Creepypasta from the Crypt Index du Forum
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexionhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

[C1] Conversations nocturnes

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Atepomaros
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 812
Localisation: Chogoris
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 5 Sep 2018 - 02:52    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Second projet, j'ai du temps à tuer. Vos avis ?


Je connais Creepypastafromthecrypt depuis pas mal de temps, mais je pensais pas un jour y raconter une histoire que j'ai vraiment vécu.



Il y a deux ans, j'étais en couple avec une femme qui s'appelait Sarah. On s'est rencontrés juste après le lycée, je devais avoir 19 ans. Elle était formatrice dans un McDonalds et moi, le petit nouveau. Ça a vite collé entre nous et on est resté 6 ans ensemble, dont 4 ans de vie commune.


La dernière année a été très dure. Elle avait toujours été intéressée par le surnaturel, moi aussi dans une moindre mesure. Puis elle est passée aux énergies spirituelles, de là elle est partie sur le chamanisme, elle a voulu faire des stages pour " réveiller la gardienne d'Isis " qui sommeille en chaque femme. Moi, je la sentais capable de se faire embarquer par la première secte qui passait, et c'était le sujet fâcheux. Dès que je disais ce mot, secte, je savais qu'on partait sur une semaine de disputes incessantes.


On ne se comprenait tout simplement plus. J'étais un peu plus aigri qu'au début, elle n'était plus la même non plus. Je ne sais pas si c'est de l'amour, ou par sécurité, mais j'ai voulu nous donner une dernière chance. En fait, j'avais peur de l'après. Je n'arrêtais pas de penser à quel point je serais mieux sans elle, libre de faire ce que je voulais quand je le voulais. Libéré de toutes ces disputes, n'avoir à m'occuper que de moi.



Mais j'avais peur, peur de ne pas savoir me débrouiller sans elle, peur de regretter, peur d'être seul. En fait cette décision, je l'ai prise pour moi. Froidement.

J'ai loué une chambre pour quelques jours dans un hôtel sympathique de la côte d'azur. Un tout petit hôtel de trente chambres, très familial. La chambre était simple mais chaleureuse. Le plus c'était le petit balcon qui donnait directement sur la mer. Une vue imprenable. On s'est installés et on a filé directement à la plage.


J'ai essayé de motiver Sarah pour sortir le soir, mais la route l'avait fatiguée. J'avais envie de pleurer quand elle s'est retournée pour dormir, sans même me dire bonne nuit. De la haine ou de la tristesse, c'était plutôt ambigu. Je suis resté allongé là, sur mon lit à regarder le plafond, une inconnue allongée à côté de moi.



J'ai regardé ce plafond pendant au moins deux heures, mais je n'ai pas pu fermer l’œil. Et j'ai eu envie d'alcool. Ça sortait vraiment de nulle part, mais c'était une envie très puissante. Je me suis levé discrètement et je suis descendu. Je m'attendais à être seul mais j'ai entendu le son de la télé. Celui qui la regardait était derrière le bar, en train d'essuyer des verres.



Un grand homme, cheveux gominés, teint mât. Il m'a sourit et m'a demandé si je voulais un verre. Il tombait à pic. Je lui ai commandé un whisky et on a discuté. Tout le long de la conversation je me suis dit que j’étais Jack Torrance, que j'étais dans Shining et que je parlais à un barman fantôme. L'homme a éclaté de rire quand je lui ai dit. En fait, c'était le veilleur de nuit, il n'avait pas vraiment le droit de passer derrière le bar mais quand il n'avait rien à faire il aimait bien s'en servir un petit.


Je lui ai raconté l'histoire de mon couple et il m'a écouté. Au fond je savais que je le saoulais avec mes histoires, mais ça faisait du bien. Il m'a donné quelques conseils que je me suis promis d'appliquer dès le lendemain. Mais quand j'ai regardé ma montre et que j'ai vu qu'il était 6h du matin, que j'ai regardé ma tête dans le miroir derrière le bar, je me suis dit qu'il valait mieux que je me rafraîchisse un peu avant de remonter dans la chambre.



J'ai laissé la clé de ma chambre au veilleur de nuit et je suis allé me promener un peu. Le coin était beau et j'ai pu profiter du lever de soleil sur la méditerranée. Je suis rentré une heure plus tard, Sarah dormait encore. J'avais l'air à peu près frais alors j'ai fait comme si de rien était et je me suis couché. Quand elle s'est réveillée ce matin là, elle a fait quelque chose que je déteste.



