Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

[C1] Le centre

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives
Previous topic :: Next topic  
Author Message
meganova
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 03 Feb 2019
Posts: 6
Masculin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon

PostPosted: Mon 18 Feb 2019 - 01:03    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

Qu’y a t-il de plus beau que l'amour en ce bas monde ? Je n'ai pas la réponse.


Cette histoire commence il y a de cela presque deux ans; je venais de finir mes études quand, lors d'une soirée pour fêter l'obtention de notre diplôme avec ma promo, je la vis. Elle était là, assise au bar, un verre à la main. Au moment où nos regard se sont croisés, nous savions que nous allions passer beaucoup de temps ensemble. Et cela ne manqua pas, après deux semaines à nous voir presque tous les jours Lisa et moi étions un couple.


Tout allait pour le mieux, nous passions du temps ensemble, sortions, nous étions épanouis. J'étais persuadé que cela allait durer toujours… si seulement.


Après six mois de pur bonheur, notre monde s'écroula. Lisa, suite à de nombreuses migraines consulta un médecin, qui l'envoya vers d'autres médecins qui transmirent encore son cas à d'autres médecins... Jusqu'à ce que le verdict tombe : tumeur en phase terminale au niveau du tronc cérébral, son mal était incurable.


Suite à cette nouvelle, ma Lisa, celle dont j'étais tombé amoureux changea du tout au tout, elle qui était si pétillante, si joviale, si heureuse de vivre, sombra dans une profonde dépression. Elle ne mangeait ni ne dormait presque plus, ne voulait plus sortir et restait cloîtrée presque toute la journée dans un lourd silence. J'essayais de toute mon âme de lui remonter le moral, de la faire se sentir mieux, de la rassurer, mais rien n'y faisait. Elle restait chez elle cherchant un moyen de se soigner, elle envoya des mails à des laboratoires pour des traitements expérimentaux, mais recevait à chaque fois la même réponse :
<< Nous sommes au regret de vous annoncer que, sur examen de votre dossier, nous sommes dans l’impossibilité de donner suite à votre demande pour notre traitement, votre tumeur étant trop avancée. Veuillez croire à notre sincère soutien pour cette difficile épreuve.>>


Après différentes analyses les médecins lui annoncèrent qu'elle avait tout au plus un an à vivre, ce qui acheva ses derniers espoirs. Pourtant, un jour, environ deux mois après le diagnostic, Lisa reçut le mail d'un laboratoire, qui lui disait qu'ils avaient peut-être un traitement pour elle malgré l'état avancé de sa maladie. Elle était folle de joie, mais j'examinai tout de même ce mail de plus près. Bien que très heureux de la nouvelle, je ne pouvais m’empêcher de penser que c'était trop beau pour être vrai. La cure impliquait qu’elle devait, durant une période comprise entre 4 et 8 mois, rester dans un centre ou elle serait soignée. J'avais un peu peur de la laisser seule dans un endroit rempli de malades, au vu de son état psychologique plus que fragile; De plus, ce n'était pas vraiment proche de notre ville. Le soir même je faisais mes petites recherches sur ce centre, je n'ai presque rien trouvé, à part le fait qu’ il venait d'ouvrir et qu'il avait toutes les autorisations pour exercer la médecine.


Le lendemain de ce fameux mail et après une longue conversation à propos du centre, j'ai donné mon approbation à Lisa; elle s'empressa de leur répondre qu'elle était d'accord pour subir le traitement expérimental. A partir de ce jour tout s'enchaîna assez vite, elle partit pour le centre la semaine suivante et les mois s'écoulèrent. Je n'avais le droit qu'à une visite par mois, pour "ne pas altérer le déroulement du traitement" ce qui me semblait assez bizarre. J'ai aussi demandé lors d'une de mes visites à un médecin en quoi ce traitement consistait, il m'a simplement dit que c'était révolutionnaire, mais que, comme c’était expérimental, il ne pouvait rien me dire de plus. Je trouvais cela assez étrange, ce qui m'inquiétais le plus restait Lisa, elle avait l'air d'aller mieux mais avait quelque chose de changé… J’ai pensé que c'était un mal pour un bien.


Au bout de 6 mois de traitement, Lisa m'appela pour me dire qu'elle était enfin guérie et qu'elle pourrait rentrer deux semaines plus tard. J'étais fou de joie à l'idée de retrouver la femme que j'aimais, avec sa joie de vivre. Une fois rentrée, tous mes doutes sur le centre s'envolaient, Lisa était guérie et redevenue la même qu'avant la maladie. Mais au bout d'un mois il se passa quelque chose d'étrange.


Alors que nous rentrions d'une soirée chez des amis, Lisa alla se changer dans la salle de bain, c'est là qu'à travers la porte je l'entendis parler à quelqu'un. Au début je pensais qu'elle passait un coup de fil, mais en regardant dans l'encadrement de la porte je la vis parler à son reflet. Surpris j'entrai alors dans la salle de bain en lui demandant si tout allait bien, et à ce moment là elle entra dans un colère noire en disant qu'elle était guérie, que je ne lui faisait pas confiance et que je n'avais pas confiance dans le centre. J’essayais a maintes reprises de désamorcer la situation, mais rien n'y faisait.


