Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Camp Dangereux

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Hidden
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 23 Feb 2014
Posts: 41
Localisation: France
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Fri 28 Aug 2015 - 22:56    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

Je m'appelle Chris, j'ai actuellement 20 ans. Je me permet d'écrire sur ce forum car j'ai vécu une histoire assez troublante.
Ce n'est pas dans mes habitudes de partager ma vie sur internet, mais j'aimerai bien savoir ce que vous pensez de tout ça car…personnellement, je suis dans le doute et l'inquiétude.
 
Alors voilà, ma mère travaille en tant qu'aide-soignante dans une maison de retraite publique assez fréquentée (car nous habitons une grande ville et que celle-ci est placée en plein centre). Il y a de cela environ une semaine, elle a commencé à me parler d'un cas qui l'a vraiment bouleversée et…inquietée. Je vous vois arriver, elle n'est pas censée le faire puisqu'elle est soumise au secret médical, mais je vous promet, elle était vraiment perturbée :
 
Un patient de 84 ans (un des seuls qui a toute sa tête) s'est mis à se confier à elle.  Il lui racontait les aventures peu rassurantes qu'il a vécu pendant la guerre. Dont une qui l'a vraiment troublée : Ce vieil homme, à l'époque un jeune soldat, s'est retrouvé dans une unité sur les terres de l'Algérie. Lui et son groupe étaient au total une vingtaine à avoir été déposés dans un petit village en ruines afin de "garder un œil". Ils avaient planté les tentes, gardé les armes chargées à portée de main, et préparé un petit feu pour la première soirée qu'ils allaient passer dans le climat froid de la nuit. Il s'étaient réunis en cercle autour de celui-ci, afin de se raconter des histoires, parler de leurs familles respectives et surtout se tenir compagnie dans un pays qui n'était pas le leur.




Ils avaient décidé de tourner deux par deux pour veiller la nuit au cas ou un rebelle se pointerait, bien que le village où ils avaient été largués ressemblait plutôt à un amas de ruines inoffensives.  Le fameux patient fit partie de la première veillée. Il était en binôme avec un soldat du même âge que lui. Au début, ils sont restés assis autour du feu a discuter à basse voix afin de tenir la fatigue et de garder un peu de réconfort. Puis, le fameux patient à finit par s'assoupir. Il se réveilla en sursaut car il avait entendu comme des bruits de pas, craquants sur le sol sec. Il se calma et se dit que c'était sans doute son binôme. Néanmoins celui-ci n'était plus à sa place initiale. Notre soldat se mit donc à tourner autour des tentes pour se rendre compte qu'il n'était plus dans le coin. Il pensa que celui-ci était aller se coucher. Ronchonnant un peu, il alla réveiller deux autres soldats afin de leur signaler que c'était à leur tour de veiller et qu'il pensait que son binôme était allé se coucher plus tôt que prévu. Il alla s'installer dans sa tente afin de se reposer.




Il se réveilla brutalement le lendemain matin, à cause de la chaleur étouffante qui tapait sur sa tente. Et surtout à cause de la conversation agitée qui explosait dehors. Il s'extirpa très vite de sa chambre de fortune pour aller voir se qu'il se passait.
Il vit alors dix-huit autres soldats dehors le regarder d'un œil suspicieux. Il leur demanda donc rapidement ce qu'il se passait et ceux-là, après quelques secondes d'hésitations leur montrèrent une image assez terrifiante. Le vieillard avait d'ailleurs du mal à parler de ce moment. Car en effet, c'était le corps étripé de son binôme qui gisait par terre, à une vingtaine de mètres de leur campement, attaqué férocement par les mouches. Notre soldat a commencé par vomir le peu de nourriture qu'il avait ingurgitée puis questionna les autres. Qui n'en savaient pas plus que lui et qui semblaient le suspecter d'avoir massacré  ce pauvre soldat. Il leur expliqua l'affaire de la veillée, qu'il pensait que son binôme était allé se coucher plus tôt…etc. Mais ils ne le crurent pas. Ils pensaient qu'il avait fait cette horreur. Après l'avoir passé à tabac et insulté sauvagement, les dix-huit soldats prirent la décision commune de le faire partir le plus loin possible de leur campement. 


Ils lui ont masqué les yeux et l'ont traîné pendant environ une heure sous le soleil aride. Il le plantèrent dans un endroit désert, avec tout au plus quatre ruines et lui ont balancé son sac de couchage et sa gourde. Et ils partirent. Notre soldat décida de se cacher dans les ruines et de rester à cet endroit pendant la journée. Il ne voulait pas particulièrement risquer de  se faire tuer par ses "camarades".


