Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Il te regarde

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tata_Tartines
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 02 Aug 2016
Posts: 2
Féminin

PostPosted: Wed 3 Aug 2016 - 14:03    Post subject: Il te regarde Reply with quote

Il te regarde 
Aujourd’hui, c’est la fin je le sens. Il ne me reste que quelques heures ! Je ne sais plus quoi faire ! J’ai bien essayé de fuir la maison mais toutes les portes sont fermées à clef. J’ai essayé d’appeler quelqu’un mais aucun réseaux et peut-importe où que j’aille. Je n’en peux plus ! Je n’en peux plus bordel ! Je vais crever dans cette putain de baraque ! Calme toi Emmy, calme toi … Ecrit, écrit, ECRIT ! MERDE quoi ! Plus d’encre ! Tant pis, tant pis… On va continuer à parler, bon… heu… Bonjour ? Moi c’est Emmy et sortez tout de suite de cette maison si vous le pouvez encore ! Je vais vous raconter ce qui s’est passé… Tout à commencer quand j’ai emménagé ici, j’avais 12 ans à l’époque. J’ai installé ma chambre à l’étage. C’était une petite pièce aux murs bleus, à la fenêtre sur le toit, une garde- robe dans le mur et un tout petit placard avec une toute petite porte. Ce placard était bien pratique, il me servait de four- tout. J’y rangeais mes jeux vidéo, mes cours d’école, mes vieux habits et tout un tas de brique à braque. Dans ma chambre, il n’y avait pas vraiment grand-chose. Un double lit mais qui était mis sous la forme d’un lit superposer contre le mur qui ne bloquait en rien ma grade- robe et mon petit placard, un bureau mis contre un autre mur tout près de la porte, ma télévision, ma console et quelque autre trucs. Je n’avais besoins de rien d’autre pour vivre heureuse. J’adorais ma chambre, excepté qu’elle avait un seul défaut, les courants d’air qui venait de mon placard pas isolé du vent. A cause de ça, la porte de mon placard n’arrêtait pas de s’ouvrir !
Un bruit ! Merde y’a eu un bruit !!! C’est lui, c’est lui !!! … Félix ? Putain de chat casse-toi sinon tu vas crever aussi… Félix pourquoi, il ne manque une pate ? Félix ?! Félix !!! Ta tué mon chat, connard ! Et après ce sera moi…
Désolé je reprends où j’en étais. Il le faut !
Le 5 septembre 2015, un an plus tard que mon emménagement, le garçon dont j’étais amoureuse (mon voisin) m’a demandé de sortir avec lui, ce fut le plus beau jour de ma vie. J’ai accepté de suite !
C’est après plus d’un an et 5 mois que j’eu enfin la solution pour que cette porte ne s’ouvre plus toute les nuits ! Comme mon copain allait venir dormir chez moi pour la première fois, il me fallait plus de place donc je mis le lit du haut à côté de l’autre mais du coup il bloquait la petite porte du placard. Au moins, elle ne s’ouvrait plus ! Même si les courent d’air la faisait claqué pendant la nuit.
Ce jour-là, mon copain m’a raconté que les anciens propriétaires étaient partit en courant un beau jour mais qu’il n’avait jamais su pourquoi. Je me dis qu’il me faisait une blague mais aujourd’hui je sais pourquoi ils se sont empressés de partir
Le 20 octobre 2016, je quittai mon copain car j’appris qu’il me trompait avec ma meilleure amie. J’étais détruite, tellement détruite que je décidais de remettre ma chambre comme avant comme si rien ne c’était passé. Je me disais que ça allait m’aidé à l’oublier. Et je remis donc les deux lit en mode : superposé et dormit dans le lit du haut. Ce qui se passa à mon réveil ne m’étonna guerre. La porte du placard était ouverte.
Merde ! Déjà minuit… Je n’ai plus que 3 heures à vivre. SVP Est-ce que quelqu’un peut me sortir d’ici *en criant* Non, c’est bon, je suis foutue… Continuons, continuons,….
Donc… Un jour où l’envie d’aller au toilette me pris plus que l’envie de continuer mon rêve, me réveilla et me fis sortir de mon lit. Quand je reviens de mon envie pressante, je remarquai que la porte de mon petit placard était entrouverte. Ceci ne m’étonna guerre, c’est seulement avec plus d’attention que je vis deux boules blanche brillé dans le noir. Le temps de prendre ma lampe torche et de l’allumer, elles n’y étaient plus. A ce moment- là, je n’y fis pas trop attention car mon chat aimait encore bien rentré dans ma chambre et je me mis à l’esprit que ce n’était que lui. Je me rendormi d’aussi tôt.
