Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Presentation de Kanade

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Communauté de Creepypasta from the Crypt -> Actualité -> Présentations
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kanade
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 May 2015
Posts: 9
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 12:40    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Bonjour, je vous le dit tout de suite, c'est pas mon premier compte. J'ai juste un problème qui fait que je ne peut pas retourner sur l'ancien (Wé, chui' honnête).

Si ils y a des vieux, j'ai écris l'histoire avec la poupée clown Jacko. C'est malheureusement pas venu le site !

Je suis nul en conjugaison Hum Soyez un peu indulgent !

J'ai pas vraiment de chose a dire, j'aime écrire (comme tout le monde sur ce forum, d'ailleurs Hum ) des histoires humoristiques, dérangeante , gore, ou même les 3 a la fois. (Trop de nostalgie !)

Je vis dans l'ouest de la France, (pour ceux qui ont compris, je vis chez les alcoolique  Hum ) mais j'en dirais pas plus, je ne souhaite pas avoir Pedobear a mes trousses !

Meuhhhrci !
________________
This a god awful small affair
To the girl with the mousy hair
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 31 May 2015 - 12:40    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Aridow
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Mar 2015
Posts: 2,116
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 13:00    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Bienvenue.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM

Back to top
Visit poster’s website
Kanade
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 May 2015
Posts: 9
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 13:14    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

N'est ce pas Soul Eater que j'aperçois ? 
________________
This a god awful small affair
To the girl with the mousy hair
Back to top
Visit poster’s website
Dunkel
Guest

Offline




PostPosted: Sun 31 May 2015 - 13:24    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Non c'est Harry d'eau.


Bienvenue à toi, hâte de lire tes nouveaux écrits.


Et ta pasta Jacko me rappelle quelque chose. Je l'ai peut-être lue sur mon ancien compte. Tu as le lien ?
Back to top
Clint
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Mar 2014
Posts: 3,326
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 13:25    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Ton texte me dit aussi quelque chose mais je suis pas sûr. Si t'as un lien... Love

Bienvenue
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Back to top
Antinotice
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,604
Localisation: Marseille
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 14:07    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Bienvenue.
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
Kanade
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 May 2015
Posts: 9
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 14:08    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

So Succes *part a la recherche d'un lien*
________________
This a god awful small affair
To the girl with the mousy hair
Back to top
Visit poster’s website
Kanade
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 May 2015
Posts: 9
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 14:15    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Malheureusment elle n'est plus, un pote l'avait gardé pour moi, j'attends qu'il répond.
________________
This a god awful small affair
To the girl with the mousy hair
Back to top
Visit poster’s website
Aridow
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Mar 2015
Posts: 2,116
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 14:15    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Ne fais pas du double-post...
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM

Back to top
Visit poster’s website
Antinotice
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,604
Localisation: Marseille
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 14:15    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Plutôt que de faire des doubles-posts, tu peux simplement éditer ton message précédent.
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
RedRaven
Guest

Offline




PostPosted: Sun 31 May 2015 - 15:36    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Bienv'nue.
Back to top
Kanade
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 May 2015
Posts: 9
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 15:38    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Pardon -_-

La voila

  1. Papa et Maman

«  Tu es belle, Cassy
  • Toi aussi, tu es beau, Andrew ! »

