Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Le druide

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Chaarden
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Feb 2016
Posts: 4
Masculin

PostPosted: Mon 26 Dec 2016 - 17:45    Post subject: Le druide Reply with quote

Je m'appelle Antoine. J'ai 20 ans et je vis dans le Nord-Est de la France, dans la vallée de la Bruche. C'est une terre chargée d'histoire, peuplée dès les époques les plus reculées par les Celtes. Les Celtes... voilà un peuple fascinant qui suscite autant de fantasmes que d'admiration.
Mais vous allez me dire, qu'est-ce qu'ils viennent faire sur un forum de creepypasta ? C'est au travers de mon histoire que vous allez le comprendre.

Je sais aussi qu'il y a beaucoup de pastas complètement inventées, juste pour faire peur, juste pour montrer ses talents d'écrivain. Je comprends, et j'aime ça, c'est le jeu et c'est probablement ce qui nous attire : ne pas savoir si cela est vrai et peut nous arriver, ou si cela est faux et n'existe que dans l'esprit d'un inconnu.
Cependant, c'est quelque chose de vrai que j'aimerais vous raconter aujourd'hui, quelque chose qui m'est vraiment arrivé. Est-ce que vous pouvez souhaiter que cela vous arrive à vous aussi ? A vous d'en juger, mais ne dites pas 'oui' trop vite.

Il y a un peu moins de 10 ans maintenant, j'étais donc âgé d'environ... 10, peut-être 12 ans, j'étais chez ma grand-mère. Elle habite dans un lieu très particulier : elle et mon grand-père sont agriculteurs et habitent au fond d'une petite vallée creusée par un mince ruisseau depuis des centaines d'années. La ferme est entourée en grande partie par une épaisse forêt et seul un petit chemin cahoteux permet de rejoindre le village le plus proche à quelques kilomètres. Pour un jeune enfant, c'est un endroit de rêve !
Un jour, en plein mois de juillet, je mangeais une glace dans le jardin de la maison. Je m'en souviens tellement bien que je pourrais vous dire que c'était un bâtonnet à la vanille. Devant moi, le jardin, puis quelques 150 mètres de champ et enfin la lisière de la forêt. Il y avait un grand soleil ce jour-là, et je prenais beaucoup de plaisir à lire une bande-dessinée pas très intellectuelle mais divertissante, ma glace à la main. A mes pieds, il y avait le chien de ma grand-mère, Billy, un berger allemand. Tout à coup, ma mère vint me voir et me dit qu'un des troupeaux de vaches de mon grand-père s'était échappé. Ce n'était pas la première fois, et ce n'était pas la dernière non plus d'ailleurs. Ainsi, ma mère et ma grand-père s'en allaient rejoindre mon grand-père et le troupeau fuyard tandis que je restais seule dans la vallée.

C'est alors que se produisit ce qui ne devait pas se produire.
Après une bonne heure ou deux passées seul, Billy se mit à grogner en regardant la forêt, puis elle se mit à aboyer. Je levais la tête et scrutais les bois à 150 mètres devant moi. Comme dit, on était en été, au fond d'une vallée, l'air de la forêt devait être frais, alors je me suis dit qu'il s'agissait sûrement de randonneurs, il y en avait pas mal dans le coin. Mais en regardant plus attentivement, je vis autre chose : longeant la lisière, un homme courbé avançait calmement, un long bâton à la main. Il portait une longue robe blanche et avait une barbe qui lui descendait jusqu'au sternum. Billy se leva et se mit à aboyer de plus belle, ses poils se hérissant le long de sa colonne vertébrale. Moi, paralysé par ce que je voyais, je me précipita à l'intérieur de la maison et enjoint la chienne à me suivre. Le vieil homme s'arrêta alors et mit la tranche de sa main sur son front pour me regarder sans être gêné par le soleil. Il continua ensuite sa route en accélérant légèrement le pas, avant de s'enfoncer dans les haies sans demander son reste. Je n'en n'ai jamais parlé à ma famille.

