Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Abandoned by Disney
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Traductions -> Traductions acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 12:25    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Celle-ci aussi est très importante dans le paysage des creepypastas anglophones, pour ne pas dire indispensable. Si vous avez le temps de la traduire, sautez sur l'occasion, un culte vous sera rendu si le boulot est bien fait.


Some of you may have heard that the Disney corporation is responsible for at least one real, "live" Ghost Town.



Disney built the "Treasure Island" resort in Baker's Bay in the Bahamas. It didn't START as a ghost town! Disney's cruise ships would actually stop at the resort and leave tourists there to relax in luxury.



This is a FACT. Look it up.



Disney blew $30,000,000 on the place... yes, thirty million dollars.



Then they abandoned it.



Disney blamed the shallow waters (too shallow for their ships to safely operate) and there was even blame cast on the workers, saying that since they were from the Bahamas, they were too lazy to work a regular schedule.



That's where the factual nature of their story ends. It wasn't because of sand, and it obviously wasn't because "foreigners are lazy". Both are convenient excuses.



No, I sincerely doubt those reasons were legitimate. Why don't I buy the official story?



Because of Mowgli's Palace.



Near the beachside city of Emerald Isle in North Carolina, Disney began construction of "Mowgli's Palace" in the late 1990s. The concept was a Jungle-themed resort with a large, you guessed it, PALACE in the center of the whole thing.


If you're unfamiliar with the character of Mowgli, then you might better remember the story "The Jungle Book". If you haven't seen it anywhere else, you'd know it as the Disney cartoon from decades past.



Mowgli is an abandoned child, in the jungle, essentially raised by animals and simultaneously threatened/pursued by other animals.



Mowgli's Palace was a controversial undertaking from the start. Disney bought up a ton of high-priced land for the project, and there was actually a scandal surrounding some of the purchases. The local Government claimed "eminent domain" on people's homes, then turned around and sold the properties to Disney. At one point a home that had just been constructed was immediately condemned with little to no explanation.



The land grabbed by the Government was supposedly for some fictional highway project. Knowing full well what was going on, people started calling it "Mickey Mouse Highway".



Then there was the concept art. A group of stuffed shirts from Disney Co. actually held a city meeting. They intended to sell everyone on how lucrative this project was going to be for everyone. When they showed the concept art, this gigantic Indian Palace... surrounded by JUNGLE... staffed with men and women in loincloths and tribal gear... well, suffice to say everyone flipped their shit.



We're talking about a large Indian Palace, Jungle, and Loincloths not only in the center of a relatively wealth area, but also a somewhat "xenophobic" area of the southern USA. It was a questionable mix at that point in history.
One member of the crowd tried to storm the stage, but he was quickly subdued by security after he managed to break one of the presentation boards over his knee.



Disney took that community and essentially broke it over its knee, as well. The houses were razed, the land was cleared, and there wasn't a damned thing anyone could do or say about it. Local TV and Newspapers were against the resort at the beginning, but some insane connection between Disney's media holdings and the local venues came into play and their opinions turned on a dime.



So anyway, Treasure Island, the Bahamas. Disney sunk those millions in and then split. The same thing happened with Mowgli's Palace.



Construction was complete. Visitors actually stayed at the resort. The surrounding communities were flooded with traffic and the usual annoyances associated with an influx of lost and irate tourists.
Then it all just stopped.



Disney shut it down and nobody knew what the Hell to think. But they were pretty happy about it. Disney's loss was pretty hilarious and wonderful to a large group of folks who didn't want this in the first place.



I honestly didn't give the place another thought since hearing it closed over a decade ago. I live maybe four hours from Emerald Isle, so really I only heard the rumblings and didn't experience any of it first-hand.



Then I read this article from someone who had explored the Treasure Island resort and posted a whole blog about all the crazy shit he found there. Stuff just... left behind. Things smashed, defaced, probably ruined by the disgruntled former employees who had lost their jobs.



Hell, the locals from all around probably had a hand in wrecking that place. People there felt just as angry about Treasure Island as folks here did about Mowgli's Palace.



Plus there were rumors that Disney had released their aquarium "stock" into the local waters when they closed... including sharks.



Who wouldn't want to take a few swings at some merchandise after that?



Well, what I'm getting at is that this blog about Treasure Island got me thinking. Even though many years had passed since its closing, I figured it might be cool to do some "Urban Exploration" at Mowgli's Palace. Take some photos, write about my experience, and probably see if there was anything I could take home as a memento.



I'm not going to say I wasted no time in getting there, because honestly it took me another year after I first found that Treasure Island article to get around to going up to Emerald Isle.



Over the course of that year, I did a lot of research on the Palace resort... or rather, I tried to.



Naturally, no official Disney site or resource made any mention of the place. That had been scrubbed clean.



Even odder, however, was that nobody before myself had apparently thought to blog about the place or even post a photo. None of the local TV or Newspaper sites had one word about the place, though that was to be expected since they had all swung Disney's way. They wouldn't be out there lauding their embarrassment, you know?



Recently, I learned that corporations can actually ask Google, for example, to remove links from search results... basically for no good reason. Looking back, it's probably not that nobody spoke of the resort, but rather their words were made inaccessible.



So in the end I could barely find the place. All I had to go on was an old-as-hell map I'd received in the mail back in the 90s. It was a promotional item sent out to people who had recently been to Disney world, and I guess since I had been there in the late 80s, that was "recent".



I didn't really intend to hang onto it. It just got shoved in with my books and comics from my childhood. I'd only remembered it months into my research, and even then it took me another few weeks to locate the storage bin my parents had shoved it all into.



But I DID find it. Locals were no help, as most were transplants who had moved to the beach in recent years... or old residents who just sneered at me and made rude gestures the second I managed to say "Where would I find Mowgli's---"



The drive took me through an inordinately long corridor of overgrowth. Tropical plants that had run rampant and overpopulated the area mixed with the native species of flora that actually BELONGED there and had tried to reclaim the land.



