Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

[C] Alice
Goto page: 1, 2  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Sun 24 Apr 2016 - 23:49    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Bon courage à vous pour tout lire et avant tout pour corriger. <3


Bonjour/ Bonsoir à vous,

J'hésitais jusqu'alors à raconter mon histoire ici sur CFTC, mais avec le récent post de l'affaire Elisa Lam qui est une histoire vraie certifiée, je saute le pas. J'ai choisi mis à part pour l'article de journal que vous verrez, d'accompagner mon récit de photos et d'illustrations.

Il y a maintenant un peu plus d'un an, en mars 2015, je suis allé rendre visite à ma grand-mère, Alice. C'était le dernier jour qu'elle passait dans sa maison car nous avions décidé à contrecœur de la placer dans un EHPAD, son état devenant préoccupant même pour nous ses proches. Vous savez, à 76 ans, l'autonomie commence à se limiter pour certains, ma grand-mère y comprise.

Pendant que mon frère lui préparait une tasse de thé en bas (à ma grand-mère), et que mon père bricolait la vieille et inutilisée voiture de mamie, ma mère et moi étions en train de trier les vieux cartons entassés dans le grenier.

Oui, dans le grenier. Si vous avez l'impression qu'une vieille retraitée célibataire avec un grenier et une maison à elle seule est un luxe, vous êtes encore loin du compte.

Sa propriété était immense, parcourue de plantes, d'arbres et de fleurs multicolores.
Le gazon était haut mais un parcours de bois sur le sol vous menait à un petit lac artificiel près duquel nous pique-niquions parfois, là où l'herbe était très rase.

"Va avec ton frère et ta grand-mère en bas leur donner le paquet de langues de chat que j'ai oublié dans mon sac, je vais finir ça et je vous rejoins", m'a dit ma mère au dernier carton restant.

Je descendais donc l'échelle du grenier puis l'escalier en colimaçon de l'étage et pénétrais dans la cuisine. Le sac de ma mère était posé près de sa tasse de café vide sur la table, et d'ici je pouvais entendre le duo parler à côté, ils discutaient justement de la façade.

"Mamie, si la façade de ta maison a toujours été moche, c'est une façon de dire que c'est la beauté intérieure qui compte ?"

"Non mon garçon, c'est une façon de dire que la vérité est cachée."

Il ne s'attendait pas à une réponse sérieuse à sa blague.

"Cachée ? Donc il faut la chercher ?"

Ma grand-mère a marqué une pause.

"Non mon garçon, c'est toujours la vérité qui vient te trouver, t'attendais-tu à trouver cette richesse en entrant ici la première fois ? Ou ce jardin luxuriant derrière ?"

Finalement j'ai mis fin à leur conversation en entrant dans la pièce, faisant sourire les deux à la vue des gâteaux.

Ma mère a fait irruption dans la pièce pendant la distribution des gâteaux, elle tenait à la main un vieil article de journal jauni et un petit carnet gris, ce qui a eu pour effet de gommer immédiatement le sourire de mamie quand elle a vu de quel article il s'agissait.

"Il fallait bien que je vous en parle avant de partir", a-t-elle dit en baissant les yeux.

Ma mère a froncé les sourcils et s'est agenouillée à sa hauteur sans rien dire.


Voici l'article en question :






version 2




[Si vous maîtrisez photoshop, votre aide est la bienvenue.]



Ma grand-mère a pris la parole en feuilletant son carnet, elle y avait marqué ses souvenirs, je supposais.



"J'avais 11 ans quand le dessin animé Alice au pays des merveilles est sorti, c'était obligatoirement dans les salles de cinéma qu'il fallait aller pour regarder les derniers films à l'époque. Je voulais absolument le voir, mes copines dont les parents avaient un revenu aisé étaient allé le voir à la première du film le 21 décembre.


Elles trouvaient drôle ma ressemblance physique avec l'héroïne et le prénom que je partage avec celle-ci, ce qui me donnait encore plus envie de voir le film mais je devais attendre Noël pour ça.


Finalement est arrivé le 26 décembre, le lendemain de Noël. La salle n'était pas si bondée pour un Disney, ce qui a rendu le film encore meilleur.
Du moins, jusqu'à la scène où Alice rencontre la chenille qui fume le narguilé.


