Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

The end of the Parasite

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Yuuko-chan
Guest

Offline




PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 01:30    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Voici ma première creepypasta, d'après certaines personnes elle ne fait pas peur, à vous de juger:


-------------------
                                                                                         The end of the parasite




Je me dois d’écrire cette histoire, l’histoire qui a fait changer ma vie.



Je suis Amon, un jeune étudiant universitaire de 23 ans. Ce soir-là, je me promenais dans la rue après ma sortie dans un bar. Il était environ 22 :30. Je ne supporte pas l’alcool, j’étais donc parti vite fait, bien fait. Je vis une voiture rouge en piteux état dans le parking de l’animalerie. Il semblait y avoir une personne à l’intérieur, mais elle était immobile. Je me suis dirigé rapidement vers la voiture et j’ai cogné sur la vitre une fois, puis deux, puis trois…. Mais rien. J’ai alors essayé d’ouvrir la porte. Coup de chance, elle était débarrée. Je vis alors un corps, couché en position fœtale. Était-t’il vivant ? Je ne sais pas. Je ne pourrais dire son âge, ni son sexe. Tout ce que j’ai vu, c’était qu’il portait des vêtements assez modernes et qu’un capuchon lui couvrait la tête et cachait son visage. Je me mis à crier pour savoir si la personne était en vie. Comme elle n’en donnait aucun signe, j’ai cru qu’elle était morte. Un téléphone sur le tableau de bord se mit à sonner. Une sonnerie stridente, aux sons perçants. Mon réflexe fût d’y répondre. Ne voulant pas passer par-dessus le cadavre, je couru de l’autre côté de la voiture pour savoir si la porte du côté passager était aussi ouverte. Elle l’était.  J’ai alors décroché le téléphone, mais il était trop tard. La personne avait raccroché. Au même instant, je vis des flics arriver, sans leurs phares. Je ne voulais pas me faire passer pour un criminel alors j’ai opté pour la fuite. En refermant la portière, j’ai entendu un genre de gémissement, tout faible. Merde! La personne était-elle vraiment morte ? Pas le temps de vérifier!
Je me suis mis à courir. Je ne me suis pas arrêté. J’ai couru jusqu’à chez moi, qui était environs à quelques coins de rue de la scène. Une fois entré chez moi, j’ai réalisé que j’avais toujours le cellulaire dans la main.  J’ouvris le téléphone et vu le nom de la personne, Anomyme201. Qui s’appelle réellement comme ça ? Je me rendis compte bien vite que c’était un pseudo, mais Anomyme201, ça reste assez étrange, même comme pseudo. Je vis alors une application sans nom, avec un icône blanc. J’étais curieux alors j’ai cliqué dessus. Un journal s’ouvrit.


Le journal débutais par le jour cinquante-et-un et se rendait jusqu’au jour un. L’ordre des jours était inversé ? Pourquoi ? J’ai alors commencé à lire le journal, quelques jours était assez flippants, comme le jour quarante-huit:



« Jour 48 : Aujourd’hui je n’ai rien fait. J’ai joué avec Cacao, ma chatte. C’était très amusant. C’est vrai, je ne te l’avais jamais présenté cher lecteur. Voici cacao. Et oui, je sais que tu lis ce journal, Amon, je te connais. Fais attention de ne pas sombrer dans la dépression et l’anxiété, je ne me le pardonnerais pas. Mais ça ferait un parasite de moins sur cette magnifique terre. Comment préfères-tu mourir ? Empoisonné, pendu, assassiné ? Répond moi, Amon. »

C’était vraiment flippant. Et puis, pourquoi cette question ? J’ai quand même continué de lire les autres jours, tous plus flippants les uns que les autres. Plus on se rapprochait du jour un,  plus c’était flippant. Les mots utilisés devenaient de plus en plus poétiques. Vers le jour sept, c’était devenu n’importe quoi : des messages morbides, des menaces de morts, tous me ciblant personnellement. Je flippais solide mais je continuais de lire jours par jours. Lorsque je lu le jour trois, j’ai décidé de fermer tout de suite le téléphone. J’en étais plus capable, je devenais totalement parano. J’allais directement me  coucher, en me disant que c’était pour passer. Le lendemain, quand je me suis réveillé, une forte envie de continuer à lire les derniers jours m’habitait et, après avoir rassemblé tout mon courage, j’ai relu le jour trois. Je n’en revenais pas, c’était toujours aussi flippant :


