Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Une voix douce
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
BloodyTree
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Sat 16 Aug 2014 - 20:33    Post subject: Une voix douce Reply with quote

L'envie d'écrire une creepypasta est née aujourd’hui à 18 heure environ. J'ai écris ce qui me passait par la tête, sans vraiment savoir ce que je faisais. Je viens tout juste de la finir.
Vous l'aurez compris, je n'ai pas réfléchi à la trame ou à quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Vu que le résultat me convenait, je me suis dit "Pourquoi ne pas vous le montrer ?" et voilà. Il y a sûrement des erreurs ou des incohérences. Je fais confiance à mon intuition et mon imagination, mais pas lorsque même moi je ne sais pas exactement ce que j'ai produit. :/... Je crois que je vais aller me coucher.
Une voix douce :


Je me souviens m'être retourné plusieurs fois ce soir-là, sur le chemin menant jusqu'à chez moi. Bien avant que les événements ne commencent pleinement, j'étais déjà nerveux, inquiet. Je suis d'un naturel angoissé, mais je me souviens que, ce jour-là, c'était pire que d'habitude. Mes yeux allaient et venaient entre l'obscurité presque palpable de la rue et la salvatrice lumière des lampadaires, à la recherche d'une ombre, d'un être, d'un objet, n'importe quoi qui puisse justifier ce sentiment d'insécurité qui me prenait à la gorge.


Je me souviens avoir pensé que cela n'était que mon imagination. Que je m'imaginais des choses, comme d'habitude. Que rien ne me menaçait. Qu'il valait mieux que je me préoccupe de rentrer le plus vite possible. Mon neveu de sept ans était chez moi, seul. Mon frère et sa femme, en vacances dans ma demeure, m'avaient appelé en me disant qu'ils allaient être en retard à leur dîner si ils ne partaient pas immédiatement, qu'ils laissaient leur fils à la maison mais qu'il fallait que je me dépêche, car il était bien capable de faire une bêtise.


J'ai hâté le pas.


Il pleuvait fortement, le trottoir était glissant sous mes pieds. De plus, je portais deux sacs en plastique lourds comme tout, qui contenaient de la nourriture pour quatre pouvant durer trois semaines. Naturellement, et comme cela était prévisible, je glissai et m'étalai de tout mon long sur la chaussée. Toutes mes courses glissèrent sur le trottoir. En jurant, je me mis à les rassembler, sans prêter attention aux aliments les plus abîmés. Malgré tous mes efforts, mon téléphone resta introuvable, ce qui me mit de plus mauvaise humeur encore.
J'avais presque terminé lorsqu'un souffle d'air me chatouilla l'oreille :


« Tu as peur de la lumière ? »


Je sursautai, lâchant pour la deuxième fois les sacs. Une voix inconnue de femme assez jeune, fluide comme celle des conteurs, venait juste de me murmurer ces mots à l'oreille. La voix en elle-même n'était pas effrayante, elle était même agréable, mais l'ambiance qui régnait autour de moi me rendait paranoïaque. J’eus beau scruter les alentours, même l'obscurité où pouvait se cacher l'auteure de cette mauvaise blague, je ne vis personne. Alors que, angoissé, je m'apprêtais à reprendre mon chemin sans plus me préoccuper des denrées exposées sur le trottoir, la voix reprit doucement :


« Pourquoi ne t'enfonces-tu pas dans les ténèbres ? »


Cette fois-ci, je fis volte-face pour surprendre le plaisantin. Toujours personne. J'étais seul, seul dans cette sombre ruelle, seul face à l'obscurité et cette personne qui s'y dissimulait. Un frisson parcourut mon corps, et j'ajustai les pans de mon manteau dans une vaine tentative de me calmer. Après tout, peut-être que cela n'était que le vent et la pluie qui, aidés par mon imagination, me jouaient un tour ? D'ailleurs, comment aurais-je pu entendre quelqu'un avec le vacarme produit par l'eau sur le goudron ? Presque aussitôt, comme pour me contredire, la voix s'éleva de nouveau :


« C'est tellement bon de s'écarter du chemin, de se plonger dans l'obscurité en ignorant le danger qui guette... »


