Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Blind Sam

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Fenec
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 16:34    Post subject: Blind Sam Reply with quote

-     Dis, Sam, on va où ? Demanda Mr Minou
-      Je sais pas. Papa ? On va où là ?
-     Je te l’ai déjà dit, Sam. Tu … Nous allons  vivre dans une grande maison.
-     Avec des jouets ?
-     Oui. Autant que tu voudras.

Cela tombait bien car Mr Minou adorait jouer à toute sorte de jeux. Mais il préférait par-dessus tout les playmobils, et faire la guerre avec eux.
La voiture de Mr Delcroix avançait maintenant sur un chemin boueux menant à un sombre manoir.

-     On est arrivés ? Demanda Sam
-     Oui, c’est juste là.
-     C’est moche. Dit Mr Minou, et Sam partageait bien cet avis.
-     Oh, regarde Sam, des chevals !
Mr Minou pointait en effet du doigt quelques statues de chevaux en train de cabrer, l’air hagard.
-     Papa, t’as vu les chevals ?
-     Les chevaux.
-     Chevals, chevals, chevals, cheval, …

L’obstination de Sam était remarquable, et il chanta jusqu’à ce qu’ils soient arrêtés :

-     Chevals, chevals, chevals, …
-     Tu sors ? Demanda Mr Delcroix.
-     Ouiii ! Répondit Sam.

Il sortit de la voiture en tenant sa peluche dans la main, et  tous les trois ils entrèrent dans le somptueux manoir. Dès leur entrée, une vielle femme à l’air maussade assise derrière un comptoir leur lança :

-     C’est vous Mr Delcroix ?
-     Oui. Je viens vous amener mon fils.

Sam, lui, jouait dans un coin avec Mr Minou.

-     Nom ? Dit la vielle femme
-     Sam Delcroix.
-     Âge ?
-     23 ans.
-     Cas ?
-     Il … Il est autiste.
-     Motif de l’abandon ?
-     Ma fe… sa mère est décédée il y a peu et je compte me remarier avec quelqu’un d’autre mais Sam lui fait peur vous comprenez ? Et puis, Sam nuirait à l’éducation de nos futurs enfants, Ai-je raison ?
-     Certainement. Dit la femme avec un sourire. Vous n’avez aucune inquiétude à avoir, votre fils sera en sécurité ici.

Mr Delcroix appela son fils à lui. Il le serra dans ses bras, les yeux chargés de larmes, et il sortit, sans se retourner. Sam cria après lui, et deux hommes en blouse blanche lui prirent chacun un bras pour le conduire dans sa chambre, au premier étage. Sam cria de plus belle, et Mr Minou asséna un puissant coup de poing dans le nez du médecin qui lui tenait le bras gauche. L’autre appela évidemment de l’aide, tandis que Sam se débattait du mieux qu’il pouvait.

-     C’est un malade, ‘va falloir le soigner ! Dit le médecin qui tenait son nez ensanglanté.

C’est finalement à cinq que les médecins par réussir à empêcher Sam de se débattre. Ils le montèrent alors dans sa chambre, et fermèrent sa porte à clef.
La pièce était sombre, et Sam avait peur du noir. Il se réfugia dans un coin, appelant à l’aide. Il pleura toutes les larmes de son corps, et finit par d’endormir.
Il se réveilla sur le lit de cette chambre au petit matin, et vit Mr Minou qui avait passé la nuit par  terre.

-     Ça fait peur, ici, la nuit. Dit Sam
-     Moi j’ai pas peur.
-     Ah bon ?
-     Je suis un chat. Les chats ça voit dans le noir.
-     Il y avait des monstres ?
-     Un peu.

Sam serra Mr Minou dans ses bras.

-     Il y a pas de jouets, ici.
-     Ton papa a menti ?
-     Non, il c’est surement trompé. Et puis, on peut jouer tous les deux !

Sur ces mots, la porte s’ouvrit, et un homme en blouse blanche entra dans la pièce.

