Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

L'Arbre Qui Saigne
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
murk
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 12:16    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Retransmission écrite de l’enregistrement du 09/10/2010.
Interrogatoire de M.Crowley
Heure : 21 :47 :33.
Lieu : commissariat de Cavan, Irlande.
Traduit de l’anglais par J.R Kotter
 

- QU’EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT DES CORPS ! DITES NOUS CE QUE VOUS AVEZ FAIT DES CORPS ! DITES LE NOUS ! (voix provenant de l’extérieur de la pièce)

- Restez avec moi. Tachez de vous concentrer. Mes collègues vont s'occuper de ce fauteur de trouble. Il ne nous dérangera pas plus, n'y pensez plus.

- (silence)…. D'accord…

- Racontez nous tout ce qui s’est passé. Votre unique point de vue. Et je me permets de vous rappeler qu’un maximum d’informations pourra vous sauver.

- D'abord. Je veux que vous sachiez. Que vous sachiez tous. Que. Je jure devant Dieu. Ce n’est pas moi qui ai fait ça. Je n’ai pas fait ces choses horribles aux gamins. Je le jure. Ce n’est pas moi. Je le jure. (pleurs) (grésillements de l’appareil)

- Les faits M.Crowley. Nous jugerons après de votre innocence.

- D'accord… (hésitation puis sanglots). Ça a commencé sur ce site de discussion. J’y ai rencontré la gamine, elle avait RevoltgirlXX en pseudonyme. Je. J’ai lancé la discussion. Elle prétendait avoir 22 ans. J’en ai 37, ça va. Ça n’a rien de choquant. D'accord, je prétendais en avoir 29, mais c’est tout comme. Je pensais quand même qu’on parlait entre adulte. Je ne savais pas, je ne savais pas. (sanglots puis grésillements de l’appareil)


- Vous affirmez donc que vous ne saviez pas que Elea Orny avait 12 ans.

- Mais non je ne savais pas… Elle était dans la catégorie des + de 18 ans ! On y parle avec des majeurs ! Comment je pouvais me douter que !!! (forts grésillements de l’appareil)

- Inutile d’hausser la voix. Vous ne ferez que faire crachoter l’enregistrement. Reprenez votre calme, et poursuivez.

- (bruit de respiration) Donc, après s’être assez rapprochés, en discutant souvent, en se racontant nos vies l’un à l’autre…

- Toute la vie qu’elle vous a racontée était de l’invention.

- JE SAIS MAINTE… (forts grésillements de l’appareil) (paroles inaudibles.) Mais j’en suis venu à lui proposer de se rencontrer. Et comme elle était elle aussi du Conté de Cavan…

- Vous vous êtes donné rendez-vous dans le parc forestier de Killykeen.

- (long silence), (gémissements)

- Monsieur ?

- Oui. C’était la forêt de Killykeen.


•••••••••••••••••
 

- (paroles de M.Crowley) (Fort bruit de respiration) Des enfants…

- Elea Orny était venue au rendez-vous avec une amie, par précaution. Vous les avez vues toutes les deux ?

- J’ai fini par les trouver en allant plus profond dans la forêt… Elles m’ont vu et ont hurlé.
Elles ne pensaient pas que je serais si vieux. Et elle si… Une enfant
Je ne savais pas quoi faire alors… et elles se sont mises à courir… Je voyais deux petites filles s’enfoncer dans la forêt en hurlant et il commençait à faire soir… euh, nuit… je… (crachotements de l’appareil).

- Qu’est ce que vous avez fait ?

- J’ai… (grésillement de l’appareil) (paroles inaudibles)

- Excusez moi, l’enregistrement a déconné, il va falloir répéter pour la fiabilité du témoignage.

- JE LES AI SUIVIES.


•••••••••••••••••
 

- Elles couraient. Elles ne savaient pas que je leur voulais du bien. Et comme il faisait de plus en plus gris, je voyais mal. Je croyais poursuivre deux fantômes. Quand j’ai fini par les rattraper, ils étaient trois.