Quelques semaines plus tard, mon cousin venait dormir chez ma grand-mère avec moi. Il a le même âge que moi et on s'entendait très bien, même encore aujourd'hui d'ailleurs. L'été était en train de céder sa place à l'automne, mais il faisait encore relativement bon dehors. Mon cousin, qui avait la malchance de vivre en ville, voulait absolument se promener dans la forêt. Lorsqu'il me le proposa, la vision du druide, ainsi l'avais-je appelé, me revint en tête mais je ne réfléchis pas plus loin. Nous entrâmes alors dans la forêt, en restant sur les chemins que nous connaissions. Heureusement, c'était en plein jour, il ne faisait pas très sombre malgré les feuillages, et on discutait tranquillement de jeux vidéos, de filles, bref, des trucs banals pour des garçons de notre âge. C'est alors que nous avons été interrompu par une voix qui n'était ni la mienne ni la sienne. Quelque part, pas loin de nous, quelqu'un chantait. Un vieil homme, vu la voix, qui chantait une vieille musique aux tons un peu celtiques ou médiévaux, vous voyez ce que je veux dire ? En temps normal, j'adorais ce genre de musique mais là, c'était vraiment, mais alors vraiment pas le moment. J'ai immédiatement repensé à l'homme que j'avais vu et je blêmis comme c'est pas permis. Mon cousin, en voyant mon visage, comprit que je ne lui avais pas tout dit. Sans dire un mot, nous avons déguerpi en vitesse. Je vis alors qu'on prenait la mauvaise direction : on s'enfonçait dans la forêt au lieu d'en sortir. Alors que j'engueulais mon abruti de cousin, la voix se tut, subitement, et tout redevint normal autour de nous.

Nous reprîmes notre souffle et nous décidions de marcher tranquillement vers la lisière, sans paniquer. Il existait un raccourci que nous avons évidemment emprunté. C'était un chemin que des bûcherons avaient tracé sur le flan d'un petit mont. On avait une bonne vue sur une petite partie de la forêt. Sur le chemin, on regardait le soleil descendre doucement vers les cimes des sapins, une scène magnifique qui nous fit presque oublier ce que nous venions de vivre. Presque. En contrebas, un petit ruisseau serpentait entre les arbres. Mon cousin agrippa mon bras et pointa son doigt vers le ruisseau. C'était lui. Le druide que j'avais aperçu quelques semaines auparavant était là, en bas, et il buvait dans le ruisseau. Mon cousin, tétanisé, lâcha un petit cri et je le fit taire avec un coup, qui arriva trop tard : le druide s'était redressé et nous regardait. Pendant une dizaine de secondes, nous nous regardions en chien de faïence. Puis, tout à coup, il se mit à marcher à une vitesse bien trop élevée pour un homme de son âge. Il disparut derrière des sapins.
"-Il est où ? Murmura mon cousin.
-Je sais pas putain, je sais pas...
-Il est parti vers le chemin là-bas, ça mène vers le chemin sur lequel on est, non ?"
Je réfléchis trois secondes et je m'aperçus que la réponse était 'oui'. Mon sang ne fit qu'un tour et nous avons alors couru, couru, mais couru à en perdre haleine pendant au moins dix minutes jusqu'à sortir enfin de la forêt. Nous voyions la maison, elle n'était plus qu'à quelques mètres, et nous sommes rentrés dedans à toute allure. Je vomis et mon cousin avait mouillé son pantalon. Nous prîmes la décision de ne jamais, jamais parlé de ce que nous avons vu ce jour-là.

Oh, encore quelque chose ! Le lendemain soir, mon cousin et moi étions encore chez notre grand-mère. Le soir, quand tout le monde était au lit, nous montions dans le grenier pour explorer la maison dans le noir, un stupide jeu d'adolescents en mal d'actions. Dans la charpente, il y avait un seul velux qui procurait la seule source de lumière du grenier, grâce à la lune. Je décidais de l'ouvrir pour voir la température qu'il faisait dehors. Mon cousin s'approcha et constata que le velux donnait sur la forêt. Dans l'ombre, c'était presque terrifiant de voir les arbres et les fourrés bouger au gré du vent.. Et une fois encore, nous avons pâli. A la lisière de la forêt, quelqu'un bougeait. La lumière de la lune se refléta sur une robe blanche. Le druide était là. Il marchait le long de la lisière, encore et encore. Lentement, il marchait. Son bâton l'aidait à avancer, sa barbe ne bougeait pas, malgré le vent. Cette fois-ci, il ne nous vit pas, mais nous sommes partis au quart de tour. Nous n'avons jamais aussi peu dormi.

Voilà, cette nuit d'automne fut la dernière fois que je vis ce druide.