Sans que l'on ne s'en rende compte, de la fumée commençait à s'accumuler dans la salle quand quelqu'un a finalement crié au feu. Le projecteur venait de prendre feu, brûlant rapidement avec ce qu'il y avait autour, dont une mère de famille qui n'avait pas pu s'échapper à temps.


Le cinéma a été détruit."


Elle s'est arrêtée, refusant le gâteau que je lui proposais.
Elle a pris l'article et l'a posé sur la table basse du salon, c'est là qu'on a tous pu le voir.


"En 1957, la rumeur d'une attraction Alice au pays des merveilles aux États-Unis a traversé l'Atlantique mais sans passer par mes oreilles.

À Noël j'ai été surprise de ne découvrir qu'une enveloppe sous le sapin, non pas que mes Noëls correspondaient à une profusion de cadeaux, mais là j'étais tout de même un peu déçue de n'avoir qu'une lettre.


En l'ouvrant j'ai compris qu'en réalité, je venais d'avoir le plus beau cadeau de ma vie, dedans se trouvait un billet pour l'Amérique et un billet pour le parc Disney où allait ouvrir en 58 l'attraction Alice in Wonderland. Toute la famille s'était cotisée pour me faire oublier l'accident tragique du cinéma.
Je pleurais de joie.


Arrivée à Anaheim en Californie dans le comté d'Orange, accueillie par la lune, j'ai passé la nuit à l'hôtel.


J'étais seule dans ce grand lit de l'hôtel de la démesure.
Cela me changeait incroyablement de ma petite vie de la France rurale à la fin des années 50.
Je ne pouvais pas dormir, à cause du décalage horaire, alors j'ai marché jusqu’à la toute fraîche attraction d'Alice.


Un grand 7 réalisé avec des ampoules trônait au sommet.


Sept jours avant la grande ouverture présidée par Walt Disney.


Mon cœur palpitait. En balayant l'attraction du regard, j'ai vu du coin de l’œil un mouvement, peut-être un employé, peu importe. J'ai continué de scruter l'attraction, l'esthétique reprenait merveilleusement celle du dessin animé, les couleurs vives, des courbes, pas de lignes droites, sauf celles d'un château derrière, que l'on imaginait être celui de la reine de cœur.


Tournant autour de l'attraction, je trouvais derrière rapidement une échelle de service, cachée dans la fausse entrée du château qui n'avait qu'un rôle esthétique. Par curiosité je l'escaladais. Si on me voyait, je n'avais qu'à dire que j'avais été poussé par la curiosité. Heureusement qu'à cette époque il faisait particulièrement chaud car monter une échelle est plus facile en short qu'en jupe longue.


Arrivée sur le toit j'ai contemplé le parc. Le garde préférant patrouiller autour du parc qu'en son centre, j'avais peu de risques d'être gênée, du moins c'est ce que je me disais quand en me retournant je suis tombée nez à nez avec un homme de la maintenance.


Il avait un t-shirt plus proche du jaune que du blanc, des chaussures noires très usées, un bleu de travail bizarrement immaculé et une casquette Disney vissée sur la tête.
Ça vous est déjà arrivé de croiser une personne étrange dans la rue, une personne qui n'avait rien de bizarre mais dont le visage disait à votre instinct de changer de trottoir ?


M'y voilà. Je le revois encore, les cheveux poivre et surtout sel, une peau charnue et ridée, le tout formant la bonne bouille d'un gentil grand-père malsain qui aurait forcé sur la bouteille pendant des années. J'ai reculé, et comme dans un cliché de film, mon pied a rencontré le vide.
Je me réveillais.
L'électricité fonctionnait et les machines aussi par extension, la pièce était très lumineuse, la sortie juste à côté de moi, de plus.
Cette pièce représentait le réveil D'Alice à la fin du dessin animé. Il y avait l'arbre, le lac, la femme avec qui elle parle au début et son chat.


J'étais tombée dans l'attraction !


Pour en revenir à la pièce, elle était très large, on se croyait vraiment au bord d'un petit lac artificiel et plus précisément celui du film. Un point lumineux représentait la sortie et un point sombre la pièce qui la précédait.


J'étais émerveillée, en oubliant presque mon agresseur. Je n'avais qu'une hâte c'était de découvrir la deuxième pièce, ou l'avant-dernière dans le sens normal, car c'est dans celle-là que le personnage D'Alice doit apparaître furtivement selon les rumeurs courantes.