Ce fut cette phrase qui, réellement, me fit prendre conscience que j'étais peut-être à la merci d'un quelconque danger. Que, si je ne fuyais pas, ma vie risquait peut-être d'être écourtée.
Avant de prendre une décision que je regretterais peut être, je lâchai :
« Où êtes-vous ? »
Ma voix tremblotante résonna entre les murs de la ruelle, contrairement à celle de la femme, qui était claire et sans défaut. Le bruit de la pluie et l'écho n'avaient aucun effet sur ses paroles.
Mes peurs l'emportèrent sur ma raison. Je me mis à courir aussi vite que je le pouvais. Dès que j'eus démarré en trombe, un nouveau murmure s'éleva au-dessus du bruit de la pluie :


« Pourquoi cours-tu ? Tu as peur ? »


Je hurlai, tout en priant Dieu pour que je ne tombe pas :
« Laissez-moi tranquille ! »
De nouveau, la voix m'ignora. Mon cœur se mit à battre plus vite, plus fort, tandis que je me ruais vers la lumière, vers ma maison.


« Tu veux vraiment affronter quelque chose que tu ne supporteras pas ? »


Je tentais d'ignorer la voix, mais sa douceur écœurante, son débit simple et ensorceleur résonnaient dans ma tête, sans que je puisse les exclure de mes pensées. Le terrible sentiment de peur, l'impression tenace dans mes veines qu'un danger me guettait, tout cela me poussait à courir plus vite que jamais. Et pourtant...


« Pourquoi prolonger ainsi le jeu ? Tu n'aimeras pas la fin. »


Je serrais les dents. Ces phrases effrayantes me donnaient des frissons. Le trottoir se déroba soudainement sous moi, et je le vis se précipiter à ma rencontre.
Je parvins à m'agripper à un lampadaire, et rétablis mon équilibre avant de reprendre ma course folle. Quelques arbres remplaçaient maintenant les murs et palissades de bois, et je savais ce que cela voulait dire ; ma maison, mon refuge, n'était pas loin.


« S'il-te-plaît... Écoute-moi... »


J'ignorais la note soudain plaintive dans la voix. Je voyais enfin, au loin, les contours de ma maison se dessiner ! Cela fut comme une impulsion électrique, et j'accélérai encore le pas, espérant échapper à ma poursuivante.
La voix se tut, jusqu'à ce que je m'apprête à franchir le portail de mon jardin :


« Nous cherchons une autre victime... »


Cette phrase m'interpella plus que les autres, et une pensée surgit soudainement du stress.
Mon neveu était là, dans la maison. Et si la créature s'en prenait à lui ? Serais-je capable de le défendre ? Il est tellement jeune... Comment pourrais-je supporter sa perte ?
Alors, prenant une profonde inspiration, j'orientai ma course vers la droite, avant de m'enfoncer dans le bois d'à côté.


« Il est difficile de faire le bon choix... »


Elle avait de mauvaises intentions. Elle me l'avait dit : ''Ils'' cherchaient une autre victime. Je ne pouvais pas l'écouter...
Les branches les plus basses me fouettaient le visage et les mains, les rochers me faisaient trébucher, les buissons et leurs épines m'entravaient. Je n'avais qu'une seule idée en tête : l'éloigner de chez moi, protéger mon neveu. Rester en vie.


« ... »
Un souffle rauque m'ébouriffa les cheveux, sans qu'aucun mot ne soit prononcé.
J'avais peur.


« Je t'en prie... Je n'ai pas supporté la lumière... »


Lorsque la voix résonna de nouveau à mes oreilles, j'avalai ma salive et continuai de courir sans même ralentir. Je connaissais la forêt comme ma poche. Pourtant, je ne reconnaissais pas cet endroit...


« Elle te perdra aussi ! La lumière est prise de conscience, tu ne peux pas... »


La lisière n'était pas loin. Je le savais en voyant la lumière émerger d'une trouée entre les arbres. Peut-être pourrais-je trouver quelqu'un qui saurait m'aider ?


