Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

[C2] Sur un Chantier à Boulogne

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Manticore
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2015
Messages: 59
Masculin

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2018 - 15:46    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

Voici une petite anecdote pour la route. Mon oncle travaillait à Boulogne à la fn des années 1980, en tant que plaquiste. Quand j'étais ado, il me racontait souvent de petites histoires morbides à propos des différents chantiers qu'il avait fréquenté à l'époque. L'une d'elles aurait pu faire une magnifique légende urbaine, à ceci près qu'ici, tout est vrai.


Vers 1988 ou 1989, mon oncle débarque sur le chantier d'un parking couvert de six étages, dans le nord, pas loin d'Auteuil. Sa mission était plus que rudimentaire. C'était à peine s'il devait un peu toucher à la loge du gardien et à la cage d'escalier. Tout le reste de la structure devait être laissé quasiment nu, avec le béton apparent (comme la plupart des parkings en fait).


Une fois sur place, il s'est très vite rendu compte que le chantier était un véritable cauchemar. Personne ne semblait parler la même langue. La moitié du bâtiment affichait un retard monstre tandis que l'électricité était seulement sur le point d'être installée dans certaines parties. Des fuites inondaient les niveaux les plus bas, et des caisses à outils gisaient, abandonnées par on-ne-sait-qui, depuis des semaines. Des odeurs de moisi envahissaient déjà les niveaux inférieurs. Un truc qui avait particulièrement marqué mon oncle, c'était l'absence quasi-totale de sécurité : les barrières avaient été déboulonnées (il suffisait de s'appuyer dessus pour qu'elles s'ouvrent comme des portes de saloon), les escaliers n'étaient pas fixés, les échelles non plus, et les fers d'attente n'avaient pas été crossés afin d'éviter d'éventuels empalements.



Mon oncle a décidé de se faire tout petit, et de faire son travail le plus vite possible et du mieux qu'il pouvait. Au fil des semaines, les odeurs d'humidité se sont faites de plus en plus prégnantes, remontant jusqu'au niveau de la rue. Plusieurs ouvriers se sont plaints, mais sans résultat. Finalement, les fuites ne suffisaient plus à expliquer la pestilence. Certains ont évoqué l'idée qu'une malfaçon, quelque part, avait débouché sur les égouts ou sur la fosse sceptique d'un bâtiment voisin. On a fait le tour du chantier, en vain. Les recherches sont cependant restées très superficielles, et personne ne s'est donné la peine de fouiller en profondeur. Les travailleurs semblaient plongés dans une apathie totale.


Le mystère fut résolu un peu moins de quatre mois après le début des travaux. Pendant tout ce temps, l'odeur n'avait fait qu'empirer. Tout au fond du bâtiment, une cage avait été prévue afin d'accueillir un monte-charge. Cette partie du parking n'était presque jamais visitée, et, en l'absence de véritables instructions et d'une organisation solide, les ouvriers l'avaient laissée en plan. J'imagine que le tout devait plus avoir l'air d'un bunker en ruine que d'un bâtiment en construction. Les entrées de la cage avaient été clôturées avec de grandes planches de bois agglomérées, et personne ne s'était donné la peine de les retirer depuis. Quand il fut évident que l'odeur venait de ce côté, on ôta enfin ces planches, afin de jeter un coup d’œil.



Mon oncle était là à ce moment là. Quand il me racontait l'histoire, il s'appesantissait longtemps sur les détails de la découverte. D'abord, la nuée invraisemblable de mouches échappée du puits obscur. Un véritable nuage noir qui fit reculer toutes les personnes présentes. Puis, le faisceau de lampe de poche balayant les murs de béton nus, plongeant, atteignant enfin le fond. Et là, la marée grouillante : comme si un gigantesque caillot de vermine avait complètement bouché le tube. Tout le fond était tapissé d'insectes mouvants. Mon oncle est parti à ce moment là, pris de nausée, moins à cause de la vision que du fait de l'odeur.


