y a des babioles dans la mallette ?
2. Où est passé l'ancien locataire ? Mort/Disparu/Annihilé ?
3. La famille arrive quand ? Après les travaux, avant, quand ? Je ne comprends pas tout.
4. Pourquoi l'amie d'enfance n'a pas expliqué ce qui la terrorisait ?
5. "Et cela a duré pendent longtemps jusqu'à ce que ma fille hurle dans sa chambre en pleine nuit." La tournure de la phrase laisse supposer que l'amie a pu entrer après, ce dont je ne suis pas sûr vu le reste de l'histoire.
6. Pourquoi la situation s'empirerait si la famille était parti ?
7. Simple question, pourquoi mettre un baby-phone et pas une caméra ? (Ça n'est pas une critique, juste une proposition.)
8. Abandonner quoi ?
9. Fin cliché.

Sentiment éveillé : Ca pique. Mes yeux. Et une pointe de colère.

MDT : Témoignage sur un site. Peut-être qu'une petite mise en page "site" pourrait être la bienvenue.

Style/Lisibilité : Je pense suivre Daemoniack dans sa voie du Wordisme. S'il te plait, rien qu'un petit effort de plus.

Intérêt : Non publiable dans l'état. A retravailler. Contre pour moi. Garde espoir.
________________
C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume.

Oscar Wilde
Revenir en haut
Mushroom
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2017
Messages: 436
Localisation: VAIRES LA MEILLEURE VILLE DU MONDE
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 5 Jan 2018 - 06:05    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

Cohérence de l'histoire : ...
1. L'intérêt de préciser qu'il y a des babioles dans la mallette ?
2. Où est passé l'ancien locataire ? Mort/Disparu/Annihilé ?
3. La famille arrive quand ? Après les travaux, avant, quand ? Je ne comprends pas tout.
5. "Et cela a duré pendent longtemps jusqu'à ce que ma fille hurle dans sa chambre en pleine nuit." La tournure de la phrase laisse supposer que l'amie a pu entrer après, ce dont je ne suis pas sûr vu le reste de l'histoire.
6. Pourquoi la situation s'empirerait si la famille était parti ?
7. Simple question, pourquoi mettre un baby-phone et pas une caméra ? (Ça n'est pas une critique, juste une proposition.)
8. Abandonner quoi ?
9. Fin cliché.

C'est pas des incohérences ça Tousse


Cohérence : Alors, quand on défonce un mur, on en défonce un entre deux pièces, donc à moins que la mallette était dans le pièce derrière et qu'ils avaient rien vu, ça se peut pas. Elle a des dons, ALORS POURQUOI ELLE EXPLIQUE PAS CE QU'IL NE VA PAS DANS LA CHAMBRE. Et puis dire que la chambre est hanté parce que c'était son bureau ça n'a aucun sens, c'était un bureau, pas une salle de rituels vaudous. Tout con, mais pourquoi attendre 12 ans pour nous raconter ça ? Pourquoi le locataire trouve un monsieur associal bizarre, il y a beaucoup de monde comme ça. Comment le locataire sait qu'il passait tout son temps dans son bureau, il le stalkait/filmait ? La mère fais un caca nerveux alors que sa fille faut juste une terreur nocturne, faut pas exagérer. 

Sentiments éveillés : Aucun

Moyen de Transmission : Témoignage 

Style/Lisibilité : Vire moi cette police, c'est horrible à lire sur téléphone. Corriges les fautes aussi, le texte en est bourré, c'est chaud à lire, on est obligé de s'y reprendre sur certaines phrases. Et bon sang, SAUTE DES LIGNES.

Intérêt : Bah, l'histoire est plate, et justement, c'est ça le problème, il n'y a pas d'histoire. Ça plus les phases sans aucun sens.

Contre
________________
"C'est écrit gris clair sur gris foncé"
-Hugo A.
" Etre fidèle à moi-même ne m'empêche pas d'aimer quelqu'un d'autre"
-****** *.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 624
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Jan 2018 - 14:36    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Voir spoiler
le creepyfan a écrit:
Bonjour, j'écris sur ce site pour demander des avis sur l'histoire que je vais vous raconter. Je préfère rester anonyme pour éviter les problèmes.

Rester anonyme pour éviter les problèmes ? Parce que son appart était soit disant hanté ? Et il risque quoi donc ?...



Elle s'est passée il y a 12 ans alors que j'étais en appartement avec ma fille qui avais 9 ans et mon fils qui en n'avais que 4. Il faut savoir que mon appartement était très vieux alors le propriétaire ma proposé de faire quelques travaux de rénovation. J'ai accepté, alors nous en avons fait. Les travaux consistaient juste à repeindre des murs et à en casser un. Nous avons d'abord commencer par casser le mur et nous avons fait une découverte très étrange.

12 ans ? Ca a sacrément du le traumatiser comme histoire pour qu'il en parle autant de temps après.

En effet, derrière ce mur nous avons découvert une mallette je me suis dis « bingo ! » en pensent avoir trouver une mallette remplie d'argent, mais il n'en n'était rien. À l’intérieur ce trouvait tout un tas de papiers et de babioles en tout genre. J'ai alors directement été demander au propriétaire ce que ça faisait là. Il me répondit qu'il n'en savais rien et que la mallette appartenait sûrement à un ancien locataire qui au fil du temps devenait de plus en plus étrange et distant et qui refusait de quitter son bureau. Son bureau est maintenant la chambre de ma fille.

