Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La Clinique Gandy

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  

VA TI VA
OUAIP!
83%
 83%  [ 5 ]
Chais pas
16%
 16%  [ 1 ]
NON!
0%
 0%  [ 0 ]
Total Votes : 6

Author Message
Satorax Necro
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 25 Apr 2013
Posts: 175
Localisation: L'enfer extérieur
Masculin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 18:15    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

La Clinique Gandy    
    
     
Depuis bien des éons il existe des lieux obscures que l’ont craint, qui exerce sur nous et tous le voisinage une étrange influence, abreuvant notre esprit d’une énergie obscure que très peu d’entre nous sont capable de supporter avant d’arrivé à l’apogée. Il y à des rumeurs, il y à toujours des rumeurs où que l’ont se trouve, sur des lieux semblable partout à travers le monde. Des temples oubliés et autres ruines dans les pays oublié, et parfois de simple maisons dans une ville tous aussi simple. Dans les Hautes-Pyrénées, il existe une de ses villes ordinaires, Bagnères-de-Bigorre. Un vieil amas de maisons décrépi qui au fil du temps c‘est développé et c’est retrouvé affublé d’une communauté vieillissante rafraîchit, pour son plus grand malheurs, par quelques écoles, collèges et autres lycées.

Les jeunes imbéciles, ignares et entièrement hypnotisé par cette civilisation décadente. Et à force d’errer dans les rues et ruelles de cette ville pourrissante on trouve obligatoirement un de ses lieux occultes, et ses idiots ne se sont pas gênés pour en faire un repaire de dépravation. C’était une clinique, la Clinique Gandy. Un grand bâtiment en ruine dans une petite allée discrète qu’on ne remarque quasiment jamais tant qu’on ne sait pas qu’elle existe. Et l’existence de ce lieu arriva rapidement aux oreilles d’un groupe de jeunes, mais ce groupe n’était comme la plupart des autres, pas des ignorants qui hurle à la lune les soirs de fêtes, ils étaient là parce qu’il fallait être là et non pas pour être détestable. Ils n’étaient pas du genre à désobéir aux adultes, ils étaient aussi les victimes par excellence pour les autres élèves.

Mais cette fois c’étais différent, les trois jeunes était attiré par cet endroit oublié, mais craignait aussi d’y aller. Ce fut Arthur qui convint Florian et Roberto de s’y rendre toute une après-midi au lieu d’aller en cours, et ce fut pour eux une véritable révélation.  L’endroit décrépit leur allait parfaitement, sombre, glauque et désert. Un véritable temple pour leurs vies isolées. Le bâtiment était constitué de 4 étages en comptant le rez-de-chaussée, et chaque étage était constituer d’une multitude de salle toutes plus vide et en ruine les unes que les autres.



Le plus intéressant était le rez-de-chaussée, un véritable dédale de salles parfois petites parfois immenses, certaines mêmes relié entre elles par des trous creusés par le temps, et quasiment toute plongé dans une obscurité total qui nécessitait l’utilisation de lampe. Les autres étages étaient tous construit selon le même schéma, un seul et unique couloirs, et toutes les chambres. Puis finalement le grenier aussi était intéressant, éclairé, mais réaménagé en salle d’accouchement à première vue.
Les visites s’enchaînent les unes après les autres, et finalement ils parlèrent, c’étais prévisible, l'humains recherche toujours l’admiration des siens… Ils en ont parlé à beaucoup de ceux de leurs classes, et les amené, ils venaient toujours plus nombreux. Et à chaque fois les meubles, les débris et les sons étaient différent, comme si l’endroit était vivant, mais jamais il ne s’en inquiétait.

Finalement, ils préparèrent un grand évènement, un petit jeu sympathique. Ils allaient tous se séparé dans le vieux bâtiment inquiétant, de nuit et l’un d’eux devrait les trouver, un à un. Et celui qui devait chercher était bien entendu Arthur, celui qui connaissait le mieux les lieux.  Le jeu commença comme prévu dans le noir, une lampe pour chacun et Arthur avec une caméra sur la tête pour immortaliser l’instant.

Le jeune garçon entra dans la clinique, tous le monde était déjà à l’intérieur depuis dix minute et aucun son ne se faisait entendre. Il était l’heure de commencer à les cherchés, et déjà un air froid lui parcourait l’échine, c’était la première fois qu’il était seul dans ses longs couloirs.

Il arpenta les premiers couloirs avec méfiance, à l’affut du moindre mouvement et du moindre bruit, pour les trouver mais aussi pour évité une embuscade, il se doutait bien que certains d’entre eux avait prévu de lui faire peur. Il entendit un rire dans son dos et se retourna, seul le noir était là, il pointa sa lampe droit devant lui et ne vit rien, il se retourna à nouveau et continua son chemin jusqu’à que le faisceau de lumière ne viennent se reflété sur une tâche de sang.

