Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Empreintes dans la neige

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sawsad
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2016
Messages: 58
Localisation: France
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 08:17    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

C'était vraiment une journée de merde.

Dehors, le blizzard faisait rage. Pas un chat dehors, et si il y'en avait un il serait déjà mort de froid ou enseveli sous plusieurs centimètres de neige. Moi, un solide gaillard de 18 ans, forcé de rester à la maison et de garder mon petit frère de 6 ans, sans rien faire d'autre. J'avais passé ma journée à coté de la cheminée, regardant des programmes sans intérêt à la télévision, le môme avait lui passé la journée dans sa chambre. Mes parents m'avaient chargé de garder le petit et la maison pendant qu'ils prenaient des vacances, un excellent prétexte pour se débarrasser de moi, oui.

La soirée est passée à une vitesse folle, à vrai dire, regarder les Enfants de la télé fut l'activité la plus constructive du jour, c'est pour dire la journée. Dehors, les flocons pleuvaient à une vitesse folle. J'étais heureux d'aller me coucher.

Mais, en fermant les volets, un détail a attiré mon attention : il y'avait des empreintes de pas dans la neige. Juste devant ma fenêtre. J'étais complètement flippé, peut être que quelqu'un m'avait observé durant la soirée. J'ai enfilé ma parka et une paire de basket et je suis allé inspecter les traces dehors. Les empreintes étaient encore toutes fraiches, et étaient à peine recouvertes par la neige. Mais ce qui m'a le plus interpelé, c'est la taille de ces empruntes : elles étaient énormes, et très profondes, je me suis même demandé si c'était humain. La neige mettait beaucoup de temps à les recouvrir entièrement.

Les traces continuaient plus loin, j'étais trop curieux. Qui était ce ? Un cambrioleur ? Un dangereux psychopathe ? J'étais perplexe. Puis je me suis décidé, me suis habillé plus chaudement mais j'ai préféré me munir d'une lampe torche et d'un couteau ( on est jamais trop prudent, non ? ). En écrivant, je me rends compte que c'était vraiment stupide de laisser mon frère seul, mais être confiné pendant une journée a du bien m'énerver, assez en tout cas pour que je suive les pas d'un type louche en pleine nuit d'hiver. Je ne sais vraiment pas pour qui je me suis pris à ce moment là, sortir à minuit en pleine tempête de neige ne semblait pas être la plus brillante de mes idées. Mais la tentation était plus forte que moi, je devais suivre cette trace.

J'ai donc suivi les pas pendant plusieurs minutes, ils étaient tous aussi frais. Peu à peu que je m'enfonçais dans le village défiguré par cette masse blanche, je peinais réellement à me repérer, en faite j'étais totalement perdu. Mais j'ai continué à le pister, pour le coup avoir pris ma lampe torche a été une bonne idée, j'éclairais le sol pour distinguer les empreintes. Je me rapprochais de lui, j'en étais certain. Pendant ce temps, le blizzard s'intensifiait et la piste s'estompait peu à peu. La piste s'est finalement arrêtée devant l'entrée de la foret de mon village. J'avais vraiment merdé, je savais à peu près où je me situais. Ma dernière option consistait juste à suivre maintenant mes propres pas, j'ai rebroussé chemin. En prenant l'itinéraire inverse, une nouvelle découverte m'a horrifié. Il y'avait encore les traces de pas géantes sur le retour, dans l'autre sens. Ce fils de pute m'avait suivi pendant tout ce temps, c'était en réalité moi le traqué, et lorsqu'il m'a vu rebrousser chemin il du faire demie tour.

La panique s'est emparée de moi.

J'ai dégainé mon couteau, tout en suivant le chemin. Il devait vraiment être gigantesque, je me demande comment il a pu me suivre dans la tempête durant tout ce temps. Si il avait utilisé une lampe torche la lumière me l'aurait fait remarquer. J'étais sur le trajet constamment sur mes gardes, prêt à en découdre avec le géant à tout moment, même si, je le concède, je n'aurais pas fait long feu contre l'homme.

