Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Les VHS de l'auberge (abandonné)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
AucuneIdée,JusteMoi
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2018
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 13:06    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

/!\ Cette Creepypasta est tout simplement mauvaise et pleine de clichés. Je ne vous recommande pas de la lire, mais je ne peux pas vous en empêcher. Juste pour vous dire, j'en ai honte...









Bonjour. Moi, je m'appelle Frédéric, mais tout le monde m'appelle Fred. Si vous êtes ici, je suppose que vous êtes en quête d'histoire effrayante, à la limite du réel, pour vous faire des petites frayeurs... Moi et mes potes, lorsque l'on était plus jeunes, on s'éclatait à rentrer dans des bâtiments abandonnés pour se donner des petites frayeurs comme vous devant vos Creepypastas.
Si forcément mon histoire se trouve sur ce site, c'est qu'un jour, quelque chose d'étrange m'est arrivé. Il y a deux ans, mais je m'étais réduit au silence car, de toute manière, personne ne me croyait... Personne...

Je me souviens, tout à commencé lors d'une sortie. J'avais 14 ans... Il y a désormais 12 ans. Cette sortie m'avais presque donné envie d'arrêter.
On était allés à un bâtiment appelé ''L'auberge du chasseur''. Cette auberge m'intriguait pour deux raisons : déjà, elle était à quelques maisons de chez moi. Et aussi l'histoire : cette dernière était abandonnée car le propriétaire est mort soudainement un matin, alors qu'il aller préparer sa journée... Une cause de mort inconnue. C'était tellement mystérieux ! Alors on a essayé de forcer la porte avec un pied de biche. Une sacrée mauvaise idée, tout simplement car la porte donnait sur la rue. La seule chose que l'on avait obtenue, moi et mes amis, c'était de devoir courir pour ne pas se faire attraper par la police car un des voisins les avait appelés. Mais, têtus comme nous étions, on était revenus. Cette fois, on est rentrés par une vitre de derrière sans le moindre faux-pas !

L'auberge était dans un bordel monstre mais tout semblait quelque peu comme habité... Les habits étaient pliés, rangés sur une étagère. Mais ce n'était qu'un détail car en cassant la vitre, je m'étais coupé, donc, comme on était les premiers à glisser par la fenêtre qu'on avait brisé, ma seule prioritée était de voir si j'allais trouver quelque chose pour m'en servir comme pansement. Quelle chance ! Le type qui vivait ici autrefois était un chasseur (probablment fou car des cartouches de fusil à pompes était cachés dans chaques pièces.) et avait de quoi se soigner : deux kits de soins ! Hé oui ! Je m'empressais de me coller un bandage sur la main, histoire de pas infecter ma plaie.

Enfin bref, je m'éloigne un peu dans mon récit. On à fait le tour de chaques pièces, faisant d'excellentes trouvailles, d'autres moins interressantes. Tant de vielleiries dans cet endroit ! Quand, tout à coup, je fus intrigué par de vielles VHS hors de leur boîtes. Les VHS aurait pu interesser des collectioneurs ! Mon sang ne fit qu'un tour et j'en ait pris une dizaine. Je ne savais ce que c'était, il y avait de vielles écritures au marqueur mais elle n'était pas lisibles et ne ressemblait pas non plus au français... De toute manière, on allait se faire une dizaine d'euros !

On était ressortit après ça car l'ambiance était glauque... Très glauque même. Les chambres de l'auberge était encore avec leurs valises, les lits étaient faits, et certains habits était étalés sur le sol... Comme si ils étaient morts en même tant que le propriétaire et n'avait pas pu sortir, mort dans leur chambres le matin... Jusqu'à ce qu'on trouve des cartouches tirées et le fusil à proximitée ainsi que des tâches de sang. On s'est regardé, et j'ai vu dans le regard vide de mes amis qu'ils était peu rassurés :
''Mec, tu crois qu'il s'est tiré une balle ?
_Bah nan, on m'aurais dit qu'il avait mit fin à ses jours. Tu sais, il à été retrouvé avec sa tête et elle était pas répendue sur les murs en morceau de compote !''
Il me regardait avec un regard incrédule... C'est vrai, on était devant quelque chose ressemblant à une scène de crime !

Comme ils semblait terrifié, je leur proposa de se casser d'ici avant que l'un d'entre eux finisse par gerber...
Donc, on est sortis par la fenêtre avec une tonne de biblots inutiles.
Les cassettes VHS, je les ais encore. Enfin je les avais encore. On à fait le tour du quartier en demandant si ils voulaient de nos VHS et ils équarquillaient les yeux avant de dire ''Non, un conseil petits, débarrasses toi-en'' ou des phrases du genre et, en tant que gosse, je savais pas pourquoi. On les avais postés dans une annonce sur Leboncoin.com voir si elles allaient êtres revendues.
L'annonce fut supprimée 4 jours plus tard... Etrange pour une cassette vidéo.