- Tom Estim, un autre de leurs camarades, agressé et disparu lui aussi…

- Je leur disais de venir, qu’on parte, que… C’était de ma faute tout ça alors je voulais en finir. Je voulais que tout redevienne dans l’ordre. Et je n’irai… plus jamais sur les sites de rencontres… Je voulais juste les ramener. Les sauver. Mais ils avaient peur. Et ils partaient toujours à l’opposé, alors j’haussais la voix pour qu’ils m’entendent. Mais ils pensaient que… que j’allais les violer ou…
J’étais mal à l’aise… puis le vent… le vent qui hurlait à mes oreilles… et la nuit, les arbres… très mal à l’aise…

- M.Crowley. Je vais vous demander de ne pas vous égarer. Restez concentré.

- Égaré… la forêt… les cris… tué

- M.Crowley. M.Crowley.

- VOUS COMPRENEZ RIEN À CE QUE JE VOUS DIS. C’EST LES ARBRES. LES ARBRES QUI LES ONT TUÉS. LES ARBRES (grésillements de l’appareil) MAL, QUI ONT (grésillements de l’appareil).

- CALMEZ VOUS ! Si vous ne reprenez pas votre calme, votre témoignage ne sera pas valide et vous n’aurez aucune chance d’être innocenté !

- Du sang, du sang, du sang, du sang…

- À qui ? Comment ? Qu’est ce qui s’est passé ?

- La forêt était très très noire et il menaçait de pleuvoir avec cet orage qui grondait. Mais pourtant cette clairière se détachait du reste du parc… Elle était plus éclairée. Presque blanche. C’est pour ça qu’on y a été attirés. Et au centre, au centre, il y a avait cet arbre.

- Quel arbre ?

- Lui. Le… violeur. Le meurtrier.
Il était gros avec des branches épaisses qui se développaient grandement tout autour. À cause de la lumière son tronc paraissait gris et rouge. Quand les enfants ont débouché sur la clairière ils ont voulu aller se cacher derrière et…

- ….. et quoi ?

- L’ARBRE.
L’ARBRE LES A MANGÉS.
AVEC UNE BOUCHE. SON TRONC S’EST OUVERT.
IL LES A MANGÉS, IL LES A ARRACHÉS DU SOL POUR LES DÉCHIQUETER. Il y avait du sang partout ! … Il a mordu une fille mais elle est retombée par terre, il ne restait plus qu’une moitié d’elle, il y avait ses os et son sang partout. L’arbre l’a rattrapée pour la finir. L’autre était déjà en bouillie. J’étais pétrifié, je, je savais pas, il les mangeait devant moi, je, je comprenais pas, je criais, d’effroi, il mâchait, des morceaux d’enfants. Des bras, des jambes. Les lambeaux de leurs vêtements qui pendaient de sa bouche.
Le garçon avait son bras prit dans le tronc. L’arbre ouvrait la bouche pour sucer son os et attirer le reste du corps. Je pouvais le sauver. J’ai couru, pour remonter le centre de la clairière et j’ai essayé de le tirer de là. Je l’ai attrapé par le bras et par les cheveux. Il criait, tellement fort. Et l’arbre continuait de l’aspirer. Le tronc, l’écorce craquaient et l’os du bras se broyait. Tout le sang me giclait à la figure.
Au bout d’un moment je me suis rendu compte que je ne tirais plus sur rien, j’avais la main pleine de cheveux et dans l’autre un morceau de chemise et ma main était toute sale, toute poisseuse.
La bouche s'était refermée, j'étais tout seul. Et du sang, du sang, du sang, du sang partout sur l’écorce et sur l’herbe…

- (long silence)

- (sanglots)

- Qu’est ce que vous avez fait.

