Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Trajet en bus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Nécronomorial -> Textes -> Propositions de textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nigiel
Ancien
Ancien

En ligne

Inscrit le: 17 Juin 2013
Messages: 2 624
Localisation: Pyramiden
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 5 Mai 2018 - 15:50    Sujet du message: Trajet en bus Répondre en citant

Je prend beaucoup de bus, genre tout le temps, des trajets de 5/10 heure assis a rien faire. A dormir entre deux arrêt ou a mater par dessus l'épaule de son voisin une série ou un film au hasard. C'est long c'est chiant
Mais bon, on en a pour son argent quoi.

J'étais dans un bus en direction de... Je sais plus, Nantes je crois. Yavais pas grand monde quand je l'ai remarqué.

Ya toujours des gens qui mangent, c'est un peu normal, ça creuse d'attendre assis. Mais la il produisait des bruits parfaitement répugnant. Comme si il mangeait des escargots ou des huîtres. Et un bon paquet. 


Je me suis retourner un peu pour voir si je pouvais lui demander de faire moins de bruits.


Il était entrain de se mettre les doigts dans la bouche, tout le doigt, de l'ongle a la main. Il farfouillait dans sa bouche, semblait gratter quelque chose, puis les enlevait et manger un espèce de tas de trucs noirs. Avec des asticots.

Il avait des dents immenses, des lèvres ridiculement disproportionnés, un grand front et des petits yeux. Accompagné de joue grasses, il était vraiment hideux. Je sais qu'il faut pas insulter les gens sur le physique mais ce mec était vraiment le mec le plus moche que j'ai connu de ma vie. 


Il était en train de manger, et j'étais quelque peu absorbé par mon observation de cette... Aberration de la nature, désolé des mots mais c'est mon ressenti. Quand il m'a jeter un coup d’œil froid et morne. 


Yavais genre, 4 rangés de sièges entre moi et lui, et même avec la distance je sentais l'odeur de sa bouche, un mélange de merde de chien et d'égout qui régurgitent. 
Je me suis retourné précipitamment, la main sur le nez et la larme aux yeux. Une horreur vraiment.

Il ya eu un silence de quelque minute puis il a recommencer a manger.


On c'est arrêter a un station essence histoire de faire une pause, dégourdir les jambes, griller une sèche et tout ça. Il était rester dans le bus pendant que j'allais pisser, et quand je suis revenu, il était a 3 rangées de moi. J'ai pas remarquer au début, j'avais mon portable de sortit donc c'était vu du coin de l’œil.


Le trajet a continuer, et son festin aussi. 


Sur les 2h qui ont suivis, il a du s'arrêter de manger que pendant 10 minute, ou même moins.

On c'est encore une fois arrêter, mais je suis rester a ma place. J'étais en plein dans un film. J'avais le reflet dans l'écran, donc j'ai pu le voir prendre ses affaires et se mettre une rangée plus proche de moi. 


Et la j'ai un peu commencer a paniquer.


Je voulais pas qu'il me touche, vraiment pas, il était sale, moche, laid, hideux, puant. Une horreur vraiment. L'incarnation même de la saleté et de la puanteur. Il avait deux sachet en plastique, un avec les trucs qu'il mangeait et un autre plein d'une espèce d'huile, le sac était même pas fermer et des gouttes tombait quand il se déplaçait.


J'étais un peu bloqué, que pourrais je faire ? J'ai mis sur pause mon film et j'ai jeter un coup d’œil mais la seule place vide c'était le siège derrière moi. Toute les autres places étaient prises.

Il restait 3h de trajet, et avec de la chance il ne bougerait plus de sa place.

Ouais avec de la chance.


J'en ai jamais eu.


Après 2h de trajet (on a pas fait de pause pour le coup) il a bouger pour se mettre derrière moi. 

Sa puanteur traversait le siège, il avait des grandes jambes et elles tapaient dans mon siège, il mangeait encore, lentement en prenant soin de gratter ses dents a chaque fois, a se renifler dans sa manche et a continuer de manger, en mettre partout avec ces grosses mains. L'espèce d'huile m'a même éclaboussée une veste, que j'ai jeter dés que j'ai pu, l'odeur voulait pas partir.

J'étais crispé sur mon siège, agrippé a l'accoudoir. Il a fini son sac 40 minute après c'être assis derrière moi. Et la jeter sur le siège a côté de moi. 


A l'intérieur il y avait des restes, avec des asticots blancs qui zigzaguaient dans des morceaux de chairs noirs. L'odeur était vraiment intenable. 


Je suis persuadé aujourd'hui que c'était de la viande humaine, cette espèce de créature horrible était assez pernicieuse et sale pour l'être.


La fin du trajet a été une bénédiction. On est sortit, moi le plus rapidement possible. J'ai pris mes sacs et j'ai tracer. Alors que j'attendais un ami, je l'ai vu au loin près du bus, en train de boire l'huile. Et puis il m'a jeter un regard et m'a fait un clin d’œil. A cette distance je pourrais pas le savoir mais j'en suis persuadé. Il devait trouver ça hilarant. Cette espèce de... Monstre.                 
________________

"No one is safe forever"
-Clementine


Do it for her


"Legacy, Javier. It's all anyone leaves behind."

aquila non capit muscas
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Mai 2018 - 15:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 860
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 12:19    Sujet du message: Trajet en bus Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : Le bus est plein ce qui fait que le narrateur ne peut pas bouger, par contre il y a de la place pour l'autre type ? Aucun autre passager est gêné ?

