Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La boutique de tissu

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 21:21    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Je suis la propriétaire d'une petite boutique de tissus sans histoire, située dans une ville dont je ne préfère pas donner l'emplacement. Je paye mon loyer, j'ai juste assez de clients pour vivre, et me permettre parfois quelques folies... Mon métier me plait.
Mais il y a quelques mois, il s'est passé quelque chose. Quelque chose dont je dois à tout prix faire part, à n'importe qui, par n'importe quel moyen.


C'était un samedi, je m'en souviens parce que j'allais justement fermer boutique afin de profiter de la soirée, n'attendant plus de client en cette heure tardive. Quand ils sont entrés. Un homme, grand, mince, qui semblait terriblement stressé. Et un enfant, qui suivait. L'enfant, surtout, m'a frappé. Il était... Silencieux. Terriblement silencieux. Il avait un crayon rouge et un paquet de feuilles de papier dans la main. Tellement menu, mais un visage si sérieux et inexpressif, que j'ai été incapable de lui donner un âge. Je dirais de cinq à douze ans. Il ne gesticulait pas, ne parlait pas, ne faisait rien comme les garçons turbulents de son âge. J'adore les enfants, j'aurais moi-même adoré en avoir, mais pour rien au monde je n'aurais voulu adopter celui-ci. Il semblait trop... étrange.
L'homme s'est avancé vers moi, et m'a tendu la main. Quand je l'ai serré, j'ai remarqué qu'il était incroyablement crispé, et ça m'a mis mal à l'aise. Il s'est présenté [Je le nommerais J. ici], et m'a demandé si je pouvais lui fournir un tissu. Pour détendre l'atmosphère, j'ai plaisanté sur le fait qu'il se trouvait justement dans une boutique de textile artisanal, mais ça ne l'a même pas fait sourire. Il s'est contenté de me demander si je pouvais lui montrer mes échantillons, ce que j'ai accepté.
J. se baladait partout, touchait tous les tissus, semblait faire tout pour retarder l'heure de l'achat. Moi, je regardais l'horloge avec une certaine impatience : j'avais hâte de fermer. 
Pendant ce temps, l'enfant le suivait. Il ne manifestait aucun intérêt pour rien, se contentant de toujours fixer le dos de l'homme, que je présumais être son père, d'une manière très dérangeante. Il ne me regardait pas.
Un peu pressée, j'ai demandé à l'homme ce qu'il souhaitait acheter. Il a sursauté, comme s'il avait oublié ma présence, avant de bégayer une réponse inaudible. Puis, J. se remit à flâner dans mes échantillons.
J'avais à ce moment là comprit que quelque chose n'allait pas. Vu le malaise de l'homme, je commençai à croire qu'il était un pédophile, ayant enlevé un enfant. Mais le garçon n'essayant pas d'attirer mon attention, et l'homme ne semblant pas pressé de partir, j'en ai déduit que ce n'était pas ça. A un moment, le petit s'est collé brusquement à J., ce qui le fit bondir. Il a jeté un regard réellement terrifié au gamin - vraiment terrifié-. Et c'est là que j'ai saisi : c'était l'adulte qui craignait l'enfant. Pas l'inverse.
"Je... Je... Vous n'avez pas autre chose en boutique ?" m'a demandé J. d'une voix éteinte.
Je lui ai ai indiqué que j'avais d'autres tissus à l'arrière, dans la réserve, et qu'il pouvait aller voir si il le souhaitait. Il a acquiescé presque immédiatement, et s'est dirigé vers la porte. L'enfant suivait, mais je me suis interposée.
"Il y a des ciseaux et toutes sortes d'outils dangereux dans cette pièce. Je préférerais éviter qu'un enfant y entre."