- (hésitation) J’ai fui. J’avais peur qu’il m’étouffe avec ses branches. Mais je ne retrouvais plus la sortie. Il faisait nuit noire. Le vent si fort et si bruyant. Et des arbres, partout, qui bruissaient. J’ai trouvé une tour en ruine et je m’y suis caché dans le noir. Je m’y suis endormi. Le garde forestier m’a trouvé le lendemain et j’avais encore les cheveux et le morceau de chemise du garçon dans les mains.
Alors il a… appelé la police.

- (silence)

Rappel conclusion d’enquête : Arty Crowley a été condamné à perpétuité pour le triple infanticide de Elea Orny, Tom Estim et Catherina Belara dans le parc forestier Killykeen du conté de Cavan en Irlande.
Il a ensuite été retrouvé pendu dans la prison de Dublin où il était incarcéré.
Les psychothérapeutes ont déclaré la culpabilité des meurtres comme cause officielle du suicide, qui sera partagée à la presse.
Les enquêteurs soutiennent qu’Arty Crowley n’avait aucune trace sur lui témoignant qu’il a du porter ou cacher les corps disparus.







TEXTE APPROUVÉ PAR LA GRAMMATIKWAFFE


Last edited by murk on Sun 31 Aug 2014 - 15:46; edited 2 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 12:16    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,796
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 17:09    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Des conseils tu dis? Même si je place tes deux premières bien au-dessus de celle-ci, je la trouve franchement bien foutue. Sur le moment, je ne relève que deux défauts: la mise en forme tellement poussée qu'elle en devient artificielle (mettre une phrase choc en rouge sang n'est sans doute pas dans les habitudes des policiers irlandais); les voix au début, à l'extérieur de la pièce. Mais là faut que j'explique plus.

Déjà, si le monsieur dehors crie en permanence pendant l'entretien, coupant la parole des flics et de l'accusé, on va entendre les deux en même temps et je vois mal comment un montage pourrait arranger ça. Suite logique, les cognes ne sont pas en train d'enregistrer une chanson: ils vont garder l'enregistrement tel quel. Résumons-nous: nous avons un type qui gueule dans la pièce d'à côté, qui va interférer dans l'enregistrement. Nous sommes des gardiens de la paix. Que faisons-nous?
Nous n'effacerons pas au montage les vociférations du citoyen mal léché, puisque montage il n'y aura pas et que de toutes façons ça servirait à rien.
Nous allons gentiment lui dire, lui et ses potes, d'aller gueuler ailleurs. Tout simplement.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Magnosa
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,129
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 18:01    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Je suis d'accord avec ça. Sinon, "Les psychothérapeutes ont déclaré la culpabilité comme cause officielle qui sera partagée à la presse", c'est très bizarre comme phrase. Cause de quoi, des meurtres ou du suicide ? Il faudrait reformuler.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,796
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 19:14    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

La culpabilité, cause des meurtres? Il a tué des gens parce qu'il culpabilisait d'avoir tué des gens, ou il aime bien culpabiliser et c'est pour ça qu'il tue?
________________

Back to top
Visit poster’s website
Magnosa
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,129
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 20:27    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

On n'est pas à l'abri d'un mauvais emploi du mot "culpabilité". 
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
Leaf
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 19 May 2014
Posts: 291
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 20:58    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Correction du texte :
Retransmission écrite de l’enregistrement du 09/10/2010.   
Interrogatoire de M.Crowley   
Heure : 21 :47 :33.   
Lieu : commissariat du comté de Cavan, Irlande.   
Traduit de l’anglais par J.R Kotter  


- QU’EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT DES CORPS ! DITES NOUS CE QUE VOUS AVEZ FAIT DES CORPS ! DITES LE NOUS ! (voix provenant de l’extérieur de la pièce)   

- Restez avec moi. Tachez de vous concentrer. Nous couperons ces sons parasites au montage. Alors allez-y, n’hésitez pas.  