Sentiments éveillés : aucun.

Style/lisibilité : quelques fautes.

Intérêt : l'histoire est censé se passer dans un bus quasiment plein mais la narration fait qu'on a l'impression que le narrateur est seul avec le personnage... Je n'ai pas réussi à me laisser absorber par le texte, sans compter que l'ensemble est plutot plat... Contre.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nigiel
Ancien
Ancien

En ligne

Inscrit le: 17 Juin 2013
Messages: 2 624
Localisation: Pyramiden
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 15:55    Sujet du message: Trajet en bus Répondre en citant

Lalya a écrit:
Cohérence de l'histoire et des personnages : Le bus est plein ce qui fait que le narrateur ne peut pas bouger, par contre il y a de la place pour l'autre type ? Aucun autre passager est gêné ?






 

________________

"No one is safe forever"
-Clementine


Do it for her


"Legacy, Javier. It's all anyone leaves behind."

aquila non capit muscas
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 1 860
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 17:52    Sujet du message: Trajet en bus Répondre en citant

Vu ta condescendance c'est assez ironique que tu plaigne en cb que personne ne vote. Enfin bref tu agis ainsi depuis ton "retour", passons là-dessus.

C'est une ficelle un peu grosse que, comme par hasard, les places libres soient pile ici. D'ailleurs sur ton superbe schéma, je salue la maîtrise de paint au passage, il n'y visiblement qu'un siège par rangée, par praticité sans doute encore une fois... Tu parles également de 4 rangées mais bon les nombres c'est pas logique j'imagine.

Sinon, concernant le manque de réaction des gens autour, une explication logique à donner ?
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nigiel
Ancien
Ancien

En ligne

Inscrit le: 17 Juin 2013
Messages: 2 624
Localisation: Pyramiden
Masculin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 18:29    Sujet du message: Trajet en bus Répondre en citant

Suspension d'incrédulité consenti did you know this pokemon ?

"Tiens c'est bizarre COMME PAR HASARD le héro tombe sur ça" 
"Tiens c'est bizarre COMME PAR HASARD le méchant en fait c'est lui"
"Tiens c'est bizarre COMME PAR HASARD les seuls places libres sont celle entre le mec et l'autre mec" 


Mes talents de dessinateurs, tu jalouse.
________________

"No one is safe forever"
-Clementine


Do it for her


"Legacy, Javier. It's all anyone leaves behind."

aquila non capit muscas
Revenir en haut
Phyllocladus
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2016
Messages: 41
Localisation: /b/
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Mai 2018 - 18:05    Sujet du message: Trajet en bus Répondre en citant

Cohérence de l'action ainsi que des personnages : indépendamment de quelques détails (comme à titre d'exemple la durée tout à fait inhabituelle du trajet ou encore le fait, comme l'a mentionné Lalya, que l'on songeât assez aisément que le narrateur fût seul en compagnie de l'antagoniste alors que l'autobus est décrit comme bondé) le récit me paraît tout à fait cohérent. Chacune des étapes du trajet sont résumées d'une manière complète, sans toutefois se révéler excessives de telle manière que l'ensemble s'avère efficace, narrativement parlant. 

Sentiments éveillés : un certain dégoût, une certaine répugnance dirais-je même, particulièrement lors des passages décrivant le protagoniste.

Style et lisibilité : malgré quelques fautes (corrigées dans le document ci-dessous) le texte est lisible. J'apprécie par ailleurs beaucoup le champ lexical employé par le narrateur retranscrivant fatalement la situation parfois déplorable régnant dans les transports en commun.


Nigiel a écrit:






Je prends beaucoup de bus, genre tout le temps, des trajets de cinq à dix heures assis à rien faire. À dormir entre deux arrêts ou à mater par dessus l'épaule de son voisin une série ou un film au hasard. C'est long, c'est chiant.
Mais bon, on en a pour son argent quoi.

J'étais dans un bus en direction de... Je sais plus, Nantes je crois. Y'avait pas grand monde quand je l'ai remarqué.

Y'a toujours des gens qui mangent, c'est un peu normal, ça creuse d'attendre assis. Mais il produisait des bruits parfaitement répugnants. Comme s'il mangeait des escargots ou des huîtres. Et un bon paquet. 


Je me suis retourné un peu pour voir si je pouvais lui demander de faire moins de bruit.


Il était entrain de se mettre les doigts dans la bouche, tout le doigt, de l'ongle a la main. Il farfouillait dans sa bouche, semblait gratter quelque chose, puis les enlevait et mangeait un espèce de tas de trucs noirs. Avec des asticots.

Il avait des dents immenses, des lèvres ridiculement disproportionnées, un grand front et des petits yeux. Accompagné de joues grasses, il était vraiment hideux. Je sais qu'il faut pas insulter les gens sur le physique mais ce mec était vraiment le mec le plus moche que j'aie connu de ma vie. 


