Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La nymphe Sanglante
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Wed 6 Aug 2014 - 07:46    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Mise à jour de ma creepypasta ! J'espère que celle-ci conviendra mieux.


------------------------------------------------------
Je ne sais pas pourquoi je suis là.
Je ne sais pas pourquoi ma famille est morte, et pas moi. Pour quelle raison Nathan et son amie les ont emportés, mais moi je suis restée là, seule. Personne ne m'a rien dit. On m'a juste placée dans cet hôpital. Mais les docteurs ne l’appellent pas ainsi. Ils disent que c'est un ''nazile'', que je suis ici parce que j'ai un problème dans ma tête, et qu'ils veulent m'aider à guérir. Mais je ne suis pas malade ! Les grands m'ont mise là parce que je ne veux plus parler. Parce qu'ils trouvent que mes amis sont bizarres. 




Catherine, elle est très gentille. Elle veut que je l'appelle Cathy. Elle me regarde sans froncer les sourcils quand je lui montre mes amis. Elle me rappelle Maman avant qu'elle ne parte de chez Papa. J'aime bien Catherine, et elle aussi, elle m'aime bien. Même si son métier est dur à écrire. Psiquatre, je crois. Par contre, elle a une très mauvaise mémoire. À chaque fois qu'elle me voit, elle me demande la même chose : si je me sens bien, si je peux lui expliquer comment ma famille a disparu. Moi, je ne réponds jamais. 




Alors aujourd’hui, elle m'a demandé si je pouvais l'écrire. J'étais d'accord, mais je voulais que personne ne regarde. Je lui ai montré mes amis, et elle a compris. Alors, je suis allée dans ma chambre avec du papier. J'ai fermé les rideaux, et là, j'étais vraiment toute seule toute seule. Alors j'ai commencé à écrire. Je fais ça depuis dix minutes. C'est Cathy qui m'a appris à lire l'heure.


Mon papa et moi, on était chez Tonton Hector, Tata Samantha et cousin Nathan. J'aime bien Nathan, mais il est trop petit, je peux pas jouer avec lui. J'ai presque sept ans, et il en a que quatre. Tonton est policier, et Tata ne travaille pas. Elle reste à la maison pour s'occuper de moi et de Nathan. 


Mon cousin a disparu, une fois, près du parc d'enfants. Du coup, tout le monde était très inquiet, ils l'ont cherché partout pendant trois jours. Et puis la troisième nuit, quelqu'un a sonné à la porte. C'était mon cousin, tout content de sa balade. Personne ne sait comment il a fait, vu que même moi je suis trop petite pour sonner. Les grands l'ont tout de suite grondé, comme quoi il ne fallait pas partir tout seul. Mais il a dit : « J'étais pas tout seul ! Ambre était avec moi. » Il n'a voulu dire à personne qui était Ambre. 




Le soir, je l'ai vu qui cachait sous son oreiller un petit caillou rouge, mais il n'a pas voulu me le montrer. Lorsque j'ai quand même voulu le prendre, il s'est mis à hurler très fort, qu'il ne fallait pas toucher la graine, que ça allait faire de la peine à Ambre et qu'il ne voulait pas lui faire de peine. Qu'il préférait me tuer plutôt que ça arrive. 
Tata est arrivée et l'a grondé parce qu'il criait trop fort. Elle n'a pas entendu tout ce qu'il avait dit, sinon je pense qu'elle l'aurait grondé encore plus. Mais Nathan n'était pas content et ne voulait pas arrêter de crier. Alors, finalement, on m'a fait sortir de sa chambre, et Papa m'a dit que j'allais dormir dans sa chambre avec lui cette nuit. 




Je ne me suis pas endormie tout de suite. Papa, Tonton et Tata étaient en train de discuter dans le salon, juste à côté de mon lit. Alors j'ai plaqué mon oreille contre le mur, et j'ai écouté. Tonton était inquiet. Il disait que le parc de jeux était un endroit dangereux. Que des grands y disparaissaient des fois, et des petits aussi. Mais les petits revenaient toujours, jamais les adultes. Et ensuite, les petits et leur famille disparaissaient. Papa riait très fort en leur disant que c'était n'importe quoi. Qu'ils devraient se réjouir que Nathan soit revenu. Je n'ai pas tout compris. Mais ça m'a fait très peur, alors je suis revenue dans mon lit et je me suis cachée sous la couette jusqu'à ce que Papa revienne. 