 Il ne fit rien de particulier de sa journée. Si ce n'est guetter et réfléchir à ce qu'il pouvait faire. La nuit tomba, il se blottit dans son sac de couchage. Il s'assoupit et se fit réveiller rapidement par des bruits de pas similaires à ceux qui l'avaient réveillé la nuit dernière. Il décida de guetter qui pouvait rôder si tardivement à cet endroit désert. Il entendit un faible bruit, comme un grognement. Ne sachant pas d’où cela venait il décida de surveiller discrètement une bonne partie de la nuit. Puis, s'endormit sous le coup de la fatigue intense.


 Le matin venu, il se réveilla, encore assaillit par la chaleur ardente qui régnait et à laquelle il ne se faisait décidément pas. Il commençait à être faible. Il avait faim. Et soif. Il décida donc de tenter de retrouver son unité. Quitte à mourir il ne voulait pas mourir lentement de faim et de soif ici. Il marcha quelques heures. Malgré sa difficulté face à la chaleur, le campement n'avait pas été très difficile à retrouver : l'odeur de feu de bois l'avait guidé jusqu'à celui-ci. A sa grande surprise, il n'entendit personne.


 Personne ne parlait. Il semblait même que personne ne bougeait. Il s'approcha des tentes, il n'était encore qu'à quelques mètres. Quand il sentit cette odeur immonde. Il ne savait pas ce que cela pouvait être et ça commençait à l'inquiéter. Il se précipita alors vers les tentes. Le feu de camp fumait encore. Il ne vit rien de spécial mais… cette odeur épouvantable s'était amplifiée méchamment. Il alla regarder dans la zone des dernières tentes. 


Et il les entendit. Les mouches. Derrière la dernière tente se trouvait un spectacle assez monstrueux : Les corps entassés de tous les soldats. Éventrés. Étripés. Avec les mouches qui s'activaient à la tâche. Après avoir vomi le peu de choses qu'il y avait  dans son estomac, pleuré et crié, il décida de trouver la radio du campement et de demander de l'aide.


Il alla directement dans la tente du chef et la trouva, gisant au milieu des sac de couchages. Après quelques difficultés à la faire fonctionner, il arriva à lancer un appel à la station qui avait envoyé son escouade. Il leur expliqua brièvement qu'il y avait un gros problème et qu'il fallait faire vite. Les renforts ne mirent pas beaucoup de temps a arriver. Ils le rapatrièrent et laissèrent les corps sur place.








 
Son histoire était assez troublante. Devant l'inquiétude de ma mère, j'ai décidé d'aller rendre visite à son patient afin de me rendre compte un peu du personnage, de m'en faire une idée. 


Arrivé à la maison de retraite, on m'a assez vite redirigé vers sa chambre. Je suis tombé sur un vieillard qui semblait inoffensif, le regard vide dirigé vers la fenêtre donnant sur le jardin.
Après m'être présenté, j'ai tenté de le questionner indirectement sur cette fameuse histoire.
Il me raconta une anecdote sans réel intérêt sur des armes  qui lui avaient été livrées durant une mission, mais dont les munitions avaient été oubliées dans le colis. Puis il me demanda poliment, mais froidement (ce qui marqua un certain contraste car il était auparavant plutôt accueillant), si je pouvais m'en aller car son émission TV allait bientôt commencer.


Peu satisfait de ce qui avait résulté de cette rencontre, j'ai décidé de chercher dans une bibliothèque de ma ville les archives des journaux de l'époque. J'ai trouvé assez vite quelque chose d’intéressant :
"Bilan des morts du 5 novembre 1956 : Une unité entière décimée.
Une unité  envoyée le 3 novembre a été décimée sauvagement. Elle avait été envoyée dans le but de
réprimer d'éventuels rebelles dans une zone plutôt  calme de l'Algérie. Nous ne connaissons à ce jour pas la cause de ce massacre.
Les vingt courageux soldats envoyés par notre pays sont tous morts…[S'ensuit un discours de remerciement pour ces soldats et d'encouragement pour leurs familles, ainsi que leurs noms et dates de naissance]"


J'étais partagé. Cela correspondait en partie à l'histoire du vieillard. Mais il est encore vivant et l'article stipule que toute l'unité a été massacrée. Je me suis alors renseigné un peu plus sur les noms des morts figurant sur l'article.
Celui de l'octogénaire y figurait.