Une mallette dans un mur vraiment ? Genre le locataire à construit un mur dans le plus grand des calme pour y planquer une mallette dont le contenu est inconnu, parce que des "un tas de papiers et de babioles en tout genre" ça veut dire à la fois tout et n'importe quoi. Encore si il avait planqué sa déclaration d'impôts j'aurais pu comprendre... Le propriétaire vit avec le locataire pour savoir qu'il ne quitte plus son bureau ? Parce que savoir avec précision dans quelle pièce de l'appart le mec passe tout son temps c'est quand même impressionnant.

Bon, maintenant que je vous ai mis dans le contexte je peux passer au vrais récit. Au début tout allais bien, nous venions de déménager et de finir les travaux dans la chambre de ma fille. J'ai une amie d'enfance que je vois encore maintenant, d'ailleurs, il nous arrive encore de parler de cette histoire.

De déménager ? Quel déménagement ? Il vivait juste dans un appart vieillot et ils ont voulu le rénover.

Mon amie a quelques '' dons '' je ne saurais pas comment expliquer mais elle ressent des trucs. Un jour je décide de l'inviter chez moi pour qu'elle puisse voir la nouvelle chambre de ma fille. Mais elle n'a jamais voulut y rentrer.

Elle ressent des trucs ? C'est à dire ? Parce que tu sais, tout le monde ressens des trucs, enfin, on est tous humains (en théorie). Elle ne veut pas y rentrer ? Pourquoi ?

Et cela a duré pendent longtemps jusqu'à ce que ma fille hurle dans sa chambre en pleine nuit. Paniquée, je débarque dans sa chambre et je la découvre assise sur son lit les yeux écarquillés. Sa voix tremblait tellement que je ne comprenais pas un mot de ce qu'elle disait. Elle s'endormit et je retournas me coucher dans ma chambre, mon cœur palpitant et le visage en sueur. Mon amie qui refuse catégoriquement de rentrer dans la chambre de ma fille et celle-ci qui hurle en pleine nuit ?

"jusqu'à" donc après que la gamine ait crié en pleine nuit son amie à bien voulu entrer dans la chambre ? Comme ça, comme par magie, cool. La gosse est visiblement terrorisé mais elle se rendort tranquille dans son lit sans problème, sage enfant.

Tout cela devenait de plus en plus étrange. Mais ce qu'elle me dit le lendemain me glaça le sang. Après lui avoir demander pourquoi elle s'était réveiller en hurlant dans sa chambre, elle me répondit « parce-qu'il y à un homme qui travaille ». Mon sang ne fit qu'un tour après cette phrase je ressentis un frisson qui me parcourut le corps. Tout ce que je voulais faire c'était de prendre des affaires et de partir avec mes enfants loin d'ici mais tout cela aurais fait empirer la situation.

C'est vrai qu'un homme qui travail ça fait frisonner tout le monde, surtout les fonctionnaires. C'est bien pour un parent de flipper du cauchemar de ses gosses, c'est rationnel et tout. Et donc ils veulent partir à cause d'un cauchemar ? En quoi d'ailleurs ça pourrait faire empirer la situation ?

Alors je décidas de rester ici. J'ai pris la décision d'installer un baby-phone au-cas où j'entendrais un bruit mais rien, pas le moindre bruit mise à part les gémissements et les plaintes de ma fille qui faisait un cauchemar.
Au bout de 2 semaines, je décidas de tout abandonner pensent que tout était fini. Mais le pire arriva. Une nuit, une étrange sensation me vint. Une sensation de froid et de tristesse, et un son plaintif ce ne pouvait pas être celui du baby-phone car je l'avais éteint et après inspection, il l'était bel et bien. Après avoir repris mes esprits, je pris la décision d'aller voir la fenêtre, peut-être était elle ouverte ?
Non, elle ne l'était pas je retournas me coucher mais ce que je vis me paralysa net. Il était là il me fixait d'un air heureux puis il partit aussi vite qu'il était apparût. Ma fille me dit le lendemain que l'homme qui travaille était partit et mon amie à soudainement voulut rentrer dans la chambre quand je l'avait invitée.



Une sensation de froid et de tristesse mais l'homme à un air heureux ? Il est arrivé quoi d'ailleurs à l'ancien locataire ? Il a disparu, il est mort ou il a juste quitter l'appart ? Vu les détails que le proprio à sur sa vie, aucun doute que ça aussi il le sait. Et sinon comment la gamine peut savoir que l'homme est parti avec certitude ? Il invite décidément beaucoup son amie à rentrer dans la chambre de sa gosse, c'est un peu particulier.

Alors, hallucination collective ou réelle apparition ?

Hallucination collective ? Parce qu'ils ont tous vu le vilain homme qui travail en même temps ?



Moyen de transmission : témoignage

Sentiments éveillés : Le "accepter le juste pour une fois" sur la CB m'a fait rire, ça compte ? Néant sinon.

Style/lisibilité : Des fautes, des fautes, des fautes, des fautes.

Intérêt : Aucun, histoire plate avec aucun sens. Contre.
________________
"J'aime les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leurs temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite, sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce, elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne."
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 115
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 8 Jan 2018 - 19:55    Sujet du message: L'homme qui travaille Répondre en citant

refusée
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:57    Sujet du message: L'homme qui travaille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Proposition de Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com