Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La Belle est la Bête [C]

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
HainyWan
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 02 Jul 2013
Posts: 172
Masculin

PostPosted: Thu 4 Dec 2014 - 19:41    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Cette impression d’absence de tout danger planant il n’y avait pas si longtemps dans le village avait disparu. La population s’était alors rapidement engouffrée dans le doute, dans la peur. Les habitants pointaient du doigt chaque personne soupçonnée d’être le coupable. Certains d’entre eux étaient curieux de savoir s’il s’agissait uniquement d’une blague ou de réelles intentions macabres.  
 
   
 
   
 
 « […] - Nous avions été réveillés par les aboiements du chien que nous venions d’avoir.  
 
- Votre femme m’a dit que vous vous en êtes procurés un à cause du message menaçant se trouvant dernièrement sur votre porte d’entrée. C’est bien ça ?  
 
- Exactement, nous ne pouvions par courir le risque de penser qu’il s’agissait seulement d’une blague de mauvais goût.  
 
- Vous aviez donc vu l’auteur de ce poème digne des pensées d’un meurtrier ?  
 
- Nous l’avions vu d’assez près pour pouvoir vous le décrire. C’était un homme qui était habillé d’un pull noir avec des bandes horizontales grises. Il portait un jean aussi sombre que la nuit, pareil pour ses chaussures. Il avait les cheveux mi-longs de couleur brune, ou noire, je ne pourrai malheureusement pas être plus précis. Son visage était caché par ce masque entièrement fait d’un miroir. Vous n’imaginez pas à quel point cela pouvait être oppressant de voir notre propre visage submergé par la peur. […] » Extrait de l’article : « Un homme abat le chien des propriétaires sous leurs yeux »  
 
   
 
   
 
A partir de cette nuit, la rumeur informant qu’un mystérieux homme rôderait dans les petites rues du village n’en était plus une. Les propos inscrits sur le poème faisaient immédiatement savoir que les ambitions funèbres étaient bel et bien réelles. Désormais les malheureux ayant reçu le message osaient à peine poser le pied dehors. Une enquête avait alors été ouverte. Plusieurs patrouilles exploraient chaque rue du village durant la nuit. Les activités nocturnes se faisaient rares car, tout le monde savait très bien que la menace était toujours présente.   
 
   
 
Au matin du dimanche 14 septembre 2014, l’affaire avait fait une seconde fois la Une du journal local. L’article révélait dès les premières lignes que les autorités avaient fait l’effroyable découverte du corps inanimé d’un jeune homme âgé de 18 ans dans les alentours du village après que celui-ci fut porté disparu. Ses yeux avaient été littéralement enfoncés. Sa famille, sous le choc, n’avait pas manqué de faire savoir à la police que la dernière personne lui ayant rendu visite fut son meilleur ami. Toutes suppositions d’un éventuel responsable reposaient aussitôt sur ledit ami de la victime. Le lendemain, les autorités s’étaient empressées de se rendre chez ce premier suspect. Personne n’était dans la maison mais, ils découvrirent sur la table basse du salon des brouillons de poèmes sordides semblables à ceux placardés sur de nombreuses portes d’entrée du village et, un ordinateur portable dans l’une des chambres comportant un total de sept notes décrivant les précédents événements. La police avait donc trouvé son coupable et les recherches s’étaient alors rapidement lancées.  
 
   

  
 
 
 

Je distinguais de nouveau mes pouces noyés dans le sang appartenant à une personne qui, jadis, me semblait proche. En relevant la tête, j’aperçus les faibles lumières du salon qui étaient encore allumées. La porte d’entrée était entrouverte. Le chat s’évadant de celle-ci vers d’autres lieux. A l’intérieur se baladait l’odeur immonde de nombreux paquets de cigarettes transformés en un nuage de fumée. Le son discret des paroles d’idiots de cette aveuglante boîte carrée se fit entendre pendant que chaque pas que j’entreprenais jusqu’à la salle de séjour provoquait le grincement du plancher toujours en mauvais état. Je voyais cette personne voulant se faire appeler « maman » avachie sur le fauteuil dont le cendrier rempli de mégots s’était renversé sur ses genoux. Je m’approchai d’elle en m’accroupissant face à la personne supposant être ma merveilleuse mère mais, depuis longtemps je commençais à en douter. Je pris une poignée de cendres pour ainsi lui souffler délicatement au visage. Je voulais lui faire comprendre que pour moi, elle était déjà morte. Pendant que cette femme, surprise, hurlait toutes les insultes inimaginables tout en s’étouffant au point de cracher ses poumons, une douce et belle voix se fit entendre dans le couloir de l'entrée. C'était Chloé. C’est ma petite sœur, ma chérie. Elle m’avait appelé timidement par mon prénom. Lorsque je m’étais approché d’elle, elle avait pris peur. Pâle était devenue sa jolie petite bouille.  
 
