Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Il rôde toujours ...
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  

Creepypasta acceptée ?
Pour
100%
 100%  [ 11 ]
Neutre
0%
 0%  [ 0 ]
Contre
0%
 0%  [ 0 ]
Total Votes : 11

Author Message
ToxicWaste
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 63
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Mon 9 Apr 2012 - 19:51    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

La nuit tombe sur Rouen. Les voitures se raréfient, les lumières disparaissent peu à peu ... la ville se purge de ses parasites sonores. On ne distingue plus que le silence, le long silence qui se prolongera jusqu'aux premières lueurs. Pourtant, Rue d'Amiens, un cri brave l'harmonie imposée par l'obscurité.
 
Un cri ... ? Des pleurs plutôt ... un long gémissement ... une plainte grinçante ... ! Le bruit vient d'un petit appartement ... nouveaux locataires ... profil classique ... un couple et leur rejeton. Pour être plus précis, la lamentation vient de la chambre du petit ... Gamin classique, lui aussi .. neuf ou dix ans.... bagarreur, bon vivant, adepte de jeux-vidéos, collectionneur de carte et surtout, répondant au nom tellement particulier de « Théo », l'archétype du gamin quoi. Pourtant, ce soir-là, au lieu d'observer ses cartes, ou de jouer à la console... il pleure... il pleure ? Il hurle à la mort plutôt, ses sanglots et ses appels à l'aide résonnent dans le petit deux-pièces.
 
Les « Mamaans... Mamanns » ont eu raison du sommeil de la concernée. La pauvre était en plein rêve ... un rêve plein d'espoir ... un univers à elle, où elle pouvait s'émanciper de sa condition de caissière malmené par le libéralisme ... un rêve où elle échappait au stress, à son rôle d'esclave ... un rêve ou tout était beau. Le réveil fut ...brutal. Un mur miteux, rongé par l'humidité ... un matelas sale ... et bien entendu les cris du mioche. Triste retour à la réalité. Elle réveille son compagnon.
 
« Mmhmh, quoi ? »
« Le p'tit chiale, il arrête pas gueuler »
« Et ? »
« Ben ... faudrait peut être allez voir .... Ça se trouve il a des problèmes le gosse »
« Problèmes mon cul ! Il a fait un cauchemar, v'la tout. Rendors toi va ... »
« Mais ... »
« Il a juste fais un cauchemar je t'ai dit ! Dans quelques minutes il se rendort ... ! Alors arrête de me faire chier avec ses conneries ! Je dois dormir moi, je bosse demain ... ! »
 
Et effectivement, dix minutes plus tard, les pleurs s'arrêtent ... plus un bruit dans la maison ... retour au silence originel ... pourtant la mère est inquiète ... son instinct maternelle la pousse à aller voir ce qu'il se passe dans cette chambre ... elle sent que quelque chose va mal ... que le petit est en danger. Bravant l'interdiction du père, elle sort discrètement de son lit ... pas un bruit ... elle marche sur la pointe des pieds. La voilà au seuil de la chambre ...
 
Le  grincement de la porte est insupportable ... mais certainement pas aussi insupportable que la vision macabre qui s'offre à elle. Fenêtre ouverte, chambre en désordre et un petit message peint sur le mur : « Il a juste fait un cauchemar ... ». Inutile de préciser que ce message est de couleur rouge et qu'il y a peu de chance pour que ce sois du feutre. Désespérée, elle tombe à genoux devant ce spectacle insoutenable ... Partagée entre peur, tristesse et culpabilité, elle tente d'appeler son fils, « Théo, Théo, où tu es ? Répond moi! Pitié! Théo!? ». Un ricanement sordide résonne dans la chambre. Tétanisé, elle tente d'appeler à l'aide mais rien ne parviens à sortir de sa bouche. Les ricanements continuent, des ricanements malsains et dérangeants. Elle essaye de s'enfuir ... impossible ! Elle est figée au sol et ses muscles refusent de réagir.
 