Le matin, Nathan et moi on jouait dans le jardin pendant que Samantha faisait la cuisine. Mais il ne voulait pas jouer, à rien du tout. Il s'était juste assis devant un arbre, et il fredonnait une chanson compliquée, sans quitter le tronc des yeux. Parce que je m'ennuyais, je n'arrêtais pas de l'embêter, alors il m'a dit que j'étais bête et que je devais arrêter de parler. Je lui ai répondu que c'était lui qui était bête et que regarder une plante stupide n'était pas drôle. Il m'a regardéeet m'a répondu que je devais me taire, que je ne comprenais pas le jeu. Alors je lui ai dit que si il m'expliquait le jeu, peut-être que je trouverais ça drôle et qu'on jouerait ensemble. 




Il a réfléchi, et il a dit qu'il était d'accord. Il m'a emmenée dans sa chambre et m'a fait promettre de ne rien dire à personne. J'ai juré, et il m'a montré son petit caillou. En fait, c'était une graine toute rouge. Il m'a dit avec un air d'adulte que c'était une graine de cerisier, que c'était son amie Ambre qui la lui avait donné, et qu'il ne fallait surtout pas la perdre. Il me l'a mise contre l'oreille, et c'est là que j'ai entendu des battements, comme lorsque tu écoutes la poitrine de quelqu'un. Et derrière les battements, il y avait la chanson que Nathan chantait, mais cette fois-ci, j'ai tout compris. 




''Je vais te raconter une histoire.
Prends bien garde à t'en souvenir,
Pour qu'une fois venu le soir,
Elle t'aide à t'endormir.





Il y a longtemps, fort longtemps, une petite fille vivait dans une maison.
Sa famille la détestait de tout son cœur, sans se cacher, avec passion. 
Mais la petite fille, Ambre elle se nommait, n'en avait cure. 
Elle était jeune et innocente, son âme faible et pure. 




À l'arrière de son jardin poussait une plante emplie de vie.
Cet arbre, ce cerisier fleuri, était son seul ami. 
Il n'était pas étrange de les voir ensemble et liés, arbre et Ambre, 
Le vent dans les feuilles chuchotait des secrets que la fille semblait comprendre.





La famille haineuse et superstitieuse, s'empressa d'accuser :
« Malheur, cette fille non désirée a des pouvoirs secrets ! » 
Se saisissant alors d'une hache brillante et émoussée 
Ils mirent tout de suite fin à cette sublime amitié. 




Malgré tout son chagrin, la fille ne put rien faire ;
Crier, hurler, supplier : on lui disait de se taire. 
Mais elle hurla, hurla, hurla sans discontinuer
Pendant des jours, des mois, des années.





Finalement las des reproches de l'enfant,
Ayant peur qu'enfin, les mauvais traitements
Qu'elle subissait ne se fassent savoir, par quelque moyen,
Ils la tuèrent et l'enterrèrent, loin de la ville et du chemin. 




Mais la fille n'était toujours pas morte ;
Son âme était devenue plus forte.
Et elle jura que quiconque s'éloignerait du sentier battu
Subirait son triste sort, peu importe sa vertu. 




De son ressentiment sortit quelque chose de beau.
Un arbre ruisselant jaillit hors du tombeau,
Un cerisier semblable en tout point
À celui qui existait dans un passé lointain. 




Loin du chemin pousse une plante avide de vie.
De cet arbre, ce cerisier sanglant, elle répond aux envies.
Ils ne sont maintenant qu'un seul être, arbre et Ambre,
La fille doit assouvir sa faim, l'arbre ne peut attendre.



Si un jour tu me croises, moi la nymphe sanglante,
C'est, j’oubliais, moi qui te raconte, enfant !
Sois assuré que mon cadeau, cette précieuse graine
Saura transformer ta nature passive et sereine. 




Et nous danserons ensemble sous le sanglant feuillage,
Moi, toi, nos semblables, ta famille immobile, ma rage.
Nous nourrirons l'arbre sanglant de cadavres et macchabées,
Un seul cri unissant toujours vengeance et beauté.'' 