   
 
   
 
  
 
Mon visage ? Approche-toi et souris, tu verras ainsi qu’il est merveilleux. Eh ! Cela te dirait d’aller te promener au bord du lac avec moi ? Oui ? Allez, prends quelques poupées à toi et laisse-moi t’installer sur le siège auto. Je te mets ton joli manteau, l’air est frais ce soir. Arrête de t’agiter ma chérie. Assieds-toi. Chloé, non ! Ne joue pas avec le jouet de ton grand frère, tu risquerais de te faire mal. Pourquoi cet air si intimidé ? Tu ne veux pas passer du temps avec moi dans ton endroit favori ? Je t’adore, tu sais. Je serai toujours là pour toi, quoi qu’il puisse se passer. C’est un rôle primordial pour un grand frère non ? Tu es tout ce que j’ai dans ce monde incompris. Je ne t’abandonnerai plus. Personne sur cette terre ne pourra t’éloigner de moi.  
 
   
 
La route est longue et sinueuse. Le brouillard s’épaissit davantage et le froid pénètre dans l’habitacle. Nous sommes le 14 septembre 2014 et il est presque 3 heures du matin. Un cauchemar vient tout juste de se terminer pendant qu’un autre est en chemin. L’obscurité semble t’impressionner. Désormais, tu te demandes qu’est-ce que nous allons bien pouvoir fabriquer à une heure pareille. Ne t’en fais pas ma chérie, tu retrouveras rapidement ton petit nid douillet. Je me souviens encore, il n’y a pas si longtemps je changeais ta couche, t’éduquais et t'enseignais comme si j’étais le seul à pouvoir m’occuper de toi. Comment es-tu devenue si grande ? Je ne peux pas réaliser que tu aies déjà cinq ans. Je suis fier de toi. Où est-elle ? Où est maman ? Sans doute déjà partie à ta recherche. Tu sais bien qu’elle adore jouer à cache-cache avec toi. Cet homme dans le coffre ? Un vilain, ignorant et méchant monsieur. Les bandages sur ses yeux ? Il avait grandement besoin de sommeil, je l’ai donc aidé à s’endormir profondément. Mais, après réflexion, il a décidé de nous montrer son plus grand talent. Il s’agit de respirer éternellement sous l’eau. Je ne te cache pas que je n’y crois pas vraiment mais j’ai tout de même hâte de découvrir le résultat, pas toi ? J’en étais sûr. Toi aussi tu es fatiguée ? Repose-toi mon ange, je te réveillerai dès notre arrivée.  
 
   
 
L’endroit est vide. La solitude et le silence angoissant occupent l’espace glacial de ce lac, comme si la mort avait ravagé tout sur son passage. Réveille-toi petite, nous sommes arrivés. Tu as peur du monsieur ? Ne t’en fais pas, il souhaite seulement qu’on l’aide une dernière fois en le transportant vers la jetée là-bas. Pourquoi n’y va-t-il pas tout seul ? Alors en plus d’être vilain, ignorant et méchant, c’est un feignant, tu te rends compte ? Allez, encore quelques mètres chérie.  Chloé ? Tu veux bien m’aider à attacher cette grosse pierre au pied de Dam… cette pourriture ? Bien joué. Tu es prête ? A la une, à la deux et à la trois ! Plouf ! Regarde-le disparaître peu à peu dans la noirceur des profondeurs du lac. Il s’enfonce autant que les souvenirs partagés entre lui et moi s’estompent. Pourquoi je porte ce masque ? Je veux montrer à tout le monde ce que tous les deux avions vécu toute notre jeunesse. Ils se verront ainsi inondés par la peur et cette sensation de se sentir partir doucement vers la liberté. Non, ne fais pas cette tête, tu ne risques rien car, à partir de ce soir, tu n’auras plus qu’un magnifique sourire dessiné sur ta bouille. La souffrance disparaîtra tout comme nous de ce village. Nous ne lui manquerons pas, je t’en donne ma parole.   
 
