Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Les chiens noirs et blancs (Black and White Dogs)

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Traductions -> Traductions rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
CryingAngel
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 21 Jun 2016
Posts: 3
Féminin 龍 Dragon

PostPosted: Thu 23 Jun 2016 - 17:24    Post subject: Les chiens noirs et blancs (Black and White Dogs) Reply with quote

Original : http://www.creepypasta.org/creepypasta/black-and-white-dogs#read


Traduction ;


L'enfant s'est réveillé en sursaut au milieu de la nuit, un cri mourant aux bords de ses lèvres. Il était pris de sueur froide et tremblait de ton son corps. La veilleuse à côté de son lit illuminait sa chambre. Il n'y avait pas de monstre. Il avait simplement tout imaginé dans un petit, mais terrifiant cauchemar.
Il tendit sa main dans l'obscurité et tira sur le cordon de sa lampe. L'ampoule brilla et brisa la noirceur de sa chambre. Il dormirait avec la lumière allumée, juste au cas où.
Il se tournait et se retournait dans son lit, mais ne parvenait pas à se rendormir. Le problème était qu'il devait vraiment aller aux toilettes. Il ne voulait pas s'aventurer dans la pénombre de la maison, il avait peur des bêtes qui se cachaient dans les coins sombres, et qui attendaient de l'attraper et de le manger.
Il a finalement réalisé qu'il ne serait pas capable de se recoucher tant qu'il ne se serait pas soulagé. Il rassembla tout le courage qu'il avait et a posa un pied au sol. Il plissa les yeux, s'attendant à voir une main verte et tachetée surgir de sous son lit et saisir sa cheville. Mais cela n'arriva pas. Il laissa son deuxième pied touché le sol avant de se dirigé vers la porte, et de l'ouvrir lentement.
Il courut aussi vite qu'il le pouvait dans le couloir avant de trébucher sur ses propres pieds et de percuter le sol violemment. Il se releva et retrouva son équilibre, faisant face aux ogres de la nuit.
Ils n'étaient nulle part où ils pouvaient être vus, ils avaient dû se mêler à l’obscurité.
La salle de bain était au bout du couloir. Il y était presque. Soudain, (dans l'original, on trouve le soudain, mais n'est-il pas mieux de l'enlever ? Pour un meilleur effet?)quelque chose de poilu se frotta contre sa jambe. Il sursauta et un hoquet de surprise s'échappa de sa gorge, mais il se calma vite quand il réalisa que ce n'était que Scruffy (à noter que « scruffy » désigne quelque chose de pouilleux, de sale), le chien de la famille.
Le garçon ne pouvait pas voir le pelage du chien dans la noirceur (il n'y a pas de terme pour « shadiness » en français) du couloir, mais pouvait affirmer que c'était lui, à la façon dont ses griffes frottaient contre le parquet.
Le garçon s'arrêta un moment avant de gratter son chien derrière ses oreilles fines et froissés. Il remarqua qu'il y avait beaucoup de croûte à l'arrière de la tête du chien. Celui-ci haleta de plaisir et lécha la main du garçon. La salive de Scruffy était inhabituellement épaisse. La lumière de la lune brillant à travers la fenêtre illumina les yeux verts jaunâtres du chien. Il semblait boiter légèrement, comme s'il avait récemment souffert d'une blessure à la patte.
Décidant de s'occuper de Scruffy au matin, le garçon continua vers la salle de bain. Le chien passa devant lui et entra dans la chambre des parents, et le garçon entendit le chien sauter sur le lit de sa mère et de son père.
Le garçon atteignit enfin la salle de bain et put finalement se soulager. Il retourna dans sa propre chambre, fier d'avoir vaincu sa peur.
Le matin suivant, quelque chose d'étrange se produisit. Les parents du garçon ne l'avaient pas réveillé. Pensant qu'ils devaient simplement dormir, il décida de faire une surprise à sa mère et à son père.
Il s'introduisit dans leur chambre tel un ninja et sauta sur leur lit avec un petit cri. À sa grande surprise, ils ne se levèrent pas. Les masses dans le lit qu'il savait être les corps endormis de ses parents restèrent immobiles.
Il remarqua que le lit était couvert de poils de chien blancs.
Cependant, Scruffy avait une fourrure noire comme la nuit.
Un sentiment de frayeur étreignit son coeur et il tira les draps du lit.
Un cri de terreur s'échappa de sa bouche. Ses parents reposaient là, les yeux fermés – leurs deux gorges avaient été lacérés et le matelas était couvert de sang.
Les larmes brouillèrent la vision du garçon tandis qu'il déboulait dans la cuisine et prenait le téléphone pour appeler la polie. C'est alors qu'il remarqua quelque chose à l'extérieur, par la fenêtre.
Scruffy était dans la niche que son défunt maître avait construit pour lui, et il aboyait comme un fou.
Scruffy avait été dehors toute la nuit.
Tandis que le garçon observait plus attentivement, il vit que Scruffy était sévèrement blessé et saignait. Le garçon ouvrit la porte et fit entrer Scruffy, prit des serviettes en papier et épongea le sang qui recouvrait son chien. Il remarqua alors que Scruffy serrait quelque chose entre ses dents. Le garçon pinça la mâchoire du chien et la chose qu'il tenait tomba au sol. Une substance aigre remonta de l'estomac du garçon pour s'arrêter au fond de sa gorge.
Cela semblait être un morceau de chair provenant de la patte d'un animal sauvage, et les poils attachés au tissu mou était blanc.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 23 Jun 2016 - 17:24    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Nevermore
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 08 Jun 2014
Posts: 865
Localisation: Nantes
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 24 Jun 2016 - 01:00    Post subject: Les chiens noirs et blancs (Black and White Dogs) Reply with quote