Je les ait retrouvés il y à deux ans, quand je voulais trouver des films à regarder. Elles étaient dans une boîte en carton. ''J'ai encore cette merde moi ?!'' dit mon cerveau. Je me souvenais de tout, (Débarasses toi en petit) de nos conneries, mais aussi de l'incident tragique de l'auberge. ''Des histoires de gosse ! Qui à peur d'une vielle cassette VHS ?! Ils voulait juste se foutre de notre gueule et qu'on appelle maman cette nuit parce qu'on fait des cauchemars !''. Je pris la première VHS, je la remontais et partit chercher le vieux lecteur de cassettes. Je posais la cassette sur la table, me retournais et branchais le magnétoscope. Alors, je me suis retourné. La cassette n'étais plus sur la table. J'ai eu une petite frayeur et me suis retourné : ''Oh bordel ! Elle était à coté du magnétoscope ?! Je suis vraiment un abruti moi...'' pensais-je. J'ai alumé ma TV et inséré ma cassette avant de m'asseoir.
''J'espère qu'elle marhce encore !'' me suis-je dit. Il y eu quelques bruits de crépitements et des grésillements puis ce qui ressemblait à une vidéo amateur commençais... C'était dans la salle de bain de l'auberge ! On voyait des gens, un sac en toile de jute sur la tête. On entendait au fur et à mesure des sanglots, long et remplis d'une tristesse. Une série de flash et d'hurlements eurent lieu pendant 5 secondes, ce qui me semblait être une éternité. Malgré mon état de choc, je suis revenu en avant et ait fait ''pause''. Un texte était affiché : ''Y͔o̮u̷ ̼͉ͩc͍͌ǎn't g͍͆o͡ !͙̳͔ N̝ow,̉̑ ͥf̨̒ͫl̬̝͚o̡̤l̨̤l͖̺ow̢ͩ ̸̑̀m̬eͫ ͌i͑̽n̬ͯ h͔̰e̼ͩͮl̵͇ḽͦ,̄ ̜c͌͡o̐me̵̯͖ in͕̬ ̈́͠iͯnsa̭̒n͍̓̕i̪̪ͩt̜͟ý ̦͜!̎͜''. C'était de l'anglais, en effet. ''Tu ne peux pas partir, suis moi en enfer, viens dans la folie !'' Et l'image d'après était celle d'un homme mutilé au visage.

J'en est vomi mon déjeuné... Je ne veux même pas vous décrire cette image dans les détail et rien que d'y repenser je me sens mal... L'homme n'avait pas d'yeux et la peau sur son front était entièrement déchirée. Il avait un sourire large et d'immonde dents, probablements aiguisée comme des rasoirs. Je partit en courant, et après j'ai éteint la télé les yeux fermés pour ne plus jamais revoir cette image. J'ai fait des cauchemars pendant 1 semaine avant de me dire que c'était sûrement des fakes et j'ai donc décidé de regarder la suite de la cassette, en me disant que de toute manière c'était un montage... Pour certains, la pire erreur, c'est le marriage, d'autre les gosses, moi c'est celle là... La cassette était toujours dans le magnéto. et, lorsque je l'alluma, du sang s'est mis à couler par le lecteur, ainsi que des sons, des hurlements inhumains, ralentis et parfois suraïgu, des plaintes comme inversés jusqu'à ce que tout ralentisse et que le magnéto fumme... J'ai décidé de récupérer la cassette, déterminé et poussé par la curiosité. Je l'ai numérisée et mise sur mon ordinateur.