   
 
J’entends au loin un véhicule se rapprocher de nous. Les roues de celui-ci provoquant le bruyant contact entre elles et le gravier s’avancent vers la jetée. Les phares nous éblouissent. Ma puce, va vite te cacher. La grande méchante louve, c’est elle ! Elle arrive ! Vite, cours ! Je suis certain qu’elle n’arrivera pas à te trouver à l’inverse de moi. Après tout, tu es la reine à ce jeu. Je contemple à présent cet ange s’éloigner de moi pendant que le démon s’approche en ma direction. Je vois en elle de la détresse mais aussi de la haine. Je ne peux pas la laisser continuer à nous faire du mal. Elle me signale tout en bégayant que la police est en chemin. Elle souhaite retrouver sa fille mais je lui révèle le contraire de ses pensées. Elle commence à reculer lorsque son regard croise son reflet. Maintenant, j’avance vers elle. Elle semble perturbée mais, surtout, apeurée. Mes mains se placent d’un coup, d’un seul sur ses joues et positionnent son visage face à moi. Elle se regarde, je la regarde.  
 
   
 
Regarde-toi,  
 
Regarde-toi pour la première fois depuis que Papa est parti,  
 
Regarde-toi pour la dernière fois de ta vie.  
 
   
 
Je t’en prie, contemple la douleur que tu as infligée à Chloé. Pleure en vomissant ton égoïsme sur ton reflet. J’avais peur de toi, tu as peur de moi. Ton visage pâle te trahit, tes larmes me nourrissent. Tu te vois déjà mourir, je te vois déjà déambuler au bout de ce chemin sombre et lugubre. Tu regrettes ton passé et moi je tuerai pour ressentir à nouveau ce sentiment. Désormais, tu ne vois plus ton fils mais la bête que tu as toujours été. Il n’y a pas plus d’issue, il n’y a plus ce salon pour te cacher. Tu cries à l’aide, mais personne ne veut t’entendre. Je te dis au revoir et ma voix te berce jusqu’au dernier battement.  
 
   
 
Je perçois une nouvelle fois mes pouces envahis de sang qui appartient dorénavant à la bête. Ma puce ? C’est terminé. Elle ne te trouvera pas. Oui, elle est partie. Par où ? Pour l’instant, elle se repose bien au chaud dans le coffre. Elle aussi, elle avait besoin de sommeil. Ensuite, nous la déposerons quelque part dans la matinée. Cette fissure sur mon masque ? Tu sais, maman ne m’a jamais vraiment aimé. Mais, désormais, elle ne nous fera plus de mal. Je t’expliquerai cela lorsque tu seras encore plus grande. Je veux que tu reprennes une vie normale à partir de maintenant. Je veux que tu te fasses des amis, que tu ailles à l’école, que tu grandisses. Oui, exactement, comme la fille à côté de chez nous. Mais, je crains que tu ne la revoies plus. Pourquoi ? Car il faut que l’on parte ma chérie. Eh, dis donc, tu es lourde dis-moi ! Allez. En route, repose-toi, nous ne jouerons pas tout de suite finalement, il est tard, mais demain, rien que tous les deux, je te le promets. Cette nuit pâle touche à sa fin et mon cauchemar est enfin terminé après de longues années d’attente. Bonne nuit Chloé. Fais de beaux rêves.  
 
   
 
   
 
  
 
Notre mère ne se droguait pas et contrairement à ce que notre voisinage pensait, elle ne buvait pas une seule goutte d’alcool mais, cette femme nous haïssait. Lorsque mon père est décédé, j’avais à peine sept ans. Cette année-là, quelque chose en elle avait subitement changé. Ce changement m’angoissait, m’oppressait. Elle était devenue ma plus grande peur. J’avais ce sentiment de vivre dans la propre maison du Diable. Je me souviens avoir souvent prié afin que la mort emporte ma mère. Parfois, j’envisageais de partir loin d’ici jusqu’à ce qu’elle donne naissance à Chloé. Ce petit ange était devenu mon espoir, ma raison de ne pas tout abandonner. Au fil des années, j’avais développé une passion, celle de l’écriture. Tout mon temps libre, je le passais plongé dans des livres puis dans les retranscriptions écrites de mon inspiration. Plus la colère de notre mère retombait sur nous, plus les paragraphes devenaient sombres et malsains jusqu’à ce que l’envie de procurer de la peur au lecteur m’envahisse l’esprit. Peut-être ai-je été trop loin ? Puis, je me dis qu’il vaut mieux faire du mal à quelqu’un susceptible de nous en faire avant que lui-même n’agisse.   
 
