Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Concours Creepypastique, douzième édition
Goto page: 1, 2, 3  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  

Votez pour un texte
Texte 1
11%
 11%  [ 1 ]
Texte 2
0%
 0%  [ 0 ]
Texte 3
22%
 22%  [ 2 ]
Texte 4
66%
 66%  [ 6 ]
Total Votes : 9

Author Message
Qalliman (invité)
Guest

Offline




PostPosted: Thu 13 Feb 2014 - 20:32    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Bienvenue à tous pour cette douzième édition des Concours Creepypastiques.


Voici nos quatre candidats:


-Magnosa
-Sunyx
-Meowski
-Nigiel


Les libellés sont: Cryptides/Disparition


Le concours commence ce jeudi 13 pour s'achever le jeudi 20 février.


Chaque auteur devra m'envoyer sa pasta avant le 20 février, elle sera ensuite jugée par les autres membres, et le gagnant recevra le titre de gagnant du concours et sa pasta sera postée sur le site.


Bonne chance à tous.


Last edited by Qalliman (invité) on Sun 23 Feb 2014 - 16:46; edited 2 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 13 Feb 2014 - 20:32    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Fanasticot
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 24 Jun 2013
Posts: 977
Localisation: ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o)( ͡o
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 14 Feb 2014 - 17:05    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Bonne chance aux participants.
________________
It was your mark of falling
I was the car still running
And will you call and be assured for life
And if you feel it you will fly
Back to top
AIM Yahoo Messenger
Luidi
Scribe
Scribe

Offline

Joined: 07 Jun 2012
Posts: 1,272
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Fri 14 Feb 2014 - 17:55    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Oui, bonne chance, parce que le thème est vachement merdique quand même. 8D
Non, il est pas évident quoi. XD
Back to top
Alexray
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 27 Mar 2013
Posts: 3,130
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 14 Feb 2014 - 18:17    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Good luck.
________________
"Brooklyn 99 est la meilleure série du monde"
- Brooklyn 99

"Gardien, livre nous ton enigme."
"C'était bien hier soir ?"
"Mais c'est pas une énigme."
"Moi c'est pas une énigme, c'est Jacques André."

"Tout petit déjà en cours de gymnastique le professeur..."
"Oh salut Jacques André tu m'ouvres ?"
Back to top
Ocene
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 03 May 2013
Posts: 1,111
Localisation: Poveglia
Masculin

PostPosted: Fri 14 Feb 2014 - 19:49    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Bonne chance à vous tous. !
Back to top
Visit poster’s website
Smile
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Jul 2013
Posts: 494
Localisation: Entre le néant et l'infini
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Sat 15 Feb 2014 - 22:02    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Oh les vieux thèmes.. 
________________
Rit tout le monde rira avec toi, pleure et tout sera tout seul à pleurer.

Back to top
Visit poster’s website
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,129
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 15 Feb 2014 - 22:29    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Pleure pas, on aurait pu tomber sur un truc du genre dieux et jeux vidéos
________________
Back to top
Nigiel
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 17 Jun 2013
Posts: 2,682
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 15 Feb 2014 - 22:54    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

J'aurais trouver en plus --' MERDE a tous bande de gros porc (fautpasdirebonnechancetoutça ) 
Back to top
SoulHokib
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 17 Jul 2013
Posts: 381
Masculin Scorpion (23oct-21nov)

PostPosted: Sun 16 Feb 2014 - 10:00    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

AHAHAHAHAH le thème Laughing. Il me tarde de voir les prestations !
________________
Joueur CS:GO et LoL.
Back to top
Qalliman
Guest

Offline




PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 16:43    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Silence.. 


Je me suis réveillé le 29 Janvier 2013, il fesait gris, il n'y avait pas de bruit, je haie le silence. 
Etrangement, ma soeur ne m'avait pas réveillé en prenant sa douche, mon père n'avait pas pris sa voiture et ma mère ne m'avait pas dit bonjour du haut de l'escalier en colimaçon qui menait à leur chambre. Il était 7h30 et la maison était silencieuse, le mardi matin la maison n'est jamais silencieuse.  
Au collège on m'appelait Salt, ça viens du faite que je me mêle toujours de ce qui ne me regarde pas, je met toujours mon grain de sel, je parlais beaucoup, beaucoup trop. 
 Il n'y avait pas que la maison qui est vide, les volets des voisins étaient clos c'était rare pour un jour d'école. Ils n'étaient pas là non plus.. Mon portable non plus, il n'était pas branché à la prise à côté de ma table de chevet ; idem pour les téléphones fixes du salon..  
Il n'y avait plus rien qui puisse me faire pensé que je n'étais pas seul dans tout le village, la région, voir la Terre.. Je me suis assis par terre tentant de me calmer, j'étais paniqué.  