Maintenant, je me dois de vous faire part des recherches que j'ai faite. Quand j'étais au lycée, j'ai trouvé un vieux livre sur les Contes et légendes locales à la bibliothèque. Je le feuilletais avec appétit, persuadé que j'allais enfin trouver réponse à mes questions. Je suis tombé sur un chapitre, un seul chapitre, qui évoquait un druide dans les forêts avoisinantes. La légende disait qu'un ermite vivait dans la forêt, perpétuant les traditions millénaires des druides Celtes depuis la christianisation de l'Europe. Des témoignages du XIXe siècle et du début du XXe siècle affirment que ce druide espionnait les bûcherons et prenait un plaisir malsain à observer les villageois qui allaient à la messe ou se baladaient dans la forêt. Un député local affirma même, en 1926, avoir vu un homme à la longue barbe et robe blanche l'observer depuis les buissons alors qu'il se rendait chez le garde-forestier. Heureusement, le livre affirmait aussi que tout affirmait que ce druide était certes dérangeant, et malsain, mais pas dangereux.
Quelques pages plus loin, une autre histoire de druide, dans la forêt d'à côté, affirmait que celui-ci pouvait égorger ceux qui ne le saluaient pas ou refusaient de marcher un peu avec lui.

J'eus quelques frissons en constatant que je m'étais trompé de page : la "forêt d'à côté", c'était celle dans laquelle je m'étais promené avec mon cousin...


Last edited by Chaarden on Tue 27 Dec 2016 - 13:48; edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 26 Dec 2016 - 17:45    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
dr.lama
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,065
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 27 Dec 2016 - 02:28    Post subject: Le druide Reply with quote

Je viens de lire une pasta sur un vieux qui fait peur ? Laughing

Bien écrite sinon.
________________



" He's the one
Who likes all our pretty songs
And he likes to sing along
And he likes to shoot his gun
But he knows not what it means
Knows not what it means "

-Kurt Cobain à propos de creepypasta.com
Back to top
Cherry-Draws
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 13 Jul 2016
Posts: 856
Localisation: Dans mon univers.
Féminin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 27 Dec 2016 - 12:49    Post subject: Le druide Reply with quote

Coherence de l'histoire : ce qui me gene c'est la phrase de fin "la forêt d'à coté c'était celle dans laquelle je me promenais étant petit" donc enfant alors quel est le rapport avec la forêt dans laquelle ils sont allé lui avec son cousin ? Ce druide là etait mechant au final ?

Cohérence des personnages : Ça me semble coherent

Moyen de transmission : Témoignage / Post sur Internet

Sentiment eveillé : C'est intriguant et malsain.

Style : Correct

Lisibilité : Bonne

Interet : J'ai bien aimé l'histoire que j'ai trouvé bien écrite et intéressante. Je vais mettre un POUR.
________________
L'angoisse dévore mon âme, le regret, tout comme la culpabilité et là dépréciation de soi me suivent. Les souvenirs me hantent, mes erreurs restent comme des cicatrices. Quand bien même le stress et le doute s'estompent, les questions demeurent, éternelles.

Il est possible que je ne sois jamais libre.
Back to top
Visit poster’s website
Chaarden
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Feb 2016
Posts: 4
Masculin

PostPosted: Tue 27 Dec 2016 - 13:47    Post subject: Le druide Reply with quote

Salut !

Merci pour le retour Wink

Effectivement je me suis mal exprimé, je voulais bien évidemment parler de la forêt dans laquelle j'étais avec mon cousin, j'édite de ce pas Wink
Back to top
Lalya
Guest

Offline




PostPosted: Wed 28 Dec 2016 - 10:45    Post subject: Le druide Reply with quote

Ok...


Cohérence de l'histoire et des personnages : J'ai vu un vieux c'était flippant.


Moyen de transmission : Témoignage


Sentiments éveillés : WTF 


Style/lsibilité: Ok 


Intérêt : Néant.  Sérieusement, il ne se passe absolument rien, il n'y a rien de flippant, de creepy ou de dérangeant. Invoquer une vieille légende locale à la fin ne rends pas la chose plus crédible. Du coup ça sera un contre.
Back to top
Mantazur
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 26 Oct 2013
Posts: 51
Localisation: .
Masculin

PostPosted: Wed 28 Dec 2016 - 14:15    Post subject: Le druide Reply with quote

Cohérence de l'histoire : Je n'ai rien trouvé d'incohérent, tout avait l'air réaliste.