Là où j'avais essayé d'être discret pour ne pas la réveiller en me couchant, elle déballait la valise en faisant le plus de bruit possible, chantant sous la douche, branchant son sèche-cheveux. Elle a retourné toute la chambre parce qu'elle ne trouvait plus sa brosse à dents, qu'elle était pourtant sûre d'avoir prise avec elle. Je l'ai détestée.


La journée s'est plutôt bien passée, à ma grande surprise. On est allés visiter un musée, on a mangé un bout en terrasse, on est allés au casino le soir. Pas une seule dispute. C'était le but de ce séjour, j'aurais dû être content. Mais je n'arrivais pas à me réjouir.



Cette nuit là, j'ai encore observé le plafond. Mais cette fois, Sarah m'avait dit bonne nuit en m'embrassant. Et j'ai fait quelque chose que je n'avais plus fait depuis longtemps. Je l'ai regardée dormir. Je faisais ça au début, quand on s'aimait à la folie. Je trouvais le moindre gémissement, le moindre mouvement qu'elle faisait en dormant attendrissant. Ce soir là, je n'avais pas le même regard. Je me suis surpris à penser que je ne la trouvais pas vraiment belle. En fait, elle était pleine de défauts.


J'ai descendu les escaliers et je me suis dirigé vers le bar. Et le veilleur de nuit était toujours là, en train de se servir une bière. Je lui ai dit que j'avais appliqué ses conseils mais que je n'en étais pas plus heureux. Il a longuement parlé et son discours m'a remis du baume au cœur. J'avais besoin d'un point de vue d'homme, quelqu'un qui allait dans mon sens et ici, ce veilleur de nuit était ce qui était pour moi le plus proche d'un ami.


Je lui ai laissé ma clé et je suis allé me tremper les pieds dans l'eau, à la plage. Je suis rentré vers 5h du matin, j'ai récupéré ma clé et je suis monté me coucher. Sarah était déjà debout quand j'ai ouvert la porte.


" Tu étais où ? ". J'aurais du m'y attendre. Elle m'a hurlé que je l'avais laissée seule, qu'elle avait eu peur qu'il me soit arrivé quelque chose. J'ai retenu un gloussement de rire quand elle m'a dit qu'elle ressentait une énergie négative dans la chambre, qu'elle avait eu l'impression d'être observée cette nuit. Elle avait même soit disant senti qu'on la touchait dans son sommeil.


J'ai essayé de rationaliser, de lui faire comprendre que c'était sûrement les draps ou même le ventilateur qui lui avaient donné cette impression. Quant à l'énergie négative, je lui ai dit que c'était de l'auto-suggestion et que tout était dans sa tête. Et on s'est disputés. L'irrationnel contre le rationnel. J'ai été très méprisant dans mes réponses, et ça l'a beaucoup blessée je crois.


On a passé la journée chacun de notre côté. Je suis resté dans la chambre à regarder la télé en me jurant de faire acte de bonne foi envers Sarah. Cette nuit, je resterais avec elle.


Elle s'est endormie contre moi, elle avait l'air rassuré. Bizarrement, la sentir contre moi m'a apaisé et j'ai finalement trouvé le sommeil, sans même jeter un coup d’œil au plafond. Il ne s'est rien passé cette nuit. Sarah, de bonne humeur m'a même glissé un petit " tu vois, l'esprit a peur de toi, t'es là, il ne se passe rien " en souriant. On était passé d'une énergie négative à un esprit. Dans deux jours elle allait me dire que Jésus prenait une douche dans notre salle de bain.


La journée s'est déroulée à merveille. En fait, j'étais content d'être avec elle. Une sensation que je n'avais plus ressenti depuis longtemps. On a beaucoup mangé ce soir là, on a même fait l'amour. C'était suffisamment rare pour que je le mentionne. J'avais juré à Sarah que je resterais dans la chambre cette nuit, même si je ne trouvais pas le sommeil. Mais après deux heures à regarder le plafond, j'ai craqué.


J'ai descendu les marches et je me suis approché du bar. Le veilleur de nuit m'a vu mais n'a pas esquissé un sourire. Je lui ai commandé un whisky et en me servant il m'a fait la remarque suivante : " T'es pas venu hier. Je me suis ennuyé. " Il y avait quelque chose de froid dans son regard. Puis il a éclaté de rire en me tapant sur l'épaule. Moi je ne savais pas trop si je devais rire.