Cassy et Andrew étaient un couple comme un autre, comme il y en a tellement aux États-Unis, de jeunes adolescents innocents au lycée qui s’aiment plus que tout et qui marchent ensemble, main dans la main, vers demain.
Pourtant, Andrew était différent. Depuis sa plus tendre enfance, il souffrait de schizophrénie chronique. Depuis le meurtre sanglant de ses parents dans le manoir familial.
Il avait seulement 8 ans à cette époque, c’était le soir de noël. Après un repas fortement arrosé, il avait été envoyé au lit, dans son magnifique pyjama d’un blanc pur et laiteux. Pour l’aider à dormir, il ne se séparait jamais de Monsieur Jacko, sa peluche qui avait l’apparence d’un clown joyeux. À une seule petite misérable différence. Le nez rouge de Monsieur Jacko avait été peint directement avec du sang humain, celui d’un clochard que le père d’Andrew avait tué et démembré par pur plaisir. Andrew le savait, il s’en fichait. Son monsieur Jacko était son meilleur ami et ne le laisserait jamais tomber. Il le protégerait de ce père si brutal et méchant, qui ne faisait pas que terroriser son quartier, mais qui avait aussi osé poser ses doigts crochus et gluants sur la peau innocente de son cher fils.
Dans ces moments-là, Andrew ne pleurait jamais, il souffrait en silence, comme sa mère lui avait appris. Elle était bonnes professeur et n’avait eu cesses de le frapper, de l’insulter, de le pincer, de le couper et de l’électrocuter pour qu’il puisse supporter la violence des actes de son père et la douleur que cela procurait à son corps d’enfant.
Peut-être pour Noël aurait-il préféré avoir un autre cadeau qu’une monstrueuse fessée doublée d’une atteinte à sa dignité encore plus dégueulasse que d’habitude.
Il s’en fichait. Même si les corbeaux croassaient fort et si l’orage tonnait comme jamais, il avait Monsieur Jacko à côté de lui pour le protéger. Oui, Monsieur Jacko lui en avait fait l’ultime promesse. « Si ton père te fait mal, je lui ferais payer, tu n’auras qu’à prononcer les mots magiques ! Mais attention, Andrew, si jamais tu fais appel à moi, tu m’appartiendras à jamais ! »
L’enfant n’avait pas envie d’appartenir à une peluche, il n’avait donc jamais osé profiter de la proposition. Cependant, ce soir-là, son corps meurtri le poussa à s’en remettre à son cher ami imaginaire.
« Réalise mon souhait, oh clown magique ! »
Et il s’endormit, les songes s’étaient emparés de lui tandis que ses parents criaient toujours dans le salon.
Quand il se réveilla le lendemain matin, il faisait beau, le soleil brillait dans le ciel et à travers la fenêtre, il pouvait voir la neige. Comme tous les enfants de son âge, il se rendit en courant vers le sapin, sa peluche sous le bras. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant les magnifiques cadeaux que le père Noël lui avait apportés ! Au pied de l’arbre vert décoré, la tête décapitée et torturée de son cher père. Dans un paquet qu’il s’empressa d’ouvrir, la main droite de sa mère, celle qui l’avait si souvent tapé ! Dans la cuisine, le cadavre encore fumant et éventré de cette génitrice, avec en son sein, le membre viril coupé à la base de son paternel, dont les restes avaient été éparpillés dans le jardin, à la merci des chiens.
Jamais Noël ne fut plus joyeux pour Andrew, il sauta partout dans la maison avant l’arrivée des forces de police qui l’emmenèrent. Ce n’était pas sa faute à ce petit, le choc avait dû le rendre fou ! Quel drame que ces horribles meurtres. Et dire que le coupable courrait toujours.
Personne, pas même Andrew, ne s’était rendu compte à ce moment-là que son pyjama blanc était, au court de la nuit, devenu rouge.
Personne sauf Jacko le clown.
  1. Tante Marge, Matthiew & Miss Maggie