« Il te trouvera aussi. Tu ne pourras pas courir éternellement. Tous ceux qui ne nous écoutent pas finissent de la même façon... »


J'émergeais enfin hors du bois.
Pour piler devant un mur.
J'étais entouré par trois murs de briques, trop grands pour l'escalade, apparus là comme par magie. Je fis volte-face, pour me retrouver face à un autre mur, exactement identique aux autres. J'étais coincé dans une pièce sans plafond, seul. J'étais terrifié, résolu et heureux.
J'étais pris, mais au moins ceux que j'aimais ne seraient pas la proie de la même créature qui m'avait traqué. La voix retentit. Je m'attendais à de la jubilation, de la joie dans son ton. Mais certainement pas au regret qui perça soudainement :


« Ils font tous cela... Ils agissent tous ainsi... Ils préfèrent se diriger vers la lumière, pour préserver ceux qui sont chers. Ils ne cherchent jamais à se réfugier dans l'obscurité, à attendre sans bouger que le danger passe, le seul moyen de se sauver soi-même ainsi que les autres... Non, ils préfèrent la brutale prise de conscience à la connaissance et la rédemption... Ils ne nous écoutent pas, jamais... »


La voix se mit à changer, en même temps. On reconnaissait encore la voix de la femme, mais celle-ci semblait... plus profonde, plus grave. Elle avait pris des sonorités que l'humain ne peut adopter, un ton d'outre-tombe à glacer le sang. Et elle prononça cette phrase, cette unique phrase, qui réussit à me couper la respiration, qui hante mes cauchemars :


« cRoiS-tU qUE toN NevEu SoiT eN SéCUriTE? »


Je me retrouvais plongé dans le noir complet. Je hurlai, désespéré :
« Qu'est-ce que vous lui avez fait ?! »
Aussitôt, devant moi, quelque chose bougea. J'en étais sûr, j'étais face à quelque chose d'immense, quelque chose de dangereux. Des tas de lueurs rouges s'allumèrent en même temps, et je me retrouvais face à trois lueurs vertes, plus vives que les autres. Des pleurs se mirent à retentir dans ma tête, de femmes, d'hommes, d'enfants... Tellement de pleurs...
La voix retentit de nouveau, maintenant totalement inhumaine :


« NOUS NOUS EN SOMMES OCCUPÉS... »


Les lueurs s'éteignirent brusquement, et le noir m'entoura de nouveau, avant que la lumière ne revienne sur un paysage familier.
J'étais de nouveau devant ma maison.
Terriblement inquiet, je bondis en avant, et ouvris la porte, appelant à tue-tête mon neveu.
Il était dans le salon.
Mort.


Cela fait 3 ans maintenant.


Je vous écris cela, autant de temps après, pour une raison bien précise. Je n'ai jamais raconté à quiconque cette histoire. J'ai juste dit avoir trouvé l'enfant ainsi, alors que je rentrais chez moi. À la suite de l’événement, mon frère et sa femme sont partis de chez moi et n'y sont plus jamais revenus. J'ai vaguement su de par mes parents qu'ils avaient reconstruit leur vie chacun de leur côté. Mon frère a eu une petite fille que je ne verrais probablement jamais.
Il y a peu, mon meilleur ami a perdu sa sœur jumelle, retrouvée morte dans la cuisine. Il m'a fait assez confiance pour me conter ce qui lui était arrivé cette nuit-là, et le récit m'a glacé le sang. C'était l'exacte réplique de ce que j'avais moi-même vécu le soir du drame. La seule différence était que, alors que le noir l'entourait, il a entendu la voix d'un garçon très jeune, qui lui murmurait :
« Dites à mon oncle que nous nous retrouverons bientôt. Ils ne lâchent jamais une proie. »




Approuvé par la Waffe.
________________
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sat 16 Aug 2014 - 20:33    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,105
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sun 17 Aug 2014 - 15:49    Post subject: Une voix douce Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Globalement bonne

-cohérence des actions du ou des personnages : Pareil, enfin on voit bien que c'est un parano

-sentiment éveillé chez le lecteur : Plutôt efficace je pense

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Là, c'est moyen, on ne sait pas exactement comment ça nous parvient (ce n'est pas ce qui est embêtant), donc à cause du point que je vais développer ci-dessous, on est partagé entre les creepypastas à la première personne et les nouvelles (c'est déjà un peu plus embêtant).