J'ai avançais la où je m'étais arrêté et continué la vidéo. Les sanglots étaient plus long et puissants, quand un homme s'est avancé avec son fusil. Il à poussé un petit ricannement, avant de rire comme un fou. Il a visé, parlé et les paroles semblaient inversées, puis tout à commencé à se distordre. Les couleurs étaient vives : rouge, violet, bleu, vert étaient les seuls couleurs, puis tout apparu en nuances de rouge. Il à tiré deux cartouches pour causer un énorme trou béant dans la tête de deux personnes sur quatres : un enfant et une femme. Puis les couleurs sont revenues à la normal. Je constatai qu'il en restait deux. Puis il pris deux autres cartouches et explosa leur torse. Un hurlement long et terrbile émana de derrière moi. Je me mis à avoir terriblement mal au torse et à la tête. Je me suis retourné et découvrit ma pièce, pendant une dizaine de seconde, tapissée de couleurs rouges. Tout était rouge, les murs, les sol, mon lit... Puis un grésillement à eu lieu, les cadavre des quatres personnes sont apparus, leur visage mutilé : ils n'avaient plus d'yeux et leurs dents semblait aiguisée et égalment, ils souriaient tous. Et leur front était déchiré. L'homme au fusil s'est avancé et m'a trié une cartouche dans le ventre puis une autre dans la tête. Je me suis réveillé sur le sol, baignant dans du sang. Une phrase écrite sur la porte de ma chambre avec du sang disait : ''You can't go. Now, have a nice trip in insanity !''. J'ai hurlé de terreur, puis je me suis réveillé, cette fois attaché à la chaise devant mon ordianteur.

La vidéo continuait, et je ne pouvais pas l'arrêter. La vidéo était désormais accompagnée d'un hurlement distordu en boucle. Puis, j'ai assissté à la scène dans ma chambre. Sur la vidéo, je n'ai pas de trou ni dans le crâne, ni dans le torse. Mais du sang gicle bien partout. La seule chose, c'est mon visage. Il est comme celui des victimes... Puis, je me suis réveillé une nouvelle fois dans ma chambre. J'ai couru à la salle de bain. J'ai été horrifié : c'était la même que celle de l'auberge ! Et mon visage était toujours mutilé... Sur le miroir, il était écrit : ''Have nice dreams'' (fait de beaux rêves) avec du sang. On aurait dit qu'il était écrit depuis au moins deux jours ! Mais cela faisait combien de temps que mon cauchemar durait ? Aucune idée... Puis le message à changé : ''I know what you did. Stealing is bad, here are the consequences'' (je sais ce que tu as fait. Voler c'est mal, voici les conséquences).

Les conséquences du vol ? Je les paies depuis que je suis rentré. Vivre dans un cauchemar, comme un monstre...
J'ai jeté mon ordinateur ainsi que toutes les cassettes VHS et mon magnéto, ma télé... Même mes films qui étaient à proximité des cassettes car ils contennaient la même vidéo. J'ai tout brûlé et du sang à coulé du tas que cela faisait, ainsi que le cri distordu qui en est sortit pour la dernière fois. Je fais toujours le même cauchemar... Je ne suis pas prêt d'oublier la dernière chose que j'ai vu... Les victimes dans la vidéo était mes amis avec qui je suis rentré, je n'ai pas pu les sauver... Un monstre. Je suis un monstre... Je ne suis pas prêt d'oublier ma leçon...


Dernière édition par AucuneIdée,JusteMoi le Dim 13 Mai 2018 - 13:46; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 13:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tac
Créateur
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2017
Messages: 1 328
Localisation: Nantes le sang
Masculin Bélier (21mar-19avr) 猪 Cochon

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 13:25    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

Bonjour, je vous présente ma nouvelle rubrique :

LA CRITIQUE DE TAC SANS LIRE LE TEXTE
  

Une rubrique inutile pour les votes mais qui peut toujours servir pour l'auteur

Bon déjà j'arrive sur ton texte je vois le mot "creepypastas" ça pue la merde, quand dans une creepypasta t'écris "c'est pas une creepypasta" "j'avais déjà lu des creepypastas" "ça m'a fait penser à une creepypasta" ça casse le 4ème mur pour rien, ça sort du texte et personne n'est heureux. Donc arrêtez

Ensuite en scrollant rapidement j'ai vu l'écriture cheloue qu'était utilisée sur internet en 2012 là, le 'Y͔o̮u̷ ̼͉ͩc͍͌ǎn't g͍͆o͡ !͙̳͔ N̝ow,̉̑ ͥf̨̒ͫl̬̝͚o̡̤l̨̤l͖̺ow̢ͩ ̸̑̀m̬eͫ ͌i͑̽n̬ͯ h͔̰e̼ͩͮl̵͇ḽͦ,̄ ̜c͌͡o̐me̵̯͖ in͕̬ ̈́͠iͯnsa̭̒n͍̓̕i̪̪ͩt̜͟ý ̦͜!̎͜'' machin, c'est non, on est en 2018 maintenant, on a Macron en président, Galabru est mort et on n'utilise plus cette police d'écriture.