Le lendemain, rebelote. Le réveil au milieu de la nuit, la porte du petit placard ouverte, les deux boules blanches et puis je me rendormis. Ce n’est qu’à 9h 30 du matin que je me réveillai pour la seconde fois avec une atroce douleur dans mon bras droit. Je montrais ça à mes parents et surtout à mon père car il était infirmier. Il m’a dit que j’avais le bras cassé et nous somme aller à l’hôpital.  
Je suis resté 3 semaines à l’hôpital. Et quand je suis rentré, rien n’avait vraiment changé excepté la porte du placard qui ne s’était pas ouverte. Ce soir-là, je me rendormis une fois de plus dans mon lit, ce que je n’aurais pas dû faire…
Je me réveillai brusquement d’un cauchemar dont je ne me rappelais que d’une phrase : «  Tu m’as manqué Emmy durant ces 3 semaines. » Je regardai autour de moi et vis la porte du placard ouverte mais aucune des deux boules blanche n’y était. J’allumai ma lampe torche et vis quelqu’un ou plutôt quelque chose au bord des draps. J’étais terrifier et ne savais plus bouger. Je n’eus pas bien le temps de le voir mais il était grand et noir aux deux boules blanches qui lui servaient d’œil… Il partit aussi vite que possible dans le placard. C’est là que mon cauchemar m’était revenu et je me souviens que cette phrase venait de lui, que chaque jour il me regardait dormir… Je ne sus me rendormir de la nuit…
Le lendemain, lors du petit- déjeuné, je racontai tout à mes parents mais forcément, il ne me croyait pas. Qui pourrait croire une chose pareille en même temps ?
Le soir même, je ne sus m’endormir jusqu’au moment où je n’en pouvais plus et que je tombai dans un long sommeil. Quand je me réveillai, je vis une veille peluche dans ma poubelle. C’était Snoopy, le chien et il était couvert d’une substance noir étrange que je n’aurais su savoir ce que c’était. Peut-être était- ce juste de la poucière, peut-être était- ce le monstre. Je regardais la photo de mon chien, de mes parents et moi et vit la même substance que sur la peluche. On avait du mal à reconnaître qu’il y avait un chien de base. Je descendis le plus vite possible et demanda à ma mère où était Puppy. Elle me répondit qu’il avait été infernale et qu’ils l’avaient donné. Le seul souci, c’est que Puppy était un chien qui ne fait que dormir et manger. Il aboie rarement et il est plein de tendresse. Je ne la croyais donc pas. Et j’ai eu ma confirmation quand je retrouvai un bout d’oreille de chien dans mon jardin.
Quand venu l’heure du couché, je ne sus m’endormir et vers 3h du matin. Le monstre est revenu, la main ensanglanté et les dents pleines de sang. Il a regardé de nouveau la photo à poser sa main dessus et est partit. Je pris la photo de suite et vis que du sang était sur ma mère. Je couru dans leurs chambre pour la réveiller et à mon grand soupir, elle se leva en parfaite santé. Ouf ! Je dormis avec eux cette nuit- là.
Je me réveillai en sursaut et vu, à côté de moi, ma mère et son cœur arraché qui était à terre. Mon père n’en revenait pas. La porte de leurs chambre était entre- ouverte. Nous avons appelé la police mais je ne leur ai rien dit à propos du monstre.
La journée passa et je m’endormis avec mon père le soir.
Quand je me réveillai, la photo de notre ancienne famille était à côté de moi. Je réveillai mon père. Encore heureux, il était en vie. Je la lui montrai. Il n’en revit pas ces yeux. Une tache rouge était maintenant sur sa tête. Il décida donc d’apporter la photo au commissariat.
Il est déjà deux heures ! Vite, vite !!
J’appris plus tard qu’il était mort dans un accident de voiture. Un témoin l’aurait entendu crier : « Vas t’en de ma voiture ! » et puis il se serait pris un camion en face à face. Je montai dans ma chambre et vit ce monstre sur mon lit. Il me fit comprendre en montrant la lune et en faisant le signe 1 avec ses longs doigts qu’il ne reste plus qu’une nuit.
          Voilà toute l’histoire. Je commence à devenir parano… Je n’en peur plus ! J’ai peur, j’ai froid, j’ai faim… Il me regarde, je le sens ! Au secours !!...
Cet enregistrement venant d’une petite fille nommé Emmy et âgée de 14 ans a été retrouvé ce matin dans le sol de sa chambre. Le cadavre de la jeune fille étant sur le lit. Il lui manquait sa tête. Il n’y a aucune trace de bandit, de tueur ou même de … monstre. La seule chose étrange qui s’est produite est que la porte du placard de la jeune fille était ouverte en arrivant et juste avant de partir, un long bras noir le ferma. Nous pouvons bien le voir sur la caméra de surveillance que nous avons posée en arrivant.
La police. 
  