Une porte dans le couloirs s'ouvrit, vu le grincement c'était celle de ma soeur. Rassuré j'ai demandé où étaient nos parents, elle ne répondit pas, elle ne sortie pas. Mon coeur se mit à battre comme si il voulait sortir de ma poitrine. Je me suis dirigé vers la chambre, il y avait bien une femme à l'intérieur mais ce n'était pas ma soeur. Une fille, une jeune fille, elle levait de grand yeux noir sur moi, elle portait une robe de chambre, blanche et.. elle avait.. la bouche cousu.. Elle s'approcha de moi, je reculais jusqu'à être collé au mur du couloirs. Elle se mit contre moi, son visage n'était qu'à quelque centimètre du mien. Mon regard était plongé dans ces yeux noir dénué d'expression, d'existence. J'étais pétrifié, j'avais presque envie de pleurer.. Pourquoi suis-je seul ? Pourquoi est elle là ? Que veux t'elle ?  
D'une voix étranglé par l'effroi je lui ai demandé : "Qui.. Qui êtes vous ?". 
Elle trembla puis.. elle s'est mise à hurlé, fesant sauté une à une chacune de ces coutures, des filets de sang coulait de ça bouche, les larmes et le sang recouvrait mon visage, sa robe blanche devint rougeâtre, j'allais la supplié d'arrêter mais elle me mordit la langue, puis elle la sectionna avec ces dents. Elle me regarda m'écrouler au sol et elle hurla : "SILENCE !". Mes oreilles sifflait, la douleur, la terreur, son visage inexpressif dont coulait des ruisseaux de sang, puis il eu le noir. 


Je me suis réveillé dans ma chambre, ma mère était en train de hurler et de pleurer, du sang coulait de ma bouche et avait teint mes draps. Je n'entendais rien, le silence, j'ai essayé de parler mais rien ne sortie de ma bouche.. je ne sentais plus ma langue.. Le silence régnait.
Back to top
Qalliman
Guest

Offline




PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 16:44    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

<<JE L'AI VU, JE L'AI VU ! VITE COURREZ !!!!>> 


Voilà comment ma rencontre avec cette horreur à commencé. Un cri, un affolement. 
Je vous replace le contexte; j'étais dehors, tranquillement, entrain de fumer ma clope et là ce type m'a foncé dessus en me criant de m'en aller. Il faisait beaucoup de bruit en courant, et se détail à une grande importance, vous verrez. Abasourdi je l'ai laissé courir, en fixant devant moi : rien à l'horizon .  Je tire doucement sur ma clope, écoutant grésiller le papier brûlant. He ouais, c'est là que le détail est important, à partir du moment ou le gars est passé à ma hauteur, il n'y avait plus aucun bruit. Un frisson me parcouru l'échine. Peut-être que ce gars savait qu'il été perdu et qu'il a couru directement dans la gueule du loup. 


J'étais un peu trop crédule, certes, mais tout de même. Je lâchais ma cigarette et décida de faire demi-tour, pour rentrer chez moi. 


A ce moment, j'étais très fatigué, je sortais de mes partiels et le sommeil n'étais plus mon ami depuis longtemps. Ainsi je m'allumais à nouveau une clope à cause du stress. Malheureusement je me sentais observais.  


Et c'est précisément là que j'eus un énorme frisson, le vent se rafraichissant.  


En regardant droit devant moi, je compris que ce n'étais pas le vent. 
Mais plutôt un gros monstre, horrible, gluant, poilu... 
De ce monstre je ne voyait que deux points blancs, impossible de les distinguer tel que ses canines ou bien comme ses yeux. Je n'arrivais plus à bouger, mais lui non plus. 


C'est à ce moment là que ma sonnerie retentit dans toute la rue. Par réfléxe, je tira sur ma cigarette avant de prendre mon téléphone, tout en gardant les yeux sur la chose, je décrochais. 