Suite à cet affreux évènement, Andrew fut confié à sa chère tante Marge qui le couvrit d’amour et de baisers. Les policiers n’avaient jamais retrouvé le meurtrier des parents du petit garçon, mais cela n’était pas son affaire. Le temps passait et Andrew grandissait. Il était maintenant au collège.
Dans son sac à dos, Jacko l’accompagnait toujours. C’était là leur pacte. Le clown ne devait jamais être laissé seul et Andrew devait lui obéir.
Ce fut à ce moment-là qu’il rencontra Cassy, l’amour de sa vie. Elle était belle avec ses mains fines et son visage délicat, et surtout, ses cheveux blonds et bouclés qui lui descendaient jusqu’à l’aine. Mais elle en aimait un autre. Matthiew, le beau mec du collège, le capitaine de l’équipe de football, l’écervelé qui n’avait que des D- mais qui terrorisait tous les autres étudiants.
Andrew le détestait plus que tout, lui qui osait posséder la fille qu’il convoitait. Mais il n’y pouvait rien. Jacko lui avait interdit de s’en prendre à ce pauvre garçon qui ne lui avait fait aucun mal. Et tout le monde sait qu’il est préférable de ne jamais désobéir à un clown. Surtout Andrew.
Mais cela était sans compter sur le démon, l’ignoble, l’atroce, l’affolante Miss Maggie, la surveillante de la cour de récréation. Elle était mauvaise, méchante, aigrie et acariâtre. Surtout, elle détestait les enfants en général et Andrew en particulier. Il n’y avait jamais rien de bien qui sortait des orphelins. Alors de celui-là, qui avait subi une histoire aussi cruelle, il ne pouvait que mal tourner. Un jour, elle tomba sur Jacko et, de rage, elle le confisqua.
« Les peluches sont interdites dans le collège, quel âge as-tu, Andrew ? »
Le jeune garçon fut humilié aux yeux de tous. Cassy se moqua de lui, Matthiew l’obligea à se déshabiller avant de lui cracher dessus, en prétextant qu’on ne crache pas sur les vêtements, ils ont tellement plus de valeur que lui !
Alors Andrew pleura, pleura et pleura encore. Et quand enfin son cher clown lui fut rendu, il le supplia de l’aider à se venger de cet enfoiré de Matthiew.
Jacko accepta, mais à une seule condition. Lui se chargerait de Matthiew, mais Andrew le vengerait, lui, de Miss Maggie. C’était un juste retour des choses, cette femme les avait séparé, elle méritait de mourir !
Andrew refusa net. Il n’était pas un monstre, il ne pouvait pas tuer sa surveillante, il la respectait trop pour ça ! Mais il n’avait pas le choix. Il avait passé un pacte avec Jacko. C’était le clown qui décidait, pas lui.
Alors, un beau matin, il vint au collège tout vêtu de noir, la couleur du deuil, aussi celle du sang séché. Un couteau dans le sac, il chercha à se faire punir toute la journée, en insultant ses petits camarades et dévisageant avec un regard haineux les professeurs, pétrifiés par la peur. Ce gamin n’était pas normal, vraiment pas normal, il fallait faire quelque chose ! Mais quoi ?
Quand enfin il fut seul avec Miss Maggie, il sortit son arme et se jeta sur elle.
« Je suis désolé madame, je n’ai pas le choix, c’est Jacko qui me l’a ordonnée ! »
La vieille mégère fut trop surprise pour entendre et écouter. Elle n’avait jamais vu la couleur de ses entrailles, elle la découvrait à l’instant, ses intestins fumants entre les mains, intestins dont se servit le jeune Andrew pour l’étrangler et l’étouffer violement ! Elle suffoquait, hurlait mais aucun son ne sortait de sa bouche, tandis que le jeune garçon serrait de plus en plus fort en pleurant des larmes acides qui lui brulaient le visage.
Puis, il tomba dans les pommes et s’écroula dans cette marre de sang dans laquelle il se sentait si bien. C’était son alcool à lui.
Quand les policiers arrivèrent, ils crurent tout de suite à un crime ignoble réalisé par un esprit malade qui avait fui par la fenêtre entrouverte en laissant derrière lui le jeune garçon, qui sans doute aurait dû être la prochaine victime. Après tout, ils avaient bien retrouvé le cadavre encore chaud du petit Matthiew dans les toilettes, c’était bien là la preuve que leur tueur était un multirécidiviste. Surtout, la scène était tellement cruelle qu’on aurait presque pu douter qu’un homme seul fut capable de telles atrocités. Après avoir été roué de coup jusqu’à avoir la moitié des os du corps brisés, le pauvre collégien avait été noyé directement dans une cuvette dont la chasse n’avait pas été tirée. Une fin bien merdique pour l’étron qu’il était, pensa Andrew lorsqu’il se réveilla et lu l’article qui racontait tout cela dans le journal. Jacko avait fait, un fois de plus, du très bon travail.
Il ne rentra jamais chez sa tante Marge et fut placé dans un foyer. En effet, les policiers lui apprirent que, si sa chère tante sentait aussi mauvais, ce n’était pas parce que son hygiène était déficiente, mais bien parce qu’elle était morte depuis déjà plusieurs mois et qu’il vivait avec un cadavre. Pourtant, Andrew aurait dû s’en douter. Il est très dur de vivre avec un couteau dans le cœur, avec les yeux crevés et surtout, avec le crane entrouvert à la hache. Mais la pauvre vielle femme était tellement taciturne qu’il ne lui avait rien vu de changé dans son comportement. Bah, sans doute était-ce là son destin. Après tout, elle n’aurait jamais dû lui conseiller de ne pas garder Jacko avec lui lorsqu’il allait au collège.
  1. Andrew