Je lui ai raconté que ça allait mieux avec Sarah, que j'étais peut être allé trop vite en besogne, que j'avais été dur avec elle. Mais malgré tout, je n'étais pas encore heureux. Elle m'aimait c'était flagrant. Moi, c'était autre chose. Pas tout a fait de l'amour. Je crois même que j'ai dit le mot pitié ce soir là. Je tenais à elle mais la quitter m'aurait fait mal. Pour elle.


Le veilleur m'a dit que je devais renouer avec elle, vivre avec elle quelque chose qui nous rapproche. Il m'a même proposé de prolonger le séjour dans l’hôtel en rigolant. Ça me faisait du bien de lui parler. Même si pendant tout le séjour, je n'avais fait que lui parler de ma femme. Il ne me jugeait pas.


C'était le dernier soir que l'on passait ici, j'ai eu envie de profiter une dernière fois de la plage, avant de repartir sur la route. J'ai laissé ma clé au veilleur de nuit et je suis sorti. Le soleil commençait tout juste à se lever quand je suis remonté dans ma chambre. J'ai salué une dernière fois le veilleur de nuit qui lui aussi, remballait ses affaires.


Quand Sarah s'est levée, elle avait une tête de déterrée. Elle avait passé une mauvaise nuit. Elle avait entendu du bruit dans la chambre à plusieurs reprises. Je lui ai dit que c'était sûrement moi qui était allé aux toilettes. Ce qui était évidemment faux.



Et comme si ça ne suffisait pas, en repliant ses affaires Sarah a remarqué que certaines étaient tachées. Des taches blanchâtres, provenant sûrement du sachet d'anti mites percé qu'il y avait au fond du placard. Je crois que Sarah n'a pas gardé un souvenir très joyeux de l’hôtel où on a séjourné.


On a payé, on a mis les valises dans la voiture et j'ai démarré. Mais juste au moment de partir j'ai pensé au veilleur de nuit. Si j'avais entre guillemets sauvé mon couple, c'était en grande partie grâce à lui. Je suis redescendu et suis revenu dans le hall de l’hôtel.


J'ai laissé un petit billet sur le comptoir, devant le regard surpris de la réceptionniste. Je lui ai dit que c'était pour le veilleur de nuit, qu'il était d'excellent conseil.



J'ai ressenti comme une brûlure à l'estomac quand elle m'a rendu mon billet. La brosse à dent. La présence. Les sensations. Les bruits. Les tâches blanches.



Je me souviens mot pour mot de ce qu'elle m'a dit.



<< Vous devez vous tromper monsieur, il n'y a pas de service de veilleur de nuit. >>
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Sep 2018 - 02:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Atepomaros
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 812
Localisation: Chogoris
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 5 Sep 2018 - 21:50    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Modos ? J'ai modifié la fin et je pense être en mesure de la soumettre au vote en section propositions.


Merci les gars Smile
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 335
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 6 Sep 2018 - 00:03    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Déplacé en propositions, place aux votes !
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Lalya
Critique
Critique

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 2 076
Localisation: Paname
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Sep 2018 - 00:32    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Cohérence de l'histoire et des personnages : c'est ok.

Moyen de transmission : témoignage.

Sentiments éveillés : c'est bien glauque.

Style/lisibilité : c'était super sympa à lire.

Intérêt : y a pas grand chose à dire, tout est nickel donc pour.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Atepomaros
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 812
Localisation: Chogoris
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Jeu 6 Sep 2018 - 01:22    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Merci à toi Lalya, tu m'as bien aidé !
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Poisson-Lanterne
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2018
Messages: 23
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 9 Sep 2018 - 15:06    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Le protagoniste n'ayant pas de nom, je vais l'appeler Jason dans ma critique pour la rendre plus facile ^^
Méga-pavé César incoming

Cohérence de l'histoire et des personnages : Dès le début, je ressens un certain malaise avec l'explication des débuts de dispute.

Jason raconte que Sarah a toujours été intéressée par le surnaturel et qu'ils ont vécu 6 ans ensemble dont 4 ans de vie commune.
Je ne comprend pas pourquoi, sachant cela, Jason a une attitude de distance et d'incompréhension soudaine lorsque sa femme lui parle de phénomène surnaturels (cf "j'ai tenté de lui dire que ce n'était que de l'auto-suggestion" / "L'irrationnel contre le rationnel".
Cela n'aurait jamais posé problème en 6 ans ? Jason est "aussi intéresse par le surnaturel, dans une moindre mesure" ?