J'ai cru que l'homme allait objecter, mais il a au contraire donné son accord avec une précipitation suspecte.
"Tu... Tu vas dessiner avec la dame... Je reviens..." a-t-il marmonné à l'intention du garçon.
Je jure avoir vu ses mains trembler.
Le gamin a alors levé les yeux vers moi, et m'a regardé. Et j'ai tout de suite eut envie d'être ailleurs. Autre part qu'ici. Loin de cette chose.
Puis, l'enfant s'est installé par terre, et a commencé à dessiner, pendant que je me traitais de tous les noms pour avoir pu pensé quelque chose d'aussi horrible.
J. est entré dans la réserve, et j'ai hésité entre le suivre et rester. Au final, j'ai décidé de tenir compagnie à l'enfant : après tout, on était jamais à l'abri d'un accident, et ce n'était pas comme si l'homme pouvait s'enfuir avec mes produits.
Pendant l'attente, je regardais l'enfant dessiner par dessus son épaule. Il avait un trait brouillon, mais, à ma grande surprise, une très joli écriture. Le premier dessin qu'il fit, fut ce qui, je crois, représentait un chevalier assaillant un dragon pour délivrer une princesse. Il avait dessiné une bulle au dessus de la tête de la princesse, et écrit à l'intérieur "A l'aide", d'une manière raffinée qui contrastait avec son dessin simpliste. Une fois qu'il eut terminé ce dessin, il a pris une autre feuille, et a commencé à tracer des cercles et des carrés dessus.
J. est alors ressorti en trombe de la réserve. Il avait l'air paniqué. Il m'a regardé droit dans les yeux, s'est arrêté, et a marmonné :
"Pas encore choisi..."
Il s'est dirigé vers l'enfant et, à ma grande surprise, a pris ses deux dessins, avant de rentrer à nouveau dans la réserve. Le garçon l'a laissé faire, le regardant partir d'un visage toujours aussi plat et morne. Puis, une fois que J. fut hors de vue, il a continué à dessiner sur sa troisième et dernière feuille. Par curiosité, j'y ai jeté un coup d'oeil.
Ses traits s'étaient précisés. Vraiment. On aurait dit un dessin d'adulte, de professionnel. Ça représentait un pont, et en dessous du pont un corps. Il y avait un arbre près du pont, et, pendu à cet arbre, une longue corde. Je ne sais pas si c'était du tissu, mais ça y ressemblait. Le garçon a remarqué que je le regardais, il a levé les yeux, et m'a souri. 
Je crois qu'il avait les dents pointus, et ça m'a fait me redresser.
Lentement, il s'est levé, et a commencé à se diriger vers moi. Mais J. est ressorti, portant un rouleaux de tissu vert sombre.
"C'est ça !" il a hurlé d'une voix aigue."C'est celui-ci que je veux."
Pressée de voir partir l'enfant, je me suis dirigée d'un pas vif vers le comptoir. Je sentais le regard du petit sur ma nuque.
J'ai regardé, puis donné le prix. L'homme, avant de payer, a tenu à me serrer la main une dernière fois. J'ai senti un morceau de papier dans ma main, et j'ai aussi senti la sueur sur sa peau. Il m'a jeté un regard que je n'oublierai jamais, un regard désespéré.
"Vérifiez le prix une dernière fois, s'il vous plaît." il a murmuré. "Je voudrais être sûr que vous ne vous trompiez pas..."
En gardant le papier dans ma paume, sans comprendre, je me suis retournée et j'ai vérifié le prix. Je ne m'étais pas trompée. Mais quand j'ai regardé de nouveau derrière moi, mes clients s'étaient volatilisés, et un paquet de billets étaient posés sur le comptoir.
J'ai regardé le papier. C'était une partie du dessin de l'enfant, découpé à la hâte. Sans doute grâce aux ciseaux dans la réserve.
La bulle de la princesse.
"A l'aide"