« Jour 3 : Amon ? Amon ! Je ne t’oublie pas ! Mais toi, m’as-tu oublié ? Tu m’as abandonné alors que j’avais besoin d’aide. De ton aide… À cause de moi, te voilà dans le pétrin,  mais c’est aussi de TA faute Amon. Comme on dit, on récolte ce que l’on sème. Tu n’as pas veillé sur moi, mais moi… Je veille sur toi, Amon. »


J’étais stressé et j’ai hésité toute la journée à aller voir mon médecin pour qu’il me prescrive des antidépresseurs ou n’importe quoi d’autre pour m’aider. Mais c’est lorsque je reçu un texto horrifique que je me suis finalement décidé:


« Amon ! Amon ! Je vais venir te chercher chez toi, alors attend moi. »


C’était de la part d’Anomyme201. Je ne voulais pas le voir, je sorti donc immédiatement. Il faisait déjà noir.  Je me suis dépêché donc d’aller à la pharmacie du coin, après avoir été me faire prescrire des antidépresseurs. Lorsque je suis sorti de la pharmacie, j’ai reçu un autre texto :


« Amon, mon piège à bien marché, c’est moi ou….tu n’as plus tes clés…? Les aurais laissé tomber à la pharmacie? Il ne te reste nul part où aller et l’endroit où tu les as échappés est maintenant fermé. Le seul endroit qui te reste, c’est dans le fameux stationnement. «



Je me sentais mal, mais je me suis dirigé vers le stationnement où j’avais aperçu la voiture quelques jours plus tôt. Je n’avais pas encore lu la journée un. C’était décidé! Si la voiture n’y était plus, je lirais cette entrée. Sinon, j’aiderais Anomyme201. Je m’étais rendu sur le lieu du rendez-vous et je ne voyais pas la voiture, elle était disparue. Par terre, il y avait une flaque de liquide étrange, et une bouteille trainait au milieu. Je la pris et lu l’étiquette : « Pour toi ». Voilà ce qui était écrit.  « Le poison qui était à l’intérieur commence à faire effet. Aujourd’hui, je quitte ce monde, mais avant, j’aimerais écrire la journée un :
« Amon, tu as pris mon cadeau, tu sais la bouteille de poison ? Tu n’as jamais répondu à ma question du jour 48. Alors j’ai choisi ce qui me semblait le mieux pour toi. Tu vas venir me rejoindre ? Tu vas voir c’est sympa ici. En fait, je te mens. Je ne le sais pas encore car ce n’est que maintenant que je te quitte. Adieu mon amour… »


J’ai compris que c’était écrit par une femme mais, je n’ai jamais eu de copine, alors de qui pouvait-il bien s’agir? Puis comme sur le pilote automatique, je me suis mis à rédiger : « J’ai terminé mon travail ici, alors je quitte la terre pour rejoindre Anomyme201. C’était peut-être vrai que c’est mieux pour la terre… Après tout, je ne suis qu’un vulgaire parasite.


Il ne me reste plus qu’à dire adieu à ce monde, alors adi »
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 01:30    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Entity
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Sep 2014
Posts: 630
Localisation: Hjaalmarch
Masculin

PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 08:04    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Tu seras la dernière. Il est arrivé.

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Déjà, pourquoi un titre anglais pour un texte en français? Mettre de l'anglais parce que c'est c00l et tr0 d4rk est à jeter. Ensuite, l'histoire est trop sous forme de brouillon à mes yeux. Amon, qui s'appelle Amon déjà? Ensuite, les contacts de son portable ne se nomment pas seuls, c'est le propriétaire du téléphone qui modifie les noms, et non l'inverse, alors ton Anonyme201... Et puis on a l'histoire banale du la personne observée qui ne peut rien faire et qui va mourir. Mourir. Mourir sérieux, il ne faut pas faire mourir le protagoniste, sinon qui raconte l'histoire? Et puis bon, c'est vrai que, dans la rue, on en croise souvent des cadavres avec un portable. Et là, que fait le protagoniste? Bah il répond au téléphone dans la voiture et il n'appelle pas, je sais pas moi, les pompiers, les secours, la police... "Il ne me reste plus qu’à dire adieu à ce monde, alors adi »" Non, il ne faut pas faire mourir le protagoniste. Et puis Amon se fait balader par on-ne-sait-qui, on ne sait pas pourquoi et j'en passe. Tu fais planer le mystère sauf que là ça ne sert pas à grand chose, vu qu'on ne sait absolument rien. "Après tout, je ne suis qu’un vulgaire parasite." Alors un JtK mort qui n'a rien voulu et un protagoniste qui ne s'occupe pas de ses affaires et voilà, c'est devenu un suicidaire qui hait la vie... Le pire, je crois que ce sont les dialogues dans le texte en son entier.
Je ne m'attarde pas plus sur ce point, sinon j'ai pas fini...