   


  
 


 
 
[Note #9] – 16/11/14

Celle-ci n’est pas personnelle.  
 
   
 
Un enfant considère souvent sa mère comme la plus belle femme du monde, en ce qui me concerne, elle n’était qu’une bête identique à un prédateur à mes yeux. J’aurais tellement voulu que « La Belle et la Bête » n’existe pas et j’ai d’ailleurs longuement hésité à rédiger cette partie de mon parcours mais, les choses en ont décidé autrement et l’envie de partager le fait d’avoir réussi à vaincre ma plus grande crainte me montait considérablement à la tête. C’est grâce à cela que je ne me pose plus de questions. Sans celle-ci, mon personnage, ou devrais-je dire moi-même, n’existerait pas. Aujourd’hui, je sais parfaitement qui je suis. Sachez que je ne l’ai jamais voulu, mais je ne peux qu’accepter mon destin quoi qu’il arrive. On ne peut jamais réellement changer un homme, pas vrai ? Enfin, je tenais également à remercier l’auteur des publications de mes notes précédentes. Sans cela, mes questions auraient encore été sans réponse.  
 
   
 
Une dernière chose, ceci n’est pas une simple histoire. Elle est aussi la description de ma vision, de mes pensées et de ce que j’ai pu endurer jusqu’à aujourd’hui. Elle est particulièrement la naissance d’un nouveau départ.   
 
   
 
A très bientôt.  
 
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 4 Dec 2014 - 19:41    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,160
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 6 Dec 2014 - 00:16    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Ça doit être la suite du projet Nuit Pâles ? C'est assez incohérent avec ton histoire d'origine, je trouve. Ok, tu as encore le cadavre de Damien dans ton histoire, mais le reste avec la mère et la soeur ne peut tout simplement pas coller. J'ai voulu mettre ça sur le compte du fait que c'est la nouvelle qu'il devait rédiger, mais même dans la note il en parle. Rien que sa psychologie a changé, ce n'est plus le même personnage. Concernant la nouvelle, j'ai lu beaucoup mieux, tu sautes souvent d'un style d'écriture à un autre, ce qui est assez néfaste pour l'intérêt qu'aura le lecteur, si tu le balades sans arrêt sans le ménager, il n'aura aucun scrupule à quitter le convoi avant la fin du voyage. Fais aussi attention aux fautes, notamment dans les verbes, qui font vraiment tâche.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.




Back to top
Visit poster’s website
Vauund
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 08 Nov 2014
Posts: 184
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval

PostPosted: Wed 17 Dec 2014 - 14:21    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Cohérence de l'histoire: Humm y'a quelque chose qui me chiffonne mais j'arrive pas a mettre un doigt dessus !
Cohérence des actions du personnage: R.A.S
Sentiment éveillé: rien
Vraisemblance du moyen de transmission: je suppose que c'est son journal donc c'est bon
Style: sa change de temps a autres c'est perturbant ( sa doit être cela que je dois reprocher dans Cohérence de l'histoire )
Lisibilité: Bonne
Intérêt: J'en avais en pensant cela étant la suite de Projets Nuits mais j'ai l'impression des fois que non.

Bah franchement déçus. Le personnage n'est plus le même il est très différent , il est plus du coté tueur maladif a croire qu'il ne comprend qu'a moitié ce qu'il fait . C'est dommage . et des histoire de Tueurs/Sauveurs/Détraquées bah personnellement c'est pas mon truc. Contre.
Back to top
Meowski
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jun 2012
Posts: 1,045
Localisation: Nowhere
Féminin 牛 Buffle

PostPosted: Fri 19 Dec 2014 - 23:47    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Je n'ai pas lu les autres parties de ton histoire, du coup, je ne pense pas avoir le droit de mettre des critères...

Mais je vais quand même dire ce que j'en ai pensé :

La partie où il parle directement à Chloé est magnifiquement bien tournée, j'ai adoré.
De plus la dichotomie monde réel et fiction est assez floue, ce qui plonge aussi dans l'histoire.
Aussi, l'enfance difficile du tueur donne une sorte de sympathie pour lui. Si c'est ton chapitre final, j'aime beaucoup cette idée de retournement de situation qui fait que, finalement le monstre à une raison, certes, il réagis dans des proportions gigantesques, mais il à cette raison. J'aime beaucoup.