J'ai dit que je n'aimais pas cette chanson, qu'elle était triste, et je lui ai rendu la graine. Il n'était pas content, alors il a dit que j'étais bête, que c'était une très jolie chanson, que de toute façon j'étais une fille et que les filles, ça comprend rien. Je lui ai fait la tête jusqu'au soir. 
Après ça, je me suis rendue compte que l'arbre de Nathan était vivant. Il chantait, soufflait, parlait. Il disait qu'il était l'ami de Nathan, et que si je voulais, je pouvais aussi devenir son amie. Papa m'a dit de ne pas parler aux étrangers parce qu'ils peuvent être méchants, alors j'ai dit à l'arbre qu'il était un méchant étranger et que je ne voulais pas être son amie. Je crois que ça l'a vexé. 




Plus tard, trois jours après je crois, Tonton était en train de lire son journal près de la cheminée. Papa faisait du bricolage dans le grenier, Nathan s'était enfermé dans la chambre pour écouter sa précieuse graine et Tata faisait la cuisine. Brusquement, elle a crié très fort, ça m'a fait peur. J'entendais, venant de la pièce, une voix qui chantait : 




''Et nous danserons ensemble sous le sanglant feuillage,
Moi, toi, nos semblables, ta famille immobile, ma rage.
Nous nourrirons l'arbre sanglant de cadavres et macchabées,
Un seul cri unissant tour à tour vengeance et beauté.'' 




Tonton s'est levé et a couru vers la cuisine. Il a aussi poussé un grand cri, et puis plus rien. Juste un bruit que je n'avais jamais entendu avant, et ensuite j'ai compris que Tonton était tombé parce qu'il y avait eu un gros ''Boum''. Moi, j'ai voulu aller voir ce qu'il se passait, mais les arbres dehors m'ont dit que tout allait bien, qu'il ne fallait pas s'inquiéter, que Nathan préparait juste le dîner du cerisier. Je n'ai pas compris, mais je suis restée immobile.


Et puis quelqu'un est sorti de la cuisine, et j'ai reconnu Nathan. Mais il avait changé. Il était devenu très grand, plus que moi, mais moins que Papa. On aurait dit qu'il avait douze ans, presque. Sa peau avait changé, elle était devenue plus sombre, plus épaisse, brune comme l'écorce. Ses cheveux étaient verdâtres, et de tout son corps sortaient des petites branches sans feuille. Du bois sortait un liquide rouge bizarre, comme lorsqu'on se coupe. Mais surtout, il avait un sourire qui faisait peur. 




Je lui ai demandé si ça allait bien, et il m'a dit d'une voix plus grave que d'habitude que oui, il allait très bien, même mieux. Il a dit que la graine avait éclot, et que Ambre allait venir le chercher, qu'il devait finir de préparer le dîner. Il a ajouté qu'elle ne voulait pas qu'il me touche, qu'il me garde pour plus tard. Que Ambre allait s'occuper de moi. J'ai eu peur, alors cette fois-ci, je n'ai pas écouté les arbres, je me suis levée et j'ai couru. 
Il m'a rattrapée, et il m'a enfermée dans la cage d'escalier. J'étais toute seule dans le noir, et il m'a laissée là en disant qu'il allait terminer le dîner. Un peu après, j'ai entendu Papa qui hurlait, puis le silence s'est fait. J'ai commencé à pleurer. La porte d'entrée s'est ouverte, et j'ai entendu Nathan discuter avec une fille. Ils sont partis, et m'ont laissée là. 




Des hommes en bleu sont venus me libérer plus tard. Ils m'ont posé des questions, mais je n'ai rien dit. Lorsqu'ils ont voulu savoir pourquoi je ne parlais pas, j'ai répondu que mes amis ne voulaient pas que je raconte. Ils m'ont demandé qui c'était, et je leur ai montré les arbres. Ils ne m'ont pas crue, et un des monsieur m'a crié dessus. Alors, je n'ai plus rien dit. 




Du coup, ils m'ont mise là. Mais je ne comprends pas pourquoi... Pourquoi est-ce que la viande me fait cet effet-là ? Pourquoi personne n'entend mes amis parler ? C'est dommage, ils chantent une si jolie musique... Pourquoi est-ce que les rideaux de ma fenêtre sont ouverts ? Je les avais fermés... Il y a une fille qui me regarde. Elle ressemble à Nathan, sauf que ses cheveux sont tous rouges, et qu'elle est plus grande. 