Tata-Tartines J 
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 3 Aug 2016 - 14:03    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Kowai
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 15 Jul 2015
Posts: 1,232
Localisation: Bruxelles
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent

PostPosted: Wed 3 Aug 2016 - 14:45    Post subject: Il te regarde Reply with quote

Avant même de commencer ma lecture, il y a deux trucs qui me dérangent : il y a des paragraphes mais c'est pas du tout aéré, ça donne quand même une impression de gros pavé et la petite signature à la fin, je rappelle qu'au mieux, on ne prend aucun crédit de ses écrits creepypastiques.

- Cohérence de l'histoire : C'est vraiment niais quand même... Pour la cohérence à proprement parler, cf le critère suivant.

- Cohérence des actions du/des personnage(s) : Les parents qui donnent le chien uniquement parce qu'il s'est montré agaçant une fois ? C'est un peu abusé... Au fait, la peluche recouverte de cette substance noire, elle aurait pu la montrer à ses parents, ils auraient au moins pu s'inquiéter de quelque chose...

Tata_Tartines wrote:
Je me réveillai en sursaut et vu, à côté de moi, ma mère et son cœur arraché qui était à terre. Mon père n’en revenait pas. La porte de leurs chambre était entre- ouverte. Nous avons appelé la police mais je ne leur ai rien dit à propos du monstre.
La journée passa et je m’endormis avec mon père le soir.


NON, NON ET NON. MERDE QUOI. ON ARRACHE LE CŒUR DE SA MÈRE ET NI LA FILLE NI SON PÈRE NE SONT AFFECTÉS ?! Non mais putain, c'est impossible. C'est inconcevable. Je vais même pas épiloguer là-dessus, rien que ça pourrait justifier un contre...

- Sentiment éveillé chez le lecteur : Néant absolu.

- Vraisemblance du moyen de transmission : Enregistrement retrouvé dans la chambre de la fille.

- Style d'écriture : * Quelques trucs que j'ai notés au fur et à mesure de ma lecture :

Tata_Tartines wrote:
mes cours d’école

C'est superflu de préciser que ce sont des cours "d'école", on le sait très bien.

Tata_Tartines wrote:
C’est après plus d’un an et 5 mois que j’eu enfin la solution

Le passé simple n'a rien à faire là et en plus, il est erroné.

Tata_Tartines wrote:
Le 20 octobre 2016, je quittai mon copain car j’appris qu’il me trompait avec ma meilleure amie.


