Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

Récit d'un poilu

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Nécronomorial -> Textes -> Écritures inachevées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Flake
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 22 Feb 2019
Posts: 55
Localisation: France
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

PostPosted: Thu 7 Mar 2019 - 14:47    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Ceci est mon tout premier texte, que j'ai écris il y a un an maintenant. Etant un passionné d'Histoire, il me tient à coeur. Bonne lecture ^^
 
 

 
 
1ere Guerre Mondiale - 11 Décembre 1917 
 
Un escadron de poilus terrés dans des tranchées à 30 mètres des boche, retranchés dans les leurs. Avec comme frontière le No Man's Land. Et comme seul mélodie, le calme avant la tempête.
Dans sa tranchée, Marcel attendait le fameux ordre du lieutenant qui le pousserait à la pire ignominie de l'espèce humaine, le massacre réciproque de soldats qui ne se connaissent ni d'Adam ni d’Ève. Une boucherie qui ne sert qu'à l'état-major, qui se moque d'emmener des milliers de pauvres âmes à l'abattoir. 
Au fond de sa tranchée, ses mains se sont mises à trembler. Après le deuxième assaut de la journée, il sent qu'il ne reviendrait pas.
Nicolas, son camarade de longue date avec qui il avait noué une relation solide, lui demanda alors :


- Tu as peur ?


Marcel ne put lui répondre et lui lança un regard glacial. 
Il savait pertinemment qu'il ne reviendrait pas. Comment un homme peut-il accepter d'aller au combat, quand il sent au fond de lui qu'il ne reviendra pas. Sa vie est-elle moins importante qu'une histoire de frontières ? Mais il connaissait le sort réservé aux déserteurs : L’exécution. Il n'avait pas d'autres choix...


Il ressortit une photo de sa famille, sa femme, ses enfants... Il avait prévu tellement de choses pour eux. Continuer son métier d'instituteur et offrir à sa famille le peu qu'il aurait pu leur apporter. Comment allaient-ils faire sans lui. Toutes ses idées lui fit monter les larmes aux yeux. Il ne savait pas ce qu'il y avait de pire : Savoir que sa vie allait bientôt s'achever ou bien que ses enfants seraient à jamais privés de père.


Nicolas posa la main sur son épaule et lui dit :
- Ne t'inquiètes pas, je veillerais sur eux, tu as ma parole.


- Merci Nicolas. Rétorqua-t-il la gorge nouée par l'émotion débordante.


Le lieutenant commença à lancer le signal de ralliement, tous le monde devaient écouter son speech pour galvaniser les troupes. Marcel essayait tant bien que mal à se concentrer. Mais toutes ses pensées était tournées vers sa famille. Quand le lieutenant eut fini son discours, il ordonna à ce que tout le monde fonce à son poste. Marcel couru vers le sien. 
Voilà, il faisait face au lignes adverses, avec le No Man's Land comme plateau d'échec, et il était irrémédiablement un pion, celui qui sauterait en premier. Nicolas, son ami, se tenait à 2 mètres de lui. Ce dernier lui lança un dernier regard, rempli d'espoir.


La main du lieutenant doucement vers le ciel s'est levé, il hurla l'ordre d'attaquer. Chaque poilus présent commencèrent a courir vers les lignes ennemies. Marcel avait du mal a distinguer ce qu'il voyait à cause de la brume, même si ses jambes lui envoyaient des signaux tout à fait contradictoires, il enjamba la tranchée et se mit à courir.
C'est à ce moment là que le son des rafales des mitrailleuses ennemies se fit entendre. A n'importe quel instant, il pouvait se faire toucher, il en avait pleinement conscience. Tout à coup, il entendit un hurlement familier... 


- NICOLAS ! Hurla-t-il à son tour.


Il se guidait au son des hurlements. Quand il trouva Nicolas gisant au sol, touchés au torse et au ventre, il se rua vers lui.


- Non, Nicolas pas toi... 