Il l’aimait, il n’aimait qu’elle et elle le lui rendait bien. Après s’être perdu de vue plusieurs mois, Andrew et Cassy avaient fini par se retrouver au lycée. Elle était pom-pom girl, il était quant à lui un jeune névrosé de type premier de la classe. Rien ne devait les réunir, et pourtant, elle tomba amoureuse de lui sans même s’en rendre compte. Oui, ils avaient le même secret, celui d’avoir survécu au tueur fou de leur ancien collège, chance que n’avaient pas eu Matthiew et Miss Maggie.
Ils s’étaient rapprochés, avaient commencé à flâner l’un avec l’autre et avaient même fini par sortir ensemble. Ils étaient le couple le plus en vue du collège et tout le monde les appréciait et pire, les jalousait.
Pour elle, Andrew avait décidé de grandir, pour de vrai. Elle seule avait réussi à le convaincre qu’au lycée, un jeune garçon ne pouvait pas venir avec une peluche de clown et que la place de Monsieur Jacko était sur la commode de son lit.
Au début, ce fut dur, mais Andrew négocia tout ce qu’il put avec son vieil ami. Celui-ci accepta de l’attendre dans leur chambre à une seule condition : il voulait que, lorsqu’enfin Andrew deviendrait un homme en déflorant la belle, elle saigne sous ses yeux.
Ce n’était pas un problème. L’acte d’amour quand il est pratiqué pour la première fois s’accompagne toujours de quelques goûtes rouges. C’était là un sacrifice honorable. Andrew lui promit, et enfin, fut libéré du poids de son ami dans son sac.
Lui et Cassy pouvaient enfin être heureux. Main dans la main, ils s’arrêtèrent sous la lune claire obscure qui luisait dans leur lieu de rendez-vous préféré, le cimetière municipal. Pour Andrew, c’était comme rendre visite à sa famille, étant donné qu’ils y avaient tous élu domicile. Il s’amusait à cracher sur la tombe de son père en tenant fermement par la main l’élue de son cœur.
« Andrew, il faut que je te parle, c’est à propos de Cassy. C’est n’importe quoi. Elle n’existe pas, elle n’existe que dans ta tête ! Il faut que tu ouvres les yeux, tu es en train de devenir fou mon pote ! Tout le monde se fout de toi ! »
Cette phrase, ce fut Vince , son meilleur ami et confident qui la lui sortit. Vince avait toujours été là pour lui, avait écouté tous ses souvenirs, connaissait tous ses secrets. Jamais il n’avait osé critiquer Andrew ni même s’en prendre à Jacko, qu’il respectait infiniment. Pourtant, ce jour-là, après qu’Andrew ait dansé seul sous la pluie les bras scarifiés en prétendant avoir juste passé un moment en amoureux avec sa copine, Vince se sentit obligé de lui dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité. C’était pour son bien. Vince le paya de sa vie. Monsieur Jacko n’aimait pas qu’un autre que lui-même ait de l’influence sur Andrew. Vince fut retrouvé au fond des bois, transpercé par de nombreuses branches et pendu à un arbre lugubre, ce qui avait fait de lui un festin parfait pour les oiseaux de passage qui se remplissaient la panse avec sa chaire immonde.
« Tu te rends compte, Cassy, oser dire que tu n’existes pas ! Ce mec était complètement fou ! Il a eu ce qu’il mérite ! »
Cassy comprenait tout à fait. Oui, ce salaud ne méritait rien d’autre que la potence pour avoir osé dire la vérité à Andrew. Vérité qu’elle lui révéla, nue contre lui, juste devant les yeux brillants de Jacko, lors de leur première fois. Il était plaquée sur le matelas, elle était assise sur lui, et serrait fort son cou dans ses mains.
« Vince avait raison, Andrew, je suis désolé, je n’existe pas. Je ne suis que la création de ton imagination. En fait, je suis morte depuis bien longtemps. Mais tu ne l’as jamais accepté. Pourtant, c’est toi qui m’a tué, avec tes propres mains, en serrant mon cou exactement comme je sers le tien à présent. Oui, au collège, après que Matthiew t’ai humilié et que je me sois moqué de toi, tu m’as tuée, non pas sans me faire souffrir. Notre première fois, ce fut ce jour-là où, avec la pire des violences, tu as reproduit sur moi dans une salle de classe ce que ton père t’avait fait subir dans ton enfance. Tu n’étais même plus toi-même, tu semblais habité par ta peluche, ton Jacko. Et tu m’as tué de la pire des manières. Mais Jacko, c’est toi Andrew, ça a toujours été toi. Tu es l’âme de cette peluche. À chaque fois que tu avais un problème, Andrew s’endormait et tu devenais Jacko, et tu tuais tous ceux qui t’avaient fait du mal. Oui, tu es Jacko, tu es ce clown sinistre pour qui tous les objets sont des armes. Tu m’as tué et j’ai souffert, mais je t’ai pardonné. Si je t’étrangle, c’est parce que je t’aime et que je veux te libérer de lui. Excuse-moi Andrew, c’est pour ton bien, juste pour ton bien.
Je t’aime »
Alors que les larmes du fantôme tombaient lourdement sur le visage inanimé d’Andrew, une certaine peluche de clown regardait la scène, un énorme sourire peint de la même couleur que son nez sur son visage.