-     Bonjour, Sam.

Sam ne répondit pas.

-     Tu jouais avec ton ami, à ce que je vois.
-    Voui.
-     Comment s’appelle-t-il ?
-     Gnegnegnignou.
-     Pardon ?
-     Mr Minou.
-     Ah … Pour toi, c’est un vrai chat ?
-     Non, c’est juste une peluche.

Mr Minou lui fit un clin d’œil, que Sam lui rendit.

-     Mmmmh … Je m’appelle Dr Horton, c’est moi qui suis chargé de m’occuper de toi.

Dr Horton lui tendit la main, que Sam regarda comme s’il avait braqué une arme à feu sur lui.

-     Allons, tu ne me serre pas la main ?
-     Non.

Dr Horton ria, longuement.

-     Bon, je crois que cet entretien était assez concluant. Au revoir, Sam. À très bientôt.

En sortant, cependant, Dr Horton trébucha et percuta le sol face contre terre. Sam ria de bon cœur, et Dr Horton s’empressa de sortir de la pièce.

-     T’as vu ? Dit Mr Minou
-     Quoi ?
-     Quelque chose est tombé de sa poche.Sam vit en effet quelque chose jonchant le sol. C’était une lampe de poche, que Sam alluma, éteignit, alluma, éteignit, …
-     Cette nuit, on fait les espions ? Demanda Mr Minou.

C’était une excellente idée, et le soir même, Sam marchait à pas de loup dans le couloir sombre qui menait à sa chambre. Il ouvrit une porte au hasard et entra. Dans la pièce il y avait plusieurs têtes ouvertes posées sur un bureau, leur cerveau à l’air libre, de petits poinçons plantés dedans.

-     Beurk caca, Dit Sam

à ce moment quelque chose frappa violemment Sam qui tourna de l’œil.
Lorsque Sam se réveilla, il était nu et sanglé sur une table. Il ne pouvait presque pas bouger. À côté de lui étaient présents toute sorte d’outils tranchants. Mr Minou était tout compressé dans la poche de Sam. Il n’arrivait pas à le sortir. Un homme entra dans cette étrange pièce. Dr Horton.

-     Je vois que tu es curieux, Sam. Et la curiosité est un vilain défaut. Ton papa ne te l’a jamais dit ? Ah non, c’est vrai, il y a belle lurette qu’il en a marre de toi.
-     C’est pas vrai !
-    Ton père t’a abandonné ici ! Pour toujours !
-     Non ! Sam se mit à pleurer
-      Oh si, petit.

Dr Horton s’avançait vers une petite table sur laquelle étaient posés plusieurs couteaux. Mais il ne vit pas qu’il manquait l’un d’entre eux. Mr Minou l’avait pris et essayait de couper les liens de Sam.

-     Maintenant, je vais m’occuper de toi.

Il prit un scalpel, appuya sa main sur le front de Sam, et traça, lentement, une ligne horizontale sur son œil droit. Il creva comme un ballon, et un liquide grisâtre se mit à couler sur la joue de Sam. Celui-ci hurlait de toutes ses forces, tant la douleur était insoutenable. Dr Horton prit une sorte de cuiller, et chercha après le cristallin. Il tira d’un coup sec, et le cristallin tomba dans sa main. L’œil, lui, pendait misérablement, baigné dans le sang de Sam.

-     Ça marche comme une loupe. Dit Dr Horton en montrant le cristallin. Regarde ! C’est vraiment joli, tu ne trouves pas ?

Il trancha le nerf optique, et l’œil tomba sur le sol, laissant une orbite vide et gorgée de sang. Dr Horton regardait maintenant Sam comme s’il allait sculpter un morceau de bois. Il prit un pot de peinture jaune et un pinceau, traça un rond sur la joue gauche de Sam et coloria ce rond. Dr Horton regarda  Sam longuement puis lui dit :

-     Attends-moi ici, j’en ai pour deux minutes.

