Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

L'Homme
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Smile
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 26 Jul 2013
Posts: 494
Localisation: Entre le néant et l'infini
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Thu 21 Aug 2014 - 15:45    Post subject: L'Homme Reply with quote

Je fais des cauchemars... Je fais beaucoup de cauchemars... Beaucoup trop, trois à quatre chaque nuit.  
J'essaye de les noter dans un carnet posé sur ma table de chevet, ça fait maintenant un mois que j'emmagasine les récits de mes nuits agitées ou les simples bribes encore dans ma mémoire. 
Mes nuits se passent toujours de la même façon, je vais me coucher, je me réveille avec le coeur battant vers deux ou trois heures du matin, j'ouvre mon carnet, j'écris ce dont je me souviens, puis je me rendors. Je me réveille en sursaut à 4h09, j'ouvre mon livre, j'écris, je me rendors. Pour finir je me réveille tétanisé à 6h34, j'ouvre mon journal lentement, j'écris encore en tremblant, et soit je continue le supplice encore une fois, soit je me lève.  
Je n'ouvre jamais mon carnet en journée. En fait je ne l'ai jamais ouvert, sauf pour noter mes terreurs nocturnes. J'ai peur de me souvenir. 

Je vois un psychologue depuis quelques mois, il m'encourage à l'ouvrir, à lire, à affronter et vaincre mes peurs. Il dit que mes cauchemars s'arrêteront peut-être si je ne les refoule pas. C'était déjà lui qui m’avait encouragé à acheter le carnet. Si j'écris ces lignes c’est parce que ce soir je vais le faire, ce soir je ne vais pas dormir, je vais lire et réécrire sur ces feuilles ces rêves qui me hantent... Quand j'aurai fini, j'écrirai mon ressenti. 



Je n'ai pas fini de lire mes cauchemars... En réalité, je n'en ai lus que trois, mais une personne apparaît dans ces trois cauchemars. Au cours d'une même nuit, j'ai rêvé trois fois de la même personne. Ce serait un homme, plutôt petit et un peu gros, un sourire au coin des lèvres, il me fixerait peu importe la situation... Ça commence déjà à être dérangeant... Je continue. 

Voici des extraits : 

N°7 
Ma sœur se trouve, le crâne rasé, dans une salle de bain. Son corps nu est recouvert des cheveux qu'elle vient de raser. Elle me fixe, elle me répète que c'est la fin, c'est la fin, c'est la fin, c'est la fin.  
Elle regarde par-dessus mon épaule, elle se fige, je me retourne. L'Homme me dit que je ne pourrai pas sauver les gens que j'aime. 

N°10 
Je suis devant un miroir, mon reflet me sourit alors que je ne souris pas. Il se met à rire, de plus en plus fort. Il hurle de rire. Son rire résonne dans mon crâne. Il frappe à l'intérieur du miroir. Je cligne des yeux. 
Je me retrouve dans le miroir. Il me demande, en continuant de rire : « Qu'est-ce que ça fait d'être le reflet de soi-même ? » 
Deuxième battement de cils. C’est maintenant l'Homme qui se tient face à moi. Il sourit. Je lui dis : « Qu'est-ce que ça fait de ne pas être réel ? 
-Je suis là, non ? Comment puis-je être plus réel ? » 


N°11 
Une pièce sombre. Je ne vois rien. Mes parents sont éclairés au loin. L'obscurité m'oppresse, mon coeur me fait mal, ils me regardent avec pitié. Je suis moi, enfant. J'ai peur. Mes parents partent, j'essaye de les suivre mais mes bras sont retenus. Je me débats, je ne les vois plus, ils sont partis. Une main rassurante se pose sur mon épaule, c’est l'Homme... Papa... Maman... Vous ne m'aimez pas... ? 