Soudain, elle voit un homme, devant la porte. Mais cet homme là n'est pas son compagnon. Il est petit, bossu, il porte une tenue d'hôpital imbibée de sang et affiche un sourire glaçant. Une vision d'horreur la frappe : l'homme tient dans sa main une tête humaine. Avec tout ce qu'il lui reste de courage, elle ose demander en sanglotant : « Ce n'est pas ... ce n'est pas ... pitié, NON, ce n'est pas... ? » L'homme se contente d'acquiescer en souriant, puis claque la porte. Retrouvant le contrôle de ses membres, la mère se jette contre la serrure et tente de l'ouvrir. Mais rien à faire. La porte est bloquée. Elle entend les bruits des pas de l'homme. Il se dirige vers la chambre de son conjoint. Elle hurle pour le prévenir. Elle tape de toutes ses forces contre la porte. Trop tard. Impuissante, elle entend le cri horrifiée de son compagnon, accompagné de ce même ricanement sadique. L'homme s'arrête de rire. Un grognement sors alors de sa bouche : « - A ton tour, maintenant .... ».
 


« - Alors Lucien, cette affaire ? »
« -Histoire sordide, un couple, leur gosse, tous étripés la nuit dernière, tout ça dans une mise en scène macabre. Vraiment difficile à voir, je sais pas comment je vais retrouver le sommeil après ça moi ... »
« -On a un suspect ? »
«  -A priori un dingue, l'hôpital psychiatrique a signalé une fuite ce matin et ça correspondrait plutôt au profil : schizophrène... passé criminel ...»
«  -On peut vraiment dire que le monde devient fou. Il a agi comment ? »
« - A priori il est rentré par la fenêtre, ils habitaient au premier étage, il devait être munis d'une arme blanche, vu l'état des victimes. Et c'est tout ce qu'on sait sur lui. Et ce taré rôde encore dans les rues ... »


Et voilà comment se termine cette histoire, ou du moins cette partie de l'histoire. Pourquoi " cette partie de l'histoire " ? Car il est peu probable que le tueur rentre gentillement dans son asile de fou, n'est-ce pas ?  Il recommencera certainement . Ça serait même plutôt logique, quand on y réfléchis. Qui sais, peut être que tu joueras un rôle dans cette histoire . D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi j'utilise le conditionnel, puisque tu y joue déjà un rôle. Si, si, je t'assure, tu n'entends pas les ricanements  dans ton couloir ?





Voilà, première creepypasta écrite, alors un peu de tolérance  Very Happy  .
J'ajoute aussi que si quelqu'un a des images pour accompagnée mon petit texte, je suis prenant ...


PS: Je savais pas vraiment dans quel sous-forum la mettre, alors si je me suis trompé, prières au bienveillant modérateur de la remettre à sa place . Wink


Last edited by ToxicWaste on Mon 16 Apr 2012 - 16:53; edited 2 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 9 Apr 2012 - 19:51    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Le Stalker
Guest

Offline




PostPosted: Mon 9 Apr 2012 - 20:01    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Elle est dans la bonne section mais il manque le sondage afin de permettre aux autres membres de voter pour savoir si elle mérite d'être poster sur le site ou pas. :captainpokemon:
Back to top
ToxicWaste
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 63
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Mon 9 Apr 2012 - 20:06    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

C'est bon, j'ai rectifié mon erreur : sondage mis en place.  Okay
Back to top
Le Stalker
Guest

Offline




PostPosted: Tue 10 Apr 2012 - 00:30    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Après l'avoir lu (Et corrigé quelques petites fautes de frappe.), j'ai apprécié ta pasta bien qu'elle soit classique et j'ai aimé l'inspiration d'une légende urbaine qui se prénomme " La vieille folle " avec une vieille dingo en fauteuil roulant qui assassine toute une famille sauf la fille aînée. A moins que tu ne la connaisses pas cette fameuse légende urbaine. :jdg:
Back to top
ToxicWaste
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 63
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Tue 10 Apr 2012 - 14:16    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Ah, non, je ne connaissait pas cette légende urbaine . :jdg:


Et, c'est vrai que la creepypasta est un peu classique, j'étais un peu en manque d'inspiration, surtout pour le coup du sang sur le mur  :lol:   ...
 
Back to top
Onizuka-san
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 175
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien

PostPosted: Wed 11 Apr 2012 - 20:44    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Vraiment pas mal, perso ch'ui pour !