Cohérence des personnages : cf. ci-dessus

Moyen de transmission : Trouvé sur Internet

Sentiment éveillé : Je me suis posé des questions sur l'origine du druide. Sinon oui c'est intriguant.

Style : J'aime bien le style.

Lisibilité : Bonne

Intérêt : J'aime la façon dont c'est écrit, ainsi que le thème. J'ai totalement accroché à ta CP. Pour
________________
xxx
Back to top
Âme_Perdue
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 01 Oct 2016
Posts: 142
Localisation: ....
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 31 Dec 2016 - 00:20    Post subject: Le druide Reply with quote

Cohérence de l'histoire/des actions des personnages: Le chien s'excite trop vite alors que l'homme se trouve très loin d'eux. On ne laisse pas un garçon de cet âge la tout seul pour trouver des vaches qui se sont enfuient. 


Moyen de transmission: Post sur un forum. 


Style/lisibilité: Bons. 


Sentiments éveillés: Euuuuh.. C'est un papy pervers?  [thats rapist]  


Intérêt: Comme l'a dit Lalya, il se ne se passe vraiment rien... C'est dommage, l'idée du druide est bonne. CONTRE
________________
I ain't happy, i'm felling glad
I got sunshine, in a bag
I'm useless
War to the East, pain to the West
War is at least what we do best
What we do best is sharing guns

And kill' for fun
There must be a reason..
Do you comprend what is a point
Of being born and being gone?
There must be a reason..
Back to top
Walpurgis
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 20 Aug 2015
Posts: 48
Localisation: Pays des Schtroumpfs
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

PostPosted: Wed 4 Jan 2017 - 19:18    Post subject: Le druide Reply with quote

Cohérence de l'histoire/des actions : Je comprends pas la réaction du gamin. Si je vois un vieux monsieur qui chante, je pars pas en courant, et même s'il a une robe blanche, j'en conclus pas direct que c'est un druide venu d'un autre temps... A la limite je me dis qu'il est pas net et je passe rapidement mon chemin.
Quote:

 il se mit à marcher à une vitesse bien trop élevée pour un homme de son âge

On a pas le droit d'être vieux mais quand même en forme ? Ca constitue pas une raison de se pisser dessus...
Quote:

 Je suis tombé sur un chapitre, un seul chapitre, qui évoquait un druide dans les forêts avoisinantes.

Quote:


  Quelques pages plus loin, une autre histoire de druide, dans la forêt d'à côté, affirmait que celui-ci pouvait égorger ceux qui ne le saluaient pas ou refusaient de marcher un peu avec lui.

Faudrait savoir, ya UN seul chapitre sur UN druide ou yen a plusieurs ?
Et en parlant de ça... à quoi ça sert de nous parler pendant tout un paragraphe du druide gentil pour dire à la fin "mais en fait celui-là on s'en fout, celui qu'on a vu il était méchant" ? Si tu postais réellement sur un forum, tu ne parlerais que du chapitre qui te concerne, pas des 10 minutes où tu lisais le premier chapitre et où tu t'es rend compte que c'était pas la bonne forêt etc... on sent que c'est là juste pour créer de toutes pièces une shock ending très artificielle et finalement pas très shocking.

Moyen de transmission : un post sur un forum ou un blog, ça fait le boulot

Sentiment éveillé chez le lecteur:

Franchement j'ai pas pu m'empêcher de penser à ça, du coup j'ai plutôt rigolé.

Style/lisibilité : L'emploi du passé simple fait plus nouvelle que témoignage. En plus, de toute évidence il n'est pas bien maitrisé, avec beaucoup de verbes conjugués à l'imparfait au lieu du passé simple. Du coup ça choque un peu les yeux et ça nuit à la compréhension. Exemple typique :
Quote:

 Le soir, quand tout le monde était au lit, nous montions dans le grenier pour explorer la maison dans le noir
Exprimé comme ça, ça donne l'impression que c'est une habitude. Que tous les soirs, ils montaient au grenier. Sauf que là, il ne parle que du lendemain de leur mésaventure. Donc on comprend pas.

Intérêt : Deux gosses qui ont peur d'un vieux monsieur dans un bois, c'est plutôt ennuyeux et ça fait vraiment pas peur. L'explication finale en trois lignes est plutôt cliché et arrive un peu comme un cheveu sur la soupe.

Contre.
________________
Tout est bruit pour qui a peur.
Back to top
Khan
Cryptien
Cryptien

Offline

Joined: 05 Jan 2017
Posts: 11
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

PostPosted: Thu 5 Jan 2017 - 19:36    Post subject: Le druide Reply with quote

Lalya wrote:
Ok...