Elle me sourit.
________________


Last edited by BloodyTree on Wed 13 Aug 2014 - 08:55; edited 4 times in total
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 6 Aug 2014 - 07:46    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,002
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Wed 6 Aug 2014 - 11:22    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Hum... Ça fait quand même vachement nouvelle horrifique, encore plus que l'Orphelin. Plus, le dernier mot coupé avant le refrain, en plus d'être coupé, c'est pas vraiment à sa place vu qu'il ne s'agit pas d'un journal ou, de manière générale, d'un récit retrouvé. Bref, le format est trop loin de ce qu'on attend, donc il faudrait le revoir. Par contre, l'histoire est géniale, inutile de changer quoi que ce soit. Peut être juste essayer de faire des vers un peu plus réguliers dans ta comptine (par endroit, on a des phrases qui pourraient presque faire deux vers qui riment avec quelque chose qui n'a l'air d'être qu'une moitié de vers, ça brise l'harmonie... les rimes à la fin ne font pas tout !) et ça devrait être bon.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Wed 6 Aug 2014 - 18:28    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Ok, c'est ce que je craignais, toujours le même problème. Et faut que je rechange le format... 
Quant aux vers... J'ai tellement horreur de cette histoire de "pieds"... Mais enfin, je vais essayer de faire en sorte que ce soit plus régulier.
Donc je vais réécrire une deuxième version.
Merci de ton analyse !
________________
Back to top
Visit poster’s website
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Thu 7 Aug 2014 - 16:46    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Deuxième version publiée. J'ai radicalement changé le narrateur et le style.
________________
Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Fri 8 Aug 2014 - 10:32    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Quote:
Se saisissant alors d'une hache tranchante et émoussée

C'est quoi cette monstrueuse contradiction? La licence poétique n'excuse pas tout. L'administration est contre toi




cohérence histoire: RAS

cohérence actions: RAS

sentiment éveillé: hélas pas grand-chose, pourtant tes deux premières étaient très fortes de ce côté là.

vraisemblance transmission: Selon toute vraisemblance ce sont les notes d'un psy qui ont fuité d'une institution. C'est vraiment bateau, mais ça reste on ne peut plus correct.
Cela dit, il y a moyen de rendre ça plus vraisemblable. En effet, un psy à peu près pro a pour habitude de garder pour lui tout ce qui concerne ses patients. Donc ceci devrait se retrouver sur Internet indépendamment de sa volonté. Pourquoi ne pas faire une petite intro, expliquant par exemple qu'un infirmier est tombé là-dessus et a trouvé ça tellement inhabituel qu'il a choisi de violer le secret professionnel en partageant le truc?

style: Assez enfantin, ce qui convient tout à fait.

intérêt: plutôt original! Je trouve que ça frise le conte morbide (pas la même littérature qu'avant, voilà qui nous change), surtout avec le Nathan végétalisé. Mais ce foutu arbre me plaît bien.



Globalement pour.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Nevermore
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 08 Jun 2014
Posts: 862
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 8 Aug 2014 - 15:13    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Waaa, j'adore tes pastas





► Cohérence de l'histoire : Bonne.

► Cohérence des actions : Bonnes.

► Sentiment éveillé : Malaise.

► Vraisemblance du moyen de transmission : Ok.

► Style : Quelques passages qui font gamins, donc pile ce qu'il faut.

► Lisibilité : Bonne.

► Intérêt : T'as des histoires originales, c'est cool Smile




POUR

________________
ᚾᛖᚢᛖᚱᛗᛟᚱᛖ





Ar. Do.

⠨⠽⠅⠚⠏⠝⠁ ⠓⠺ ⠏⠥⠝⠺⠚⠚⠑⠁ ⠵⠟ ⠕⠺⠚⠉⠂ ⠽⠅⠚⠏⠝⠁ ⠓⠄⠺⠚⠽⠑⠚⠚⠁ ⠃⠺⠑⠭⠓⠁⠕⠕⠁ ⠵⠁ ⠓⠄⠅⠝⠲
⠶⠨⠕⠅⠥⠅⠚⠕ ⠝⠁⠺⠓⠑⠕⠏⠁⠕⠂ ⠁⠞⠑⠉⠁⠅⠚⠕ ⠓⠄⠑⠊⠇⠅⠕⠪⠭⠓⠁⠲⠶