Je franchisais donc la première pièce, mais c'est là que la première chose anormale est arrivée. Tweedle Dee et Tweedle Dumm venaient d'apparaître de chaque côté de la porte.
Leur visage n'avait pas été encore placé visiblement, ils avaient cette tête glauque des animatronics dénudés.


Ils me suivaient en silence, c'est ce que j'ai rapidement compris. Je ne sais pas comment c'était possible, à l'époque je veux dire. J'ai pris ça pour un système de sécurité destiné à effrayer les intrus, ça marchait bien en tout cas.


J'arrivais donc dans la deuxième pièce (l'avant-dernière comme vous l'aurez compris si vous suivez).


C'était la scène où Alice est jugée par la reine de cœur, la reine elle était pourvue d'un visage, elle tendait son marteau vengeur vers... Le pauvre lapin qui était sur l'estrade des accusés à la place d'Alice.


Bien qu'un peu plus petite que celle que je venais de visiter, cette pièce restait grande, les murs d'une couleur entre le marron et le noir de cette pièce avaient un point commun avec les murs bleu ciel du lac, ils étaient si bien faits qu'ils semblaient être un ciel artificiel.
Une haie aux feuilles très foncées, presque brunes, ponctuées de roses blanches, faisait le tour de la pièce carrée.


Alors que j'allais quitter cette pièce accompagnée des jumeaux monstrueux, un cri de rage mécanique m'a fait sursauter, la reine de cœur s'était animée.


Elle convulsait d'avant en arrière, secouant son marteau.


"Qu'on lui coupe la tête ! Qu'on lui coupe la tête !"


C'est ce qu'elle a dit avant qu'une lame de faux ne sorte du mur, coupant la tête du pauvre lapin dans le sens horizontal, me faisant frôler l’arrêt cardiaque par la même occasion.


À ma surprise et c'est le moins que l'on puisse dire, une fontaine de sang est sortie du corps du rongeur, faisant rougir les roses blanches tout autour et mon visage, le sang était chaud et avait vraiment le goût du sang. Je l'ai su quand il a coulé sur mes lèvres.


La bouche béante, j'ai entendu les jumeaux dire ces mots :


"Dans ce monde on a ce que l'on mérite."


"C'est une justice aiguisée qui régit notre monde."


La voix ne semblait pas provenir d'un quelconque émetteur. Oui LA voix, elle était partagée pour les deux personnages.


"Dinah, continue ton chemin, vois ce qu'il arrive à ceux qui bafouent les lois."


Dinah... Ce nom m'était familier et me rappelait l'univers D'Alice.


Même si je me persuadais que le sang était faux et que ce n'est qu'un petit être en peluche qui avait été assassiné, la violence de la scène me laissait terriblement mal à l'aise, mais une fascination morbide et l'amour que je portais à ce dessin animé me poussaient à aller plus loin.


J'entrais dans la nouvelle salle.


C'était une longue forêt très sombre pleine de petits virages.
Au fur et à mesure que je m'y enfonçais, ce qui semblait être de petits pleurs étouffés s'est changé en longs râles de tristesse.


C'est alors que j'ai remarqué les animaux étranges dans les arbres, ce sont eux qui pleuraient.





Les larmes des animaux mécaniques formaient un petit ruisseau que je remontais.
Au fur et à mesure que j’avançais, un liquide rouge se mélangeait avec les larmes. Au début ce n'était pas très visible mais ça s'est rapidement changé d'un rouge très clair, comme du sirop mal dosé, presque imperceptible, à un épais liquide rouge qui ne pouvait être autre chose que du sang.
Des larmes coulaient également de mes joues, tout ce que je pouvais me dire était "pourquoi ?"


J'ai fini par atteindre le bout du chemin, la source faite de larmes/sang.
C'était le morse, il était étendu là, sur le ventre, face contre terre, sa canne plantée dans le dos.
Le plus effrayant était clairement le fait qu'il s'agissait non pas d'un automate mais d'un costume qui était à mes pieds. Visiblement il y avait quelque chose dedans.





"Voler la nourriture d'un ami ou


s'introduire sans permission,


il faut en payer le prix."


On y était, c'était bien la sécurité de l'attraction.
Mais quel genre de malade pouvait en être le responsable, l'homme qui avait provoqué ma chute ?


J'avais déjà pensé à m'enfuir, à rebrousser chemin, mais j'avais bien trop peur dorénavant.


Je voulais sortir d'ici le plus vite possible.


"Trois


salles."