I was in awe when I reached the front gates of the resort. Tremendous, monolithic wooden gates whose supports to either side looked like they must've been cut from giant sequoias. The gate itself had been gouged in several places by woodpeckers and eaten away at the base by burrowing insects.



Hanging on the gate was a sheet of metal, some random scrap, with hand-painted letters scrawled in black. "ABANDONED BY DISNEY". Clearly the handiwork of some past local or an employee who wanted to make some small protest.



The gates were open enough to walk through, but not drive, so grabbing my digital camera and the map, whose flip-side showed a layout of the resort, I set off on foot.



The inner grounds of the place were just as overgrown as the entryway. Palm tree stood untended and ragged among piles of their own coconuts. Banana plants similarly stood in their own stinking, bug-riddled refuse. There was this sort of clash between order and chaos, as carefully planted rows of perennial flowers mixed with obnoxious tall weeds and stinking, blackened mushrooms.



All that remained of any outdoor structures were broken, rotting wood and various charred bits of unidentifiable material. What was most likely an information booth or an outdoor bar was now simply a pile of assorted debris chopped up by past vandalism and ravaged by weather.



The most interesting thing on the grounds was a statue of Baloo, the friendly bear from the Jungle Book, which stood in a sort of courtyard in front of the main building. He was frozen in a jovial wave toward no one, staring into empty space with a silly, toothy grin as bird shit covered whole swaths of his "fur" and vines ensnared his platform.



I approached the main building - the PALACE - only to find the outside of the building covered in graffiti where the original paint hadn't peeled and chipped away. The front doors weren't just open, they had been taken off their hinges and were stolen.



Above the front doors, or the gaping maw where they had been, someone had once again painted "ABANDONED BY DISNEY".



I wish I could tell you about all the awesome stuff I saw inside the Palace. Forgotten statues, abandoned cash registers, a full-fledged secret society of homeless bums... but no.



The inside of the building was so stark, so bare, that I actually think people had stolen the molding off the walls. Anything that was too big to steal... counters, desks, giant fake trees... they were all resting amid this empty echo chamber that amplified my every step like a slow rat-a-tat of a machine gun.



I checked the floorplan and headed to all the locations that might seem in any way interesting.



The kitchen was as you'd imagine... an industrial food prep area with all the appliances and space, no expenses spared. Every glass surface was broken, every door knocked off its hinges, every metal surface kicked and dented. The entire place smelled like very old piss.



The huge freezer, not even remotely cool now, had row upon row of empty shelf space. Hooks hung from the ceiling, probably for hanging cuts of meat, and as I stood inside for a moment, I noticed they were swinging.



Each hook swung in a random direction, but their movements were so slow and small that it was almost impossible to see. I figured it had been caused by my footsteps, so I stopped one from swinging by clutching it in my fist, then carefully letting go, but within seconds it started to swing once more.



The bathrooms were in much the same state as the rest of the place. Just like the Treasure Island resort, someone had methodically smashed each porcelain commode with coconuts and other implements. There was about a half inch of rancid, stinking stagnant water on the floor, so I didn't stay there very long.



What's odd is that the toilets and the sinks (and the bidets in the ladies' room, yes I went there) all dripped, leaked, or just ran freely. It seemed to me that they should've shut the water off long, LONG ago.



There were plenty of rooms in the resort, but naturally I didn't have time to look through them all. The few I did peer into were similarly wrecked, and I didn't expect to find anything there. I thought there was actually a television or radio in one room, as I really think I heard a quiet conversation coming out.



Though it was like a whisper, probably my own breathing echoing in the silence, or just another case of the sound of flowing water playing tricks on the mind, this is what it sounded like...



1: "I didn't believe it."
2: (short, unknown reply)
1: "I didn't know that. I didn't know that."
2: "Your father told you."
1: (unknown reply, or possibly just weeping.)



I know, I know, that sounds ridiculous. I'm just telling you what I experienced, why I thought there might've been something running in that room - or worse, some vagrants who had holed up there and probably would've knifed me.
At the front doors of the Palace again, I figured I hadn't found anything of note and had wasted the trip up.



As I looked out the door, I noticed something interesting in the courtyard that I had apparently missed. Something that would give me at least ONE thing to show for all my trouble, even if it was just a photograph.



There as a lifelike statue of a python, maybe eighty feet long, coiled up and "sunning" itself on a pedestal right in the center of the area. It was almost time for the sun to start setting, so the light fell onto the object in the PERFECT way for a photograph.



I approached the python and snapped a photo. Then I stood on my toes and snapped another. I moved closer again to get the detail of its face.



Slowly, casually, the python lifted its head, looked directly into my eyes, turned, and slithered off the pedestal, across the grass, and into the trees.



All eighty feet of it. Its head long disappeared into the woods before its tail even left the sunning spot.



Disney had released all their exotic animals onto the grounds. Right there on my floorplan map was the "Reptile House". I should have known. I'd read about the sharks at Treasure Isle, and I should have KNOWN they'd done this.
I was dumbfounded, just utterly stupefied. My mouth must've been hanging open for the longest time before I came back down to Earth and snapped it shut. I blinked a few times and backed away from where the snake had been, back toward the Palace.



Even though it was totally gone, I still wasn't taking any chances and backed my way into the building.



It took a few deep breaths and slaps to my own face to get myself right in the head again after that.



I looked for a place to sit down, as my legs were feeling a bit like jelly at this point. Of course, there WAS no place to sit down unless I wanted to recline in the broken glass and dead leaf carpet or haul myself up onto a desk of questionably reliability.



I had seen some stairs near the Palace's lobby and decided to go have a seat there until I felt better.