Par acquis de conscience, j'ai appelé la police, et leur ai fait mon récit en donnant le nom de J. L'homme au téléphone m'a paru sceptique.
Deux jours plus tard, ils m'ont rappelé, disant que mes informations les intéressaient. 
Après avoir progressivement cessé de communiquer avec ses proches, J. avait été retrouvé pendu à un arbre, près d'un pont. L'autopsie révélait qu'il avait été étranglé de force, puis pendu. Les derniers à l'avoir vu affirmaient tous qu'il était en compagnie d'un enfant, mais étaient incapables, tout comme moi, de donner une description exacte.


La corde était faite du même tissu que celui qui m'avait été acheté.
________________


Last edited by BloodyTree on Thu 19 Mar 2015 - 20:05; edited 1 time in total
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 21:21    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 21:49    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence de l'histoire : Bonne, mais j'ai juste pas compris le passage avec le prix.
Cohérence des personnages : Bonne également.
Sentiment éveillé : Ce qui m'a bien plu, c'est qu'on ressent plutôt bien la détresse de l'homme dans ce texte.
Vraisemblance du moyen de transmission : Pas précisé, mais c'est ok.
Style : Bon.
Lisibilité : Bonne.
Intérêt : J'ai trouvé ça plutôt original. La situation de l'homme est oppressante, et la fin - même si on peut s'y attendre - est plutôt agréable.

Je suis pour.
Back to top
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 22:07    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence de l'histoire, des actions des personnages et de ta mère : ras

Sentiment éveillé : j'ai un peu pensé aux black eyed kids. J'aime bien les black eyed kids.

Mode de transmission : non précisé mais on s'en fout, si on s'en donne la peine on voit très bien comment ça pourrait nous parvenir. Soyons pas trop rigides avec ça bande de gueux.

Style : passé simple toujours! Pas que ça soit absolument fondamental en fait. N'empêche, il faudrait éviter de le mêler de passé composé, ça fait un peu désordre. Ou alors tout basculer au pc (ce qui me semblerait le mieux mais faut encore voir le résultat, là j'ai du mal à me figurer). Et éviter les graphies étranges. Smile
Quote:
Je lui indiqua


Lisibilité : ras

Intérêt : c'est classe. C'est même assez classique dans le genre fantastique, on reconnaît le style et les thèmes des auteurs du siècle dernier. La dimension transmissible en plus. C'est pas mal du tout. Suis pour.


PS: en bon français, un magasin de tissus s'appelle une mercerie.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Naoko
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 06 Jan 2015
Posts: 425
Localisation: ça vous intéresse ? :)
Féminin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 22:16    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence : Bonne ! Et pareil, j'ai un peu de mal à comprendre le truc avec le prix ! Et puis je trouve que 5 et 12 ans c'est une trop grande différence pour qu'elle ait hésité entre les deux ! Mais bon, on peut supposer que c'est pour insister sur le fait qu'elle ne savait pas trop quel âge il devait avoir !


Sentiment éveillé : inquiétude.

Moyen de transmission : Récit.

Style : Bon.

Lisibilité : OK.

Intérêt : Et bien j'avoue que c'est la première fois que je lis une histoire comme ça, c'est bon signe ! On s'attends à ce que l'homme se pende, mais ce n'est pas un problème !

Pour donc !
________________
Back to top
Mercuria
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 31 Jan 2015
Posts: 43
Féminin

PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 22:20    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence de l'histoire et des personnages: Je suis tentée de faire celle qui vient titiller en disant "s'il a peur pourquoi il court pas?" Mais on sait tous que primo, si le mec a peur du gosse y a une raison, et qu'à priori le gosse n'en est pas un (crocs pointus, la force de pendre le mec etc). Bref, rien à dire du coup, même si j'ai pas compris le lien avec le second dessin... Autant le premier ok, le "A l'aide" pour la vendeuse, le dernier en prémonition, mais le second je vois pas. (4/4)


Sentiment: Oppressant, je me suis demandé jusqu'au bout ce qu'étais ce gosse (4/5)


Transmission: Non précisé mais ça ressemble pas mal à un témoignage. (1/2)


Style: Plutôt agréable je trouve, mais là dessus je suis pas une référence. (2/3)


Lisibilité: Ras (2/2)


Intérêt: J'imaginais une toute autre fin, j'imaginais le mec se suicider dans l'arrière boutique et le gamin suivre la vendeuse comme une âme qui la hanterait, mais non ^^ La fin m'a assez surprise du coup, et c'était sympa à lire. (4/4)


Conclusion: 17/20, un pour haut la patte!


