Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La chose

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Ypsus
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 29 Dec 2015
Posts: 38
Localisation: Dans les profondeur de l'enfer
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 00:12    Post subject: La chose Reply with quote



Je m'appelle Léane, je vis a Denver depuis toute petite j'écris pour relater les fait dont j'ai été témoin. Il y avait une famille qui venait d'aménager dans mon quartier , ils avait un fils qui se nommait Louis. 
C'était un jeune garçon de 15 ans comme tout les autres ado de mon âge...,physiquement il était normal, grand, Brun au yeux verts; la dernière fois que je l'ai vu il portait un sweat blanc avec des manches et une capuche bleu, un pantalon noir et de grosse bottes noires à lacets. 


Depuis tous jeune il subissait les critiques et les moqueries des autres enfants qui le traitait de monstres, ses parents quand a eux n'arrangeait pas les choses, quand son père venait le chercher a l'école celui ci entendais les maisses basse des autres parents:"regardez..., c'est lui...., c'est le père du petit monstre..." Ce qui avait le don de le mettre en colère; alors lorsque son fils arrivait vers lui, son père le prenait violemment par le bras et le tirait de toute ses forces vers la voiture. 
Louis lui ne comprenait pas pourquoi ils étaient tous comme ça avec lui même ses parents.. Et cela le rendais triste. 
Tous les soir, après le diner, sa mère et son père le ruait de coup. Ils se plaignait de ne pas pouvoir se balader en ville sans que d'autres personnes l'interpelle au sujet de leur fils, lui reprochant d'être née en le traitant d'erreur de la nature. 
Après que ses parents aient fini de le battre il allait se coucher, en larmes dans son lit se demandant pourquoi on le haïssaient a ce point alors qu'il n'avait rien fait de mal. 
Il avait 14 ans maintenant et il se rappelais toujours des fois ou ses parents le battaient  Il n'a jamais connu le sentiment que beaucoup de personnes ressentent a son âge celui d'être aimer et d'aimer tout simplement. Il n'habitait plus a Seattle mais a Denver il étudiait comme tout les enfants de son âge, il était plutôt bon mais très discret il s'était renfermer sur lui même. Puis le jour de son anniversaire pour ses 15 ans arriva, il avait encore changer de lycée a cause de son secret, alors ses parents, qui c'étaient assagis avec le temps et qui regrettaient de l'avoir battu lui offrirent un masque blanc sans ouverture qui cachait la partit gauche de son visage. À présent Il venait a l'école avec ce masque.
Il était nouveau et Je m'était toujours demander pourquoi il était si retirer depuis son arriver il y a quelque mois et pourquoi il portait ce masque, alors un jour a la pause du midi je m'était approcher de lui puis je lui demandais:
"pourquoi t'es toujours tous seul ?"
Il me regardais et me répondu calmement:
"j'aime être seul."
Puis il se replongea dans son livre, un récit de Jules Verne. Alors j'insistais 
"tu aime lire Jules Verne ? Moi aussi j'adore." Je lui sourit puis il me regarda et répondit:
"Ah oui vraiment ? Mon préférer c'est vingt mille lieu sous les mers, j'ai toujours rêvé de rencontrer le capitaine Nemo" 
je répondais alors:
"Moi c'est Voyage au centre de la terre, le fait d'imaginer qu'il y ai un autre Monde au cœur du notre,...je trouve ça extraordinaire !"
 J'avais l'impression que c'était la première fois qu'il souriait, ce qui me rendis heureuse. Nous avons alors parler pendant une heure durant; il me racontait alors pourquoi il était seul et renfermer mais j'avais l'impression qu'il était heureux que quelqu'un s'intéresse a ce qu'il a vécu, il pouvait alors partager sa souffrance et se libérer d'un Poid. 
Je dois avouer que je l'appréciais beaucoup car en apprenant à le connaître j'ai pu constater qu'il était très sympathique et très joueur. 
Un jour, après les cours, nous sommes aller dans un parc pour parler, nous nous assîmes sur un banc; puis je prit mon courage a deux mains et lui demandais pourquoi il portait un masque cachant la mortier de son visage, puis il me regarda d'un air gêner et me répondit simplement: 
"Je trouve ça styler" 
Je savais que cette questions l'avait gêné alors je n'insistais pas plus et enchaînait sur un autre sujet. 
Nous discutions de tout et de rie  quand a un moment des garçons arrivèrent au parc c'était ceux qui lui envoyais des ballons dessus a l'école, nous n'avions pas fait attentions a leur présence, mais eux se mirent a regarder Louis, un ballon entre les mains et soudainement les trois ballon lui atterrirent dessus. Son masque tomba au sol. Il fit soudainement prit de panique et mis ses mains sur son visage, se retournant d'un coup, je connaissais cette réaction, c'était celle de la honte. 
Il serra les dents puis se levais et alla en direction des trois garçon qui le regardais:" qu'es que tu veux ?! Casse toi l'alien !"
Louis s'arrêta devant eux et enleva les mains de son visage. Ils prirent soudainement la fuite, je regardais de loin puis m'approchais
"Ça va ? Tu n'a pas mal ?" Je lui avais rapporter son masque et le lui tendais quand il se retourna, je le laissais tomber au sol fixant son visage, stupéfaite.
Il ne m'avais jamais parler d'un œil dénaturer, il était entièrement noir... Et sa pupille quand a elle était blanche..je ne voyais pas son iris alors je suppose qu'elle devais aussi être noire. Ce devait être pour ça qu'il se faisait traiter de monstre quand il était plus jeune... il engagea la discussion:
"Je te l'avais dit que j'étais un monstre" il me parlais d'un air triste. Puis je le regardais un moment sans rien dire, analysant la situation me disant qu'il avait simplement un œil différent. Quand il portait son masque et que je ne savais pas qu'il était comme ça, je le trouvait très amusant et aimable alors pourquoi ça changerais sous prétexte qu'il n'était pas comme les autres ?! Mais apparemment ma réflexion avais durée trop longtemps et il enchaînât:
"Je savais que tu me repousserais si tu aurais vu comment j'étais réellement...c'est pour ça que je ne t'avais rien dit...jusqu'à présent tu était la seule personne qui ne c'était pas moquer de moi. M'insultant d'Alien a cause de mon "insociabilité" sois disant;... mais je vois que tu es comme les autres...je me suis trompé." Il m'avais parler tellement froidement,... je ne l'avais jamais vu comme ça, j'avais l'impression qu'il était en colère contre l'humanité, il était envahit par la haine. Il ramassais son masque et son sac puis partit. 