J'ai prêté mon carnet à mon psychologue. Je n'ai pas dépassé le onzième "souvenir"... Il m'a dit que c'était déjà une progression, que je suis perturbé par quelqu'un et que mes rêves sont sans doute ce que je rejette, une vérité glacée qu'il faut que je brise. 
J'ai hurlé en plein milieu de la séance. Je me rappelle de chaque mot que j'ai hurlé comme si je les avais appris par coeur : « Docteur ! Docteur ! Docteur ! Arrêtez vos phrases qui n'ont aucun sens ! Comprenez-moi ! Aidez-moi ! Sauvez-moi. Ou achevez-moi... » Il m'a dit de me reposer. J'ai peur... 


J'ai peur... J'ai peur de fermer les yeux, de les ouvrir. J'ai peur d'être fatigué, de dormir. J'ai peur de le voir encore. « L'Homme », voilà comment il s'est présenté à moi... 
Je ne sais plus quand il l'a fait... L'a-t'il seulement fait ? Il me l'aurait dit avant que j'écrive mes cauchemars ? Après ? Il me l'a dit en rêve ? L'ai-je vu avant que mes nuits deviennent abominables ? Il faut que je dorme... Mon dieu, ayez pitié... 


Toujours le même rituel nocturne, je ne me souviens toujours de rien, je tourne en rond... Tout ce qu'il y a autour de moi me protège. Chaque meuble, chaque regard, chaque sensation me rappellent que je ne dors plus. Je suis réveillé, je suis réveillé... Il n'est pas là. 
J'ai décidé d'arrêter de lire mes anciens « rêves », je vais juste lire ceux que j’ai écrit la veille. J'ai la sensation que ça sera plus utile. 




N° 34 
Il y avait un bloc de marbre, je crois. L'Homme taillait quelque chose dedans, un travail qui demanda du temps. Il me laissa voir son oeuvre : un homme avec une capuche qui avait l'air d’avancer avec crainte. Il me regarda d'un air surpris. Il m'a demandé si je me souvenais. Non. Non, je ne m'en souviens pas, mais je lui ai répondu « Ça arrive. » 

N°35 
J'étais devant les corps démembrés de mon père et de ma sœur, dans cette voiture accidentée que j'allais faire brûler. Tout était prémédité. Une ballade, un virage trop serré, puis le fossé. 
Le meurtre de ma sœur, un tournevis dans la trachée lui avait suffi.  
La torture du père, puis la dissection, et enfin le bûcher.  
Et je les regardais brûler, brûler sans rien ressentir, sans rien dire, sans rien penser. Je porte un masque. Je me vois de l'extérieur, c'est le visage de l'Homme. 


Je m'arrête au n°35... Le dernier sera pire que les autres, je n'ai plus la force de subir ça... Je suis en larmes. QU'EST-CE QUE C'EST ? CET « HOMME » ? Pourquoi ? Pourquoi je dois subir ça ? Je n'en peux plus... Je m'en vais. 
En me levant j'ai eu un flash, un cauchemar... Peut-être est-il dans le carnet mais... J'ai un mal de crâne horrible. Voilà ce dont je me souviens : 

N°? 
J'étais de nouveau enfant. Mes parents, paniqués, voulaient me mettre un pyjama avant de sortir de la maison pour nous cacher dans une cave. Une immense tornade, comme l'on en voit que dans les films, fonçait droit sur nous, lentement, irrémédiablement. Hypnotique, elle avançait, et je refusais de m'habiller, absorbé par sa sinistre fureur. Elle avala la maison d'en face dans un vacarme assourdissant. Mes parents hurlaient, mais plus rien ne comptait. La tornade arrivait, doucement, avec une puissance terrifiante. La sensation du verre de la fenêtre qui se brise s'est fait ressentir, puis plus rien. 
Le temps était soudainement comme arrêté. Quelqu'un me tendait la main... Il a dit qu'il était L'Homme qui pouvait me sortir de là... Je pris sa main. Il me ramena à lui... Il m'embrassa, il me lécha doucement le cou. J'étais paralysé. Il me murmura que tout allait changer pour moi, il commença à glisser sa main dans mon pantalon, je le regardais horrifié. Le temps redémarra, la tornade nous broya. 