Back to top
Visit poster’s website
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Fri 8 Aug 2014 - 17:01    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Oups... Effectivement, il y a un problème dans les rimes. O_O Je change ça.
En réalité, le texte se limite à être le récit d'un meurtre surnaturel vu par la petite fille. On ignore si la psychiatre a pu le récupérer, si c'est Ambre qui l'a repris, si un infirmier l'a trouvé... Bien sûr, je peux expliciter, ton idée d'infirmier est bonne.
En ce qui concerne les émotions, eh bien... Ce n'était pas vraiment le but de cette creepypasta pour moi, donc je ne me suis pas concentrée là-dessus. C'est peut être dommage.
________________
Back to top
Visit poster’s website
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Tue 12 Aug 2014 - 22:14    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Je me suis permise de corriger, donc voilà ma correction.
(Pendez-moi si il reste des fautes.)


Je ne sais pas pourquoi je suis là.
Je ne sais pas pourquoi ma famille est morte, et pas moi. Pour quelle raison Nathan et son amie les ont emportés, mais moi je suis restée là, seule. Personne ne m'a rien dit. On m'a juste placée dans cet hôpital. Mais les docteurs ne l’appellent pas ainsi. Ils disent que c'est un ''nazile'', que je suis ici parce que j'ai un problème dans ma tête, et qu'ils veulent m'aider à guérir. Mais je ne suis pas malade ! Les grands m'ont mise là parce que je ne veux plus parler. Parce qu'ils trouvent que mes amis sont bizarres. 




Catherine, elle est très gentille. Elle veut que je l'appelle Cathy. Elle me regarde sans froncer les sourcils quand je lui montre mes amis. Elle me rappelle Maman avant qu'elle ne parte de chez Papa. J'aime bien Catherine, et elle aussi, elle m'aime bien. Même si son métier est dur à écrire. Psiquatre, je crois. Par contre, elle a une très mauvaise mémoire. À chaque fois qu'elle me voit, elle me demande la même chose : si je me sens bien, si je peux lui expliquer comment ma famille a disparu. Moi, je ne réponds jamais. 




Alors aujourd’hui, elle m'a demandé si je pouvais l'écrire. J'étais d'accord, mais je voulais que personne ne regarde. Je lui ai montré mes amis, et elle a compris. Alors, je suis allée dans ma chambre avec du papier. J'ai fermé les rideaux, et là, j'étais vraiment toute seule toute seule. Alors j'ai commencé à écrire. Je fais ça depuis dix minutes. C'est Cathy qui m'a appris à lire l'heure.


Mon papa et moi, on était chez Tonton Hector, Tata Samantha et cousin Nathan. J'aime bien Nathan, mais il est trop petit, je peux pas jouer avec lui. J'ai presque sept ans, et il en a que quatre. Tonton est policier, et Tata ne travaille pas. Elle reste à la maison pour s'occuper de moi et de Nathan. 


Mon cousin a disparu, une fois, près du parc d'enfants. Du coup, tout le monde était très inquiet, ils l'ont cherché partout pendant trois jours. Et puis la troisième nuit, quelqu'un a sonné à la porte. C'était mon cousin, tout content de sa balade. Personne ne sait comment il a fait, vu que même moi je suis trop petite pour sonner. Les grands l'ont tout de suite grondé, comme quoi il ne fallait pas partir tout seul. Mais il a dit : « J'étais pas tout seul ! Ambre était avec moi. » Il n'a voulu dire à personne qui était Ambre. 




Le soir, je l'ai vu qui cachait sous son oreiller un petit caillou rouge, mais il n'a pas voulu me le montrer. Lorsque j'ai quand même voulu le prendre, il s'est mis à hurler très fort, qu'il ne fallait pas toucher la graine, que ça allait faire de la peine à Ambre et qu'il ne voulait pas lui faire de peine. Qu'il préférait me tuer plutôt que ça arrive. 
Tata est arrivée et l'a grondé parce qu'il criait trop fort. Elle n'a pas entendu tout ce qu'il avait dit, sinon je pense qu'elle l'aurait grondé encore plus. Mais Nathan n'était pas content et ne voulait pas arrêter de crier. Alors, finalement, on m'a fait sortir de sa chambre, et Papa m'a dit que j'allais dormir dans sa chambre avec lui cette nuit. 