C'est comme si les jumeaux m'avaient entendue.
Avais-je parlé toute seule ?
Restait-il donc trois salles avant la sortie ?


Ne voulant pas rester une seconde de plus ici, j'ai contourné très largement le cadavre du morse et j'ai continué ma route.
La forêt sanglante débouchait sur le lieu où Alice prend le thé avec le lièvre de Mars et le chapelier fou.
D'ailleurs, ces deux derniers étaient présents, enfin du moins leurs automates.


"Asseyez-vous, belle enfant" a dit le chapelier, d'une voix grésillante, à peine compréhensible.


Je m’exécutais à défaut d'autre choix, et prenais la place qu'Alice occupe dans le dessin animé.
Un pieu a traversé les autres sièges. J'avais visiblement fait le bon choix.


La peur s’enfonçait en moi, je perdais pied.


Le comportement du lièvre et du chapelier était très différent du dessin animé, ils étaient très calmes et leur"voix" très posée, autant vous dire qu'ils n'inspiraient pas la joie de vivre.


Les jumeaux se sont penchés à mes oreilles.


"Trois péchés,
trois tasses."


Le chapelier nous a servis à tous les trois du thé marron-rougeâtre très épais dont émanait une odeur de viande crue.
Sur la théière était marqué "suicide tea".


"À la vôtre", a grésillé le lièvre.


Après un bref moment d'hésitation, je me suis contentée de porter la tasse à mes lèvres. En la reposant, j'ai senti une plaque de pression s'enfoncer. Que se serait-il passé si je n'y avais pas touché ?
De la fumée blanche s'échappait à présent du lièvre et du chapelier suite à l'ingestion de leur thé.


Deuxième tasse.


"Nous avons bu-bu pour notre gourmandise, buvons main-maintenant pour no-notre colère ! " a grincé le chapelier fumant.
La fumée était maintenant noire et des étincelles s'échappaient de mes compagnons de thé.


"Bu-bu-buvons... Pour la, pour la vie que nous n'auri-n'aurions jamais jamais JAMAIS dû acquérir-quérir", a terminé le lièvre qui me faisait mal au cœur à se détruire ainsi.
Troisième tasse, mon thé avait débordé un peu partout.


Dans un feu d'artifice d'étincelles mortelles, les deux compères se sont enflammés en poussant de véritables hurlements mécaniques, qu'ils n'ont cessé qu'une fois éteints, c'était le cas de le dire ; j'avais déjà quitté la pièce en courant, en pleurant et en bouchant mes oreilles.


Les deux jumeaux m’ont accompagnée à l'opposé de par où j’étais venue, vers l'avant-dernière salle.


En me retournant vers la table de thé, je ne pouvais m'empêcher de ressentir une profonde tristesse.





"Allez Dinah, en route", a dit un des jumeaux.


C'était le jardin des fleurs qui chantent, elles étaient toutes fanées, marrons et tombantes.




Des râles. Les râles que poussent les grands malades aux portes de la mort émanaient de certaines fleurs. C'était le spectacle le plus triste que j'avais pu voir de toute l'attraction, il n'y avait pas la volonté d'effrayer ici, plutôt celle de démoraliser.


La pièce était vraiment très longue, je n'en voyais pas la fin. Elle était interminable, les secondes paraissaient être des minutes.


Alors je suis finalement arrivé au seuil de la dernière salle après une interminable traversée, c'était un long couloir, la scène où Alice chute au début du dessin animé.


Je m'y enfonçais rapidement quand en me retournant j'ai vu les jumeaux faire demi-tour, se dirigeant rapidement vers une petite fille vêtue comme Alice. Elle se cachait péniblement derrière une fleure fanée de la pièce précédente, les habits en lambeaux, décoiffée, des larmes coulants de ses yeux.


Ne me jugez pas, je n'ai pas pu... Je suis partie.
Partout autour de moi résonnait "au revoir Dinah", encore et encore. Et là je me suis souvenue, Dinah était le chat D'Alice, j'avais été considéré comme leur bête tout ce temps.


Courant à travers le couloir qui donnait avec brio l'impression d'être à la verticale, ce qui a causé quelques chutes, j'entendais les cris de cette petite fille anonyme me poursuivre, bien que de plus en plus faibles. Un craquement sourd a stoppé les battements de mon cœur et a fait s'interrompre les cris.