Cohérence de l'histoire et des personnages : J'ai vu un vieux c'était flippant.


Moyen de transmission : Témoignage


Sentiments éveillés : WTF 


Style/lsibilité: Ok 


Intérêt : Néant.  Sérieusement, il ne se passe absolument rien, il n'y a rien de flippant, de creepy ou de dérangeant. Invoquer une vieille légende locale à la fin ne rends pas la chose plus crédible. Du coup ça sera un contre.














Bah attend, c'est super mystérieux un vieux 





Cohérence de l'histoire et des personnages : Bah cohérent

Moyen de transmission : Témoignage

Sentiments éveillés : Divertissement

Style/lsibilité: J'ai tout particulièrement apprécié.





Sinon, j'ai bien aimé le style, j'ai bien aimé lire cette pasta, et justement tout le long j'ai trouvé intéréssant qu'il n'y ai rien de spectaculaire, de gore ou de fantaisiste a proprement parler, la situation étrange, mais pas non plus surnaturelle, bien écrite, se suffit a elle-même. Jusqu'aux deux dernières phrases...


"Quelques pages plus loin, une autre histoire de druide, dans la forêt d'à côté, affirmait que celui-ci pouvait égorger ceux qui ne le saluaient pas ou refusaient de marcher un peu avec lui. 

J'eus quelques frissons en constatant que je m'étais trompé de page : la "forêt d'à côté", c'était celle dans laquelle je m'étais promené avec mon cousin..."


Je trouve que sans ces deux dernières phrases la pasta aurait été largement plus réussie. Et puis changer la chute (le druide inoffensif, qui est en réalité un "druide tueur") je pense que ça a un intêret si on aurait su bien avant que le druide était inoffensif, là le plot twist directement après nous avoir annoncé que le druide était inoffensif, ça fais un peu confus. (je sais pas si j'arrive a me faire comprendre)




C'est mitigé parce que j'aime beaucoup la pasta, mais les deux dernières phrases font retomber la tension comme un soufflé, et la fin c'est vraiment crucial dans une histoire.
Mais l'histoire est cohérente, bien écrite, et j'aime vraiment le style, donc pour
________________
"Du bonheur pour tout le monde gratuitement et que personne ne reparte lésé"
S.T.A.L.K.E.R
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 4,143
Localisation: Loin, avec le respect
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Mon 9 Jan 2017 - 18:22    Post subject: Le druide Reply with quote

Les gars - les nouveaux -, faudrait pas oublier que vous votez pour des pastas et pas juste pour des histoires que vous aimez. Le but c'est de continuer à remplir le blog avec des creepypastas, pas avec tout et n'importe quoi, y a d'autres endroits pour ça.

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Y a pas grand-chose d'incohérent en soi, à part le fait qu'il ne devait y avoir qu'un seul chapitre sur les druides mais qu'en fait il y en avait un deuxième, mais c'est quelque chose de minime.

- Cohérence des actions du ou des personnages : Même petit.e, un.e enfant ne va pas flipper juste après avoir vu un vieux en robe blanche avec une barbe, certes ça ne court pas les rues, mais ce n'est pas une raison pour réagir comme les enfants de ton texte l'ont fait. Et comme ça représente la plus grosse partie de ta production...

- Sentiment éveillé chez le lecteur : Rien du tout, y a rien de spécialement glauque, effrayant ou autres, ce sont juste deux enfants qui courent parce qu'ils ont vu un vieux dans une forêt.

- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Internet.

- Style d'écriture : "alors je sais que je suis sur un site de creepypastas et qu'en général elles sont inventées mais..." Tout ce qui commence par ça n'a pratiquement aucune chance d'éveiller l'attention de qui que ce soit, ça m'a un peu agacé dès le moment où mes yeux se sont posés sur cette phrase. Sinon, comme dit plus haut, tu emploies un style qui se veut littéraire mais qui, premièrement, est plutôt mal maîtrisé vu les confusions entre les temps, et deuxièmement est tout sauf adapté aux creepypastas. Réfléchis, si tu es en panique (ou même si tu ne l'es pas d'ailleurs) et que tu viens écrire ton histoire sur un forum, comment tu vas t'adresser aux membres ? Certainement pas comme ça.

- Lisibilité du texte : Correcte.