Idem, le passé simple n'a rien à foutre là.

* Il y a aussi des formulations boiteuses, par exemple :

Tata_Tartines wrote:
un an plus tard que mon emménagement


* Je viens de découvrir que c'est un enregistrement et honnêtement, l'utilisation du passé simple à l'oral, c'est invraisemblable... Il y a plein de tournures qui ne vont pas, c'est vraiment à revoir.

- Lisibilité du texte : Mauvaise, pavé.

- Intérêt de l'histoire : Aucun. L'histoire est niaise, on sait dès le départ que la fille va crever, rien n'est fait pour sortir de la maison, il y a des trucs invraisemblables qui sont expliqués (la mère qui crève avec le cœur arraché par exemple), lisibilité pourrie, ... Désolé si je suis un peu piquant mais c'est vraiment ce que c'est. C'est un contre net pour moi, tout est à revoir, je n'ai même pas les mots pour le dire.
________________



[flash width=400 height=326 loop=true flashvars= allowScriptAccess=never allowScriptAccess=never allowScriptAccess=always allowScriptAccess=never allowScriptAccess=never:13dc146c2e]http://cftcs.byethost7.com/cartekiwi.swf[/flash:13dc146c2e]

Back to top
Lalya
Guest

Offline




PostPosted: Wed 3 Aug 2016 - 15:27    Post subject: Il te regarde Reply with quote

Bon, y a tellement de chose à dire que je vais quote, mes annotations concerneront toujours le paragraphes du DESSUS. Du coup je passe un peu outre les critères habituels mais j'pense que ça sera plus clair (et plus profitable pour toi).

Tata_Tartines wrote:
Il te regarde 
Aujourd’hui, c’est la fin je le sens. Il ne me reste que quelques heures ! Je ne sais plus quoi faire ! J’ai bien essayé de fuir la maison mais toutes les portes sont fermées à clef. J’ai essayé d’appeler quelqu’un mais aucun réseaux et peut-importe où que j’aille. Je n’en peux plus ! Je n’en peux plus bordel ! Je vais crever dans cette putain de baraque ! Calme toi Emmy, calme toi … Ecrit, écrit, ECRIT ! MERDE quoi ! Plus d’encre ! Tant pis, tant pis…

Ok. C'est un rapport de police qui retranscrit un enregistrement audio. Le moyen de transmis est correct. Mais comment cette partie écrite nous parvient-il ? Sinon, y a pas de fenêtre par lesquelles elle peut sortir ?

On va continuer à parler, bon… heu… Bonjour ? Moi c’est Emmy et sortez tout de suite de cette maison si vous le pouvez encore ! Je vais vous raconter ce qui s’est passé… Tout à commencer quand j’ai emménagé ici, j’avais 12 ans à l’époque.

Il ne s'est rien passer pendant plus de 2 ans, donc non, tout n'a pas commencé quand elle avait 12ans.


J’ai installé ma chambre à l’étage. C’était une petite pièce aux murs bleus, à la fenêtre sur le toit, une garde- robe dans le mur et un tout petit placard avec une toute petite porte. Ce placard était bien pratique, il me servait de four- tout. J’y rangeais mes jeux vidéo, mes cours d’école, mes vieux habits et tout un tas de brique à braque. Dans ma chambre, il n’y avait pas vraiment grand-chose. Un double lit mais qui était mis sous la forme d’un lit superposer contre le mur qui ne bloquait en rien ma grade- robe et mon petit placard, un bureau mis contre un autre mur tout près de la porte, ma télévision, ma console et quelque autre trucs. Je n’avais besoins de rien d’autre pour vivre heureuse. J’adorais ma chambre, excepté qu’elle avait un seul défaut, les courants d’air qui venait de mon placard pas isolé du vent. A cause de ça, la porte de mon placard n’arrêtait pas de s’ouvrir !

Tu te perds dans des descriptions qui en plus d'être assez inutile à l'histoire sont assez mal menées. Y a un lit convertible façon mezzanine ou double. Un petit placard dans un coin dont la porte ferme mal, à cause des courants. C'est largement suffisant et clair pour tout le monde.