Pour finir j'ai vu un "inspiré de fait réels" à la fin du texte. Alors oui mais non, déjà que le dire au début du texte ça rajoute aucun réalisme, alors à la fin j'te raconte pas. Normalement, avec un bon texte, t'as pas besoin de dire "non mais si c'est vrai jte jure"

Sachant que j'ai vu tout ces défauts en lisant pas le texte, je ne place pas trop d'espoirs en ce texte. Contre symbolique
________________
I Rule
Tac, 16 ans, 18 creepypastas publiées, 1 commentaire positif de Rabadu, 4 mois de ban d'affilé, 21 ans de tutelle, banni définitivement deux fois, 3 partenaires sexuels, et 2 vidéos de Pourquoi Avoir Peur, enchanté.


À quel moment un individu qui met en cause l’autorité cesse-t-il d’être un fou et devient-il un héros ?
Tac 242, sur le peloton d’exécution
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 422
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 13:57    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

J'ai lu ta proposition, et je me demande si tu as pris la peine de lire ce qui est considéré comme des "clichés" de creepypasta.
Tu peux trouver ça ici, c'est sur notre blog, y a un encart "clichés".
Je vais lister ici tous ceux que tu as utilisé..

- Les yeux hyper-réalistes, les saignements des yeux et les orbites vides.

- Les textes " Zalgofiés " qui ne servent à rien dans certaines pastas et qui ne sont pas effrayants puis, il est difficile de lire si on choisit l'option pour " Zalgofier " au maximum.

- Débuter une Creepypasta en disant " Ceci m'est arrivé, il y a quelques années... " ou " Ce n'est pas une Creepypasta, ça s'est réellement passé ! " fait perdre l'envie de lire la Creepypasta.

- Mettre des détails comme des démembrements ou d'autres détails gores est parfois vu comme une tentative lamentable de rendre une Creepypasta plus malsaine... (Mention spéciale ici)

- Une créature voire une chose qui vous sourit.

- Les lieux dits effrayants où le narrateur dit " J'ai vécu dans une ville, quelque part dans le Maine et voilà ce qui m'est arrivé... "

Je vais aussi citer des clichés sur les jeux vidéos car certains sont liés.

- Il est impossible d'éteindre la console ou la TV voire de retirer le câble au moment que l'on sent que ça va être encore plus malsain/effrayant.

- Même chose pour le son qui est impossible à stopper.

- Des choses violentes et perturbantes qui sont en l’occurrence des choses décrites comme hyper réalistes.

- Détruire la cartouche/le CD du jeu qui anéantit les preuves de son existence.

Voilà. Je sais qu'innover est quelque chose de compliqué, et que generalement on a un avis tout fait sur les creepypastas que l'on aime ou que l'on créé. Néanmoins, y mettre des clichés est pas une bonne idée pour tenter d'élever le niveau. Des critiques vont réellement voter après mon intervention et celle de Tac, et te montrer plus en détail certains points morts de ton histoire. Je t'invite alors à prendre en compte tous ces commentaires afin de t'ameliorer et surtout ne pas te décourager, c'est normal d'avoir des ratés. Écrire une creepypasta est un exercice.
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Aridow
Contributeur
Contributeur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2015
Messages: 1 970
Localisation: Mitakihara
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 14:08    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

- Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Au tout premier paragraphe, tu insinues que ton texte est sur un site de creepypasta (cftc sans doute). La théorie veut que les textes qui sont sur le blog sont chopés un peu aléatoirement sur internet. Si tu remplaçais "site" par "forum quelconque de paranormal" et "creepypasta" par autre chose, ça serait déjà mieux. "Cette sortie m'avais presque donné envie d'arrêter." D'arrêter quoi ? "déjà, elle était à quelques maisons de chez moi" Y a plusieurs commerces et services à côté de chez moi et ça m'intrigue pas pour autant. "L'auberge était dans un bordel monstre mais tout semblait quelque peu comme habité... Les habits étaient pliés, rangés sur une étagère." Donc c'était le bordel mais tout était assez rangé, du moins assez pour qu'on ait l'impression que ce soit habité. C'est pas ce que j'appelle le bordel. "Débarasses toi en petit" T'es pas petit à 26 ans.
- Cohérence des actions du ou des personnages : Je pense qu'il faut être sacrément inconscient pour partir en urbex sans se préparer (la première fois il se fait voir par les voisins, la seconde il se coupe et n'a pas de pansements sur lui, et en plus il utilise des pansements qu'il trouve là, dans une maison abandonnée), et pour voler des cassettes pour 10 balles sans même les visionner avant. Mais on va dire que ce ne sont pas des incohérences. Par contre ce qui pose déjà davantage problème c'est qu'il semble que toute la planète soit au courant que ces cassettes sont dangereuses, sauf lui.
- Sentiment éveillé chez le lecteur : Aucun, sinon de l'ennui, et pour être honnête il y a certains passages qui sont plutôt marrants. C'est une foire aux clichés.
- Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Aucun ? "inspiré de faits réels" insinue que c'est une fiction assumée.
- Style d'écriture : Quelqu'un qui vit ça ne peut pas s'asseoir tranquillement devant son PC et écrire de manière si romanesque.
- Lisibilité du texte : Phrases parfois mal tournées. Beaucoup de fautes.
- Intérêt de l'histoire : Comme écrit plus haut, c'est un vrai défilé des pires clichés qu'on puisse trouver dans une pasta : les cassettes, le mec qui s'est suicidé, l'annonce qui est supprimée, le zalgo, les phrases en anglais, le sang qui sort comme par magie... Et, cerise sur le gâteau : c'est une fiction assumée ! Ça n'a pas sa place sur le site et je ne pense pas que tu puisses l'améliorer.