Je ne me suis pas endormie tout de suite. Papa, Tonton et Tata étaient en train de discuter dans le salon, juste à côté de mon lit. Alors j'ai plaqué mon oreille contre le mur, et j'ai écouté. Tonton était inquiet. Il disait que le parc de jeux était un endroit dangereux. Que des grands y disparaissaient des fois, et des petits aussi. Mais les petits revenaient toujours, jamais les adultes. Et ensuite, les petits et leur famille disparaissaient. Papa riait très fort en leur disant que c'était n'importe quoi. Qu'ils devraient se réjouir que Nathan soit revenu. Je n'ai pas tout compris. Mais ça m'a fait très peur, alors je suis revenue dans mon lit et je me suis cachée sous la couette jusqu'à ce que Papa revienne. 




Le matin, Nathan et moi on jouait dans le jardin pendant que Samantha faisait la cuisine. Mais il ne voulait pas jouer, à rien du tout. Il s'était juste assis devant un arbre, et il fredonnait une chanson compliquée, sans quitter le tronc des yeux. Parce que je m'ennuyais, je n'arrêtais pas de l'embêter, alors il m'a dit que j'étais bête et que je devais arrêter de parler. Je lui ai répondu que c'était lui qui était bête et que regarder une plante stupide n'était pas drôle. Il m'a regardée et m'a répondu que je devais me taire, que je ne comprenais pas le jeu. Alors je lui ai dit que si il m'expliquait le jeu, peut-être que je trouverais ça drôle et qu'on jouerait ensemble. 




Il a réfléchi, et il a dit qu'il était d'accord. Il m'a emmenée dans sa chambre et m'a fait promettre de ne rien dire à personne. J'ai juré, et il m'a montré son petit caillou. En fait, c'était une graine toute rouge. Il m'a dit avec un air d'adulte que c'était une graine de cerisier, que c'était son amie Ambre qui la lui avait donné, et qu'il ne fallait surtout pas la perdre. Il me l'a mise contre l'oreille, et c'est là que j'ai entendu des battements, comme lorsque tu écoutes la poitrine de quelqu'un. Et derrière les battements, il y avait la chanson que Nathan chantait, mais cette fois-ci, j'ai tout compris. 




''Je vais te raconter une histoire.
Prends bien garde à t'en souvenir,
Pour qu'une fois venu le soir,
Elle t'aide à t'endormir.





Il y a longtemps, fort longtemps, une petite fille vivait dans une maison.
Sa famille la détestait de tout son cœur, sans se cacher, avec passion. 
Mais la petite fille, Ambre elle se nommait, n'en avait cure. 
Elle était jeune et innocente, son âme faible et pure. 




À l'arrière de son jardin poussait une plante emplie de vie.
Cet arbre, ce cerisier fleuri, était son seul ami. 
Il n'était pas étrange de les voir ensemble et liés, arbre et Ambre, 
Le vent dans les feuilles chuchotait des secrets que la fille semblait comprendre.





La famille haineuse et superstitieuse, s'empressa d'accuser :
« Malheur, cette fille non désirée a des pouvoirs secrets ! » 
Se saisissant alors d'une hache brillante et émoussée 
Ils mirent tout de suite fin à cette sublime amitié. 




Malgré tout son chagrin, la fille ne put rien faire ;
Crier, hurler, supplier : on lui disait de se taire. 
Mais elle hurla, hurla, hurla sans discontinuer
Pendant des jours, des mois, des années.





Finalement las des reproches de l'enfant,
Ayant peur qu'enfin, les mauvais traitements
Qu'elle subissait ne se fassent savoir, par quelque moyen,
Ils la tuèrent et l'enterrèrent, loin de la ville et du chemin. 




Mais la fille n'était toujours pas morte ;
Son âme était devenue plus forte.
Et elle jura que quiconque s'éloignerait du sentier battu
Subirait son triste sort, peu importe sa vertu. 




De son ressentiment sortit quelque chose de beau.
Un arbre ruisselant jaillit hors du tombeau,
Un cerisier semblable en tout point
À celui qui existait dans un passé lointain. 




Loin du chemin pousse une plante avide de vie.
De cet arbre, ce cerisier sanglant, elle répond aux envies.
Ils ne sont maintenant qu'un seul être, arbre et Ambre,
La fille doit assouvir sa faim, l'arbre ne peut attendre.