Un bruit ! Merde y’a eu un bruit !!! C’est lui, c’est lui !!! … Félix ? Putain de chat casse-toi sinon tu vas crever aussi… Félix pourquoi, il ne manque une pate ? Félix ?! Félix !!! Ta tué mon chat, connard ! Et après ce sera moi…
Désolé je reprends où j’en étais. Il le faut !
Le 5 septembre 2015, un an plus tard que mon emménagement, le garçon dont j’étais amoureuse (mon voisin) m’a demandé de sortir avec lui, ce fut le plus beau jour de ma vie. J’ai accepté de suite !
C’est après plus d’un an et 5 mois que j’eu enfin la solution pour que cette porte ne s’ouvre plus toute les nuits ! Comme mon copain allait venir dormir chez moi pour la première fois, il me fallait plus de place donc je mis le lit du haut à côté de l’autre mais du coup il bloquait la petite porte du placard. Au moins, elle ne s’ouvrait plus ! Même si les courent d’air la faisait claqué pendant la nuit.
Ce jour-là, mon copain m’a raconté que les anciens propriétaires étaient partit en courant un beau jour mais qu’il n’avait jamais su pourquoi. Je me dis qu’il me faisait une blague mais aujourd’hui je sais pourquoi ils se sont empressés de partir
Le 20 octobre 2016, je quittai mon copain car j’appris qu’il me trompait avec ma meilleure amie. J’étais détruite, tellement détruite que je décidais de remettre ma chambre comme avant comme si rien ne c’était passé. Je me disais que ça allait m’aidé à l’oublier. Et je remis donc les deux lit en mode : superposé et dormit dans le lit du haut. Ce qui se passa à mon réveil ne m’étonna guerre. La porte du placard était ouverte.
Merde ! Déjà minuit… Je n’ai plus que 3 heures à vivre. SVP Est-ce que quelqu’un peut me sortir d’ici *en criant* Non, c’est bon, je suis foutue… Continuons, continuons,….

Passage que je trouve totalement sans intérêt, ses déboires sentimentaux ne jouant pas un rôle important dans l'histoire. De base le placard s'ouvre à cause des courant d'air, c'est logique qu'il tape contre le lit si il est devant, et qu'il recommence à s'ouvrir si rien ne fait obstacle.

Donc… Un jour où l’envie d’aller au toilette me pris plus que l’envie de continuer mon rêve, me réveilla et me fis sortir de mon lit. Quand je reviens de mon envie pressante, je remarquai que la porte de mon petit placard était entrouverte. Ceci ne m’étonna guerre, c’est seulement avec plus d’attention que je vis deux boules blanche brillé dans le noir. Le temps de prendre ma lampe torche et de l’allumer, elles n’y étaient plus. A ce moment- là, je n’y fis pas trop attention car mon chat aimait encore bien rentré dans ma chambre et je me mis à l’esprit que ce n’était que lui. Je me rendormi d’aussi tôt.
Le lendemain, rebelote. Le réveil au milieu de la nuit, la porte du petit placard ouverte, les deux boules blanches et puis je me rendormis.

Des boules blanche pour des yeux ? J'veux bien admettre que la chose puisse avoir des yeux particulièrement grand, mais pourquoi les confondre avec le chat dans ce cas là ?... Je pense que le vocabulaire te fait défaut ici.

Ce n’est qu’à 9h 30 du matin que je me réveillai pour la seconde fois avec une atroce douleur dans mon bras droit. Je montrais ça à mes parents et surtout à mon père car il était infirmier. Il m’a dit que j’avais le bras cassé et nous somme aller à l’hôpital.  
Je suis resté 3 semaines à l’hôpital. Et quand je suis rentré, rien n’avait vraiment changé excepté la porte du placard qui ne s’était pas ouverte. Ce soir-là, je me rendormis une fois de plus dans mon lit, ce que je n’aurais pas dû faire…

Elle se réveille le bras cassé tout est normal ? Personne s'inquiète ? La douleur ne la réveille même pas quand on lui casse le bras ? Et trois semaine à l'hôpital ? Non. Aller, si les urgences sont blindés tu y passera peut-être 15h mais ça s'arrête là.

