Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Azylum: patient #031
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Djeums
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 71
Masculin

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 16:14    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Je reviens en force avec une petite creepypasta qui j'espère va vous plaire 


Edit: (c'est bon c'est la version finale là)

Patient n°031


Le patient n°031 est enfermé dans la salle de confinement n°7 suite à l'incident du 23/05/2007.
Les personnes chargées de le nourrir ne doivent pas lui adresser la parole.
Pathologie psychologique : dédoublement de la personnalité, fou furieux.


Voici un enregistrement du patient avant son incarcération à l'asile :
(Note : l'abréviation INT. signifie interrogateur)


INT. : Expliquez-moi comment tout a commencé.


Patient : Je...


INT. : Nous sommes là pour vous aider.


Patient : Je me souviens... Il y a deux semaines... Mon patron m'avait viré à cause des problèmes financiers que connaissait la boite... Se faire virer par quelqu'un de plus jeune que soit c'est humiliant...


INT. : Et ensuite ?


Patient. : Le soir même j'étais mal... Je ne savais pas ce que j'allais faire, ma femme n'a pas de boulot, je suis la seule... J'étais la seule source de revenu de notre couple...


INT. : Et qu'avez-vous fait ?


Patient : La seule chose qui me détend après le boulot... Après avoir passé dix heures sur un ordinateur entre quatre murs à enculer les mouches... La seule chose qui me permet de m'évader est la peinture... Faire des tableaux c'est ma passion... J'aurais aimé être peintre... Mais mes parents ne voulaient pas... Ils m'ont contraint à choisir une voie plus sûre... Plus ennuyeuse... Et je me suis laissé porter par le courant.


INT. : Et qu'en est-il du soir où vous vous êtes fait licencier ?


Patient : ... Ce soir-là c'était différent, je ne savais pas où j'en étais, je sentais monter une rage en moi en rentrant chez moi. Je faisais partie de la boîte depuis sa création... Dix-neuf ans dans cette putain d'entreprise, entouré d'hypocrites de tous genres, et on me balance à la poubelle comme un détritus...


INT. : Monsieur ?


Patient. : ...


INT. : Monsieur...


Patient : CONNARD DE PATRON DE MERDE, RAAAAAAAAH !


INT. : Administrez-lui une dose de/


(L'enregistrement n°1 s'arrête là. Suite à l'administration du calmant, le patient s'est endormi pendant deux heures. L'enregistrement suivant est la suite de l'interrogation.)


INT. : Monsieur ? Comment vous sentez-vous ?


Patient. : ... Que... Qu'est-ce qu'il s'est passé ?


INT. : Comment vous sentez-vous ?


Patient. : Fatigué... Il... Il s'est passé quoi ?


INT. : Vous vous êtes évanoui pendant cinq minutes.


Patient. : ... Ça a recommencé ?


INT. : Qu'est-ce qui a recommencé ?


Patient. : Mes crises.


INT. : Non... Vous vous êtes juste évanoui cinq minutes.


Patient. : ...


INT. : Vous souvenez-vous pour quelle raison vous êtes ici ?


Patient : Vous... Vous étiez en train de m'interroger.


INT. : Et pourquoi ?


Patient. : Parce que je suis fou... Parce que j'ai tué ma femme... N'est-ce pas ?


INT. : Nous sommes là pour clarifier les faits. Si vous voulez vraiment savoir qui a tué votre femme, il va falloir collaborer... Pensez-vous vraiment être le meurtrier de votre femme ?


Patient : ... Je ne sais pas... Je ne sais pas quoi penser... Quelque part, j'espère être le meurtrier de ma femme, et d'une autre part... Je me dégoûte.


INT. : Répondez simplement à mes questions. Qu'avez-vous fait en rentrant chez vous après le jour de votre licenciement ?


Patient : ... Je me souviens... J'étais dans un état où j'avais envie d'être seul... Je suis rentré, je suis allé chercher mes pinceaux, quelques tubes de gouache, une toile, le chevalet, et une lampe de torche. La seule chose que j'ai dite à ma femme avant de sortir c'était : « Je vais peindre dehors, je reviendrai avant minuit. Ne m'attends pas pour manger, j'ai besoin d'être seul »...


INT. : Où êtes-vous allé ?