Contre.
________________

Signatures et avatar par Koto Inari/Inu Curry/ARiKEM
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 032
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 14:13    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnage :
AucuneIdée,JusteMoi a écrit:
Bonjour. Moi, je m'appelle Frédéric, mais tout le monde m'appelle Fred. Si vous êtes ici, je suppose que vous êtes en quête d'histoire effrayante, à la limite du réel, pour vous faire des petites frayeurs... Moi et mes potes, lorsque l'on était plus jeunes, on s'éclatait à rentrer dans des bâtiments abandonnés pour se donner des petites frayeurs comme vous devant vos Creepypastas.
Si forcément mon histoire se trouve sur ce site, c'est qu'un jour, quelque chose d'étrange m'est arrivé. Il y a deux ans, mais je m'étais réduit au silence car, de toute manière, personne ne me croyait... Personne...

Chercher à créer un lien absolument avec le lecteur en mode "hé on est pote parce qu'on aime bien lire des CP et, hé, ! T'as vu je vais raconter un truc qui m'est vraiment arrivé bah, ça marche rarement et cette insistance déclenche plus de suspicion qu'autre chose. Ca lui est arrivé il y a 2 ans et en dessous on parle d'il y a 12ans, il y a une sacrée faille temporelle.

Je me souviens, tout à commencé lors d'une sortie. J'avais 14 ans... Il y a désormais 12 ans. Cette sortie m'avais presque donné envie d'arrêter.
On était allés à un bâtiment appelé ''L'auberge du chasseur''. Cette auberge m'intriguait pour deux raisons : déjà, elle était à quelques maisons de chez moi. Et aussi l'histoire : cette dernière était abandonnée car le propriétaire est mort soudainement un matin, alors qu'il aller préparer sa journée... Une cause de mort inconnue. C'était tellement mystérieux ! Alors on a essayé de forcer la porte avec un pied de biche. Une sacrée mauvaise idée, tout simplement car la porte donnait sur la rue. La seule chose que l'on avait obtenue, moi et mes amis, c'était de devoir courir pour ne pas se faire attraper par la police car un des voisins les avait appelés. Mais, têtus comme nous étions, on était revenus. Cette fois, on est rentrés par une vitre de derrière sans le moindre faux-pas !

Une cause de mort inconnue ? Visiblement il n'y a pas de crime, c'est une mort naturelle, des gens meurt de mort naturelle toutes les minutes, et personne ne prendra jamais la peine de détailler le pourquoi du comment. Et donc le propriétaire n'a pas de famille pour un éventuel héritage ?

L'auberge était dans un bordel monstre mais tout semblait quelque peu comme habité... Les habits étaient pliés, rangés sur une étagère. Mais ce n'était qu'un détail car en cassant la vitre, je m'étais coupé, donc, comme on était les premiers à glisser par la fenêtre qu'on avait brisé, ma seule prioritée était de voir si j'allais trouver quelque chose pour m'en servir comme pansement. Quelle chance ! Le type qui vivait ici autrefois était un chasseur (probablment fou car des cartouches de fusil à pompes était cachés dans chaques pièces.) et avait de quoi se soigner : deux kits de soins ! Hé oui ! Je m'empressais de me coller un bandage sur la main, histoire de pas infecter ma plaie.

Habité ? Parce que des vêtements sont pliés ? Le bâtiment était fermés, ils sont visiblement les premiers à s'introduire, ça parait normal, à moins que dès qu'il y a un décès les fringues sortent de leurs petits rangements pour se jeter au sol en mode "Youpi on est libre" ? ... Donc parce que le type est chasseur il a de quoi se soigner ? C'est vrai que pour les gens lambda avoir des pansements c'est surfait. Un kit de soin ? C'est un jeu vidéo ?

