Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

[C1] Mon ancien appartement

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Jared Gauss
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 14 May 2017
Posts: 26
Localisation: Bordeaux
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Thu 29 Nov 2018 - 21:47    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Bonjour, bonsoir,
Voila la version la plus aboutie de ma première creepypasta inspirée de faits réels, racontée sur Discord. Je remercie les critiques ayant pris le temps de m'aider à la travailler, et attends vos retours avec impatience, pour la remanier, et peut-être plus encore !
___________________________________________________________________


J'étais, et je suis encore, étudiant à Bordeaux. J'avais, jusqu'à ce que je redouble, un appartement situé près du centre-ville : il était à peine à 5 minutes de la gare, et à 10 au plus de mon IUT. Il se trouvait dans un immeuble d'une centaine d'autres appartements allant du T1 au T3, géré par un grand groupe d'hôtels. Il s'agissait d'un 17m², qui se constituait d'une seule pièce, avec un coin cuisine, une fenêtre au-dessus du lit, des toilettes et une douche un peu étroite.
Le tout surplombait une petite ruelle un peu mal famée, dans un coin pas forcément agréable à traverser la nuit. Mais bon, personne n'avait occupé l'appartement depuis deux ans parce que l'étage était en rénovation, et la vue était franchement plutôt jolie.

Honnêtement, la première partie de ma première année s'est plutôt bien passée : j'ai validé mon premier semestre, et ai tenu mon appartement propre. Bref, rien à signaler. Du moins, jusqu'aux alentours de janvier-février. C'est en effet à cette période que j'ai reçu un masque assez étrange dans ma boîte aux lettres. Un masque blanc, peint de manière assez maladroite, avec une imitation de sang sous les yeux. Il possédait des lèvres peintes, et des signes assez tarabiscotés étaient tracés sur son front. Le problème : le masque était trop grand pour passer par la fente supérieure de ma boîte aux lettres, quelqu'un avait donc dû l'ouvrir pour l'y déposer.
Personne d'autre que moi n'en avait la clé, à part mon gardien. En plus, il n'y avait pas de timbre, pas d'enveloppe, pas de mot avec, juste ce masque posé là. J'ai donc passé un appel à mon gardien, qui sitôt ma question posée, m'a affirmé qu'il ne savait pas d'où l'objet pouvait provenir. En vérité, il était en arrêt maladie, et était rentré dans sa famille. Bref, il n'avait rien vu, rien fait.

Petit coup de pression, mais la vie s'est poursuivie. Je ne me suis plus vraiment préoccupé de cette histoire, qui n’était à mon avis rien de plus qu’un canular de mauvais goût : le masque n’était accompagné d’aucune menace, et bien qu’il soit effrayant, n'avait rien provoqué de surnaturel. Qui plus est, je suis de nature pragmatique, et l’on pouvait justifier facilement le fait que ce masque ait atterri dans ma boîte aux lettres. Il existe probablement des passes, détenus par les facteurs, le concierge, ou même des voisins, passes qui auraient pu s’égarer, et faire le profit de cette blague. De plus, sous un certain angle, l'objet avait un côté ridicule et bâclé, grotesque. Mais cela ne s'est pas arrêté là. Ma deuxième découverte a eu lieu à peu près 3 mois plus tard. Alors que je faisais le ménage, je suis tombé sur un mégot de cigarette sous ma poubelle. Évidemment, je ne fume pas, et je n’avais plus invité d'amis depuis Noël. Dans tous les cas, j'avais une fenêtre pour ça. Mais bon, je m'étais simplement dit qu'il avait dû s'accrocher à la semelle de ma chaussure, et que je l'avais traîné jusqu'ici. C'est alors que j'ai capté un deuxième truc qui m'a affolé encore un peu plus. On avait écrit « Yolo » sur mon miroir.
Alors bon, ça peut paraître drôle. Mais le masque étrange, le mégot, et quelqu'un qui entre chez moi pour écrire « You Only Live Once » sur mon miroir, ça commençait à faire beaucoup.
De même, peu probable que ce fut un de mes amis : j'en avais assez peu, et ne recevais pas vraiment. Il faut dire que je n’aime pas tellement accueillir des gens dans un chez moi « à peu près » propre.
Le gardien était la seule autre personne à ma connaissance à avoir mes clés. Et forcément, il était introuvable.
J'ai gardé mon calme, sans m'affoler. J'ai calmement effacé la trace sur le miroir, et ai jeté le mégot. Une blague, c'est tout. Du moins, c'est ce dont j'ai essayé de me convaincre, tout en gardant la tête froide. Je veux dire, à ce stade, qu'est-ce que je pouvais faire ? Quitter mon appartement à un mois et demi de mon départ, sans possibilité de poursuivre mes études, et tout ça pour un mégot, un masque et un miroir ? Toutes ces choses pouvaient en plus avoir une explication rationnelle : après tout, j’avais peut-être écrit ça avec mes doigts dans un instant d’égarement, sans y repenser depuis. Il ne s’agissait pas d’une preuve tangible que quelqu’un était bel et bien entré. Et puis, que faire d’autre ? Prévenir la police ? Dans une ville comme Bordeaux, avec si peu d’indices, et un concierge sûrement peu coopératif, je doutais qu’elle ait perdu son temps avec une affaire comme celle-là. Tant pis, je restais.
Mais contrairement à mes appréhensions, j'ai pu terminer mon année calmement. J'ai fait mon état des lieux, et ai quitté l'appartement pour l'été.
 