Je... Comment je peux m'en rappeler de façon aussi précise... Je reste de longues minutes à fixer cette feuille... Mon dieu, mais qu'est-ce que c'était que ça... 


Je prends une valise au hasard, je mets des affaires à la va-vite dedans. Je dois partir d'ici, je me sens épié, je me sens en danger... J'ai l'impression d'avoir été violé depuis que je l'ai écrit. Je deviens complètement fou et ignoble ou bien est-ce vraiment arrivé ? Je deviens fou ? Je deviens fou. Je deviens fou ! Je suis fou ? 


J'ai roulé sans m'arrêter pendant des heures, je suis bloqué sur une aire d'autoroute, sans essence, alors j'écris en attendant le réparateur. Je pense juste que ces cauchemars m'ont abîmé l'esprit, j'ai besoin de vacances. Si on me demandait pourquoi je suis parti comme ça de chez moi, ou bien pourquoi je roule dans une direction sans m'arrêter depuis des heures et sans avoir pensé à prendre de l’essence ; je répondrais que je ne sais pas, mais que je ne dois pas rester. J'ai envie de partir mais je regrette d'être parti... Le réparateur ne va pas tarder. Il est temps, il fait presque nuit. 


Je me suis endormi, où est mon carnet ?... Tant pis. 



N°37 
Je suis dans un cimetière. Il fait noir, je suis angoissé, il n'y a pas un bruit. J'ai les mains pleines de sang et j'ai une pelle près de moi. Je me mets à creuser dans une tombe, et un squelette animé sort de la sépulture. Il se met à me mordre et à arracher ma chair avec le peu de dents qu'il lui reste. Je ne peux pas bouger, je ne peux que ressentir la douleur de la chair qu'il arrache. Puis je vois mes parents arriver au loin dans leur voiture, et je crie, mais ils ne se pressent pas trop. Au fur et à mesure que le squelette me mange, il se transforme peu à peu en moi-même, et moi en squelette. Il me pousse dans la tombe, et il la referme. Puis mes parents arrivent, et le squelette part avec eux. Papa, maman... POURQUOI ?! L'Homme tend la main vers la tombe, il me dit que le choix est déjà fait. 

Il est 2h34, il n'arrivera pas ce soir. Je vais « dormir » dans ma voiture. Je ne trouve plus ce foutu carnet ! 

N°38 
L'Homme descend dans une cave, un enfant et sa mère sont enchaînés. Je suis comme invisible dans un coin de la pièce. Il sourit à la mère, il se met à la frapper, encore, et encore, et encore, jusqu'à ce qu'elle soit inerte à terre. Il lui enlève le peu d'habits qu'elle avait et demande à l'enfant de la regarder. Il ne la regarde pas, l'Homme insiste, le gamin regarde par terre, l'Homme laisse la femme avec l'arcade sourcilière ouverte, le visage boursouflé et des côtes fêlées. 
Le petit de huit ans vient de lever la tête, il fixe l'Homme, qui fait de même. L'Homme prend la tête de l'enfant et il la frappe contre le mur. Il déshabille ensuite l'enfant, il baisse sa braguette et... Il sourit. Je viens de fermer les yeux, je me bouche les oreilles autant que je le peux. L'enfant hurle, la mère supplie d'être prise à la place de son fils. Puis... le silence. 
Je rouvre les yeux, la salle est vide, il ne reste que du sang séché, il me fixe. « Tu sais ce qu'il t'attend maintenant », dit-il avec des sanglots dans la voix. Il me saute à la gorge, il essaye de m'étrangler. « Mais ton choix est déjà fait, n'est-ce pas !? » 


Je ne veux plus dormir, je ne peux plus dormir... J'en peux plus, je craque. Ceci est donc une très longue lettre d’adieu. Ces rêves m'ont tué, ces rêves m'ont... Non, l'Homme. L'Homme de mes rêves. L'Homme dans ma tête m'a tué. J'ai un pistolet dans ma valise... Le voilà, mon choix ! Mon choix est fait, ça te va ?! 