Je me réveillai brusquement d’un cauchemar dont je ne me rappelais que d’une phrase : «  Tu m’as manqué Emmy durant ces 3 semaines. » Je regardai autour de moi et vis la porte du placard ouverte mais aucune des deux boules blanche n’y était. J’allumai ma lampe torche et vis quelqu’un ou plutôt quelque chose au bord des draps. J’étais terrifier et ne savais plus bouger. Je n’eus pas bien le temps de le voir mais il était grand et noir aux deux boules blanches qui lui servaient d’œil… Il partit aussi vite que possible dans le placard. C’est là que mon cauchemar m’était revenu et je me souviens que cette phrase venait de lui, que chaque jour il me regardait dormir… Je ne sus me rendormir de la nuit…
Le lendemain, lors du petit- déjeuné, je racontai tout à mes parents mais forcément, il ne me croyait pas. Qui pourrait croire une chose pareille en même temps ?
Le soir même, je ne sus m’endormir jusqu’au moment où je n’en pouvais plus et que je tombai dans un long sommeil. Quand je me réveillai, je vis une veille peluche dans ma poubelle. C’était Snoopy, le chien et il était couvert d’une substance noir étrange que je n’aurais su savoir ce que c’était. Peut-être était- ce juste de la poucière, peut-être était- ce le monstre. Je regardais la photo de mon chien, de mes parents et moi et vit la même substance que sur la peluche. On avait du mal à reconnaître qu’il y avait un chien de base. Je descendis le plus vite possible et demanda à ma mère où était Puppy. Elle me répondit qu’il avait été infernale et qu’ils l’avaient donné. Le seul souci, c’est que Puppy était un chien qui ne fait que dormir et manger. Il aboie rarement et il est plein de tendresse. Je ne la croyais donc pas. Et j’ai eu ma confirmation quand je retrouvai un bout d’oreille de chien dans mon jardin.

Ses parents la croient pas et elle insiste pas plus que ça ? Elle va se coucher bien sagement sans faire de scandales, sans peur, sans pleurs ?
La mère qui ment pour couvrir la disparition du chien ok. Mais de là dire qu'elle s'en débarrasse en le donnant ça me choque un peu et ça apparaît plus comme une facilité scénaristique. Le coup de l'oreille retrouvé dans le jardin, mouais c'est pas super tangible, mais ça peut passer.


Quand venu l’heure du couché, je ne sus m’endormir et vers 3h du matin. Le monstre est revenu, la main ensanglanté et les dents pleines de sang. Il a regardé de nouveau la photo à poser sa main dessus et est partit. Je pris la photo de suite et vis que du sang était sur ma mère. Je couru dans leurs chambre pour la réveiller et à mon grand soupir, elle se leva en parfaite santé. Ouf ! Je dormis avec eux cette nuit- là.

Bon. Ca fait 2ans qu'elle vit là. Et comme ça du jour au lendemain le monstre se mets à tuer tout le monde sans réel éléments déclencheur ? Et il prends le temps de la "prévenir" de la victime en la "barrant" sur la photo ? Mouais, difficilement crédible pour ma part. (Ok, elle a été absente 3semaines, peut-être que c'est ce qui à mis le monstre en colère, mais bon, perso je serais plus vener d'avoir été bloqué dans mon placard pendant plus d'un an à cause d'un lit. ) D'autre part, elle n'a pas l'idée de redéplacer le lit pour bloquer la porte ?