The staircase was far enough away from the front of the building to be relatively clean, save for a startling accumulation of dust. I pulled a wedge of metal off the wall, once again painted with the "ABANDONED BY DISNEY" motto I'd become accustomed to. I placed the wedge on the stairs and sat on it to keep at least somewhat clean.
The stairway led downward, below ground level. Using my camera flash as a sort of improvised flashlight, I could see that the stair case ended in a metal mesh door with a padlock. A sign on the door... a REAL sign... read "MASCOTS ONLY! THANK YOU!".



This perked up my spirits a little bit, for two reasons. One, a Mascots-Only area would have definitely had some interesting stuff back in the day... Two, the padlock was still in place. Nobody had gone down there. Not the vandals, not the looters, nobody.



This was the one place I could actually "explore" and perhaps find something interesting to photograph or wantonly steal. I had come to the Palace essentially agreeing with myself that it was okay to take anything I wanted because - hey - "abandoned".



It didn't take much to bust the lock. Well, actually that's wrong. It didn't take much to bust the metal plate on the wall that the padlock was hooked to. Time and decay had done most of the work for me, and I was able to bend the metal plate enough to pull the screws out of the wall - something nobody else had apparently thought of, or hadn't been able to do at the time.



The Mascots-Only area was a startling and very welcomed change from the rest of the building I'd seen. For one, every second or third fluorescent light overhead was illuminated, even though they flickered and faded randomly. Also, nothing had been stolen or broken, even if age and exposure were definately taking their toll.



Tables had note pads and pens, there were clocks... even a punch-in clock on the wall complete with filled-out time cards. Chairs were scattered around and there was even a small break room with an old, static-filled television and long rotted-out food and drink on the counters.



It was like one of those post-apocalypse movies where everything is left in the state of evacuation.



As I walked the maze-like sub-basement hallways of the Mascots-Only area, the sights just became more and more interesting. As I went further, desks and tables were knocked over, papers scattered and almost melded with the damp floor, and a large carpet of mold was slowly overtaking the real rotting crimson floor-covering.



Everything was just sort of "squishy". Anything wood disintegrated into mush when I applied even the least amount of force, and clothing items hanging on hooks in one of the rooms simply fell to moist threads if I tried to unhook them.
One thing that annoyed me was that the light was becoming more sparse and unreliable as I went further into the dank, suffocating depths of the place.



Eventually, I reached a black and yellow striped door with the words "CHARACTER PREP 1" stenciled on it.



The door wouldn't open at first. I figured this was probably where the costumes were kept, and I definately wanted a photograph of that twisted, stinking mess. Try as I might, whatever angle or trick I tried, the door wouldn't budge.
That is, until I gave up and started to walk away. That was when there was a slight popping sound and the door creaked open slowly.



Inside, the room was completely dark. Pitch black. I used the camera flash to look for a light switch in the wall buy the door, but there was nothing.



As I made my search, I was jarred out of my sense of excitement by a loud electrical buzz. Rows of lights overhead suddenly flashed to life, flickering and fading in and out like the rest I had passed.



It took a second for my eyes to adjust, and it seemed like the light was going to just keep getting brighter until all the bulbs exploded... but just when I thought it would reach that critical stage, the lights dimmed a bit and steadied.
The room was exactly as I had pictured it. Various Disney costumes hung on the walls, fully put together like strange cartoon cadavers hung from invisible nooses.



There was an entire rack of loincloths and "native" clothes on hangers toward the back.



What I found odd, and what I wanted to photograph right away, was a Mickey Mouse costume at the center of the room. Unlike the other costumes, it was lying on its back in the center of the floor like a murder victim. The fur on the costume was rotten and shedding, creating bare patches.



What was even odder, however, was the coloring of the costume. It was like a photo negative of the actual Mickey Mouse. Black where he should be white and white where he should be black. His normally red overalls were light blue.
The sight was off-putting enough that I actually put off photographing the thing until last.



I took a picture of the costumes hanging on the walls. Upward angles, downward angles, side shots to show an entire row of frozen, putrid cartoon faces, some with plastic eyes missing.



Then I decided to stage a shot. Just one of the bedraggled character heads on the slick, grimy floor.
I reached for the headpiece of a Donald Duck costume and carefully removed it so the thing wouldn't fall apart in my hands.



As I looked into the face of the wide-eyed, moldering head, a loud clattering sound made me jump with fright.
I looked down at my feet, and there between my shoes was a human skull. It had fallen out of the mascot head and shattered into pieces at me feet; only the empty face and lower jaw remained, staring up at me.



I dropped the Duck head immediately, as you'd expect, and moved for the door. As I stood in the doorway, I looked back to the skull on the floor.



I had to take a picture of it, you know? I HAD to, for any number of reasons that may seem silly, but only if you don't think it through.



I'd need proof of what happened, especially if Disney was going to somehow make this go away. I had no doubt in my mind, right from the start, that even if it was just gross negligence, Disney was RESPONSIBLE for this.
That's when Mickey, that photo negative, opposite-Mickey in the middle of the floor, started to get up.



 



First sitting up, then climbing to its feet, the Mickey Mouse costume... or whoever was inside of it, stood there at the center of the room, its fake face just starting directly at me as I mumbled "No..." over and over and over...
With shaking hands, a violently thrashing heart, and legs that had once again turned to jelly, I managed to lift the camera and aim it at the opposite creature now quietly sizing me up.


The digital camera's screen displayed only dead pixels in the shape of the thing. It was a perfect silhouette of the Mickey costume. As the camera moved in my unsteady hands, the dead pixels spread, marring the screen wherever Mickey's outline moved to.


Then the camera died. Went blank and quiet and... broken.



I raised my eyes once again to the Mickey Mouse costume.



"Hey," it said in a hushed, perverted, but perfectly executed Mickey Mouse voice, "Wanna see my head come off?"
It started to pull at its own head, working its clumsy, glove-clad fingers around its neck with clawing, impatient movements similar to a wounded man trying to pull himself free of a predator's jaws...



As it worked its digits into its neck... so much blood...



So much thick, chunky, yellow blood...