Par contre oui, tes verbes, si ça me fait mal même à moi c'est que ...c'est violent. Mais c'est quand même très bien.

________________
Do me a favor and kill yourself.

Ça sert à Rien, tout se répète, tout ce que tu aimes bien c'est que dans ta tête.
Fais-le.
Back to top
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Mon 29 Dec 2014 - 18:08    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Cohérence globale: Bonne

Sentiment éveillé: Un peu de tristesse.

MdT: Bon

Style: Les changements de personnes sont très biens réalisés !

Lisibilité: Excellente

Intérêt: La suite de la pasta, tu m'as conquis une troisième fois avec cette série, et je suis obligé de mettre POUR, et bon dieu, c'est de la poésie certaines phrases
Back to top
Hikari
Guest

Offline




PostPosted: Fri 2 Jan 2015 - 23:42    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Whoa,même le pasta en lui-même est un poème!J'adore!
Back to top
Alexray
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 27 Mar 2013
Posts: 3,130
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Sat 10 Jan 2015 - 07:56    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Dunkel wrote:
 POUR, et bon dieu, c'est de la poésie certaines phrases






Hikari wrote:
Whoa,même le pasta en lui-même est un poème!J'adore!








Entre les critères faits à la va-vite voire absents, et le terme "poème" qui justifie votre vote..
Les gens oublient qu'une CP n'a rien de littéraire.




Cohérence:
     Le début semblait bien parti, mais le poème prend tout le reste de l'écrit et je trouve ça dommage.

Sentiment:
     Aucun.

Vraisemblance du moyen de transmission:
     Y'en a un ?



Lisibilité:
     Bonne.

Intérêt de l'histoire:
     Si j'ai bien compris en lisant le post de magno ce serait lié à un autre texte. Mais un lecteur qui ne connait pas et qui lit ça, étant mon cas, ne peut juste pas apprécier un tel texte, du moins pas en tant que CP, ce qui est censé être le cas ici. 

Conclusion:
     Je suis formellement contre les suites d'écrits "subtiles", qui pour moi sont du ressort de la nouvelle et qui, on le répétera jamais assez, n'ont rien à faire en tant que creepypasta.
Contre.




Le texte commençant à prendre de l'ancienneté dans les propositions, et ne voyant aucun vote "légal" (si ce n'est celui de Dunkel), je serai forcé de déplacer ce topic en "refusées" dans les jours à venir si personne ne poste.
________________
"Brooklyn 99 est la meilleure série du monde"
- Brooklyn 99

"Gardien, livre nous ton enigme."
"C'était bien hier soir ?"
"Mais c'est pas une énigme."
"Moi c'est pas une énigme, c'est Jacques André."

"Tout petit déjà en cours de gymnastique le professeur..."
"Oh salut Jacques André tu m'ouvres ?"
Back to top
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Sat 10 Jan 2015 - 13:53    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Alexray wrote:
Dunkel wrote:
 POUR, et bon dieu, c'est de la poésie certaines phrases










Entre les critères faits à la va-vite voire absents, et le terme "poème" qui justifie votre vote..
Les gens oublient qu'une CP n'a rien de littéraire.

[/quote]

Parce que tous les critères doivent être gras soulignés colorés ? Une creepypasta peut-être littéraire tans que le moyen de transmission est bon, et cela c'est potentiellement passé. Après c'est mon avis,à toi d'interpréter les écrits autrement.
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,160
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 10 Jan 2015 - 14:41    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Non Dunkel, juste non. On l'a déjà dit des centaines de fois, le littéraire c'est niet. Le moyen de transmission peut causer un contre direct, par contre il ne peut jamais donner un pour direct, faut arrêter de prendre ce genre de raccourcis. Va donc lire l'essai que j'ai fait.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.




Back to top
Visit poster’s website
Alexray
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 27 Mar 2013
Posts: 3,130
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Sat 10 Jan 2015 - 15:05    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Dunkel wrote:

Parce que tous les critères doivent être gras soulignés colorés ? Une creepypasta peut-être littéraire tans que le moyen de transmission est bon, et cela c'est potentiellement passé. Après c'est mon avis,à toi d'interpréter les écrits autrement.