- (silence)…. D’accord…   

- Racontez nous tout ce qu’il s’est passé. Votre unique point de vue. Et je me permets de vous rappeler qu’un maximum d’informations pourra vous sauver.   

- D’abord. Je veux que vous sachiez. Que vous sachiez tous. Que... Je jure devant Dieu. Ce n’est pas moi qui ai fait ça. Je n’ai pas fait ces choses horribles aux gamins. Je le jure. Ce n’est pas moi. Je le jure. (Pleurs) (Grésillements de l’appareil)   

- Les faits M.Crowley. Nous jugerons après de votre innocence.   

- D’accord… (Hésitation puis sanglots). Ça a commencé sur ce site de discussion. J’y ai rencontré la gamine, elle avait RevoltgirlXX en pseudonyme. Je... J’ai lancé la discussion. Elle prétendait avoir 22 ans. J’en ai 37, ça va. Ça n’a rien de choquant. D’accord, je prétendais en avoir 29, mais c’est tout comme. Je pensais quand même qu’on parlait entre adultes. Je ne savais pas, je ne savais pas. (Sanglots puis grésillements de l’appareil)   


- Vous affirmez donc que vous ne saviez pas qu’Elea Orny avait 12 ans.   

- Mais non, je ne savais pas… Elle était dans la catégorie des + de 18 ans ! On y parle avec des majeurs ! Comment je pouvais me douter que… !!! (Forts grésillements de l’appareil)   

- Inutile d’hausser la voix. Vous ne ferez que faire crachoter l’enregistrement. Reprenez votre calme, et poursuivez.   

- (bruit de respiration) Donc, après s’être assez rapprochés, en discutant souvent, en se racontant nos vies l’un à l’autre…  

- Toute la vie qu’elle vous a racontée était de son invention.  

- JE SAIS MAINTE… (Forts grésillements de l’appareil) (Paroles inaudibles.) Mais j’en suis venu à lui proposer de se rencontrer. Et comme elle était elle aussi du Comté de Cavan…   

- Vous vous êtes donné rendez-vous dans le parc forestier de Killykeen.   

- (long silence), (gémissements)   

- Monsieur ?   

- Oui. C’était la forêt de Killykeen.   


•••••••••••••••••   


- (paroles de M.Crowley) (Fort bruit de respiration) Des enfants…   

- Elea Orny était venue au rendez-vous avec une amie, par précaution. Vous les avez vues toutes les deux ?   

- J’ai fini par les trouver en allant plus profond dans la forêt… elles m’ont vu et ont hurlé.   
Elles ne pensaient pas que je serais si vieux. Et elle si…. Une enfant…  
Je ne savais pas quoi faire, alors… et elles se sont mises à courir… Je voyais deux petites filles s’enfoncer dans la forêt en hurlant et il commençait à faire soir… euh, nuit… je… (Crachotements de l’appareil).   

- Qu’est ce que vous avez fait ?  

- J’ai… (Grésillement de l’appareil) (Paroles inaudibles)  

- Excusez moi, l’enregistrement a déconné, il va falloir répéter pour la fiabilité du témoignage.   

- JE LES AI SUIVIES.   

•••••••••••••••••   


- Elles couraient. Elles ne savaient pas que je leur voulais du bien. Et comme il faisait de plus en plus sombre, je voyais mal. Je croyais poursuivre deux fantômes. Quand j’ai fini par les rattraper, ils étaient trois.  

- Tom Estim, un autre de leurs camarades, agressé et disparu lui aussi…  

- Je leur disais de venir, qu’on parte, que… C’était de ma faute tout ça alors je voulais en finir. Je voulais que tout revienne dans l’ordre. Et je n’irai… plus jamais sur les sites de rencontres… Je voulais juste les ramener. Les sauver. Mais ils avaient peur. Et ils partaient toujours à l’opposé, alors j’haussais la voix pour qu’ils m’entendent. Mais ils pensaient que… que j’allais les violer ou…   
J’étais mal à l’aise… puis le vent… le vent qui hurlait à mes oreilles… et la nuit, les arbres… très mal à l’aise…   

- M.Crowley. Je vais vous demander de ne pas vous égarer. Restez concentré.   