I turned away as I heard a sickening tearing of cloth and flesh... only cared about getting away. Above the doorway out of this room, I saw the final message clawed into the metal with bone or fingernails...



"ABANDONED BY GOD"



I never got the pictures out of the camera. I never wrote the blog entry about it. After I ran from that place, fled for my sanity if not my very life, I knew why Disney didn't want anyone to know about this place.







They didn't want anyone like me getting in.



They didn't want anything like that getting out.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 12:25    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Alohap
Guest

Offline




PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 13:04    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Bonne chance aux traducteurs! Cette pasta a l'air d'être sympa.


EDIT: Je pourrais peut-être demander de l'aide à quelqu'un pour traduire quelques bouts.
Back to top
Mearyuh/Mew
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 16 Feb 2014
Posts: 362
Localisation: France
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 13:54    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

J'espère qu'elle sera traduit, elle à l'air vraiment cool !
________________
We're all mad here.


Back to top
Ocene
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 03 May 2013
Posts: 1,111
Localisation: Poveglia
Masculin

PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 13:59    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Tiens, je pourrais la traduire, je voulais la faire depuis longtemps, mais j'ai jamais eu l’occasion, ça serait peut-être le moment de s'y mettre.
Back to top
Visit poster’s website
Alohap
Guest

Offline




PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 14:45    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Apparemment ta dernière traduction laissait à désirer donc vois avec Tripoda avant, on sait jamais.
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sat 22 Feb 2014 - 15:45    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Mais si, mais si, fais-la! C'est que la précédente était surtout horriblement longue et y mettait une surenchère de gore, alors ça m'a lassé...
________________

Back to top
Visit poster’s website
Ocene
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 03 May 2013
Posts: 1,111
Localisation: Poveglia
Masculin

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 03:51    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Voilà je poste la traduction, après comme il y avait quelques passages que j'ai eu du mal à traduire, quelqu'un d'autre peut toujours proposer une meilleure traduction, bien qu'elle m'ait prit plus de 10h à traduire.





Certains d'entre vous ont probablement déjà entendu dire que la société Disney est responsable d'au moins une "vraie" ville fantôme.




Disney a construit "Treasure Island" dans la baie de Baker dans les Bahamas. Ce n'était pas une ville fantôme au départ! En effet, les navires de croisière de Disney devaient s'arrêter à la station et y laisser des touristes pour se détendre dans un environnement luxueux.




C'est un FAIT. Regardez-le.




Disney a dépensé  30,000,000 $ sur place... oui, trente millions de dollars.


Disney a accusé les eaux peu profondes (trop peu profondes pour que leurs bateaux manœuvrent en toute sécurité). Ils ont même accusé les travailleurs, disant que c'était parce qu'ils venaient des Bahamas, qu'ils étaient trop paresseux pour travailler selon une horaire régulière.




C'est là que la nature factuelle de leur histoire se termine. Ce n'était pas à cause du sable, et ce n'était évidemment pas parce que les "travailleurs étaient paresseux". Les deux sont de bonnes excuses.




Non, je doute sincèrement que ces raisons soient légitimes. Pourquoi n'ai-je pas raconté l'histoire officielle ?




À cause du Palais de Mowgli.




Près de la ville de bord de mer d'Emerald Isle en Caroline du Nord, Disney a commencé la construction du "Palais de Mowgli" à la fin des années 1990. Le concept était une jungle avec, vous l’avez deviné, un grand PALAIS au centre de tout le truc.




Si vous n'êtes pas familier avec le personnage de Mowgli, alors vous devriez vous souvenir de l'histoire "Le livre de la Jungle". Si vous ne l'avez jamais lu, alors vous devriez au moins connaitre le dessin animé de Disney de ces dernières décennies.




Mowgli est un enfant abandonné, dans la jungle, essentiellement élevé par des animaux et en même temps menacé/poursuivi par d’autres animaux.


Le Palais de Mowgli a été dès le début une entreprise controversée. Disney a acheté une tonne de terre à des prix élevés pour le projet, et il y avait effectivement un scandale autour de certains achats. Le gouvernement local a revendiqué "l'exportation" sur des maisons, puis ils ont vendu les propriétés à Disney. À ce moment, une maison qui venait d'être construite fut immédiatement condamnée sans la moindre explication.




Le terrain saisi par le gouvernement était censé servir pour un projet d'autoroute. Sachant très bien ce qui se passait, les gens ont commencé à l'appeler "Mickey Mouse Highway".




Puis il y eut un concept art. Une série de T-shirts Disney qui avaient en réalité été crées pour une réunion de ville. Ils avaient l'intention de dire à tout le monde à quel point ce projet allait être lucratif pour tous. Quand ils ont montré le projet, ce palais indien gigantesque... entouré par la jungle...avec des hommes et des femmes en pagnes et des engins tribaux. Eh bien, inutile de dire qu'ils ont tous flippé.




Nous parlons d'un grand palais Indien, de jungle, et de pagnes non seulement dans le centre d'une zone riche, mais aussi d'une zone un peu "xénophobe" du sud des USA. C'était un mélange discutable à ce moment de l'histoire.
Un membre de la foule a tenté de prendre d'assaut la scène, mais il a rapidement été maîtrisé par la sécurité après avoir réussi à briser l'un des panneaux de présentation sur son genou.




Disney a pris cette communauté et l'a écrasée sous son genou, de même. Les maisons ont été rasées, la terre a été effacée, et les gens n'ont rien pu faire ou dire à ce sujet. La télé locale, et les journaux étaient contre la station au début, mais une connexion entre les médias de Disney et sites locaux est entrée en jeu et leurs opinions ont changé.


Donc de toute manière, Treasure Island, les Bahamas. Disney a fait couler ces millions. La même chose s'est produite avec le palais de Mowgli.




