Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Ils me regardent

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Nécronomorial -> Textes -> Textes acceptés -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pirhô
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2018
Messages: 5
Localisation: Montréal
Masculin Balance (23sep-22oct) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 02:42    Sujet du message: Ils me regardent Répondre en citant

La première fois que je les ai vus, c'était à l'âge de huit ans. J'étais en voiture avec mon père. On allait à la fête d'anniversaire de mon oncle. Je regardais par la fenêtre en riant aux blagues que mon père me faisait parfois pour passer le temps quand soudain ils étaient là.


Des êtres sombres, mesurant tantôt à peine un mètre, tantôt deux. Ils me fixaient de leurs yeux anormalement grands. Leurs peaux étaient d'un gris variable entre les individus, mais par contre leurs vêtements étaient les mêmes : des toges noires tellement grandes qu'elles touchaient le sol et cachaient leurs mains. Ils étaient tous immobiles et la file qu'ils faisaient longeait la route que nous prenions.


Je commençais à avoir peur et regardais mon père pour voir sa réaction, mais il n'en avait pas. Il continuait de conduire comme si de rien n'était. Je me recroquevillai sur moi-même en me disant que ça finirai bientôt. Soudain, j'entendis un klaxon provenant d'un autre véhicule qui se rapprochait dangereusement.


Je fus le seul rescapé de l'accident : la position que j'avais pris m'avais sauvé la vie


Un jour, à l'âge de 16 ans, j'étais allé au centre commercial avec mes deux amis. C'était assez ennuyant : mes amis parlaient des filles qu'ils voulaient se faire, connaissance ou simple passante. Bref, je regrettais largement d'avoir accepté de venir et alors que je pensais avoir atteint le fond du regret quand ils m'ont demandé mon avis, je les vis.


Ils étaient immobiles comme la première fois, mais n'étaient plus en file, ils étaient en masse et se répandaient absolument partout dans le centre commercial, dans chaque recoin.


La peur prit évidemment le dessus et je commençai à hurler en courant. À ce moment, je n'avais pas remarqué que je traversais leurs corps sans rien sentir. Je réussis par miracle à sortir de l'immeuble, mais ils étaient encore dans mon chemin. Je continuai donc à courir, mais je m'arrêtai soudain : des coups de feu retentissaient derrière moi. Je continuais d'assister impuissant à ce spectacle sonore macabre pendant de longues minutes. Paralysé.


Lors de l'attentat, on compta des centaines de victimes. Depuis ce jour, je ne sortais que très rarement de chez moi et la personne que je voyais le plus était ma mère.


Les années passèrent et j'étais miraculeusement devenu agent de police.


Voilà où je veux en venir : Aujourd'hui, lors d'une patrouille dont j'avais l'habitude, je reçue un appel : ma mère était à un point de non-retour. Elle avait un cancer du poumon depuis presque cinq ans.


À toute vitesse, je me dirigeai vers l'hôpital où elle se trouvait pour rendre une dernière visite.


Quand j'entrai dans la salle où logeait ma mère, je sursautai : ils étaient là et me fixaient.


Bien qu'ils m'eussent fait peur dans les première secondes, une profonde tristesse prit le dessus, car je savais ce que cela signifiait. Je les traversai donc pour me rendre à la chaise installée à côté du lit de ma mère qui dormait. Je la regardai essayant de retenir mes larmes, mais je craquai. Je passais de longues minutes à pleurer entre mes mains.


Je m'arrêtai soudain. Me rappelant l'objet rarissime que mon métier m'avait permis d'avoir. Je pris mon pistolet et le fixa un bon moment d'un air pensif avant de regarder droit dans les yeux une de ces choses.


Suis-je le seul à les voir ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c'est que je comprends finalement pourquoi ils me fixaient à chaque fois et véritablement échapper deux fois à la mort, c'est un luxe. Mais, il n'y aura pas de troisième fois.
________________
"N'est pas mort ce qui à jamais dort
Et au fil des âges peut mourir même la mort"
-Abdul Alhazred
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 02:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mushroom
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2017
Messages: 586
Localisation: Dan 1 endrwa sombr krkrkrrrrr
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 04:01    Sujet du message: Ils me regardent Répondre en citant

Cohérence : Je savais pas qu'on pouvait échapper à un accident de voiture simplement en se recroquevillant, tu devrais partager l'astuce pour sauver des millions de vies. " ils me fixaient à chaque fois" Nan, 2 fois sur 3. C'est sa mère qui est en phase terminale mais il parle de sa mort, c'est pas logique. Ça m'étonnerait vachement qu'on laisse entrer quelqu'un, policier ou non, dans un hôpital, et une chambre d'hôpital qui plus est avec une arme. Je sais pas toi, mais quand je suis en voiture, j'ai vachement du mal à voir si une personne me fixe. Si tu sors que très rarement de chez toi, comment tu deviens policier, à ce point c'est même plus un miracle. "ma mère était à un point de non-retour. Elle avait un cancer du poumon depuis presque cinq ans." Il l'apprend seulement au bout de cinq ans, c'est fou ça. Des coups de feu, de ce que j'en sais, ça s'entend pas super loin, surtout si ils sont dans un lieu fermé, donc c'est bizarre qu'il les entendent de dehors

Sentiments Éveillés : Aucun

Moyen de Transmission : Absent ou très très flou

Style/Lisibilité : Pas mal de fautes de temps, et d'orthographes aussi. À certains moment, les terminaisons décrivent le protagoniste comme une femme tandis qu'à certains moment, il est décrit comme un homme. "ils étaient en masse et se répandaient absolument partout" Tu dis totalement l'inverse en une seule phrase.

Intérêt : L'histoire est assez plate, très incohérente, et pas claire sur la fin

Toujours Contre
________________
"C'est écrit gris clair sur gris foncé"
-Hugo A.
"Je te jute"
-Moi bourré


Dernière édition par Mushroom le Mer 14 Mar 2018 - 22:26; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 078
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 10:16    Sujet du message: Ils me regardent Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : C'et tout bon, cependant certains détails pourraient gagner à être retravaillés et approfondis.


Moyen de transmission  : absent.


Sentiments éveillés : curiosité et intérêt.


Style/lisibilité  : pas mal de fautes.


Intérêt  : il n'y a pas de moyen de transmission donc pour CFTC ça sera un contre. Par contre il faudrait déplacer ça sur le necro.

Édit : Pour le necro, c'est un pour.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.


Dernière édition par Lalya le Mer 14 Mar 2018 - 21:58; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2013
Messages: 3 905
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

MessagePosté le: Mer 14 Mar 2018 - 21:23    Sujet du message: Ils me regardent Répondre en citant

Déplacée dans les propositions du Nécronomorial. Merci de faire désormais vos votes en conséquence.
________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 335
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 12 Juin 2018 - 17:14    Sujet du message: Ils me regardent Répondre en citant

accepté
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:08    Sujet du message: Ils me regardent

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Nécronomorial -> Textes -> Textes acceptés -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com