Et il sortit de la pièce. Sam regarda Mr Minou de son seul œil valide et lui dit :

-     S’il te plait … détache-moi.
-     Mmmh, … Je sais pas. Je suis d’accord, ça fait mal, mais tu n’as pas envie de savoir ce qu’il va faire ?
-     … Tu … Tu as raison. Tu me libères quand je te dis ?
-     Okay !

Dr Horton entra alors dans la pièce. Il tenait à la main une boite remplie de capsules de bières chauffées à blanc. À l’aide d’une tenaille, il en posa délicatement un sur la joue de Sam, dont la peau brûla et ne laissa apparaître qu’un rond noir. Il répéta l’opération trois fois, formant un dessin, un rond jaune avec trois points noirs. Puis il se servit d’une dernière capsule pour faire fondre le deuxième œil de Sam. Et Sam, entre deux cris de douleur, réussit à dire :

-     Mr Minou, tue-le !

À ce moment, Mr Minou trancha les liens de Sam, et plongea le long couteau dans l’abdomen du Dr Horton, encore et encore, pendant un long moment.
Lorsqu’il ne resta plus du ventre du Dr Horton qu’une bouillie flasque, Mr Minou arrêta de le poignarder. Un long silence s’en suivit. Mr Minou ramassa le cristallin, et dit :

-     C’est vrai que c’est très beau. Tu sais quoi ? Toi et moi on devrait en chercher d’autres.
-     Comme des chasseurs de trésors !
-     Ouais !

Sur ces mots, Mr Minou ouvrit la fenêtre, et il fit comme il a vu dans les films, c’est-à-dire nouer des draps comme une corde. Il descendit sans peine, et fila dans l’obscurité, à la recherche de nouveaux trésors !

















Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 18:04    Post subject: Blind Sam

Back to top
sony
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 24 May 2014
Posts: 104
Localisation: Suisse
Masculin

PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 17:12    Post subject: Blind Sam Reply with quote

-Cohérence/vraisemblance de l'histoire: Le début partait bien, mais ensuite à partir du 2ème quart on se perd totalement


-Cohérence des actions du/des personnage(s): Le père qui lâche son gamin parce que sa future femme veut pas que l'éducation de ses futurs enfants soit corrompue... Je trouve que c'est un argument peu réaliste et plus un excuse qu'autre chose pour faire en sorte que l'histoire avance.


-Sentiment éveillé chez le lecteur: Aucun, on a aucune compassion ni pour le gamin ni pour aucun autre personnage


-Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire: C'est une nouvelle et c'est assumé. Elle peut peut-être être racontée à l'oral mais c'est tout.


-Style d'écriture: Je suis pas fan, c'est vague et pas assez travaillé.


-Lisibilité du texte: Les espaces sont bons, même si un truc en plusieurs paragraphes aurait été préférable.


-Intérêt de l'histoire: Très peu. Ca vire trop vite dans trop de gore et on comprend plus rien du pourquoi du comment.


Désolé, mais ça sera un contre pour moi :/
Back to top
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 19:54    Post subject: Blind Sam Reply with quote

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : A partir du moment où il se fait arracher les yeux, tout ça, j'ai plus rien suivi
Cohérence des actions du/des personnage(s) : Hm, pareil que sony
Sentiment éveillé chez le lecteur : Aucun
Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Bonne
Style d'écriture : Bon
Lisibilité du texte : Bonne
Intérêt de l'histoire : Je sais pas vraiment, je suis vraiment restée sur ma fin


C'est donc un contre pour moi
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Sun 24 Aug 2014 - 21:37    Post subject: Blind Sam Reply with quote

Cohérence histoire: le gamin autiste, abandonné comme ça dans une institution (et la dame à l'accueil ne se cache même pas du côté pas très moral de la chose!), en effet je trouve ça un peu gros. La procédure de placement est affreusement bâclée, ce qui aurait pu passer au second degré si le père s'était lui aussi conduit comme un salaud, et c'est pas le cas. Revois donc ce passage, au choix, pour rendre la totalité de l'univers monstrueuse (ce qui est marrant mais peu viable), ou bien pour le rendre plus clinique, inquiétant, et de fait réaliste.