Le couloir qui n'avait cessé de rétrécir m'a obligé à sortir à quatre pattes de ce qui vu de l’extérieur semblait être une bouche d'aération.
À mon retour à l'hôtel, mes valises étaient posées devant. J'ai compris le message et après avoir fini ma nuit à l'aéroport, je suis rentrée directement en France sans m'expliquer sur les raisons de mon retour précoce, prétextant la maladie. Je suis restée enfermée dans ma chambre plusieurs jours, ne sortant que pour manger. Vous êtes les premiers à qui j'ose en parler.


Mais ce qui me hante aujourd'hui en plus de tout cela, c'est le regard de l'homme en bleu de travail qui m'a regardée partir du parc. Je l’ai aperçu au dernier moment, à la fenêtre de ce qui avait été ma chambre, me regardant. C'était lui le chef de cette monstruosité.


J'ai vu ses lèvres desséchées bouger, je pouvais lire dessus. Il me lançait sans se démunir de son sourire satisfait : "au revoir Dinah."


C'est là que ma grand-mère a fini son histoire, essuyant ses lunettes embuées par les larmes.
Je vous passe l'atmosphère étouffante de malaise qui a suivi jusqu'au moment où on l'a accompagnée à la maison de retraite.


Était-ce inventé ? Une invention qu'elle pensait vraie ? Ou bien la dérangeante réalité ?
En tout cas pour une personne diagnostiquée Alzheimer, c'était incroyable venant d'elle, tous ces détails, alors qu'elle avait à peine jeté quelques coups d’œils dans son carnet...


Cette histoire restera un mystère à jamais, je le crains.


Ce lien Wikipedia est la seule source réelle d'information que j'ai pu trouver en rapport avec son histoire :


http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Alice_in_Wonderland_(attraction)


Corrigé par la Waffe.
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com


Last edited by dr.lama on Sat 11 Jun 2016 - 23:53; edited 12 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 24 Apr 2016 - 23:49    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
M. Psychotique
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 16 Mar 2016
Posts: 23
Localisation: Juste là
Masculin

PostPosted: Mon 25 Apr 2016 - 03:47    Post subject: [C] Alice Reply with quote

cohérence/vraisemblance de l'histoire : L'introduction de la grand mère dans le parc est bien trop facile surtout que le parc viens à peine d'ouvrir. On lui a offert un billet, et elle préfère s'introduire illégalement dans un parc inachevé.. Sinon rien à redire. On en a discuter sur le chat et je trouve que le début est bien trop détaillé avec des passages plutôt futile (la scène du cinéma qui brûle par exemple) alors que vers le milieu/fin les salles du manège ne sont pas assez décrite pour qu'il y'ait réellement un frisson chez le lecteur. Tu devrais plus décrire en profondeur ces salles car pour moi ce sont les éléments clés du creepypasta. J'ai bien aimé la scène du "suicid tea" mais peut-être que j'aurai décris la couleur du thé rougeâtre avec des morceaux de chair dedans. (ce n'est qu'un exemple.)

-cohérence des actions du ou des personnages : Rien à dire, sauf la scène de l'intrusion qui est bien trop facile pour un parc tel que Disney ultra sécurisé. Mais on va dire que c'est les années 50 Smile


-sentiment éveillé chez le lecteur : j'ai réellement aimé cette histoire même si pour moi il manque pas mal de détail sur les salles. Sinon RAS

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Si j'ai bien la petite fille transmet le témoignage de sa grand mère sur un forum ?

-style d'écriture : RAS

-lisibilité du texte : des gros sauts de lignes entre les paragraphes ce qui rallonge le texte. Quelques fautes d'orthographe mais c'est plus de l'inattention qu'autre chose donc ce n'est pas bien gênant.

-intérêt de l'histoire: J'adore l'univers mystique d'Alice In wonderland qui a été adapté maintes fois. Tu as réussi à me séduire avec cette CreepyPasta qui peut amené à être excellente si tu creuse encore plus en profondeur le manège qui pour moi est la scène principale de l'histoire. Pour moi elle est inachevé et tu devrais la travailler encore un peu, il ne manque pas grand chose. Raccourcir le début et rallonger l'action où se situe le manège serait plus intéressant pour moi.