- Intérêt de l'histoire : Il ne se passe rien du tout, mais alors vraiment rien. Que ce soit fait avec un personnage tiré du folklore n'y change rien, cet élément ne se suffit pas à lui-même, tu peux seulement essayer de construire quelque chose autour. Pour l'heure, ce n'est pas ce qui a été fait, et les autres écueils mentionnés plus haut dans ma critique ou celles des autres amènent tout naturellement à un contre de ma part.
 
________________
Back to top
Chucky
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 15 Apr 2013
Posts: 2,843
Localisation: Dehors, et toi ? :)
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 21 Jan 2017 - 21:26    Post subject: Le druide Reply with quote

 Cohérence de l'histoire : Quelques incohérences, mais qui gênent pas vraiment à la lecture du texte. 


 
Stone wrote:
une petite vallée creusée par un mince ruisseau

 


 Un petit ruisseau qui arrive à creuser une vallée entière ? 


 
Stone wrote:
il y avait le chien de ma grand-mère, Billy, un berger allemand



 
Stone wrote:
puis elle se mit à aboyer



 Au fur et à mesure qu'on avance dans le texte les incohérences disparaissent, donc ça va.


 Cohérence des actions : Bon déjà petite incohérence que j'ai relevé comme ça, je suis un gars sympa : 


 
Stone wrote:
Il y a un peu moins de 10 ans maintenant, j'étais donc âgé d'environ... 10, peut-être 12 ans



 Il sait pas quel âge il a au moment des faits mais il se souvient qu'il mangeait une glace à la vanille ?


 Ensuite je trouve, comme les autres, que le protagoniste et son cousin ont peur pour pas grand chose. A 10/12 ans on est suffisamment conscient pour pas avoir peur à ce point là d'un vieux avec une longue barbe. 


 Sentiment éveillé : Je me suis un peu ennuyé pendant la lecture, pour tout te dire. Je veux dire, la longueur du texte justifie pas du tout cette chute, mais c'est dommage parce que l'idée est intéressante. 


 Vraisemblance du moyen de transmission : Un post rédigé directement sur le forum de CFTC, c'est plutôt original ! Sauf que c'est assez mal réalisé. Tu devrais lire les articles qui sont rédigés sur le forum pour te rendre compte à quel point ton texte est trop littéraire par rapport à ce qu'il devrait être.


 Style : Comme dit plus haut, trop littéraire par rapport au MdT choisi. Quelques phrases, certes compréhensibles, mais un peu tournées de manière étrange je trouve, comme celle-ci : 


 
Stone wrote:
Ce n'était pas la première fois, et ce n'était pas la dernière non plus d'ailleurs



 Lisibilité : Quelques fautes d'inattention qui décrédibilisent un peu texte, comme : 


 
Stone wrote:
Ainsi, ma mère et ma grand-père s'en allaient rejoindre mon grand-père



 Hésite pas à relire ton texte.


 Intérêt : L'idée générale est relativement bonne et générale, mais j'ai l'impression que ton texte est vide et que la seule chose qui se passe c'est les enfants qui ont peur d'un truc dont ils connaissent même pas la nature. 3 fois. La chute, même si elle est plutôt intéressante, ne justifie pas ce remplissage. Néanmoins, voici quelques conseils pour t'aider à améliorer ton texte :


 - Corriger les légères incohérences du début du texte.
 - Faire en sorte que le druide soit un peu moins passif, pour qu'il se passe plus d'actions dans ton texte. Et une raison pour que les enfants soient si effrayés.
 - Rédiger une chute qui laisse plus sur le cul que ça.
 - Rendre le style plus cohérent par rapport au MdT. (Trop littéraire, dans ce cas)
 - Relire le texte pour virer les fautes un peu nulles.


 Pour le moment, c'est un contre.
Back to top
Kamus
Directeur du Service Com
Directeur du Service Com

Offline

Joined: 12 Oct 2015
Posts: 1,509
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Mon 30 Jan 2017 - 16:51    Post subject: Le druide Reply with quote

La pasta traînant depuis pas mal de temps et son bilan étant a 0, celle ci est refusée, désolé.


Mais, comme indiqué, il y a eu autant de contre que de pour, donc je t'encourage a te manifester si tu veux qu'elle passe en inachevée pour la modifier et la soumettre à nouveau plus tard, ou bien ne pas lacher l'affaire et a soumettre un nouveau texte  [contemplation profonde]
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Propositions de publications -> Creepypasta From The Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group