J'ai fini pas atteindre la maison, les pas se dirigeaient droit vers ma porte d'entrée qui était grande ouverte. Le verrou était brisé. J'ai directement pensé à mon petit frère qui était alors sans défense face à l'inconnu, j'ai couru aussi vite que mes poumons me le permettaient. Grâce à la neige sur ses bottes je pouvais encore le suivre. Les empreintes, beaucoup moins nettes, continuaient dans la maison. Il y' en avait partout, et certaines montaient par l'escalier, et prenaient la direction de la chambre de mon frère. Je me suis précipité dans l'escalier. La poignée de la chambre de mon frère était presque gelée, même humide. J'ai pris mon courage à deux mains, craignant le pire et ai finalement ouvert la porte, il dormait. J'ai refermé la porte, soulagé.

Je suis redescendu dans le salon, me suis posé sur le canapé. J'ai repensé à cette étrange soirée. Serait il possible que tout cela n'est été qu'un rêve ? Non, il y'avait encore les empreintes humides sur le sol. Et le verrou cassé était bien réel, lui aussi.

Tout ce stresse m'avait donné soif. Je suis allé prendre un verre d'eau, du coin de l'oeil, j'ai pu apercevoir les cadeaux sous le sapin.

Il y'avait une note sur l'un d'eux,

"La prochaine fois, éteints la cheminée."


Dernière édition par Sawsad le Jeu 7 Déc 2017 - 21:09; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 08:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 032
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 09:40    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

L'idée est plutôt sympa pour une trollpasta le problème c'est que le récit ne tiens pas debout. Tu fais reposer ton texte sur deux choses : il neige encore et encore toute la journée, la quantité est visiblement très importante. La seconde, les empreintes. Ok en soit c'est jouable, les deux éléments mis ensemble bah c'est bancal. Comment il peut voir et suivre les traces de cette façon et avec cette aisance ? Tu parle également d'empreintes à l'intérieur, le sol est meuble pour que des empreintes puissent apparaître ?...
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sawsad
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2016
Messages: 58
Localisation: France
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 10:05    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

Oui j'ai eu la même sensation en me relisant, Un petit sentiment d'incohérence et d'inachevé. Je vais travailler ça ce soir  
Revenir en haut
Sawsad
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2016
Messages: 58
Localisation: France
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 20:48    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

Texte modifié, si un admin' pouvait le déplacer dans les propositions de Pasta ce serait cool Successful Troll
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 321
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 7 Déc 2017 - 20:58    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

je déplace, place aux votes !
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Mushroom
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2017
Messages: 586
Localisation: Dan 1 endrwa sombr krkrkrrrrr
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 12:33    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

Cohérence : Comment il voit les traces par sa fenêtre alors qu'il galère à voir juste devant lui une fois qu'il est dehors ? Faut vraiment le faire exprès pour laisser son petit frère seul. Pourquoi le père noël l'a suivi si il voulait mettre les cadeaux ? Pourquoi il a été dans la chambre du petit pour au final rien ? D'où il sort son couteau ?
Et puis sérieusement, si il arrive à passer par une cheminée, pourquoi il galère autant à faire tourner le gars en bourrique, à péter le verrou et tout, c'est le père noël quand même, et puis au pire, il aurait juste put éteindre le feu (vu la quantité de neige ça aurait pas du être si dur)

Sentiments Éveillés : Pas grand chose, les fautes et les temps qui changent ça m'a décroché de l'histoire

Moyen de Transmission : Absent

Style/Lisibilité : Fais attention aux fautes, parce que il y en a vraiment des grosses comme "en fait". Fais aussi attention, tu passes du passé au présent en plein milieu d'une phrase, ça a aucun sens. Mis à part ça, le texte est tout de même bien aéré.

Intérêt : L'histoire est bien, mais certains passages sont en trop, comme le moment où il va dans la chambre de son frère, ou le moment où il nous raconte que c'est un gaillard gnagnagna, que c'est parents veulent se débarrasser de lui, ça rend juste le personnage super chiant cette partie. Retravaille ton texte, ce serait dommage de gâcher cette idée.

Contre
________________
"C'est écrit gris clair sur gris foncé"
-Hugo A.
"Je te jute"
-Moi bourré
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 032
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Lun 18 Déc 2017 - 18:22    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Voir en dessous.

Sentiments éveillés : Un peu d'intérêt.

Moyen de transmission : Témoignage.

Style/lisibilité : Voir en dessous.

Intérêt : L'idée est pas mauvaise en soit comme j'ai déjà pu le dire. Tu choisis de t'attaquer à un sacré morceau en voulant faire du père noel un mec creepy, en soit pourquoi pas, le soucis c'est que l'idée est plutôt bancale, mais en plus elle est assez mal exploitée, du coup ça marche pas. Ca sera un contre désolée.