Je t'encourage donc et je te met un POUR
Back to top
Tabbender
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 13 Jun 2013
Posts: 1,743
Localisation: Okuushima. J'espère que je vais vivre longtemps !
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Mon 25 Apr 2016 - 09:32    Post subject: [C] Alice Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire : Tu dis que t'as posté l'histoire sur d'autres forums, mais j'ai rien trouvé en cherchant. Et l'article n'est cité nulle part sur le web, non plus. Sinon la photo est d'une trop bonne qualité pour que tu l'ai prises sur un vieux journal... ah et le fait que tu montres les personnages quand ils sont mentionnés, ok ça aide à resituer ceux qui n'ont pas vu le truc ou y'a très longtemps (genre moi), mais c'est assez mal amené... tu devrais expliquer pourquoi tu mets ces images en fait.

-cohérence des actions du ou des personnages : Logiquement devrait y'avoir une sortie dans la dernière salle aussi, la meuf aurait pu se tirer par là. Je trouve que t'insistes pas du tout assez sur des trucs incroyables genre les automates qui la suivent, les pieux qui sortent des autres chaises... tu devrais parfois interrompre le récit pour nous en dire plus sur l'atmosphère qui régnait quand elle a raconté son truc, parce que là on a l'impression que c'est genre "oh tiens j'ai failli mourir lol", je sais que c'est un récit d'un récit mais bon...
Sinon la fin j'ai pas compris, elle arrive à sortir finalement ? Elle fait comment ? Comment elle a pu pas se faire voir par les gardes en repartant (et en arrivant d'ailleurs) ?

-sentiment éveillé chez le lecteur : Pas grand chose.

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Alors oui là c'est bon, c'est extrêmement cohérent et c'est pour moi l'un des meilleurs MdT imaginables, en fait. Forcément t'as vécu un truc bizarre, tu le racontes ici vu que tu sais qu'on a l'habitude d'avoir des histoires bizarres sans êtres forcément fausses. Logique.

-style d'écriture : Ok

-lisibilité du texte : Ok

-intérêt de l'histoire : C'est pas mal, bon y'a des points à revoir au niveau de la cohérence par contre, je sais pas mais au début tu te perds dans plein de détails etc, mais vers le milieu ça devient full action et on comprend plus rien... ce serait bien d'avoir constamment entre les deux, en fait. Bon cela dit ça reste acceptable, je suis pour.
________________

You cannot grasp the true form of my Mastersword ! My life for Hyrule !





Le Tabbender's Challenge, vaincu une seule fois depuis 2014 (GG à The Dude ).
http://www.creepypastafromthecrypt.com/t3099-Tabbender-s-Challenge.htm
495 graze it easy m⑨


ティト・ディック「ディックマン」、赤ちゃん!
Back to top
Visit poster’s website
M. Psychotique
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 16 Mar 2016
Posts: 23
Localisation: Juste là
Masculin

PostPosted: Mon 25 Apr 2016 - 13:13    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Tabbender wrote:
wwwwwwwwwis bon...
Sinon la fin j'ai pas compris, elle arrive à sortir finalement ? Elle fait comment ? Comment elle a pu pas se faire voir par les gardes en repartant (et en arrivant d'ailleurs) ?
"




dr.lama wrote:
Ne me jugez pas, je n'ai pas pus... Je suis partie.
Partout autour de moi résonait "au revoir Dinah" encore et encore et la je me souvins, Dinah était le chat D'Alice, j'avais été considéré comme leur bête tout le long."


Elle a réussie à sortir du manège car les automates croyaient que la grand-mère était le chat d'alice "Dinah
après je suis d'accord le coup des gardes est bien trop facile
Back to top
Tabbender
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 13 Jun 2013
Posts: 1,743
Localisation: Okuushima. J'espère que je vais vivre longtemps !
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

PostPosted: Mon 25 Apr 2016 - 14:34    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Non mais attends, elle pouvait se casser depuis le début ça veut dire ? Mais c'est idiot elle aurait du le faire beaucoup plus tôt dans le texte...
________________

You cannot grasp the true form of my Mastersword ! My life for Hyrule !





Le Tabbender's Challenge, vaincu une seule fois depuis 2014 (GG à The Dude ).
http://www.creepypastafromthecrypt.com/t3099-Tabbender-s-Challenge.htm
495 graze it easy m⑨


ティト・ディック「ディックマン」、赤ちゃん!
Back to top
Visit poster’s website
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Mon 25 Apr 2016 - 16:45    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Je modifierais le texte demain avec un ordinateur, vous pourriez citer les passages trop détaillés et ceux qui ne le sont pas assé selon vous ? Je vais déjà commencer par la, ça m'aiderais beaucoup.