Enfin bref, je m'éloigne un peu dans mon récit. On à fait le tour de chaques pièces, faisant d'excellentes trouvailles, d'autres moins interressantes. Tant de vielleiries dans cet endroit ! Quand, tout à coup, je fus intrigué par de vielles VHS hors de leur boîtes. Les VHS aurait pu interesser des collectioneurs ! Mon sang ne fit qu'un tour et j'en ait pris une dizaine. Je ne savais ce que c'était, il y avait de vielles écritures au marqueur mais elle n'était pas lisibles et ne ressemblait pas non plus au français... De toute manière, on allait se faire une dizaine d'euros !

Une dizaine d'euros pour vendre 10 VHS à des collectionneurs ? C'est une sacré fortune dis donc... Trimbaler 10 cassettes à la main me parait un peu précaire mais admettons...

On était ressortit après ça car l'ambiance était glauque... Très glauque même. Les chambres de l'auberge était encore avec leurs valises, les lits étaient faits, et certains habits était étalés sur le sol... Comme si ils étaient morts en tant que le propriétaire et n'avait pas pu sortir, mort dans leur chambres le matin... Jusqu'à ce qu'on trouve des cartouches tirées et le fusil à proximitée ainsi que des tâches de sang. On s'est regardé, et j'ai vu dans le regard vide de mes amis qu'ils était peu rassurés :
''Mec, tu crois qu'il s'est tiré une balle ?
_Bah nan, on m'aurais dit qu'il avait mit fin à ses jours. Tu sais, il à été retrouvé avec sa tête et elle était pas répendue sur les murs en morceau de compote !''
Il me regardait avec un regard incrédule... C'est vrai, on était devant quelque chose ressemblant à une scène de crime !

Ok, le propriétaire est mort, des clients étaient peut-être présents, et donc ces braves gens ont laissés leurs valises et fait leurs lit ? Étrange comme clients... Et forcément tout de suite le narrateur pense qu'ils sont mort... Pourquoi ? Aucune raison, surtout que si on a parlé de la mort de l'aubergiste on aurait également parlé de celle des clients mais bon... "Tu crois qu'il s'est tiré une balle ? - Bah non il a mit fin à ses jours" Ah... Voilà un soucis que je n'ai pas mentionné avant, il manque des petits mots de façon régulière, souvent ça donne juste un "Ok ça veut rien dire mais on comprends le sens", mais dans ce cas, on a un non sens absolu. Se relire aurait vraiment été un minimum, surtout en sachant que tu soumets ton texte à critique.

Comme ils semblait terrifié, je leur proposa de se casser d'ici avant que l'un d'entre eux finisse par gerber...
Donc, on est sortis par la fenêtre avec une tonne de biblots inutiles.
Les cassettes VHS, je les ais encore. Enfin je les avais encore. On à fait le tour du quartier en demandant si ils voulaient de nos VHS et ils équarquillaient les yeux avant de dire ''Non, un conseil petits, débarrasses toi-en'' ou des phrases du genre et, en tant que gosse, je savais pas pourquoi. On les avais postés dans une annonce sur Leboncoin.com voir si elles allaient êtres revendues.
L'annonce fut supprimée 4 jours plus tard... Etrange pour une cassette vidéo.

Il n'a aucune idée de ce qu'il y a sur les cassettes mais il essaye de les vendre au voisinage ? Il dit quoi ? "Bonjour, je vends une cassette mystère ?" J'comprends qu'il n'ai pas réussi à en vendre... Et forcément les gens paniquent en voyant des cassettes sur lesquels ils ne sont censés rien connaitre... Tu raconteas que ton histoire a 12 ans, Le Bon Coin à été créée en 2006, soit pile à ce moment là, forcément le narrateur connait immédiatement ce site et surtout un site se lançant et connu pour son côté WTF supprime des annonces sans raisons.