Cohérence des actions des/du personnage(s) :
Voilà ce que fait le personnage, dans l'ordre bien sur (ou à peu près). En premier, il est dans la rue, puis il voit comme par hasard une vieille voiture rouge avec un cadavre dedans. Il va voir le mec, le téléphone sonne (dans une vieille voiture?) et il répond, sans s'occuper de ses affaires. On ne sait ni pourquoi il est là, ni comment. Non seulement il répond comme si c'était pour lui cet appel, mais il ne pense pas à appeler la police ou les secours. Ensuite, il se fait traquer via un journal sur téléphone... franchement, qui écrit son journal sur son téléphone?! Puis il se fait balader et meurt. Si ça se trouve, le cadavre (ou le mec qui dormait) s'appelait Amon et c'était lui le menacé. Là on a une femme qui tue les gens sans savoir pourquoi. Et en plus, cette femme transforme les gens en emo suicidaires... "C’était peut-être vrai que c’est mieux pour la terre… Après tout, je ne suis qu’un vulgaire parasite." Ensuite, on ne sait jamais vraiment qui parle dans le texte, au vu des dialogues qui suivent la narration...
Passons outre.

Moyen de transmission :
Inexistant. Et en plus, le protagoniste est mort.

Sentiment éveillé : Rien du tout.

Style d'écriture : Bordélique. Tu varies entre les présentations, une histoire qui débute en cinq lignes, des dialogues et de la narration... Enfin bref. Ton histoire on ne sait, à part Amon, qui ils sont, pourquoi, comment, tant de questions pour si peu de texte. Déjà, mets les dialogues au discourt indirect, c'est plus simple et tout aussi efficace. Puis bon, on tourne dans le cycle du "je te connais et je vais te tuer parce que... bah parce que!".

Lisibilité du texte : Très moyenne, il faut l'avouer. Les variations entre les styles d'écriture me dérangent au plus haut point, le coup des événements random avec des gens qu'on ne connaît pas du tout... C'est pas génial.
Tu as osé mettre du passé simple ._.

Intérêt : Bah on a un "monstre", et encore j'en suis pas sûr, qui tue des gens, voilà. Ton texte en une phrase. Tu nous as mit un titre en anglais inutile, des clichés partout "« Amon ! Amon ! Je vais venir te chercher chez toi, alors attend moi. »" et des incohérences énormes comme un éléphant : "Je vis une voiture rouge en piteux état dans le parking de l’animalerie." et "Coup de chance, elle était débarrée. " Pourquoi je dis incohérence? Parce qu'on a le vieux cliché de la bagnole flippante qui s'ouvre dès qu'on met un petit coup de pied ou je ne sais quoi. Et le mec meurt à la fin en disant sa phrase... alors c'est du présent? "Il ne me reste plus qu’à dire adieu à ce monde, alors adi »" C'est encore plus improbable. Et en quoi c'est un parasite?
Contre net.
________________
QUE LES DIEUX VOUS ACCORDENT DE MOURIR AVANT QUE LES GRANDS ANCIENS NE RÈGNENT A NOUVEAU SUR LA TERRE
Back to top
Visit poster’s website
Naoko
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 06 Jan 2015
Posts: 425
Localisation: ça vous intéresse ? :)
Féminin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 12:24    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

J'avoue que je m'attendais à pire après ta critique sur la CreepyPasta La statue (Tu as fais une bonne tripotée de fautes dont "Je m'entendais à" !), mais finalement tu écris curieusement mieux ! 