Merci pour le retour.
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
M. Psychotique
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 16 Mar 2016
Posts: 23
Localisation: Juste là
Masculin

PostPosted: Mon 25 Apr 2016 - 17:45    Post subject: [C] Alice Reply with quote

dr.lama wrote:
Je modifierais le texte demain avec un ordinateur, vous pourriez citer les passages trop détaillés et ceux qui ne le sont pas assé selon vous ? Je vais déjà commencer par la, ça m'aiderais beaucoup.

Merci pour le retour.


Bien sûr, je contribuerai avec plaisir. On pourra en discuter sur le chat si tu souhaites pour éviter de faire des postes inutiles.
Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 26 Apr 2016 - 15:19    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Je commence la MAJ de la pasta mais pour l'instant je ne l'ai qu'effleurée et demandée à Tripoda de bien vouloir la déplacer pour moi.
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
Clint
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Mar 2014
Posts: 3,326
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

PostPosted: Thu 28 Apr 2016 - 12:29    Post subject: [C] Alice Reply with quote

dr lama wrote:
/!\ VOUS VOUS APPRETEZ A LIRE UNE CP INACHEVEE /!\


La prochaine mets-le en size=800 et en rouge. Successful Troll
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Mon 9 May 2016 - 15:26    Post subject: [C] Alice Reply with quote

J'ai toujours eu un faible pour la démesure 
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Mon 23 May 2016 - 21:17    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Bon et bien voilà la version finale, j’espère ne pas avoir oublié de modif'.
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
fangirldejeff:)
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 104
Localisation: Sur les chemins boueux, sombres et humides des forêt.
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 24 May 2016 - 17:45    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Pourquoi mettre deux fois la même photo ( les deux premiers spoiler ), pourquoi changer de police en plein milieu de l'histoire ( surtout que la seconde police pique les yeux ) et surtout les deux dernières images sorties droit d'un dessin animé cassent toute crédibilité. Successful Troll
________________
Je suis une écervelée :3 Youhou!



Rose,
Pétale,
Pic d'argent,
Goutte rubis,
Rire cristallin,
Transcendant notre voie,
Il y a toujours un prix.


Blême,
Poème,
Griffonnant,
Une manie,
Sur peau de satin,
Virtuose pour soi,
Il y a toujours un prix.


Feu,
Peureux,
chatoyant,
Plus de sursis,
S'amuser sans fin,
Laisser vibrer sa foi,
Il y a toujours un prix.

Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 24 May 2016 - 20:15    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Je dois vraiment répondre à ça ?
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
Antinotice
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,613
Localisation: Marseille
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Fri 27 May 2016 - 11:15    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Cohérence de l'histoire : Les pastas sur Disney ont toujours un petit côté wtf dans ce qui y est décrit, donc je suppose que ça ne sert à rien de trop se questionner sur le pourquoi du comment. J'aime beaucoup le passage du thé. Il y a quand même l'introduction qui est un peu longue, l'histoire met un peu trop de temps à démarrer. Ensuite, je trouve que tu mets un peu trop de repères chronologiques, et ça donne un effet "hé regardez, je me suis bien renseigné !" dont on peut se passer.

Cohérence des actions des personnages : Hm, je crois que j'ai rien de plus à ajouter ici pour la cohérence.

Moyen de transmission : Là ça coince. Ce n'est pas du tout un style oral qu'utilise la vieille. Et puis peu importe son âge, Alzheimer ou pas, ça fait beaucoup de détails à retenir. Certes c'est quelque chose qui a dû bien marquer sa mémoire, mais ça voudrait dire que son petit-fils a lui aussi retenu toute l'histoire en détails pour nous la raconter ? J'y crois moyennement. Ce que tu pourrais faire, par exemple, c'est dire que la grand-mère a écrit son histoire immédiatement après être rentrée en France quand elle était jeune, et qu'elle donne le carnet à sa famille.

Sentiments éveillés : J'aime bien les histoires sur Disney. Bon, j'ai pas eu peur, mais c'était une lecture agréable.

Lisibilité : Bonne.

Style : Bon.

Intérêt : C'est plutôt réussi, et si tu fais quelques modifications, surtout pour le MdT, je suis pour.
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 27 May 2016 - 20:26    Post subject: [C] Alice Reply with quote

Merci anti, oui c'est pas bête du tout, le petit fils trouve l'article de journal ET le journal, je modifierais quand j'aurais un ordi sous la main Smile
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group