Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

29/08/2005

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  

Mériterait-elle d'être acceptée?
Pour
33%
 33%  [ 3 ]
Contre
66%
 66%  [ 6 ]
Total Votes : 9

Author Message
WretchedFlaw
Guest

Offline




PostPosted: Thu 1 May 2014 - 00:11    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

NB : Cet endroit existe vraiment et mon petit frère a vraiment participé à une fête là-bas le 29 août de l'année dernière. C'est d'ailleurs ce qui m'a inspirée. 


29/08/2005 

Pourquoi est-ce que cet endroit habituellement si familier me semble aujourd'hui si étranger, si mystérieux? Ce centre de loisirs, situé au milieu d'une forêt, je le connais depuis des années. J'ai eu maintes occasions de le fréquenter, notamment dans un cadre scolaire. Et pourtant, aujourd'hui, c'est... différent. La raison pour laquelle je m'y trouve en ce moment-même, c'est un spectacle auquel participe mon petit frère. Tout est prêt pour la fête, boissons, jeux, estrades. Les enfants rient joyeusement, courant en tous sens, heureux de la fête. Mais malgré tout, je continue de ressentir cet étrange sentiment, un sentiment pesant, presque malsain. 
Je traverse le centre, entre les petits chalets en bois destinés à accueillir les groupes d'enfants, essayant de repérer mon petit frère dans cet essaim d'enfants d'enfants excités par par l'ambiance festive, mais, étrangement, n'y parviens pas. Je fais un tour complet du centre, à la recherche d'un animateur, ou quelqu'un, un organisateur peut-être, qui pourrait m'éclairer. Sans succès. La panique commence à m'envahir. Et si il lui était arrivé quelque chose? Il était peut-être blessé, quelque part, seul dans la forêt, ou entre les mains de quelque sombre personnage aux intentions malsaines... Ces idées brouillent mon esprit tandis que je maudis intérieurement mes problèmes d'anxiété incontrôlée. Ma tête commence à tourner, mes jambes se font molles, je suis à deux doigts de m'évanouir : signes précurseurs d'une de mes fréquentes crises d'angoisse. Je marche, non sans peine, vers le chalet le plus proche afin de m'appuyer contre un mur, ce qui aurait pour résultat d'empêcher une chute certaine. C'est alors que je remarque que la porte du chalet est grande ouverte. Peut-être pourrais-je y trouver quelque chose d'intéressant concernant mon frère? Reprenant mes esprits, je me décolle du mur et franchis la porte du chalet. Ce sentiment, présent depuis mon arrivée ici, s'accroît, doublé de celui de l'insécurité. je scrute l'intérieur du chalet, vide de toute présence humaine. Une table, entourée d'une quinzaine de chaises, se trouve en son milieu. Les murs sont dénués de toute décoration, contrairement à ceux des autres chalets qui, eux, sont couverts de dessins et autres créations des enfants. C'est alors qu'un lointain souvenir me revient en tête : ce chalet, c'est celui que les animateurs utilisent comme salle de réunion. Voilà qui devrait être intéressant... Je m'approche de la table, jonchée de documents en vrac, dont un journal. Je saisis celui-ci afin d'en lire la une.
La première chose qui me frappe est la date de parution : 29/08/2005.
L'article central m'intrigue tout autant : "Alerte météorologique, risque de tempête accompagnée d'orages violents. Danger potentiel pour les habitants de la ville, les autorités recommandent de d'éviter toute sortie entre treize et dix-huit heures."
Sous le journal, je trouve une lettre marquée "Aux animateurs". Je m'en empare, en explore le contenu des yeux : 
"Aux animateurs,
Malgré l'alerte météorologique, j'ai décidé de maintenir la fête prévue ce jour. Nous n'avons pas eu de tempête depuis plus d'un siècle, je ne vois pas pourquoi cela devrait nous tomber dessus cette année.
Très cordialement, le Directeur."
La lettre me glisse des mains alors que celles-ci deviennent moites. Je quitte le chalet en titubant, réellement perturbée, et me mets à courir à travers la foule, criant le nom de mon frère à pleins poumons, mais celui-ci ne se manifeste toujours pas, et, ces enfants qui semblent tous tellement étrangers à mes yeux... J'accélère le pas. Il faut absolument que je quitte cette folie, tout cela n'a aucun sens! Je cours aussi vite que mes jambes et mes poumons le permettent, sans même prêter attention aux chemins que j'emprunte. Dans ma course effrénée, je vois défiler à mes côtés des arbres. J'en déduis alors que je suis arrivée dans la forêt qui entoure le centre. Je continue de courir, jusqu'à atteindre une sorte de clairière.