Je me réveillai en sursaut et vu, à côté de moi, ma mère et son cœur arraché qui était à terre. Mon père n’en revenait pas. La porte de leurs chambre était entre- ouverte. Nous avons appelé la police mais je ne leur ai rien dit à propos du monstre.
La journée passa et je m’endormis avec mon père le soir.
Quand je me réveillai, la photo de notre ancienne famille était à côté de moi. Je réveillai mon père. Encore heureux, il était en vie. Je la lui montrai. Il n’en revit pas ces yeux. Une tache rouge était maintenant sur sa tête. Il décida donc d’apporter la photo au commissariat.
Il est déjà deux heures ! Vite, vite !!
J’appris plus tard qu’il était mort dans un accident de voiture. Un témoin l’aurait entendu crier : « Vas t’en de ma voiture ! » et puis il se serait pris un camion en face à face. Je montai dans ma chambre et vit ce monstre sur mon lit. Il me fit comprendre en montrant la lune et en faisant le signe 1 avec ses longs doigts qu’il ne reste plus qu’une nuit.

Aucune émotion, sa mère est morte et elle s'en fout ? La nuit suivante elle dort tranquillement dans le même lit avec son père, tout est normal ? Le père porte la photo chez les flics comme ça en pleine nuit, genre la photo prouve quelque chose ? Que tu les appels à la limite, mais apporter une photo...

Sinon, on laisse une gamine qui vient de perdre ses parents à la maison toute seule ? Pas de flics qui s'inquiètent ? Pas d'assistantes sociales pour la prendre en charge ? Elle vit seule à 14ans et tout le monde trouve ça normal...

Le monstre lui montre qu'il reste plus qu'une nuit, c'est pareil elle reste à la maison tranquillement à attendre ? Elle cherche pas un moyen de fuir ? Une solution ? Elle appelle pas à l'aide ?


          Voilà toute l’histoire. Je commence à devenir parano… Je n’en peur plus ! J’ai peur, j’ai froid, j’ai faim… Il me regarde, je le sens ! Au secours !!...
Cet enregistrement venant d’une petite fille nommé Emmy et âgée de 14 ans a été retrouvé ce matin dans le sol de sa chambre. Le cadavre de la jeune fille étant sur le lit. Il lui manquait sa tête. Il n’y a aucune trace de bandit, de tueur ou même de … monstre. La seule chose étrange qui s’est produite est que la porte du placard de la jeune fille était ouverte en arrivant et juste avant de partir, un long bras noir le ferma. Nous pouvons bien le voir sur la caméra de surveillance que nous avons posée en arrivant.
La police. 
  
Tata-Tartines J 


On ne signe pas non plus ses textes.

Pour ce qui est de la lisibilité...Sincèrement ton texte faut avoir envie de lire, il est présenté sous la forme d'un pavé avec de nombreuses fautes d'orthographes (petite mention pour "brique à braque" et "poucière"). Y a des soucis au niveau des temps choisis aussi et le vocabulaire est assez pauvre. Les descriptions comme je l'ai dis sont assez confuses, pour ce qui est des sentiments ils sont absents.

Forcément, pour les sentiments du lecteur, bah c'est le néant. J'arrive même pas à trouver l'histoire intrigante...

Du coup ça sera un contre pour ma part. L'ensemble du texte est à revoir. J'ai l'air dur comme ça pourtant, je peux t'assurer que j'ai essayé de ne pas paraître trop méchante.
Back to top
Trouble
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Jul 2016
Posts: 336
Localisation: Paris
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre

PostPosted: Wed 3 Aug 2016 - 16:02    Post subject: Il te regarde Reply with quote

Bon tout d'abord sache que ni moi ni kowai voulons te decourager c'est juste que tu fais des fautes que t'apprendra a rectifier avec le temps, maintenant passons a la critique ( j'peut pas mettre d'accens sur les lettres j'ai un clavier anglais dsl )
deja comme l'a dit kowai IL FAUT tout AERER 


- Cohérence de l'histoire : bon disons que c'est pas terrible, si elle est en danger pourquoi ne pas s'enfuire ? tu nous precise bien qu'il lui reste environs 2 voirs 3 heures, pourquoi ne pas sortir tu devrais peut etre mettre un obstacle qui l'empecherait de sortirs 


- Cohérence des actions du/des personnage(s) : je vais reprendre les idees de kowai mais les parents ne font vraiment RIEN pour aidees leurs fille ? 