Ensuite, la cohérence des sentiments de Jason :
Ça va mal dans son couple, c'est compliqué, d'accord, je comprend dès lors que ce soit parfois confus.
Cependant, il dit parfois tout et son contraire d'un coup.

- Au début : il ne l'aime plus et veut sauver son couple par peur d'être célib : ok

- Premier jours : Disputes et froideur, ça ne va pas mieux : ok
Elle fait du bruit et il la déteste mais pas de disputes durant la journée.

- Troisième soir : Ils s'embrassent, Sarah s'endort contre lui, c'est rassurant

- Le lendemain, quatrième jour : tout se passe à merveille, il est heureux d'être avec elle, ils baisent et tout va bien
Pourtant, il descend et dit au veilleur qu'en fait non il ne l'aime pas, bof : bon ok admettons

- En partant, il pense tout de même au veilleur grâce à qui il aurait "sauvé son couple" alors que non seulement ses sentiments sont restés au même point (il n'aurait de regrets de la quitter que pour ELLE) mais qu'en plus il dit que Sarah "n'a pas gardé un souvenir très joyeux"
Soit ça va mieux et le couple est "sauvé", soit ça ne va pas et le couple en est resté à un stade peu enviable malgré ce séjour.
De plus, Jason n'explique pas pourquoi il n'a pas prolongé ce séjour comme le veilleur lui a suggéré.

Dernière chose à ce sujet : Jason passe littéralement 3 nuits sur les 4 éveillé.
Une nuit blanche sans effets, je veux bien.
Deux nuits blanches de suite sans s'endormir devant la télé, j'ai beaucoup plus de mal.
Une troisième nuit blanche avec une seule nuit de récupération sans sautes d'humeur, stress etc... c'est trop.

Moyen de transmission : Témoignage

Sentiments éveillés : Peu d'intérêt
Autre point qui m'a dérangé : Je ne me suis pas senti concerné par leurs disputes soudaines.
La raison est simple, je n'ai rien eu au début de l'histoire qui m'a permis de m'attacher ne serait-ce qu'un peu aux personnages.

Hop ils se rencontrent au McDo, hop ils passent 6 ans ensemble et hop disputes et tout va mal.
Pour que je sente la tension et la détresse émotionnelle ambiante, il aurait fallu qu'avant de voir le désastre, je voie à quel point tout fonctionnait pendant 6 ans.
On ne réalise la tragédie de ruines que l'ont voit lorsque l'on sait le formidable monument qu'y se dressait au même endroit auparavant.

Ensuite, les conseils du barman et la façon dont Jason tente de les appliquer auraient été intéressants à connaître.
Voir de quelle façon plus précise son couple se brise petit à petit et son inquiétude auraient rajouté à l'ambiance de détresse dans laquelle il est en s'adressant au veilleur, et ça rajoute à l'empathie qu'on a pour le personnage.

Style/lisibilité : Le récit aurait gagné à être plus clair.
On passe parfois d'un jour à l'autre sans que ce soit marqué.
Une formule de type "Le troisième jour (ceci cela)" ou même les événements d'une journée regroupés en un paragraphe pour que chaque jour/soir soit distinct dans la lecture auraient rendu le texte bien plus agréable à lire.
Les phrases volantes et très espacées les unes des autres sont certes plus agréables à lire qu'un énorme bloc non-aéré, mais trop d'aération tue l'aération.

Intérêt : La chute, bien que relativement bateau, était selon moi relativement imprévisible et a bien été amenée.
Malgré ça, je n'ai pas pu me plonger dans le récit pour toutes les autres raisons que j'ai évoquées au-dessus, c'est pourquoi je voterai malheureusement contre
________________
Dans les profondeurs, moi seul possède la lumière, moi seul te voit, moi seul t'entend.
Revenir en haut
Plusking
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 122
Localisation: Montréal
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 13 Sep 2018 - 23:20    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Tiens, ça fait un bail que je suis pas passé et me voilà devant une pasta d'Atep, quel plaisir !


Déjà, en réponse au précédent message, j'ai eu plutôt l'effet inverse. La fin ne m'a pas du tout paru imprévisible, mais j'ai apprécié voir l'évolution du personnage et de ses sentiments. Surtout que parfois, même les conseils d'un inconnu peuvent changer drastiquement une relation, ou notre vision de cette relation, donc ça m'a pas vraiment gêné.