Sawsad a écrit:
C'était vraiment une journée de merde.

Dehors, le blizzard faisait rage. Pas un chat dehors, et si il y'en avait un il serait déjà mort de froid ou enseveli sous plusieurs centimètres de neige. Moi, un solide gaillard de 18 ans, forcé de rester à la maison et de garder mon petit frère de 6 ans, sans rien faire d'autre. J'avais passé ma journée à coté de la cheminée, regardant des programmes sans intérêt à la télévision, le môme avait lui passé la journée dans sa chambre. Mes parents m'avaient chargé de garder le petit et la maison pendant qu'ils prenaient des vacances, un excellent prétexte pour se débarrasser de moi, oui.

Que les parents se débarrassent d'un ado ça passe, d'un môme de six ans j'ai un peu plus de mal à le concevoir mais pourquoi pas.

La soirée est passée à une vitesse folle, à vrai dire, regarder les Enfants de la télé fut l'activité la plus constructive du jour, c'est pour dire la journée. Dehors, les flocons pleuvaient à une vitesse folle. J'étais heureux d'aller me coucher.

Mais, en fermant les volets, un détail a attiré mon attention : il y'avait des empreintes de pas dans la neige. Juste devant ma fenêtre. J'étais complètement flippé, peut être que quelqu'un m'avait observé durant la soirée. J'ai enfilé ma parka et une paire de basket et je suis allé inspecter les traces dehors. Les empreintes étaient encore toutes fraiches, et étaient à peine recouvertes par la neige. Mais ce qui m'a le plus interpelé, c'est la taille de ces empruntes : elles étaient énormes, et très profondes, je me suis même demandé si c'était humain. La neige mettait beaucoup de temps à les recouvrir entièrement.

Les traces continuaient plus loin, j'étais trop curieux. Qui était ce ? Un cambrioleur ? Un dangereux psychopathe ? J'étais perplexe. Puis je me suis décidé, me suis habillé plus chaudement mais j'ai préféré me munir d'une lampe torche et d'un couteau ( on est jamais trop prudent, non ? ). En écrivant, je me rends compte que c'était vraiment stupide de laisser mon frère seul, mais être confiné pendant une journée a du bien m'énerver, assez en tout cas pour que je suive les pas d'un type louche en pleine nuit d'hiver. Je ne sais vraiment pas pour qui je me suis pris à ce moment là, sortir à minuit en pleine tempête de neige ne semblait pas être la plus brillante de mes idées. Mais la tentation était plus forte que moi, je devais suivre cette trace.

"Puis je me suis décidé, me suis habillé plus chaudement mais j'ai préféré me munir d'une lampe torche et d'un couteau " Mais ? Du coup il ne s'est pas habillé plus chaudement ?

J'ai donc suivi les pas pendant plusieurs minutes, ils étaient tous aussi frais. Peu à peu que je m'enfonçais dans le village défiguré par cette masse blanche, je peinais réellement à me repérer, en faite j'étais totalement perdu. Mais j'ai continué à le pister, pour le coup avoir pris ma lampe torche a été une bonne idée, j'éclairais le sol pour distinguer les empreintes. Je me rapprochais de lui, j'en étais certain. Pendant ce temps, le blizzard s'intensifiait et la piste s'estompait peu à peu. La piste s'est finalement arrêtée devant l'entrée de la foret de mon village. J'avais vraiment merdé, je savais à peu près où je me situais. Ma dernière option consistait juste à suivre maintenant mes propres pas, j'ai rebroussé chemin. En prenant l'itinéraire inverse, une nouvelle découverte m'a horrifié. Il y'avait encore les traces de pas géantes sur le retour, dans l'autre sens. Ce fils de pute m'avait suivi pendant tout ce temps, c'était en réalité moi le traqué, et lorsqu'il m'a vu rebrousser chemin il du faire demi tour.

C'est un village, il y vit mais il réussi à s'y sentir perdu parce qu'il y a de la neige ? Il est en pleine nuit avec juste une lampe torche et un couteau "je suis perdu, j'peux prévenir personne mais je vais continuer de suivre les traces" Réaction parfaitement logique. Et l'instant suivant il arrive à finalement savoir où il est ? Ok les pas qu'il suit son profond et donc mettent du temps à disparaître, j'suis un peu plus dubitative sur le fait que les siens restent.