- Égaré… la forêt… les cris… tué…  

- M.Crowley. M.Crowley.   

- VOUS COMPRENEZ RIEN À CE QUE JE VOUS DIS. C’EST LES ARBRES. LES ARBRES QUI LES ONT TUÉS. LES ARBRES (grésillements de l’appareil) MAL, QUI ONT (grésillements de l’appareil).   

- CALMEZ-VOUS ! Si vous ne reprenez pas votre calme, votre témoignage ne sera pas valide et vous n’aurez aucune chance d’être innocenté !   

- Du sang, du sang, du sang, du sang…   

- À qui ? Comment ? Qu’est-ce qui s’est passé ?  

- La forêt était très très noire et il menaçait de pleuvoir avec cet orage qui grondait. Mais pourtant cette clairière se détachait du reste du parc… Elle était plus éclairée. Presque blanche. C’est pour ça qu’on y a été attiré. Et au centre, au centre, il y  avait cet arbre.   

- Quel arbre ?  

- Lui. Le… violeur. Le meurtrier.  
Il était gros avec des branches épaisses qui se développaient grandement tout autour. À cause de la lumière, son tronc paraissait gris et rouge. Quand les enfants ont débouché sur la clairière ils ont voulu aller se cacher derrière et…   

- ….. et quoi ?  

- L’ARBRE.   
L’ARBRE LES A MANGÉS.   
AVEC UNE BOUCHE. SON TRONC S’EST OUVERT.   
IL LES A MANGÉS, IL LES A ARRACHÉS DU SOL POUR LES DÉCHIQUETER. Il y avait du sang partout ! … il a mordu une fille mais elle est retombée par terre, il ne restait plus qu’une moitié d’elle, il y avait ses os et son sang partout. L’arbre l’a rattrapée pour la finir. L’autre était déjà en bouillie. J’étais pétrifié, je, je savais pas, il les mangeait devant moi, je, je comprenais pas, je criais, d’effroi, il mâchait, des morceaux d’enfants. Des bras, des jambes. Les lambeaux de leurs vêtements qui pendaient de sa bouche.  
Le garçon avait son bras pris dans le tronc. L’arbre ouvrait la bouche pour sucer son os et attirer le reste du corps. Je pouvais le sauver. J’ai couru, pour remonter le centre de la clairière et j’ai essayé de le tirer de là. Je l’ai attrapé par le bras et par les cheveux. Il criait, tellement fort. Et l’arbre continuait de l’aspirer. Le tronc, l’écorce craquait et l’os du bras se faisait broyer. Tout le sang me giclait à la figure.  
Au bout d’un moment, je me suis rendu compte que je ne tirais plus sur rien, j’avais la main pleine de cheveux et dans l’autre un morceau de chemise et ma main était toute sale, toute poisseuse.   
La bouche s’était refermée, j’étais tout seul. Et du sang, du sang, du sang, du sang partout sur l’écorce et sur l’herbe…  

- (long silence)  

- (sanglots)  

- Qu’est-ce que vous avez fait ?  

- (hésitation) J’ai fui. J’avais peur qu’il m’étouffe avec ses branches. Mais je ne retrouvais plus la sortie. Il faisait nuit noire. Le vent si fort et si bruyant. Et des arbres, partout, qui bruissaient. J’ai trouvé une tour en ruine et je m’y suis caché dans le noir. Je m’y suis endormi. Le garde forestier m’a trouvé le lendemain et j’avais encore les cheveux et le morceau de chemise du garçon dans les mains.   
Alors il a… appelé la police.   