La panique prit possession d’Arthur, du sang, comment sa pouvait bien être arrivé là ? Ce ne pouvait pas être le sang d’un d’entre eux, non, pas possible… Ou plutôt il ne voulait pas que se soit possible. Un autre rire, cette fois il fallait tous les prévenir. Il se mit à hurler aussi fort qu’il pouvait, tant pis si les voisins l’entendait. Il cria qu’il fallait partir, qu’il y avait du sang. Mais seul le silence lui répondit, du moins c’est se qu’il cru au début, car le silence se mua lentement en un bourdonnement malsain pour devenir progressivement des plaintes d’outre-tombe, des gémissements inhumains qui résonnait dans tous le bâtiment et dans sa tête. 
Il se mit à courir à sens inverse, vers la sortie et à chaque fois qu’il se rapprochait un peu plus il entendait de moins en moins les hurlements et les bruits de course effrénée. Il atteignit enfin la sortie, mais à peine franchi….

Il découvrit avec horreur qu’il était toujours à l’intérieur, et devant lui se dérouler un spectacle horrible. Des cadavres, des cadavres partout, des corps inconnu et d’autre qu’il reconnaissait…. Malheureusement.

Il comprit alors, c’était comme une immense révélation, comme si son esprit s’était illuminé d’un savoir impie. Il était le seul à avoir résisté à l’énergie des lieux, les autres, était tous devenu fou au fil des secondes, et tous c’étaient tué ou avaient tué, il était le seul à n’avoir subit aucun effet, le seul à être arrivé à l’apogée, le seul à être rentré en contact avec le Voile, ce monde si proche du notre, celui d’où viennent les vents froids et les présences invisible, les mouvements dans les miroirs et les grincement dans la nuit.
Il n’eut pas le temps de bouger qu’un grand flash de lumière l’aveugla et qu’au même moment quelque chose lui sauta dessus.
Ce qu’il advint d’Arthur, nous le devinons tous, tué par un fou… On un habitant du Voile. Jamais on ne retrouva son corps, ni la pièce fantôme où tous les cadavres étaient censé se trouvé. On ne retrouvé dans le Hall que la caméra qu’Arthur avait accroché sur sa tête, endommagé et en mémoire une petite partie de la vidéo, une seul et unique image. Et ce qu’on n’y trouva, c’était les derniers instants d’Arthur, et de Roberto, clairement identifier sur l’image, ainsi qu’une créature non identifié.

 

________________


Last edited by Satorax Necro on Sat 15 Jun 2013 - 18:34; edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 18:15    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Meowski
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jun 2012
Posts: 1,045
Localisation: Nowhere
Féminin 牛 Buffle

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 18:23    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

POUR ! T'écris bien, c'est malsain, miam miam, peut être juste la fin un peu plus élaborée? enfin selon moi il manque un truc, mais je sais pas quoi >w<
________________
Do me a favor and kill yourself.

Ça sert à Rien, tout se répète, tout ce que tu aimes bien c'est que dans ta tête.
Fais-le.
Back to top
Rob Nukem
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 01 Apr 2012
Posts: 1,302
Localisation: Bachman Hill, Maine
Masculin 馬 Cheval

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 18:30    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

Grave Encounters pour l'image ? Sinon, j'ai noté des fautes et Roberto qui devient Robert à la fin mais sinon, j'aime.
________________
« Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs. »

- Stephen King

« La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. »

- Maître Yoda (Star Wars)

« Quand on ne le connaît pas, l'homme est un loup pour l'homme. »

- Plaute (La Comédie des Ânes, vers 195 av. JC)

« There was a crooked man, and he walked a crooked mile.
He found a crooked sixpence against a crooked stile.
He meets a crooked dog with a crooked smile, which kill some crooked people.
And they all lived together in the darkness of a little crooked house. »


« 'U lupu càngia 'u pìlu ma 'u vìzziu no. » (Le loup change son poil, mais il ne change pas ses vices.)
Back to top
Satorax Necro
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 25 Apr 2013
Posts: 175
Localisation: L'enfer extérieur
Masculin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 18:33    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

L'image viens de VHS 2, une compilation de moyen-métrage épouvante. ^^

Ah oui je vais de se pas corrigé Roberto et les autres fautes que je trouverais
________________
Back to top
Chucky
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 15 Apr 2013
Posts: 2,843
Localisation: Dehors, et toi ? :)
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 18:52    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

C'est bien, la photo me fait penser au Rake, POUR !
Back to top
Obsidian
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 17 May 2013
Posts: 594
Localisation: France
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 19:01    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

Y'a pas mal de fautes en effet, mais bon, je vais pas te critiquer la dessus, j'en fait un paquet moi aussi Very Happy
Sinon très bonne histoire, et l'image est cool !
________________
Dans un monde parallèle :
"-Docteur, je crois que j'ai un problème... J'ai une femme, deux beaux enfants, un chien, une belle maison. Je ne m'ennuie pas à mon travail, je parle avec tous mes collègues, et depuis quelques temps je me met à siffloter... Docteur, je crois que je suis...

heureux..."
Back to top
Liamarbreizh
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 07 Dec 2012
Posts: 1,506
Localisation: Les pyramides
Féminin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

PostPosted: Sat 15 Jun 2013 - 19:29    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

POUR c'est juste géant !
________________
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 2500 caractères donc fait belek.
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Mon 17 Jun 2013 - 17:06    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

 Une écriture remarquable. Et le "Voile", c'est de toi?
 
