Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

La poupée rieuse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Stéphane G de G
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 294
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2018 - 18:48    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

Tout a commencé par un craquement, un léger craquement derrière la porte de mon placard. C’était la nuit de mon sixième anniversaire et j’avais eu comme cadeau une poupée. Sans trop comprendre pourquoi, j’éprouvais une fascination morbide pour Cassandra, le nom que j’avais donné à ma poupée. Je l’aimais et la détestais à la fois, c’était vraiment très étrange comme sentiment. Ses gros yeux vitreux sans sourcils étaient effrayants, et que dire de son sourire si grand qu’il touchait ses deux oreilles cachées par de longs cheveux noirs. Elle avait aussi un petit nez ridicule et des taches rouges sur ses joues. Sa robe grise lui ajoutait une allure adorablement macabre. On appelait ce modèle la poupée rieuse, car il suffisait de toucher une partie de son corps afin de l’entendre rire. On n’était qu’au début de l’ère des poupées rieuses et il était un peu normal que les rires enregistrés dans l’interface interne du modèle ne soient pas vraiment fidèles à un rire humain, c’était plutôt une suite de petits rires métalliques. Mes parents étaient pauvres, j’ai été très heureuse et très étonnée d’avoir un tel cadeau, même si j’ai gardé pour moi le fait que la poupée n’était pas neuve, car sous sa robe, j'ai découvert les craquellements du vernis de sa peau bleu-pâle.
 
Je n’avais pas beaucoup d’amies à cette époque et j’emmenais Cassandra partout avec moi, même à l’école. Son petit format me permettait de la cacher au fond de mon cartable. Et puis un jour, son petit rire métallique s’est déclenché dans la classe. C’est sûr que tout le monde a ri, sauf moi et la maîtresse, madame Bertrand, une femme colérique que je détestais. Pour ne rien arranger, le rire de Cassandra était complètement détraqué, elle n’arrêtait pas de rire encore et encore. La maîtresse a trouvé la coupable et m'a ordonné qu’elle se taise sur le champ. J’étais morte de honte, mes mains tremblaient en cherchant l'accès aux piles dans son dos, des larmes gonflaient mes yeux. Je l'ai secouée plein de fois, mais la poupée continuait à rire. En colère, la maîtresse me l’a arrachée des mains et l’a jeté par terre. J’ai entendu un craquement sec, comme une branche morte écrasée par un pied. La maîtresse l’a ramassée et en brandissant la poupée devant mon visage, a crié trois fois : confisqué, confisqué, confisqué ! C’est à ce moment-là que j’ai vu la tête brisée de ma poupée. Ses yeux étaient comme crevés et une fracture séparait son front en deux. 
 
À la suite de cette histoire, mes parents ont été convoqués à l’école en fin d’après-midi. J’ai pris deux claques par mon père et une par ma mère. Cette dernière m’a promis de ne plus jamais m’acheter de poupée.
 
J’ai eu vraiment beaucoup de mal à m’endormir puisque je n’avais plus Cassandra pour me protéger des méchants imaginaires qui vivaient dans mon placard. En pleine nuit, j’ai cru entendre son rire métallique. Je me suis réveillée en sursaut. Des chiens aboyaient furieusement au loin, mais sinon, ma chambre était silencieuse. C’était sans doute un cauchemar et alors que je tentais de me rendormir, j’ai entendu une voix agonisante au creux de mon oreille : « aidez-moi, aidez-moi ». Puis il y a eu ce rire, un rire dément, métallique, si fort que j’ai fini par crier en me bouchant les oreilles. Mes parents étaient fâchés contre moi et aucun des deux n’est venu me rassurer. Ce rire m’a semblé durer une éternité puis il s’est arrêté d’un coup, laissant la place aux aboiements des chiens.
 
