Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Un précieux cadeau

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jowan
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2018
Messages: 2
Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Juil 2018 - 21:56    Sujet du message: Un précieux cadeau Répondre en citant

Je ne sais pas si c’est une bonne idée d’en parler. Je ne suis pas du genre à communiquer plus que nécessaire, soit la simple conversation basique. Je me doute bien que cela signifie mon insociabilité mais pourtant, j’ai envie de vous raconter cela. Évidemment, je suis bien plus à l’aise à l’écrit c’est pourquoi j’ai opté pour venir ici… Avec vous. Ce n'est pas quelque chose de banal, qui peut se dire aussi facilement, ça m’a hanté toute ma vie, toute mon enfance et tout ce qui restera de ma vie. Je veux dire… C’est gravé au fer rouge.

J’avais 5 ans, 5 petites années à mon actif, honnêtement je ne m’en souviens pas entièrement, on me l’a simplement raconté remplissant mes trous de mémoire. C’était en décembre, les fêtes de Noël approchaient à grands pas.
J’étais tout émoustillée face à l’idée de recevoir des cadeaux. Lorsque le jour J arriva, il était 20h35, le repas familial venait de se finir, signe que les enfants, et certains adultes, pouvaient enfin déballer leurs cadeaux. Ce Noël fut l’un des pires…. Je courrais de la cuisine vers le salon avant d’attraper vivement le plus gros cadeau présent sous le sapin, c’était le mien, évidement. C’est le genre de moment inoubliable, grâce à la magie présent dans le regard des gosses à cet instant précis. Pourtant, je rêverais d’oublier cette journée et toutes celles qui ont suivis d’ailleurs. J’ai tiré sur le petit nœud tenant le couvercle du carton que je m’empressai d’ouvrir. J’ai balancé ma tête dans la boite, découvrant avec stupeur quelque chose d’horrible. Il y avait là, un bras, un bras déchiqueté dont le sang coulait encore. En vue des os complètement disloqués, le bras avait dû être arraché avec hargne et violence.
Du haut de mes 5 ans, je ne savais pas ce qui aurai pu causer cela, à cet instant précis, ma seule réaction, fut de balancer le cadeau à l’autre bout du salon en hurlant de terreur. Un hurlement qui glaça le sang de toutes les personnes présentes dans la maison. Mes parents déboulèrent rapidement dans la pièce, me voyant sangloter dans un coin de celle-ci, ma tête sur les genoux et recroquevillée.
Ils ne comprenaient pas ce qu’il se passait, avec un bras tremblant, j'ai pointé l’autre côté du salon. Le bras était maintenant par terre, juste devant le carton retourné d’où s’écoulait un liquide carmin visqueux. Ma mère poussa un cri en s’approchant de moi, fixant le bras. Mon père, quant à lui, se contenta de grimacer en s’approchant légèrement du membre. Je me rappellerais toute ma vie ce qu’il avait dit à ce moment. Il a tourné son visage vers ma mère et moi puis, dans un souffle d’horreur, débuta.

« - C’est Sam... »

Mes yeux s’écarquillèrent directement. Sam était mon grand-frère, il avait 4 ans de plus que moi, soit 9 ans. Je ne comprenais pas, je n’avais pas fais le rapprochement entre mon frère et...《ça》. 《Ça》, c’était arrivé la veille. Celui-ci m’avait embêté en me volant mes petites voitures, comme toujours en fait, sauf que je m’étais bien plus énervée, je l’avais bousculé dans les escaliers de la cave, cet endroit où nous avions bien trop peur pour descendre même avec les parents. On pensait qu’il y avait un monstre ou quelque chose comme ça…
À cet instant il était 22h et des poussières, je tendais l’oreille en l’entendant gémir de douleurs puis lorsqu’il atteignit le sol, j’avais paniqué, j’avais refermé la porte en vitesse et je m’étais enfuie dans ma chambre où je m’étais enfermée jusqu’au lendemain. Évidemment, le jour d’après c’était Noël et mon grand-frère était là, dans la cuisine aidant ma mère. Lorsque j’entra dans la pièce, Sam esquissa un sourire dans ma direction me souhaitant un bonjour. Je le lui avais rendu, un peu décontenancée par le fait qu’il ne m’en voulait pas, du moins en apparence.

« - Sam… Tu ne m’en veux pas ?
- Non.. Ce n’est rien, je n’ai pas été gentil avec toi tu sais.. donc.. Répondit-il
- Oh… »

Je le pris dans mes bras puis l’aida à faire la table. La journée se déroula comme je l’ai dis plus haut. Alors comment était-ce possible que ce soit Sam alors qu’il était juste dans l’entrée du salon ? Je tournais mon visage humide vers Sam puis vers mon père.