Les jours qui suivirent je ne l'avais pas vu revenir au lycée, alors, un soir j'avais décider d'aller le voir chez lui pour lui dire ce que je pensais mais au moment ou j'arrivais au seuil de sa porte, celle ci était ouverte alors je suis rentrer et je ne vis personne. Je montais alors a l'étage dans le plus grand des silence, une atmosphère pesante flottait dans l'air, le cœur battant de plus en plus vite n'entendant rien d'autre que ce silence pesant, j'avais les mains moite, elle commençaient a trembler toute seule, j'avais peur que quelqu'un arrive derrière moi sans que je m'y attende...je ne sais pas pourquoi, j'avais la mauvaise impression d'être observé Mais je continuais d'avancer, toute tendu, quand soudainement la porte en face de moi s'ouvrit et je vis Louis, le visage et les habilles ensanglanté. sortir de la chambre de ses parents et il s'arrêta, me fixant sans faire de bruit, un sourire malsain imprimé sur son visage, il portait son masque mais il n'était plus tout blanc, un large sourire y était dessiner et il avait découper un trou au niveau de son œil pour voir des deux yeux. Sa pupille blanche brillait dans le noir.
 Il avait aussi une hache de cuisine dans la mains droite, du sang coulais de celle ci. 
J'étais horrifier par ce que je venais de voir, mon cœur battais la chamade, j'avais peine a respirer, sentant mon sang se glacer dans mes veines, tremblant comme une feuille, j'avais l'impression que mes jambes étaient comme du coton et j'avais la gorge noué...  Pendant au moins cinq minute il me fixait sans faire aucun bruit puis me dit:
"si on te demande ou je suis...dit simplement que tu ne sais pas." sur ces mots il partit, je le regardais s'en aller, mais mon cœur, lui était toujours aussi agité car au fond de moi je savais ce qu'il c'était passer... Et lorsque j'entrais dans la chambre des ses parents, je tombais presque en syncope voyant le Corp de son père bâillonné, la cage thoracique apparente et les organes hors de celui ci, son cœur était écraser par terre, une marre de sang autour de lui, et les globes oculaire qui se balançais encore hors de leur support, je n'osais pas regarder plus longtemps tellement cette scène me choquais j'avais des nausées soudaine me sentant extrêmement mal a l'aise, j'étais tellement choquer que je n'arrivais même pas a pleurer !. Sa mère quand à elle avais simplement été égorgée; je marchais dans la chambre vers la fenêtre pour le regarder s'éloigner et disparaître dans l'obscurité avant de déguerpir.
Depuis ce jour je ne l'ai jamais revu mais plusieurs meurtre inexpliqué on été relater au information, la police et la police scientifique ne trouvant aucun indice concernant le tueur, trouvant seulement des meurtres abominable. Et tout les soir à 18heure on nous prévenais de tout fermer a double tour, les portes comme les volets pour ceux qui en avait.
Bizarrement j'avais garder cette... Étrange impression d'être observer, même quand je dormais...comme si on me surveillais..mais je préfère ne plus faire attention a cette sensation car, Je savais qu'il était toujours dehors, quelque part...et qu'il pourrait recommencer à tout moment..
________________
Just how much of our memories are a lie ?
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 00:12    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Meowski
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Jun 2012
Posts: 1,045
Localisation: Nowhere
Féminin 牛 Buffle

PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 03:17    Post subject: La chose Reply with quote

Déjà pourquoi Denver nom de Zeus, c'est juste parce que le Poitou Charente c'est pas aussi classe hein !!!
Bon dieu... Quelle que soit la qualité de ton histoire, le fait que ton anti-héros soit un mec grand, brun aux yeux vert avec un sweat blanc n'inspire rien de bon...
/!\ fait attention à ton orthographe, des MESSES basses, ils avaient, rouait...
Montrer aussi vite que le méchant garçon est quelqu'un qui se fait détruire par tout le monde c'est un peu facile, et ça marche très très rarement.
Aère ton texte aussi, surtout quand tu changes d'idée (quand tu parles pour la fille et pour le garçon)

Cohérence de l'histoire : Bah euh en soi ouais ça se tient. Les réactions de la meuf du moins. Par contre le mec "oh mon dieu elle ne m'aime pas, je vais buter le monde entier;
mais contrairement à mon père, je ne lui en voudrais pas parce qu'il faut une fin gore à la pasta du Créateur !"

Cohérence des actions des personnages : Non.


Moyen de transmission
: Y a pas de soucis


Sentiments éveillés : "Oh une pasta sur Jeff the Killer"


Lisibilité
: Affreuse, ton style n'est pas bon, tu écris l'histoire comme à l'oral, comme elle te vient, ça ne donne aucun cachet. Même si c'est censé être qq'un qui n'a pas de talents
pour l'écriture ou quoi, tu ne peux décemment pas écrire ainsi pour une pasta.

Style
: Inexistant voir enfantin

Intérêt : Aucun, du gore à la fin pour le choc de la pasta, un début assez lent et cliché.

Voilà, ta pasta est au final un énorme cliché. Tu n'es pas obligé d'utiliser des éléments gore dans une pasta pour quelle soit marquante ou flippante. En l’occurrence là, même si ton meurtre
est bien décrit, il n'apporte rien à l'histoire, étant donné qu'on s'y attends. Et c'est très difficile de réussir une histoire avec un méchant qui se fait victimiser et qui vis juste mal sa vie.
Tu peux écrire un peu dessus, quelques lignes, pour dire qu'il est seul et t'arrêter là. Parce que passer autant de temps pour simplement dire qu'il se faisait victimiser et que ça continue parce que c'est un
monstre, c'est lent et ça n'apporte rien.


Bref, c'est un contre tout net.
________________
Do me a favor and kill yourself.

Ça sert à Rien, tout se répète, tout ce que tu aimes bien c'est que dans ta tête.
Fais-le.
Back to top
Ypsus
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 29 Dec 2015
Posts: 38
Localisation: Dans les profondeur de l'enfer
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon

PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 08:38    Post subject: La chose Reply with quote

Meowski wrote:
Déjà pourquoi Denver nom de Zeus, c'est juste parce que le Poitou Charente c'est pas aussi classe hein !!!
Bon dieu... Quelle que soit la qualité de ton histoire, le fait que ton anti-héros soit un mec grand, brun aux yeux vert avec un sweat blanc n'inspire rien de bon...
/!\ fait attention à ton orthographe, des MESSES basses, ils avaient, rouait...
Montrer aussi vite que le méchant garçon est quelqu'un qui se fait détruire par tout le monde c'est un peu facile, et ça marche très très rarement.
Aère ton texte aussi, surtout quand tu changes d'idée (quand tu parles pour la fille et pour le garçon)

Cohérence de l'histoire : Bah euh en soi ouais ça se tient. Les réactions de la meuf du moins. Par contre le mec "oh mon dieu elle ne m'aime pas, je vais buter le monde entier;
mais contrairement à mon père, je ne lui en voudrais pas parce qu'il faut une fin gore à la pasta du Créateur !"