Pourtant, le lendemain de cette violente dispute tout ce passa normalement, comme si elle n’avait jamais eu lieu. Mais plus les jours passaient, plus Lisa changeait, elle devenait agressive, parlait toute seule, parfois même avec des mots incompréhensibles. J’essayais parfois de lui en parler mais elle se mettait à nouveau en colère. Je ne savais plus quoi faire, son comportement devenait de plus en plus inquiétant, incontrôlable. Elle mangeait la viande crue, reniflait à chaque fois la nourriture et elle qui d'habitude prenait toujours soin d'elle, ne faisait plus aucun effort sur son apparence. J'étais vraiment effrayé. Si je disais quoi que ce soit qui puisse la contrarier, elle me grognait dessus comme un animal.


Un soir, n’y tenant plus, j'ai appelé le centre. Je leur ai raconté ce qui se passait et ils m'ont affirmé que le traitement ne causait pas ce genre d'effets secondaires, qu'ils ne pouvaient rien pour moi. Au fond de moi j'étais persuadé qu'ils m’étaient, mais je ne pouvais rien prouver. J'ai essayé d'informer la police de la situation, et du fait que je soupçonnais le centre de cacher des choses mais ils m'ont ri au nez.


Je suis resté 3 mois avec Lisa, à essayer de la convaincre de se faire soigner, mais un jour, après une énième dispute, elle me se jeta sur moi et, avec une force surhumaine, elle me plaqua au sol avant de me mordre au bras, y arrachant un morceau de chair. Le soir même, pendant son sommeil, je fis mes affaires et allai chez un ami passer la nuit.


Depuis ce soir là je ne suis plus jamais allé chez elle et n'ai plus pris de nouvelles, traumatisé par cette expérience. Si je vous raconte tout ceci c'est pour une raison, ce matin dans le journal, un article parlait de ce fameux centre. Il était dit qu'un culte pratiquait des expériences sur les patient au sein même de l'établissement, que tous les coupables n’avaient pas été arrêté, que certains avaient réussi à s'échapper avant l’arrivée de la police.


Alors si un jour vous êtes malade et qu'un centre sorti de nulle part vous propose un traitement, refusez. C’est pour votre bien et celui de vos proches.
Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 18 Feb 2019 - 01:03    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lalya
Inconnu
Inconnu

Offline

Joined: 12 Jul 2016
Posts: 2,172
Localisation: Paname
Féminin

PostPosted: Mon 18 Feb 2019 - 08:58    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

Cohérence de l'histoire et des personnages : c'est ok.

Moyen de transmission : témoignage.

Sentiments éveillés : curiosité et intérêt, la fin donne quelques frissons.

Style/lisibilité : c'est tout bon, un petit soucis ici par contre "parlait toute seul, parfois en même en des mots incompréhensible."

Intérêt : ca fait le taff et l'approche change un peu tout en ayant une bonne part de mystère. Pour.
________________

I'll be nicer if you'll be smarter.

If brokenness is a form of art, this must be my masterpiece.

Queen of no identity. I always feel like someone else. A living myth. I grew up in a lie. I can be anyone.

She was not fragile like a flower, she was fragile like a bomb.
Back to top
Visit poster’s website
Jared Gauss
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 14 May 2017
Posts: 32
Localisation: Bordeaux
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

PostPosted: Mon 18 Feb 2019 - 10:03    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

Cohérence histoire et personnage : alors ça va. Mais juste ça va, genre corde raide, y a des moments ou je me suis dis qu'il aurait p'têt fallu développer un tout petit poil plus sur la réaction de certains protagoniste. Du genre pourquoi la police lui rit au nez quand il leur explique ce qui arrive à sa femme si on finit dans le journal par dénoncer le culte dans le centre ? Je veux dire la police doit être mêlé de près ou de loin à cette dénonciation, et donc comme ça se fait pas en un jour, déjà être suspicieux au sujet du centre au moment ou le personnage vient en parler... M'enfin je suppose que j'extrapole un peu trop. Pareil pour les médecins, je suppose que garder le traitement confidentiel fait parti de l'histoire, mais j'ai un peu de mal avec la manière dont c'est amené.

Moyen de transmission : un témoignage, no prob'


Sentiments éveillés : de la curiosité, un peu d'effroi sur la fin. Ca gagnerait peut-être à renforcé l'ambiance.