Assise sur mon lit, essoufflée, le cœur battant, je regardais la pénombre de ma chambre. Les volets filtraient la pâle lumière de la lune et tous mes meubles semblaient gris. J’ai entendu un léger craquement derrière la porte de mon placard. Puis un second, toujours aussi bref, un troisième espacé d’un petit rire métallique, et d’autres, encore, et encore, d’autres rires, d’autres craquements qui me faisait sursauter. C’était affreux, j’avais l’impression qu’une mâchoire monstrueuse mâchait des os derrière la porte de mon placard.
 
Puis, quand j'ai cru cette hallucination auditive terminée, la poignée a cliqueté en tournant très doucement, la porte s’est ouverte par à-coups. C’était si effrayant que mon cri est resté coincé dans ma gorge. J’ai sauté du lit et je me suis réfugié dessous. J’y suis resté un temps que je ne saurais dire, je claquais des dents, je regardais l’ouverture du placard qui n’était situé qu’à deux mètres de mon lit.
 
Un pied blanchâtre est apparu, un pied squelettique aussi grand que mon bras. Il s’enfonçait dans la moquette avant de sautiller autour du lit, de sautiller vers le fond de la chambre où j’ai aperçu la maigreur d'une jambe. Mon cœur battait si fort que je l’entendais cogner dans mes tympans. Je priais de toutes mes forces que cette horreur s’en aille, mais elle a sautillé jusqu’à mon lit puis elle a disparu. Enfin c’est ce que j’ai cru avant que mon matelas s’enfonce au-dessus de ma tête. J’étais petite, j’ai pu me rouler sur le dos pour voir ce qui se passait.
 
Le monstre bondissait sur le lit, le matelas s’est enfoncé plusieurs fois, me touchant le visage, le ventre et les jambes. Il devait y avoir plusieurs pieds, car le lit se déformait à plusieurs endroits en même temps. Ça s’est arrêté d’un coup, le silence est revenu, hormis ce claquement de dents qui sortait de ma bouche. La porte du placard a claqué sèchement, le monstre était reparti. Toutefois, je n’avais pas vu le pied sautiller jusqu’à lui, et j’ai attendu de longues minutes sans bouger un cil. J’étais trempé d’une sueur glacée, mes muscles me faisaient mal, j’avais l’impression qu’on avait jeté mon corps au fond d’un puits. Enfin, au moment où je voulais m’enfuir jusqu’à la chambre de mes parents, de longs cheveux noirs ont stoppé mon élan. Mon matelas s'est mis à bouger, le monstre a doucement baissé la tête, car ses longs cheveux s’entortillaient sur la moquette, puis un front blanchâtre est apparu. Le front était brisé en deux, sa texture livide m’a fait penser à de la peau collée sur du caoutchouc. Et ses yeux, jamais je n’oublierais ses yeux crevés d’où s’écoulait une humeur bleuâtre.   
 
La porte de ma chambre s’est brusquement ouverte, ma mère a crié puis…puis…je ne sais plus trop ce qui s’est passé, je me souviens juste de petits rires métalliques et de craquements effroyables.
 
En état de choc, je ne suis pas retournée à l’école pendant plusieurs jours, d’autant plus que j’étais très inquiète de l’état santé de ma mère. Elle a été transportée à l’hôpital avec de graves blessures, des membres brisés, un pied arraché. Mon père n’a jamais été le plus courageux des hommes et la police alertée par les voisins l’a retrouvé inconscient près du corps de ma mère. Il a été accusé de tentative de meurtre.
 
Ma pauvre mère a perdu la raison, elle n’a jamais pu témoigner en sa faveur. Lorsque j’allais la voir à l’hôpital, elle était souvent agitée, criait dès qu’elle voyait une poupée dans la télévision au-dessus de son lit. Parfois, elle hurlait en me regardant, comme si j’étais responsable de son état.
 
Les policiers m’ont interrogé plusieurs fois et aucun n’a cru à mon histoire de poupée au visage brisé. Mais qui croirait une fillette de six ans ? Pourtant, si la police m’avait prise plus au sérieux, la maîtresse ne serait pas morte la nuit suivante. Son meurtre a été imputé à un rôdeur.
 