Épilogue. Le Sherrif Lewis
Le Sherrif Lewis, chef de la police de sa petite bourgade n’en revenait pas. Encore une victime liée à ce garçon qu’il avait trouvé dansant dans une mare de sang près de dix ans plus tôt. Et quelle victime, l’enfant lui-même, maintenant presque adulte.
En allumant une cigarette, il écrivit le rapport :
« Moi, Chef Lewis, sain de corps et d’esprit, ait constaté aujourd’hui le décès du jeune Andrew Taylor. Ce jeune homme souffrait de troubles du comportement et de l’identité. À tous les psychiatres qui s’étaient occupés de lui, il avait raconté que sa peluche était vivante et avait commis les crimes atroces qui ont mouvementé sa vie. Ses propres parents d’abord, exécutés de manière froide le soir de Noël, sa tante ensuite, avec le cadavre de laquelle il a vécu de longues semaines sans se rendre compte de rien, sa surveillante aussi, assassinée froidement sous ses yeux, son camarade de classe Matthew, noyé dans les toilettes et la jeune Cassy enfin, violée et laissée pour morte dans une salle de classe. Toutes ses morts étaient liées au jeune Andrew, mais tous les experts sont arrivées aux mêmes conclusions, aucun enfant n’aurait eu la force physique de perpétrer ces crimes. Mais jamais le coupable ne fut trouvé.
Et aujourd’hui, Andrew. Ce qui est étonnant dans ce nouveau crime, c’est qu’il arrive tardivement. Pourquoi notre tueur en série a-t-il attendu aussi longtemps ? Pourquoi l’a-t-il assassiné dans son lit ? Et comment a-t-il fait pour qu’on retrouve le cadavre étranglé par ses propres mains ? C’est une énigme que je ne pense pas résoudre. Je pars à la retraite la semaine prochaine. Cette affaire, je la confie à mon successeur. Qui que tu sois, il faut que tu retrouves ce malade et que tu le traduises en justice. Trop de morts inutiles. Pauvre Andrew, au moins, maintenant, il reposera en paix. En souvenir de ces longues années d’enquête et pour honorer la mémoire de ce jeune garçon, je prends avec moi sa peluche qu’il aimait tant et qui se nomme Monsieur Jacko, pour l’offrir à ma petite fille qui fête ses 8 ans cette semaine. »
C’est ainsi que, la semaine suivante, on retrouva le corps sans vie de l’inspecteur Lewis, de sa femme et de ses enfants, lâchement assassinés dans leur petite maison familiale, le soir de l’anniversaire de la petite Léna, seule survivante de cet horrible massacre et qui tenait une peluche de clown dans ses bras quand on l’a retrouvée.
FIN.
________________
This a god awful small affair
To the girl with the mousy hair
Back to top
Visit poster’s website
Aridow
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Mar 2015
Posts: 2,116
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 15:38    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Kanade wrote:
C'est malheureusement pas venu le site !

C'est normal, c'est pas une pasta.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM

Back to top
Visit poster’s website
Kanade
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 May 2015
Posts: 9
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 16:57    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

C'est pas ce que j'ai dit Laughing
________________
This a god awful small affair
To the girl with the mousy hair
Back to top
Visit poster’s website
Mhyn
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Nov 2014
Posts: 1,096
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Sun 31 May 2015 - 17:36    Post subject: Presentation de Kanade Reply with quote

Re-bienvenue
________________
►Dicks out for Frenchcore

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Communauté de Creepypasta from the Crypt -> Actualité -> Présentations All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group