PS: On parle pas de maroquinerie dans ce genre de cas?
Back to top
RedRaven★
Guest

Offline




PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 22:23    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

La maroquinerie, c'est pour les sacs il me semble.
Back to top
Entity
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 01 Sep 2014
Posts: 630
Localisation: Hjaalmarch
Masculin

PostPosted: Wed 18 Mar 2015 - 23:53    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence/vraisemblance de l'histoire : C'est bon, même très bon. Mais comme pour chaque texte, il y a de petits défauts, et comme je suis chiant, bah je vais les indiquer. "Je dirais de cinq à douze ans." Si on prend en compte la taille, déjà c'est possible de déterminer un âge. Là, la tranche choisie est un peu trop exagérée je trouve. "Deux semaines plus tard, ils m'ont rappelé," Alors attends... le mec s'est pendu un ou deux jours après avoir acheté ce qu'il fallait ou alors vers la fin des deux semaines? Parce que dans les deux cas, ils me paraissent bien incompétents, ces policiers. Un pendu, ça se voit bien... "Je crois qu'il avait les dents pointus, et ça m'a fait me redresser." Alors je sais pas toi, mais un gamin qui me sourit et qui a des dents pointus, je ne fais pas que me redresser; je dégage de là et vite. Par contre, le coup de la pendaison arrive un peu trop vite.

Cohérence des actions des/du personnage(s) : Les réactions ne sont pas toutes très réalistes. J'en ai déjà cité ci-dessus. Mais par exemple, voir un gamin silencieux et un homme en stress constant, j'aurais déjà appelé la police. C'est trop suspect. Sinon, pour le reste, aucun problème.

Moyen de transmission : Inexistant.

Sentiment éveillé : Rien du tout.

Style d'écriture : Le texte me paraît un chouilla littéraire, et le passé simple est à remplacer. D'ailleurs, je trouve étrange de mettre du discours direct à du discours indirect, je pense que tu devrais choisir entre l'un des deux. Ah, et je crois qu'il y a un petit problème ici, non : "[..] d'une manière très dérangeantE.". Sinon, ça va.

Lisibilité du texte : Lecture fluide, peut-être trop littéraire pour une pasta. La fin, bien que totalement anticipée, reste pas mal. Voire simple.

Intérêt : Le coup des dessins qui se réalise m'a fait penser à Naruto. Mais sinon, l'histoire est bien menée, les réactions sont cohérentes et le texte dans sa globalité est très agréable à lire. Avec un ou deux défauts minimes, je pense que c'est largement passable.
Pour.
________________
QUE LES DIEUX VOUS ACCORDENT DE MOURIR AVANT QUE LES GRANDS ANCIENS NE RÈGNENT A NOUVEAU SUR LA TERRE
Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Thu 19 Mar 2015 - 09:18    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Concernant le dernier défaut que tu cites dans la cohérence, de ce que j'ai compris, elle a cru voir très brièvement des dents pointues, pas assez de temps pour être sûre de ne pas avoir halluciné mais assez pour que ça lui laisse une impression bizarre.
________________

Back to top
Visit poster’s website
Mana-et-compagnie
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 68
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 19 Mar 2015 - 19:12    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence de l'histoire/des actions des personnages: Très bonne, à part peu être l'hésitation de la narratrice sur la tranche d'âge qui est peu être un peu trop grande. Même si, il est vrai, ça augmente l'impression que le gamin n'a pas d'âge.


Sentiments éveillés: Idem que RedRaven, on ressent bien l'angoisse de l'homme.


Moyen de transmission: RAS.


Style/ Lisibilité: RAS.


Intérêt: C'est original, la fin n'est pas prévisible, on ressent bien les sentiments des personnages sans que ça tombe dans le littéraire, et merde, j'aime les enfants démoniaques, nah! Et j'aime beaucoup le coup des dessins aussi. Voilà.                                                                                  (Bonjour. Je n'ai pas d'argument valable.)


Un Pour pour moi.
Back to top
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Thu 19 Mar 2015 - 19:59    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Entity wrote:
peut-être trop littéraire pour une pasta




... Rah, j'avais cru y échapper, et il fallait que l'avant dernier message comporte cette critique. T_T


Bon, y a beaucoup de trucs à dire. Donc je vais essayer de prendre point par point :


Les temps du passé : Bon, j'ai écrit ça sous le coup d'une intense fatigue, et j'étais pressée, donc j'ai une excuse pour avoir fait des jolis mélanges. Je vais essayé de tout remplacer au passé composé, mais si vraiment ça passe pas pour certaines actions, je mettrais peut être certains passages au passé simple.


La tranche d'âge : Aucun problème, je vais réduire ça à 8-12 ans. Est-ce que ça marche mieux ?


Le deuxième dessin : ... Je voulais qu'il en fasse trois ? C'est vraiment l'unique raison d'être de ce deuxième dessin.