C'est alors que je la remarque. 
Au milieu de la clairière, se tient, de dos, une petite fille. Elle porte dans les cheveux un grand noeud rouge, et je peux l'entendre sangloter. Je m'approche alors d'elle, tout doucement, ne voulant pas prendre le risque de l'effrayer et la faire fuir. 
"Eh, petite... Tout va bien?"
Elle se retourne brusquement. Mes yeux se posent sur sa robe tachée de sang. Ses cheveux sont dressés sur sa tête, comme si ils étaient entrés en contact avec de l'électricité statique. Elle pleure mais ses yeux sont vides. Elle me tend la main. Une main, dans laquelle se trouve un bout de papier ensanglanté sur leque est inscrit : 
"Centre de loisirs des Primevères, chalet n°5, 29 Août"
Elle ouvre la bouche pour parler mais la seule chose qui en sort est un filet de sang. Elle plante ses yeux vides dans les miens, puis, sans crier gare, elle prend son élan et se met à courir comme une flèche dans ma direction, tandis que j'essaie désespérément de réveiller mes membres tétanisés par une peur sans nom. Je parviens enfin à décoller mes pieds du sol alors qu'elle se trouve à deux mètres de distance de moi. Je détale tout en essayant de me convaincre que ce que je vis n'est pas réel. "Je vais me réveiller. Ce n'est qu'un cauchemar. Je vais me réveiller et tout ira bien." 
Je cours plus vite, et, rassemblant le maximum d'air dans mes poumons endoloris, je hurle à l'aide, suppliant le ciel de me sauver de cette... chose à l'allure enfantine. Mais elle court vite, trop vite pour une petite fille de cet âge. Je fais appel à mes dernières forces pour accélérer davantage, mes yeux humidifiés par le vent laissant couler des larmes qui me brouillent la vue. Avec horreur, je la sens se rapprocher de moi et glisser sa main sanguinolente dans la mienne. Mon premier réflexe est d'essayer de dégager celle-ci de son étreinte, mais la... créature tient bon. Elle prend les devants, et, écrasant ma main dans la sienne avec une force surnaturelle, elle m'entraîne à l'extérieur de la forêt, jusqu'à la fête qui semble battre son plein dans le plus joyeux de mondes.
Elle me conduit vers un petit groupe surveillé par un animateur. Un groupe à l'apparence bien humaine. Une lueur d'espoir naît en moi : et si tout ceci n'était qu'une mascarade? Ces gens ne sont peut-être que des acteurs, peut-être qu'un de mes amis les a engagés pour me faire la plus mauvaise blague de toute l'histoire de l'Humanité... Je me raccroche à ce mince espoir tandis que nous approchons du petit groupe. 
Ce à quoi j'assiste ensuite tue définitivement mon embryon d'espoir. Progressivement, je vois les membres du groupuscule muter un à un, devenant semblables à la petite fille qui tenait toujours ma main dans la sienne. Leurs yeux vides, exactement six paires de globes oculaires dépourvus de pupilles et d'iris, se posent sur moi, je les sens parcourir la moindre cellule de mon corps tremblant et vulnérable comme jamais. Lentement, ils se postent autour de moi, joignant leurs mains en une ronde morbide et se mettent à tourner autour de moi, vite, plus vite, toujours plus vite... Je m'écroule au sol, prise de convulsions et de vertiges. La petite fille a disparu. Soudain, un éclair, le plus éblouissant que j'aie jamais vu de toute ma vie, zèbre le ciel, accompagné d'un grondement de tonnerre à réveiller un volcan. Je profite d'une convulsion pour me retourner sur le ventre. Le cercle autour de moi s'est brisé. Devant moi se trouve un spectacle de désolation et de chaos. Je vois enfants et animateurs courir, s'agiter en tous sens, tentant de se protéger de l'orage, un de ces orages dévastateurs, zébrant le ciel devenu violet d'éclairs aveuglants, tandis qu'un vent à déraciner les arbres s'abat sur le centre et emporte avec lui gobelets, animations, et jeux gonflables. J'assiste, impuissante, toujours victime de mes convulsions, les malheureux échouer à regagner leurs chalets à temps, et se retrouver piégés par la foudre, annonciatrice de malheur, messagère de la Mort. 
J'entends leurs cris, je ressens leur désespoir et leur terreur lorsque un à un, ils se retrouvent foudroyés et tombent raides morts sur le sol. 
Mes convulsions se font plus violentes. Le paysage tourne autour de moi. Ma vision se brouille, et sans même tenter de résister je sombre dans un autre monde. 