-style d'écriture : Globalement bon, mais il j'aurais tendance à dire qu'il a un vocabulaire plus châtié que la normale, et quand on a des paroles rapportées, que ce soit par la narration ou par des dialogues, ça me fait toujours un peu tiquer, parce que la grande majorité des gens ne s'exprime pas comme ça. Enfin, ça ne sera pas trop problématique ici, je suppose.

-lisibilité du texte : RAS

-intérêt de l'histoire : Plutôt bon, ce n'est pas forcément un thème très surprenant ni novateur, mais ça a le mérite de ne pas prendre le cheminement habituel et de nous sortir quelque chose qui pourrait presque être inattendu (j'ai rapidement compris qu'il aurait dû écouter la voix, mais ça n'est peut être que moi).



Bref, peut être que les autres trouveront quelque chose à modifier, mais pour l'instant, je trouve ce texte tout à fait publiable, une fois que la Waffe sera passée par là.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Thu 21 Aug 2014 - 11:19    Post subject: Une voix douce Reply with quote

J'ai corrigé le texte.


Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Bonne
Cohérence des actions du ou des personnages : Bonne, mis à part le moment où il arrive chez lui et plutôt que de rentrer dans sa maison voir si son neveu va bien, il se dirige vers le bois... Là j'ai pas trop compris
Sentiment éveillé chez le lecteur : Aucun pour moi
Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Hm, je trouve que de ce côté là ça fait un peu trop nouvelle
Style d'écriture : Bon
Lisibilité du texte : Bonne
Intérêt de l'histoire : Bon


Un petit pour pour moi.
Back to top
Atepomaros
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 10 May 2014
Posts: 898
Localisation: Temple du Bescherelle
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 03:05    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Hey ça fait un bail que je suis pas passé sur le forum, je suis pas habitué à cette nouvelle forme de critique, j'étais plus habitué à faire des phrases, tout ça... Bref here we go then :

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Bonne
Cohérence des actions du ou des personnages : Plutôt pas mal, même si j'aurais quand même récupéré ma bouffe avant de m'enfuir ^^ Non sérieusement j'ai trouvé un peu bizarre que juste au moment où il arrive devant chez lui il trace plutôt que de rentrer s'assurer de la santé du neveu...
Sentiment éveillé chez le lecteur : Ca peut être inquiétant, même si le début est plutôt classique jusqu'à l'entrée dans la forêt.
Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Je ne dirais rien, je ne sais pas écrire de creepy pasta, je suis spécialisé dans la nouvelle ^^
Style d'écriture : J'aime assez, même si pour un " témoignage " ça fait vachement romancé.
Lisibilité du texte : Bonne
Intérêt de l'histoire : Pas mal Smile
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C

T'as envie de lire ? Ca tombe bien, voilà mes pastas !

Le Mur Rouge
Comme du Sable sur une Feuille de Papier
Conversations Nocturnes
La Porte Bleue
Nature Morte
Mavrò Diavolo
Je Crois que je vais Rompre
Tundra
Transmission
Tierra de Luz
Taqqiq Qaumat
Impuissance
Back to top
Visit poster’s website
BloodyTree
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 08:39    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Je suis en train d'écrire une version plus "soft" de cette creepypasta, où je vais tenter d'enlever les phrases trop romancées et réduire un peu la longueur. Je vais aussi tenter d'expliciter un peu le moyen de transmission.
Quant à pourquoi ne rentre-t-il pas dans sa maison... Les phrases prononcées par la voix lui font penser que son neveu de sept ans ne serait pas en sécurité si la "créature" dont il ignore tout et dont il pense être la proie pénétrait avec lui. Je vais peut être changer cela également si je trouve un substitut...
Merci pour vos avis !
________________
Back to top
Visit poster’s website
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,105
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 17:54    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Bon alors ? Ça s'enlise, ça coule, et plus personne ne vient y toucher...
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
Jiszero
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Dec 2013
Posts: 733
Localisation: Lavanville-sur-Marne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 18:28    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Cohérence de l'histoire: Aucun problème
Cohérence des actions du personnage: Non plus, sa peur subit un crescendo contrôlé qui m'a bien plu
Sentiment éveillé: Aucun malheureusement
Vraisemblance du moyen de transmission: @_ç_@
Style: Pas de problèmes
Lisibilité: C'est assez aéré, même si je pense que la grosse écriture n'était pas nécessaire, si c'était pour rendre le texte plus gros, saches qu'on publie toutes tailles de textes.
Intérêt: J'aime bien le fait que la voix critique les humains pour leur instinct de bourrin quand il s'agit de gérer une situation dangereuse, donc c'est bon pour moi