Le passage avec le prix : J'avais juste besoin de trouver une raison pour que la dame se retourne, pour faciliter la disparition des deux autre personnages. L'homme lui a demandé de vérifier le prix une dernière fois (comme le ferait un client chiant un peu radin, ou juste un homme cherchant désespérément une raison pour rester le plus longtemps possible dans la boutique). Je vais essayer d'expliciter ce passage, voire de le remplacer par quelque chose de plus crédible/compréhensible.


Le nom de la boutique : Wikipédia me donne ça : La mercerie désigne la boutique qui vent des articles servant pour l'habillement et la parure, étendant sa gamme aux armes, couteaux, bijoux, parures, pièces d'ameublement, cuirs, étoffes...
Donc c'est pas exactement ça.
Maroquinerie selon Larousse : Commerce de petits objets de cuir.
C'est encore moins proche.


Le délai de deux semaines : C'est un lapsus, j'avais voulu marquer deux jours. :/


La fin : Le mec ne se pends pas ! J'avoue ne pas m'être bien exprimé : c'est l'enfant qui l'étrangle, pas qui le pousse au suicide. Donc, je vais modifier la fin.


Bon. Ben je m'y attelle.


EDIT : Fait.
________________
Back to top
Visit poster’s website
Mana-et-compagnie
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 68
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Thu 19 Mar 2015 - 20:06    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Entre 8 et 12, c'est déjà plus raisonnable. Après, le fait qu'il y ait trois dessins n'est pas si dérangeant, ça rend le truc moins....."Comme par hasard hasardeux du hasard des hasards hasardeux ! Un dessin pour le mot, et un autre pour la prémonition! Qu'elle drôle d'hasardeux hasard!", et ça en dors un peu les soupsons quand aux rôles des dessins (au moins du premier).
Back to top
Antinotice
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,559
Localisation: Paname
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 19 Mar 2015 - 20:42    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence de l'histoire :  Pas d'autres problèmes que ceux déjà cités.

Cohérence des actions des personnages : Je me demande quand même comment la vendeuse connait le nom de l'homme. Et voyant cet homme si paniqué, elle n'aurait pas du tout simplement lui demander si quelque chose n'allait pas? 

Moyen de transmission : Récit

Sentiment : Curiosité, je me posais pleins de questions sur les deux étranges personnages. J'ai presque eu peur comme si j'étais l'homme, à certains moments. 

Lisibilité : Pas de problème

Style : J'ai bien aimé le style

Intérêt : On rentre tout de suite dans l'histoire, et on ne s'ennuie pas en lisant. Et c'est pas le cas de toutes les pastas, donc, c'est cool. Par contre, j'ai trouvé la fin pas très originale. Elle est bien, mais je m'attendais à mieux, à plus inattendu, donc j'ai été un peu déçue. Malgré ça, j'ai quand même beaucoup appréciée cette pasta, donc ce sera un pour  
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
Moëbuis
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 21 Sep 2014
Posts: 493
Localisation: 9crypt
Masculin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 20 Mar 2015 - 19:51    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

Cohérence de l'histoire : Au début je me suis demandé pourquoi ils sont allez dans une boutique de tissus, une bête corde aurait suffi. Puis j'ai pensé que c'était un moyen de faire gagner du temps pour que quelqu'un vienne aider l'homme. (Enfin, je crois.)

Cohérence des actions des personnages : Bonne.

Moyen de transmission : Rien à dire.

Sentiment : Rien.

Lisibilité : Bonne.

Style : Bon.

Intérêt : La qualité de l'histoire.

Pour.
Back to top
BloodyTree
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jul 2014
Posts: 171
Localisation: France
Féminin

PostPosted: Sat 21 Mar 2015 - 08:38    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

"Les démons ont leurs raisons, que la raison ne connaît point."


Plus sérieusement, c'est juste pour avoir une histoire.
________________
Back to top
Visit poster’s website
Tripoda
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,798
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Fri 27 Mar 2015 - 22:38    Post subject: La boutique de tissu Reply with quote

http://creepypastafromthecrypt.blogspot.com/2015/03/la-boutique-de-tissus.h…

En voilà une que je suis content de publier...
________________

Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 04:10    Post subject: La boutique de tissu

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group