Je les ait retrouvés il y à deux ans, quand je voulais trouver des films à regarder. Elles étaient dans une boîte en carton. ''J'ai encore cette merde moi ?!'' dit mon cerveau. Je me souvenais de tout, (Débarasses toi en petit) de nos conneries, mais aussi de l'incident tragique de l'auberge. ''Des histoires de gosse ! Qui à peur d'une vielle cassette VHS ?! Ils voulait juste se foutre de notre gueule et qu'on appelle maman cette nuit parce qu'on fait des cauchemars !''. Je pris la première VHS, je la remontais et partit chercher le vieux lecteur de cassettes. Je posais la cassette sur la table, me retournais et branchais le magnétoscope. Alors, je me suis retourné. La cassette n'étais plus sur la table. J'ai eu une petite frayeur et me suis retourné : ''Oh bordel ! Elle était à coté du magnétoscope ?! Je suis vraiment un abruti moi...'' pensais-je. J'ai alumé ma TV et inséré ma cassette avant de m'asseoir.
''J'espère qu'elle marhce encore !'' me suis-je dit. Il y eu quelques bruits de crépitements et des grésillements puis ce qui ressemblait à une vidéo amateur commençais... C'était dans la salle de bain de l'auberge ! On voyait des gens, un sac en toile de jute sur la tête. On entendait au fur et à mesure des sanglots, long et remplis d'une tristesse. Une série de flash et d'hurlements eurent lieu pendant 5 secondes, ce qui me semblait être une éternité. Malgré mon état de choc, je suis revenu en avant et ait fait ''pause''. Un texte était affiché : ''Y͔o̮u̷ ̼͉ͩc͍͌ǎn't g͍͆o͡ !͙̳͔ N̝ow,̉̑ ͥf̨̒ͫl̬̝͚o̡̤l̨̤l͖̺ow̢ͩ ̸̑̀m̬eͫ ͌i͑̽n̬ͯ h͔̰e̼ͩͮl̵͇ḽͦ,̄ ̜c͌͡o̐me̵̯͖ in͕̬ ̈́͠iͯnsa̭̒n͍̓̕i̪̪ͩt̜͟ý ̦͜!̎͜''. C'était de l'anglais, en effet. ''Tu ne peux pas partir, suis moi en enfer, viens dans la folie !'' Et l'image d'après était celle d'un homme mutilé au visage.

Des incidents tragiques à l'auberge ? Quels incidents ? On à juste une mort naturelle... Oh la cassette qui bouge toute seul, summum d'originalité. Donc, c'était 10 ans après les faits et il est capable d'identifier l'une des salle de bain de l'auberge ? Sacré mémoire. Oh un texte en anglais dans une police étrange pour le côté So Dark. Ca n'apporte rien au texte, ça perd juste toute crédibilité.

J'en est vomi mon déjeuné... Je ne veux même pas vous décrire cette image dans les détail et rien que d'y repenser je me sens mal... L'homme n'avait pas d'yeux et la peau sur son front était entièrement déchirée. Il avait un sourire large et d'immonde dents, probablements aiguisée comme des rasoirs. Je partit en courant, et après j'ai éteint la télé les yeux fermés pour ne plus jamais revoir cette image. J'ai fait des cauchemars pendant 1 semaine avant de me dire que c'était sûrement des fakes et j'ai donc décidé de regarder la suite de la cassette, en me disant que de toute manière c'était un montage... Pour certains, la pire erreur, c'est le marriage, d'autre les gosses, moi c'est celle là... La cassette était toujours dans le magnéto. et, lorsque je l'alluma, du sang s'est mis à couler par le lecteur, ainsi que des sons, des hurlements inhumains, ralentis et parfois suraïgu, des plaintes comme inversés jusqu'à ce que tout ralentisse et que le magnéto fumme... J'ai décidé de récupérer la cassette, déterminé et poussé par la curiosité. Je l'ai numérisée et mise sur mon ordinateur.

Donc on à la cassette qui est dans le magnéto, du sang en coule, mais il arrive à récupérer la cassette et son état permet qu'elle soit numérisée ? Crédible.

J'ai avançais la où je m'étais arrêté et continué la vidéo. Les sanglots étaient plus long et puissants, quand un homme s'est avancé avec son fusil. Il à poussé un petit ricannement, avant de rire comme un fou. Il a visé, parlé et les paroles semblaient inversées, puis tout à commencé à se distordre. Les couleurs étaient vives : rouge, violet, bleu, vert étaient les seuls couleurs, puis tout apparu en nuances de rouge. Il à tiré deux cartouches pour causer un énorme trou béant dans la tête de deux personnes sur quatres : un enfant et une femme. Puis les couleurs sont revenues à la normal. Je constatai qu'il en restait deux. Puis il pris deux autres cartouches et explosa leur torse. Un hurlement long et terrbile émana de derrière moi. Je me mis à avoir terriblement mal au torse et à la tête. Je me suis retourné et découvrit ma pièce, pendant une dizaine de seconde, tapissée de couleurs rouges. Tout était rouge, les murs, les sol, mon lit... Puis un grésillement à eu lieu, les cadavre des quatres personnes sont apparus, leur visage mutilé : ils n'avaient plus d'yeux et leurs dents semblait aiguisée et égalment, ils souriaient tous. Et leur front était déchiré. L'homme au fusil s'est avancé et m'a trié une cartouche dans le ventre puis une autre dans la tête. Je me suis réveillé sur le sol, baignant dans du sang. Une phrase écrite sur la porte de ma chambre avec du sang disait : ''You can't go. Now, have a nice trip in insanity !''. J'ai hurlé de terreur, puis je me suis réveillé, cette fois attaché à la chaise devant mon ordianteur.