____________


Last edited by Hidden on Sun 20 Sep 2015 - 16:31; edited 4 times in total
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 21:43    Post subject: Camp Dangereux

Back to top
Hidden
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 23 Feb 2014
Posts: 41
Localisation: France
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Tue 1 Sep 2015 - 22:20    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

Peut-on me conseiller svp ? Smile
Cela fait déjà un petit moment que j'ai posté...
Back to top
Tripoda
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jan 2013
Posts: 6,795
Localisation: Kaulomachie
Masculin

PostPosted: Wed 2 Sep 2015 - 18:37    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

Quote:
L'octogénaire se mit donc à tourner autour des tentes pour se rendre compte qu'il n'était plus dans le coin.

Déjà, quand tu racontes les souvenirs d'un octogénaire, celui-ci n'est pas un octogénaire dans ses souvenirs.


Ensuite faudrait essayer de revoir un peu la présentation du texte qui est trop compacte.


Indiquer la provenance de la citation ?


Après j'ai pas de problème majeur avec l'intrigue... si ce n'est le soupçon qui se jette à mon avis sur le type d'une manière franchement téléphonée. Est-ce qu'il aurait eu des raisons d'en vouloir à son binôme pour que tout le monde se mette à l'accuser d'un coup ?
________________

Back to top
Visit poster’s website
Hidden
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 23 Feb 2014
Posts: 41
Localisation: France
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Wed 2 Sep 2015 - 19:09    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

D'accord, merci pour ton avis pertinent,  je fais les modifications des que possible Smile
Back to top
Antinotice
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,621
Localisation: Marseille
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 3 Sep 2015 - 10:12    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

Le gros pavé ne donne vraiment pas envie de lire, ce qui est dommage, vu que le contenu est  plutôt bon.


En temps de guerre, surtout quand ce monsieur et ses camarades sont censés monter la garde, c'est pas extrêmement con et dangereux d'aller se coucher alors qu'il a entendu quelqu'un et qu'il n'est pas sûr que ce soit vraiment son binôme ? Et avoir des soupçons sur un des soldats est une chose, mais de là à s'en débarrasser de façon aussi expéditive... Ça pourrait très bien être un autre soldat. Sinon, pour la fin, je ne l'ai pas vue venir, en fait je m'attendais à ce que le soldat rencontre une bête terrible et qu'on se retrouve avec un paragraphe entier de description ennuyeuse. Mais ce qui me dérange, avec cette fin, c'est que même si personnellement je ne m'y attendais pas, donc, elle ne m'a pas fait beaucoup d'effet. Tout simplement parce qu'on ne parle pas assez de l'homme quand il est vieux, c'est à peine si on l'évoque en fait. Peut-être que ce serait bien qu'avant que le narrateur fasse cette découverte il aille rendre visite à l'ancien soldat, pour en savoir plus sur son histoire ? 
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
RedRaven
Guest

Offline




PostPosted: Mon 21 Sep 2015 - 11:50    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

Ça se tient.
C'est un peu plus le bordel pour la cohérence des personnages. Déjà, le type va se coucher alors qu'il entend un intrus, en temps de guerre, c'est bizarre comme réaction. Après, quand il retrouve le campement, c'est bizarre également ; il le retrouve vraiment trop facilement, en plein désert je doute que ce soit possible, surtout que plusieurs heures de marche les séparaient. Pour la fin, je ne m'y attendais pas, elle est bien trouvée, cependant elle comporte aussi un problème de cohérence (ce n'est que mon avis) : Le type n'a pas changé de nom ni rien, et pendant tout ce temps jamais personne ne s'est posé de question ?
La fin m'a un peu surprise.
Un témoignage, ok, mais la forme est franchement mauvaise. C'est beaucoup trop littéraire. Pendant tout le texte, j'arrivais pas à garder en tête que c'était un témoignage, j'avais plutôt l'impression de lire une nouvelle. Les tournures de phrases employées ne collent pas à la situation je trouve.
Comme dit au-dessus, c'est trop littéraire.
Bonne.
La chute est bonne, mais il reste un peu trop d'incohérences. De plus, le style employé ne convient pas tellement à cftc.

Je suis contre.
Back to top
Tac
Guest

Offline




PostPosted: Mon 21 Sep 2015 - 12:26    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Hum.

-cohérence des actions du ou des personnages : "-Euh...y'a bidule qui a tué Machin sauvagement. - T'es sûr ? -Ui. -Eh bien mettons le un petit peu plus loin que nous !!! Qu'est-ce qu'on risque ?"