<<Réveille-toi...je t'en prie réveille toi...mec...réveille toi...faut que tu te réveilles...le jeu à assez durer...réveille toi !>> 


J'otais le téléphone de mon oreille pour voir qui m'appellait, pour seul nom j'avais des points de suspension.  


La chose ne bougeait toujours pas, donc je décidais de me retourner doucement. 
L'horreur grogna. Un souffle chaud frola tout mon corps....
 <<- Vous pensez vraiment que c'est ses rêves qui l'ont tuer ? Mrs Jones vous êtes... 
- Stupide et acharnée, je le sais. Mais mon mari n'est pas mort ni dans le coma. Il est juste au prise avec des monstres. Quelqu'un doit le réveiller. 
- Eh bien mademoiselle, vous n'avez qu'à le faire... 
- Médecins incapables !>>  
Et elle parti l'air déterminée. 
Oh, Sally, comme tu as raison...sauve moi. 


Last edited by Qalliman on Sun 23 Feb 2014 - 17:05; edited 1 time in total
Back to top
Qalliman
Guest

Offline




PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 16:44    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Le canular 
  
La rumeur c’était plus rapidement transmis dans le campus que je ne l’avais espéré. 
Au bout de a peine 2 semaine, 6 personnes disait m’avoir vus, une ombre fugace, pouf plus la. Toujours au même endroits avec la même forme et les mêmes propos. C’est efficace, si vous devait faire une blague à un groupe de personnes, faites toujours pareil, la répétition leur fait peur. Quelque branche, une lampe bien placée, deux ou trois boites de conserve et une tonne de fil, faut dire que j’avais du temps a perdre et de la patience 
  
J’avais commencer juste pour rire, mais petit a petit la blague a pris de l’ampleur au point que on m’attribuer des tonnes et des tonnes de truc complètement abracadabrantesques. 6 visages, je pouvais voler et lancer des mauvais sorts si quelque personne que ce fut  m’énervait. 
Une image de la « bête » : 
 
  
Pour me « voir »  il suffisait de venir au milieu du pont en face du campus a minuit les jeudi et je venais pour dire deux mots et disparaître comme par magie. Donc tout les jeudi j’allais sur le pont et je montais tout ça en 2/3 minutes, 5 si j’avais bossé durant la journée ou si il faisait froid. Avec un peu de préparation j’ai pus automatiser tout ça et un enclenchant un levier le tour était joué. Que je fasse des trucs près du pont ça m’a plus posé de problèmes, au début ça passais mais plus ils était nombreux plus les questions fusait. 
  
J’ai décidé de tout simplement dire que je cherchais des preuves de la non-existence de la créature qu’ils avaient surnommé « le monstre du pont ». 
  
Les véritables truc bizarres on commencé quand, un jeudi, étant malade je n’avais pus venir. Les gens que je questionna ont tous dit que l’homme est venu comme a chaque fois mis a part que quelqu’un manqué, personne ne savait qui, et personne était même sur, il y avait juste un sac et un appareil photo par terre. Le jeudi suivant j’allais mieux et put allait sur le pont, enfin …. Je crois … 
  
Je vous explique en terme clair, Je ne me souviens de rien, rien, on devait être 5 peut être 6, j’attendais le bon moment pour leur faire peur et puis. Rien, je me suis réveillé dans mon lit en pyjama comme si je n’avais jamais quitté ma chambre. Les gens qui étaient sur le pont cette nuit la ne se souviennent de rien non plus. 
  
Le jeudi suivant j’ai décidé de filmer et … Une image du pont c’est la seule que  ma caméra avait gardé, la voila :
 


  
Si vous voulais faire un canular, faîtes attention, personne ne sait ce qu’il peut se passer … 
  
La dernière fois que je suis retourné sur le pont un jeudi soir, je ne me souviens que le monstre   m’était apparut et a répéter les même mots : 
  
«Existe tu vraiment ? »
Back to top
Qalliman
Guest

Offline




PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 16:45    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Il y a quelques temps, je me suis souvenu d’une anecdote un peu bizarre qui m’était arrivée pendant ma licence. Comme n’importe quelle étudiante fauchée, je vivais en colocation, généralement je changeais de colocataire tous les ans. Cette année-là, j’étais avec un garçon qui faisait un apprentissage et qui avait été viré de chez ses parents. En même temps, ça pouvait se comprendre, il était parfois très lourd. Mais au moins, il payait une partie du loyer, et il n’était pas complètement inutile dans l’appartement. 