Sur ce :


Cohérence : Attends... Il sait pas si la personne est morte ou vivante et d'un coup il est persuadé que cette personne est morte ? Pourquoi il n'appelle pas les secours quand il voit la personne ? Pourquoi il dit qu'il est un parasite au juste ? Ça n'a aucun sens ! Et puis... On lui dit qu'il est empoisonné car il a touché une bouteille et il n'essaie pas de vérifier si c'est vrai ? (Et c'est le poison comme il y a dans Les Simpsons quand ils jouent Hamlet ?) Et puis pourquoi ce serait forcément une femme ? L'homosexualité ça existe !


Moyen de transmission : Heu... Un journal ?


Sentiment : Rien.


Style : Correct, mais passé simple... Argh !


Lisibilité : Agréable.


Intérêt : En y réfléchissant bien ça ressemble plus à un texte comique qu'horrifique ! Et avec toutes les incohérences et le manque de sentiment que j'ai eu il n'y a qu'une réponse : Contre !
________________


Last edited by Naoko on Thu 5 Feb 2015 - 18:10; edited 1 time in total
Back to top
Yuuko-chan
Guest

Offline




PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 16:51    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Ouuuuf...les critiques ne son pas très positives. Mais ce n’est pas grave ça me fais plaisir.


Merci
Back to top
Naoko
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 06 Jan 2015
Posts: 425
Localisation: ça vous intéresse ? :)
Féminin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 18:11    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Ah bah toi on peut dire que tu reçois bien les critiques ! 
________________
Back to top
Entity
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Sep 2014
Posts: 630
Localisation: Hjaalmarch
Masculin

PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 18:18    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Il ne faut pas oublier que l'on "juge" d'une certaine manière la pasta, et non l'auteur et ses intentions ou ses idées.

Là, au moins, tu le prends bien, c'est déjà pas mal.
Même si ce n'est qu'un conseil que je donne souvent, je te le dis : si et quand tu veux retravailler ton texte, demande à un modérateur de le déplacer dans la section inachevée. Au moins, tu pourras la bosser tranquillement et demander des avis sans critiques.

Si tu as besoin d'une plus ample aide, n'hésite pas à me MP.
________________
QUE LES DIEUX VOUS ACCORDENT DE MOURIR AVANT QUE LES GRANDS ANCIENS NE RÈGNENT A NOUVEAU SUR LA TERRE
Back to top
Visit poster’s website
Yuuko-chan
Guest

Offline




PostPosted: Thu 5 Feb 2015 - 18:56    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Merci pour tes conseils j'y penserais. Je pense que l'idée est là. Je lirais plus de textes (des creepy ou non) puis je l’écrirais à nouveau.
Back to top
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Fri 6 Feb 2015 - 18:37    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Cohérence de l'histoire : Pourquoi un titre anglais ? +Le mec qui meurt brusquement à la fin, c'est vraiment bof
Cohérence des personnages : Alors là, faut l'avouer, le mec est sans doute un peu con. Pourquoi aller voir une personne qui est dans une voiture, même si elle a l'air immobile ? Pourquoi fuir quand la police arrive alors qu'il n'a rien à se reprocher ? Pourquoi continuer à lire les messages quand il sait que ça va mal se finir ? "Qui s’appelle réellement comme ça ? Je me rendis compte bien vite que c’était un pseudo", là aussi, c'est pas une lumière le type. Et puis, à la fin, pourquoi aller à l'endroit où le message lui conseille d'aller ? Je veux dire, même si t'es un peu con, tu sais qu'il faut éviter parce que ce que tu vas y trouver c'est pas la joie. Bref, je trouve tout ça très incohérent
Vraisemblance du moyen de transmission : Aucun, et le type meurt
Sentiment éveillé : "Il ne me reste plus qu’à dire adieu à ce monde, alors adi" ça m'a fait rire parce qu'en Luxembourgeois adi ça veut dire au revoir. Sinon, aucun
Lisibilité : Bonne
Style : Bof bof, ça varie un peu entre la nouvelle et la pseudo-pasta
Intérêt : Bon, j'aime bien l'idée de base, mais je trouve que c'est vachement mal raconté et trop plein d'incohérences...


Je suis contre.
Back to top
Yuuko-chan
Guest

Offline




PostPosted: Fri 6 Feb 2015 - 23:13    Post subject: The end of the Parasite Reply with quote

Umm je pense la reécrire moi aussi j’aimais bien l'idée.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group