Patient. : Au sommet d'une colline pas loin de chez moi... Là-bas on se sent isolé... Et la vue sur la ville est magnifique, comme si... Comme si vous pouviez voir tout le monde, mais que personne ne vous voyait... Toute l'angoisse, la frustration, et la colère de mon licenciement s'étaient évanouies devant ce paysage... J'ai posé mon chevalet... J'ai posé ma toile... Puis le blanc, je n'avais aucune inspiration, rien ne venait...


INT. : Vous n'aviez rien peint ?


Patient. : Si... Enfin, je ne sais pas si c'est bien moi qui ai peint cette horreur...


INT. : Quelle horreur ?


Patient. : ... Quand j'étais en manque d'inspiration, j'ai vu un pauvre chien... Sale... Vieux... Abandonné... Il m'a fait penser à moi... Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à mon patron à ce moment-là... À sa gueule de petit bourgeois de merde... De cadre fraîchement diplômé... Et là, le trou noir...


INT. : Une de ces « crises » ?


Patient. : Oui... Je me suis réveillé dans la pelouse, en me relevant j'ai vu mon tableau... Peint en rouge, comme un tableau d'art moderne. Je sentais une rage énorme qui en sortait. Les traits donnaient l'impression qu'on avait fouetté le tableau de furie... Un détail m'avait échappé...


INT. : Quel détail ?


Patient : ... Je n'avais pas de peinture rouge dans mes gouaches en tube... En revanche, j'avais la patte du chien arrachée qui traînait pas loin... Et mes vêtements tâchés de sang. J'avais découvert une autre face de ma personnalité...


INT. : Qu'avez-vous ressenti ?


Patient : ... Liberté... De la liberté pure... Une libération... En regardant le cadavre du chien disloqué et décapité... J'aurais dû être choqué... Mais rien... La seule émotion que j'ai ressentie, c'était d'être étonné de n'avoir trouvé sa tête nulle part dans les alentours.


INT. : ... Qu'avez-vous dit à votre femme en rentrant ?


Patient : ... Que je m'étais tâché de peinture rouge sur mes vêtements. J'ai jeté le cadavre du chien et mon ancienne vision du monde dans une poubelle avant de rentrer. Quand elle m'a demandé ce que j'avais peint, je n'ai rien répondu. Je l'ai embrassée de toutes mes forces et je suis allé ranger mon matériel de peinture à la cave... Le soir, je lui ai fait l'amour sauvagement.


INT. : Et lui avez-vous parlé du licenciement ?


Patient. : Non... Pendant une semaine j'ai fait semblant d'aller au boulot. En fait, je faisais le tour des musées, des galeries, pour voir si des gens étaient intéressés par mes œuvres... Le seul tableau que j'ai réussi à vendre est celui que j'ai nommé « Rage »... J'imagine que vous avez deviné duquel il s'agit.


INT. : Oui, j'imagine, mais à quel moment votre femme a su pour votre licenciement ?


Patient : Un jour où je rentrais de ma tournée pour vendre mes tableaux, elle m'a demandé pourquoi je ne lui avais pas dit pour le licenciement. Je me suis excusé, puis j'ai demandé comment elle le savait... Elle m'a dit qu'elle le savait depuis une semaine, et que c'était mon patron qui lui avait dit... Je lui ai demandé qu'est-ce qu'elle foutait avec mon patron il y a une semaine... Elle me trompait avec depuis un mois, et aujourd'hui elle avait décidé de me plaquer car elle allait enfin s'installer avec ce petit bourgeois de mes deux, plus jeune que moi, plus séduisant, plus fortuné... J'ai encore eu ce trou noir... Puis je me suis réveillé...


INT. : Et vous ne vous souvenez de rien entre le moment où vous vous êtes évanoui et le moment du réveil ?


Patient : Rien, comme un sommeil sans rêve... On ne se souvient pas combien de temps on est resté endormi, même si dans mon cas je suis presque certain que je n'étais pas endormi... J'étais juste quelqu'un d'autre qui sommeillait au fond de moi.


INT. : Et donc quand vous vous êtes réveillé, que s'est-t'il passé ?


Patient. : ... Le salon était en sang... Du sang sur le sol, sur les murs... J'avais compris qu'elle était morte ,Enfin, je n'en étais pas sûr car le corps n'était pas présent... Peut-être que cette autre face de ma personnalité l'avait cachée pour que personne ne la trouve. J'ai cherché partout, dans la cave, le jardin... Puis j'ai eu une soudaine envie de vomir...