- (silence)  

Rappel conclusion d’enquête : Arty Crowley a été condamné à perpétuité pour le triple infanticide d’ Elea Orny, Tom Estim et Catherina Belara dans le parc forestier Killykeen du comté de Cavan en Irlande.   
Il a ensuite été retrouvé pendu dans la prison de Dublin où il était incarcéré.   
Les psychothérapeutes ont déclaré la culpabilité comme cause officielle, qui sera partagée à la presse.  
Les enquêteurs soutiennent qu’Arty Crowley n’avait aucune trace sur lui témoignant qu’il a dû porter ou cacher les corps disparus. 


J'éditerai un avis un peu plus tard, désolée.
Back to top
murk
Guest

Offline




PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 22:36    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Tripoda : Attention, c'est une retranscription ÉCRITE d'une enregistrement audio. "Traduit de l'anglais par J.R Kotter", donc le fameux Kotter a écouté l'enregistrement et la écrit noir sur blanc. Il a tenu a mentionner le coup de gueule du mec dehors mais pas les autres, car ce serait inutile. Pour la suite il a écrit le plus important.
Si c'est pas clair, il faudrait que je précise mieux que c'est la version écrite d'un interrogatoire?

Magno : La culpabilité est la cause du suicide oui. Je vais reformuler.

Des remarques sur l'histoire sinon?
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,796
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 22:59    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Ça ne change rien au fait que si des flics sont dérangés au cours d'un interrogatoire, ils préféreront user de leur autorité que de se dire "on coupera ça au montage". Non?

Pour moi l'histoire elle-même est bien comme elle est.
________________

Back to top
Visit poster’s website
murk
Guest

Offline




PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 23:12    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

J'ai modifié par ci par là
Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,049
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 21:24    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Ça manque de preuve cette inculpation...

Plutôt pour, pour ma part.
________________



Fingertips have memories mine can't forget the curves of your body
And i'm so hot cause i'm in hell.
Back to top
murk
Guest

Offline




PostPosted: Tue 26 Aug 2014 - 22:58    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

On a des enfants disparus, des traces de sang des enfants sur un arbre, des empruntes d'un homme à côté de l'arbre, homme qui avait des relations via internet avec les enfants et qui mentait sur son âge, des traces de sang et d'adn des enfants sur l'homme en question, personne d'autre présent à cet heure dans le parc. Et en plus, pour sa défense, l'homme sort une histoire impensable laissant à penser qu'il est complètement fou.
Après il y a aussi des inculpations injustes des fois. :3
Back to top
Chucky
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 15 Apr 2013
Posts: 2,843
Localisation: Dehors, et toi ? :)
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 28 Aug 2014 - 21:07    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Très bonne pasta, qui me fait étrangement penser aux "Arbres Mangeurs d'Hommes de Madagascar" dont on avait parlés l'autre jour sur le forum.


Cohérence de l'histoire : Mis à part le fait qu'un arbre mangeurs d'hommes existe, ça va


cohérence des actions : le fait que le mec leur court après les a fait précipiter dans une mort certaine.


Sentiment : Pas grand chose D:


Vraisemblance transcription : Très bon.


Style : Très bon.


Lisibilité : Ok


Intérêt : Après un peu d'hésitation, t'as mon Pour
Back to top
Terulan
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Sun 31 Aug 2014 - 11:28    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Cohérence de l'histoire :  Ui.


cohérence des actions : Ui.

Sentiment : De la compassion. Et un autre truc, quand il leur court après... Je sais pas décrire. D:


Vraisemblance transcription : Ui.


Style : Ui.


Lisibilité : Ui.


Intérêt : Bah, c'est un peu spécial mais c'est pas mauvais.


Pour
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»
Back to top
murk
Guest

Offline




PostPosted: Sun 31 Aug 2014 - 14:42    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Vous avez une idée de ce que je pourrais modifier pour l'améliorer? 
Back to top
Terulan
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Sun 31 Aug 2014 - 15:11    Post subject: L'Arbre Qui Saigne Reply with quote

Bah pour moi elle est bonne... Juste enlever la phrase en rouge, je pense.
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group