Une voiture klaxonne derrière, quelqu'un sort de la voiture et s'approche de ma fenêtre : 
« Ça va aller ? Qu'est-ce que vous faites ici ? »  
Je lui ai expliqué mon trajet et le fait que j’attendais une dépanneuse.  
« Vous allez où ? Je peux vous déposer. »  

Peu importe où... Un endroit calme où je pourrai enfin dormir pour l'éternité, une balle de plomb sera mon somnifère. Je prends ma valise, mon pistolet est dans ma poche, je me sens mal à l'aise, j'ai l'impression de l'avoir déjà vu... 
Il tend la main vers ma valise, il est éclairé par les phares de sa voiture, c'est un homme petit et un peu gros : « Votre choix est fait ? » Où avais-je entendu ça ? Où l'avais-je déjà vu ? Je ne sais plus... Mais je sais que si je pars avec lui, je serais témoin d’un spectacle que je ne veux pas voir... 
Je me suis jeté sur lui et je lui ai défoncé le crâne avec la crosse du pistolet... Il est mort ? Il est mort. Il est mort ! Je l'ai tué. J'ai le sentiment d'avoir sauvé des dizaines de personnes. Je vais bien dormir ce soir. Je mets ma capuche et j'avance avec crainte
Ceci n'est donc pas une lettre d'adieu, mais un aveu : J'ai tué un monstre et j'ai adoré ça.




Approuvé par la Waffe.
________________
Rit tout le monde rira avec toi, pleure et tout sera tout seul à pleurer.



Last edited by Smile on Thu 28 Aug 2014 - 14:39; edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Thu 21 Aug 2014 - 15:45    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Nigiel
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 17 Jun 2013
Posts: 2,682
Localisation: Dans le coeur de chaque enfant
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

PostPosted: Thu 21 Aug 2014 - 15:46    Post subject: L'Homme Reply with quote

J'ai déjà donnez mon avis  Okay


Un pour pour moi 
________________


"No one is safe forever"
-Clementine


C'est dans les flammes qu'aura lieu votre baptême

Aquila non capit muscas

A Golden Classics Edition
Back to top
Leaf
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 19 May 2014
Posts: 291
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 22 Aug 2014 - 16:45    Post subject: L'Homme Reply with quote

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Rien à dire là dessus.
Cohérence/vraisemblance des actions du personnages : Tout me semble OK.
Sentiment éveillé : Rien pour ma part.
Vraisemblance du moyen de transmission : OK.
Style d'écriture : OK.
Lisibilité : Quelques fautes, sinon c'est propre et agréable à lire.
Intérêt : J'ai trouvé les cauchemars bien décrit, suffisamment réalistes. Le thème est souvent utilisé mais là, ça change un peu. La fin est aussi sympathique, bien qu'un peu...improbable. Il rencontre un mec, et finalement c'est le mec de ses cauchemars...donc il le tue. je trouve ça un peu simple. Mais bon, j'ai quand même trouvé la fin classe.
POUR.
Back to top
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Fri 22 Aug 2014 - 17:44    Post subject: L'Homme Reply with quote

Cohérence histoire: mok
Cohérence actions: mok
Sentiment éveillé: beaucoup d'intérêt, un très léger malaise par moments, et un air de déjà-vu parfois assez dérangeant. J'aime!
Vraisemblance transmission: ténue. Je la dirais correcte mais peut mieux faire.
Style: mok
Lisibilité: un peu de travail de ce côté-là. Il y a du journal et du récit là-dedans, parfois ils s'alternent, et il n'y a rien de solide pour les différencier. Personnellement ça m'a beaucoup gêné pour suivre l'histoire et l'apprécier. Simplement mettre certains passages en italique aurait très bien fait l'affaire.
Intérêt: Contrairement à Leaf, je trouve cette fin brillante. Le monstre de ses rêves était en vrai un parfait innocent, et il n'a pas hésité à le tuer. Et la dernière phrase, c'est un truc de fou. Quelle chute divine.