INT. : Et ?


Patient. : Dans la flaque de vomi se trouvait un orteil avec du vernis orange, le même qu'utilisait ma femme.


Anti-size activé.10]Corrigé par la Waffe.[/size]
________________
http://tinyurl.com/lhj5zsm


Last edited by Djeums on Sun 21 Sep 2014 - 12:21; edited 12 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 16:14    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 16:56    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

cohérence actions: RAS

cohérence histoire: RAS. Si on excepte l'image à la fin (risible au demeurant, on dirait la couverture d'un chair de poule) qui est quasiment sans rapport.

sentiment éveillé: agacement, voir plus bas.

vraisemblance transmission: pas impossible mais plutôt improbable. D'où le mec écrit-il son histoire pour la transmettre à tout le monde? Ce serait pas mieux, dans sa situation, de se rendre à la police ou bien de prendre la fuite?

style: je note le mot "pégueux", équivalent occitan de "poisseux" (Terulan va aimer). Bizarre pour un type qui vit dans le nord. Sinon ça c'est correct.

lisibilité: RAS

intérêt: absolument aucun, désolé. C'est l'éternelle trame du je-trouve-le-cadavre-d'une-personne-dont-je-découvre-que-je-suis-l'assassin, qui a plusieurs variations de qualités diverses. Quitte à reprendre cette histoire ultra-éculée, il est nécessaire aujourd'hui de lui donner un décor particulier, une mise en scène marchant sur l'ambiance et tout et tout. Yep, l'ambiance, voilà le secret, parce que ta chute, on la voit venir à 40 bornes, et du coup elle ne suffit pas seule. Là, je me suis juste dit: "bordel de dieu, y en a encore qui croient que ça marche ce truc?!"


Bref, contre.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Djeums
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 71
Masculin

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 17:05    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Merci de tes conseils Very Happy je vais enlever l'image et changé le mot "pégueux" en "poisseux" 


je verrais plus tard au niveau de l'ambiance ^^


je pense la transformé en enregistrement d'une interrogation.
________________
http://tinyurl.com/lhj5zsm
Back to top
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 17:10    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

C' est bien, j' ai bien aimé, Tripoda a tout résumé ! Dommage pour la fin, qui aurait pus être mieux travaillée !
Back to top
Mathias18
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 09 Sep 2014
Posts: 186
Localisation: Bourges ou Orléans
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 17:26    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Cohérence histoire : bonne
Cohérence personnages : RAS
Sentiment éveillé : j'étais à fond dans ma lecture ^^
Vraisemblance transmission : RAS
Lisibilité : parfaite
Style : j'aime beaucoup
Intérêt : je trouve que c'est l'une des meilleure pasta dans ce registre Wink

Bien joué pour cette nouvelle version, j'adore !


Last edited by Mathias18 on Sat 20 Sep 2014 - 12:05; edited 1 time in total
Back to top
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 17:41    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Dunkel wrote:
C' est bien, j' ai bien aimé, Tripoda a tout résumé !

Si t'es d'accord avec moi c'est que t'es contre et que tu reviendras pas dessus.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 17:52    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Non j' ai bien aimé l' histoire, même si tout est prévisible, comme un film se laisse regarder avec divertissement même si les plans sont foireux, le scénario nul etc ...
Back to top
Laon Brown
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 04 Sep 2014
Posts: 11
Féminin

PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 17:56    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

L'histoire est bonne en soit mais elle mériterait d'être plus longue et la fin est assez prévisible aussi . Sinon j'ai aimé , faut creuser l'idée ...
________________
Les chats noirs sont les meilleurs ...
Back to top
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Wed 10 Sep 2014 - 18:05    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Cohérence actions : Correcte
Cohérence histoire : Bonne
Sentiment éveillé : Aucun
Vraisemblance transmission : Hm, pas terrible
Style : J'avais fait la même remarque que Tripo en corrigeant, habitant moi-même dans le nord, je ne savais pas ce que pégueux signifiait. ^^
Lisibilité : Bonne
Intérêt : Malheureusement, c'est du vu et revu ce genre d'histoire


Contre, donc.
Back to top
Terulan
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 30 Jan 2014
Posts: 881
Localisation: « Bien loin du pays des conos »
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Thu 11 Sep 2014 - 18:35    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : M'oui.

