Creepypasta from the Crypt Forum Index
 
 
 
Creepypasta from the Crypt Forum IndexFAQSearchRegisterLog inhttp://img.xooimage.com/files103/a/3/0/site-44a5398.jpghttp://img.xooimage.com/files110/8/0/0/bouton-necro-53464fc.jpg

A Child Laughed As He Was Burned Alive

 
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Nécronomorial -> Traductions -> Traductions acceptées
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Kamus
Second couteau
Second couteau

Offline

Joined: 12 Oct 2015
Posts: 1,481
Localisation: Stronger Than You
Masculin Verseau (20jan-19fev) 兔 Lapin

PostPosted: Thu 18 Jul 2019 - 14:40    Post subject: A Child Laughed As He Was Burned Alive Reply with quote

Note : Le texte original est une tannée à trad du coup ma trad est peut être aussi à chier.



"Je jure, à mes frères dans les cavernes sombres, à mes sœurs sous l'océan, que toute vie nouvelle s'éteindra, que la lune se fissurera, et que tout renaîtra à nouveau."

Ainsi furent les derniers mots d'Alexios Rosa, brûlé vif à l'âge de douze ans.

Alexios Rosa fut l’un des cas de sorcellerie les plus intéressants de l’Histoire, bien qu'une grande partie des traces liées à ce genre de récits ait été supprimée par l'Église, n'y laissant que de rares références.

Sa mère mourut alors qu'elle le portait en elle, poignardée à maintes reprises par le père du jeune garçon et succombant sur le coup. Les légistes opérèrent le corps trois jours pour tard, et c'est de ce ventre froid que sortit Alexios, encore en vie.
Ainsi, d'un cadavre naquit Alexios Rosa.

Adopté par l'un des médecins qui avaient opéré le corps de sa mère, son enfance fut marquée par la peur de ceux qui l'entouraient. Il respirait de façon anormale, exagérée, comme s'il faisait semblant.
À la maternelle, il faisait souvent le mort pendant plusieurs heures, attrapant et mordant la jambe de quiconque s'approchait trop de lui.
Sa comédie ne faisait jamais grand effet sur les autres, il était trop immobile, trop silencieux. Dans ces moments-là, certains enfants se demandaient même s'il respirait encore.
Un jour, les enfants de sa classe commencèrent à disparaître, un par un. Ils partaient jouer dans la cour de récréation, pour ne jamais revenir.

Le père adoptif d'Alexios Rosa finit par déclarer qu'un démon avait pris possession du corps de son fils, la présence d'un prêtre fut donc demandée dans l'optique de procéder à un exorcisme.
Après avoir passé une heure seul avec le jeune garçon, le prêtre était ressorti de la pièce, le regard[e] perplexe, et avait fini par dire à son père adoptif :

"J'ai examiné le corps de ce garçon... Il est entièrement vide. Ce qu'il y a dans cette pièce n'a rien d'humain."

A compter de ce moment, le médecin n'eut guère d'autre choix que de confesser son péché au prêtre. Six ans plus tôt, trop de nuits blanches furent passées par le père adoptif du garçon, à guetter sa porte et à craindre la surprise de voir son fils sur le pas de cette dernière, immobile, dégageant la terrifiante aura de quelqu'un qui s'apprêterait à nuire à sa vie.
Il avait alors pris décision de le tuer pendant son sommeil, suite à quoi il avait enterré son cadavre dans le jardin. Trois jours après, alors qu'il se dirigeait vers la cuisine pour prendre son petit-déjeuner, le médecin légiste avait eu la malheureuse surprise d'y trouver Alexios, assis à sa table, réclamant à manger. Pour les six prochaines années, le médecin n'avait plus dormi une seule nuit chez lui.

Après cette courte entrevue, le deux hommes se mirent donc d'accord sur la seule solution envisageable : brûler le jeune garçon.
Nul ne s'opposa à cette décision. La peur que prodiguait Alexios était partagée par tout le village, qui mobilisa un groupe d'hommes afin d'accomplir cette funeste tâche.

Le jour venu, le docteur monta dans la chambre du jeune garçon, mais ne l'y trouva pas.
Depuis la fenêtre, le légiste put cependant apercevoir que dans la cour de récréation de l'école, au loin, quelqu'un se tenait debout.
Le prêtre demanda au médecin d’y aller en premier pour n'éveiller aucun[e] soupçon. Ainsi, les autres le rejoindraient après.
A mesure que l'homme approchait, la terreur envahissait ses nerfs. Des voix, il entendait des voix. Elles émanaient toutes de la cour de récréation, et chantaient à l’unisson, guidées par celle d'Alexios Rosa.
Tous les enfants de la ville semblaient être là, et chantaient à son rythme.