Après les vacances, j'ai donc entamé ma deuxième année d'études. Par confort, mes parents m'avaient repris exactement la même location. J'ai donc retrouvé ce cher vieil appartement, qui n'avait depuis été occupé par personne. Les faits des mois précédents m'étaient un peu sortis de la tête, et je continuais à essayer de bosser de mon mieux. Et tout se passait relativement bien.
Mais cette fois encore, ça n'a duré que jusqu'au mois de janvier. Alors que je rentrais des vacances de Noël passées dans ma famille, j'ai retrouvé ma serrure endommagée. Ou plutôt, le cadre de celle-ci : le mécanisme de fermeture était intact, la porte n'avait rien, et était bien close. Je pouvais voir des traces de boue sur le cadre, la poignée, ainsi que cette espèce de grattage du métal, alors qu'elle était totalement intacte avant.
J'ai téléphoné au gardien, qui m'a changé le cadre le matin suivant, alors que j'étais en cours. Mais étrangement, cela ne m'a pas offusqué davantage : rappelons que nous étions à plus de 9 mois d’intervalle des mots sur le miroir. Il n’y avait pas eu d’effraction, et la dégradation était malhabile : l’œuvre d’un voisin éméché, du moins aux dires du concierge, qui m'a simplement rassuré en me promettant d’adresser un mot à la direction.
Et à partir de là, plus rien. Le calme. Du moins, jusqu'à mon état des lieux suivants. J'étais en effet désormais convaincu que cette attaque sur ma serrure était un cas différent du reste, sans rapport, et sans incidence, puisque personne n’avait pénétré l’appartement, et qu’elle n’avait ni la symbolique, ni le mystère des cas précédents.
 
Normalement, j'étais censé avoir mon diplôme, et rentrer chez moi. Ne plus avoir besoin de cet appartement. Mais bon, échec, dépression, blabla.
Résultat, je rends quand même l'appartement, mais sans le diplôme. Pas la joie donc quand j'ai entamé vers minuit le nettoyage de la chambre, en vue de la libération du logement et de la remise des clés le lendemain. Mais au moment de passer à la cuisine, j'ai voulu ouvrir la ventilation par une espèce de petite trappe rectangulaire pour y passer un coup de poussière. Mes parents arrivaient le lendemain me filer un coup de main, mais si tout n'était pas déjà un minimum clean, on me ferait une scène. Je me suis donc approché de la bouche de ventilation, jamais ouverte auparavant. Dès l'ouverture, il m'est tombé sur le coin du nez un bout de papier plié, tout léger. En le dépliant, je me suis aperçu qu'il s'agissait d'un extrait de la Bible, page 444. Il était décoré par un « TU VAS ME MANQUER » en grosses capitales rouges.
Ce détail a rapidement prit son importance : en effet, les étagères de mon bureau portaient une Bible. Sans être croyant, j'ai fait un peu de lecture dans ma période d'intérêt pour la religion. En la consultant, mes doutes se sont donc confirmés : il manquait la 444ème page. Arrachée.
Grosse frayeur. J'ai nettoyé jusqu'à 3 heures, et ai fait de mon mieux pour me reposer. Avec du recul, c’est à ce moment précis que j’ai regretté de toute mes forces de ne pas avoir parlé de mon problème d’appartement aux autorités.
J'ai confronté mon gardien le lendemain, et il a bien voulu m'avouer qu'il n’avait en effet jamais eu de retour de clés d'un précédent locataire. Il a ensuite coupé rapidement le dialogue, prétextant devoir aller préparer son prochain état des lieux. Je suis parti le même après-midi, sans même me retourner : mon histoire avec cet appartement s’arrêtait là.