La construction a été terminée. Les visiteurs ont effectivement séjourné à l'hôtel. Les communautés environnantes ont été inondées avec la circulation et les désagréments habituels associés à une tonne de touristes perdus et en colère. Puis, ça s'est tout simplement simplement arrêté.




Disney a fermé le palais de Mowgli et personne n'a su quoi penser. Mais ils étaient très heureux à ce sujet. L'échec de Disney était assez drôle et merveilleux pour un grand nombre de personnes qui ne voulaient pas de ce truc.




Honnêtement, je n'ai plus repensé à ce lieu depuis sa fermeture il y a plus d'une décennie. Je vis à peut-être quatre heures d'Emerald Isle, vraiment, je n'ai entendu que des rumeurs et je n'ai rien expérimenté.






Puis, j'ai lu cet article d'une personne qui avait exploré le parc de Treasure Island et avait posté tout un blog sur tous les putain de trucs qu'il avait trouvé là-bas. Juste des trucs... laissés pour compte. Les choses cassées, défigurées, probablement ruinées par les anciens employés mécontents d'avoir perdu leur emploi.






Bordel, les habitants des alentours avaient vraiment une dent contre cet endroit. Les gens là-bas étaient en colère à cause de Treasure Island tout comme les gens à propos du Palais de Mowgli.






De plus il y avait des rumeurs qui disaient que Disney avait déversé ses aquariums dans les eaux locales quand le parc a fermé... Y compris des requins.




Qui hésiterait à prendre quelques souvenirs après cela?




Eh bien, ce que je veux dire, c'est que ce blog sur Treasure Island m'a fait réfléchir. Même si de nombreuses années se sont écoulées depuis sa fermeture, j'ai pensé que ça serait cool de faire une "exploration urbaine" au Palais de Mowgli. Prendre des photos, écrire mon expérience, et probablement voir s'il y a quelque chose que je peux prendre comme souvenir.






Je ne vais pas dire que je n'ai pas perdu du temps pour y arriver, parce qu’honnêtement il m'a fallu un an après avoir trouvé l'article de Treasure Island pour me déplacer et aller à Emerald Isle.




Au cours de cette année, j'ai fait beaucoup de recherches sur le parc du Palais... Du moins, j'ai essayé.




Naturellement, aucun site officiel de Disney ne faisait mention de cet endroit. Tout avait été nettoyé.






Plus étrange encore, apparemment, personne avant moi n'avait pensé à bloguer à propos de l'endroit ou même de poster une photo. Aucun des sites de télévision ni aucun journal local n'avait fait d'article à propos de l'endroit, mais c'était à prévoir, car ils ont tous entravé les desseins de Disney. Ils ne seraient pas du genre à montrer leur embarras devant tout le monde, vous voyez?






Récemment, j'ai appris que les entreprises pouvaient effectivement demander à Google, par exemple, de supprimer certains liens des résultats de recherches... Essentiellement, sans  raison valable. Avec du recul, ce n'est sûrement pas parce que personne ne parlait du parc que je ne trouvais rien à son sujet, mais parce que l'info était inaccessible.
Donc en fin de compte, je pouvais à peine trouver l'endroit. Tout ce que j'avais, c'était une vieille carte que j'avais reçue par la poste dans les années 90. C'était un article promotionnel envoyé aux personnes qui étaient récemment allées à Disney World, et je pense que comme je n’y étais pas allé dans les années 80, celle-ci devait être la plus "récente".






Je n'ai pas vraiment eu l'intention d'y aller. Ce qui m'a poussé était mes livres et bandes dessinées de mon enfance. Je ne m'en souvenais que quand je faisais mes recherches, et encore, il m'a fallu quelques semaines pour trouver le bac de rangement où mes parents les avaient mis.




Mais JE L'AI TROUVÉ. Les informations locales ne m'ont été d'aucun secours, car la plupart étaient des riverains qui avaient emménagé à la plage au cours des dernières années... Ou d'anciens résidents qui se moquaient de moi et me faisaient des gestes vulgaires la deuxième fois où j'ai essayé de dire "Où puis-je trouver le Palais de Mowg---"




La carte m'a directement mené à un long couloir. Les plantes tropicales avaient envahi la zone, mélangées avec des espèces de la flore locale qui actuellement APPARTENAIENT à cet endroit et avaient tenté de reprendre leurs droits. 




J'étais en admiration quand je suis arrivé au portail d'entrée du parc. D'énormes portes en bois monolithiques dont les supports de chaque côté étaient comme s'ils avaient été coupés dans des séquoias géants. La porte elle-même était creusée à plusieurs endroits par des insectes.




Sur la porte il y avait une feuille de métal, sûrement un débris, avec des lettres peintes à la main, griffonnées en noir. "ABANDONED BY DISNEY". Il était clair que certains employés voulaient faire une petite protestation.






Les portes étaient suffisamment ouvertes pour y entrer, mais pas en voiture, j'ai donc pris mon appareil photo numérique et la carte, dont le verso montrait un plan du parc, et je me mis en chemin à pied.






Le terrain à l'intérieur était tout aussi envahi que la porte d'entrée. Les palmiers étaient en friche et en lambeaux entre les piles de leurs noix de coco. Les bananiers étaient dans le même cas, dans leurs déchets puants. Il y avait cette sorte de conflit entre l'ordre et le chaos, comme les rangées de fleurs soigneusement plantées et mélangées aux mauvaises herbes hautes et désagréables, et aux champignons noirs puants.






Tout ce qui restait des structures extérieures avait été brisé, ou il n'en restait que du bois pourrissant et des objets calcinés non identifiables. Ce qui avait sans doute été un bureau d'informations ou un bar en plein air n'était plus qu'un tas de débris de toutes sortes dispersé par les vandales et ravagé par le temps.






La chose la plus intéressante sur le terrain était une statue de Baloo, l'ours amical du Livre de la Jungle, qui se trouvait dans une sorte de cour en face du bâtiment principal. Il était figé, regardant le vide dans un stupide sourire à pleines dents, sa "fourrure" recouverte de merde d'oiseau et du lierre autour de son socle.