► Incohérence de l'histoire et de la narration :
    Ça me fait beaucoup penser à une ancienne histoire du même genre. (les humains aussi peuvent lécher)

► Incohérence des actions :
    Comment le gosse sait que le morceaux vient forcément de la jambe de l'animal ?

► Sentiment éveillé et potentiel :
    Prévisible, sans doute de par sa ressemblance avec l'histoire précédemment nommée.

Traduction :
   
    « Ils n'étaient nulle part où ils pouvaient être vus » -> « Ils ne pouvaient (pas) être vus/Ils étaient invisibles/Ils étaient introuvables » (nowhere to be
                                                                                       seen
, c'est une expression pour dire que tu ne peux pas/n'arrives pas à voir quelque chose)

► Style :
    Simple remarque, on proscrit généralement l'usage du passé simple. (on préférera le passé composé ou l'imparfait) Very Happy

► Intérêt :
    C'est pas si mauvais que ça,
    Cependant la fin est prévisible, ce qui est relativement dommage pour un texte qui se base sur sa fin.
    C'est un contre.
________________
ᚾᛖᚢᛖᚱᛗᛟᚱᛖ


Back to top
Visit poster’s website
Aridow
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Mar 2015
Posts: 2,116
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Fri 24 Jun 2016 - 08:02    Post subject: Les chiens noirs et blancs (Black and White Dogs) Reply with quote

C'est stupide de vouloir enlever le "soudain" pour donner plus d'effet, ça fait l'effet inverse. tav
Pour shadiness je te propose obscurité, qui colle beaucoup mieux que noirceur, ce dernier terme concernant la couleur et non l'ombre.