J'ai fait quelques recherches tout en écrivant ce texte : une fête juive, le Pourim, a lieu en février (donc les dates collent à peu près), et a pour principe de faire une espèce de Carnaval masqué, ayant encore lieu à Israël, entre autres. En se concentrant sur la page, le chiffre 444 donnerait en numérologie, ou plutôt en guématrie, une pratique employée notamment dans la religion juive, à la fois « Jésus » et « Lucifer ». C'est cette même guématrie qui pourrait avoir donné sa signification au célèbre « 666 ».
Cependant en numérologie, le chiffre évoquerait la permanence surveillance d'ange gardien, un peu trop stalkeur pour moi. Mais outre ces recherches, tout ce symbolisme, les questions, comme les faits, restent. Qui s'amusait à rentrer dans mon appart' en mon absence, les week-ends, peut-être même la nuit ? Pour quelle raison a-t-on voulu m'effrayer par ces canulars de plus ou moins bon goût ? Est-ce que j'avais affaire à quelqu'un de vraiment tordu ? Quelqu'un ou quelque chose ?

Pour l’heure, j'attaque mon redoublement en m'arrangeant autrement pour mon logement. Mais je passerai peut-être dire bonjour au nouveau locataire.

En toute amitié.

http://imgur.com/a/Uh0IT70

( le lien imgur héberge quelques images, dont je ne peux estimer la pertinence. Elles pourraient être incluses avec la pasta )
________________
"Les bons écrivains touchent souvent la vie du doigt. Les médiocres ne font que l’effleurer. Les mauvais la violent et l’abandonnent aux mouches."
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Thu 29 Nov 2018 - 21:47    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Antinomy
Critique
Critique

Offline

Joined: 25 Oct 2018
Posts: 120
Localisation: ?
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 30 Nov 2018 - 21:55    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Est-ce que ça n'aurait pas été plus intéressé de demander de déplacer le sujet ici ? Parce que là, j'ai pas vraiment grand chose à dire sans faire doublon.
________________
Earth to earth. Ashes to ashes and dust to dust. Illusions to illusions. And dreams to dreams.



Ce qui sépare les hommes des légendes, c'est le bac+8. Je suis Nomy H. Wright, et j'énonce que personne ne peut écrire de pasta sans un bac+8, et s'il a moins de 18 ans.
Back to top
Jared Gauss
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 14 May 2017
Posts: 26
Localisation: Bordeaux
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Fri 30 Nov 2018 - 21:59    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Je suis vraiment desole... Quand je dis que je suis mal a l'aise avec l'outil forum... 
Pourrais-tu m'aider dans la marche a suivre pour justement eviter le doublon ?.. Je suis un peu confus...
________________
"Les bons écrivains touchent souvent la vie du doigt. Les médiocres ne font que l’effleurer. Les mauvais la violent et l’abandonnent aux mouches."
Back to top
Visit poster’s website
Antinomy
Critique
Critique

Offline

Joined: 25 Oct 2018
Posts: 120
Localisation: ?
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

PostPosted: Fri 30 Nov 2018 - 22:04    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Ouais enfin, c'est pas forcément nécessaire de pallier à ma flemme de refaire un avis par un déplacement de sujet, surtout maintenant que celui-ci est fait. Pas la peine donc de solliciter un des modos pour faire ça, faudra juste attendre un peu avant que je le fasse du coup.
________________
Earth to earth. Ashes to ashes and dust to dust. Illusions to illusions. And dreams to dreams.



Ce qui sépare les hommes des légendes, c'est le bac+8. Je suis Nomy H. Wright, et j'énonce que personne ne peut écrire de pasta sans un bac+8, et s'il a moins de 18 ans.
Back to top
Antinomy
Critique
Critique

Offline

Joined: 25 Oct 2018
Posts: 120
Localisation: ?
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

PostPosted: Sat 1 Dec 2018 - 12:55    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Bon, du coup, j'y vais.


-cohérence/vraisemblance de l'histoire : ici, toujours rien à redire. Le contexte autobiographique ajoute un réalisme agréable au texte, qui colle bien avec le ton qui ne dérive pas vers l'écueil du gore facile ou de l'épouvante artificielle. L'histoire ne présente ni contradiction, ni grosse incohérence.

-cohérence des actions du ou des personnages : tu as bien corrigé l'incohérence des actions du protagoniste, ou plutôt tu les as bien expliquées, je n'ai donc plus rien à dire sur ça. On peut toujours être pointilleux et remarquer que le gardien qui ne réclame pas ses clefs à l'ancien locataire peut être bizarre, mais bon, c'est loin d'être grave. Du coup, sur ce point là, c'est OK.

-sentiment éveillé chez le lecteur : je ne suis pas sorti du texte, ce qui m'a permis de bien ressentir l'anxiété voire l'angoisse que la lecture m'a procuré. C'est un texte qui, encore une fois, gagne beaucoup à ne pas tomber dans l'horreur vulgaire, ce qui fait que le ressenti est plus profond.

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : rien à dire, le moyen de transmission est valable.