« - Papa ! C’pas possible, Sam est là.. »

Je pointa légèrement Sam puis ma mère suivit mon doigt avant de regarder en direction de mon frère. Elle le fixait, mon père regarda également à cet endroit.

« - Shane…. »

J’écarquillais les yeux en me redressant. Je me mis à côté de Sam et le pris dans mes bras. Je le sentais, son souffle, son épaisseur, sa peau, tout ! Il était là ! Pourquoi ne me croyaient-ils pas ?

« - Bon.. Shane… Je..
- MAMAN ! Je ne mens pas ! Hurlais-je.
- Je sais ! Je sais.. Mais dis moi, où étiez vous ton frère et toi hier ?
- Oh … Maman… Sam m’avait volée mes voitures… Je l’ai poussé dans les escaliers de la cave mais je t’assure qu’il ne m’en veut pas ! Je le lui ai demandé… »

Ma mère lança un regard triste et remplit de pitié à mon père qui, lui, soupira. Il posa une main sur sa bouche.

« - Ce bras… Ça peut pas être Sam.. Soufflais-je. »

Ma mère finit par courir vers la cave où elle descendit en vitesse. Mon père la suivit et je fus, par conséquent, obligée de les suivre, juste derrière, tirant Sam. Lorsque mes pieds touchèrent le sol de la cave, mon visage se redressa et la lumière s’enclencha. Mon regard s’aggrandit tandis que ceux de mes parents se brouillaient de larmes. Ma mère poussa un cri en plongeant sur le corps inerte de Sam, il lui manquait un bras. Je tourna mon visage vers mon frère auquel je tenais la main puis celui-ci esquissa un large sourire qui, dans un bruit de craquement d’os, se disloqua, sa mâchoire pendait, son regard devenait noir et un liquide de la même couleur coulait sur ses joues. Un rire extrêmement strident se fit entendre dans toute la cave et la maison.
Je reculais en bouchant mes oreilles, les larmes roulaient sur mes joues. Je voulais crier, de peur, crier à gorge déployée mais aucun sons ne sortaient. C’était comme si mes cordes vocales étaient bouchées. Le corps du monstre semblait être comme une marionnette. Chacun de ses membres s’allongeaient dans des bruits de craquements et de frottements. Les muscles se contractaient avant d’éclater. La peau partait en lambeau, tombant sur le sol. Il n’y avait pas de sang, si ce n’était ce liquide noir visqueux ayant une odeur nauséabonde qui parfumait toute la cave. Mes parents ne semblaient pas voir ce monstre, ils étaient occupés à pleurer sur le cadavre de Sam. Je fixais cette marionnette, avec dégoût, peur et surprise. Celle-ci s’avançait vers moi d'un pas lent et saccadé, comme si chacun de ses mouvements lui étaient douloureux. C’était comme une mécanique, c’était vraiment effrayant, surtout du haut de mon jeune âge. Je ne savais plus quoi faire si ce n’était de reculer. Seulement les murs de la cave semblaient se rapprocher de plus en plus puis d’un seul coup, le noir. Il n’y avait plus rien, juste du néant, du vide. Tout résonnait fortement dans ma tête. Puis en l'espace de quelques secondes, je me vis sur le corps de Sam, arrachant avec hargne et violence son bras. Le sang jaillit dans un flux rouge, tachant ma chemise de nuit et créant ainsi une grosse flaque écarlate poisseuse. Je ne comprenais pas. J’écarquillais mes petits yeux avant de reculer, me levant du corps de Sam.

Voilà pourquoi je suis enfermée ici.

Tout était correcte jusqu’au moment où j’ai fui dans ma chambre. C'était donc ce que mon cerveau d'enfant de 5 ans m'avait fait croire, mais à ce moment, j’étais descendu dans la cave, Sam était sonné par terre, je ne me rappelle pas vraiment de ce qu'il c’était passé mais quelques secondes plus tard, je tenais le bras de mon frère entre mes doigts. J’ai balancé le bras sur le côté et par m'égarde il avait atterrit dans un des cadeaux qui n'était pas encore fermé, puisque mes parents gardaient les présents cachés dans la cave. Je suis remontée en vitesse puis je suis allée me coucher. Le lendemain je me suis prise toute seule dans les bras, j’ai fais la table toute seule, il n’y avait personne dans le salon. Et pour le cadeau, je ne sais toujours pas pourquoi mes parents n’ont pas découvert le corps de Sam en allant récupéré les cadeaux dans la cave. Je ne sais non plus pas où a atterrit ma chemisette ensanglantée que je ne portais plus le lendemain du meurtre. Et je n’ai pas envie de le savoir, mais il y a quelques jours, j’ai reçu un appel de ma mère. Elle parlait d’une petite voix et m'annonça.