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire :
- Cohérence des actions du ou des personnages : "mais pouvait affirmer que c'était lui" Un gamin qui est terrorisé par ce qu'il peut y avoir dans le noir ne va jamais deviner ça. Et il lâche le téléphone pour son chien ?
- Sentiment éveillé chez le lecteur : Dès que le narrateur dit qu'il ne sait pas vraiment si c'est le chien, déjà on sait que c'est pas lui et tout le reste est prévisible.
- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Ici aucun, et narration à la troisième personne.
- Style d'écriture : Ok.
- Lisibilité du texte : Saute des lignes, comme dans le texte original. Sinon quelques fautes, quelques phrases mal tournées et dans l'ensemble littéraire.
- Intérêt de l'histoire : Prévisible dès le début, pas de possibilité de MdT, et un peu littéraire. Histoire souvent exploitée aussi.

Contre.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM

Back to top
Visit poster’s website
Ocene
Damné
Damné

Online

Joined: 03 May 2013
Posts: 1,115
Localisation: Poveglia
Masculin

PostPosted: Fri 24 Jun 2016 - 11:56    Post subject: Les chiens noirs et blancs (Black and White Dogs) Reply with quote

• Cohérence de l'histoire et des personnages : Tout d'abord, je n'arrive pas à comprendre comment le garçon peut affirmer que c'est son chien et qu'il n'arrive pas à voir son pelage. Je dis peut-être n'importe quoi, mais même dans le noir j'arrive très bien à distinguer mon chat noir de mon chat blanc quand ils sont à côté de moi. De même pour la fin, comment fait-il pour savoir que c'est un morceau de la patte?
• Sentiment éveillé : Pas grand chose, la fin est trop prévisible je trouve.
• Moyen de transmission de l'histoire : Aucun.
• Style d'écriture : Ça passe, mais fais attention avec la traduction et les expressions !
• Lisibilité du Texte : C'est bon aussi et puis c'est court, ça se lit assez rapidement.
• Intérêt de l'Histoire : Tout est trop prévisible, puis il y a quand même pas mal d'incohérences. Comme ça a été dit plus haut, ça fait vraiment penser à l'histoire de la main léchée. L'histoire reste sympa quand même, mais malheureusement on s'y attend vite.

C'est contre.
Back to top
Visit poster’s website
Kowai
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 15 Jul 2015
Posts: 1,232
Localisation: Bruxelles
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 13 Jul 2016 - 02:31    Post subject: Les chiens noirs et blancs (Black and White Dogs) Reply with quote

- Cohérence de l'histoire : Il y a pas de soucis à ce niveau-là.

- Cohérence des actions du/des personnage(s) : Ocene a pas tort, le blanc est certainement ce qui contraste le plus avec le noir. C'est assez étrange que le garçon ne semble pas remarquer la différence de teinte. Je trouve que les autres couacs sont des détails que l'on peut omettre.

- Sentiment éveillé chez le lecteur : Aucun. Pour le coup, oui, le shock ending est un peu raté, il ne fait qu'avancer l'histoire sans vraiment la conclure.

- Vraisemblance du moyen de transmission : Ça se présente de manière un peu trop longue pour que l'on puisse considérer le texte comme étant une shortpasta je trouve. De ce fait, il n'y a pas de justififation à l'absence de MdT.

- Style d'écriture : La flemme de comparer par rapport à l'original mais le texte a été fluide à lire. Je m'en tiens à l'avis des autres.

- Lisibilité du texte : Bonne.

- Intérêt de l'histoire : On retrouve beaucoup de trucs déjà usés et un peu de la CP susmentionnée (bien que la ressemblance à laquelle mes VDD réfèrent n'est pas aussi prononcée que ça outre le léchage) sans pourtant apporter grand-chose, le shock ending n'étant pas très percutant. De plus, l'absence de MdT est un peu gênante. Contre.
________________



[flash width=400 height=326 loop=true flashvars= allowScriptAccess=never allowScriptAccess=never allowScriptAccess=always allowScriptAccess=never allowScriptAccess=never:13dc146c2e]http://cftcs.byethost7.com/cartekiwi.swf[/flash:13dc146c2e]

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Traductions -> Traductions rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group