Il était en train de manger, et j'étais quelque peu absorbé par mon observation de cette... Aberration de la nature, désolé des mots mais c'est mon ressenti. Quand il m'a jeté un coup d’œil froid et morne. 


Y'avait genre, quatre rangées de sièges entre moi et lui, et même avec la distance je sentais l'odeur de sa bouche, un mélange de merde de chien et d'égouts qui régurgitent. 
Je me suis retourné précipitamment, la main sur le nez et la larme aux yeux. Une horreur vraiment.

Il ya eu un silence de quelques minutes puis il a recommencé à manger.


On s'est arrêtés à une station-service histoire de faire une pause, dégourdir les jambes, griller une sèche et tout ça. Il était resté dans le bus pendant que j'étais allé (concordance des temps) pisser, et quand je suis revenu, il était à trois rangées de moi. J'ai pas remarqué au début, j'avais mon portable de sorti donc c'était vu du coin de l’œil.


Le trajet a continué, et son festin aussi. 


Sur les deux heures qui ont suivi, il a s'arrêter de manger que pendant dix minutes, ou même moins.

On c'est encore une fois arrêtés, mais je suis resté à ma place. J'étais en plein dans un film. J'avais le reflet dans l'écran, donc j'ai pu le voir prendre ses affaires et se mettre une rangée plus proche de moi. 


Et j'ai un peu commencé à paniquer.


Je voulais pas qu'il me touche, vraiment pas, il était sale, moche, laid, hideux, puant. Une horreur vraiment. L'incarnation même de la saleté et de la puanteur. Il avait deux sachets en plastique, un avec les trucs qu'il mangeait et un autre plein d'une espèce d'huile, le sac était même pas fermé et des gouttes tombaient quand il se déplaçait.


J'étais un peu bloqué, qu'est-ce que j'aurais pu faire ? J'ai mis sur pause mon film et j'ai jeté un coup d’œil mais la seule place vide c'était le siège derrière moi. Toutes les autres places étaient prises.

Il restait trois heures de trajet, et avec de la chance il ne bougerait plus de sa place.

Ouais avec de la chance.


J'en ai jamais eu.


Après deux heures de trajet (on a pas fait de pause pour le coup) il a bougé pour se mettre derrière moi. 

Sa puanteur traversait le siège, il avait des grandes jambes et elles tapaient dans mon siège, il mangeait encore, lentement en prenant soin de gratter ses dents à chaque fois, à renifler dans sa manche et à continuer de manger, en mettre partout avec ses grosses mains. L'espèce d'huile m'a même éclaboussé une veste, que j'ai jetée dès que j'ai pu, l'odeur voulait pas partir.

J'étais crispé sur mon siège, agrippé à l'accoudoir. Il a fini son sac quarante minutes après s'être assis derrière moi. Et l'a jeté sur le siège à côté de moi. 


À l'intérieur il y avait des restes, avec des asticots blancs qui zigzaguaient dans des morceaux de chair noirs. L'odeur était vraiment intenable. 


Je suis persuadé aujourd'hui que c'était de la viande humaine, cette espèce de créature horrible était assez pernicieuse et sale pour l'être.


La fin du trajet a été une bénédiction. On est sortis, moi le plus rapidement possible. J'ai pris mes sacs et j'ai tracé. Alors que j'attendais un ami, je l'ai vu au loin près du bus, en train de boire l'huile. Et puis il m'a jeté un regard et m'a fait un clin d’œil. À cette distance je pourrais pas le savoir mais j'en suis persuadé. Il devait trouver ça hilarant. Cette espèce de... Monstre.                






Intérêt : le texte se trouve à mon sens avoir un certain potentiel, cela dit, du fait notamment de la chute ne créant point de considérable rebondissement, il se limite à une simple description - fort bien menée, certes, mais demeurant quoi qu'il advienne une description - d'un être dont la scélératesse pousse quasiment à la compassion le lecteur. En dépit de son comportement ignominieux, je ne parviens point à percevoir en cet être un quelconque caractère effrayant, ce qui fait que d'après moi il serait nécessaire d'insister sur ses aspects les plus dérangeants, tel que la possibilité qu'il consommât de la chair humaine - et au demeurant, cela est également valable pour les autres passagers qui devraient eux aussi être intégrés au récit afin que l'on ne les en pense point tout à fait extérieurs. Malheureusement, étant donnée l'absence des éléments susnommés, je ne pourrais formuler qu'un contre à l'issue de sa lecture. Contre qui, soit dit en passant, pourrait fort bien se muer en un pour si vous retravaillez les lacunes évoquées.   
________________
FAG

ENCORE UNE PREUVE DE L'EXISTENCE DU GRAND N***S

FAXUL

POLYMERIC FALCIGHOL DERIVATION

PLEX

LES GENS N'AIMENT PAS LES LONGUES SIGNATURES



- Ce que tu dis n'a aucun sens...
- C'est envisageable.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:15    Sujet du message: Trajet en bus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Nécronomorial -> Textes -> Propositions de textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com