Un peu plus tard, j’ai trouvé un petit mot dans mes affaires d’école. La carte était sale, pleine de traces de suie et une écriture tremblante disait ceci : tu veux jouer avec moi ?
 
Même aujourd’hui, à l’heure où je termine de raconter mon histoire sur votre forum, je revois toujours le visage brisé du monstre, ses longs cheveux noirs, ses yeux crevés. Parfois, au milieu de la nuit, j’entends le petit rire métallique de ma poupée et parfois aussi, près de mon lit, le craquement de ses genoux... 
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://chroniques-obscures.blogspot.ca/


Dernière édition par Stéphane G de G le Lun 9 Avr 2018 - 12:46; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 30 Mar 2018 - 18:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Calyspo
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2016
Messages: 24
Féminin

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2018 - 21:21    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

=> Cohérence/vraisemblance de l'histoire et des personnages : Je n'ai rien relevé qui m'ait choquée outre mesure.

=> Moyen de transmission : témoignage ?

=> Sentiment éveillé : Le coup de la poupée est assez commun, mais la créature qui sort du placard est tout de même assez impressionnante.

=> Style : C'est bien écrit et très imagé.

=> Intérêt : Bon, comme je l'ai dit plus haut, la poupée est un sujet vraiment vu et revu et le traitement n'apporte pas vraiment quelque chose d'original. Peut être également qu'il y a un soucis au niveau du moyen de transmission. Cependant la scène avec la créature dans le placard est très bien menée et écrite, très frappante à mon sens.
Ce sera donc tout de même un POUR pour moi.
Revenir en haut
DydyMcFly
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2018
Messages: 85
Localisation: Cannes
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 31 Mar 2018 - 10:05    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

Cohérence : J'ai du mal à voir le rapport entre la première phrase et la suite directe de l'histoire, le monstre du placard arrive quand même vachement plus tard dans le déroulement des faits donc pourquoi parler du craquement au tout début ? Puis mis à part que l'enfant est en "état de choc" ça a pas l'air de perturber particulièrement sa vie que ses parents et sa maîtresse aient été massacrés comme ça et d'avoir trouvé un mot écrit pas une poupée dans son cartable, je sais pas, ya pas grand chose qui montre que ça l'ait particulièrement traumatisée à la fin je trouve. Sinon mis à part ça les événements ont l'air de bien s’enchaîner, ça reste assez cohérent pour le reste.


Moyen de transmission : témoignage ?


Sentiment éveillé : de la curiosité, puis de la surprise quand même parce que c'est quoi cette maîtresse qui casse sans scrupules le jouet d'une gamine qui est apparemment pauvre et ces parents qui boudent leur fille quand elle hurle la nuit juste parce qu'ils sont énervés contre elle ?


Ecriture : c'est plutôt bien écrit, bien raconté, quelques fautes il me semble mais c'est pas non plus écrit par un enfant de 4 ans donc rien de dérangeant


Intérêt : l'histoire est plutôt sympa, comme dit plus haut l'histoire de la poupée vengeresse est assez basique mais vu que c'est bien raconté ça reste intéressant, du coup malgré tout je dirais pour parce que c'est pas mauvais, même si effectivement il y a ces deux-trois bricoles qui me gênent.
________________
"La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer." - Proverbe danois.
Revenir en haut
Stéphane G de G
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 294
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 31 Mar 2018 - 12:38    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