Voila mon POUR Okay
________________
De l'humour ? Une belle mise en page ? Une utilité ? Ce qu'il faut pas entendre, j'vous jure... www.creepypastafromthecrypt.com/t2635-Le-Tripoda-Banned.htm

"Vziouuu boum boum vziou zla wooiiiinnngggg"
-Ratatat-


Les pasta ça va ça vient c'est comme l'argent faut pas s'en faire et mon cul, les pasta ça va et ça vient et ça revient pas comme ça bien sûr qui faut s'en faire


Je t'aime
Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 19:31    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Cohérence de l'histoire: RAS
Cohérence des actions du personnage: RAS
Sentiment éveillé: "Elle écrit bien."
Vraisemblance du moyen de transmission: Moyen en effet, que dire de plus?
Style: Ça m'embête aussi d'avoir toujours à faire cette remarque, "trop littéraire bordel de Dieu", parce que tes textes, c'est généralement du velours pour les yeux. Mais bon, faut bien le dire, hein?
Lisibilité: RAS (la mise en forme je la refais toujours, Jisz)
Intérêt: Ça se lit sans mal et avec plaisir et c'est ça qui est bien dans ce texte.

Un pour.
________________

Back to top
Visit poster’s website
BloodyTree
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 21:01    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Désolé pour le retard. Je suis en Italie actuellement, et je n'ai accès à mon ordinateur qu’occasionnellement. La réécriture prend du temps et je ne pourrais pas mettre à jour le texte avant deux-trois jours.(J'en profite pour dire que j'arrête complètement les traductions le temps que je suis en voyage. Je reprendrais lorsque j'aurais des conditions de travail favorables, c'est à dire à mon retour en France)


Jiszero, j'ai transféré mon texte d'Open Office sur le site, ce qui a pour résultat une taille de texte quelque peu disproportionnée. J'aurais bien corrigé ce défaut si, à chaque fois que j'ouvre l'éditeur de texte, je n'étais pas obligée de séparer chaque paragraphe une nouvelle fois. Flemme oblige, et mon Internet qui plante au pire moment, je n'ai pas encore pallier ce détail.


Quand au côté "littéraire" de mes textes... Disons que la remarque me fait plaisir, mais que le jour où j'écris une creepypasta où j'aurais complètement exclu ce côté littéraire trop pompeux pour une fiction censée "être" réelle, je sauterais de joie. ~
________________
Back to top
Murder.com
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 01:52    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Cohérence du texte: c'est bon, j'ai vu que tu as expliqué pourquoi le personnage principal n'est pas rentré chez lui pour voir si son neveu était toujours en vie.

Cohérence des actions du personnage: encore, c'est bon.

Sentiment éveillé chez le lecteur: la nervosité a commencé à se pointer le bout du nez vers la fin de l'histoire Wink .

Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire: ...Oopsy Daisy.

Style d'écriture: j'aime bien en général.

Lisibilité: c'est bien.

Intérêt: ouais, c'est court, il ne manque pas d'action, et ce sentiment de curiosité montait toujours d'un cran au fur et à mesure que je lisais.

C'est un pour, mesdames et messieurs!
Back to top
murk
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 09:49    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Cohérence du texte: Au début c'était quelqu'un qui entendait des voix. Un phénomène perturbant qui s'immisce dans la réalité. R.A.S. Mais quand ça par dans le surnaturel avec les murs qui apparaissent, tout ça... ça perd un peu de sa crédibilité et donc de son efficacité (ça fait pas peur)

Cohérence des actions du personnage: Bon.