Même si son camarade pouvait parler, il ne le fit pas. L'hémorragie était beaucoup trop importante et le mourant périt dans les bras de Marcel, impuissant... La rage submergea le poilu et en un éclair, il prit son fusil en main, et fonça vers les boche. La folie fait faire aux hommes des choses insensées. Il avait à peine fait 5 mètres qu'il s'était pris une balle dans l'épaule gauche et la cuisse droite. Terrasser par la douleur, Marcel tomba en arrière.
Il savait désormais, qu'il n'y avait plus aucun échappatoire, et qu'il allait mourir sur ce champ de bataille et allait être oublié de tous. Regardant le ciel avec fascination, c'était comme si il le voyait pour la première fois . Il n'avait jamais été aussi serein et en paix qu'à ce moment là. Il repensa à sa vie.. Sa rencontre avec sa femme, la naissance de leur premier enfant...
Comment tout pouvait s'arrêter là ? Il se mit à sourire, peut-être à cause du désespoir.
Les coups de feux cessèrent, et à nouveau, le silence reprit ses droits sur cette terre jonchés de cadavres et de mourants.
________________
"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont."

"Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais [...]. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

'Dieu regarde l'humanité se diriger vers le mauvais côté de l'éternité'
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 7 Mar 2019 - 14:47    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Lalya
Guest

Offline




PostPosted: Thu 7 Mar 2019 - 15:45    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Cohérence de l'histoire et des personnages : c'est ok.


Sentiments éveillés : un peu d'intérêt.


Style/lisibilité: quelques petites fautes.


Intérêt : c'est pas mauvais en soit mais je trouve l'histoire assez vide, on ne ressent pas grand chose au final à la fin de la lecture je me suis juste dis "tout ça pour ça ?"... Du coup ça sera un contre désolée.
Back to top
Wasite
Paladin (loyal neutre)
Paladin (loyal neutre)

Offline

Joined: 24 Aug 2016
Posts: 159
Localisation: France
Masculin

PostPosted: Wed 20 Mar 2019 - 11:16    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Cohérence: Oui, même si la question de mourir pour des frontières n'avait pas le même échos qu'aujourd'hui. Les gens de l'époque étaient bien plus patriotes et la haine mutuelle entre allemands et français, un sacré moteur de brutalisation. Mais, je pinaille avec mes déformations pro ^^
Plus terre à terre, comment Marcel a pu entendre son pote crier dans le brouhaha et le foutoir généralisé qu'est une charge à la baillonnette. Et il s'arrête au milieu de la mitraille et de ses camarades continuant à foncer, au plein dans la brume, pour chercher la source des cris qui pourrait etre son ami.
Tout ça me semble un peu tiré par les cheveux.

Style: c'est bon, peu être un peu trop pathos. Ce qui est un registre assez vu dans les récits sur la grande guerre.

Plaisir de lecture: le soucis, pour moi, c'est que l'histoire est davantage un moyen de présenter la souffrance des poilus via Marcel. Enfaîte, plutôt le style très tragique qui est un registre très utilisé pour décrire la guerre, et le scénario ne peut pas compenser le côté classique de l'approche, vu que ce n'est pas le cœur du sujet.

Contre, mais ce n'est pas mauvais du tout.
Back to top
Magnosa
Éditeur
Éditeur

Offline

Joined: 31 Aug 2013
Posts: 3,990
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon

PostPosted: Tue 26 Mar 2019 - 15:23    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Cohérence de l'histoire


RAS dans l'histoire. Par contre je dois avouer que je suis un peu surpris par le titre. Un récit suppose que Marcel a survécu, hors là il semble bien être mort (même si à aucun moment on ne précise qu'il a rendu l'âme non plus, mais la phrase de fin et la vraisemblance me laissent dire ça).