Un soir, il a ramené un de ses amis à la maison, qui s’était visiblement soûlé à la fête d’où ils rentraient, en me promettant qu’il ferait la vaisselle tout le week-end si je voulais bien être un peu compréhensive. J’ai failli refuser, vu l’état dans lequel les deux garçons étaient, mais j’ai eu un peu pitié et je me suis rangée de mon côté, en me disant qu’une nuit n’était pas grand-chose. Heureusement, il n’y a pas eu de flaque de vomi à nettoyer le lendemain. En fait, quand je me suis réveillée, il ne restait plus que mon colocataire. 

Je l’ai trouvé dans la cuisine en train de lire une feuille couverte de gribouillages, les sourcils froncés. Quand je lui ai demandé où était son ami, il a grogné sans un regard qu’il s’était fait la malle pendant la nuit. Je me suis dit que ce n’était pas le moment de le déranger, alors je me suis fait mon petit déjeuner sans parler davantage. La pièce est restée silencieuse un moment, et puis un bruit m’a fait sursauter : il avait déchiré la feuille en deux parties inégales, l’avait chiffonnée et jetée à la poubelle d’un air agacé. À la question silencieuse qui avait dû paraître dans mon regard, il répondit qu’il s’agissait « d’idioties de mec bourré » et qu’il n’y avait aucune raison de s’y intéresser davantage. Il s’est ensuite fait un café, l’a rapidement bu et est parti en hâte, en retard, comme à son habitude. 

Pour moi, le samedi était beaucoup plus reposant, je n’avais que quelques révisions à faire, mais ce n’était pas bien difficile. J’ai donc préféré faire un peu de ménage, n’oubliant toutefois pas la promesse qui avait été faite à propos de la vaisselle, jusqu’à ce que je repense à la scène qui s’était déroulée plus tôt. Tout de même, il devait bien y avoir une raison pour que mon colocataire ait l’air agacé comme ça. J’ai pensé au début qu’il ne fallait peut être pas fouiller dans les affaires des autres, mais, d’un autre côté, si ce n’étaient que des paroles imbibées d’alcool, ça ne devait pas être bien grave non plus si je risquais un petit coup d’œil. J’ai fini par céder à ma curiosité et suis allé chercher les deux morceaux de la feuille dans la corbeille. 

Après ma première lecture de ce qui s’avérait être une lettre laissée par l’ami de mon colocataire avant de s’éclipser, la première chose que je me suis dit, c’est qu’il avait vraiment dû abuser de la bouteille pour écrire des trucs pareils. Ou alors il avait une imagination vraiment débordante ! Je vais vous en résumer le contenu, mais pour ceux qui souhaiteraient la lire de leurs propres yeux, j’ai aussi scanné l’originale, en premier lieu parce que ça m’avait bien fait rire. Je dois juste vous prévenir que l’écriture est bâclée et par endroits difficilement lisible (comme celle de beaucoup de garçons !) 

Scan 


La lettre commence par dire qu’il a fait quelque chose de mal, qu’il était venu pour en parler à mon colocataire mais qu’il n’a pas trouvé le courage de lui dire. Il évoque ensuite un voyage en Afrique datant de 2003 (bien que cette partie soit rayée, je suis quasiment sûre que c’est ce qui est écrit) au cours duquel il aurait amassé quelques souvenirs, dont des graines d’une plante qu’on lui avait vendu sous le nom de « Douniak » en assurant qu’elle aurait des « effets géniaux » et qu’il avait vraisemblablement pris pour une substance illicite. S’il a pu passer la frontière avec, ça me paraît évident qu’il se trompait lourdement. 

Ensuite, ayant fait pousser ses graines (qui devaient être sacrément résistantes pour survivre au changement de climat), il s’est rendu compte que la plante en question était un arbre qui dégageait une odeur agréable, ce qui attirait cependant des insectes indésirables. Il assure aussi que les branches pouvaient bouger toutes seules, mais ce détail m’a de prime abord paru un peu étrange. Quoi qu’il en soit, plus on avance dans la lecture, plus il a l’air de délirer : son arbre aurait attrapé des oiseaux puis un chat et c’est cette dernière prise qui l’aurait amené à se débarrasser de son « souvenir d’Afrique ». Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car le garçon aurait en effet entendu parler de disparition dans la région où il se serait séparé de sa plante et craindrait d’être appréhendé par les forces de police, probablement pour homicide involontaire ou quelque chose du même acabit. 