Quelques bruits parasites m'ont empêché de bien apprécier le texte, mais je me doute que c'est très convaincant dans le noir et avec le silence.
 
Pour œuf corse.



EDITH: quelques corrections supplémentaires à apporter. Et puis, c'est quoi ce lien absurde en plein milieu du texte?
_____________________________________________________

Depuis bien des éons il existe des lieux obscurs que l’on craint, qui exercent sur nous et tout le voisinage une étrange influence, abreuvant notre esprit d’une énergie obscure que très peu d’entre nous sont capables de supporter avant d’arriver à l’apogée. Il y a  des rumeurs, il y a toujours des rumeurs où que l’on se trouve, sur des lieux semblables partout à travers le monde. Des temples oubliés et autres ruines dans les pays reculés, et parfois de simples maisons dans une ville tous aussi simple. Dans les Hautes-Pyrénées, il existe une de  ces villes ordinaires, Bagnères-de-Bigorre. Un vieil amas de maisons décrépi qui au fil du temps s‘est développé et s’est retrouvé affublé d’une communauté vieillissante rafraîchie, pour son plus grand malheur, par quelques écoles, collèges et autres lycées.

Les jeunes imbéciles et ignares furent entièrement hypnotisés par cette civilisation décadente. Et à force d’errer dans les rues et ruelles de cette ville pourrissante on trouve obligatoirement un de ses lieux occultes, et ces idiots ne se sont pas gênés pour en faire un repaire de dépravation. C’était une clinique, la Clinique Gandy. Un grand bâtiment en ruines dans une petite allée discrète qu’on ne remarque quasiment jamais tant qu’on ne sait pas qu’elle existe. Et l’existence de ce lieu arriva rapidement aux oreilles d’un groupe de jeunes, mais ce groupe n’était comme la plupart des autres, pas des ignorants qui hurlent à la lune les soirs de fêtes, ils étaient là parce qu’il fallait être là et non pas pour être détestables. Ils n’étaient pas du genre à désobéir aux adultes, ils étaient aussi les victimes par excellence pour les autres élèves.

Mais cette fois c’était différent, les trois jeunes étaient attirés par cet endroit oublié, mais craignaient aussi d’y aller. Ce fut Arthur qui convainquit Florian et Roberto de s’y rendre toute une après-midi au lieu d’aller en cours, et ce fut pour eux une véritable révélation.  L’endroit décrépit leur allait parfaitement, sombre, glauque et désert. Un véritable temple pour leurs vies isolées. Le bâtiment était constitué de 4 étages en comptant le rez-de-chaussée, et chaque étage était constitué d’une multitude de salles toutes plus vides et en ruines les unes que les autres.



Le plus intéressant était le rez-de-chaussée, un véritable dédale de salles, parfois petites, parfois immenses, certaines même reliées entre elles par des trous creusés par le temps, et quasiment toutes plongées dans une obscurité totale qui nécessitait l’utilisation de lampes. Les autres étages étaient tous construits selon le même schéma, un seul et unique couloir, et toutes les chambres. Puis finalement le grenier aussi était intéressant, éclairé, mais réaménagé en salle d’accouchement à première vue.
Les visites s’enchaînaient les unes après les autres, et finalement ils parlèrent, c’étais prévisible, l'humain  recherche toujours l’admiration des siens… Ils en ont parlé à beaucoup de ceux de leurs classes, et les ont amenés, ils venaient toujours plus nombreux. Et à chaque fois les
meubles, les débris et les sons étaient différents, comme si l’endroit était vivant, mais jamais ils ne s’en inquiétaient.

Finalement, ils préparèrent un grand évènement, un petit jeu sympathique. Ils allaient tous se séparer dans le vieux bâtiment inquiétant, de nuit, et l’un d’eux devrait les trouver, un à un. Et celui qui devait chercher était bien entendu Arthur, celui qui connaissait le mieux les lieux.  Le jeu commença comme prévu dans le noir, une lampe pour chacun et Arthur avec une caméra sur la tête pour immortaliser l’instant.