J'ouvre les yeux. Je suis étendue sur le sol. Le soleil brille, ses rayons m'aveuglent tandis que mon regard se porte sur un ciel bleu d'été. Je regarde ensuite autour de moi. Le centre est désert et propre. Aucune trace d'une quelconque catastrophe naturelle. Pas de jeux gonflables. Pas d'enfants. 
Pas de fête.
Je me lève précautionneusement, me tenant la tête. Étais-je en train de sombrer dans la folie? La petite fille... L'orage... 
Soudain, je sens une vibration dans la poche droite de mon pantalon, me rappelant l'existence de mon téléphone portable. J'extirpe l'objet et le déverrouille. Dix appels manqués, tous de ma mère. Un nouveau message que je m'empresse d'ouvrir : 
"Maman : La fête du petit a été reportée à demain, rentre à la maison."
Non. C'est impossible... Ainsi, il se peut que j'aie... rêvé tout ce que j'ai vécu?!
Je regarde autour de moi, et quelque chose attire mon attention. Par terre, à un mètre de l'endroit où je gisais inerte quelques minutes auparavant, se trouvait un grand noeud à cheveux de couleur rouge. Identique à celui de la petite fille. Je le ramasse. Il est taché de sang, et des inscriptions sont présentes dessus, écrits de la main d'un petit enfant.


Un courant d'air glacial me traverse malgré la chaleur  tandis que je lis ces mots : 



"Nous sommes là pour célébrer,
 Nous sommes là pour nous souvenir, 
 
 Car nous étions là, 
 
 Le jour où l'orage a frappé. 
 
 29/08/2005" 
 
 
 
 Je regarde l'écran d'accueil de mon portable.   

 
 Nous sommes le 29/08/2013. 
 
 
FIN.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 1 May 2014 - 00:11    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Darklapin
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 27 Dec 2012
Posts: 658
Féminin Balance (23sep-22oct)

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 01:36    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

hum... non. pas trop mal écrit, mais ça raconte des choses qui ne font pas peur...  l'idée est bonne, mais un jours précis dans l'année, c'est pas effrayant... désolé. (même si en tant qu'histoire j'aime bien)
________________
"On est là pour assurer nos fonctions 24h/24 et 7j/7" - Magnosa, 2015
"when life give you lemon, don't make lemonade, get mad ! Make life take the lemon back !" - Cave Johnson
"Quand on veut écrire sur les femmes, il faut tremper sa plume dans l'arc-en-ciel et secouer sur sa ligne la poussière des ailes du papillon." - Denis Diderot

"la maturité de l'homme, c'est d'avoir retrouvé le serieux qu'on avait au jeu quand on était enfant" - Nietzsche
"et que enfait je suis un zombie" - Sky_Gashrod
Back to top
Ocene
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 03 May 2013
Posts: 1,111
Localisation: Poveglia
Masculin

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 03:16    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

J'aime bien l'idée, même si le texte regorge de fautes. Pense à l'aérer un peu plus, le mettre dans une forme plus sympa à lire, au lieu de faire des gros pâtés de textes. L'histoire n'est pas si mal, en elle-même, ça me rappelle vaguement quelque chose que j'ai dû lire il y a super longtemps. 


Mais c'est plutôt la façon dont il écrit qui pose problème, il y a des passages ou tes phrases sont presque toutes les mêmes, comme par exemple : "Elle prend les devants, et, écrasant ma main dans la sienne avec une force surnaturelle, elle m'entraîne à l'extérieur de la forêt, jusqu'à la fête qui semble battre son plein dans le plus joyeux de mondes. Elle me conduit vers un petit groupe surveillé par un animateur."