Style et lisibilité : gros bémol pour moi sur des formulations et de la syntaxe. Certe, c'est plutot discret et ça peut concourir à l'aspect témoignage, mais bon ça m'agace un peu quand même Sad

Intérêt : c'est un espèce de cliché pas trop usité le coup du centre et de la maladie grave, donc ça va, et l'approche et la fin (qui n'est pour le coup pas une énorme chute) rendent la lecture assez intéressante. Mais gros bémol sur le style et l'ambiance un peu faîblarde. Dans l'idée ça passe quand même, c'est correct. Pour.
________________
"Les bons écrivains touchent souvent la vie du doigt. Les médiocres ne font que l’effleurer. Les mauvais la violent et l’abandonnent aux mouches."
Back to top
Visit poster’s website
Piaandy
Grammatikwaffe
Grammatikwaffe

Offline

Joined: 29 Nov 2018
Posts: 52
Localisation: Normandie
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 23 Feb 2019 - 16:50    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

Cohérence : Ok pour moi. Je trouve que le coté "policiers qui rient au nez" colle bien avec l'histoire, ça fait un petit coté théorie du complot supplémentaire. Par contre, un culte qui fait des expériences sur des cancéreux ? Ca me semble un peu tiré par les cheveux mais soit. Je trouve que la fin est un peu abrupte aussi 


Moyen de transmission : Témoignage, rien à dire sur ça


Sentiments éveillés : De la curiosité. J'ai réussi à pas décrocher une seule fois alors qu'il y a un max de bruit chez moi. J'aurais voulu que la fin soit un peu plus développée par contre


Style et lisibilité : Il y a des formulations qui sont pas bonnes et qui auraient pu être corrigées avec une relecture... Les paragraphes sont bien aérés sinon


Pour moi, il faudrait d'abord une relecture avant qu'elle soit acceptée. Contre pour l'instant du coup
________________
Protego Bescherelle in sanctus
Back to top
Antinomy
Critique
Critique

Offline

Joined: 25 Oct 2018
Posts: 124
Localisation: ?
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 10 Mar 2019 - 12:07    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire et des personnages : ah oui, les fameux centres qui ont toutes les autorisations, qui viennent d'ouvrir, et qui font tranquillou des expériences sur les gens sans que personne ne se doute de rien ça arrive souvent

-sentiment éveillé chez le lecteur : un peu de tristesse pour cette pauvre Lisa

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire : témoignage, je suppose

-style d'écriture : c'est globalement bien, malgré quelques formulations et fautes qui ne demandent qu'une relecture je pense pour être corrigés

-lisibilité du texte : rien à redire

-intérêt de l'histoire : ben, c'est vraiment hyper cliché et pas cohérent de finir par "en fait le centre c'était un culte qui faisait des expériences et personne le savait". Après le texte est bon, mais si les seuls éléments de pastas sont ceux qui posent problème, désolé mais c'est un contre.
________________
Earth to earth. Ashes to ashes and dust to dust. Illusions to illusions. And dreams to dreams.



Ce qui sépare les hommes des légendes, c'est le bac+8. Je suis Nomy H. Wright, et j'énonce que personne ne peut écrire de pasta sans un bac+8, et s'il a moins de 18 ans.
Back to top
Undetermined.B
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 26 Dec 2018
Posts: 32
Localisation: dans la cambrousse
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 14 Mar 2019 - 14:09    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

• Cohérence & vraisemblance de l'histoire : Dans l'ensemble ça me parait ok. Les deux seuls trucs qui me dérange plus ou moins légèrement sont "les policiers qui lui rient au nez" et "l'attaque" où elle lui arrache littéralement un bout de bras mais lui ne contact ni la police, ni les secours etc... A sa place, j'aurais immédiatement fuit la maison sans demander mon reste !


• Moyen de transmission : ok


• Sentiment éveillé chez le lecteur : De l'intérêt et de la curiosité.


• Style et lisibilité : C'est bien écrit la plupart du temps mais une bonne relecture s'impose. Plusieurs fautes d'inattention mais rien de méchant. 


• Intérêt de l'histoire : Lorsque les clichés sont bien utilisés ça ne me gène pas, donc à ce niveau, c'est bon pour moi. Je pense, en revanche, que tu devrais un peu éclaircir cette histoire de culte car là, en l’occurrence, tu nous balances ça comme ça. Qui sont ces gens ? Quelles sont leur pratiques ? Quel est leur but ? Je ne te dis pas de nous pondre un roman sur eux, mais au moins nous dévoiler quelques informations utiles au développement de ton histoire. 


Voilà, ce sera un contre (que j'espère passager !) en attente de modification.


Bonne continuation !
________________
" Je crois bien que j'ai toujours été comme ça,
Dingue et déglingué, une vraie matriochka "
Back to top
Kamus
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 12 Oct 2015
Posts: 1,465
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Tue 19 Mar 2019 - 12:29    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

accepté sous reserve de relecture par la waffe
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Back to top
meganova
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 03 Feb 2019
Posts: 6
Masculin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon

PostPosted: Tue 2 Apr 2019 - 20:37    Post subject: [C1] Le centre Reply with quote

Merci pour tous vos retours, j'en prends note pour modifier par la suite quelques éléments, et je travail sur les origines du culte pour une prochaine creepypasta, comme beaucoup on souligné le fait qu'on avait que peu d'information dessus Smile
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 11:22    Post subject: [C1] Le centre

Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Creepypasta from the Crypt -> Creepypastas -> Creepypastas acceptées -> Archives All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group