Cohérence actions: le médecin fou va si vite en besogne qu'il semble n'avoir rien à faire là. Ça pourrait passer avec de longs développements, un plus long entretien où ce personnage révélerait peu à peu autant sur lui-même que sur Sam. Plus d'autres scènes où on voit petit à petit grandir son "attirance" pour les yeux du petit.

J'ajouterais ça, aussi.
Quote:

il était nu et sanglé sur une table. Il ne pouvait presque pas bouger. À côté de lui étaient présents toute sorte d’outils tranchants. Mr Minou était tout compressé dans la poche de Sam.
Oui, ce garçon a une poche alors qu'il est à poil!


Sentiment éveillé: rien mais ça peut s'arranger.


Vraisemblance transmission: NOUVEEEEEEEELLE! ♫
Il y a sans doute moyen d'obtenir une forme un peu plus appropriée en reprenant tout ça sur le mode de "on raconte que..." Pour l'instant c'est vraiment dans le genre fan fic quoi...


Style et lisibilité: souvent très maladroits (et inapproprié pour le style, voir vraisemblance). Par exemple le coup du toubib qui se présente à un jeune patient, qui va sans doute l'occuper pas mal de temps, va-t-il se présenter à lui comme "docteur machin"? Non, ils vont s'appeler par leur prénom. Je note aussi des sauts de ligne qui auraient dû être là pour plus de clarté mais que tu sembles avoir oubliés (quand tu fais un dialogue, et qu'un passage narratif s'y enchaîne, tu vas à la ligne, bordel de Dieu!).


Intérêt: Bah, c'est fait sur le mode de la fiction jeffthekilleresque laughingjackesque, un enfant avec une tare, un traumatisme venant d'un environnement hostile, un ami imaginaire et meurtrier, et on part à l'aventure tous les deux. Cela dit, sur cette trame-là, je trouve cette histoire pas si mal, et je pense qu'elle a le potentiel de beaucoup plaire au public habituel de ce genre de trucs. Même si personnellement ça me botte pas.




Donc en gros, l'idée de base est assez bonne dans son genre mais sur la forme il y a énormément de choses à revoir. Je te conseille de garder la trame dans un coin, de la laisser mûrir un temps et de voir ce que tu peux en faire plus tard en repartant de zéro. Donc plutôt contre cette version, même si par là je prends le risque que tu abandonnes tout le truc, ce qui me paraîtrait tout de même un peu dommage.










PS: c'est ma critique la plus soignée depuis 1952, considère ça comme un honneur.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Fenec
Guest

Offline




PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 11:26    Post subject: Blind Sam Reply with quote

C'est vrai que cette pasta n'est pas très bonne, je vais la recommencer depuis le début
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,160
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 25 Aug 2014 - 18:31    Post subject: Blind Sam Reply with quote

J'allais m'embêter à faire les critères, mais vu que Tripoda a tellement bien fait son boulot et que tu comptes la reprendre depuis le début, je les garde pour plus tard.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.




Back to top
Visit poster’s website
Alexray
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 27 Mar 2013
Posts: 3,130
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 2 Sep 2014 - 14:36    Post subject: Blind Sam Reply with quote

Je pense que je vais faire la même chose que magno Laughing

Du coup, je vais mettre ce topic en refusé. Tu pourras en recréer un nouveau si tout est refait.
________________
"Brooklyn 99 est la meilleure série du monde"
- Brooklyn 99

"Gardien, livre nous ton enigme."
"C'était bien hier soir ?"
"Mais c'est pas une énigme."
"Moi c'est pas une énigme, c'est Jacques André."

"Tout petit déjà en cours de gymnastique le professeur..."
"Oh salut Jacques André tu m'ouvres ?"
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group