Après une bonne crise de fou rire, j’ai scanné ce qui restait de la feuille, comptant bien la montrer à quelques amies qui la trouveraient probablement tout aussi drôle que moi, et je l’ai remise à sa place, dans la poubelle. J’ai oublié cette histoire assez vite à vrai dire, après tout la personne qui avait écrit cette lettre ne faisait pas partie de mes amis. De plus, ma colocation s’est rapidement terminée, et je n’ai plus entendu parler des deux garçons par la suite. Pourtant, cette histoire m’a été rappelée plus vite que je ne l’aurais cru. 

Je suis naturellement curieuse et je m’informe beaucoup sur internet, il arrive certes souvent que le départ de mes recherches soit un article Facebook sans intérêt, mais cela devient rapidement plus constructif. Toujours est-il qu’un jour, je me suis retrouvée à lire un article sur Menton et sa région, et le nom d’une des communes a attiré mon attention, bien que je ne me rappelais plus pourquoi. Google a très vite réactivé ma mémoire : Sospel, village victime de disparitions inexpliquées, comme par exemple le cas de Philippe Rocheteau, 31 ans, qui est allé au col de Brouis, juste au-dessus de la commune, et n’en est jamais revenu. Disparitions inexpliquées dont je n’avais entendu parler qu’une seule fois : dans la lettre que j’avais lue plusieurs mois auparavant. Je dois avouer que cette fois-ci, ça m’a laissé perplexe. Au point que j’ai relu le scan de la lettre. 

J’ai eu beaucoup de mal à trouver des informations sur ce que je voulais. Celles sur les disparitions de Sospel sont très minces, à vrai dire ils ne nomment que trois disparus (certains ont peut être été retrouvés, au final ?) et je n’ai absolument rien trouvé en recherchant « Douniak ». Mais pour ce dernier point, je ne me suis pas démontée. Il m’a suffit de taper « arbre carnivore » pour trouver mon bonheur. Au début, j’ai simplement découvert un mythe à propos d’un arbre de trois mètres à Madagascar auquel une tribu vouait un culte et offrait des victimes en sacrifice. La plupart des pages internet traitaient de ce mythe. Mais sur l’une d’elle, un autre article était suggéré : « Duñak ». Quand j’ai vu ça, je me suis dit que c’était la bonne. 

Le Duñak est un arbre mangeur d’homme qui vivrait aux Philippines (note : et donc bien loin de l’Afrique, ce qui nous laisse avec des questions, serait-ce pour cette raison que le nom du continent était barré sur la lettre, ou bien est-ce que le garçon avait confondu avec quelque chose d’autre ? Ou bien est-ce que des pousses de cette plante auraient pu être introduites en Afrique…) et capturerait les êtres vivants (souvent de taille inférieure à celle des êtres humains, mais il pouvait aussi en attraper un ou deux à l’occasion) passant sous ses branches au moyen de vrilles épineuses emmenant les proies au sommet de l’arbre et les broyant. Il est précisé sur la page internet que ce genre de mouvement est physiquement impossible, et qu’il ne s’agissait probablement que d’un mythe de plus basé sur les droséras, plantes carnivores bien plus petites qui, elles, existent bel et bien. 

En me remémorant ce qu’il y avait écrit sur mon scan, j’ai trouvé ça plutôt glauque. Imaginer qu’on est simplement en train de se balader en forêt, et que tout d’un coup on se sent soulevé dans les airs, droit vers l’enfer, m’a donné un frisson. Et puis les histoires d’animaux qu’il avait racontées, perdant leur caractère absurde, me répugnaient totalement. Moi qui aime beaucoup les chats (et qui en avait un lorsque je vivais chez mes parents), la perspective de voir une de ces pauvres boules de poils tout d’un coup agrippée et tirée lentement vers des branches meurtrières qui n’attendent que de se refermer sur la chaire et de broyer ses membres m’a presque hanté jusqu’au soir. 

Mes recherches m’ont toutefois laissé un goût d’insatisfaction : la lettre n’était pas cohérente avec ce qui se trouvait sur internet, et le prétendu arbre avait l’air d’être un hybride entre le fameux Duñak et l’arbre de Madagascar. Est-ce qu’il n’avait pas écrit ça juste pour se rendre intéressant ? Il y avait certes le facteur de l’alcool que je ne devais pas oublier, mais pour pouvoir écrire comme ça, il devait encore avoir une certaine clarté d’esprit. J’ai continué à fouiller le web pendant un moment, puis j’ai fini par m’en lasser et j’ai laissé tomber l’affaire. De toute manière, j’avais des choses plus importantes à régler à ce moment. L’histoire est à nouveau tombée dans l’oubli, et cela ne m’est revenu à l’esprit qu’en de rares occasions par la suite. 