-style d'écriture : tu sais déjà ce que je vais dire, mais ton style est à double tranchant. Tu as un style très développé, avec un bon niveau de langage, mais du coup les erreurs de syntaxe/certains mots d'un vocabulaire plus familier se voient plus facilement. Néanmoins, le résultat est plus que satisfaisant, donc je t'encourage à continuer dans cette voie. C'est en écrivant que ton style s'améliorera !

-lisibilité du texte : le texte est lisible.

-intérêt de l'histoire : au final, je trouve cette pasta intéressante parce qu'elle ne parle pas d'éléments réellement surnaturels, mais laisse tout de même planer le doute. Son effet est subtil, et ne repose pas sur des ficelles grosses comme des cordes qui casseraient tout l'intérêt du texte. Je pense que cette pasta mérite d'être publiée, tu as donc mon pour.
________________
Earth to earth. Ashes to ashes and dust to dust. Illusions to illusions. And dreams to dreams.



Ce qui sépare les hommes des légendes, c'est le bac+8. Je suis Nomy H. Wright, et j'énonce que personne ne peut écrire de pasta sans un bac+8, et s'il a moins de 18 ans.
Back to top
Regulator
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 16 Jan 2013
Posts: 52
Masculin Vierge (24aoû-22sep)

PostPosted: Sat 1 Dec 2018 - 13:14    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Flippant.



-cohérence/vraisemblance de l'histoire : crédible.

-cohérence des actions du ou des personnages : IDEM

-sentiment éveillé chez le lecteur :bien inquiétant. Du coup,on veut connaitre la suite.



-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : rien à dire, le moyen de transmission est valable.

-style d'écriture : ça va.

-lisibilité du texte : le texte est lisible.

-intérêt de l'histoire : un mystère intrigant. Au final non résolu.
Ange gardien ou psychopathe?


Pour.
Back to top
Mearyuh/Mew
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 16 Feb 2014
Posts: 362
Localisation: France
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 2 Dec 2018 - 14:42    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

Bon j'ai la flemme de tout réécrire ma critique de bout en bout, alors je vais copier celle de ton premier essai tout en prenant en considération les changements effectués.

-Cohérence/vraisemblance de l'histoire : L'histoire est cohérente, il y a un réel travail de recherche en amont et ça se sent. Certains événements sont réalistes, d'autres partent plutôt dans du fantaisiste sans trop d'exagération.

-Cohérence des actions du ou des personnages : Le personnage principal est logique dans ses actions. Comme l'a dit @Antinomy, le gardien reste un personne étrange mais bon, puisque l'histoire est autobiographique j'imagine qu'on ne peut pas trop faire autrement.

-Sentiment éveillé chez le lecteur : De la curiosité ainsi que de l'angoisse.

-Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Témoignage

-Style d'écriture : Le texte est conforme. Tu utilises un bon vocabulaire sans trop partir dans un texte littéraire. Le caractère autobiographique se ressent dans les expressions.

-Lisibilité du texte : Rien à redire.

-Intérêt de l'histoire : Une histoire autobiographique est souvent un bon filon pour une pasta, et c'est maîtrisé ici. Avec les renseignements apportés, le texte attise une certaine curiosité, ce qui en fait son charme. C'est vraiment le point fort de celle-ci pour moi.

Ce sera un pour.
________________
We're all mad here.


Back to top
dr.lama
Ancien
Ancien

Offline

Joined: 31 Dec 2013
Posts: 1,035
Localisation: noitasilacol
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre

PostPosted: Sun 9 Dec 2018 - 18:24    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

-Cohérence/vraisemblance de l'histoire : Pas de soucis la dessus.

-Cohérence des actions du ou des personnages : Le narrateur n'as pas l'air si dérangé que ça par le fait qu'on s'introduise chez lui, pas d'appel aux autorités, pas de tentative de déménagement...

-Sentiment éveillé chez le lecteur : J'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux, les références bibliques, le mot que le stalkeur laisse au narrateur mais qu'il cache dans un conduit d'aération. Sinon ça m'as rappelé cette histoire ou un femme as squatté pendant des semaines dans le placard d'un homme en Asie et qu'il s'en est rendu compte grâce a une camera de surveillance et à la nourriture qui disparaissait du frigo, brr.

-Vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : Témoignage

-Style d'écriture : Ok

-Lisibilité du texte : Quelques fautes d'orthographe


-Intérêt de l'histoire : Malgré les quelques éléments que j'ai relevé je trouve ce témoignage crédible, c'est un pour. J'aime bien l'ajout des photos   
________________



Fingertips have memories mine can't forget the curves of your body
And i'm so hot cause i'm in hell.
Back to top
Kamus
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 12 Oct 2015
Posts: 1,469
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Thu 3 Jan 2019 - 23:31    Post subject: [C1] Mon ancien appartement Reply with quote

accepté !
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 19:17    Post subject: [C1] Mon ancien appartement

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group