En bas, il y avait des pigeons. Des centaines de pigeons, décomposés depuis des semaines. Toute la cage avait été clôturée, y compris le dessus, par « sécurité. » Pas le moindre morceau de bois n'avait été déplacé. Personne n'a su comment tous ces oiseaux s'étaient retrouvés là. Mon oncle supposait qu'on les y avaient jetés volontairement. Que quelqu'un avait sciemment recloué les planches après avoir déversé une pleine benne de volatiles morts. Pour quelle raison ? Impossible de le savoir. D'autres ont imaginé qu'il devait forcement y avoir une ouverture quelque part, ouverture qu'évidemment, personne n'a trouvé. Si on suit cette théorie, quelque chose, en bas, devait attirer les piafs : un gigantesque appât ? une réserve de nourriture ? un genre de phéromone ? Enfin, d'autres, évidemment, se sont empressés de crier au paranormal, évoquant des esprits contrariés et des histoires de malédiction. L'hypothèse aurait au moins pu expliquer la déliquescence totale qui avait investi le chantier. Je crois que l'histoire s'est retrouvée dans les faits divers. Il faudrait éplucher les journaux de l'époque pour en avoir le cœur net. Je vous laisse avec ça, en espérant que d'autres poursuivront les recherches.


Corrigé par Shead, re-corrigé par Gordjack.


Dernière édition par Manticore le Sam 25 Aoû 2018 - 16:54; édité 6 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2018 - 15:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 076
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2018 - 16:06    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : c'est ok.

Moyen de transmission : témoignage.

Sentiments éveillés : curiosité et intérêt, c'est plutôt glauque.

Style/lisibilité : le texte gagnerait sans doute à être aérer un peu.

Intérêt : tout est bon donc pour.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Madeagle
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2018
Messages: 190
Localisation: Quelque part dans ton esprit.
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2018 - 18:28    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

-cohérence/vraisemblance de l'histoire :

C'est crédible, rien à redire.

-cohérence des actions du ou des personnages :

Idem

-sentiment éveillé chez le lecteur :

Léger frisson du à l'ambiance et curiosité dû à l'étrangeté de la situation

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire :

Témoignage, anecdote plus précisément.

-style d'écriture :

Ça va, agréable à lire.

-lisibilité du texte :

Personnellement je ne suis pas très difficile, mais on étouffe un peu à cause des paragraphes trop épais

-intérêt de l'histoire :

J'ai bien aimé,et j'adore ce genre de faits divers dans la creepypasta, pour moi ce sera un pour ^^
________________
Les carottes je ne vous les conseils pas, elles sont pourrites,en revanche j'ai de la courge mexicaine.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
P
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2017
Messages: 55
Féminin

MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2018 - 16:27    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant


Cohérence de l'histoire et des personnages : oki

Moyen de transmission : témoignage, c'est clair.

Sentiments éveillés : une impression de vrai. Est-ce vraiment arrivé ?

Style/lisibilité : ça va très bien comme ça


Intérêt : ben, c'est une creepypasta quoi ...




POUR
Revenir en haut
Poisson-Lanterne
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2018
Messages: 23
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû 2018 - 21:23    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : ok

Moyen de transmission : Témoignage

Sentiments éveillés : Un certain intérêt.

Style/lisibilité : J'aime bien la présence de figures de style par-ci par-la dans le texte et les descriptions qui transmettent bien l'ambiance.

Intérêt : Bon au début mais je suis très déçu de la chute.
L'ambiance montait en étrangeté au fur et à mesure pour qu'au final on découvre juste une fosse avec des pigeons morts...
J'ai envie de demander : et alors ?
Quelqu'un a bien pu s'amuser à les y jeter comme précisé et... je ne vois rien d'horrifique ou de paranormal.
L'explication des phéromones et de l'entrée introuvable ne rattrapent selon moi pas le peu d'intérêt d'une telle découverte.

Il n'y a aucun danger pour qui que ce soit, une explication rationnelle directement donnée, le seul désagrément causé a été une mauvaise odeur, bref je ne vois pas de quoi je suis supposé avoir peur ou en quoi devrais-je me sentir mal à l'aise en la lisant.

Ce sera contre pour moi.
________________
Dans les profondeurs, moi seul possède la lumière, moi seul te voit, moi seul t'entend.
Revenir en haut
souls
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2018
Messages: 51
Localisation: Chez ta mére
Féminin Balance (23sep-22oct)

MessagePosté le: Dim 2 Sep 2018 - 22:00    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

Cohérence de l'histoire/des personnages : ok

Moyen de transmission : Témoignages

Sentiments éveillés : curiosité et intérêt

Style d'écriture/lisibilité : ok

Intérêt : rien d'autre à dire, j'aime bien.

POUR
________________
It was more fun in hell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 335
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 18:02    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

acceptée
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Madeagle
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2018
Messages: 190
Localisation: Quelque part dans ton esprit.
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 18:08    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne Répondre en citant

Chouette ^^
________________
Les carottes je ne vous les conseils pas, elles sont pourrites,en revanche j'ai de la courge mexicaine.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:58    Sujet du message: [C2] Sur un Chantier à Boulogne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com