Donc gros pour sous réserve peut-être de légers changements dans la présentation.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Smile
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 26 Jul 2013
Posts: 494
Localisation: Entre le néant et l'infini
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 01:14    Post subject: L'Homme Reply with quote

Merci a vous trois, Si je met tout le journal en italique j'ai peur que ça ne sois pas très lisible si ?
________________
Rit tout le monde rira avec toi, pleure et tout sera tout seul à pleurer.

Back to top
Visit poster’s website
Atepomaros
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 10 May 2014
Posts: 889
Localisation: Temple du Bescherelle
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 03:35    Post subject: L'Homme Reply with quote

Cohérence histoire: Good
Cohérence actions: Bien, j'aime bien ce genre d'histoire où le gars pète un câble en cours de récit ^^
Sentiment éveillé: Un sentiment de... spirale ^^ C'est con à dire mais en lisant je me suis mis à la place du mec, on à l'impression qu'il s'enfonce dans un tourbillon peu peu, le contraire du but de sa thérapie. En voulant faire bien, ça a tout l'effet inverse.
Vraisemblance transmission: Le coup du journal ça marche bien
Style: Plutôt bon, on ressent vraiment bien l'errance du personnage.
Lisibilité: Le début est plutôt bon, mais plus le récit avançait plus j'avais du mal à distinguer le côté "rapporté" du journal et le côté narration simple. Et il reste encore quelques fautes pas très graves, et quelques erreurs de conjugaison.
Intérêt: Bon ! J'aime les histoires à base de rêve, parce que c'est pour moi les histoires qui offrent le plus de liberté. Un clown avec une bite en forme de sous-marin ? Pas possible ? Osef c'est un rêve ! Enfin tu vois le genre quoi ^^
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C

T'as envie de lire ? Ca tombe bien, voilà mes pastas !

Le Mur Rouge
Comme du Sable sur une Feuille de Papier
Conversations Nocturnes
La Porte Bleue
Nature Morte
Mavrò Diavolo
Je Crois que je vais Rompre
Tundra
Transmission
Tierra de Luz
Taqqiq Qaumat
Impuissance
Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 09:38    Post subject: L'Homme Reply with quote

Smile wrote:
Merci a vous trois, Si je met tout le journal en italique j'ai peur que ça ne sois pas très lisible si ?


Mets donc le récit en italique...

Sauf si l'intégralité de la pasta fait partie du journal, auquel cas j'ai mal compris.
________________

Back to top
Visit poster’s website
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 12:43    Post subject: L'Homme Reply with quote

J'ai corrigé le texte.


Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Bonne
Cohérence/vraisemblance des actions du personnages : Bonne
Sentiment éveillé : Aucun
Vraisemblance du moyen de transmission : Bonne
Style d'écriture : Bon
Lisibilité : Bonne
Intérêt : La fin est vraiment excellente

Un pour pour ma part.
Back to top
Smile
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 26 Jul 2013
Posts: 494
Localisation: Entre le néant et l'infini
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 15:32    Post subject: L'Homme Reply with quote

J'étais en train de changer la police du "récit" mais je trouve que ça passe tout aussi bien si tout est fais comme à l'écrit, le personnage retranscrit certain dialogue de ces rêve dans son carnet, il peux faire pareil pour la réalité.
Merci pour vos avis <3
________________
Rit tout le monde rira avec toi, pleure et tout sera tout seul à pleurer.

Back to top
Visit poster’s website
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,002
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 23 Aug 2014 - 20:07    Post subject: L'Homme Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Bonne

-cohérence des actions du ou des personnages : Bonne

-sentiment éveillé chez le lecteur : Pas mal

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Correct

-style d'écriture : Bon

-lisibilité du texte : Bonne

-intérêt de l'histoire : C'est déstabilisant, au final on ne sait pas vraiment ce qui est vrai de ce qui est faux si on suit le point de vue du personnage. Et on est obligé de se demander ce qui s'est réellement passé quand il était enfant.