Ensuite le sens des traces de pas ne colle absolument pas. J'vais essayer d'expliquer un peu mieux que ça en simplifiant. Il suit des traces qui partent de sa fenêtre, admettons qu'elles aient vers la gauche, le narrateur vas aussi aller vers la gauche. Si quelqu'un le suit, les traces iront elles aussi vers la gauche, comment là elles peuvent aller dans le sens inverse ? Ca voudrait dire que la personne à fait demi tour et ne suit absolument pas le narrateur... Ou alors le narrateur l'a forcément croisé à un moment ou un autre... S'il était réellement suivi il ne l'aurait pas remarqué de cette façon là. (Sans compter que si les traces partent de sa fenêtre et qu'il les suit, je vois assez mal comment tout en suivant la piste la personne qu'il "traque" peut se glisser derrière lui sans se faire remarquer/laisse de traces.)


La panique s'est emparée de moi.

J'ai dégainé mon couteau, tout en suivant le chemin. Il devait vraiment être gigantesque, je me demande comment il a pu me suivre dans la tempête durant tout ce temps. Si il avait utilisé une lampe torche la lumière me l'aurait fait remarquer. J'étais sur le trajet constamment sur mes gardes, prêt à en découdre avec le géant à tout moment, même si, je le concède, je n'aurais pas fait long feu contre l'homme.

Ok la situation est étrange, mais directement il veut agresser la personne ? C'est un peu vif comme réaction dis donc...

J'ai fini pas atteindre la maison, les pas se dirigeaient droit vers ma porte d'entrée qui était grande ouverte. Le verrou était brisé. J'ai directement pensé à mon petit frère qui était alors sans défense face à l'inconnu, j'ai couru aussi vite que mes poumons me le permettaient. Grâce à la neige sur ses bottes je pouvais encore le suivre. Les empreintes, beaucoup moins nettes, continuaient dans la maison. Il y' en avait partout, et certaines montaient par l'escalier, et prenaient la direction de la chambre de mon frère. Je me suis précipité dans l'escalier. La poignée de la chambre de mon frère était presque gelée, même humide. J'ai pris mon courage à deux mains, craignant le pire et ai finalement ouvert la porte, il dormait. J'ai refermé la porte, soulagé.

"Par atteindre" plutôt non ? Le verrou de la porte est brisé mais l'enfant dors toujours ? Je doute qu'on puisse brisé un verrou silencieusement et déambuler tranquillement dans une maison avec des bottes sans réveiller les occupants.


Je suis redescendu dans le salon, me suis posé sur le canapé. J'ai repensé à cette étrange soirée. Serait il possible que tout cela n'est été qu'un rêve ? Non, il y'avait encore les empreintes humides sur le sol. Et le verrou cassé était bien réel, lui aussi.

"Oh on est rentré chez moi, ma porte reste ouverte mais mon frère va bien alors moi je vais me prendre une petite pause, "quelle soirée bizarre dis donc"" C'est vrai que c'est une réaction parfaitement normale. Appeler la police ? Ses parents ? Trouver une solution pour la porte ? Mais non à quoi bon...


Tout ce stresse m'avait donné soif. Je suis allé prendre un verre d'eau, du coin de l'oeil, j'ai pu apercevoir les cadeaux sous le sapin.

Il y'avait une note sur l'un d'eux,

"La prochaine fois, éteints la cheminée."

Oh donc le pere noel espionne les gens à la fenêtre et rentre chez eux en brisant les verrous ? Mouais. Des gens qui allument des cheminées un 24 décembre il doit y en avoir un paquet à travers le monde (et je parle même pas des gens qui n'ont pas de cheminée...) donc bon si le vieux barbu se débrouillait de la sorte ça se saurait.

________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dr.lama
Ancien
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2013
Messages: 1 013
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Déc 2017 - 16:56    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

Pas grand chose à dire, j'ai senti très rapidement que ça allait être une troll pasta et je crois avoir déjà vu un texte de ce genre, ça m'as pas vraiment percuté, contre.
________________



Fingertips have memories mine can't forget the curves of your body
And i'm so hot cause i'm in hell.
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 321
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 30 Déc 2017 - 23:50    Sujet du message: Empreintes dans la neige Répondre en citant

rejetée
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:45    Sujet du message: Empreintes dans la neige

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com