Je parle pas de la présentation, je parle du développement.
________________
"Brooklyn 99 est la meilleure série du monde"
- Brooklyn 99

"Gardien, livre nous ton enigme."
"C'était bien hier soir ?"
"Mais c'est pas une énigme."
"Moi c'est pas une énigme, c'est Jacques André."

"Tout petit déjà en cours de gymnastique le professeur..."
"Oh salut Jacques André tu m'ouvres ?"
Back to top
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Sat 10 Jan 2015 - 16:02    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Bah je ne vois pas pourquoi mes critères ne sont pas développés. J'ai retranscris mes pensées. Si j'ai bien aimé je n'ai pas besoin d'écrire un gros tas
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,160
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Sat 10 Jan 2015 - 19:58    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

Quote:
Pas de neutre étant donné que le but du vote est de savoir si la pasta est acceptée sur le site, pas d'en juger la qualité. Ce dernier jugement devrait en règle général figurer dans vos commentaires pour aider les auteurs à s'améliorer, mais cela doit rester indépendant du sondage, encore une fois, nous voulons juste savoir si oui ou non, on doit la publier sur le site.


Extrait des règles de sondage. On vous l'a déjà dit il y a longtemps. J'en ai strictement rien à carrer que tu aimes le texte Dunkel, c'est pas ce qu'on te demande.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.




Back to top
Visit poster’s website
Entity
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Sep 2014
Posts: 630
Localisation: Hjaalmarch
Masculin

PostPosted: Sun 11 Jan 2015 - 12:51    Post subject: La Belle est la Bête [C] Reply with quote

En avant.

Cohérence de l'histoire : Là est le premier point négatif; d'après ce que j'ai lu sur ton texte et dans les commentaires, c'est la suite du projet Nuit Pâles. Hors, une personne ne l'ayant jamais lu ne saura jamais que c'est une suite, soit donc une pasta à part.
Par contre, ta manière de passer d'un personnage à l'autre est réussie, je ne pense pas que je redirai quelque chose sur ce point.
Mais ton texte est, à mon gout, trop littéraire. Tu as beaucoup écrit, et ça c'est très bien, mais finalement pas pour grand chose, c'est la description qui prend de la place. Ton texte, en gros : "J'ai tué quelqu'un devant toi, tu m'as aidé. Maman était très colère mais elle n'est plus là aujourd'hui. Je t'aime, et je veux que tu deviennes comme les autres filles." Et à la fin, les parents sont décédés?
C'est trop simple.
Pour ta première partie concernant le journal, je n'ai pas vraiment vu de rapport avec la suite. Soit j'ai mal compris, soit c'est lié à Nuit Pâles et je ne peux pas savoir.

Cohérence des actions des/du personnage(s) : Le jonglage entre les personnages est excellent, le fait de n'avoir, finalement, mit aucun dialogue (enfin si, mais sous forme indirecte) est pas mal aussi. Bon, on a plus à faire à une émission "Dans les pensées d'un tueur sans coeur" malheureusement, et c'est ce point que je trouve dommage. Le protagoniste est trop "psychopathe" on va dire. Après, pour la petite fille, je comprends qu'elle soit petite à l'époque où elle a vécu tout ça avec son père, mais de ne pas s'en souvenir j'ai des doutes.

Moyen de transmission : On a un extrait de journal et une note, donc pas de problème sur ceux-là.
Mais pour le reste, soit 3/4 du texte, il est inexistant.

Sentiment éveillé : Rien du tout.

Style d'écriture : Trop littéraire à mon gout, là c'est surtout accentué sur la description des lieux. Pour le reste, on a les principales pensées du protagoniste, et aujourd'hui j'ai encore du mal à ce qu'un gars parle avec un vocabulaire si poussé.

Lisibilité du texte : Très bonne, fluide. Tu as bien géré tes paragraphes et espacé ces derniers, aucun soucis.

Intérêt : Ton texte a du potentiel, je ne pourrai pas dire le contraire. Mais malgré les bons points relevés plus haut, ton texte me semble trop littéraire, assez incohérent quant aux souvenirs de la fille par rapport à ce qu'elle a vécu. Je suis assez troublé de voter ça car ton texte est franchement pas mal, notamment certaines phrases qui m'ont semblé tout droit sortir d'un poème...
Mais je vote contre.
________________
QUE LES DIEUX VOUS ACCORDENT DE MOURIR AVANT QUE LES GRANDS ANCIENS NE RÈGNENT A NOUVEAU SUR LA TERRE
Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group