Cohérence de l'histoire et des personnages : Pas de soucis à ce niveau là, je trouve la relation bien amenée, tout le monde est susceptible de vivre ce que le perso vit et l'état de détresse morale dans laquelle il est peut expliquer pourquoi il a été si aveugle tout le long.

Moyen de transmission : Un témoignage c'est classique mais quand c'est pas mal amené, je suis pour.

Sentiments éveillés : Un malaise qui s'installe dès que la fille commence à parler de ses nuits, de la mélancolie quand la relation est comptée, c'était cool.

Style/lisibilité : Comme d'habitude pas de problème à ce niveau là. Il faut aussi partir du principe que ce n'est pas un écrivain qui écrit ces mots, mais un mec lambda à qui il est arrivé quelque chose d'assez horrible, on lui pardonnera aisément le côté décousu de sa narration.

Intérêt : J'ai pris du plaisir à lire ce texte, c'est + tout ce qui a amené à la chute qui m'a intrigué, la chute n'est que la confirmation.


Je sais pas si mon avis de vieux crouton n'est pas encore has been mais je votre pour.
Revenir en haut
DydyMcFly
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2018
Messages: 94
Localisation: Cannes
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 18:04    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Cohérence de l'histoire/des personnages : rien à redire de ce côté là, perso je peux comprendre tous les revirements quand un coup il est bien avec elle, un coup il veut la quitter, quand ton couple bat de l'aile t'es plus sûr de rien donc ça me choque pas


Moyen de transmission : témoignage, donc ok


Style d'écriture/lisibilité : aucun soucis de ce côté là, j'étais absorbée du début à la fin


Sentiments éveillés : beaucoup d'intérêt, la tension monte petit à petit avec la panique de Sarah, on sait pas si c'est surnaturel ou pas jusqu'à la chute qui est très bien amenée


Intérêt : j'ai beaucoup aimé cette creepypasta, c'était intéressant, clair sans être trop romancé pour cadrer quand même avec le côté témoignage, la chute est très bonne, c'est un pour !
________________
"La méchanceté d'un homme fait de lui un démon, la méchanceté d'une femme fait d'elle un enfer." - Proverbe danois.
Revenir en haut
Atepomaros
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 812
Localisation: Chogoris
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 22:02    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Merci à tous pour vos critiques !


Merci à toi Poisson Lanterne, tu m'as permis de voir pas mal de trucs que je n'avais pas forcément pensé en relisant mon texte.



Pour ce qui est de son revirement émotionnel incessant, je comprends que ça puisse dérouter. Mais en vrai, je me suis très lourdement inspiré de moi même, dans les débuts de ma relation avec ma femme. Tout ce qui est décrit quand le personnage parle de ce qu'il ressent pour elle, c'est mot pour mot ce que j'ai ressenti pour ma femme quand notre couple battait de l'aile. Bien sûr, j'ai un peu condensé les choses pour ne pas faire trop long car en réalité, tous les sentiments racontés dans ce texte je les ai ressentis sur plusieurs années.


J'ai tendance à trop aérer mes textes ici c'est vrai, celui là en est un bel exemple. J'ai vite peur d'écrire un pavé, surtout avec la police du forum gris clair sur gris foncé, ça fatigue vite les yeux. Et c'est une de mes pastas les plus courtes.


En tout cas merci Poisson, je prends en compte ta critique et elle me sera utile pour mes futurs travaux !
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Poisson-Lanterne
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Hors ligne

Inscrit le: 15 Aoû 2018
Messages: 23
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 22:09    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Aaah je suis content que tu le prennes bien et que ça t'ait aidé, j'espère ne pas avoir été trop dur en tout cas ^^
________________
Dans les profondeurs, moi seul possède la lumière, moi seul te voit, moi seul t'entend.
Revenir en haut
Atepomaros
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 812
Localisation: Chogoris
Masculin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 22:19    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

Pas de soucis, perso je trouve qu'il n'y a pas de critique trop dure quand c'est justifié et constructif !
________________
" Je suis venu, j'ai vu, j'ai vingt culs... Et c'est pas pratique pour monter à cheval. "

Jules César, 52 av. J-C
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamus
Second couteau
Second couteau

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 1 335
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 18:00    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes Répondre en citant

accepté !
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:00    Sujet du message: [C1] Conversations nocturnes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Creepypasta from the Crypt Index du Forum -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com