Cohérence des actions des personnages : Non.


Moyen de transmission : Y a pas de soucis


Sentiments éveillés : "Oh une pasta sur Jeff the Killer"


Lisibilité : Affreuse, ton style n'est pas bon, tu écris l'histoire comme à l'oral, comme elle te vient, ça ne donne aucun cachet. Même si c'est censé être qq'un qui n'a pas de talents
pour l'écriture ou quoi, tu ne peux décemment pas écrire ainsi pour une pasta.

Style : Inexistant voir enfantin

Intérêt : Aucun, du gore à la fin pour le choc de la pasta, un début assez lent et cliché.

Voilà, ta pasta est au final un énorme cliché. Tu n'es pas obligé d'utiliser des éléments gore dans une pasta pour quelle soit marquante ou flippante. En l’occurrence là, même si ton meurtre
est bien décrit, il n'apporte rien à l'histoire, étant donné qu'on s'y attends. Et c'est très difficile de réussir une histoire avec un méchant qui se fait victimiser et qui vis juste mal sa vie.
Tu peux écrire un peu dessus, quelques lignes, pour dire qu'il est seul et t'arrêter là. Parce que passer autant de temps pour simplement dire qu'il se faisait victimiser et que ça continue parce que c'est un
monstre, c'est lent et ça n'apporte rien.


Bref, c'est un contre tout net.



Merci, je prend en compte tout ce que tu dit, mais concernant Denver, je l'ai choisi car en premier lieu je l'aime beaucoup et en second lieu car beaucoup de choses étrange se passe la bas ^^ 
________________
Just how much of our memories are a lie ?
Back to top
Chucky
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 15 Apr 2013
Posts: 2,843
Localisation: Dehors, et toi ? :)
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 11:05    Post subject: La chose Reply with quote

 Cohérence de l'histoire : Les parents sont très cons. tav  


 Cohérence des actions : Mais nom d'une roue de vélo pourquoi est-ce qu'il a tué ses parents ? Ça serait bien de préciser l'élément déclencheur.


 Sentiment éveillé : Aucun. 


 Vraisemblance du moyen de transmission : Pas précisé. 


 Style : T'as fait une salade avec tous les temps ou bien ? tav


 Lisibilité : Beaucoup de fautes. 


 Intérêt : Bah... C'est très cliché, pas original et y'a même du gore inutile à la fin. 


 Contre.
Back to top
Clint
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Mar 2014
Posts: 3,326
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 12:42    Post subject: La chose Reply with quote

Ma critique se rapprochant beaucoup de celle de Meowski (Marjo Love), je vais pas trop développer par flemme.

Coherence : suffit de changer le nom du mec par "Jeff" et c'est l'histoire de Jeff the killer.

Sentiments : rien

MdT : un journal on dirait mais la personne écrit de la même manière qu'elle parlerait

Style/Lisibilité : faut revoir l'emploi des temps

Intérêt : aucun, on dirait juste une fanfic de JTK.

Contre
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Back to top
Antinotice
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,606
Localisation: Marseille
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Wed 30 Dec 2015 - 17:01    Post subject: La chose Reply with quote

Quand j'ai commencé à lire, je m'attendais à quelque chose de très mauvais, et à une fanfiction à la JtK. J'avais raison pour le côté JtK, mais finalement c'était même pas désagréable à lire, et en tant que fanfic ce serait d'un niveau convenable. Seulement ça n'a pas sa place sur le site. 


Ce qui me gêne le plus c'est qu'on a aucune surprise. Je sais que c'est pas le but, de nous surprendre, mais là on dirait que tu n'as fais aucun effort pour trouver une histoire, je dis pas qu'il faut chercher à faire du très compliqué, mais le " Je suis un adolescent qui se fait victimisé alors que je n'ai rien fait de mal -> Ma souffrance est terrible, personne ne peut la comprendre -> Je me venge des humains qui sont tous des pourris", ça a déjà été utilisé, on a compris que ça vous a plu de voir les victimes en position de force, maintenant on aimerait bien voir autre chose. 