« - Shane ? Je… Je ne sais pas comment dire cela, tu vas me prendre pour une folle.
- C’est un euphémisme j’espère.
- Dans la cave.. Il y avait Sam… Enfin.. C’était plutôt une marionnette ressemblant à ton frère, dont la mâchoire se disloquait j'ai eu la peur de ma vie... »

Mon souffle se coupa et je répondis par un simple silence. Je finis par couper l'appel laissant ma mère dans un long bip sonore effrayant et régulier signifiant que je venais de lui raccrocher au nez. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Juil 2018 - 21:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 032
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Sam 28 Juil 2018 - 09:25    Sujet du message: Un précieux cadeau Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : donc le frère était absent tout le long de la journée mais les parents ne s'en inquiètent pas une seule secondes ?

Sentiments éveillés : un peu de curiosité.

Moyen de transmission : témoignage.

Style/lisiblité : c'est beaucoup trop littéraire pour être une pasta, la présence de dialogue, sous cette forme, font également que ça ne peut pas vraiment être un témoignage, c'est trop précis.

Intérêt : l'incohérence au niveau de la présence du frère est vraiment trop grosse, le passage dans la cave est également assez confus et la réaction finale du narrateur est un peu surprenante aussi, si on ajoute en plus les problèmes de style du texte ça ne peut être qu'un contre désolée.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Poisson-Lanterne
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2018
Messages: 22
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû 2018 - 02:57    Sujet du message: Un précieux cadeau Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : En plus de ce qu'à souligné Lalya, le père sait qu'il s'agit du bras de Sam dès le début, une petite fille dont le seul trait atypique était sa folie mais rien n'indique une force physique particulière parvient à arracher un bras, la mère demande à Shane ou elle était avec son frère la veille alors que cette question n'a aucun sens vu qu'elle n'est pas au courant de ce qu'il s'est passé la veille.
La façon dont le flashback a été amené m'a un peu perdu, j'ai dû relire pour bien comprendre.
Je ne suis pas fan de l'astuce du "j'ignore ou est passé telle chose et comment mes parents ont pu ne pas le remarquer" qui ressemble trop selon moi à une astuce scénaristique pour justifier une incohérence.

Sentiments éveillés : Intérêt et curiosité au début.

Moyen de transmission : Témoignage

Style/lisibilité : Il y a confusion entre le point de vue de la femme qui raconte son enfance au passé et de la petite fille qui raconte son point de vue au présent. 

Intérêt : Le fond de l'histoire est plutôt intéressant, j'aime bien le plot twist de la petite fille qui a en fait tué son frère mais ne s'en est pas souvenue.
C'est classique mais on peut en faire quelque chose de très très bon, le détail du bras dans le cadeau est délicieusement cruel  Very Happy
Malheureusement, toutes ces incohérences m'ont sorti de l'histoire
Désolé mais ça sera un contre pour moi.
________________
Dans les profondeurs, moi seul possède la lumière, moi seul te voit, moi seul t'entend.
Revenir en haut
felltran
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2018
Messages: 2
Localisation: france
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Aoû 2018 - 10:29    Sujet du message: Un précieux cadeau Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : l'histoire à de gros problèmes de cohérence, comment le père à t'il pu savoir que c'était le bras de sam, il n'est pas mentionné que la petite fille a une force surhumaine en tout cas assez pour arracher un bras et le flashback n'est pas très clair.
Sentiments éveillés : curiosité.
Moyen de transmission : témoignage.
Style/lisibilité : il y de certains défauts au niveau du temps utilisé.
Intérêt : j'ai été très intrigué en lisant ton histoire et j'ai bien aimé ton le twist de la Petite fille.


Il y a de l'idée mais le nombre élevé d'incohérence sort de l'ambiance intrigante que tu avais réussi à installer désolé mais moi aussi sa sera contre
Revenir en haut
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 321
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 24 Aoû 2018 - 21:14    Sujet du message: Un précieux cadeau Répondre en citant

rejetée
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:14    Sujet du message: Un précieux cadeau

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas rejetées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com