On dirait que tu racontes seulement des actions comme dans un script et certains mots sont répétitifs.
Back to top
Visit poster’s website
Aelex
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 23 Mar 2013
Posts: 254
Localisation: Raaaaaaah!!!! Saloperie de carte! Je vais te foutre un G.P.S dans le derche!
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 08:22    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

Une petite relecture permettra de corriger tout les défauts je le pense... 
Back to top
Clint
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Mar 2014
Posts: 3,326
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 09:11    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

J'ai cru que la fin était un commentaire du coup je l'ai direct lue Facepalm . Sinon j'aime Pour. A part ça même remarque que les autres: l'impression de lire un script, puis les fautes.... Sinon tout va bien.
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Back to top
Obsidian
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 17 May 2013
Posts: 594
Localisation: France
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 09:29    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

Clint, tu me tues sérieux... Sinon, j'ai vraiment bien aimé. Le texte manque clairement d'aération, ça a été assez ennuyant à lire à cause de ça, mais j'aime bien la façon dont c'est raconté, et les fautes ne m'ont pas trop gêné. Elle mérite mon pour ^^
________________
Dans un monde parallèle :
"-Docteur, je crois que j'ai un problème... J'ai une femme, deux beaux enfants, un chien, une belle maison. Je ne m'ennuie pas à mon travail, je parle avec tous mes collègues, et depuis quelques temps je me met à siffloter... Docteur, je crois que je suis...

heureux..."
Back to top
Smile
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Jul 2013
Posts: 494
Localisation: Entre le néant et l'infini
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 12:24    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

 J'aime bien, l'idée de la fin est très bonne, Je suis pour parce que même si le texte ne pas effrayé, il m'a rappelé l'impression de solitude qu'on a seul face une foule inconnu.
________________
Rit tout le monde rira avec toi, pleure et tout sera tout seul à pleurer.

Back to top
Visit poster’s website
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,143
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 12:25    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

L'histoire est plutôt bonne, mais pas en tant que pasta, c'est clairement une nouvelle. Je m'y oppose donc, elle aurait plutôt sa place sur le site de Teru et de Vidar. Là-bas, j'y mettrais mon pour sans hésiter, à condition de corriger le texte.

Un petit détail : "Un courant d'air glacial me traverse malgré la chaleu" Tu dois confondre avec une autre expression, ce n'est pas vraiment possible qu'un "courant d'air glacial" te traverse, d'autant qu'on n'est plus dans la partie où des choses surnaturelles se produisent. "Un frisson me parcourt l'échine" correspondrait beaucoup mieux.
________________
Back to top
Enyaïs
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 11 Jul 2013
Posts: 70
Localisation: L'Isle-sur-la-sorgue
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 19:39    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

J'aime bien l'histoire, vraiment, les sensations de crises d'angoisses sont par contre un peu trop abusées, tu ne peux pas convulser tant de fois juste parce-que tu es angoissée, ou alors tu ne t'en rappellerai pas... 
Je pense que tu devrais retravailler un tout petit peu ta pasta, pour le moment je suis Neutre
________________
Il n'y a ni bien ni mal, juste les conséquences de nos actes.
" Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn "
Back to top
Tabbender
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 13 Jun 2013
Posts: 1,743
Localisation: Okuushima. J'espère que je vais vivre longtemps !
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Thu 1 May 2014 - 20:10    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

J'aime bien, au début j'ai trouvé ça un peu wtf mais la fin explique bien. Pour.
________________

You cannot grasp the true form of my Mastersword ! My life for Hyrule !





Le Tabbender's Challenge, vaincu une seule fois depuis 2014 (GG à The Dude ).
http://www.creepypastafromthecrypt.com/t3099-Tabbender-s-Challenge.htm
495 graze it easy m⑨


ティト・ディック「ディックマン」、赤ちゃん!
Back to top
Visit poster’s website
WretchedFlaw
Guest

Offline




PostPosted: Thu 1 May 2014 - 20:59    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

Merci à tou(te)s pour vos critiques et vos conseils.
J'en tiendrai compte dans la rédaction de ma prochaine pasta. :]
Back to top
Terulan
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Wed 7 May 2014 - 22:47    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

Ah, je vois la différence entre une nouvelle et une creepypasta de mieux en mieux. Effectivement c'est bien, mais ouais c'est pas tellement une cp donc... Non. Cependant, serais-tu d'accord pour qu'on le publie sur les Pages Sombres ?
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»
Back to top
Jackkoff
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 29 Apr 2014
Posts: 343
Localisation: Dijon
Masculin Balance (23sep-22oct)

PostPosted: Mon 12 May 2014 - 11:23    Post subject: 29/08/2005 Reply with quote

Belle histoire.
Ces deux mots décrivent tout.
Alors ne jette rien, change juste de site.

________________
Ma'i Ohw Wonk Uoy
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group