Cohérence du(es) personnage(s)


Comme l'a dit mon VDD, y avait la haine des Français pour les Allemands et vice versa qui jouait beaucoup, le patriotisme aussi, et la propagande (pas dans le mauvais sens du terme) qui en convainquait plus d'un. Même si des exceptions existaient bien sûr dans les rangs. Mais en général, ce n'était pas tant une vision humaniste des conflits qui rebutait les soldats, mais plutôt la guerre de position qui s'éternisait sans que rien ne bouge, leur donnant ainsi l'impression que la guerre ne s'arrêterait jamais. D'autant plus qu'après la trêve de Noël, la fraternisation des deux camps avait pu en faire réfléchir plus d'un.


Sentiment éveillé


Un peu déçu à la fin.


Style


RAS.


Lisibilité


RAS.


Intérêt


C'est une thématique qui marche toujours quand on veut écrire. Et c'est peut-être justement ça qui fait qu'on en attend davantage de ton texte et qu'on est un peu déçu par la fin qui coupe l'histoire d'une façon abrupte sans vraiment plonger dans la réflexion sur les horreurs des conflits. On ne finit qu'avec une brève idée consistant à dire que la guerre c'est mal et que des gens qui n'ont rien demandé en meurent, alors qu'il y a moyen d'avoir tellement plus (sans pour autant rallonger de beaucoup le texte, c'est plus une question de style et de rédaction que de longueur de texte). Pour ces raisons, je suis contre la publication sur le Nécronomorial.

________________
Celui qui trouvera en lui-même assez de patience et de courage pour scruter toute sa vie les ténèbres sera le premier à y apercevoir un éclat de lumière.

Si tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.





Back to top
Visit poster’s website
Flake
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 22 Feb 2019
Posts: 55
Localisation: France
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

PostPosted: Mon 1 Apr 2019 - 23:49    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Merci pour vos critiques, ça fait ultra plaisir ! Very Happy

Je comprends les trois "contre", mais on est d'accord, il n'est pas trop tard pour que je puisse essayer d'améliorer mon texte ?
________________
"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont."

"Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais [...]. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

'Dieu regarde l'humanité se diriger vers le mauvais côté de l'éternité'
Back to top
Wasite
Paladin (loyal neutre)
Paladin (loyal neutre)

Offline

Joined: 24 Aug 2016
Posts: 159
Localisation: France
Masculin

PostPosted: Mon 8 Apr 2019 - 00:45    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Non, tout le temps qu'il n'est pas refusé. Et même après, je ne pense pas que le staff t'en voudra de le re-proposer une fois modifié. 
Back to top
Gordjack
Paladin (loyal bon) et Scribe
Paladin (loyal bon) et Scribe

Offline

Joined: 20 Apr 2016
Posts: 110
Localisation: Grammarheim
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

PostPosted: Sat 22 Jun 2019 - 20:27    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Bon, je me permets de relancer le sujet. L'auteur compte-t-il retravailler son texte, ou va-til l'abandonner à son sort ? Histoire de savoir si je le déplace dans les rejetées ou les inachevées.
________________


Hossana meus, fortuna deus,
Protego Bescherelle in sanctus.


Hic veni da mihi, mortem iterum,
Insania ad noctis, Grammarheim in caelum.

Back to top
Piaandy
Directrice du Service Com et de l'Office de l'Immigration
Directrice du Service Com et de l'Office de l'Immigration

Offline

Joined: 29 Nov 2018
Posts: 115
Localisation: Normandie
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 7 Jul 2019 - 23:02    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Je le déplace en inachevé pour l'instant
________________
Protego Bescherelle in sanctus
Back to top
Flake
Cryptien débutant
Cryptien débutant

Offline

Joined: 22 Feb 2019
Posts: 55
Localisation: France
Masculin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien

PostPosted: Mon 5 Aug 2019 - 03:27    Post subject: Récit d'un poilu Reply with quote

Merci, mais je n'ai aucune inspiration en ce moment. Je reposterai si jamais j'ai une idée. 
________________
"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont."

"Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais [...]. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles."

'Dieu regarde l'humanité se diriger vers le mauvais côté de l'éternité'
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 19:40    Post subject: Récit d'un poilu

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Nécronomorial -> Textes -> Écritures inachevées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group