Je crois que le narrateur doit avoir une grande importance dans la pasta, et tu lui donnes vraiment une idendité , un style..surtout avec les phrases coupées.
________________
"Le Diable n’apparaît qu’à celui qui le craint."
(proverbe arabe)

Back to top
Le Stalker
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 Apr 2012 - 17:52    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Plus que deux votes pour que la pasta soit sur le site. :captainpokemon: (Ainsi que dans le sous-forum " Creepypastas acceptées " afin de le remplir. :cisla: )
Back to top
ToxicWaste
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 63
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Thu 12 Apr 2012 - 20:28    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Onizuka-san wrote:
Je crois que le narrateur doit avoir une grande importance dans la pasta, et tu lui donnes vraiment une idendité , un style..surtout avec les phrases coupées.







Effectivement, le narrateur a, ou plutôt devait, avoir une grande importance dans cette petite creepypasta . Je voulais , en premier lieu, faire du narrateur le tueur, mais pas d'une manière explicite. J'entend par là que le tueur raconterait cette histoire, mais ne se situerait pas dans le récit, et revendiquerait juste à la fin son véritable rôle ( Dans une petite phrase type : " Ferme bien tes fenêtres, qui sait chez qui je vais me rendre ce soir " ). Mais finalement ce mode de récit est rendu impossible par les détails que je donne sur l'état psychologique des victimes, et surtout par le dialogue des flics à la fin . 

Quand aux phrases coupées, je voulais  donner une sensation de vitesse, de fluidité au récit, je ne sais pas si j'ai réussi mon coup, mais mon objectif était de me rapprocher de ça :


Est ce qu'elle me comprend d'abord? Elle tient pas en place elle gesticule, elle me fait BZZ! BZZ! BZZ! Elle se moque de moi, grotesque, aboyeur, malotru! Voilà sûrement ce qu'elle trouve... Et toi! vicieuse rouée petite garce!...voilà mon avis...si je suis hargneux désagréable c'est par sa faute...Elle a qu'à me répondre! Ah! puis je peux plus la gronder...je flanche bafouille déconne repleure...toute ma colère tombe...je n'ose plus...je suis à plat...je m'effondre...je m'abats à ses pieds encore...Ca y est, tout recommence...je lui redemande mille fois pardon...me voilà propre...je me roule au tapis!Je la supplie de grâce!...Je me prosterne...Je l'implore...je ne sais plus à qui me vouer!"
L-F Céline . Guignol's Band 
Le Stalker wrote:

 Plus que deux votes pour que la pasta soit sur le site.  :captainpokemon:  (Ainsi que dans le sous-forum " Creepypastas acceptées " afin de le remplir.  :cisla:  )



 Hourra ! On y crois !  :leguman:
 
Sinon, en relisant mon texte, j'avais penser à rajouter à la fin du texte une remarque du narrateur envers le lecteur dans le but de le faire rentrer dans l'histoire, histoire d'accentuer le côté creepy du truc.

Quelque chose comme : 


"Et voilà comment se termine cette histoire, ou du moins cette partie de l'histoire. Pourquoi " cette partie de l'histoire " ? Car il est peu probable que le tueur rentre gentillement dans son asile de fou, n'est-ce pas ?  Il recommencera certainement . Ça serait même plutôt logique, quand on y réfléchis. Qui sais, peut être que tu joueras un rôle dans cette histoire . D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi j'utilise le conditionnel, puisque tu y joue déjà un rôle. Si, si, je t'assure, tu n'entends pas les ricanements  dans ton couloir ? "


Mais je ne sais pas si avec une fin de la sorte, le tout ne va pas être indigeste, car enchaîner  récit, puis dialogue en dehors du récit, et enfin ça ....

Je vous laisse décider  :mrgreen:
Back to top
Rob Nukem
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 01 Apr 2012
Posts: 1,302
Localisation: Bachman Hill, Maine
Masculin 馬 Cheval

PostPosted: Thu 12 Apr 2012 - 22:58    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Même avis que ce cher Stalker (Etait-ce nécessaire de préciser que je suis fan de Kenseiden dans ton topic sur les légendes urbaines des jeux vidéo ? :creepysonic: ), j'ai eu la sensation de lire la légende urbaine de la vieille folle et j'ai apprécié puisqu'elle est l'une de mes légendes urbaines favorites. :candlejack:
________________
« Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs. »

- Stephen King

« La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. »