Après je ne vais pas répéter ce qu'ont déjà dit les autres, mais bonne chance pour tes futurs écrits, qu'ils soient des pastas ou des fanfics ou autre chose. 
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
Iggnatus
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 22 Dec 2015
Posts: 253
Localisation: Aix-en-Provence
Masculin Balance (23sep-22oct) 兔 Lapin

PostPosted: Thu 31 Dec 2015 - 12:22    Post subject: La chose Reply with quote

Ce fut quand même compliqué à lire... La ressemblance avec une fanfiction de Jeff the Killer est indéniable et gêne vraiment la lecture (je déteste les fanfictions).
Pour la critique : 


Cohérence de l'Histoire : Juste non. Les parents qui battent leur enfant sans qu'on ne s'attarde dessus, la fille est épargnée sans trop de raison etc...


Cohérence des actions : Et la raison pour laquelle il a tué ses parents ? Et pourquoi est-ce qu'il a rejeté la fille comme ça ? Il faut expliquer les pensées du personnages, ses intentions, ses buts. 


Sentiment éveillé : Juste une vague impression de déjà-vu, pas d'horreur, pas de "creepy".


Vraisemblance du moyen de transmission : J'aurais penché pour dire un journal, mais le style du journal ou de quoi que ce soit comme moyen de transmission est absent.


Style : Pas de style particulier, à part le mélange des temps qui rend l'accroche au texte encore plus difficile.


Lisibilité : Mes yeux ont un peu saignés à cause du nombres de fautes qui sont très très visibles. A corriger.


Interêt : Une fanfiction moyenne, très cliché, très gore, absence de peur, je ne vois pas un grand intérêt à part le fait que ce soit une histoire.


Contre.


Ma révérence.


Mishima.
________________
Déroule pas si tu es un petit être sensible et fragile

Back to top
Aridow
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Mar 2015
Posts: 2,116
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Thu 31 Dec 2015 - 15:35    Post subject: La chose Reply with quote

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : "physiquement il était normal [...] Il venait a l'école avec ce masque" Bah non. "qui regrettaient de l'avoir battu" Ça marche pas comme ça...
- Cohérence des actions du ou des personnages : La narratrice connaît toute la vie du gars. On ne devient pas meurtrier comme ça. La fille a des informations cruciales sur lui et ne dit rien... Sauf sur un forum ?
- Sentiment éveillé chez le lecteur : Très lourd à lire.
- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Pourquoi elle nous écrit ça, et comment ça nous atteint puisqu'elle n'est pas en France ?
- Style d'écriture : Ok.
- Lisibilité du texte : Énormément de fautes.
- Intérêt de l'histoire : Cliché sur cliché, aucun intérêt pour le site.

Contre.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM

Back to top
Visit poster’s website
Pixelia
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 30 Apr 2015
Posts: 21
Localisation: Konoha
Féminin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

PostPosted: Sat 2 Jan 2016 - 00:21    Post subject: La chose Reply with quote

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire :
Ben... comment dire... c'est bizarre. Première impression: "...what?" Et après, ça va pas, quoi. Je suis d'accord avec Mishima. Le coup des parents qui battent le gars comme ça, ça m'a bloquée direct. Et en plus, ça devient super prévisible du coup.


- Cohérence des actions du ou des personnages : Donc, déjà, la fille elle connaît 100% de la vie du mec. Oké. Ensuite, dans ta pasta, on dirait que tous les parents ont le même âge mental que leurs enfants. Sérieux, les parents battent pas leur enfant parce qu'il est né. Sinon y a un petit souci. Et y a pas que ça qu'est bien cliché.

- Sentiment éveillé chez le lecteur : Nothing.


- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Euh...


- Style d'écriture : Ça pourrait passer, mais beurk, tes phrases sont beaucoup trop longues!


- Lisibilité du texte : Plein de fautes, et comme je le dis ci-dessus, tes phrases sont trop longues.


- Intérêt de l'histoire : Ben... j'suis désolée, mais y en a pas. Comme le disent tout les autres commentaires, y a overdose de clichés. En plus, les phrases trop longues m'ont plombées l'ambiance. 



Contre.
________________
"Zero, nothing, nada".
Back to top
Visit poster’s website
RedRaven
Guest

Offline




PostPosted: Sat 2 Jan 2016 - 14:24    Post subject: La chose Reply with quote

Rejetée.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group