Le légiste arrivant à proximité de la porte de la cour, les voix commencèrent à s’estomper. Lorsqu'enfin il ouvrit le battant, il vit Alexios, seul, qui riait à gorge déployée.
Les corps des autres enfants ne furent jamais retrouvés.




------------------


https://www.reddit.com/r/shortscarystories/comments/c960w3/a_child_laughed_…
________________
Well...What can i say ?

You guys...



...are the best.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 18 Jul 2019 - 14:40    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Adiboy
Second couteau
Second couteau

Offline

Joined: 30 Jun 2019
Posts: 117
Masculin Balance (23sep-22oct)

PostPosted: Sat 20 Jul 2019 - 11:16    Post subject: A Child Laughed As He Was Burned Alive Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire Bon.. pas de problème de ce côté.

-qualité de la traduction Effectivement, quelques formulations et tournures de phrases me semblent bancales. Mais celles-ci seront remaniées par les correcteurs si ta traduction est accepté.

-cohérence/vraisemblance des personnages Rien à dire.

-sentiment éveillé chez le lecteur Pas grand chose, malheureusement. Je n’ai rien éprouvé pour cette histoire que j’ai trouvée trop classique. Dommage !

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire Ça m’a l’air bon.

-style d’écriture R.A.S

-lisibilité du texte Quelques fautes, mais rien de trop dérangeant.

-intérêt de l'histoire Meh, il y a des idées intéressantes, comme le fait que Alexios soit né d’un cadavre. C’est original et horrible à souhait. Après, on a le droit à des clichés vers la fin, avec les chants d’enfants morts ou le rire maléfique... Je trouve l’histoire dans son ensemble assez fade. Mais peut-être que certains lecteurs du site seront conquis par cette creepypasta. Je ne sais pas. Je préfère voter blanc pour cette fois-ci.
Back to top
Manticore
Cryptien confirmé
Cryptien confirmé

Offline

Joined: 01 Aug 2015
Posts: 83
Masculin

PostPosted: Tue 23 Jul 2019 - 16:40    Post subject: A Child Laughed As He Was Burned Alive Reply with quote

-cohérence/vraisemblance de l'histoire J'ai eu du mal à deviner à quelle époque ça se passait. Le début, avec l'histoire de sorcière et le nom "Alexios" m'ont fait penser à une histoire remontant à plusieurs siècles. Puis l'histoire de la cour de récré m'a fait penser que ça se passait plus ou moins de nos jours. Cela dit il reste ce nom, Alexios, qui fait très medieval-fantaisy et me sort un peu de l'histoire

-qualité de la traduction Certaines phrases sont un peu étranges. Il manque un s à Alexios une ou deux fois. Mais sinon, joli travail !

-cohérence/vraisemblance des personnages Ca a mis du temps quand même pour que les gens réagissent avec tous ces phénomènes bizarres ^^

-sentiment éveillé chez le lecteur Ca m'a beaucoup fait penser à du Lovecraft. On sent l'inspiration.

-vraisemblance du moyen de transmission de l'histoire Ca commence comme une sorte d'article sur une affaire de sorcellerie, et ça se finit avec une chute très creepypasta. Du coup ça me gêne un peu

-style d’écriture Encore une fois, on sent le fan de Lovecraft

-lisibilité du texte Le texte est lisible.

-intérêt de l'histoire  On est clairement dans un registre plus merveilleux que fantastique. C'est beaucoup too much pour être une pasta. Il n'y a aucune crédibilité, et je ne pense pas que ce soit le but de l'auteur. Ca pourra toujours faire un petit texte sympa pour le necro. Ce sera donc pour à condition que la pasta soit déplacée sur le necro. Pour le moment, pareil, je vote blanc.
Back to top
Wasite
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 24 Aug 2016
Posts: 276
Localisation: France
Masculin

PostPosted: Wed 13 Nov 2019 - 01:00    Post subject: A Child Laughed As He Was Burned Alive Reply with quote

Je suis d'accord avec la dernière critique sur le côté plus nouvelle que Creepypasta de ce texte. est ce que tu souhaites le déplacer sur le Nécro?
Back to top
Wasite
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 24 Aug 2016
Posts: 276
Localisation: France
Masculin

PostPosted: Mon 2 Dec 2019 - 22:33    Post subject: A Child Laughed As He Was Burned Alive Reply with quote

Déplacé en inachevée 
Back to top
Wasite
Paladin
Paladin

Offline

Joined: 24 Aug 2016
Posts: 276
Localisation: France
Masculin

PostPosted: Tue 10 Dec 2019 - 10:25    Post subject: A Child Laughed As He Was Burned Alive Reply with quote

En accord avec le traducteur, déplacée en traduction acceptée du nécronomorial.
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Creepypasta from the Crypt Forum Index -> Nécronomorial -> Traductions -> Traductions acceptées All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | How to create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Edited by the French Creepypasta Community
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group