Je me suis approché du bâtiment principal -le Palais- pour découvrir l'extérieur du bâtiment couvert de graffitis là où la peinture d'origine n'avait pas été pelée et rongée. Les portes d'entrée n'étaient pas seulement ouvertes, elles avaient été retirées de leurs gonds et avaient étaient volées.






Au-dessus des portes d'entrée, quelqu'un avait, encore une fois, peint: "ABANDONED BY DISNEY".






Je souhaiterais pouvoir vous parler de tout les trucs super que j'ai vu à l'intérieur du Palais. Statues oubliées, caisses enregistreuses abandonnées, une société secrète à part entière de clochards sans-abri... mais non.






L'intérieur du bâtiment était si frappant, si vide, je suis sûr que les gens avaient volé les ornements des murs. Tout ce qui était trop gros pour être volé... compteurs, bureaux, faux arbres géants... était laissé au milieu de cette pièce vide qui amplifiait chacun de mes pas.


J'ai vérifié le sol et je me suis dirigé à tous les endroits qui pouvaient sembler intéressants.


La cuisine était comme vous imagineriez... Une usine de nourriture industrielle avec des appareils dans tous les coins, pas de frais épargnés. Chaque surface de verre était brisée, chaque porte hors de ses gonds, chaque surface métallique bosselée. L'endroit tout entier sentait comme de la très vieille pisse.




L'énorme chambre frigorifique, qui n'était même plus refroidie maintenant, contenait des rangs et des rangs d'étagères vides. Des crochets suspendus au plafond, probablement pour acrrocher des tranches de viande, et comme je me tenais à l'intérieur depuis un moment, j'ai remarqué qu'ils se balançaient.




Chaque crochet se basculait dans une direction aléatoire, mais leurs mouvements étaient si lents et petits qu'il était presque impossible de les voir. J'ai supposé qu'ils étaient causés par mes pas, alors je me suis arrêté et j'en ai pris un dans mon poing, puis je l'ai lâché soigneusement, mais en quelques secondes il a recommencé à se balancer une fois de plus.




Les salles de bains étaient dans le même état que le reste de l'endroit. Tout comme le parc de Treasure Island, quelqu'un avait cassé méthodiquement chacune des commodes de porcelaine avec des noix de coco et d'autres objets. Il y avait un demi-pouce d'eau puante sur le plancher, donc je n'y suis pas resté longtemps.




Ce qui est étrange, c'est que les toilettes et les lavabos (et les bidets dans la chambre des dames, oui je suis allé là-bas) étaient tous mouillés, ou coulaient librement. Il me semblait pourtant qu'ils avaient dû fermer les robinets il y a TRÈS longtemps.






Il y avait beaucoup de chambre dans le parc, mais naturellement je n'ai pas eu le temps de toutes les regarder. Le peu que j'ai vu étaient toutes pareilles, inondées, et je ne m'attendais pas à trouver quelque chose là-bas. En fin de compte, j'ai pensé qu'il devait y avoir une télé ou une radio dans une des chambres quand il m' semblé avoir entendu une légère conversation à l'intérieur.




Bien que ce fût comme un murmure, sans doute ma propre respiration en écho dans le silence, ou simplement le bruit de l'eau qui coulait et jouait dans mon esprit, ça sonnait comme ceci...




1: « Je ne le crois pas.» 
2: (réponse courte inconnue) 
1: « Je ne le savais pas, je ne le savais pas.» 
2: « Ton père te l’avait dit.» 
1:  (réponse inconnue, ou peut-être juste un sanglot) 




Je sais, je sais, ça semble ridicule. Je vous dis simplement ce que j'ai vécu, pourquoi j'ai pensé qu'il y avait quelque chose qui courait dans cette chambre - ou pire, des vagabonds qui étaient là et qui m'auraient probablement poignardé.
En retournant aux portes devant le palais, j'ai remarqué que je n'avais pas trouvé quoi que ce soit et que j'avais perdu mon chemin.





En regardant par la porte, j'ai remarqué quelque chose d'intéressant dans la cour que j'avais apparemment manqué. Quelque chose qui pourrait me donner au moins une chose à montrer pour toute ma peine, même si c'était juste une photo.




Il y avait une statue presque réelle d'un python; peut-être quatre-vingts pieds de long, enroulée et "s'éblouissant" sur le piédestal en plein milieu de la zone. Comme le soleil a commencé à apparaître, la lumière a éclairé l'objet de la façon PARFAITE pour une photographie.




Je me suis approché du python et ai pris une photo. Ensuite je me suis tenu sur mes orteils et en ai pris une autre. Je me suis approché de plus près pour avoir les détails sur son visage.




Lentement, le python a levé la tête, m'a regardé droit dans les yeux, s'est tourné, et a glissé de son piédestal pour rejoindre l'herbe, puis les arbres.




Tous ses quatre-vingts pieds. Sa tête avait déjà disparu depuis longtemps dans les bois avant que sa queue ne quitte l'endroit.




Disney avait libéré tous ses animaux exotiques sur le terrain. Là, sur ma carte, il y avait la "Maison des reptiles". J'aurais dû le savoir. J'avais été informé sur les requins à Treasure Island, et J'AURAIS DÛ savoir qu'ils avaient fait pareil ici. J'étais abasourdi, complètement stupéfait. Ma bouche devait être grande ouverte jusqu'à ce que je redescende sur terre. J'ai cligné des yeux plusieurs fois et j'ai reculé de l'endroit ou j'avais aperçu le serpent, puis je suis retourné vers le Palais.




Même s'il avait complètement disparu, je n'ai pas pris de risques et je suis retourné dans le bâtiment.




Il m'a fallu prendre quelques profondes inspirations et me gifler le visage pour retrouver mes esprits après ça.