Malgré la faible probabilité que ce genre d’histoire soit vraie, une fois qu’on a entendu parler de quelque chose d’un peu angoissant, notre esprit a tendance à ébaucher un nombre incalculable de scénarios commençant tous par « et si… ? » Avec les plantes, ça peut aller très loin. Après tout, elles peuvent se répandre assez facilement. Et si un arbre de cette espèce existait vraiment, et qu’une de ses graines était transportée jusque dans la forêt en face de chez moi ? Il ne manquerait plus que les racines s’animent elles aussi, et on aurait quelque chose capable de rivaliser avec certains des monstres les plus affreux. Ce genre de pensée illogique me rappelle un peu le genre d’idée que l’on a, lorsqu’on est enfant, à propos des monstres cachés sous notre lit. Comme quoi on ne quitte jamais complètement l’enfance. 

Etant très terre à terre, ce n’est pas non plus le type d’histoire qui m’inquiète beaucoup non plus. Si les scientifiques disent que c’est impossible, c’est que ça doit l’être. Il m’est arrivé de regarder les arbres avec méfiance suite à cela, mais j’ai rapidement perdu cette habitude. Je me demande tout de même quelque chose à ce propos : et si j’étais restée méfiante ? Et si j’avais résisté à la tentation d’aller voir les choses par moi-même pour satisfaire mon insatiable curiosité ? Est-ce que j’aurais échappé à ce parfum doux et mortel qui enivre à présent mes sens ? 
 
Back to top
Fanasticot
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 24 Jun 2013
Posts: 977
Localisation: ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o) ( ͡o ͜ʖ ͡o)( ͡o
Féminin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

PostPosted: Mon 24 Feb 2014 - 19:26    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Je vote pour la dernière, j'ai vraiment accrochée jusqu'au bout. Les phrases sont bien employées, de quoi rendre la lecture agréable.
Bref, mon vote ira à celui là.


Pour les autres, je suis navrée, mais vos idée étaient vraiment bonnes, mais pour certains ,mal exploitées, et le plus souvent les événements passaient trop rapidement ou étaient mal expliqués, même si je les ai quand même aimés !
________________
It was your mark of falling
I was the car still running
And will you call and be assured for life
And if you feel it you will fly
Back to top
AIM Yahoo Messenger
Alexray
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 27 Mar 2013
Posts: 3,130
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Mon 24 Feb 2014 - 19:34    Post subject: Concours Creepypastique, douzième édition Reply with quote

Texte 1 : Le texte est classique et efficace, bien qu'un petit effort est demandé pour s'immerger, le texte est facile d'accès et agréable à lire.

Texte 2 : (Le titre n'est pas terrible), si on fait abstraction des fautes assez moches "Je me sentais observais", le texte est assez classique lui aussi. Mais j'admets avoir un peu de mal à comprendre le texte : C'est le mari qui énonce l'histoire ? Mais il n'est pas dans le coma ? Dans ce cas-là comment fait-il ? Bref, un peu brouillon dans la trame scénaristique mais il a des ressources.

Texte 3 : J'ai bien aimé le concept, inversé la logique du canular est intéressant, même si ça se déroule un peu vite sur le dénouement, la fin est courte, efficace, et bien amenée.

Texte 4 : C'est un type de pasta que j'apprécie, l'effrayant n'atteint pas directement le narrateur et reste encré dans la tête du lecteur pour un bon moment, je pense que certains moment seraient à retirer/améliorer mais globalement c'est bien.

J'ai hésité entre la 3 et la 4, mais je vais finalement choisir la 3.
________________
"Brooklyn 99 est la meilleure série du monde"
- Brooklyn 99

"Gardien, livre nous ton enigme."
"C'était bien hier soir ?"
"Mais c'est pas une énigme."
"Moi c'est pas une énigme, c'est Jacques André."

"Tout petit déjà en cours de gymnastique le professeur..."
"Oh salut Jacques André tu m'ouvres ?"
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3  >
Page 1 of 3

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group