- Maître Yoda (Star Wars)

« Quand on ne le connaît pas, l'homme est un loup pour l'homme. »

- Plaute (La Comédie des Ânes, vers 195 av. JC)

« There was a crooked man, and he walked a crooked mile.
He found a crooked sixpence against a crooked stile.
He meets a crooked dog with a crooked smile, which kill some crooked people.
And they all lived together in the darkness of a little crooked house. »


« 'U lupu càngia 'u pìlu ma 'u vìzziu no. » (Le loup change son poil, mais il ne change pas ses vices.)
Back to top
Onizuka-san
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 175
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 狗 Chien

PostPosted: Fri 13 Apr 2012 - 13:35    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Céline ouais ça me dit quelque chose, "Voyage au bout de la nuit" il me semble ,le livre doit trainer dans le coin mais je ne l'ai jamais lu ^^'


En tous cas oui, je pense que c'est réussi !


Sinon côté légende urbaine je ne connaissais pas la vieille folle mais ça m'a aussi fait penser à une légende urbaine où le même genre de taré écrivait un truc sur le mur. :trollface:
________________
"Le Diable n’apparaît qu’à celui qui le craint."
(proverbe arabe)

Back to top
Rob Nukem
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 01 Apr 2012
Posts: 1,302
Localisation: Bachman Hill, Maine
Masculin 馬 Cheval

PostPosted: Mon 16 Apr 2012 - 16:45    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Creepypasta acceptée, elle sera poster sur le site dans les jours à venir. :robert:
________________
« Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs. »

- Stephen King

« La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. »

- Maître Yoda (Star Wars)

« Quand on ne le connaît pas, l'homme est un loup pour l'homme. »

- Plaute (La Comédie des Ânes, vers 195 av. JC)

« There was a crooked man, and he walked a crooked mile.
He found a crooked sixpence against a crooked stile.
He meets a crooked dog with a crooked smile, which kill some crooked people.
And they all lived together in the darkness of a little crooked house. »


« 'U lupu càngia 'u pìlu ma 'u vìzziu no. » (Le loup change son poil, mais il ne change pas ses vices.)
Back to top
ToxicWaste
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 09 Apr 2012
Posts: 63
Localisation: Paris
Masculin

PostPosted: Mon 16 Apr 2012 - 16:55    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Cool !  :leguman:  


Je me suis permis d'ajouter le petit bout de texte que j'ai décrit plus haut, ainsi qu'une petite image trouvé sur /x/, histoire d'illustrer mon histoire . :?
Back to top
Rob Nukem
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 01 Apr 2012
Posts: 1,302
Localisation: Bachman Hill, Maine
Masculin 馬 Cheval

PostPosted: Mon 23 Apr 2012 - 11:43    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

Pasta publiée sur le site. :leguman2:
________________
« Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs. »

- Stephen King

« La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. »

- Maître Yoda (Star Wars)

« Quand on ne le connaît pas, l'homme est un loup pour l'homme. »

- Plaute (La Comédie des Ânes, vers 195 av. JC)

« There was a crooked man, and he walked a crooked mile.
He found a crooked sixpence against a crooked stile.
He meets a crooked dog with a crooked smile, which kill some crooked people.
And they all lived together in the darkness of a little crooked house. »


« 'U lupu càngia 'u pìlu ma 'u vìzziu no. » (Le loup change son poil, mais il ne change pas ses vices.)
Back to top
Lyfadeo
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 20 Apr 2012
Posts: 77
Localisation: Paris
Masculin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien

PostPosted: Wed 25 Apr 2012 - 23:36    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

l'image me fait vaguement penser à smile.jpg, ou du moins m'a fait penser : j'ai halluciné pendant un quart de seconde, j'ai cru voir une fenetre en haut à gauche et une main en dessous, les deux relativement claires.
Back to top
Kyogariss
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 18 Apr 2012
Posts: 575
Localisation: Blasimon
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 猴 Singe

PostPosted: Wed 25 Apr 2012 - 23:52    Post subject: Il rôde toujours ... Reply with quote

très bonne pasta et l'image + la façon dont elle est écrit rajoute tout un effet qui est bien réussi (je l'ais fais lire à mon cousin et depuis il flippe un peu chez lui comme des couloirs il en manque pas x) )
________________
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group