Je cherchais un endroit pour m'asseoir, mes jambes se sentaient un peu comme de la gelée à ce moment-là. Bien sûr, il n'y avait PAS de place pour s'asseoir, sauf si je voulais me reposer dans du verre brisé et des tapis de feuilles mortes ou me traîner jusqu’à un bureau.




J'ai vu quelques marches près du hall du palais et j'ai décidé d'aller m’y asseoir jusqu'à ce que je me sente mieux.




L'escalier était assez loin de la façade de l'immeuble pour être relativement propre, sauf pour l'accumulation étonnante de poussière. J'ai tiré une pancarte de métal du mur, encore une fois marquée « ABANDONED BY DISNEY" J'étais habitué maintenant. J'ai posé la pancarte sur les escaliers et je me suis assis dessus pour rester plus ou moins propre. 




Plus bas, les escaliers descendaient à un autre niveau. J'ai utilisé le flash de mon appareil photo comme une sorte de lampe de poche improvisée. Je pouvais voir que les escaliers se terminaient sur une porte métallique avec un cadenas. Un panneau sur la porte... Un VRAI panneau... disait: "MASCOTTES SEULEMENT! MERCI!".




Ça m'a ragaillardi, pour deux raisons. D'une, une pièce seulement pour les mascottes aurait sûrement quelque chose d'intéressant... de deux, le cadenas était toujours en place. Personne n'était venu là. Pas de vandales, ni de pillards, personne.




C'était le seul endroit que je pouvais "explorer" et peut-être trouver quelque chose d'intéressant à photographier sans vol. J'étais venu au Palais essentiellement car rien ne m'interdisait de prendre ce que je voulais, parce que -Hé- "abandonné" .




Il ne m'a pas fallu beaucoup de force pour briser le verrou. Eh bien, en fait c'est faux. Il ne m'en a pas fallu beaucoup pour briser la plaque de métal sur le mur où le cadenas était accroché. Le temps et la décomposition avaient fait la moitié du travail pour moi, et j'étais capable de suffisamment plier la plaque de métal pour en tirer les vis du mur - quelque chose à quoi personne n'avait pensé, ou n'avait pas été en mesure de faire à l'époque.




La zone des mascottes était un changement surprenant et très bienvenu par rapport à ce que j'avais vu. D'une part, toutes les deux ou trois secondes, des lumières fluorescentes s'illuminaient, même si elles clignotaient et s'éteignaient au hasard. En outre, rien n'avait été volé ou cassé, même si le temps avait vraiment fait des ravages.




Les tables avaient des bloc-notes et des stylos, il y avait des horloges... même un punch-in clock sur le mur, complètement rempli de cartes. Les chaises étaient dispersées autour et il y avait même une petite salle de repos avec une vieille télévision pleine de parasites et plein d'aliments pourris et de boissons sur les compteurs.




C'était comme ces films apocalyptiques où tout était laissé en l'état après l'évacuation.






Comme je marchais dans les couloirs labyrinthiques de la zone des mascottes, l'endroit devenait de plus en plus intéressant. En allant plus loin, les bureaux et tables avaient été renversés, les documents dispersés étaient presque fusionnés avec le sol humide, et un grand tapis miteux rattrapait lentement le revêtement cramoisi du sol.




Tout était "visqueux". Tout le bois s'était désintégré en une bouillie quand je m’en suis approché, même en utilisant le moins de force possible. Des vêtements étaient suspendus à des crochets dans l'une des chambres, ils seraient tombés en lambeaux si j’avais essayé de les décrocher. Une chose qui m'a ennuyé, c'est que la lumière se faisait de plus en plus rare à mesure que je descendais dans les profondeurs humides, suffocantes de l'endroit.




Finalement, je suis arrivé à une porte rayée de noir et de jaune avec les mots "CHARACTER PREP 1" peints au pochoir.



Dans un premier temps, la porte n'a pas voulu s'ouvrir. Je supposais que c'était là qu'ils gardaient les costumes, et je voulais absolument une photo de ce désordre puant, tordu. J'ai essayé comme je pouvais. Peu importe sous quel angle ou par quel moyen je m'y prenais, la porte ne voulait pas bouger.



À l'intérieur, la chambre était complètement sombre. Noire comme de la poix. J'ai utilisé le flash de l'appareil pour trouver un interrupteur dans la paroi près de la porte, mais il n'y avait rien.
Comme je faisais ma recherche, j'ai été tiré de mon l'excitation par un fort buzz électrique. Une rangée de lumières s'est soudainement allumée, vacillante et clignotante.




Il m'a fallu une seconde à mes yeux pour s'adapter. Il semblait que la lumière devenait de plus en plus forte, peut-être jusqu’à ce que toutes les ampoules explosent... mais au moment même où j'ai pensé qu'elles pourraient arriver à cet état critique, les lumières se sont obscurcies.




La pièce était comme je l'avais imaginé. Divers costumes de Disney étaient suspendus aux murs, tous les uns à côté des autres comme d'étranges cadavres de cartoon pendant par des cordes invisibles.

******


Il y avait des bacs entiers de pagnes et de vêtements "indigènes" sur des cintres vers l'arrière.




Ce que j'ai trouvé étrange, et ce que j'ai voulu photographier tout de suite, c'était un costume de Mickey Mouse au centre de la pièce. Contrairement aux autres costumes, il était couché sur le dos comme une victime assassinée. La fourrure sur le costume était pourrie et mitée, ce qui formait des trous.




Ce qui était encore plus étrange, cependant, c'était la coloration du costume. C'était comme une photographie négative du vrai Mickey Mouse. Noir à l'endroit où il devait être blanc et blanc là où il devait être noir. Ses vêtements rouges étaient bleu clair. La vue était assez rebutante pour que je finisse par photographier la chose.






J'ai pris une photo des costumes accrochés aux murs. Des angles du haut, vers le bas, et vers le côté pour montrer une rangée entière de visages de dessin animé sans vie, putrides, certains avaient perdu leurs yeux de plastique.