Donc on lui a tiré avec un fusil à pompe dans le torse et à la tête il se réveille tranquillement. Je savais pas que se faire tirer dessus au fusil à pompe c'était si fun. Il hurle ensuite de terreur et se réveille à nouveau ? Parce qu'il s'est évanoui entre temps ?...

La vidéo continuait, et je ne pouvais pas l'arrêter. La vidéo était désormais accompagnée d'un hurlement distordu en boucle. Puis, j'ai assissté à la scène dans ma chambre. Sur la vidéo, je n'ai pas de trou ni dans le crâne, ni dans le torse. Mais du sang gicle bien partout. La seule chose, c'est mon visage. Il est comme celui des victimes... Puis, je me suis réveillé une nouvelle fois dans ma chambre. J'ai couru à la salle de bain. J'ai été horrifié : c'était la même que celle de l'auberge ! Et mon visage était toujours mutilé... Sur le miroir, il était écrit : ''Have nice dreams'' (fait de beaux rêves) avec du sang. On aurait dit qu'il était écrit depuis au moins deux jours ! Mais cela faisait combien de temps que mon cauchemar durait ? Aucune idée... Puis ille message à changé : ''I know what you did. Stealing is bad, here are the consequences'' (je sais ce que tu as fait. Voler c'est mal, voici les conséquences).

Son visage est mutilé, je retiendrais surtout le fait que les yeux soient absent, mais malgré ce léger handicap le narrateur peut se voir ?... "Depuis au moins deux jours" ? Je passerais encore une fois sur la vision surprenante du narrateur, qui à présent devient expert en médecine légiste et arrive à estimer la durée de vie des tâches de sang...

Les conséquences du vol ? Je les paies depuis que je suis rentré. Vivre dans un cauchemar, comme un monstre...
J'ai jeté mon ordinateur ainsi que toutes les cassettes VHS et mon magnéto, ma télé... Même mes films qui étaient à proximité des cassettes car ils contennaient la même vidéo. J'ai tout brûlé et du sang à coulé du tas que cela faisait, ainsi que le cri distordu qui en est sortit pour la dernière fois. Je fais toujours le même cauchemar... Je ne suis pas prêt d'oublier la dernière chose que j'ai vu... Les victimes dans la vidéo était mes amis avec qui je suis rentré, je n'ai pas pu les sauver... Un monstre. Je suis un monstre... Je ne suis pas prêt d'oublier ma leçon...

Il vit dans un cauchemar, admettons, du coup il nous raconte ça comment ? Ca nous parvient comment ?...



(inspiré de faits rééls)


Moyen de transmission : Absent.

Sentiments éveillés : ...

Style/lisibilité : Des fautes un peu partout, des mots qui manque...

Intérêt : L'histoire est bourré d'incohérences et de clichés, il n'y a pas de moyen de transmission pas plus que ça n'éveille de sentiments et la forme est à retravailler intégralement... Contre.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
AucuneIdée,JusteMoi
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2018
Messages: 10
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 16:10    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

Bien, j'ai pris connaissance de vos critiques. Moi non plus, je ne penses pas pouvoir m'améliorer. Au moins, restons quelque peu positif, j'ai réussi à en faire ''rire'' certains via mes tonnes de clichés. Et également, en repensant à tout ça, parfois j'ai des doutes si j'ai bu avant d'écrire une m**** pareille !
Merci d'être franc et d'avouer que c'est une belle connerie avec de stupides clichés !
Revenir en haut
Daemoniack
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2016
Messages: 422
Localisation: Villers-Cotterêts
Masculin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2018 - 11:40    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné) Répondre en citant

Tout le monde peut s'améliorer AucuneIdée,JusteMoi, mais je crois que pour ce texte c'est un peu fichu en effet. Retente d'écrire, et à force de persévérer tu y arriveras !
Deplacé en refusé !
________________
Actuellement en période d'écriture intensive. Tentatives d'améliorer mon niveau, quoi.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:52    Sujet du message: Les VHS de l'auberge (abandonné)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com