-sentiment éveillé chez le lecteur : J'ai pas vraiment compris , c'est le vieux qui a tué tout le monde ?

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire dont Tac se fout : M'en fiche , soyons polis.

-style d'écriture : Moui.

-lisibilité du texte : Moooui.

-intérêt de l'histoire : Moui mais non. Pas vraiment creepy ni original , beaucoup de textes semblables sur le site et chute un peu moisie. Contre.

Tavu je pimp mes critères maintenant
.

Back to top
Treize
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 24 Nov 2014
Posts: 207
Localisation: Nethersphere
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq

PostPosted: Mon 21 Sep 2015 - 16:33    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

- cohérence/vraisemblance de l'histoire : Mouais. Le vieux il est mort ? Il est le tueur ? Le truc qui les as tué a pris sa place ? Et s'il voulait se cacher en faisant croire à sa mort pourquoi raconter cette histoire même longtemps après ?

-cohérence des actions du ou des personnages : Comme ce qu'on a dit précédemment, pas très logique, mais moi c'est pas tant la guerre. C'est plus de raconter une histoire d'un de ses patients, en donnant son nom et son adresse, et surtout que l'autre aille le voir après, moi perso une psy pareille bah je lui interdirai de travailler

-sentiment éveillé chez le lecteur : Pas grand chose. Un peu de curiosité sur la dernière phrase.

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Ok

-style d'écriture : Un peu trop romancé. Problème de temps parfois

-lisibilité du texte : Ok

-intérêt de l'histoire : Ok, pas très creepy

Bon en gros je suis assez CONTRE
________________
No tears... It's a waste of good suffering"[/i]


- Putain la vache ! Moi j'ai l'air has been ? J'en ai pour plus d'une barre de fringue sur moi ! Alors va t'faire mettre !

- Perspicace
- Et Mère spi répare.
Back to top
Tabbender
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 13 Jun 2013
Posts: 1,743
Localisation: Okuushima. J'espère que je vais vivre longtemps !
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Mon 21 Sep 2015 - 18:44    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Bah c'est assez chelou du coup, je sais bien que c'est la creepy mais le mec a quand même été envoyé en mission parmi 20 soldats, je veux dire dans ce cas si c'est pas lui le 20ième c'est qui ? Comment il a pu écoper de ses souvenirs ? C'est pas juste surréaliste là, c'est à la limite du mindfuck.

-cohérence des actions du ou des personnages : Pourquoi le mec est tombé dans le seul régiment constitué à 90% de trous du cul ? Non sérieux, ils sont en territoire ENNEMI, et ils refusent pertinemment de croire que c'est pas le mec qui a tué son complice, genre c'est littéralement impossible que ce soit un ennemi ou un animal. Comme ça, sans preuve, ils décident directement de le jeter du campement... je sais pas mais... si ils sont si sûrs qu'il y a rien d'autre qui a pu le tuer... POURQUOI ils montent la garde alors ?!

-sentiment éveillé chez le lecteur : Bah au début je me suis dit que ça allait être pas mal vu comment ça se présentait, la première nuit la deuxième nuit... dommage qui ça s'arrête là quoi

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Ok.

-style d'écriture : Ok.

-lisibilité du texte :  Okska.

-intérêt de l'histoire : Je suis partagé mais c'est pas très original et y'a quelques incohérences, qui auraient pu être excusables mais qui là sont beaucoup trop grosses. Je vais mettre contre.
________________

You cannot grasp the true form of my Mastersword ! My life for Hyrule !





Le Tabbender's Challenge, vaincu une seule fois depuis 2014 (GG à The Dude ).
http://www.creepypastafromthecrypt.com/t3099-Tabbender-s-Challenge.htm
495 graze it easy m⑨


ティト・ディック「ディックマン」、赤ちゃん!
Back to top
Visit poster’s website
Clint
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Mar 2014
Posts: 3,326
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

PostPosted: Thu 24 Sep 2015 - 18:25    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : bah je comprends pas que le mec garde la même identité et personne ne remarque rien.

-cohérence des actions du ou des personnages : ok

-sentiment éveillé chez le lecteur : de l'intérêt

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : un blog ok, mais l'histoire en elle-même (j'entends la partie du milieu) est trop littéraire pour le coup, mais bon vu que le mec l'a écrite sur un blog, ça passe.

-style d'écriture : cf au-dessus

-lisibilité du texte : ok, juste séparer l'histoire principale (le passé quoi) de l'histoire actuelle, ce serait bien.