Alors j'ai décidé de faire une mise en scène. Juste la tête d'un des personnages sur le sol lisse et crasseux.




J'ai ensuite cherché la tête d'un costume de Donald Duck et l'ai soigneusement enlevée pour que la chose ne tombe pas en morceaux dans mes mains.




Comme je regardais dans les grands yeux du masque moisi, un bruit métallique me fit sursauter d'effroi.




J'ai regardé à mes pieds, et là, entre mes chaussures, il y avait un crâne humain. Il était tombé de la tête du costume et s'était brisé en morceaux. Seuls le visage vide et la mâchoire inférieure étaient restés, fixés sur moi.




J'ai laissé tomber la tête de canard, comme vous vous en doutiez, et je suis allé jusqu'à la porte. Vu que je tenais la porte, j'ai regardé en arrière le crâne au sol.
J'ai dû prendre une photo de lui, vous savez ? J’ai dû, pour toutes sortes de raisons qui peuvent sembler idiotes, mais seulement si vous n'y réfléchissez pas. 






J'avais besoin de preuves de ce qui s'était passé, surtout si Disney comptait le faire disparaître. Je n'avais aucun doute dans mon esprit, dès le début. Même si c'était juste une sale négligence, Disney était RESPONSABLE de cela.




C'est alors que Mickey, comme une photo négative, le Mickey au milieu du sol, a commencé à se lever.

(photo)

Le costume de Mickey Mouse... ou celui qui était à l'intérieur, s'est d'abord assis, puis il a commencé à monter sur ses pieds. Il était au centre de la pièce, son faux visage me regardant fixement. J'ai simplement pu marmonner "non..." encore et encore...




Les mains tremblantes, le cœur battant violemment, et les jambes claquantes, j'ai réussi à prendre l'appareil photo et à le diriger vers la créature en face de moi.




L'écran de l'appareil numérique affichait seulement des pixels morts dans la forme de la chose. C'était une silhouette parfaite du costume de Mickey Mouse. Pendant que l'appareil photo bougeait dans mes mains tremblantes, les pixels morts se déplaçaient, barrant l'écran. Le contour de Mickey s'était déplacé.




Et puis, l'appareil photo est mort. Allant du vide au calme et... s’est cassé.




J'ai levé mes yeux une fois de plus vers le costume de Mickey Mouse.




"Hey", dit-il d'une manière étouffée, pervertie, mais parfaitement comme la voix de Mickey Mouse: "Tu veux voir ma tête qui se détache ?"




Il a commencé à tirer sur sa propre tête, la faisant craquer, ses mains gantées autour de son cou, se griffant avec des mouvements impatients, similaires à ceux d'un homme essayant de se libérer ou d’échapper aux mâchoires d'un prédateur...




Quand il les a plantés autour de son cou...tellement de sang...




Du sang tellement épais, jaune...




Je me suis retourné alors que j'entendais la chair se déchirer avec un bruit écœurant... Je voulais seulement m'en éloigner. Au-dessus de la porte de cette pièce, j'ai vu le message final, fait dans du métal avec des os ou des ongles...




"ABANDONED BY GOD" 






Je n'ai jamais obtenu les photos de l'appareil. Je n'ai jamais écrit de blog à ce sujet. Après ça, j'ai couru hors de cet endroit, j'ai fui pour ma santé mentale, pour ma vie, je savais pourquoi Disney ne voulait pas qu'on parle de ce lieu.




Ils ne voulaient pas qu'un type comme moi y entre.






Ils ne voulaient pas qu'un truc comme ça en sorte.
Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 10:58    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Je n'ai pas encore tout corrigé, mais c'est plus que prometteur. Tu vas recevoir un culte toi aussi!
________________

Back to top
Visit poster’s website
vlad the impaler
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 25 Nov 2012
Posts: 634
Localisation: je sais pas où j'habite c'est grave ?
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 13:15    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Oh mon dieu c'est tellement bien *3* je kiffe cette pasta.  Juste une question, le lieu existe vraiment ? 
________________
_ « Le coup le plus rusé que le diable ait jamais réussi, c’est de faire croire à tout le monde qu’il n’existait pas. » Verbal Quint, Usual suspects

_N'est pas mort ce qui à jamais dort et aux fils des ères peut mourir même la mort.

H.P Lovecraft le Nécronomicon.

_ "Si vous ne pouvez pas rire quand les choses vont mal - rire et faire un peu le clown -, c'est que vous êtes mort ou souhaiteriez l'être."
Stephen king, Dome.

_[...] est ses yeux avaient le semblant d'un démon qui rêve.
Edgar.A.POE, le corbeau

Back to top
Mearyuh/Mew
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 16 Feb 2014
Posts: 362
Localisation: France
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 13:54    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

L'histoire était un peu lassante vers le milieux, mais sinon c'était bien Smile Et merci à Ocene pour cette traduction ^^
________________
We're all mad here.


Back to top
Nigiel
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 17 Jun 2013
Posts: 2,682
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 14:24    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

C'est plus que bien , c'est très bien (j'avais essayer de la traduire mais j'ai pommé les trad' ) Merci Ocene !
Back to top
Luidi
Scribe
Scribe

Offline

Joined: 07 Jun 2012
Posts: 1,272
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 16:43    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

... La traduction existait déjà vous savez ?
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 19:00    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Alors envoie le lien.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Luidi
Scribe
Scribe

Offline

Joined: 07 Jun 2012
Posts: 1,272
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 20:10    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

Lycaon en avait déjà fait une, je ne sais pas si il l'a ensuite mis sur Internet, mais il me semblait que oui.
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sun 23 Feb 2014 - 20:34    Post subject: Abandoned by Disney Reply with quote

En tout cas on a la nôtre, et je finirai de la corriger quand j'aurai la motivation nécessaire. Cela pose-t-il un problème?
________________

Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Traductions -> Traductions acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group