Le jeune garçon entra dans la clinique, tous le monde était déjà à l’intérieur depuis dix minute et aucun son ne se faisait entendre. Il était l’heure de commencer à les chercher, et déjà un air froid lui parcourait l’échine, c’était la première fois qu’il était seul dans ces longs couloirs.

Il arpenta les premiers couloirs avec méfiance, à l’affût du moindre mouvement et du moindre bruit, pour les trouver mais aussi pour éviter une embuscade, il se doutait bien que certains d’entre eux avaient prévu de lui faire peur. Il entendit un rire dans son dos et se retourna, seul le noir était là, il pointa sa lampe droit devant lui et ne vit rien, il se retourna à nouveau et continua son chemin jusqu’à que le faisceau de lumière ne viennent se refléter sur une tache de sang.

La panique prit possession d’Arthur, du sang, comment ça pouvait bien être arrivé là ? Ce ne pouvait pas être le sang d’un d’entre eux, non, pas possible… Ou plutôt il ne voulait pas que ce soit possible. Un autre rire, cette fois il fallait tous les prévenir. Il se mit à hurler aussi fort qu’il pouvait, tant pis si les voisins l’entendaient. Il cria qu’il fallait partir, qu’il y avait du sang. Mais seul le silence lui répondit, du moins c’est ce qu’il cru au début, car le silence se mua lentement en un bourdonnement malsain pour devenir progressivement des plaintes d’outre-tombe, des gémissements inhumains qui résonnaient dans tout le bâtiment et dans sa tête. 
Il se mit à courir en  sens inverse vers la sortie et à chaque fois qu’il se rapprochait un peu plus il entendait de moins en moins les hurlements et les bruits de course effrénée. Il atteignit enfin la sortie, mais à peine franchie….

Il découvrit avec horreur qu’il était toujours à l’intérieur, et devant lui se déroulait un spectacle horrible. Des cadavres, des cadavres partout, des corps inconnus et d’autres qu’il reconnaissait…. Malheureusement.

Il comprit alors, c’était comme une immense révélation, comme si son esprit s’était illuminé d’un savoir impie. Il était le seul à avoir résisté à l’énergie des lieux, les autres étaient tous devenus fous au fil des secondes, et tous s’étaient tué ou avaient tué, il était le seul à n’avoir subi aucun effet, le seul à être arrivé à l’apogée, le seul à être rentré en contact avec le Voile, ce monde si proche du nôtre, celui d’où viennent les vents froids et les présences invisibles, les mouvements dans les miroirs et les grincements dans la nuit.
Il n’eut pas le temps de bouger qu’un grand flash de lumière l’aveugla et qu’au même moment quelque chose lui sauta dessus.
Ce qu’il advint d’Arthur, nous le devinons tous, tué par un fou… On un habitant du Voile. Jamais on ne retrouva son corps, ni la pièce fantôme où tous les cadavres étaient censé se trouver. On ne retrouva dans le Hall que la caméra qu’Arthur avait accrochée sur sa tête, endommagée et en mémoire une petite partie de la vidéo, une seul et unique image. Et ce qu’on y trouva, c’étaient les derniers instants d’Arthur, et de Roberto, clairement identifié sur l’image, ainsi qu’une créature non identifiée.


 

________________

Back to top
Visit poster’s website
Luidi
Scribe
Scribe

Offline

Joined: 07 Jun 2012
Posts: 1,272
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Mon 17 Jun 2013 - 18:25    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

http://creepypastafromthecrypt.blogspot.fr/2013/06/la-clinique-gandy.html
COULI HOULI !
Back to top
Satorax Necro
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 25 Apr 2013
Posts: 175
Localisation: L'enfer extérieur
Masculin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 17 Jun 2013 - 19:18    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

"Et puis, c'est quoi ce lien absurde en plein milieu du texte?"

De quoi? Quel lien oO


Et pour le Voile, oui sa sors tous droit de mon esprit. ^^
________________
Back to top
Liamarbreizh
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 07 Dec 2012
Posts: 1,506
Localisation: Les pyramides
Féminin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

PostPosted: Wed 19 Jun 2013 - 07:34    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

http://24.media.tumblr.com/2d4a2b0204e0a1d12bfac35b847033f9/tumblr_mok0ldN3… OLOL UN GIF *repart*
________________
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 2500 caractères donc fait belek.
Back to top
Satorax Necro
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 25 Apr 2013
Posts: 175
Localisation: L'enfer extérieur
Masculin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 20 Jun 2013 - 11:20    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

Merci Liam, je le garde pour une possible autre creepy sur ma clinique  Laughing
________________
Back to top
Liamarbreizh
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 07 Dec 2012
Posts: 1,506
Localisation: Les pyramides
Féminin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

PostPosted: Thu 20 Jun 2013 - 12:19    Post subject: La Clinique Gandy Reply with quote

De rien ^^
________________
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 2500 caractères donc fait belek.
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group