- Sentiment éveillé chez le lecteur : Le fait que la creepy ne soit pas realiste ote tout sentiment de terreur ( mais ca c'est personnel )


- Vraisemblance du moyen de transmission : lettre ? ou enregistrement ?


 Style d'écriture : quelques formulation foireuse, tu ne t'est pas relue et sa ce voit, sinon dans l'ensemble disons que ca passe


- Lisibilité du texte : quelques picotement a l'oeil droit mais ca va                                                                                 


- Intérêt de l'histoire : En fait y'en a pas vraiment donc ca sera un contre, mais qui ne tente rien n'a rien ( je sais c'est pas terrible mais faut bien te consoler )
________________
1 traduction à mon effectif: http://creepypastafromthecrypt.blogspot.com/search?q=visiteur d'un soir
Back to top
Antinotice
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 19 Jan 2015
Posts: 3,607
Localisation: Marseille
Féminin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Wed 3 Aug 2016 - 19:56    Post subject: Il te regarde Reply with quote

Cohérence de l'histoire et des actions des personnages : Je vais pas m'attarder sur les détails parce qu'autres le feront, mais surtout parce que le texte en est rempli, ce n'est même pas que les réactions des personnages sont improbables, c'est que c'est totalement irréaliste, ça part dans tous les sens. Quand ta daronne meurt, tu te dis "ouloulou, je suis bien étonné", par exemple.

Moyen de transmission : Retranscription d'enregistrement, pourquoi pas, mais qu'est-ce qui justifie que ce soit une retranscription qui nous parvienne et pas le vrai enregistrement ?

Sentiments éveillés : Je dois admettre que j'ai pas compris grand chose.

Lisibilité et style : Tu devrais vraiment prendre le temps de te relire, d'aérer ton texte en paragraphes, etc. Ce serait bien plus agréable à lire.

Intérêt : Bah pour reprendre un peu tout ce que j'ai dit plus haut, ça part trop dans tous les sens, c'est presque illisible et ça donne une impression que c'est un peu bâclé. Et puis le fond ne se démarque pas vraiment du reste, alors je suis contre.

Mais ne te décourage pas, je suis sûre que tu peux écrire de bonnes choses. Il faut juste que tu prennes ton temps et que tu t'appliques un peu plus. Essaie de te mettre à la place du lecteur une fois le texte écrit et cherche ce qu'il y aurait à changer.
________________
with dark eyes quiet dark city child plays alone : the caged bear dances
Back to top
Clint
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Mar 2014
Posts: 3,326
Localisation: ■■■ ■■ ■■■■ ■■ ■■ ■■■■■■ ■ ■■ ■■■■■ ■■■ ■■■■■■■■■■■■
Masculin

PostPosted: Mon 8 Aug 2016 - 14:12    Post subject: Il te regarde Reply with quote

Cohérence : les réactions des personnages sont absurdes

Sentiments : confusion, j'avoue pas avoir compris grand chose non plus

MdT : j'en ai marre de lire "retranscription de l'audio", y a aucun raison qu'on n'ait pas l'audio si la personne qui l'envoie le possède, c'est juste une excuse pour faire passer un truc à l'écrit parce que flemme de faire un truc jusqu'au bout

Style/lisibilité : presque illisible

Intérêt : les autres ont déjà tout dit et j'ai la flemme de réécrire la même chose

Contre, et texte rejeté
________________

But they saw something that's real
And they see it when they're on drugs
The only thing is they see it
Not through the light of God, and the way I show you
I show you to see it through the light of God
And the understanding of God
Because when you see the face of God you will die
And there will be nothing left of you
Except the God-man, the God-woman
The heavenly man, the heavenly woman
The heavenly child
There will be terror under this day of night
There will be a song of jubilee waiting for your king
There will be nothing you will be looking for in this world
Except for your God
This is all a dream
A dream in death.

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group