Si un jour tu me croises, moi la nymphe sanglante,
C'est, j’oubliais, moi qui te raconte, enfant !
Sois assuré que mon cadeau, cette précieuse graine
Saura transformer ta nature passive et sereine. 




Et nous danserons ensemble sous le sanglant feuillage,
Moi, toi, nos semblables, ta famille immobile, ma rage.
Nous nourrirons l'arbre sanglant de cadavres et macchabées,
Un seul cri unissant toujours vengeance et beauté.'' 




J'ai dit que je n'aimais pas cette chanson, qu'elle était triste, et je lui ai rendu la graine. Il n'était pas content, alors il a dit que j'étais bête, que c'était une très jolie chanson, que de toute façon j'étais une fille et que les filles, ça comprend rien. Je lui ai fait la tête jusqu'au soir. 
Après ça, je me suis rendue compte que l'arbre de Nathan était vivant. Il chantait, soufflait, parlait. Il disait qu'il était l'ami de Nathan, et que si je voulais, je pouvais aussi devenir son amie. Papa m'a dit de ne pas parler aux étrangers parce qu'ils peuvent être méchants, alors j'ai dit à l'arbre qu'il était un méchant étranger et que je ne voulais pas être son amie. Je crois que ça l'a vexé. 




Plus tard, trois jours après je crois, Tonton était en train de lire son journal près de la cheminée. Papa faisait du bricolage dans le grenier, Nathan s'était enfermé dans la chambre pour écouter sa précieuse graine et Tata faisait la cuisine. Brusquement, elle a crié très fort, ça m'a fait peur. J'entendais, venant de la pièce, une voix qui chantait : 




''Et nous danserons ensemble sous le sanglant feuillage,
Moi, toi, nos semblables, ta famille immobile, ma rage.
Nous nourrirons l'arbre sanglant de cadavres et macchabées,
Un seul cri unissant tour à tour vengeance et beauté.'' 




Tonton s'est levé et a couru vers la cuisine. Il a aussi poussé un grand cri, et puis plus rien. Juste un bruit que je n'avais jamais entendu avant, et ensuite j'ai compris que Tonton était tombé parce qu'il y avait eu un gros ''Boum''. Moi, j'ai voulu aller voir ce qu'il se passait, mais les arbres dehors m'ont dit que tout allait bien, qu'il ne fallait pas s'inquiéter, que Nathan préparait juste le dîner du cerisier. Je n'ai pas compris, mais je suis restée immobile.


Et puis quelqu'un est sorti de la cuisine, et j'ai reconnu Nathan. Mais il avait changé. Il était devenu très grand, plus que moi, mais moins que Papa. On aurait dit qu'il avait douze ans, presque. Sa peau avait changé, elle était devenue plus sombre, plus épaisse, brune comme l'écorce. Ses cheveux étaient verdâtres, et de tout son corps sortaient des petites branches sans feuille. Du bois sortait un liquide rouge bizarre, comme lorsqu'on se coupe. Mais surtout, il avait un sourire qui faisait peur. 




Je lui ai demandé si ça allait bien, et il m'a dit d'une voix plus grave que d'habitude que oui, il allait très bien, même mieux. Il a dit que la graine avait éclot, et que Ambre allait venir le chercher, qu'il devait finir de préparer le dîner. Il a ajouté qu'elle ne voulait pas qu'il me touche, qu'il me garde pour plus tard. Que Ambre allait s'occuper de moi. J'ai eu peur, alors cette fois-ci, je n'ai pas écouté les arbres, je me suis levée et j'ai couru. 
Il m'a rattrapée, et il m'a enfermée dans la cage d'escalier. J'étais toute seule dans le noir, et il m'a laissée là en disant qu'il allait terminer le dîner. Un peu après, j'ai entendu Papa qui hurlait, puis le silence s'est fait. J'ai commencé à pleurer. La porte d'entrée s'est ouverte, et j'ai entendu Nathan discuter avec une fille. Ils sont partis, et m'ont laissée là. 