Bref, je suis pour.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
murk
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 10:51    Post subject: L'Homme Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Pas de soucis dérangeant.

-cohérence des actions du ou des personnages : Il pète progressivement un cable. Simple mais efficace. Par contre j'ai trouvé la phrase de la fin un peu déplacée. D'un coup il te sort une assurance et une fierté d'on ne sait où alors que tout le long on était habitué à un névrosé paranoïaque.

-sentiment éveillé chez le lecteur : Pas grand chose. Mais une petite curiosité comme lors de la lecture d'une nouvelle.

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : J'aime bien l'idée du carnet à cauchemar dont on a quelques extrait. J'aime bien aussi le "n°?" instaurant un espèce de bordel à l'intérieur même du carnet. Chaos qui aurait pu être mieux poussé d'ailleurs, mettre un peu plus de bordel dérangeant pour appuyer la folie. Car là (c'est mon impression à moi bien sur) on dirait que c'est tout propre, que le mec découpe ses cauchemars de son carnet pour les coller gentiment.

-style d'écriture : Très bon. Quoi qu'un peu lourd des fois.

-lisibilité du texte : C'est ok. Mais je déteste quand les creepypasta sont aussi longue.

-intérêt de l'histoire : Le concept est génial. Le narrateur voit un homme inquiétant dans ses rêves, qui se rapproche de lui pour au final clairement montrer ses intentions néfastes.. et pire de tout, cet homme existe en vrai.

Donc je suis un peu partagée. Je dirais CONTRE car pour moi elle mérite quelques rajustements mais il en faudrait peu car elle reste très bonne.
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,002
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 11:58    Post subject: L'Homme Reply with quote

Fichtre, la pasta était arrivée à 6 mais un contre est arrivé les légères modifications attendues par certains résoudront peut être ce problème, hm ?
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
Smile
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 26 Jul 2013
Posts: 494
Localisation: Entre le néant et l'infini
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 18:39    Post subject: L'Homme Reply with quote

Je comprend ton avis Murk, c'est une question de goût, cependant je pense que si je mettais du bordel dans les rêves ça mettrais le bordel dans le texte.
Quand a la longueur, elle est là pour ajuster la descente au enfer du personnage. Le shock Ending est progressif.


Magnosa : Alors que dois-je changer concrètement ><
________________
Rit tout le monde rira avec toi, pleure et tout sera tout seul à pleurer.

Back to top
Visit poster’s website
murk
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 18:51    Post subject: L'Homme Reply with quote

J'aime les Creepypasta avec du bordel :3 C'est ça qui fait flipper, considérant qu'on croit la creepy réelle, voir la réalité tomber dans le chaos et l'incompréhension...
Mais peut être que toutes mes impressions ne sont qu'une question de gout alors dans ce cas vous êtes pas obligés de prendre mon vote en compte. J'aurais juste donné mon avis (et j'aime ça)
Back to top
Murder.com
Guest

Offline




PostPosted: Thu 28 Aug 2014 - 02:59    Post subject: L'Homme Reply with quote

Cohérence de l'histoire: c'est bon Smile

Cohérence des actions du personnage: c'est bon Smile

Sentiment éveillé chez le lecteur: du déjà-vu o.O j'ai eu cette impression désagréable presque tout le long de ta pasta et ma foi c'était... étrangement génial!

Vraisemblance du moyen de transmission: c'est ok, mais comme l'a dit Tripoda, ça serait vachement mieux si le journal était en italique.

Style d'écriture: Very Happy

Lisibilité: c'est bon.

Intérêt du lecteur: j'ai adoré la fin, même si elle était plutôt prévisible.


Je suis POUR, BITCHES AND GENTLEMAN!
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 22:54    Post subject: L'Homme

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group