OK DydyMcFly je vais regarder cette première phrase qui, c'est vrai, augure à peine de la suite, enfin je me comprends (quand j'écris un texte je pars d'un simple bruit puis le reste déroule en sensations de bruits, enfin je me comprends). Pas pensé au moyen de transmission, vais y réfléchir si ça dérange d'autres personnes. Merci. 
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://chroniques-obscures.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aridow
Contributeur
Contributeur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2015
Messages: 1 954
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 31 Mar 2018 - 12:56    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Ok.
- Cohérence des actions du ou des personnages : Je sais que ça se passe il y a quelques décennies, mais tout de même je trouve les réactions des parents et de la maîtresse vachement exagérée.
- Sentiment éveillé chez le lecteur : Globalement c'est un peu comme toutes les autres histoires de poupées. Y a juste la fin où je ne m'attendais pas à ce que les parents soient massacrés, etc. Honnêtement cette partie n'était pas nécessaire à mon goût.
- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Témoignage, ok.
- Style d'écriture : C'est quand même un peu trop littéraire par moment. Si c'est un témoignage d'une personne à ce point traumatisée, elle ne chercherait pas à embellir ses phrases à ce point.
- Lisibilité du texte : Ok.
- Intérêt de l'histoire : Dans l'ensemble c'est bien même si je pense que quelques modifications ne feraient pas de mal.

Pour.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 936
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Avr 2018 - 13:13    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : La mort des parents tombe un peu comme un cheveux dans la soupe...

Sentiments éveillés : de l'intérêt et quelques frissons.

Moyen de transmission : Témoignage.

Style/lisibilité : C'est ok.

Intérêt : Ça fait le taf donc ça sera un pour.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
HungarianCerveza
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 126
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 20:37    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

-Cohérence : Okay, no problem.
-Sentiment éveillé chez le lecteur : De l'intérêt et une certaine implication, ce qui est très fort pour une énième histoire de poupée Surprised En revanche le passage où on apprend la mort des parents arrive comme un chien dans la soupe, et la fin est un peu précipitée, ça casse l'atmosphère malsaine. Tu devrais reformuler ce passage.
-Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Ça pourrait passer pour un témoignage sur un forum, no problem.
-Style d'écriture : Très gros plus. Tu as réussi à faire un truc qui se lit bien à partir de la thématique des poupées, qui est pourtant déjà sur-utilisée Okay
-Lisibilité du texte : OK.
-Intérêt de l'histoire : Normalement les histoires de poupées, c'est tellement du déjà-vu que je ne ressens plus grand chose en les lisant. Mais cette pasta est suffisamment bien écrite pour passer outre, et crois-moi, c'était un vrai tour de force Okay Mon seul regret, c'est la mort de parents et de la prof qui est racontée d'une façon presque anecdotique, comme si le narrateur s'en foutait un peu.

Contre à cause de la fin, mais bon, ce sera facile à corriger. Enfin je l'espère, parce que là, on a du lourd Bave
________________
We played hide and seek in waterfalls
We we younger, we were younger...
Revenir en haut
Stéphane G de G
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 294
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 16:53    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

CORRIGE LE 05/04 en tenant compte de la pertinence de vos remarques. MERCI.
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://chroniques-obscures.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 936
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 18:00    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

C'est mieux ainsi, par contre je trouve cette phrase bizarre, je n'arrive pas a dire exactement pourquoi cependant...

"Ma pauvre mère a perdu la raison, elle n’a jamais pu témoigner en sa faveur, elle se contentait de montrer des petites filles avec des poupées dès qu’elle en voyait une dans le couloir de l’hôpital, ou à la télévision au-dessus de son lit, ou parfois, elle se mettait à hurler en me regardant."
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Stéphane G de G
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 294
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 20:28    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

ok Layla, j'ai apporté une petite correction en raccourcissant la phrase. 
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://chroniques-obscures.blogspot.ca/


Dernière édition par Stéphane G de G le Lun 9 Avr 2018 - 12:47; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
HungarianCerveza
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2016
Messages: 126
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 22:04    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

C'est un peu mieux, je passe à un pour.
________________
We played hide and seek in waterfalls
We we younger, we were younger...
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 267
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 16:31    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

acceptée !


bon retour stephane ! 
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Stéphane G de G
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 294
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 20:59    Sujet du message: La poupée rieuse Répondre en citant

Merci Kamus, j'ai un peu de temps, j'en prépare d'autres ! 
________________
Découvrez mes autres creepy sur le blog des chroniques de l'Obscurité : http://chroniques-obscures.blogspot.ca/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:26    Sujet du message: La poupée rieuse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com