-cohérence des actions du ou des personnages : M'oui.

-sentiment éveillé chez le lecteur : Rien.

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : M'oui.

-style d'écriture : Ouais, sauf le "aurais-je autant transpiré d'effroi pendant mon cauchemar ?" qui fait carrément plus littéraire que le reste.

-lisibilité du texte : Ouais.

-intérêt de l'histoire : Bah en fait j'ai plutôt bien aimé, mais je trouve que c'est "mal" raconté... M'enfin je sais pas, l'histoire est pas mauvaise, la chute non plus, mais je sais pas, il y a un truc qui fait que...
________________
« S'il a l'air aussi sincère c'est parce qu'il ment franchement.»
Back to top
Djeums
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 18 Apr 2014
Posts: 71
Masculin

PostPosted: Thu 11 Sep 2014 - 20:04    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

J'ai fait un énorme Edit 
________________
http://tinyurl.com/lhj5zsm
Back to top
Mathias18
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 09 Sep 2014
Posts: 186
Localisation: Bourges ou Orléans
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 11 Sep 2014 - 21:59    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Cohérence actions : bonne
Cohérence histoire : bonne également
Sentiment éveillé : pas grand chose
Vraisemblance de la transmission : bien plus vraisemblable (oui, la répétition est moche) que la version précédente !
Style : j'aime bien, le dialogue est logique avec les hésitations du patient et tout et tout
Lisibilité : ça se lit tout seul et encore une fois mieux que la version précédente
Intérêt : même si d'habitude je préfère les histoires plus longue j'ai bien aimé celle-ci

Y a juste le "à moitié amnésique" qui a du mal a passer, je sais pas, ça sonne bizarre je trouve ... "encore en état de choc" ou un truc du genre peut-être ? N'allant pas jusqu'à l'amnésie en fait, simplement qu'il ne comprend pas.

Sans hésitations, je suis ... ... ... POUR ! Et bravo pour l'Edit effectivement

:approved:


Last edited by Mathias18 on Thu 11 Sep 2014 - 22:47; edited 3 times in total
Back to top
Jiszero
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 01 Dec 2013
Posts: 733
Localisation: Lavanville-sur-Marne
Masculin Taureau (20avr-20mai)

PostPosted: Thu 11 Sep 2014 - 22:04    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Cohérence de l'histoire: Bah, j'ai trouvé bizarre pour les griffures mais rien de mal sinon
Cohérence des actions du personnage: Idem
Sentiment éveillé: Rien, juste déçu de la fin prévisible (la pasta est trop courte pour qu'on puisse imaginer une autre fin)
Vraisemblance du moyen de transmission: Bah la phrase de fin qui dévoile tout est brusque et pas très bien écrite, ça casse la structure fragile de base de la pasta
Style: Rien à dire
Lisibilité: Aucun problème
Intérêt: Bah c'est vraiment trop cliché comme fin donc y'en a pas vraiment

Bref, CONTRE, les chutes comme ça gagnent a voir des textes un minimum long, mais jettes pas l'éponge, t'écris bien
________________
De l'humour ? Une belle mise en page ? Une utilité ? Ce qu'il faut pas entendre, j'vous jure... www.creepypastafromthecrypt.com/t2635-Le-Tripoda-Banned.htm

"Vziouuu boum boum vziou zla wooiiiinnngggg"
-Ratatat-


Les pasta ça va ça vient c'est comme l'argent faut pas s'en faire et mon cul, les pasta ça va et ça vient et ça revient pas comme ça bien sûr qui faut s'en faire


Je t'aime
Back to top
Visit poster’s website
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Sat 13 Sep 2014 - 20:16    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

C' est largement mieux comme ça ! Pour
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,002
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sun 14 Sep 2014 - 15:37    Post subject: Azylum: patient #031 Reply with quote

Dunkel, ton vote ne compte pas tant que tu ne mets pas les critères. Pfiou, trop de textes en cette section, il faudrait faire le ménage. On attend un peu pour certains textes encore, mais ceux qui ont un nombre de contres assez conséquents ont intérêt à s'améliorer s'ils ne veulent pas partir dans la section rejetées. Quitte à ce qu'on les passe dans la section inachevées. Attention, si ça part là-bas par contre, merci de bosser sur ce texte et de pas le laisser à l'abandon comme nombre de pastas de cette section.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 21:13    Post subject: Azylum: patient #031

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group