Sentiment éveillé chez le lecteur: Curiosité et envie de découvrir ce que la voix voulait dire au héros. Mais finalement il n'y a pas d'explication (ou alors c'est moi qui est con, j'sais pas)

Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire: Classique mais passable.

Style d'écriture: Des phrases inutiles des fois à mon avis. On pourrait la raccourcir un peu pour qu'elle soit plus direct et plus efficace. Je pense que quand quelqu'un raconte une chose aussi affreuse qui lui est arrivé, il ne prend pas la peine de décrire qu'il pleuvait ou que sa voix était désespérée (on s'en doute bien de ça) ou qu'il y a des arbres par ci par là... Enfin, je trouve que c'est trop romancé.

Lisibilité: Murk aime les Creepy' courte!

Intérêt: On a du mal à le discerner au milieu de toute ces figures de style qui empêchent une réelle immersion. Une creepy a marché sur moi quand j'en sors en m'imaginant pleins de trucs. Mais là, que dall.

J'ai kiffé la phrase "« cRoiS-tU qUE toN NevEu SoiT eN SéCUriTE? »", ÇA c'est efficace pour moi. Et puis le concept est bien aussi, et on ne s'attarde pas à décrire le cadavre ensanglanté. Il n'y a juste que des voix, la mort, et un témoin qui vit une nuit de cauchemar. Murk aime quand c'est synthétique

Alors même si j'y verrais beaucoup de chose à modifier, elle est, d'un point de vue TRÈS globale, bien. Alors je mes un petit pour.
Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,044
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 21:41    Post subject: Une voix douce Reply with quote

"lourd comme tout" oh l'est de la France

-cohérence/vraisemblance de l'histoire, des actions du ou des personnages :
la pasta est basée dessus et ça marche.
-sentiment éveillé chez le lecteur :
moi ? pas grand chose :/
-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire :
Bof mais ca passe
-style d'écriture Surprisedk
-lisibilité du texte :
  ça va
-intérêt de l'histoire :
Pour ma part cette histoire me plait bien ma chère bloody. ^^

Pour.
________________



Fingertips have memories mine can't forget the curves of your body
And i'm so hot cause i'm in hell.
Back to top
Terulan
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Wed 27 Aug 2014 - 04:56    Post subject: Une voix douce Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire, des actions du ou des personnages : Ok.
-sentiment éveillé chez le lecteur :Rien.
-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Bah normal.
-style d'écriture : Ouais peut-être trop littéraire.
-lisibilité du texte : Ok.
-intérêt de l'histoire : C'est pas mal là aussi.

Et j'aimerais aussi dire que pour moi « cRoiS-tU qUE toN NevEu SoiT eN SéCUriTE? »
ça fait pas crédible, je lis ça un peu genre "O mN dIe Sa Fé PeR". Ce que je veux dire c'est que le jeu sur les majuscules décrédibilise je trouve. Et du coup j'hésite.

EDIT : Je serais pour si ce détail est modifié. Sinon, contre.
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»


Last edited by Terulan on Wed 27 Aug 2014 - 14:58; edited 1 time in total
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Wed 27 Aug 2014 - 11:24    Post subject: Une voix douce Reply with quote

J'avais oublié de mentionner ce détail en faisant ma critique à la va-vitre, c'est vrai que c'est un peu ridicule.

EDITH: http://creepypastafromthecrypt.blogspot.com/2014/08/une-voix-douce.html
Je me suis  permis de corriger ce détail, merci de me le dire rapidement si ça va pas.
________________

Back to top
Visit poster’s website
BloodyTree
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Wed 27 Aug 2014 - 19:52    Post subject: Une voix douce Reply with quote

Faudra m'expliquer pourquoi tout le monde dit son avis juste après que j'ai spécifié qu'une version 2 était en cours d'écriture. X)


Pour les majuscules... Eh bien, je voulais juste souligner le changement de voix, pas faire un effet "Hou ça fait peur". Si c'est vraiment cela qui se ressent, oui, j'aime mieux l'abandonner. L'ennui, c'est que murk, au contraire, a appprécié cela et pas Tripoda ou Teru. Dur de satisfaire toute l'audience. ^^'


Merci pour vos avis !
________________
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group