Des hommes en bleu sont venus me libérer plus tard. Ils m'ont posé des questions, mais je n'ai rien dit. Lorsqu'ils ont voulu savoir pourquoi je ne parlais pas, j'ai répondu que mes amis ne voulaient pas que je raconte. Ils m'ont demandé qui c'était, et je leur ai montré les arbres. Ils ne m'ont pas crue, et un des monsieur m'a crié dessus. Alors, je n'ai plus rien dit. 




Du coup, ils m'ont mise là. Mais je ne comprends pas pourquoi... Pourquoi est-ce que la viande me fait cet effet-là ? Pourquoi personne n'entend mes amis parler ? C'est dommage, ils chantent une si jolie musique... Pourquoi est-ce que les rideaux de ma fenêtre sont ouverts ? Je les avais fermés... Il y a une fille qui me regarde. Elle ressemble à Nathan, sauf que ses cheveux sont tous rouges, et qu'elle est plus grande. 

Elle me sourit.

Approved
Back to top
Terulan
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Wed 13 Aug 2014 - 03:01    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

zizi vagin

Portable donc flemme de c/c

Cohérence : Bonn SAUF au début elle dit un truc su genre "Je sais lire Machine m'a appris tout à l'heure." De ce ce que je sais, on apprend pas à lire comme ça en très peu de temps. Mais sinon, j'aurais bien dit "À 7 ans tout le monde sait lire." mais en fait on sait pas si elle est allée à l'école.

Sentiment : Hm... Dur à dire, c'était... Hm. Il y a eu un truc.
...
Ah et aussi j'ai eu des frissons quand j'ai fini le texte.

Moyen de transmission : Wsh c bn

Style : Là j'ai bandé. C'était bandant à lire, j'ai adoré le style, mais j'ai envie de dire trop littéraire car enfantin. Tu vois ce que je veux dire ?

Lisibilité : Bah bonne.

Intérêt : C'est cool les pastas sur les enfants.
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»
Back to top
Red Alpha
Guest

Offline




PostPosted: Wed 13 Aug 2014 - 06:47    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Terulan, voilà ce qui est écrit :C'est Cathy qui m'a appris à lire l'heure.
Donc la cohérence est bonne,  non ?
Back to top
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Wed 13 Aug 2014 - 08:58    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Merci pour la correction, Raven !
Teru, Red Alpha a raison, il y a écrit "C'est Cathy qui m'a appris à lire l'heure". ^^
Par contre, je vois vraiment pas ce que tu veux dire...
________________
Back to top
Visit poster’s website
Terulan
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Wed 13 Aug 2014 - 13:34    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

AH MAIS LIRE "L'HEURE" J'AVAIS PAS VU "L'HEURE" MERDE PARDON DÉSOLÉ Laughing


*Fuit sous la honte*
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»
Back to top
Liamarbreizh
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 07 Dec 2012
Posts: 1,506
Localisation: Les pyramides
Féminin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon

PostPosted: Thu 14 Aug 2014 - 14:40    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

Cohérence de l'histoire : Bonne.

Cohérence des actions : oui

Sentiment éveillé : Rien.

Vraisemblance du moyen de transmission : Ok.

Style : Sympa, mais je trouve que justement, le style était pas assez bosser.

Lisibilité : Bonne.

Intérêt : C'est sympa mais vite fait.

Donc ouais enfaite c'est comme les frites du kebab ou j'allais, c'est bon mais archi sec, pour.
________________
Ceci est un bloc de texte qui peut être ajouté aux messages que vous postez. Il y a une limite de 2500 caractères donc fait belek.
Back to top
Chucky
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 15 Apr 2013
Posts: 2,842
Localisation: Dehors, et toi ? :)
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 17 Aug 2014 - 09:27    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

 Cohérence de l'histoire : Ça peut aller.


 Cohérence des actions : Bonnes.


 Sentiment éveillés : Je saurais pas décrire :c


 Vraisemblance du moyen de transmission : Bon.
 
 Style : Très bon.


 Lisibilité : Très bonne.


 Intérêt : Bon texte, tu as mon Pour
Back to top
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Sun 17 Aug 2014 - 14:46    Post subject: La nymphe Sanglante Reply with quote

O_O Merci Liam, je comprends bien mieux maintenant. X)
Donc, d'après les avis, j'en déduis que cette creepypasta est une pasta passable, mais moins bonne que mes deux premières, plus commune et qui inspire moins de sentiments ?
________________
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 14:22    Post subject: La nymphe Sanglante

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group