-intérêt de l'histoire : bah, j'aime pas mal ce genre d'histoires, l'idée est bonne, mais l'incohérence de l'identité me dérange un peu.



Sinon pour.
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Back to top
RedRaven
Guest

Offline




PostPosted: Fri 25 Sep 2015 - 23:58    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

D'autres avis ?
Back to top
Aridow
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Mar 2015
Posts: 2,116
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Sat 26 Sep 2015 - 07:49    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Ok.
- Cohérence des actions du ou des personnages : Ces soldats sont vraiment solidaires ! On voit qu'ils ont été entraînés pour ça (bon je sais que c'est la guerre et du coup certaines personnes sont envoyées illico mais quand même).
- Sentiment éveillé chez le lecteur : Aucun.
- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Forum, ok. Mais c'est bizarre qu'il y ait autant de détail dans ce témoignage alors qu'il est passé par trois personnes.
- Style d'écriture : Plutôt littéraire.
- Lisibilité du texte : Ok.
- Intérêt de l'histoire : Ca aurait pu être bon, mais pas cohérent et littéraire.

Contre.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM

Back to top
Visit poster’s website
Atepomaros
Damné
Damné

Offline

Joined: 10 May 2014
Posts: 914
Localisation: Temple du Bescherelle
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Sat 26 Sep 2015 - 15:21    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : RAS, si ce n'est que 20 hommes pour stopper une éventuelle rébellion ça semble assez peu.

- Cohérence des actions du ou des personnages
: Je trouve leur réaction un peu extrême. Même si c'est un psychopathe selon eux, ça reste avant tout un frère d'arme ( on m'a assez fait chier à l'armée en me gueulant de porter mes " frères " sur le dos sur deux kilomètres ), alors l'abandonner en plein milieu du désert, ils risquent la cour martiale. Je pense qu'il serait plus réaliste qu'ils l'attachent et le gardent à portée justement pour l'avoir à l'oeil. Là ils l'emmènent au loin, prenant le risque de le voir revenir.

- Sentiment éveillé chez le lecteur : De la surprise en fait. Je m'attendais à une créature ou un esprit, un démon ou ce genre de choses. En fait on sait pas vraiment ce qui s'est passé, et c'est pas trop mal. Seule chose que je capte pas vraiment c'est la fin. Enfin sur moi elle a pas eu l'effet escompté. Il est marqué dans la rubrique mortuaire, mais ça pourrait très bien être une erreur du journal, ou des rapports de l'armée.

Si en revanche on avait une autre preuve qu'il est mort, comme une photo dans le journal ou sur un rapport de l'armée auquel l'auteur aurait pu accéder ( via une connaissance bla bla bla ), là ce serait plus troublant. Parce qu'on se demanderait si c'est un fantôme ? Un revenant ? Ou carrément qui c'est ce mec ? Qu'est ce que c'est ? Bref ce ne sont que des conseils, il est évident que si tu changes ton texte pour plaire à tout le monde, il ne restera rien de ce que tu voulais faire au départ.

- Moyen de transmission: RAS

- Style d'écriture : RAS

- Lisibilité du texte : RAS

- Intérêt de l'histoire : J'aime assez les histoires de militaires, parce qu'en général les militaires ne mentent pas. Ils ont un sens de l'honneur assez développé et ne veulent pas passer pour des fous ou des menteurs, au risque d'attirer la honte sur eux ou leur régiment. Donc ça rend les histoires assez crédibles. Ici, l'histoire d'un vieux qui raconte son passé trouble est plutôt pas mal. En fait le seul problème que j'ai c'est avec la fin, qui se veut surnaturelle mais qui en l'état peut tout aussi bien avoir une explication rationnelle. Sinon j'aime assez. Donc un POUR, mais faudrait que tu change un peu la façon d'amener la fin, à savoir pourquoi le vieux rechigne tout d'un coup à raconter son histoire, fait semblant d'avoir oublié, le coup du journal etc...

Bon courage Smile

________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C



T'as envie de lire ? Ca tombe bien, voilà mes pastas !

Le Mur Rouge
Comme du Sable sur une Feuille de Papier
Conversations Nocturnes
La Porte Bleue
Nature Morte
Mavrò Diavolo
Je Crois que je vais Rompre
Tundra
Transmission
Tierra de Luz
Taqqiq Qaumat
Impuissance
Back to top
Visit poster’s website
RedRaven
Guest

Offline




PostPosted: Mon 28 Sep 2015 - 15:25    Post subject: Camp Dangereux Reply with quote

Refusée.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group